1 utilisateur anonyme et 19 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Canon "Lange Max" de Semide 1916-2016

n°18730
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 10-02-2016 à 20:22:53  profilanswer
 

Bonjour à tous et toutes,
 
Je viens de créer, pour la commémoration des 100 ans (1916-2016) de la construction de l'emplacement du canon "Lange Max" 38 cm SKL/45 à Semide, un site internet consultable à cette adresse:
 
http://semide-1916-2016.webnode.fr/
 
Loin de moi l'idée de relancer une quelconque polémique sur l'état d'abandon lamentable de ce site de la Grande Guerre 1914-1918, classé monument historique en 1922, déjà longuement évoqué ici:
 
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1861_1.htm
 
Ma volonté actuelle est de "compiler" et de "centraliser" les informations concernant l'emplacement de ce canon allemand à Semide en 1916 afin d'essayer de faire, au moins à mon petit niveau, quelque-chose pour la connaissance et la préservation de ce témoignage de notre histoire commune en cette année commémorative 2016.
 
Mon site internet est toujours en cours de construction, je vous demande donc par avance votre indulgence et vos commentaires éventuels.
Il y a déjà quelques "surprises" en ligne, je vous laisse les découvrir par vous-même. ;)  
Je souhaiterais que ce site soit "participatif", si cela vous dit, je vous remercie de votre aide (photos, témoignages, etc...)
 
J'aimerais aussi avoir "l'aval" de la pointure en ce domaine, j'ai nommé Monsieur le général Guy François afin de pouvoir insérer sur mon site les informations techniques concernant le canon de Semide qu'il a déjà gentiment communiqué sur notre forum.
 
N'hésiter pas à me contacter en MP ou par le biais de mon adresse email visible sur mon site à l'onglet "CONTACT".  
 
Amitiés. :hello:  
David.
 
P.S: Pour informations, mon site internet n'a pas encore été référencé par les moteurs de recherches. Cela est volontaire pour l'instant !
       La seule façon d'y accéder est donc de cliquer sur le lien ci-dessus. Vous en avez donc la primeur en avant-première. :ange:


Message édité par Gilles ROLAND le 16-02-2016 à 17:40:32

---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°18731
alaindu512​010
Posté le 10-02-2016 à 20:40:18  profilanswer
 

Bonjour David
La jeunesse de Semide  a déjà retranscrit  les informations techniques du général  Guy François sur son blog.
http://semide08.free.fr/index.php?l=bertha.htm
cordialement
alain


---------------
alaindu 512010
n°18732
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 11-02-2016 à 10:40:05  profilanswer
 

alaindu512010 a écrit :

Bonjour David
La jeunesse de Semide  a déjà retranscrit  les informations techniques du général  Guy François sur son blog.
http://semide08.free.fr/index.php?l=bertha.htm
cordialement
alain


 
Bonjour Alain,
 
Merci pour ta réponse et pour ton lien (que j'avais déjà indiqué sur mon site à l'onglet "Sur le Web"  :sarcastic:)
 
Mais pour une question de déontologie, de savoir-vivre et de respect pour le temps et souvent l'investissement financier que représente la recherche et la collecte d'information sur un sujet peu connu,
je préfère toujours, quand cela est possible, avoir le feu vert du principal intéressé avant d'insérer des informations sur mon site.
De plus, ce n'est pas parce qu'une information est disponible sur le web qu'elle est légitime  :non: .  
Je sais que Monsieur le général Guy François a déjà été victime d'un plagiat internet sur ce thème des canons allemands de 38 cm. C'est pourquoi vous ne trouverez pas sur mon site internet de lien vers ce site pirate [:bobrah:3] ou d'informations "pompées" à droite ou à gauche sans en indiquer la provenance.
Je penses que tu comprendras ma philosophie personnelle ?
 
