delmi83 Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : Clipperton, 3 utilisateurs anonymes et 29 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Suivante
Auteur Sujet :

LANCHY (02) ses Morts pour la France et ses anonymes

n°19567
JeanMiche
Picarde maudissant la guerre.
Posté le 12-05-2016 à 08:37:15  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

la flamme80 a écrit :

je viens de recevoir ce jour la preuve de l'inhumation du capitaine samson à lanchy


 
Bonjour,
 
Sans vouloir contester aucunement votre bonne foi et vos informations, on aimerait bien retrouver ici une copie de la preuve de l'inhumation du capitaine Samson à Lanchy. Merci !

Message cité 1 fois
Message édité par JeanMiche le 12-05-2016 à 08:58:22

---------------
  Cordialement               Jean Michel
n°19581
la flamme8​0
Posté le 12-05-2016 à 18:21:42  profilanswer
 

bonjour,la preuve de l'inhumation du capitaine samson a été envoyé ce jour à jean miche par mes soins à sa demande,ce dernier mettant en doute  mes informations,c'est la transcription de la mairie de chalons sur marnebien cordialement

n°19588
JeanMiche
Picarde maudissant la guerre.
Posté le 12-05-2016 à 23:04:05  profilanswer
 

JeanMiche a écrit :


 
 
 
Sans vouloir contester aucunement votre bonne foi et vos informations,


 
Bonsoir,
 
1/ Je n'ai jamais émis le moindre doute à propos de vos informations, voir plus haut. Je demandais simplement que vous nous fournissiez une copie des documents en votre possession spécifiant l'inhumation du capitaine Samson à Lanchy. Peut être me suis-je mal exprimé ?  
 
2/ Je ne vous ai pas demandé de m'expédier par M.P une copie de la transcription de l'acte de décès du capitaine Samson mais simplement de le mettre à la suite de la conversation. Ceci pour une bonne compréhension de l'avancement de la recherche qui nous intéresse.
 
3/ Je m'aperçois que vous ouvrez un nouveau sujet en postant la transcription de l'acte de décès du capitaine Samson. Tout devient compliqué...Alors qu'il suffisait de le mettre à la suite de cette conversation comme demandé.
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t19582
 
Édité : un gentil modérateur est passé par ici pour fusionner les deux sujets. Voir plus bas.


Message édité par JeanMiche le 13-05-2016 à 10:10:27

---------------
  Cordialement               Jean Michel
n°19589
11Gen
Posté le 13-05-2016 à 01:13:03  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Bonsoir "La Flamme80" et "JeanMiche"
 
Ah! c'était cela la preuve! l'acte de décès qui confirme que le Capitaine Samson est inhumé à Lanchy.
 
Cet acte de décès fourmille d'informations. Et une en particulier est remarquable :
 
 "inhumé au cimetière militaire de Lanchy"
 
C'est une super raison pour placer cet acte de décès dans le fil de cette discussion.  
 
Y-a-t-il eu vraiment une cimetière provisoire militaire mi juillet 1917, à Lanchy ?  
 
Où aurait-il pu être localisé? Dans le cimetière communale? Est-ce possible?
 
Ce serait bien qu'une autre source, qu'un autre acte de décès, atteste, en prouve son existence.  
 
A bientôt
Bien cordialement
Geneviève  

n°19590
la flamme8​0
Posté le 12-05-2016 à 18:24:55  profilanswer
 

bonjour à tous,pour les intéréssés qui suivent ce fil,bien cordialement laflamme80(christian)http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18443/actededecesdeMAlbertPaulLouisSAMSON11.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18443/actededecesdeMAlbertPaulLouisSAMSON21.jpg

n°19591
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 13-05-2016 à 01:20:55  profilanswer
 

Les sujets suivant ont été fusionnés à ce sujet par Arnaud Carobbi

  • lanchy la preuve de la présence du capitaine samson


---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°19592
11Gen
Posté le 13-05-2016 à 02:03:48  profilanswer
 

Bonsoir à nouveau
 
La victime civile PATTE Eugène Antonio Félix est bien un gars de Lanchy. Antonio est son prénom usuel.  
IL est né à Lanchy, il y a vécu, il n'a pas pu être convoqué lors de l'appel de sa classe car en pays envahi, puis il a été évacué sur Maubeuge, dès 1917 jusqu'au début 1918, il décède le 30 avril 1918 à Maubeuge.
 
J'ai trouvé sa trace sur le site:  Association Racines et Patrimoine  http://alain.delfosse.free.fr/DC1914-1919.htm
qui a entrepris "Le dépouillement des 2998 décès trouvés dans les registres de Maubeuge pour la période 1914-1919, réalisé par notre ami Jean de Wignehies"
Entre autres, ils proposent trois listes: celles des évacués des Ardennes, de la Somme et de l'Aisne décédés à Maubeuge en 1917, 1918, et début 1919.
"Il a été recensé 209 évacués de l'Aisne dès 1917" dont PATTE Antonio
 
 
A partir de ce point d'ancrage, j'ai pu poursuivre les recherches. En voici les cotes et les liens ainsi qu'un résumé succinct:
 
Acte de décès
« Archives départementales du Nord » cote 3 E 10172A    
PAGE 44/75 Le 30 avril 1918, décès de PATTE Antonio, à Maubeuge né à Lanchy (Aisne) le 30 janvier 1875
Célibataire. Domicilié à LANCHY, évacué à Maubeuge.

 
Acte de naissance
« Archives départementales de l'Aisne » cote 5Mi1321 - 1865 1882
PATTE Eugène, Antonio, Félix, né à Lanchy (Aisne) le 30 Janvier 1875
http://archives.aisne.fr/ark:/6327 [...] 2091170402
 
Fiche Matricule  
« Archives départementales de l'Aisne »  cote 21R103 - 1895
Registre matricules Saint-Quentin (Aisne)1895  Classe 1895 Matricule 1191 Volume 3
http://archives.aisne.fr/ark:/6327 [...] 1435646471
PATTE Eugène Antonio Félix avait les yeux bleu, les cheveux châtains, mesurait 1,65m, son degré d'instruction niveau 3
N°79 au tirage au sort. Décision du conseil de révision: classé dans le Service Auxiliaire (varices)
Il n'a pu être convoqué lors de l'appel de sa classe, présumé resté en pays envahi. 99 (?)
Décédé le 30 avril à Maubeuge

 
A noter le le mot "présumé" qui signifierait peut-être que les services de l'armée n'en aurait pas eu la preuve matérielle?  
Quel est la signification de l'inscription "99" ? J'ai regardé les FM classe 1899, pour les 3 bureaux, mais sans résultat.
Quel est le nombre d'hommes de Lanchy restés en pays envahi, n'ayant pas pu être mobilisés? Au nombre de 99?
En 1914, Patte Antonio aurait-il été fait prisonnier puisqu'il n'a pas été mobilisé?
Combien de civils évacués sur Mauberge? Combien en sont-ils revenus?
Beaucoup de questions pour un secteur que je ne connais pas assez.
 
