FORUM pages 14-18
  Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations

  Les Bombardements en Haute-Saône 1914 1918

 

Il y a 48 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Les Bombardements en Haute-Saône 1914 1918

n°21152
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 08-01-2017 à 18:18:30  profilanswer
 

Bonsoir,
Bonjour à toutes et à tous, et à FR3.
 
Je remonte ce fil ancien de discussion, je ne l'avais pas vu auparavant.
 
Je suis Franc-Comtois, pas question de se rendre, que nenni ma Foi, né à Belfort et vivant en Haute-Saône.
 
Oui, la Haute-Saône est dans la zone des Armées.
 
Non, la Haute-Saône n'est pas très loin du front, quelques dizaines de kilomètres, car la ligne de Crêtes des Vosges passe par la Haute-Saône, Fort de Servance (70).
 
Mon Grand-Père Lucien, né en 1904 habitant Scye non loin de Grattery et de Port/Saône, se souvenait fort bien du roulement de l'artillerie dans le lointain du côté de Belfort et l'Alsace.
 
La Haute-Saône a subie plusieurs bombardements au cours de la guerre.
 
1 Bombardement de la ville de Lure, 12 victimes civils et 1 soldat du 96e RIT.
 
2 Bombardement d'un convoi ferroviaire sur la ligne Mulhouse Paris, en attente de passer le tunnel de Grattery, plusieurs victimes Militaires.
 
3 Bombardement de la Gare de Port sur Saône, là ou mon AGP Louis était GVC, dégâts matériels important.  
 
Voilà, il y aurait matière à creuser pour un intéressant reportage de la Grande Guerre en Franche-Comté et en Haute-Saône en particulier, réalisé par " FR3 ".
 
"" Mais il faut CREUSER "".
 
Bien à vous.
 
Marc.
 
Ciel d'Azur, Linceul des Poilus.  
 
Oui, tout ceci est bien vrai. Je me suis permis de remonter ce fil de discussion, car tout ce qui touche à cette Maudite Guerre m'intéresse tout particulièrement, et qui plus est si cela concerne des évènements se déroulant en Franche-Comté.
Bien à vous.
Marc.
 
Modérateur: Désolé pour l'intrusion, mais il est un message ci-dessus que je suis obligé de copier/coller dans ce premier message afin de garder la structure première des questions/réponses
.


Message édité par charraud jerome le 17-01-2017 à 20:44:48
n°21154
Eric Mansu​y
Posté le 08-01-2017 à 18:49:22  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
Bonsoir Marc,
 
Est-il possible d'en savoir plus quant aux dates de ces événements ?
 
"1 Bombardement de la ville de Lure, 12 victimes civils et 1 soldat du 96e RIT." : certes, le 6 juillet 1916.  
 
"2 Bombardement d'un convoi ferroviaire sur la ligne Mulhouse Paris, en attente de passer le tunnel de Grattery, plusieurs victimes Militaires." : ?  
 
"3 Bombardement de la Gare de Port sur Saône, là ou mon AGP Louis était GVC, dégâts matériels important." : ?
 
Merci d'avance.
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21155
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 09-01-2017 à 10:18:56  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,  
Bonjour Eric,
Pour le bombardement de Port/Saône, d'après le récit manuscrit en ma possession, il est fait état que l'Aviatik Allemand a manqué sa cible, la bombe est tombée à côté de la gare, donc en fait peu de dégâts. Je vérifierai en mairie.
L'aviatik fît demi-tour et revint vers Grattery, là il lâcha une première bombe qui n'explosa pas, puis une seconde sur un wagon en tête du train qui sortait de la tranchée, forte explosion. Bilan 3 Militaires tués Une fusillade s'en suivit, les soldats sortis du train tiraient sur l'Aviatik, qui riposta à la mitrailleuse, puis prit la fuite, car l'aviation Française arriva quelques minutes après et survola le secteur. Après les constatations d'usage par les autorités Civils ( Préfet, commissaire de la gare) et Militaires (médecin Militaire) et le désamorçage de la bombe non explosée par le génie de Vaivre et Montoille et l'enlèvement des débris sur la voie, le convoi reprit sa route en direction de Port/Saône. Arrivé en gare le convoi stoppa, les Militaires tués y furent descendu et dirigés vers la mairie, la commune organisa leur funérailles.  
Ces évènements se sont déroulés le 29 février 1916 vers 8h00 du matin.
Ces propos sont tirés d'une rédaction d'un élève de l'école communale de Grattery.
Bien à vous toutes et tous.
Ciel d'Azur, Linceul des Poilus.
Marc.
 