Alors Alain, si tu as des photographies (anciennes ou modernes) sur l'emplacement du canon de Semide et que tu souhaites les partager sur mon site internet, je suis preneur.
Elles y figureront en bonne place avec ton copyright incrusté dessus si tu en fait la demande. Idem pour toutes les informations sur ce sujet.[:daniel ruis:1]
 
Au plaisir de te lire.
 
Amitiés. :hello:  
 
David.  


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°18733
alaindu512​010
Posté le 11-02-2016 à 10:59:21  profilanswer
 

Bonjour David
Je n'avais pas ouvert le site 'weeb'  
 Le général Guy François est cité  honorablement sur le site  internet du petit village de Semide , ce qui dénote  l'  intérêt de certains(jeunes )  habitants  portés  ce sur lieu  et leur politesse envers le général ,ce qui est tout a leur honneur.
 et la mairie dans tout ça ? hein ,et l'association foncière ?  
Heureusement que ton site va garder le souvenir et les traces  de ces vestiges destinés a disparaître , c'est déjà bien que les habitants y aient contribué
cordialement
alain


---------------
alaindu 512010
n°18734
Gilles ROL​AND
Posté le 11-02-2016 à 12:20:49  profilanswer
 

Ce sujet a été déplacé de la catégorie Sites et vestiges de la Grande Guerre vers la categorie Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations par Gilles ROLAND


---------------
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »  
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015
n°18738
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 11-02-2016 à 14:28:05  profilanswer
 

Gilles ROLAND a écrit :

Ce sujet a été déplacé de la catégorie Sites et vestiges de la Grande Guerre vers la categorie Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations par Gilles ROLAND


 
Bonjour Monsieur Gilles Roland,
 
Pourquoi avoir déplacé si rapidement mon sujet que j'avais placé volontairement dans la catégorie " Sites et vestiges de la Grande Guerre " ?
 
Je ne sais pas si j'aurais autant de visites et de réponses dans la nouvelle rubrique où vous l'avez déplacé [:a caro:1]
 
Certes, il s'agit de la création d'un site internet, mais qui parle d'un Site et vestige bien réel (pour combien de temps encore?) sur le terrain !
 
Très cordialement.
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°18739
Gilles ROL​AND
Posté le 11-02-2016 à 15:23:09  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pour la simple raison que vous présentez un site internet et qu’il y existe une sous rubrique ‘Sur le Net’ dans ‘Pages d'aujourd'hui’ d’où mon transfert
 
Si tout le monde poste là  où il a le plus de chances d’être lu, ce n’est pas la peine d’avoir des rubriques
 
Cordialement
 
Gilles ROLAND


---------------
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »  
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015
n°18741
ALVF
Posté le 11-02-2016 à 16:29:47  profilanswer
 

Bonjour,
 
Concernant les renseignements relatifs aux canons de 38 cm SKL/45 que j'ai postés dans divers sujets, vous pouvez , bien entendu, les utiliser, de même que les données figurant dans mes livres et articles divers publiés sur ce sujet. La seule réserve d'usage concerne les mentions nécessaires des sources.
Vos scrupules vous honorent en ces temps où le premier "copieur" venu s'attribue sans vergogne le travail des autres!
Cordialement,
Guy François.

n°18743
alaindu512​010
Posté le 11-02-2016 à 19:18:21  profilanswer
 

Bonjour
Merci au général pour sa réponse  positivement attendue .
David   nous sommes en plein dans le centenaire  et les commémorations  
(  une rubrique  qui va être lue plus que les autres ,je dirais plutôt  que tu as  de la chance )
merci a Gilles  
alain


---------------
alaindu 512010
n°18744
mudra
Posté le 11-02-2016 à 19:37:54  profilanswer
 

Bonjour David,
 
Bravo pour cet initiative ! Je vais t'envoyer quelque chose par MP.
 
cdt,
 
Wim D.

n°18745
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 11-02-2016 à 23:04:58  profilanswer
 

ALVF a écrit :

Bonjour,
 
Concernant les renseignements relatifs aux canons de 38 cm SKL/45 que j'ai postés dans divers sujets, vous pouvez , bien entendu, les utiliser, de même que les données figurant dans mes livres et articles divers publiés sur ce sujet. La seule réserve d'usage concerne les mentions nécessaires des sources.
Vos scrupules vous honorent en ces temps où le premier "copieur" venu s'attribue sans vergogne le travail des autres!
Cordialement,
Guy François.