Bien cordialement
Geneviève
 
Merci Christian pour l'acte de décès mis dans le fil de la discussion


Message édité par 11Gen le 13-05-2016 à 02:20:45
n°19601
antimoine
Posté le 13-05-2016 à 09:51:34  profilanswer
 

Bonjour,
 
Y a t-il la mention Mort pour la France dans l'acte de décès?
 
Cordialement
 
Bernard


---------------
S.Bernard
n°19619
la flamme8​0
Posté le 13-05-2016 à 18:26:32  profilanswer
 

bonjour à tous,quelques nouvelles,puisque j'ai passé ma matinée à lanchy et germaine,accompagné de l'ancien maire je me suis rendu au cimetière,où nous avons visualisé les tombes du présent sujet,SAMSON DUROT URIER sont les 3 tombes de ces poilus,FRISON,lui serez dans le caveau familial dans le cimetière à l'entrée,c'est ce qu'il ressort de l'enquête que j'ai mené ce matin sur place,en voyant ntamment de la famille URIER ET FRISON,malheureusement il m'a été impossible de définir la place de chacun,si l'on prend la date de dc des uns et des autres,on pourrait imaginer que URIER Henri est le premier puis SAMSON Albert et enfin DUROT charles,mais c'est qu'une hypothèse,les personnes que j'ai interrogé sont incapables de me confirmer(entre 80 et 94ans)voilà pour les sépultures,maintenant je vais voir avec le souvenir français de l'aisne dont le président habite danizy,bien cordialement à tous

n°19621
la flamme8​0
Posté le 13-05-2016 à 18:32:30  profilanswer
 

bonjour genevièvre,effectivement j'ai vu cette sépulture qui se trouve entre les deux cimetières presqu'avance de la porte d'entrée de l'église,elle est en état moyen,mais ne porte aucune inscription laissant penser qu'il a été une victime de guerre,si vous voulez je vous ferez une photo la semaine prochaine,car comme je vous l'avez dit au départ de ce fil,je vais essayer de remettre en ordre avec deux collégues ces sépultures,du mieux possible,bien cordialement  àvous

n°19649
11Gen
Posté le 14-05-2016 à 11:18:30  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Bonjour Antimoine  
- DUROT, FRISON, SAMSON, URIER : les 4 Morts Pour la France qui ont une fiche Mémoire des Hommes :  
- PATTE : la victime Civile. Pas de fiche MDH, pas d'inscription MPF sur l'acte de décès de Dunkerque. Mais, il serait bien de vérifier si l'acte de décès a été la transcrit sur les registres d'état-civil de Lanchy. Sa fiche MGW : http://www.memorialgenweb.org/memo [...] auteur=800
 
Bonjour Christian
        Merci pour vos démarches auprès de l'ancien Maire de Lanchy et vos déplacement au cimetière.  
Pour confirmer votre hypothèse sur l'emplacement des inhumés, il serait nécessaire de rechercher d'autres sources d'informations supplémentaires, comme par exemple les dossiers des transferts de corps aux Archives Départementales de l'Aisne.  
       Vous nous avez transmis l'acte de décès de SAMSON. Avez-vous reçu les actes de décès de DUROT, FRISON, URIER? Ces actes permettraient de confirmer la mention MPF, mais aussi de croiser les sources afin de vérifier les informations de la base Mémoire des Hommes et Sépultures de Guerre.  
       Par exemple, la fiche MDH de FRISON a été corrigée le 29 avril 2016 (date et lieu de naissance, date de décès), mais il subsiste une erreur qui se situe au niveau du département de naissance. Il est indiqué : "Monchy-Lagache (02 - Aisne)". C'est bien une commune à la lisière de l'Aisne et de la Somme, mais elle est située dans la Somme.  http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2bdc95e20d
       Sur le ieu d'inhumation de FRISON: fiche MGW : http://www.memorialgenweb.org/memo [...] auteur=800
Voir http://www.ambafrance-gr.org/Renov [...] Zeitenlick
Son nom n'est donc pas indiqué sur la base Sépultures de Guerre. Les sources des AD de l'Aisne nous permettraient de savoir si son corps a été effectivement transféré.  
      Par ailleurs, la Fiche matricule de FRISON nous apprend qu'il résidait à Lanchy dès le 3 mai 1914.  
 
 
Je prépare un récapitulatif des informations sur les cinq personnes de Lanchy, mais ça me prend du temps car ce n'est pas mon fort. Parallèlement, je fais des recherches sur l'histoire de Lanchy et de ses évacués. Actuellement j'ai des informations pour septembre et octobre 1918 ... (erreur supprimée).... Auriez-vous des informations avec des liens sur le Net?  
 
A bientôt. Cordialement
Geneviève
Je viens de supprimer une erreur dans la dernière ligne.
Exact: Lanchy est indiqué comme PC en septembre 1918. Bientôt j'indiquerai la source


Message édité par 11Gen le 14-05-2016 à 14:26:20
n°19674
la flamme8​0
Posté le 16-05-2016 à 18:36:05  profilanswer
 

bonjour à tous,aprés avoir répondu directement à jean miche (sur la preuve de mes propos,je lui ai envoyé celle çi) et pour vous tous,sachez que j'ai passé toute ma matinée à lanchy vendredi matin et que d'aprés mes infos recueillis parmi les familles URIER et FRISON,il s'avère que frison est dans le caveau familial sur le devant de l'église,sépulture malheureusement qui va être réformée,concernant les 3 autres tombes,se sont bien URIER SAMSON DUROT,celà ne fait aucun doute,je me suis fait accompagner par l'ancien maire qui a pu me donner de nombreux renseignements,d'un âge certain mr de romance a été d'une précieuse aide,reste plus qu'à trouver des bras pour faire des sépultures décentes à ces 3 poilus, pour ma part je vais aller dans la semaine,nettoyer les parties attenantes et commencer à frotter les cadres en béton,on verra aprés pour les peindre,merci à tous

n°19686
11Gen
Posté le 17-05-2016 à 11:37:25  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Voici un extrait de la commune de Lanchy et de ses alentours provenant d'une des cartes des Régions dévastées éditées en 1920. Cartes qui sont en ligne sur gallica  
Cet extrait indique en rouge l'étendue des démolitions, en bleu avec la croix l'emplacement du cimetière, (24 h) le nombre de 24 habitants en 1919-1920  alors que Lanchy en comprenait 117 en 1911 ( http://cassini.ehess.fr/cassini/fr [...] ltat=18499 ) et (0 M) aucune reconstruction au moment du relevé.
Ajout d'une légende : "la partie teintée en jaune bistré correspond à la zône du front bouleversée par les tranchées et le bombardement"
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4738/LanchyCarteRegionsDevastees1920.jpg
 
