FORUM pages 14-18
  Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH

  Commune disparue - L'Esclangon - Alpes de Haute Provence

 

peyo Forum Pages d’Histoire: marine : biliki Pages 14-18 : Les arts et la guerre : Inouk44, 3 utilisateurs anonymes et 29 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Commune disparue - L'Esclangon - Alpes de Haute Provence

n°8000
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 17-08-2009 à 08:04:17  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
L'Esclangon (prononcez "Esclangong" pour retrouver un peu de la saveur de l'accent méridional). Aujourd'hui, lieu-dit dépendant de la commune de la Javie, installé dans une vallée étroite et le long des premières pentes d'un versant. Autrefois, commune située à 1131 mètres d'altitudes (contre 800 aujourd'hui), sur un plateau donnant une vue à couper le souffle sur les montagnes voisines.
 
http://img299.imageshack.us/img299/5443/esclangon.gif
 
Le hameau a perdu ses derniers habitants dans les années 60 et n'est plus qu'un hameau fantôme, avec ses maisons anciennes en ruine et son petit cimetière.  
http://www2.lyc-gillesdegennes.ac-aix-marseille.fr/site/2008-2009/voyages/esclangon/Phot39.jpg
Photo A.F. (Club Photo) et Pascale GARREC
 
"Le Viel Esclangon". Bonheur des randonneurs tant les panoramas sont exceptionnels et réputés (tout comme les formations géologiques observables). Quel rapport avec 1914-18.
 
Lorsque j'y suis allé la première fois en 2002, il n'y avait pas encore Forum pages 14-18. Je n'y suis pas retourné depuis faute de temps (d'où une image extraite d'un site internet), mais une question s'est posée à moi : y avait-il un monument aux morts au hameau où 27 personnes habitaient encore en 1911 ?
http://cassini.ehess.fr/cassini/fr [...] ltat=12934
 
Absorbé en 1973 par la commune de la Javie, je me suis rendu à la mairie de cette dernière pour poser la question. Précision : le MaM de la Javie ne comporte aucune mention de morts ou d'ajout de plaque pour un habitant de l'Esclangon. Peut-être le hameau a-t-il eu la chance de voir revenir tous ses mobilisés ?
 
Les registres de l'Etat civil de l'ancienne commune sont minces. Mais en 1915, il y a un acte de décès : celui de Louis MARIAUD, 2e classe au 27e BCA, 32 ans. La fiche MDH rappelle le reste :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/SrvImg/SrvImg.php?_B=1&_I=lilQUkRXfAPucR3G3GrKEQ==&_C=890205043
 
Pas de nom inscrit sur un MAM. Peut-être sur une plaque dans une église ? Pas de fleurs le 11 novembre. Pas d'informations sur MémorialGenWeb à part la mention de son nom dans l'historique du 27e BCA. Ce dernier point sera rectifié très prochainement.
 
Le village de l'Esclangon ne fut pas le seul à disparaître après la guerre, victime de l'exode rural (déjà ancien dans le cas présent), de l'abandon de terres trop difficiles à cultiver ou abandonnées en raison de la mobilisation d'août 1914 et jamais remises en culture, tout simplement à cause de la difficulté d'y vivre (isolement, altitude, rigueur climatique...). Connaitriez-vous d'autres exemples du devenir de la mémoire des soldats morts pendant 14-18 de ces villages ?
 
Amitiés,
Arnaud

Message cité 1 fois
Message édité par Arnaud Carobbi le 18-08-2009 à 01:44:06

---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°8001
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 17-08-2009 à 09:53:24  profilanswer
 

Arnaud Carobbi a écrit :

... Pas de fleurs le 11 novembre.
 
...Connaitriez-vous d'autres exemples du devenir de la mémoire des soldats morts pendant 14-18 de ces villages ?


 
Bonjour,
 
En beaucoup moins romantique, il y a ROSAY dans la Marne. Ce village a été fusionné avec un autre (DOUCEY) pour créer la Commune de VAL DE VIEVE en 1965. Il y a donc 2 Monument aux Morts. Sur celui de ROSAY figure mon nom patronymique, sans doute un cousin... puisque mon patronyme, peu répandu, est ancré dans les départements 51 et 10.
 
Quant à savoir où se réunit la municipalité le 11 novembre : à ROSAY ou à DOUCEY ? Mystère. Ce qui est sûr c'est que tous se retrouvent autour du vin servi après la -courte- cérémonie.
 