 
Bonsoir Monsieur Guy François,
 
Je vous remercie infiniment pour votre message et votre réponse positive que j'attendais avec beaucoup d'impatience.
Je publierais donc vos informations dans les jours à venir, avec les mentions nécessaires dans l'onglet "Histoire".  
 
J'aurais besoin également de votre aide pour des conseils sur ma modélisation 3D de l'emplacement de Semide.  
Je pense l'avoir finalisé à environ 90 %, mais des zones d'ombres et des interrogations techniques subsistes (surtout sur le canon de 38 cm et son affût).
J'aimerais faire une modélisation la plus réaliste et fidèle possible correspondant au mieux à ce qui existait sur place à l'époque.
 
Pourriez-vous me contacter en MP ou directement par le biais de mon adresse email ?
 
Très cordialement. :hello:  
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°18746
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 11-02-2016 à 23:10:47  profilanswer
 

mudra a écrit :

Bonjour David,
 
Bravo pour cet initiative ! Je vais t'envoyer quelque chose par MP.
 
cdt,
 
Wim D.


 
 
Bonsoir Wim,
 
Merci mille fois pour ton message et tes documents joints. :bounce:  
Je les garde "au chaud" pour l'instant afin de pouvoir me renseigner tranquillement sur la possibilité de les publier sur mon site en ayant les autorisations nécessaires.
Dans l'immédiat, il vont me permettre d'améliorer ma modélisation 3D avec quelques détails que je n'avais pas sur l'emplacement bétonné !
 
Amitiés.
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°18748
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 11-02-2016 à 23:18:53  profilanswer
 

alaindu512010 a écrit :

Bonjour
Merci au général pour sa réponse  positivement attendue .
David   nous sommes en plein dans le centenaire  et les commémorations  
(  une rubrique  qui va être lue plus que les autres ,je dirais plutôt  que tu as  de la chance )
merci a Gilles  
alain


 
 
Bonsoir Alain,
 
Merci pour ta remarque judicieuse. Pourquoi pas après tout !  
Je viens déjà d'avoir deux contacts très positifs.[:geneamar:8]
 
Donc merci Gilles.
 
Par contre, je ne sais pas si cela est la cause du déplacement de rubrique de mon sujet, mais je ne reçois plus d'alerte email
lorsque quelqu'un poste une réponse !
 
Monsieur Gilles Roland pouvez-vous faire quelque-chose pour rétablir la situation ?
 
Très cordialement.
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°18801
Gilles ROL​AND
Posté le 16-02-2016 à 17:44:01  profilanswer
 

Bonjour,
 
La notification doit-être réactivée maintenant
 
Cordialement
 
Gilles ROLAND


---------------
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »  
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015
n°18806
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 16-02-2016 à 19:54:24  profilanswer
 

Bonjour Gilles,
 
Merci pour la réactivation de la notification. J'ai bien reçu le message m'en informant. :bounce:  
 
Je profite de l'occasion pour signaler à Monsieur Guy François l'envoi d'un MP pour une demande d'informations.
 
Très cordialement.
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°20649
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 10-11-2016 à 12:01:55  profilanswer
 

Bonjour à tous et toutes,
 
Nous devrions commémorer aujourd'hui 10 Novembre 2016 les 100 ans des premiers tirs du canon allemand "Lange Max" 38 cm SKL/45 à Semide sur les objectifs de l'embranchement de la voie ferrée de Saint Hilaire aux Temples. Cette commémoration, sur le site même de Semide, ne sera hélas apparemment pas possible avant novembre 2017. Dommage !
 