Bonjour Christian. Merci pour le compte rendu de vos démarches. Je voudrais connaître le sens exact que vous donnez au mot  "renseignements" que vous employez. Le mot "renseignement" est-il à comprendre au sens de documents attestant la présence les sépultures de URIER, SAMSON, DUROT et FRISON dans le cimetière de Lanchy? Si c'est le cas, pensez-vous les transmettre à Mémoire de Guerre, Sépultures de Guerre et à MemorialGenWeb afin que les fiches soient dans certains cas rectifiées et dans d'autres complétées?
 
Voici un récapitulatif des fiches mdh, sdg, mgw pour chacun des 4 Morts Pour la France de Lanchy.
Deux fiches MDH ont été corrigées tout dernièrement, celles de SAMSON* et de FRISON* (*CITATION : "Empreinte : Suite à des vérifications, certaines données indiquées dans la fiche originale étaient erronées et ont été corrigées. Commentaires: Données corrigées le 29 avril 2016).  
Et quelle est donc cette personne qui s'intéresse aussi à Lanchy et qui transmet des actes à mdh?  
 
Le site MDH étant en maintenant jusqu'au 19 mai, je ne peux pas actuellement vérifier l'exactitude les liens, ni saisir le lien de la fiche MDH de DUROT  
Voici mes notes:  
 
URIER Henri
- http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] a02f7eb1bb
-  http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 43c1528134
-  http://www.memorialgenweb.org/memo [...] auteur=800
 
DUROT Charles Ernest  
-  lien fiche mdh  
-  http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 3fc3b9bd8d
-  http://www.memorialgenweb.org/memo [...] auteur=800
 
SAMSON Albert, Paul, Louis*
- http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c05dad0a2  
- http://memorialgenweb.org/memorial [...] uteur=1024  
 
FRISON Raimond*
-  http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2bdc95e20d
- http://www.memorialgenweb.org/memo [...] auteur=800
 
Une pensée pour la victime civile PATTE Antonio.
 
Cordialement
Geneviève
édité pour ajouter une légende


Message édité par 11Gen le 17-05-2016 à 11:45:56
n°19687
girodacle
Posté le 17-05-2016 à 12:08:23  profilanswer
 

Bonjour Geneviève et tous,
il se peut que Bernard Sibenaler soit l'auteur des demandes de changements d'infos sur MDH vu qu'il a apporté début mai des infos du MGW. Il peut être contacté par l'intermédiaire du site.
Cordialement
Alain


---------------
Alain
n°19688
11Gen
Posté le 17-05-2016 à 12:24:44  profilanswer
 

Re-
Merci Alain pour l'information. il me semble que Didier 14-18 de MGW est le mieux placé pour le contacter.
L'article faisait état de 2 MPF, après nos recherches d'informations nous en sommes à 4 MPF. Il se peut qu'il y en ait d'autres, au regard de la proximité du front (Samsom décédé à Maissemy (et non pas à Monchy La Gache) à quelques dizaines de km de Lanchy a été inhumé à Lanchy) et du nombre d'habitants passant de 117 habitants en 1911, 24 h en 1919 et 31 en 1921. Beaucoup d'évacués dont peu sont revenus vivants. D'autres corps auraient-ils été transférés? Les Archives de l'Aisne pourraient nous le confirmer, mais elles ne sont pas en ligne.  
Cordialement
Geneviève
édité pour apporter un rectificatif: SAMSON décédé à Maissemy (canton du Vermand tout comme Lanchy) à quelques dizaines de km de Lanchy, a été inhumé à Lanchy.


Message édité par 11Gen le 17-05-2016 à 12:35:59
n°19689
gizmo02
Posté le 17-05-2016 à 12:53:43  profilanswer
 

Sait on de quoi la victime civile PATTE Antonio est il mort ?
 
Bien a vous

n°19690
11Gen
Posté le 17-05-2016 à 12:55:37  profilanswer
 

Bonjour à nouveau
 
Voici les passages des AFGG qui indiquent Lanchy, ainsi qu'une carte.
 
Les armées françaises dans la Grande guerre.
Tome VII  
La campagne offensive de 1918 et la marche au Rhin (18 juillet 1918-28 juin 1918).

       1° volume Les offensives de dégagement et la préparation des offensives générales (18 juillet-25 septembre 1918).  
       *Annexes, vol. 2. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6330300s
 
LANCHY :  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 2%20Lanchy
PAGES 137  et 138  
-  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] e.r=LANCHY
-  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] e.r=LANCHY
Annexe n° 822 en date du 24 août 1918
PAGES 161 et 162
- http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] e.r=LANCHY
- http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] e.r=LANCHY
Annexe n° 846 en date du 25 août 1918
PAGES 328 et 329
- http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] e.r=LANCHY
- http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] e.r=LANCHY
Annexe n° 1004 en date du 6 septembre 1918
 
TOME VII
        2° volume La campagne offensive de 1918 et la marche au Rhin (26 septembre 1918-28 juin 1919).  
       *Annexes, vol. 1. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6387809s
PAGE 21  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] Y%20LANCHY
Annexe n° 8 en date du 4 septembre 1918
"P. C. à Lanchy".
 
Carte n° 37
80.000e. - Bataille de Saint-Quentin (29 septembre - 3 octobre).
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 229ac2b767
Un extrait  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4738/BatailledeSaintQuentin290930101918Carte37AFGG80.000eTomeVII.jpg
Cordialement
Geneviève
 
La consultation de la Carte n'est pas actuellement possible parce que le site MDH est actuellement en maintenance programmée jusqu'au 19 mai 2016 05h00. donc


Message édité par 11Gen le 17-05-2016 à 13:11:07
n°19691
11Gen
Posté le 17-05-2016 à 13:28:48  profilanswer
 

Bonjour  

gizmo02 a écrit :

Sait on de quoi la victime civile PATTE Antonio est il mort. Bien a vous


L'acte de décès de PATTE Eugène, Antonio, Félix ne précise pas le genre de dècès.
"AD du Nord" > MAUBEUGE > 3 E 10172A    MAUBEUGE / D [1918-1918]  
PAGE 44/75  http://www.archivesdepartementales [...] E%2010172A
 
Le 30 avril 1918, il décède à l'Hôtel Dieu de Maubeuge.  Est-ce un hôpital? Est-ce un lieu d'aide aux évacués? Le site alain.delfosse.free.fr/DC1914-1919.htm indique 2998 décès trouvés dans les registres de Maubeuge pour la période 1914-1919, essentiellement des évacués de toutes les régions.  
Je ne sais comment axer les recherches pour essayer de connaître son genre de mort.
 