n°21156
Eric Mansu​y
Posté le 09-01-2017 à 12:41:55  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Bonjour Marc,
 
Merci pour ces éléments. Le JMO de la VIIe Armée, dans sa rubrique "aéronautique", ne fait pas mention de ces événements le 29 février 1916. Je suis donc preneur de toute piste complémentaire. En outre, si trois militaires ont été tués, voilà qui ouvre des pistes.
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21157
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 09-01-2017 à 14:02:27  profilanswer
 

Rebonjour Eric et à toutes et tous,
Je vais aller voir ce que disent les comptes rendus des séances du conseil municipal, peut être que .....
BR et BC.
Marc.

n°21160
Eric Mansu​y
Posté le 09-01-2017 à 19:29:34  profilanswer
 

Un correspondant éclairé, qui se reconnaîtra s'il nous lit, et que je remercie vivement, m'a fourni des extraits de la presse locale.  
 
L'on apprend à la lecture de La Dépêche Républicaine du 1er mars 1916 : "Bombardement - Nous apprenons qu'un avion ennemi a survolé la ville hier mardi dans la matinée et a lâché une ou plusieurs bombes aux environs de la ville, dans la direction de Vaivre. Un avion français lui a donné la chasse. - - - Hier matin, un avion allemand, volant très bas, a lancé trois bombes aux environs de Vesoul. Un train a été atteint. Trois employés de la compagnie ont été tués. Les dégâts causés à la voie ferrée sont insignifiants."
 
Recoupements faits dans deux cotes du SHD (19 N 1289, 19 N 1290) pour le 29 février 1916 : la gare de Belfort émet une note au sujet d'un avion allemand survolant Vesoul, et le commandant d'armes de Vesoul en signe une concernant un avion allemand "ayant jeté des bombes sur un train militaire à Grattery" ; enfin, le même jour, la DES rédige un compte-rendu de tirs sur des avions allemands.  
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21161
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 09-01-2017 à 23:15:20  profilanswer
 

Bonsoir Eric,
Donc le boucle est bouclée, 3 bombes dans les environs de Vesoul, 1 à Port/Saône, 2 à Grattery.
J' irai quand même consulter les comptes rendus municipaux.
BR et BC.
Marc.  

n°21162
Eric Mansu​y
Posté le 10-01-2017 à 13:01:59  profilanswer
 

Bonjour Marc,
 
S'il était possible de tirer de l'oubli les 3 morts du 29 février 1916, ce serait bien, surtout. Le problème est certainement de trouver dans quelle commune leur décès a été enregistré.  
Bonne chance et merci pour vos démarches !
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21163
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 10-01-2017 à 14:23:41  profilanswer
 

Bonjour Eric, bonjour à toutes et tous,
 
Je vais me rendre à Port/Saône en fin d'après midi, pour demander si les comptes rendus du CM sont consultables.
Je vous tiendrai au courant.
BR et BC.
Marc.

n°21173
Eric Mansu​y
Posté le 10-01-2017 à 20:47:56  profilanswer
 

Bonsoir Marc,
 
Le personnel du poste demi-fixe n°34 a regardé les événements du 29 février 1916 : "Un avion allemand venant de la direction de Belfort suit un train militaire (8 h. 45) et lance deux bombes sur la voie au-delà de Vaivre. La pièce, n'étant pas installée, ne peut le canonner." (sic JMO)
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21182
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 13-01-2017 à 16:43:40  profilanswer
 

Bonjour Eric,
Bonjour à toutes et à tous,
J'ai trouvé des réponses à ces questionnements, en fait il s'agit des personnels de La Cie des Chemins de Fers de l'Est, mais ces personnels sont des combattants comme les autres étant mobilisés au sein de leur activité.
Trois Morts: Le Chef de Train, Le Mécanicien, et le Chauffeur.
Deux Vosgiens et un Haut-Saônois.
Je vous livrerai à toutes et tous, les noms dans les jours qui suivent, je conserve pour moi le suspens encore quelques jours.
Malgré la neige aujourd'hui, le soleil a fait un clin d'œil, transformant ainsi le gris du ciel en : Ciel d'Azur, Linceul des Poilus et des Cheminots mobilisés à la Cie des Chemins de Fers de L'Est.
Mention  "MPLF" accordé à ces Hommes du Rail.  
BR et BC.
Marc.
 