Pour patienter jusqu'en 2017, je vous livre un extrait du récit d'un témoin privilégié des tirs du canon "Lange Max" de Semide au mois de Novembre 1916.
Ces informations inédites sont tirées du livre de souvenirs de guerre "Un chef d'armée vécut la guerre mondiale" du Général Karl von Einem, commandant en chef de la 3 ème armée allemande sur le front de Champagne pendant la guerre 1914-1918:
 
Journée du 10.11.1916:  
 
Temps très beau, soleil lumineux. Le "long Max", un canon de marine de 38 cm, doit tirer sur la jonction des voies triangulaires près de Saint Hilaire aux Temples.    
A 9 heures tombe le premier coup, ensuite le deuxième, et puis c'est le calme. Bientôt vient l'éclaircissement: l'un de nos avions qui était au-dessus de Saint Hilaire a accompli un atterrissage forcé à Manonvilliers à cause d'une blessure grave de son chef, les autres semblent être chassés. Le détachement a donc échoué et un autre est prévu pour l'après-midi.
   Dans l'après-midi, je vais en dehors sur une hauteur à l'ouest de Semide pour voir tirer le "long Max". Un énorme nuage de brouillard artificiel s'étend vers le sud pour cacher l'emplacement du tir. Je vois tout à coup un éclair rouge-jaune de plusieurs mètres, suivit d'un nuage de fumée de 100 mètres de haut, puis après quelques secondes la déflagration qui n'est pas trop bruyante à cette distance. Le projectile hurle à travers l'air. Après qu'un tir soit encore tombé, je rentrais. Oldershausen m'annonçait plus tard que les tirs avaient été très bien placés, quelques-uns directement entre les voies. Nos aviateurs ont abattu deux avions ennemis qui tombaient en brûlant; deux autres ont été probablement également abattus, car ils ont disparus vers le bas.

 
Je vous joins une petite illustration 3D de ma conception illustrant le pointage du Canon de Semide en direction de la voie ferrée de Saint Hilaire aux Temples.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8946/Semide10.11.1916.jpg
 
J'ai bien conscience qu'il manque encore sur cette illustration les arbres présents à l'époque pour camoufler la pièce et son emplacement, ainsi que beaucoup d'autres détails. (Voies ferrées, etc..).
Il doit également y avoir quelques erreurs "techniques", mais je vous prie d’être indulgents, car je pars de loin n'ayant pas de photographie d'époque du canon de Semide à exploiter pour "coller" le plus possible à la réalité pour cette modélisation 3D. (Je "compile" ce que je trouve comme informations sur d'autres emplacements de Lange Max: Breedene, Chuignes,etc...pour la modélisation du canon et de son affût. Pour l'emplacement bétonné de Semide, c'est plus facile ;) !).  
 
Il me reste encore une année pour finaliser ce projet avant novembre 2017. Donc, si vous avez des documents, informations ou remarques, n'hésitez pas à me contacter.
 
Bonne journée à tous et toutes.
 
Amitiés. :hello:  
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°20663
alaindu512​010
Posté le 11-11-2016 à 18:52:11  profilanswer
 

Bonjour David  
Voici une carte avec le paysage  des années cinquante  sur le site géoportail remonter le temps
https://remonterletemps.ign.fr/comp [...] =doubleMap
https://remonterletemps.ign.fr/comp [...] =doubleMap
Cette pièce devait sans doute être camouflée aux abords d'un bois maintenant disparu
cordialement
alain


Message édité par alaindu512010 le 11-11-2016 à 18:55:11

---------------
alaindu 512010
n°20664
acesar55
ils ne passeront pas
Posté le 11-11-2016 à 20:03:51  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Sur cet extrait de carte, on voit que toute la vallée était couverte de bois.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5663/semide1916.jpg
 
Bonne soirée
 
Alain


---------------
%%% A.cesar55 %%% Mille fois recrucifiés au calvaire de Verdun
http://stenay-14-18.com
n°20666
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 11-11-2016 à 21:10:39  profilanswer
 

Bonsoir à tous et toutes,
 
Merci Alain (du 51) pour tes liens sur géoportail. Je me sers également assez souvent de cet outil bien pratique !
On voit bien l'emplacement de la pièce malgré que des arbres ai poussé à l'intérieur de la cuve.  
 