Cordialement
Geneviève

n°19694
la flamme8​0
Posté le 17-05-2016 à 19:17:05  profilanswer
 

bonjour,pour les intéréssés,le responsable du souvenir français aisne est mr compra dominique,tél 0323562660

n°19696
DIDIER14-1​8
PlusJamais Cela
Posté le 17-05-2016 à 20:26:33  profilanswer
 


 
             Bonsoir Christian  
        Merci Pour le renseignement  
  Je connais très bien Mr Compra par ces déplacement aux Commémorations  
 
               Je pense qu il pourra faire Quelque chose  
 
   Un autre message suit  
 
 Amicalement  
Didier


---------------
DIDIER 14-18
n°19697
DIDIER14-1​8
PlusJamais Cela
Posté le 17-05-2016 à 20:40:23  profilanswer
 


 
       Bonsoir à Toutes et Tous  
 Avec tous les renseignement que nous possédons sur ces Morts de LANCHY  
          Voir dans le fil de discussion de ce sujet  
           fiches Mémoire des Hommes et Sépultures de Guerre  et Livre d'Or de Mémorial  
je continue à douter Sur l Inhumation  des Soldats de LANCHY  au cimetière de l'Église de LANCHY  
 
 
http://memorialgenweb.org/memorial [...] table=bp09
 
 Amicalement  
Didier


---------------
DIDIER 14-18
n°19732
11Gen
Posté le 22-05-2016 à 19:48:04  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous
 
Je vous propose un bilan axé sur les inexactitudes contenues dans l'article du Courrier Picard ainsi que sur leurs retombées fâcheuses non seulement au niveau du déroulé chaotique des interventions de ce fil de discussion, mais également au niveau des responsabilités d'un grand nombre de personnes impliquées soit en relation avec le Forum soit extérieures au Forum.  
 
En effet, l'article repose sur des transformations que nous n'avons pas décelées à la première lecture. Ainsi, nous avons tous crus aux informations données par cet article qui nous a semblé sérieusement documentée. Mais après le croisement des sources, nous avons déchanté. En effet cet article est un récit de fiction qui repose sur des sources historiques dont certains éléments ont été modifiés.  
 
L'article du Courrier Picard a été reproduit fidèlement au début de ce sujet :  
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t19337
 
 
RESUME DE L'ARTICLE
 
En date du 16 avril 2016, l'auteur anonyme de l'article révèle sur la place publique un fait inacceptable, celui des tombes à l'abandon de deux soldats Morts Pour la France. L'article désigne sans tous les nommer les responsables de cette situation scandaleuse. Une demande se profile, celle de la restauration des trois tombes abandonnées par le Maire de Lanchy, mais aussi par le Souvenir Français de l'Aisne et avec le concours de  MemorialGenWeb qui "embrasse" tous les conflits.  
 
 
UN ARTICLE BIEN FICELE SUR UN AIR DE PIPEAU
 
En contre-point, il n'est pas à négliger, le charme désuet de la photo et la séduction anesthésiante de certains passages semblables aux contes de notre enfance où la naïveté et la crédulité régnaient en maître sur nos esprits. Voici le conte inséré dans l'article : ... Il était une fois, dans un tout petit village, le plus petit du canton, un village fantôme... Il y avait trois tombes abandonnées couvertes de mousse, d'herbes sauvages et de bois morts. Les branches encore vivantes des arbres se penchaient pour mieux entendre les fantômes des morts qui murmuraient " Ne nous oubliez pas". Les oiseaux leurs chantaient leur ritournelle "Ainsi va l'oubli, ainsi va la vie". Les lapins, les seuls véritables gardiens de cimetières entretenaient les tombes. Ils se régalaient de cette herbe folle, si sauvage qui pousse sur les tombes en pleine terre. Les lapins les consolaient en leur disant : "Ils vous ont  tous oubliés, mais nous, on ne vous oubliera jamais".  Et c'est alors qu'un prince charmant par un baiser ... Non! Non ! C'est pas ça la fin de l'histoire! Bon! Rectifions. Et c'est alors qu'un prince anonyme, chevalier des temps modernes, sur la toile du Net, murmurait ... vous connaissez la suite.
 
Nous y avons tous cru à cette histoire, celle des MPF reposant dans les tombes délabrées, isolées à l'écart du cimetière de Lanchy. Mais tous actuellement, nous n'y croyons plus à cette histoire.
 
 
IMBROGLIOS, PATAQUES, EMBROUILLAMINIS ...
 
Alors oui, nous avons été influencés par l'article et pour le dire par une ribambelle de mots, nous avons été séduits, abusés, embobinés, embrouillés, manipulés, ensorcelés, agacés.  
En tout cas, ces oubliés, ces anonymes, on y aura pensé plus qu'un peu!  
 
A la première lecture de l'article, nous avons reconnu l'empreinte de la source fiable d'information des fiches Mémoire Des Hommes. Ainsi, tout naturellement, nous avons tous cru à la véracité des informations données, sans prendre le temps de les vérifier, de les croiser. Cet article a engendré un sentiment de culpabilité aux multiples effets:  actions sur le terrain, déplacements, palabres, appels téléphoniques, promesses de prise de responsabilité, recherches de sources d'informations fiables, échanges regrettables, emportements injustifiées, provocations et silences à la limite de la muflerie, recherches quasi bloquées ...
 
La recherches de sources d'informations et leur croisement ont permis de faire la part des exactitudes et inexactitudes, du réel et de la fiction. Dans l'article, les vérités et contrevérités se mêlent si intimement, se répondent si harmonieusement en cascades avec une telle perfection que dans un premier temps nous avons cru lire un texte d'étude historique sérieusement et rigoureusement documenté alors que ce n'est qu'un récit de fiction ayant pour base des informations historiques dont certains éléments ont été modifiées.  
Mais jusqu'à présent cela n'a pas été dit ouvertement et clairement. Ainsi, je vais le démontrer.
 
