Pages 14-18 : Les arts et la guerre : Inouk44, 3 utilisateurs anonymes et 29 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Pourquoi Verdun est devenu un mythe

n°19961
norodom
Posté le 08-06-2016 à 21:57:52  profilanswer
 

Bonsoir,
 
En cette année de célébration du centenaire de Verdun, je soumets à vous tous une réflexion sur un article publié le dimanche 29 mai dans un grand quotidien de ma région.
 
Il s’agit d’un entretien avec Antoine PROST
Historien spécialiste de la Première Guerre Mondiale (1914-1918)
 
Le normalien et historien Antoine Prost a été nommé en avril 2013, président du Conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale.

« Pourquoi Verdun est devenu un mythe »  
 
Pourquoi cette bataille a-t-elle dans nos mémoires un statut aussi fort, au point qu’on n’hésite pas à parler d’un mythe de Verdun ?
 
Un faisceau de causes converge sur Verdun pour lui donner ce statut exceptionnel.
Déjà, il faut mettre dans la peau des Français, qu’en 1914, la défaite de 1870 n’était pas si loin.
Elle était même beaucoup plus proche que peut l’être aujourd’hui pour nous mai 1968.
La honte de 1870 et la perte de l’Alsace-Lorraine restaient comme un souvenir cuisant dans la mémoire collective. Il s’agissait bien cette fois de ne pas être battus.
Si Verdun est lourd de symboles, c’est aussi parce que depuis septembre 1914 et la bataille de la Marne, c’est toujours les Allemands qui sont passés à l’offensive.
Le 21 février 1916, les Français attaquent pour la première fois. La première semaine, ils ont frôlé la catastrophe, ce que les historiens ont souvent oublié de rappeler, étant proches des états-majors.
Il ne fallait surtout pas dire que la bataille de Verdun n’était pas préparée. Nous avons été sauvés par le fait que les Allemands avaient retardé leur attaque de dix jours, du 12 au 21 février, en raison d’une mauvaise météo. Ce retard, qui a sans doute évité une défaite aux Français, a laissé le temps à nos soldats de se préparer en prenant des mesures conservatoires essentielles comme la règlementation de la circulation sur ce qui deviendra ensuite « La Voie Sacrée ». Par ailleurs, l’Allemand Erich Georg Anton von Falkenhayn. avait conduit une bataille avec la volonté d’économiser ses troupes pour parer à tout danger qui viendrait de l’Est.
 
( Erich Georg Anton von Falkenhayn fut chef de l'État-Major général allemand de septembre 1914 à août 1916, à ce titre un des concepteurs de l'offensive de Verdun ).

Je souhaiterais connaître vos avis… Merci !
 
A vous lire…
 
Cordialement,
 
Roger
 

n°19962
b sonneck
Posté le 08-06-2016 à 22:16:55  profilanswer
 

Bonjour,
 
Surprenant. Je dirais même plus : surprenant. Cet historien nous avait habitué à mieux.
1- " depuis septembre 1914 et la bataille de la Marne, c’est toujours les Allemands qui sont passés à l’offensive". Deux offensives de Champagne et trois batailles d'Artois à la trappe !  Tant pis pour 1915, année la plus meurtrière et oubliée...
2- " Le 21 février 1916, les Français attaquent pour la première fois". Du délire...
 
Je préfère croire que les propos d'Antoine Prost ont été trahis par le journaliste qui a mené l'entretien et rédigé l'article à partir de notes mal prises.  
 
Cordialement
Bernard

n°19963
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 08-06-2016 à 22:25:58  profilanswer
 

Bonjour,
 
Bernard, je vous rejoints : je doute qu'Antoine Prost ait formulé de telles énormités. D'ailleurs, si on remplace un mot dans chaque phrase, le sens devient correct :
 
" depuis septembre 1914 et la bataille de la Marne, c’est toujours les Français qui sont passés à l’offensive".  
" Le 21 février 1916, les Allemands attaquent pour la première fois".
 