Pour Alain (du 55), je confirme que la vallée était couverte de bois à l'époque.  
Il existe aux archives de l'armée de l'air à Vincennes une photographie aérienne française de ce secteur datée du 05.06.1917.
Bien malin celui qui pourra distinguer quelque-chose sur cette photographie aérienne si il ne connait pas l'emplacement exact du canon !  
 
Pour continuer, voici la suite du témoignage du général Karl von Einem concernant les tirs du canon de Semide pour la journée du 11 Novembre 1916:
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8946/GeneralKarlvonEinem.jpg
 
Journée du 11.11.1916:  
 
Temps magnifique pendant lequel nous voulons tirer avec le "long Max" sur la gare et les casernes de Sainte Ménéhould.
Plus tard arrive le communiqué que nos aviateurs au-dessus de Sainte Ménéhould n'ont pas vu les tirs de la pièce d'artillerie de 38 cm. On ne sait pas où ils sont allés. Bizarrement !

 
Où sont donc tombés ces obus de 38 cm ? Existe t'il des relevés dans les archives de Sainte Ménéhould, ou des cartes postales d'époque relatant les destructions occasionnées ?
 
Bonne soirée à tous et toutes.
 
Amitiés.
 
David.


Message édité par Chapelle de Falaise le 12-11-2016 à 13:16:16

---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°20709
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 15-11-2016 à 13:37:09  profilanswer
 

Bonjour à tous et toutes,
 
Suite et fin du du témoignage du général Karl von Einem concernant les tirs du canon de Semide pour la journée du 15 Novembre 1916:
 
Journée du 15.11.1916:  
 
Le bombardement de la gare et des casernes de Sainte Ménéhould a bien réussi. Le général d'artillerie a l'intention de tirer aussi sur la ville; je me suis cependant sérieusement interdit cela.

 
Le canon ne devait par la suite plus tirer de son emplacement bétonné de Semide et il fût déménagé courant du mois de mars de l'année 1917.
 
Amitiés. :hello:  
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°20711
alaindu512​010
Posté le 15-11-2016 à 14:29:40  profilanswer
 

Bonjour à toutes et  à tous  
Les faits sont  notés ici dans le jmo du service santé du 7 éme corps d'armée, page 70/73  
Des paillettes blanches furent lancées d'un avion ennemi , les obus  de 380 tombèrent peu après  
Gouraud   eut chaud ce jour là , il était au quartier Valmy non loin de la gare,  dans les casernes visées par ces tirs  
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=72
page 106  jmo 4 ème armée  
l'ennemi tire sur la gare de Saint Hilaire en représaille a nos tir  d' AL     serait ce avec le 38
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=97
cordialement
alain


Message édité par alaindu512010 le 15-11-2016 à 20:17:22

---------------
alaindu 512010
n°20723
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 16-11-2016 à 11:05:23  profilanswer
 

Bonjour Alain,
 
Merci de partager avec nous les résultats de tes recherches dans les archives françaises concernant les tirs du canon de Semide.
Je mets en ligne directement, si tu me le permets, les extraits issus de tes liens afin de pouvoir suivre plus facilement ce sujet dans l'ordre chronologique.
 
Extrait du JMO de la 4ème armée:
 
Journée du 10 Novembre 1916:
 
Grande activité d'aviation. Nos pilotes abattent un avion ennemi au Nord d'Aubérive. En réponse à nos tirs d'artillerie, l'ennemi bombarde Mourmelon et la gare de Saint Hilaire-au-Temple: peu de dégâts.