 
DEMONSTRATION DES MODIFICATIONS ET DE LEURS RETOMBEES
 
Commençons par faire le point sur les différences entre les informations contenues dans l'article et celles contenues dans les deux Fiches MDH des deux soldats afin de repérer où ses situent exactement les modifications.  
L'article de presse repose effectivement sur des informations reprises quasi mot pour mot sur chacune des fiches MDH des deux MPF FRISON Raimond et DUROT Charles. Mais comparons et constatons les modifications.
 
1 / Chacune des fiches MDH a été modifiée, au même endroit et de la même manière. Démonstration:
 
Article C.P.:  "RaYmond Frison (...) De retour dans son village en août 1920"  
Fiche MDH: "Raimond Frison (...) acte transcrit le 12 août 1920, à Lanchy"
 
Article  C.P.: "Charles Durot (...) Sa dépouille est revenue en novembre 1919 dans son village"
Fiche MDH : "Charles, Durot (...) acte transcrit le 24 novembre 1919,  à Lanchy
 
Article C.P.: corps transféré dans un cimetière, le jour n'est pas précisé.
Fiche MDH : acte transcrit sur un registre, le jour est précisé
 
Nous constatons donc les 3 modifications suivantes  
acte  > corps
transcrit > transfert  
registre > cimetière
 
Ce sont les mêmes mois et années, mais dans l'article, le jour n'est pas indiqué.  
Un glissement de sens s'est produit.  Du sens des mots  "acte transcrit"  remplacé par le sens des mots "transfert de corps". Joli tour de passe-passe !
 
Mais comment se souvenir d'un événement qui n'a pas existé?  De l'impossible au possible, il suffit parfois d'un mot. Ainsi, il devient tout à fait normal que les deux Maires ainsi que  les habitants de Lanchy n'aient pas la mémoire des transferts de corps qui n'ont pas eu lieu. .  
 
Ainsi, sur une base modifiée et donc fausse, par un procédé contestable, il a été possible de fusionner deux histoires différentes.
 
 
2 /  Les modifications vont permettre d'amalgamer deux sujets différents.
 
L'article réunit deux sujets en un seul. Mais il y a deux sujets:  
- d'une part le sujet de la plaque commémorative 14-18 scellée sur le mur du cimetière de Lanchy avec 3 noms identifiés, et  
- d'autre part le sujet des tombes abandonnées, isolées à l'écart du cimetière de Lanchy, avec donc 3 occupants anonymes  
 
Constatons également les 3 autres modifications engendrées et les glissements d'un sens à l'autre:  
identifiés > anonymes
honorés > oubliés
tombes entretenues dans une Nécropole connue >  tombes abandonnées à l'écart du cimetière de Lanchy
 
Cet enchaînement en cascade de contrevérités va servir de base pour jeter un "appel au secours"  en direction de ceux qui pourront et devront intervenir pour restaurer ces tombes délabrées.  
 
 
3 /  Les retombées de ce tour de passe-passe, sur un air de reproches.
 
- Les modifications, fortuites ou voulues, ont eu pour conséquence d'indiquer les responsables de cet état de fait. Ainsi, sur un air de reproche quelque peu culpabilisant, il y a non seulement ceux qui sont nommés tels que le Maire, les habitants, mais aussi ceux qui ne sont pas nommés comme les familles des défunts et ceux qui sont facilement identifiables tels que le Souvenir Français, MemorialGenWeb et les intervenants du Forum.
 
- Les retombées sur le fil des discussions se situent au niveau des deux camps qui s'affrontent mais qui n'utilisent pas les mêmes procédés, les mêmes méthodes. Entre croyance et pragmatisme, deux camps bataillent, d'une part le camp des fidèles à leur toute première croyance qui affirment, à corps et à cris, que les MPF sont inhumés dans les tombes isolées du cimetière et d'autre part le camp des pragmatiques qui ont opté pour les informations des sources fiables, constants et réservés, qui affirment, preuves à l'appui que les deux MPF ne sont pas inhumés dans les tombes isolées du cimetière,  
 
- Néanmoins, nous avons fini par nous mettre d'accord: dans l'état actuel de nous connaissances aucun des quatre MPF sont inhumés dans le cimetière de Lanchy.
 
Point positif:  les confrontations nous ont permis de découvrir deux autres MPF.  
 
 
ETAT ACTUEL DE NOS CONNAISSANCES
 
1 / Les quatre Morts Pour la France
 
L'article indiquait 2 MPF. Le livre d'Or nous signale un 3e MPF. Le Maire nous informe sur un 4e. MPF.
 
FRISON, DUROT, URIER reposent en Nécropole. Et à ce jour, aucune source fiable vient démontrer le contraire.  
 
SAMSON, par son acte de décès, nous savons que sa première inhumation se situe dans le cimetière militaire provisoire de Lanchy. Nous n'avons pas de document attestant de son lieu de sépulture actuel.
 
- Les corps du cimetière militaire ont-ils été transférés?  
- Le village ayant été détruit en quasi totalité, qu'est-il advenu des tombes de l'ancien cimetière communal et du cimetière militaire? Nous ne le ne savons pas encore.  
- Il est fort possible qu'il y ait eu un plus grand nombre de mobilisés au regard des 117 habitants de Lanchy, en 1911. Combien de soldats mobilisés? Quel est le parcours de ces soldats? Combien de MPF?
 
2 / La victime civile
- L'article indique la victime PATTE Antonio, mais il est regrettable que le mot "anecdote" y ait été accolé. Il  me semble inapproprié au regard de toutes les personnes victimes des plans d'évacuation.  
Ce n'est sûrement pas la seule personne évacuée de Lanchy.
 
- PATTE, la victime civile. Nous avons les actes de naissance et de décès, la confirmation d'une évacuation sur Dunkerque, sa Fiche Matricule. Nous ne connaissons pas encore son lieu de sépulture. Dunkerque ou Lanchy? A-t-il la mention MPF? Une recherche aux AD nous l'apprendrait.  
 
 
SOLDATS, COMBATS,  CIVILS EVACUES...  LES SOURCES DISPONIBLES
 
1 / Les AFGG, annexes et cartes à l'appui, nous indiquent les forces armées en présence, d'août à septembre 1918, avec Lanchy comme P.C.  
 
2 / Les JMO des CA, DI et régiments sont consultables en ligne. il est donc possible de connaître précisément l'histoire de Lanchy, les combats, les régiments, les officiers, les soldats et d'en savoir plus sur le sort de la population.
 