Pour les fleurs du 11 novembre, pont n'est besoin de faire partie d'un village disparu pour ne pas en avoir...
 
De nombreux villages ont été fusionnés dans la Marne et ailleurs, par exemple WEZ (devenu VAL-DE-VESLE) où de nombreux soldats sont décédés. Ce nom de WEZ, par exemple, se retrouve gravé dans le monument-ossuaire de la ferme de NAVARIN... http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C [...] e_la_Marne
 
Au revoir et merci.
 


---------------
- "Honte à la gloire militaire, honte aux armées, honte au métier de soldat, qui change les hommes tour à tour en stupides victimes et en ignobles bourreaux."  (Henri Barbusse)
n°8004
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 17-08-2009 à 17:17:20  profilanswer
 

Bonjour Sylvain,
 
Merci pour vos exemples. Votre exemple de Wez m'intéresse tout particulièrement : est-ce que les MPF de Wez ont été ajouté au monument de la ferme de Navarin ?
Pour votre autre exemple, il existait un monument aux morts dans les deux communes. Là, pour l'Esclangon, il n'en existait pas pour le seul MPF de la commune. Donc à l'absorption, pas de "transfert de mémoire" a priori (je n'ai pas pensé à une plaque dans l'église quand j'étais sur place ; rien ans le cimetière). Pourtant la commune de la Javie soigne son MaM (bien fleuri et entretenu) ; lorsque j'ai posé mes question à le secrétaire de mairie, j'ai même noté la présence de la plaque émaillée d'un des MPF du village (Boyer Emile) en évidence sur une étagère !
Le coût de tels monuments a-t-il empêché de nombreuses communes de se doter de ce monument du souvenir ? Connaissez-vous des MaM qui auraient un ajout à la liste suite à l'absorption d'une petite commune ? Ou d'un village abandonné qui aurait un MaM ?
 
Amicalement,
Arnaud


---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°8007
pouldhu
Posté le 18-08-2009 à 09:01:07  profilanswer
 

Bonjour Arnauld, dans l'Aisne aussi des villages ont été réunis, sur le front comme Beaulne et Chivy réunis à Vendresse en 1923 à cette date la première commune n'est pas reconstruite et presque aucun habitant n'est revenu donc pas de MAM mais toujours un cimetière à Chivy encore utilisé, pas de MPLF hélas, à voir pour le MAM à Vendresse, sachant qu'en 1809 la commune de Vendresse avait déjà absorbé celle de Troyon. Près de là, Verneuil-Courtone est absorbée par Moussy-sur-Aisne aussi en 1923, deux MAM, deux cimetière...et deux village encore bien distincts, un nouveau nom de commue est crée : Moussy-Verneuil.
Dans le Tardenois se trouvent :
Seringe et Nesle, absorption se Seringe par Nesle entre 1790 et 1794, toujours deux villages, deux cimetières et un MAM qui se trouve à Seringe.
Coulonge est absorbé par Cohan en 1970, pas de MAM à Coulonge mais une plaque pour les hommes de ce village sur le MAM à Cohan. Deux cimetières toujours utilisés, avec des MPLF.
Il y en a bien sur d'autres.
Cordialement,
Gilles.
PS : il serait bien de connaitre ce qui c'est passé dans la Meuse et la Marne où de nombreux villages n'ont pas été reconstruits.

n°8015
Arnaud Mem​orial
Posté le 19-08-2009 à 08:50:05  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Arnaud
 
Ton exemple ressemble beaucoup à celui que j'ai découvert par hasard fin juillet.
 
Il y a moins de dénivellé (on passe je crois de 500 à 700 m d'altitude) et après une heure de marche par 35°, c’est la découverte inopinée !  
Montclarat, on ne trouvera le lieu-dit que sur une carte IGN. À vol d’oiseau, on est à 2 km des caves de Roquefort (Aveyron).
 


Le village a fusionné avec Saint-Rome-de-Cernon  en 1840 mais il n'a pas perdu tout de suite son autonomie. Il semble que le cimetière a vu encore quelques enterrements au fil des décennies mais manifestement, il est abandonné depuis 20 ou 30 ans.  
Et au milieu des ronces, des chardons, des éboulis, j’ai trouvé Basile Louis PEYRE (mais sans photoshop, sa plaque était presque illisible).
 