Il y a eu un excellents documentaire sur la construction de la mémoire de la bataille de Verdun.
 
Cordialement,
Arnaud

Message cité 1 fois
Message édité par Arnaud Carobbi le 08-06-2016 à 22:26:18

---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°19964
Charraud J​erome
Posté le 09-06-2016 à 08:42:03  profilanswer
 

Arnaud Carobbi a écrit :


Bernard, je vous rejoints : je doute qu'Antoine Prost ait formulé de telles énormités. D'ailleurs, si on remplace un mot dans chaque phrase, le sens devient correct :


 
Bonjour
Voici le texte originel que l'on peut lire dans La Dépêche et qui est conforme à ce qu'indique "Norodom":
http://www.ladepeche.fr/article/20 [...] opeen.html
 
Erreur du journaliste?
http://www.ladepeche.fr/services/contacts/
 
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par Charraud Jerome le 09-06-2016 à 08:45:06

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°19965
air339
Posté le 09-06-2016 à 09:11:41  profilanswer
 

Bonjour,
 
Oui, "surprenant" article qui peut-être n'a pas été relu par Antoine Prost, historien de qualité incontestable. S'est-il fait piégé, comme quand on demandait des commentaires sur des détails d'uniformes à Pierre Miquel ?
 
Par ailleurs, je ne suis pas convaincu par la force du souvenir de 1870 : bon nombre d'acteurs étaient décédés, la Grande Dépression était passée par là, puis les progrès techniques, l'essor économique avaient changé le regard sur le monde.  
A l'opposé, Mai 68 est présent, les jeunes en parlent comme un mythe (âge d'or où tout était possible), quantité de personnes qui l'on vécu sont toujours là pour en parler (en bien ou en mal !).
 
Enfin le mythe de Verdun n'est pas une construction récente, il a été forgé en temps réel pour exalter l'héroïsme du soldat français, il suffit de lire la presse de l'époque.
 
Surprenant, oui, surprenant. Une fausse interview ?
 
Bien cordialement,
 
Régis


Message édité par air339 le 09-06-2016 à 09:13:10
n°19966
norodom
Posté le 09-06-2016 à 10:17:49  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci à vous tous pour vos commentaires qui lèvent le voile sur le danger de désinformation que peut présenter la publication dans un quotidien très lu, de propos qui n’ont apparemment pas été contrôlés par leur auteur.
Soucieux d’en savoir plus sur la pensée de Mr Antoine Prost, je vais me référer à son livre (version numérique que je possède) « Verdun 1916 »
 
L’explication de Régis, sur le mythe me laisse un peu sur ma faim, car la bataille de Verdun est une réalité, l'héroïsme du soldat français est aussi une réalité, ce qui n’est pas une vue de l’esprit qui définit le mythe.
 
Cordialement,
 
Roger

n°19967
amalric
Posté le 09-06-2016 à 10:20:22  profilanswer
 

Bonjour,
 
Si vous avez lu le livre "VERDUN" co-écrit par A Prost et G. Krumeich on peut en déduire que le journaliste a pondu un article trop succinct et erroné. La démarche intellectuelle des deux auteurs est intéressante et ouverte en reprenant les faits dans le contexte de l'époque
 
Un livre que je vous conseille de lire car vu des deux cotés et avec objectivité. Ce qui n'est pas toujours le cas.
 
cordialement.
Alain


---------------
alain
n°19970
air339
Posté le 09-06-2016 à 12:44:42  profilanswer
 

re bonjour,
 
Roger, je me suis mal exprimé, car il n'y a aucun doute sur la terrible réalité de la bataille de Verdun !  
Je veux seulement dire qu'il n'a pas fallu attendre la fin de la guerre pour prendre conscience du caractère exceptionnel, surhumain (des deux côtés) de l'engagement. La mythologie qui s'est créée à l'arrière s'est construite au fil des mois par le filtre des journaux autorisés.  
Le récit des exploits a aussi été destiné à influencer des pays qui n'auraient pas encore choisi leur camp, en montrant que la France était loin d'être vaincue !
 