3 / ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AISNE :  
 
- EN LIGNE. Les répertoires et fiches matricules sont en ligne. Leur étude devrait permettre de connaître le nombre de mobilisés, le parcours de chacun et la mention MPF accordée ou pas.
Toujours en ligne, il y a deux plans du cadastre de Lanchy, un article sur les évacués de l'Aisne...  
 
-  SUR PLACE. Il est nécessaire de se déplacer à Laon afin de consulter les dossiers relatifs aux registres de l'état-civil à partir de 1914, aux archives communales de Lanchy déposées, aux cimetières et inhumations, aux transferts de corps, aux recensements de la population, aux cartes d'électeurs, de la population évacuée, des cadastres de Lanchy ...
 
4 / LES CARTES. Celles des JMO, d'état-major, des régions dévastées. LES VUES  satellite ...  
 
- Par cette étude des sources, il sera donc également possible de connaître l'identité des occupants des 3 tombes isolées qui sont toujours à ce jour inconnues.
 
 
Il y a donc du pain sur la planche, alors bon courage et bonnes recherches  
 
Peut-être un jour, comme parfois cela arrive sur le Forum, la famille ou des petits-enfants des soldats ou évacués de Lanchy viendront écrire un message à la suite de tous les nôtres.
 
Cordialement
Geneviève


---------------
Wittgenstein Ludwig (1889-1951). "La philosophie est la lutte contre l'ensorcellement de notre entendement par les moyens de notre langage" P.I. § 109
n°19735
girodacle
Posté le 23-05-2016 à 08:52:32  profilanswer
 

Wahoo Geneviève,
Bonjour,
Voilà bien une reprise intéressante de tous les éléments de cette "recherche" qui plus est, superbement présentée. Comme tu le dis, il y a encore du pain sur la planche pour éclaircir la présence de ces tombes au cimetière et surtout connaître l'identité des occupants qui n'a peut-être rien à voir avec les préoccupations de ce forum ou dont la connaissance nous surprendra !
Merci et bonne journée.
Cordialement
Alain


---------------
Alain
n°19744
la flamme8​0
Posté le 23-05-2016 à 19:02:58  profilanswer
 

bonsoir à vous qui suivaient ce fil,d'aprés mes informations le poilu FRISON raimond est enterré dans le caveau familial sur le devant du cimetière,tombe qui malheureusement est dans un piteux état,il n'y a plus de famille,par contre la famille URIER vit toujours à lanchy,j'ai pu m'entretenir de longues minutes avec la tante de 94 ans,voilà pour les nouvelles,bien cordialement à tous

n°19745
la flamme8​0
Posté le 23-05-2016 à 19:15:29  profilanswer
 

bonsoir à gen11,pour apporter une précision,la maman du maire actuel mr xavier de romance a entretenu une relation d'amitié avec l'épouse du poilu samson jusqu'en 1940,date jusqu'à laquelle elle est venue honorer la tombe de son mari parfois même avec sa fille,donc j'en conclus que la sépulture est à lanchy et que ce dernier n'est jamais retourné dans sa bretagne natale,est ce exact,merci

n°19746
la flamme8​0
Posté le 23-05-2016 à 19:21:22  profilanswer
 

rebonsoir geneviève,j'ai omis de vous envoyer la photo,vous intéresse t'elle,car je n'ai pu y retourner,trop de boulot,mais je ne désespère pas de faire ce que je souhaite faire si le souvenir français section aisne me le permet,ils ont attendus si longtemps,quelques jours supplémentaires!!!,bien cordialement et merci pour tout votre travail ,merci beaucoup

n°19751
11Gen
Posté le 24-05-2016 à 02:17:24  profilanswer
 

Bonsoir Christian
 
Désolée, mais je ne peux pas vous aider pour votre projet, ni répondre à vos questions car les documents qui sont exigés ne sont pas en ligne aux AD de l'Aisne. En effet, je fais uniquement des recherches sur internet.
 
Pour FRISON, URIER et SAMSON, il faut se déplacer à Laon, aux AD de l'Aisne, pour avoir une copie des actes certifiant, attestant les informations que vous avez recueillies auprès des personnes de Lanchy.  
 
Si vous avez des questions, j'y répondrai volontiers.  
Cordialement.
Geneviève


Message édité par 11Gen le 24-05-2016 à 02:31:53
n°19755
la flamme8​0
Posté le 24-05-2016 à 19:14:27  profilanswer
 

genevièvre, bonjour,j'ai les transcriptions qui effectivement n'apporte pas la preuve qu'ils soient enterrés à lanchy,je vais continuer mes recherches,bien cordialement

n°19768
11Gen
Posté le 25-05-2016 à 14:35:03  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous.
 
A propos de la photo de l'article, à mon avis, la stèle ainsi que les trois tombes qui l'entourent dateraient de la guerre de 1870. Cette stèle semble être de la même facture que celle plus petite à la mémoire du soldat de juillet 1870. (à voir sur le site Généalogie Aisne). Elles ont dues réchapper aux destructions de la Première Guerre. C'est une hypothèse que je pose et qui demande à être vérifiée.
 
Bonjour Christian, si vous passez par Lanchy, passez mon bonjour à Madame Romance et présentez-lui mes meilleures pensées pour son témoignage et pour son soutien accordé à Madame Samson.  
Je suppose que la tombe de SAMSON est une tombe "mémorielle" (sans corps) où les familles se recueillaient. J'émets cette hypothèse en raison du fait que l'église, le cimetière communal, le cimetière militaire ont été quasi démolis déjà en 1917 puis en 1918. Je cherche des informations sur les combats de 1914, à l'Est de Saint-Quentin, pour savoir si déjà les destructions ...
 
De même pour FRISON, je suppose que c'est une tombe "mémorielle" donc sans corps.
Selon les sources MGW, son corps repose en Grèce, dans la nécropole de Zeitenlik, tombe 4372.  
Voici ce qui est écrit sur le site du Sénat  : http://www.senat.fr/rap/r07-065/r07-065_mono.html
" La partie française de la nécropole de Zeitenlick contient les sépultures de 8.310 militaires. Elle comprend, également, une chapelle-oratoire, un autel catholique et un monument aux aviateurs morts pour la France. Cette chapelle, ébranlée il y dix ans par un tremblement de terre, présente des fissures et n'a été réparée que sommairement. Il a donc été décidé de la restaurer entièrement.".  
Voici le lien direct de la photo de cette belle, colorée et émouvante Chapelle-oratoire http://www.senat.fr/rap/r07-065/r07-0656.gif
 
Le corps de FRISON a-t-il était ou non transféré dans le cimetière de Lanchy, seule la consultation des archives de la préfecture déposées aux AD nous le dira. Encore une hypothèse à vérifier.
Bientôt, je vous adresserai les côtes à présenter aux archivistes des AD de l'Aisne à Laon afin de consulter la liste des "retours de corps" ainsi que les documents relatifs aux subventions accordées à la commune de Lanchy pour la restauration du cimetière, de ...  
 
