Forum Pages d’Histoire: marine : Joe R Forum Pages d'Histoire : artillerie : ekz 17 Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations : jbraze, aliasjo39, 2 utilisateurs anonymes et 34 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Drame Collateral

n°5010
Elise49
Posté le 24-06-2015 à 07:26:22  profilanswer
 

Bonjour!
"Le Petit Courrier " en ligne sur le site des Archives 49 n'est pas disponible par mots clés , donc on doit le feuilleter , c'est ardu mais  on y fait donc quelquefois des trouvailles intéressantes
 
Lundi 1er Février 1915 (article de Presse 'Le Petit Courrier' 5 Février 1915)
Un homme est victime d'une crise cardiaque sur la voie publique.
C'était  le frère de mon arrière grand mère je connaissais l'histoire ,mais j'ignorai que c'était le même jour :
 Il a accompagné son seul   fils (cl 16 ) au conseil de révision et vient d'apprendre  le matin même qu'il va être mobilisé (j'ai bien vérifié les dates sur le registre matricule ainsi que sur  Le Petit Courrier  )  
 
Son neveu Henri et sans doute filleul (mon grand oncle) a été tué à Connantre  
le 11/09/1914. Tous ses neveux sont mobilisés , les familles vivaient dans la même commune.
 
Cordialementhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19004/decesHenriRfrereargdmerelepetitcourrierdu5fev19151.jpg


---------------
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs
n°5015
air339
Posté le 25-06-2015 à 08:36:28  profilanswer
 

Bonjour Élise,
 
Après vérification je reste surpris de la raison de ce décès. Je m'explique. A ma connaissance, en février 1915 la durée du service est au total de 25 ans :
3 d'active
10 de réserve
6 de territoriale
6 de réserve de territoriale.
Un homme de plus de 45 ans est donc dégagé de toute obligation et c'est à partir de lois Dalbiez (août 1915) que les règles vont commencer à changer.
Faisant partie de la classe 1881 ou 1882, avez-vous une indication attestant de l'appel sous les drapeaux de votre aïeul ?
 
Bien cordialement,
 
Régis
 

n°5016
b sonneck
Posté le 25-06-2015 à 11:00:38  profilanswer
 

Bonjour Elise et Régis,

 

En février 1915, on était toujours sous le régime de la loi du 7 août 1913, qui fixait la durée des obligations militaires à 28 ans et non à 25 ; années réparties comme suit :
- 3 ans dans l'armée active,
- 11 ans dans la réserve de l'active,
- 7 ans dans l'armée territoriale,
- 7 ans dans la réserve de la territoriale.

 

Cela dit, la classe 1886, la plus ancienne de celles concernées, n'a pas été appelée en août 1914. Les classes 1887 et 1888 n'ont été que partiellement mobilisées (essentiellement dans les GVC et services des réquisitions) et auraient été, à ce que j'ai noté, libérées respectivement le 25 janvier 1915 et le 27 mars 1915.
La classe 1882 a été libérée définitivement des obligations militaires le 1er octobre 1908 (c'est inscrit sur les fiches matricules des deux Rousseau Henri recensés à Angers). Pas question donc de la mobiliser en janvier 1915 !
Cordialement
Bernard


Message édité par b sonneck le 25-06-2015 à 11:02:28
n°5017
Elise49
Posté le 25-06-2015 à 11:57:19  profilanswer
 

Bonjour, merci de votre intérêt  
Je me suis sans doute mal exprimée , c'est son fils né en 1896  qui part sous les drapeaux, et le malheureux père qui a déjà eu un antécédent cardiaque  a un choc qui lui est fatal .  
Il était d'usage d’après un témoignage oral  , que les pères accompagnent les fils lors des conseils de révisions  , c'était habituellement une fierté d'avoir un fils 'bon' pour le service .
 J'en déduis que  nos campagnes connaissaient ,début 1915 , malgré l'optimisme de la presse , les conditions et les risques...
Cordialement  


---------------
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs
n°5018
air339
Posté le 25-06-2015 à 12:53:10  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je comprends tout à fait l'angoisse  d'un parent, les lettres abondent de conseils de prudence, entre faire son devoir et revenir entier, c'est le second aspect qui est privilégié !
 
Merci à Bernard pour avoir corrigé mes données, prisent sur un document de 1901...
 
Bien cordialement,
 
Régis

n°5020
b sonneck
Posté le 25-06-2015 à 21:47:31  profilanswer
 

Bonjour Régis,
 
En 1901, c'était la loi du 15 juillet 1889 qui valait. Mais le document où vous avez pris vos renseignements était bien mal informé, car la répartition qu'il indiquait des 25 ans d'obligations militaires n'était pas la bonne :
- 3 ans dans l'armée active,
- 7 ans dans la réserve de l'active,
- 6 ans dans la territoriale,
- 9 ans dans la réserve de la territoriale.
 
La loi suivante, du 21 mars 1905, répartissait autrement ces mêmes 25 ans :
- 2 ans de service actif,
- 11 ans dans la réserve de l'active,
- 6 ans dans la territoriale,
- 6 ans dans la réserve de la territoriale.
 
C'est la loi de 1913 qui à rétabli à 3 ans la durée du service actif et poussé la durée des obligations jusqu'à 28 ans au lieu de 25.
 
Cordialement
Bernard

n°5021
Elise49
Posté le 26-06-2015 à 07:12:35  profilanswer
 

Bonjour
Merci de ces précisions sur le service militaire  
Et ce n'était pas populaire cette loi des 3 ans..
Je me suis interrogée sur cette histoire des 3 ans suite à la découverte d'une carte-photo de mon grand père Pierre Loussier ( né en 1886 )  adressée en 1913 à son frère Joseph né en 1893(+1914)
extrait (réorthographié)
" mais tu dois songer à la classe qui vient pour toi , mais Joseph on dit pas que...l'on parle de la loi des  trois ans..c'est pas bien droit..surtout quand on sait ce que c'est que ce bordel de moitié.."
Voilà c'est dit... les expressions qu'utilise  mon grand père dans ses cartes sont très directes... ;)  
Effectivement à cette date , il y a eu des contestations...
 
Cordialement
Elisabethhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19004/extraitcartePierreLoussierasonfrereJoseph19130011.jpg


Message édité par Elise49 le 26-06-2015 à 07:16:41

---------------
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs
n°5022
b sonneck
Posté le 26-06-2015 à 11:14:49  profilanswer
 

Bonjour Elisabeth
 
Loi d'autant moins populaire parmi les futurs conscrits, qu'elle a conduit à incorporer la classe 1913 un an plus tôt que prévu ! Le calendrier habituel prévoyait, jusqu'alors, une incorporation le 15 novembre de l'année des 21 ans. En 1913, c'était donc au tour de la classe 1912 d'être appelée ; pour la classe 1913, l'échéance devait être en novembre 1914. Jugez des sentiments des conscrits lorsqu'ils ont appris que ce serait, pour eux, le 15 décembre 1913 !
Cordialement
Bernard

n°5023
Elise49
Posté le 26-06-2015 à 12:16:51  profilanswer
 

Merci , je comprends mieux l'expression de mon grand père...
Cordialement  


---------------
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs

Aller à :
Ajouter une réponse