Je crois qu'il y avait peut-être une autre plaque de poilu dans le fond du cimetière mais j'avoue que en short, les risques de vipères et d'éboulements m'ont fait reculer.
Je m'étais promis de revenir, mais des aléas personnels m'en ont empéché (je serai un homme heureux si j'ai la chance de revenir !).
 
 
PS : Quelques autres sépultures sur le même album : http://memorialdormans.free.fr/Sep [...] /Index.htm
Bonne journée à tous sous le soleil,
Arnaud


Message édité par Arnaud Memorial le 13-11-2015 à 10:42:44

---------------
http://memorialdormans.free.fr
n°8021
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 19-08-2009 à 20:36:08  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Arnaud,
 
J'ai déjà lu ça quelque part  :lol: ...
 
Comme le cas d'Esclangon, son nom ne figure pas dans la base de donnée MémorialGenWeb puisqu'il n'est pas inscrit sur un MaM. L'Esclangon n'ayant été absorbé par la Javie qu'en 1973, c'est explicable. Mais dans le cas de Montclarat, la commune est réunie à celle de Saint-Rome-de-Cernon depuis 1841 ! (sources : http://www.memorial-genweb.org/~me [...] table=bp05 et http://cassini.ehess.fr/cassini/fr [...] ltat=23267 )
Là ce n'est vraiment pas logique.
 
Et en cherchant bien, les exemples dans ce genre doivent encore être assez nombreux.
 
Gilles et Sylvain, grâce à vos exemples, on voit que dans certains cas, la fusion a tout de même donné naissance à deux MaM. Ici, des MPF dont le nom ne figure sur aucun MaM ; ce ne sont pas les seuls, mais avec l'abandon de ces villages, leur mémoire tombe plus encore dans l'oubli.
 
Amitiés,
Arnaud
 


---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°42466
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 11-11-2015 à 12:16:28  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Une nouvelle fois, retour sur un sujet lancé il y a plus de... 6 ans !
 
Eugène Mariaud a désormais son nom gravé sur une plaque sur le monument au mort de la commune de La Javie qui a absorbé son village disparu, Esclangon.
 
https://lh3.googleusercontent.com/-F20QC9PKAXw/VkJ6HjWxGrI/AAAAAAAAH-c/X-WdxSXvBww/s800-Ic42/ME09C.jpg
 
Et son petit article : http://combattant.14-18.pagesperso [...] riaud.html
 
Amicalement,
Arnaud


---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°42469
marpie
Posté le 11-11-2015 à 15:28:04  profilanswer
 

Bonjour Arnaud ,  
 
Dans le JO du 23 mai 1921 (VOL2)  p 1963 , sa citation pour la MM et la CG ;
Bien amicalement
Marpie

n°42470
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 11-11-2015 à 15:42:26  profilanswer
 

Bonjour Marpie,
Bonjour Scolari,
 
Merci d'avoir réparé cet oubli. C'est ajouté !
 
Amicalement,
Arnaud


---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°42868
gavot05
Posté le 21-12-2015 à 16:44:11  profilanswer
 

Bonsoir  Arnaud, bonsoir à tous et toutes  
           Je reviens sur la question des Communes abandonnées après la guerre 14-18, toujours dans le département des Alpes de H-P.  
Il y avait la commune de CREISSET qui a été rattachée à celle de BEYNES en 1922. 6 jeunes sont morts à la guerre et les derniers habitants sont restés jusqu'à ce que l'institutrice prenne sa retraite.
La commune était enclavée à 1000m au dessus de la vallée de l'Asse, sans route d'accès (chemins muletiers) climat très rude en hiver, terrains pauvres, soumis à des glissements. Il ne reste que des ruines; une cabane ONF a été restaurée pour les rares randonneurs!! J'ai réalisé une biographie pour les 6 soldats MPLF 'connus' mais il y en a d'autres car c'était un pays d'émigrés !! Pas de plaque commémorative
 mais j'ai un projet ..." in memoriam" !
 Dans le 04, il y quelques cas identiques..... Le Centenaire a permis de
 réactualiser certains oublis ou souvenirs!  
 
  Cordialement à tous !     Roger CHAUVIN
 
 
 


---------------
Roger Chauvin
n°42871
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 22-12-2015 à 18:30:52  profilanswer
 

Bonjour Roger,
 
Merci pour ces compléments sur les villages abandonnés et tout particulièrement sur la commune de Creisset.
 
Bien cordialement,
Arnaud


---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH

  Commune disparue - L'Esclangon - Alpes de Haute Provence