 
Pour cette journée du 10 Novembre 1916 évoqué dans le JMO de la 4ème armée, pour moi c'est tout bon, c'est bien des tirs du canon de 38 allemand de Semide dont on parle.
Dans ces mémoires, le général Karl von Einem, (voir message ci-dessus pour la journée du 11.11.1916) explique:  
 
"l'un de nos avions qui était au-dessus de Saint Hilaire a accompli un atterrissage forcé à Manonvilliers à cause d'une blessure grave de son chef"
 
Il ne s'agit bien évidement pas ici du village de Manonvillier (Meurthe-et-Moselle), mais du village de Moronvilliers, qui lui est bien situé au nord d'Aubérive. (Je suis étonné que personne n'ai relevé cette "coquille" dans les mémoires du général von Einem. Ni à l'époque de sa publication, ni aujourd'hui sur ce forum. J'attendais pourtant une réaction à mon post du 10 novembre dernier à ce sujet ;))  
 
 
JMO du service de santé du 7éme corps d'armée:
 
Journée du 11 Novembre 1916:
 
A 15 H 30 un avion ennemi est venu survoler Sainte Menehould fort longtemps malgré une vive canonnade de la défense anti-aérienne. Au dessus de la gare il a lancé des paillettes blanches.  
Peu de temps après sont arrivés, à intervalles de 10 minutes environ, 6 obus de 380 qui sont tombés dans les environs du P.G.C. sans causer d'accident. Ce jour-là le général Gouraud était venu passer une revue à proximité du quartier Valmy à 2 h 00.

 
Quelqu'un a-t'il déjà rencontré ailleurs la description d'un lâché de ces "paillettes blanches" pour matérialiser un objectif à bombarder ?  
Un habitant de Sainte Menehould aurait-il conservé précieusement jusqu'à nos jours une des ces mystérieuses paillettes blanches ?  
 
Effectivement, le général Gouraud était aux premières loges. Un témoignage de cet épisode serait-il évoqué dans ses mémoires ?
 
 
Journée du 15 Novembre 1916:
 
A 13 heures nouveau bombardement de Sainte Menehould avec réglage par avion. 4 obus de 380 sont tirés dans la direction de la gare. L'un d'eux tombe à 20 mètres de la gare. Un autre tombe dans l'Aisne à 30 mètres de l'immeuble occupé par la D.S.S.  
et provoque une sorte de trombe d'eau dont la chute casse les vitres de l'immeuble. A la suite de cet accident la D.S.S. déménage les locaux devenant inhabitables à cause du froid.
L'évacuation des blessés et malades qui se faisait jusqu'alors sur l'H.O.E 22 à Sainte Menehould situé à proximité de la gare se fera désormais sur l'HOE de Villers-Deaucourt. Les diverses formations de l'armée et de l'intérieur fixés à Sainte Menehould: Hôpital Chanzy, hôpital Margaine, hôpital Saint Charles, Hospice Minte sont débarrassés de leurs malades couchés en prévision d'un nouveau bombardement.
[/#0000FF]
 
La précision des tirs semble assez extraordinaire. Un obus à 20 mètres de la gare !  
 
En tout cas, les artilleurs allemands ont réussi à atteindre leur objectif: semer la terreur à l'arrière des lignes françaises en forçant à l'évacuation des hôpitaux et autres services situés autour de la gare.
 
Merci encore pour toutes ces informations.
 
Amitiés. :hello:  
 
David.
 


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°20725
girodacle
Posté le 16-11-2016 à 11:24:45  profilanswer
 

Bonjour David,
 
je relève la coquille de ton texte: <<du village de Manonvillier (Meurthe-et-Moselle)<<  
Le village de Meurthe et Moselle se nomme Manonviller et non Manonvillier;
Il a connu l'épopée du Fort du même nom  dont vous pouvez lire le récit sous ma signature à ce lien:  http://fort-de-manonviller.fr/
dans la rubrique "enquête d'Alain Girod".
 
Cordialement
Alain
 
otemsg=20723,22,8946]Bonjour Alain,
 
Merci de partager avec nous les résultats de tes recherches dans les archives françaises concernant les tirs du canon de Semide.
Je mets en ligne directement, si tu me le permets, les extraits issus de tes liens afin de pouvoir suivre plus facilement ce sujet dans l'ordre chronologique.
 