 

n°21183
Eric Mansu​y
Posté le 14-01-2017 à 10:05:36  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Bonjour Marc,
 
Merci beaucoup pour vos démarches. Les AD de Haute-Saône semblent détenir quelques cotes permettant d'en savoir plus sur les bombardements survenus dans le département ("Aviation, lancements d'objets, atterrissages, 1915-1918", "[...], incursions d'aéronefs, [...]", "Dommages de guerre, bombardements, 1917-1918" ). De quoi creuser, donc.
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21184
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 16-01-2017 à 11:00:08  profilanswer
 

Bonjour Eric,
Bonjour à toutes et à tous,
Les trois Hommes morts à Grattery sont:
Le premier, Alfred, François VILLEMEY, né à Port Sur Saône (70), le 1er février 1885. En 1905 Alfred est ouvrier d'usine à Seveux (70).
En 1906, le 8 octobre, il est appelé au 5e RA, arrivé au Corps et immatriculé sous le n° 7344, 2e canonnier conducteur le dit jour.
Brigadier le 23 juillet 1907. Certificat de Bonne Conduite Accordé.
Matricule au recrutement : 1338.
Classé affecté spécial à La Cie des Chemins de Fers de L'Est, décision de la commission spéciale du 5 mars 1914, jusqu'au 29 février 1916, Affecté à la 6e Section des Chemins de Fers de Campagne.  
La mention " MPLF " est approuvé, elle est mentionnée sur l'acte de décès dressé à Grattery le dit jour.  
A
 
 

n°21185
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 16-01-2017 à 11:05:38  profilanswer
 

Petit cafouillage,
Je reprends, au moment du bombardement d'après une fiche matricule, ils étaient à prendre leurs repas ??.
Différents lieux de résidence avant guerre: Villa Marguerite à Chantraine 88.
Chez PERRIER, côte Manuroy ?? Epinal.
Voilà pour Alfred VILLEMEY.
Son nom est inscrit au MAM de Seveux 70, vu sur le site mémorialgenweb, j'ai mis à jour sa fiche ce matin.
BR et BC.
Marc.

n°21186
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 16-01-2017 à 11:27:07  profilanswer
 

Suite,
Léon MEYER, né à Epinal 88, le 20 mars 1874.
En 1895, il est appelé au 69e RI, arrivé au Corps le 15 novembre et immatriculé sous le n° 8816, soldat de 2e classe le dit jour. Dirigé au cadre fixe de L' Ecole normale de tir du camp de Châlons le 6 octobre 1897, décision de Mr Le Général Commandant le 6e Corps d'Armée en date du 2 octobre 1897, arrivé au Corps et Soldat de 2e classe le dit jour. Caporal le 13 juin 1898.Envoyé en congé en attendant son passage dans la réserve le 17 septembre 1898.
Certificat de bonne conduite " Accordé ".
En 1899, Léon est domicilié 86 Fbg de Marne à Châlons (51).
Mobilisé dans son emploi, à La Cie d C d Fers de L'Est le 2 Août 1914 (décret du 1er Août 1914) et affecté à la 6e Section des Chemins de Fers de Campagne.
Tué le 29 février 1916 entre le raccordement de Vaivre (70) et la halte de Grattery (70) par l'explosion d'une bombe lancé par un avion Allemand, sur le fourgon du train dans lequel il prenait son repas dixit sa fiche matricule.
La mention " MPLF " est approuvée, elle est mentionnée sur l'acte de décès dressé à Grattery le dit jour.
Son nom est inscrit sur une plaque mémorielle de la ville d'Epinal, je procèderai à sa mise à jour rapidement.
BR et BC.
Marc.  

n°21187
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 16-01-2017 à 11:43:37  profilanswer
 

Et enfin,
Eugène, Marie BERTIN, né à Saint Ouen Les Parey (88), le 23 juillet 1867.Résidant 50 rue Notre Dame à Nancy (54).
En 1888, parti le 12 novembre, il est appelé au 26e RI, arrivé au Corps le dit jour est immatriculé sous le n° 8276 et Soldat de 2e classe. Matricule 193 au recrutement.
Envoyé en congé en attendant son passage dans la réserve le 23 septembre 1891.  
" Certificat de Bonne Conduite Accordé ".
Mobilisé dans son emploi à La Cie d C d F d L'Est, comme ses camarades d'infortune il est affecté à la 6e Section des Chemins de Fers de Campagne.
La mention " MPLF " est approuvée, elle figure sur l'acte de décès dressé à Grattery (70) le dit jour.
Sur sa fiche matricule, cinq lignes manuscrites ont été gommé dommage.
Je n'ai pas encore trouvé son nom sur une quelconque liste ou plaque mémorielle à Epinal. Je vais creuser.
BR et BC et bien à vous toutes et tous.
Marc.

n°21188
Eric Mansu​y
Posté le 16-01-2017 à 20:20:00  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
Bonsoir Marc,
 
Grand merci pour vos recherches. La rue d'Epinal dont vous doutez, concernant Villemey, était la Côte Mauvray (actuelle Côte Mauvraie).  
 
