Il y a 47 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

cimetière fromereville

n°31909
celtemoin
Posté le 09-01-2014 à 17:25:07  profilanswer
 

bonjour à toutes et à tous
dans les combats de mai 1916 j'ai deux décédés du 154 ri le premier René Lancelot mort le 6/5/1916 à Fromereville d'après le jm  ce jour il y a quelques morts suite à des tirs d'artillerie. je ne le trouve pas sur les sites des nécropoles militaires, y a t il une chance qu'il soit enterré dans le cimetière de Fromereville ? pour l'autre Edouard Regnault tué le 29/5/1916 pas le même problème, il est mentionné sur sa fiche mdh disparu à Cumières par contre y a t il un ossuaire dans ce coin? ou est ce que tous ont été recentrés sur Douamont? excusez mon inexpérience et merci de votre attention
sincères salutations
patrick

n°31911
RADET Fred​eric
Verdun 1914-1918.
Posté le 09-01-2014 à 18:39:07  profilanswer
 

Bonjour,
 
Le soldat Lancelot a bien été inhumé à Fromeréville, en l’occurrence au « cimetière militaire dit de l’église » dans la fosse 45, tombe n° 51.
Ce cimetière (1319 corps) était situé juste à côté de l’église et du cimetière civil, il a été relevé au début de l’année 1922 et les corps ont été transférés au « cimetière Sud-Ouest » qui comptait 1747 corps et était situé à 700 mètres du village (route de Béthelainville).
A partir d’avril 1922 beaucoup de soldats seront remis aux familles (aux frais de l’Etat) quelques années plus tard ce cimetière ne recueillait plus « que » 1160 corps.  
 
En 1983 on décide de le supprimer, 660 corps seront transférés à la NN de Glorieux-Verdun, et 500 corps à la NN de Landrecourt.
 
On peut penser que le corps du soldat René Jean Lancelot a été repris par sa famille.
 
En ce qui concerne Cumières un cimetière militaire fût crée près de la gare, mais cette zone comptait un nombre impressionnant de tombes isolées, qui furent rassemblées à partir d’avril 1920 dans la nécropole de Chattancourt (1726 corps).
 
Bien cordialement,
 
Frédéric


---------------
Courage on les aura !
n°31912
celtemoin
Posté le 09-01-2014 à 19:01:47  profilanswer
 

merci Fredéric pour votre réponse précise. il n'est pas revenu au village il va falloir que je creuse ailleurs. du coup c'est sur, il n'est pas resté dans l'un des deux cimetières sinon il serait sur sépultures de guerre..Pour Cumières  comme Edouard est lui disparu il n'a sûrement pas eu de sépulture mais si ses restes ont été retrouvés ou les mettait on ?
encore merci cordialement
patrick

n°49029
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 09-07-2017 à 17:33:45  profilanswer
 

Bonjour,

 

Le cimetière de Froméréville-les-Vallons a été supprimé en 1985. les tombes ont été transférées à Glorieux et à Landrecourt.

 

Cette vue du cimetière disparu de Froméréville-les-Vallons complète ce sujet. Il s'agit du cimetière dit "de l'église", supprimé en 1922 (et non pas du cimetière sud-ouest, route de Béthelainville, supprimé en 1985) :

 

https://www.histoire-genealogie.com/local/cache-vignettes/L800xH479/Cimetiere_de_Fromereville_avec_annotations-9b053.jpg?1489773623

 


Inhumations à Fromeréville :

 

« La zone de l’avant étant constamment battue par le bombardement, les inhumations sont rendues pratiquement impossibles près des lignes et l’on a du renoncer à les faire aux cimetières de Cumières, de la côte 224, de la station de Chattancourt et de Marre où l’on enterrait auparavant.

 

Tous les cadavres sont transportés de nuit par les chariots de parc des G.B.D et des voitures de réquisition prêtées par le C.V.A.X à Fromeréville où ils sont inhumés par les soins de la G.B.D de la division en ligne.

 

Des corvées de brancardiers aidées par des territoriaux ou des hommes du bataillon au repos à Fromeréville travaillent au creusement des fosses.

 

Mr l’Officier d’Ad(ministration) Coyon, de l’Ambulance 7/6, au repos à Fains, a été détaché à Fromeréville pour le travail des identifications et des successions.

 

Un autre petit cimetière est organisé à Germonville où sont enterrés les morts de la zone du bois Bourrus.

 

Il a été transporté ainsi et inhumé à Fromeréville du 13 au 20 avril 401 cadavres. » source : https://www.histoire-genealogie.com [...] 2e-episode


Message édité par monte-au-creneau le 09-07-2017 à 18:31:09

---------------
- "Honte à la gloire militaire, honte aux armées, honte au métier de soldat, qui change les hommes tour à tour en stupides victimes et en ignobles bourreaux."  (Henri Barbusse)

Aller à :
Ajouter une réponse