Extrait du JMO de la 4ème armée:
 
Journée du 10 Novembre 1916:
 
Grande activité d'aviation. Nos pilotes abattent un avion ennemi au Nord d'Aubérive. En réponse à nos tirs d'artillerie, l'ennemi bombarde Mourmelon et la gare de Saint Hilaire-au-Temple: peu de dégâts.

 
Pour cette journée du 10 Novembre 1916 évoqué dans le JMO de la 4ème armée, pour moi c'est tout bon, c'est bien des tirs du canon de 38 allemand de Semide dont on parle.
Dans ces mémoires, le général Karl von Einem, (voir message ci-dessus pour la journée du 11.11.1916) explique:  
 
"l'un de nos avions qui était au-dessus de Saint Hilaire a accompli un atterrissage forcé à Manonvilliers à cause d'une blessure grave de son chef"
 
Il ne s'agit bien évidement pas ici du village de Manonvillier (Meurthe-et-Moselle), mais du village de Moronvilliers, qui lui est bien situé au nord d'Aubérive. (Je suis étonné que personne n'ai relevé cette "coquille" dans les mémoires du général von Einem. Ni à l'époque de sa publication, ni aujourd'hui sur ce forum. J'attendais pourtant une réaction à mon post du 10 novembre dernier à ce sujet ;))  
 
 
JMO du service de santé du 7éme corps d'armée:
 
Journée du 11 Novembre 1916:
 
A 15 H 30 un avion ennemi est venu survoler Sainte Menehould fort longtemps malgré une vive canonnade de la défense anti-aérienne. Au dessus de la gare il a lancé des paillettes blanches.  
Peu de temps après sont arrivés, à intervalles de 10 minutes environ, 6 obus de 380 qui sont tombés dans les environs du P.G.C. sans causer d'accident. Ce jour-là le général Gouraud était venu passer une revue à proximité du quartier Valmy à 2 h 00.

 
Quelqu'un a-t'il déjà rencontré ailleurs la description d'un lâché de ces "paillettes blanches" pour matérialiser un objectif à bombarder ?  
Un habitant de Sainte Menehould aurait-il conservé précieusement jusqu'à nos jours une des ces mystérieuses paillettes blanches ?  
 
Effectivement, le général Gouraud était aux premières loges. Un témoignage de cet épisode serait-il évoqué dans ses mémoires ?
 
 
Journée du 15 Novembre 1916:
 
A 13 heures nouveau bombardement de Sainte Menehould avec réglage par avion. 4 obus de 380 sont tirés dans la direction de la gare. L'un d'eux tombe à 20 mètres de la gare. Un autre tombe dans l'Aisne à 30 mètres de l'immeuble occupé par la D.S.S.  
et provoque une sorte de trombe d'eau dont la chute casse les vitres de l'immeuble. A la suite de cet accident la D.S.S. déménage les locaux devenant inhabitables à cause du froid.
L'évacuation des blessés et malades qui se faisait jusqu'alors sur l'H.O.E 22 à Sainte Menehould situé à proximité de la gare se fera désormais sur l'HOE de Villers-Deaucourt. Les diverses formations de l'armée et de l'intérieur fixés à Sainte Menehould: Hôpital Chanzy, hôpital Margaine, hôpital Saint Charles, Hospice Minte sont débarrassés de leurs malades couchés en prévision d'un nouveau bombardement.
[/#0000FF]
 
La précision des tirs semble assez extraordinaire. Un obus à 20 mètres de la gare !  
 
En tout cas, les artilleurs allemands ont réussi à atteindre leur objectif: semer la terreur à l'arrière des lignes françaises en forçant à l'évacuation des hôpitaux et autres services situés autour de la gare.
 
Merci encore pour toutes ces informations.
 
Amitiés. :hello:  
 
David.
 