Si je ne fais pas erreur, il a dû exister (peut-être existe-t-elle encore) une plaque commémorative des Morts pour la France à la gare d'Epinal.  
 
Savez-vous où ces hommes ont été inhumés ?
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°21189
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 16-01-2017 à 23:01:33  profilanswer
 

Bonsoir Eric,
Bonsoir à tous,
 
Non pas pour l'instant, mais je pense en savoir un peu plus demain.
BR et BC.
Marc.

n°21202
girodacle
Posté le 17-01-2017 à 22:26:32  profilanswer
 

Bonsoir Eric, Marc,
 
les plaques commémo de la gare d'Epinal sont là...rien de 14/818.
  Je ne pense pas qu'il existe autre chose actuellement.
Cordialement
Alain
 
http://memorialgenweb.org/memorial [...] urce=54568


---------------
Alain
n°21203
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 17-01-2017 à 23:15:26  profilanswer
 

Bonsoir Alain,
 
Merci, j'avais vu cette plaque, mais rien pour 14-18.
 
Marc.

n°21204
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 18-01-2017 à 11:26:31  profilanswer
 

Bonjour Eric,
Bonjour à toutes et à tous,
 
Suite de la recherche concernant le bombardement de Grattery du 29 février 1916.
 
Un entrefilet certainement à cause de la censure, concernant ce bombardement.
Photo jointe de l'article du Nouvelliste de Haute-Saône, du 1er mars 1916.
 
C'est tout chut, il ne faut pas en parler, la censure veille.
 
Bien à vous toutes et tous.  
 
Marc.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3810/LNDHS1erMars1916..jpg

n°21244
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 26-01-2017 à 19:55:24  profilanswer
 

Bonsoir Eric,
Bonsoir à toutes et à tous,
Premier bombardement sur la Haute-Saône: vendredi 13 août 1914, un avion Taube largue plusieurs bombes sur les villes ouvertes de Lure et Vesoul, occasionnant d'après Le Nouvelliste peu de dégâts.
C'est le premier d'une liste qui sera au fil des années assez longue.
Cordialement.
Marc.  

n°21245
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 26-01-2017 à 23:35:41  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et tous,
 
Page du JMO du 52e RI, en mouvement lors de cette journée du 29 février 1916 en direction de la Meuse via Port sur Saône.
 
Grand merci à Rémy Arnaud, pour ce renseignement que je partage avec vous.
 
Ciel d'Azur, Linceul des Poilus.
 
Marc.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3810/BombardementdeGrattery29fevrier1916..jpg

n°21291
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 10-02-2017 à 10:44:35  profilanswer
 

Bonjour Eric,
Bonjour à toutes et à tous,
 
Voici un rapport de Police concernant un bombardement du tunnel entre Port sur Saône et Grattery.
Ce tunnel fût souvent pris pour cible.
Bien à vous tous.
Marc.
PS: d'autres petits documents comme celui-ci suivront.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3810/BombardementstunneldeGrattery1917.jpg

n°21319
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 20-02-2017 à 10:37:04  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Voici, quelques nouvelles des Hommes de la Cie des Chemins de Fer de L'Est.
Au total MPLF 1199 noms inscrits sur une plaque mémorielle au sein de la Gare de L'Est à Paris, cette plaque fût inaugurée le jeudi 9 novembre 1922
en présence de nombreuses personnalités Civiles et Militaires.
Je joins une page du fascicule réalisé pour l'évènement.
Bien à vous toutes et tous.
Marc.
PS: si parmi vous il y a des forumeurs (euses) intéressés (ées), j'ai la liste complète, je la partagerai avec plaisir.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3810/Chemindefer1418.1.jpg

n°21466
guit70
Poilu du 15/2
Posté le 30-03-2017 à 08:18:15  profilanswer
 

Bonjour Eric,
Bonjour à toutes et à tous,
 
J'ai retrouvé la tombe de l'aide conducteur de la Cie des Chemins de fers de l'Est, Alfred François VILLEMEY.
Pas même une petite plaque rappelant son sacrifice au sein de la 6e section des Chemins de Fers de Campagne, il est dans le petit Carré Militaire de Seveux en Haute-Saône (70).  
 
Rappel : MPLF au tunnel de Grattery Haute-Saône, après le bombardement du train.
 
BR et BC.
Marc.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3810/BELFORTDIJONMARS201739.jpg


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations

  Les Bombardements en Haute-Saône 1914 1918