J'ai eu l'occasion de parcourir différents champs de bataille, et les sous-bois autour de Verdun sont (étaient) impressionnants. En 1980, il y avait encore par endroit des ferrailles tordues et des casques percés à même le sol de cailloutis où la végétation revenait avec peine. Et des morceaux de cailloux blancs qui n'étaient pas des cailloux... A peu-près là d'où ont surgi les jeunes pour la commémoration, mais c'est un autre débat...
 
 
Bien cordialement, :hello:  
 
Régis,  
qui n'a jamais été aussi bavard, mais Verdun, c'est Verdun !


Message édité par air339 le 09-06-2016 à 12:45:37
n°22042
dominord
Posté le 05-09-2017 à 17:34:54  profilanswer
 

Bonjour à tous, Bonjour messieurs les admin.
je ne sais si quelqu'un vous a informé notre ami Norodom, auteur de ce post est décédé le 19 juin dernier, je l'apprends seulement aujourd'hui
https://www.dansnoscoeurs.fr/roger-heroux/2112145
 
cordialement

n°22048
pascaldu54
Posté le 06-09-2017 à 18:06:06  profilanswer
 

Bonjour dominord,comme je l'ai stipulé sur le forum 39 45 en voyant votre message, il m'avait aider pour les recherches sur mon grand-père  sur le forum 39 45 et ici vous êtes aussi des gens formidable ne changer rien vous m'avez bien aider, qu'il repose en paix et une très grande-pensée pour sa famille sincères condoléances, se sont  des gens comme Norodom qui font que l'on oublie rien pour les générations futur, pour information sur le forum 39 45 vous avez une photo pour mettre un nom sur un visage sur ce grand-homme qu'il fût et une parti de son histoire et de son savoir est parti avec lui.
 
Pascal


Message édité par pascaldu54 le 06-09-2017 à 18:08:41

---------------
Lorrain de coeur et de naissance , merci a tout les poilus jeune et moin jeune , qui on permis aux péril de leur vie que mon pays soit aujourd'hui encore Français, jamais nous oublierons ce sacrifice.
n°22050
dominord
Posté le 06-09-2017 à 18:39:47  profilanswer
 

Merci Pascal,  
j'ai l'impression que tu es le seul à avoir vu mon message sur 14/18
à bientôt
cordialement
Domi


---------------
Dominord
On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse. GEORGES CLEMENCEAU
n°22058
pascaldu54
Posté le 07-09-2017 à 09:48:29  profilanswer
 

Effectivement Dominord, aucun message, c'est bien triste de voir que personne ne met un petit message par compassion pour la famille et l'homme que fût Mr Norodom, il est parti dans l'ignorance totale.
 
Cordialement
Pascal


---------------
Lorrain de coeur et de naissance , merci a tout les poilus jeune et moin jeune , qui on permis aux péril de leur vie que mon pays soit aujourd'hui encore Français, jamais nous oublierons ce sacrifice.
n°22059
zabmarcus
Posté le 07-09-2017 à 09:56:01  profilanswer
 

Bonjour,
Il ne faut pas le voir ainsi,ce n'est pas parce que personne n'écrit que personne n'à pensé  à ce brave homme en vous lisant.
A bientôt  
Marc


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°22061
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 07-09-2017 à 11:18:06  profilanswer
 

bonjour à toutes et tous
 
Comme Marc/Zab, c'est en lisant les posts ci-dessus que j'ai découvert Norodom.
Il a témoigné de sa résistance pendant la 2ème guerre mondiale sur le Forum 39 45. J'ai lu ses écrits en consultant ce forum que je ne connaissais pas et j'ai découvert une sacrée personnalité. Hommage à lui.
Cordialement
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715

Aller à :
Ajouter une réponse