[/quotemsg]


---------------
Alain
n°20735
alaindu512​010
Posté le 16-11-2016 à 16:48:04  profilanswer
 

Bonjour David et tous
Merci de consigner les faits , on comptera les coups !!
jmo   de la prévoté du 7 ème corps    page 18  des précisions
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] m_zoom=138
cordialement
alain


---------------
alaindu 512010
n°20741
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 17-11-2016 à 10:28:53  profilanswer
 

Bonjour aux Alain(s) et à tous les autres,
 
Merci Alain(girodacle) pour avoir relevé ma "coquille" (Problème de copier-coller). ;)  
Ta remarque et ton lien à le mérite de m'avoir faire découvrir le site internet consacré au "Fort de Manonviller". Je t'en remercie.
Site très complet et très bien construit que j'ai immédiatement mis dans mes favoris.
Une mention spéciale à l'onglet "Enquête de A.Girod" dont je conseille à tous de télécharger le fichier PDF "Vie et mort du fort de Manonviller" pour tout savoir sur ce fort.  
 
Pour en revenir au sujet de ce post.
 
Merci Alain(du512010) pour tes compléments d'informations avec ton lien vers le JMO de la prévôté du 7 ème corps, page 18, dont voici la transcription:
 
Journée du 11 novembre 1916:
 
4 obus de 380 allemands sont tirés sur Sainte Menehould. Pas de dégâts.
 
Journée du 15 novembre 1916:
 
La ville de Sainte Menehould est violemment bombardée par du 380 allemand (de 12 H 45 à 13 H 50). Quatre blessés légers dont 2 civils, deux chevaux tués.  
Pas de dégâts matériels; si ce n'est la chaussée de la cour de la gare sur laquelle tombe un projectile.
Deux personnes ont été blessées par le 75 de la batterie contre-avions tirant sur les avions de repérage ennemis. Un certain nombre d'habitants ont quitté la ville.

 
Je constate au passage que les artilleurs français faisaient presque autant de victimes (blessés) que les artilleurs allemands avec un calibre pourtant beaucoup plus modeste.  :whistle:  
   
Pas facile de "compter les coups" pour la journée du 15 novembre dans ce JMO de la prévôté. Mais pour l'instant les diverses sources se recoupent et se complètent bien.
On avance petit à petit dans l'historique de ce canon de Semide. Merci à tous.
 
Amitiés.
 
David.


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 
n°20772
alaindu512​010
Posté le 20-11-2016 à 22:22:11  profilanswer
 

Bonsoir
Le jmo du génie de corps d'armée signale ces tirs  du 11 et 15 novembre 1916
pages 71
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=97
avec visite du général de génie   d'armée et renseignements sur les effets de ces projectiles  le 16 novembre  
 pas de précisions sur Saint Hilaire  au temple  
cordialement
alain


Message édité par alaindu512010 le 20-11-2016 à 22:41:22

---------------
alaindu 512010
n°20781
Chapelle d​e Falaise
Denkmal RJR 236-IR 78-IR 111
Posté le 21-11-2016 à 21:41:49  profilanswer
 

Bonjour Alain, bonjour à tous et toutes,
 
Je continue donc la transcription de tes découvertes dans les JMO concernant les tirs à partir du canon de Semide avec ces extraits du
 
JMO du génie de corps d'armée. Page 71  
 
Journée du 11 novembre 1916:
 
Vers 16 heures des obus de 380 sont tombés sur Sainte Menehould, dont un auprès du dépôt de matériel.
 
Journée du 15 novembre 1916:
 
 Vers 13 heures 6 obus de 380 sur Sainte Menehould (quartier de la gare).

 
Pas vraiment de nouveautés, mais au moins la confirmation du nombre d'impacts pour la journée du 15 novembre 1916.
 
Encore merci pour tes recherches.
 
Amitiés. :hello:  
 
David.
 


---------------
« Les hommes disent que le temps passe, le temps dit que les hommes passent… »
 

Aller à :
Ajouter une réponse