Oui! Si vous avez des photos des tombes de FRISON et SAMSON, postez les, elles ont toutes leur place dans ce fil de discussions.
 
Cordialement
Geneviève

n°20092
la flamme8​0
Posté le 28-06-2016 à 19:34:34  profilanswer
 

11Gen a écrit :

Bonjour à toutes et à tous.
 
A propos de la photo de l'article, à mon avis, la stèle ainsi que les trois tombes qui l'entourent dateraient de la guerre de 1870. Cette stèle semble être de la même facture que celle plus petite à la mémoire du soldat de juillet 1870. (à voir sur le site Généalogie Aisne). Elles ont dues réchapper aux destructions de la Première Guerre. C'est une hypothèse que je pose et qui demande à être vérifiée.
 
Bonjour Christian, si vous passez par Lanchy, passez mon bonjour à Madame Romance et présentez-lui mes meilleures pensées pour son témoignage et pour son soutien accordé à Madame Samson.  
Je suppose que la tombe de SAMSON est une tombe "mémorielle" (sans corps) où les familles se recueillaient. J'émets cette hypothèse en raison du fait que l'église, le cimetière communal, le cimetière militaire ont été quasi démolis déjà en 1917 puis en 1918. Je cherche des informations sur les combats de 1914, à l'Est de Saint-Quentin, pour savoir si déjà les destructions ...
 
De même pour FRISON, je suppose que c'est une tombe "mémorielle" donc sans corps.
Selon les sources MGW, son corps repose en Grèce, dans la nécropole de Zeitenlik, tombe 4372.  
Voici ce qui est écrit sur le site du Sénat  : http://www.senat.fr/rap/r07-065/r07-065_mono.html
" La partie française de la nécropole de Zeitenlick contient les sépultures de 8.310 militaires. Elle comprend, également, une chapelle-oratoire, un autel catholique et un monument aux aviateurs morts pour la France. Cette chapelle, ébranlée il y dix ans par un tremblement de terre, présente des fissures et n'a été réparée que sommairement. Il a donc été décidé de la restaurer entièrement.".  
Voici le lien direct de la photo de cette belle, colorée et émouvante Chapelle-oratoire http://www.senat.fr/rap/r07-065/r07-0656.gif
 
Le corps de FRISON a-t-il était ou non transféré dans le cimetière de Lanchy, seule la consultation des archives de la préfecture déposées aux AD nous le dira. Encore une hypothèse à vérifier.
Bientôt, je vous adresserai les côtes à présenter aux archivistes des AD de l'Aisne à Laon afin de consulter la liste des "retours de corps" ainsi que les documents relatifs aux subventions accordées à la commune de Lanchy pour la restauration du cimetière, de ...  
 
Oui! Si vous avez des photos des tombes de FRISON et SAMSON, postez les, elles ont toutes leur place dans ce fil de discussions.
 
Cordialement
Geneviève


n°20093
la flamme8​0
Posté le 28-06-2016 à 19:37:39  profilanswer
 

11Gen a écrit :

Bonjour à toutes et à tous.
 
A propos de la photo de l'article, à mon avis, la stèle ainsi que les trois tombes qui l'entourent dateraient de la guerre de 1870. Cette stèle semble être de la même facture que celle plus petite à la mémoire du soldat de juillet 1870. (à voir sur le site Généalogie Aisne). Elles ont dues réchapper aux destructions de la Première Guerre. C'est une hypothèse que je pose et qui demande à être vérifiée.
 
Bonjour Christian, si vous passez par Lanchy, passez mon bonjour à Madame Romance et présentez-lui mes meilleures pensées pour son témoignage et pour son soutien accordé à Madame Samson.  
Je suppose que la tombe de SAMSON est une tombe "mémorielle" (sans corps) où les familles se recueillaient. J'émets cette hypothèse en raison du fait que l'église, le cimetière communal, le cimetière militaire ont été quasi démolis déjà en 1917 puis en 1918. Je cherche des informations sur les combats de 1914, à l'Est de Saint-Quentin, pour savoir si déjà les destructions ...
 
De même pour FRISON, je suppose que c'est une tombe "mémorielle" donc sans corps.
Selon les sources MGW, son corps repose en Grèce, dans la nécropole de Zeitenlik, tombe 4372.  
Voici ce qui est écrit sur le site du Sénat  : http://www.senat.fr/rap/r07-065/r07-065_mono.html
" La partie française de la nécropole de Zeitenlick contient les sépultures de 8.310 militaires. Elle comprend, également, une chapelle-oratoire, un autel catholique et un monument aux aviateurs morts pour la France. Cette chapelle, ébranlée il y dix ans par un tremblement de terre, présente des fissures et n'a été réparée que sommairement. Il a donc été décidé de la restaurer entièrement.".  
Voici le lien direct de la photo de cette belle, colorée et émouvante Chapelle-oratoire http://www.senat.fr/rap/r07-065/r07-0656.gif
 
Le corps de FRISON a-t-il était ou non transféré dans le cimetière de Lanchy, seule la consultation des archives de la préfecture déposées aux AD nous le dira. Encore une hypothèse à vérifier.
Bientôt, je vous adresserai les côtes à présenter aux archivistes des AD de l'Aisne à Laon afin de consulter la liste des "retours de corps" ainsi que les documents relatifs aux subventions accordées à la commune de Lanchy pour la restauration du cimetière, de ...  
 
Oui! Si vous avez des photos des tombes de FRISON et SAMSON, postez les, elles ont toutes leur place dans ce fil de discussions.
 
Cordialement
Geneviève


bonjour,genevièvre,j'ai reçu ce jour la photo de la tombe de raimond frison,par le biais de l'ambassade de france à thessalonique,bien cordialementhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18443/WP20160628001.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18443/WP201606280021.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18443/WP20160628003.jpg

n°21659
RIO Jean-Y​ves
Posté le 18-05-2017 à 15:38:56  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous.
 
Je relance ce fil passionnant pour vous soumettre une piste pour l'identification des anonymes de LANCHY.
En Aout 1917, l'Ambulance n°11/17 y était en effet installée et plusieurs soldats du 116ème RI y sont décédés.
Les Lieutenants Henri BELZ et Georges GRANDJEAN, du 116ème RI, le premier tué le 10 Aoüt 1917 au FAYET, le second décédé le lendemain des suites de ses blessures à l'Ambulance de LANCHY y furent avec certitude déjà enterrés.
 
Voici en effet un extrait de la lettre qu'écrivit le Chanoine Joseph MOISAN, l'Aumônier du régiment, à l'épouse du Lieutenant BELZ dès après ses obsèques :
"... Les brancardiers, dès que cela a été possible, sont allés chercher son corps et l‘ont porté très loin, là où ils allaient au repos. De là une voiture l‘a conduit jusqu‘au village détruit de LANCHY où se trouve un cimetière hors de portée des obus. Je suis allé à 8 heures du soir présider ses obsèques. En même temps que lui, nous enterrions un de ses camarades, le Lieutenant GRANJEAN. Le Colonel ARNOUX a fait devant les cercueils une belle oraison funèbre de ces chers camarades disparus...".  
De même, le Lieutenant Lucien BRAULT, officier d'état-civil du régiment, ami de BELZ et qui enregistra son décès, a aussi écrit à l'épouse de BELZ le 24 Aout 1917 :  
"....Je l‘avais eu près de moi à déjeuner quelques heures avant sa mort. Rentrant de permission, heureux d‘avoir revu les siens, il est parti à son poste de combat avec un entrain admirable. - Ah ! Quelle âme bien trempée ! - Le lendemain on me le ramenait couvert de gloire, tué d‘une balle au front. Après l‘avoir mis en bière, je le fis transporter à LANCHY, petit village de l‘Aisne, où il fut enterré le lendemain. Avant de quitter le pays, j‘ai fait placer un entourage sur sa tombe et une croix indiquant son état-civil, deux couronnes, une offerte par les officiers du régiment, l‘autre par sa Compagnie. »
 
Au nombre des autres soldats du 116 blessés et décédés à LANCHY - tous les autres étant dirigé sur l'Ambulance de HAM - j'ai aussi retrouvé (le JMO du 116 ayant totalement passé sous silence ses pertes journalières) :
les 2ème Classe François REGENT, dcd le 10 Août et Pierre LE NUE, dcd le 11 Août.
 
Là où je m'interroge c'est que, à l'inverse de REGENT et LE NUE, comme la grande majorité des 116 tombés en Aout 1917 au FAYET qui reposent à la NN de SAINT QUENTIN, ni BELZ ni GRANJEAN n'y figurent a priori et, s'agissant de BELZ, sa dépouille ne serait a priori pas non plus revenue en Morbihan suivant mes recherches.  
(cf. fil : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 060_1.htm) .
Etant officiers, les y auraient-on laissés après guerre en pensant que les familles les rapatrieraient ?
Il y a-t-il eu d'autres soldat du 11e C.A. décédés à l'Ambulance et dont la sépulture serait inconnue ?  
Les archives de l'Aisne pourraient-elle nous éclairer ?
 
Bien cordialement
Jean-Yves  [:rio jean-yves]


---------------
Recherches sur les 116e, 294e & 354e RI + 316e RI et 28e & 35e RAC
http://vannes1418.canalblog.com/
n°21660
RIO Jean-Y​ves
Posté le 18-05-2017 à 15:47:27  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous.  
 
Je relance ce fil passionnant pour vous soumettre une piste pour l'identification des anonymes de LANCHY.  
En Aout 1917, l'Ambulance n°11/17 y était en effet installée et plusieurs soldats du 116ème RI y sont décédés.  
Les Lieutenants Henri BELZ et Georges GRANDJEAN, du 116ème RI, le premier tué le 10 Aoüt 1917 au FAYET, le second décédé le lendemain des suites de ses blessures à l'Ambulance de LANCHY y furent avec certitude déjà enterrés.  
 
Voici en effet un extrait de la lettre qu'écrivit le Chanoine Joseph MOISAN, l'Aumônier du régiment, à l'épouse du Lieutenant BELZ dès après ses obsèques :  
"... Les brancardiers, dès que cela a été possible, sont allés chercher son corps et l‘ont porté très loin, là où ils allaient au repos. De là une voiture l‘a conduit jusqu‘au village détruit de LANCHY où se trouve un cimetière hors de portée des obus. Je suis allé à 8 heures du soir présider ses obsèques. En même temps que lui, nous enterrions un de ses camarades, le Lieutenant GRANJEAN. Le Colonel ARNOUX a fait devant les cercueils une belle oraison funèbre de ces chers camarades disparus...".  
De même, le Lieutenant Lucien BRAULT, officier d'état-civil du régiment, ami de BELZ et qui enregistra son décès, a aussi écrit à l'épouse de BELZ le 24 Aout 1917 :  
"....Je l‘avais eu près de moi à déjeuner quelques heures avant sa mort. Rentrant de permission, heureux d‘avoir revu les siens, il est parti à son poste de combat avec un entrain admirable. - Ah ! Quelle âme bien trempée ! - Le lendemain on me le ramenait couvert de gloire, tué d‘une balle au front. Après l‘avoir mis en bière, je le fis transporter à LANCHY, petit village de l‘Aisne, où il fut enterré le lendemain. Avant de quitter le pays, j‘ai fait placer un entourage sur sa tombe et une croix indiquant son état-civil, deux couronnes, une offerte par les officiers du régiment, l‘autre par sa Compagnie. »  
 
Au nombre des autres soldats du 116 blessés et décédés à LANCHY - tous les autres étant dirigé sur l'Ambulance de HAM - j'ai aussi retrouvé (le JMO du 116 ayant totalement passé sous silence ses pertes journalières) :  
les 2ème Classe François REGENT, dcd le 10 Août et Pierre LE NUE, dcd le 11 Août.  
 
Là où je m'interroge c'est que, à l'inverse de REGENT et LE NUE, comme la grande majorité des 116 tombés en Aout 1917 au FAYET qui reposent à la NN de SAINT QUENTIN, ni BELZ ni GRANJEAN n'y figurent a priori et, s'agissant de BELZ, sa dépouille ne serait a priori pas non plus revenue en Morbihan suivant mes recherches.  
(cf. fil : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 060_1.htm) .  
Etant officiers, les y auraient-on laissés après guerre en pensant que les familles les rapatrieraient ?  
Il y a-t-il eu d'autres soldat du 11e C.A. décédés à l'Ambulance et dont la sépulture serait inconnue ?  
Les archives de l'Aisne pourraient-elle nous éclairer ?  
 
Bien cordialement  
Jean-Yves  [:rio jean-yves]


---------------
Recherches sur les 116e, 294e & 354e RI + 316e RI et 28e & 35e RAC
http://vannes1418.canalblog.com/
 Page :   1  2
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse