FORUM pages 14-18
  Pages vécues : récits & témoignages
  Combattants

  Aide à la lecture, 21e RAC

 

32 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Aide à la lecture, 21e RAC

n°5503
Frederic S​.
Posté le 07-10-2017 à 17:54:29  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Je possède le carnet de route de H. POULET, habitant Magnac-sur-Touvre, un artilleur du 21e RAC d'Angoulême (du 4 août 1914 au 3 juillet 1915). Il n'est pas simple à déchiffrer.
Pouvez-vous m'aider à lire ce mot : est-ce bien "piquetonont(s)" ? Je n'ai retrouvé nulle part ce terme.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/102/2810.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/102/2910.jpg
 
Et celui-ci, à la date du 22 août 1914 ?
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/102/22aout14.jpg
 
 
Merci d'avance pour votre aide.
Cordialement,
Frédéric S.

n°5504
b sonneck
Posté le 07-10-2017 à 18:12:44  profilanswer
 

Bonjour,
 
Piquetonner : terme d'argot ancien synonyme de picoler.
 
"Manille et piquetonons" : nous jouons à la manille et nous picolons.
 
Cordialement
Bernard

n°5505
Frederic S​.
Posté le 07-10-2017 à 18:19:25  profilanswer
 

Bonjour Bernard,
Merci beaucoup pour votre explication. Je ne connaissais pas ce terme d'argot.
Cordialement,
Frédéric S.

n°5506
b sonneck
Posté le 07-10-2017 à 20:40:10  profilanswer
 

re-bonjour
 
Moi non plus, pour être honnête. Mais j'ai joué à la manille avec mon grand-père dans une lointaine jeunesse. Alors une rapide recherche sur mon moteur de recherche habituel sur le mot clé Piqueton...
 
Cordialement
Bernard

n°5507
Frederic S​.
Posté le 07-10-2017 à 21:06:02  profilanswer
 

Bonsoir,
Et pourtant j'avais cherché, mais avec le mot "piquetoner", donc rien trouvé (j'ai même cherché sur des site parlant de la manille en pensant que c'était un terme de ce jeu).
 
Voilà un autre mot qui résiste (du 17 avril 1915). Arrivez-vous à le comprendre ?
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/102/1704.jpg
 
Et celui-ci, un menu du 1er janvier 1915 ? Il s'agit encore d'alcool, mon artilleur ayant un penchant certain pour la boisson, d'après ce que j'en lit dans son carnet...  
Et qu'en est-il de ce "cenvinlong" et "cencinqlong" (mais est-ce que je lis correctement ces deux mots ?)
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/102/101.jpg
 
Merci de votre aide.
Cordialement,
Frédéric S.

n°5508
b sonneck
Posté le 07-10-2017 à 21:48:47  profilanswer
 

Bonjour,
 
Comme il s'agit d'un artilleur, je verrais bien là une transcription phonétisée de "120 long", un canon en service dans l'artillerie française. Une expression qui devait signifier quelque chose pour les initiés à l'époque.
 
Cordialement
Bernard

n°5509
Frederic S​.
Posté le 08-10-2017 à 18:30:45  profilanswer
 

Bonjour Bernard,
J'ai pensé également à cela, mais sans certitude. Comme pour "piquetonner," je pensais que cela pouvais être aussi des termes spécifiques sur les alcools ou une spécialité locale.
Cordialement,
Frédéric S.

n°5510
CD9362
Posté le 09-10-2017 à 14:16:45  profilanswer
 

Bonjour
dans le dernier "Gniolle à Foison les Lillas" , peut-être une expression familiale ou régionale qui rajoute "lilas" après "à foison" pour dire qu'ils ont pu boire de la "gnôle" autant qu'ils en voulaient !  
"Cenvinlong " et "Cencinqlong", peut-être que la canonnade continuaient un peu plus loin pendant le repas entre le champagne et la gnôle .  
J'ai lu ce genre de choses dans le journal de mon arrière grand-père , à moins que que ... je ne m'y connais pas en arme, les "douilles " de munitions pouvaient elles après utilisation avoir été transformées en récipient dans lesquelles ils ont bu leur champagne?
Autre hypothèse : au lieu de champagne , ils recevaient des tirs ennemis ?
bref, soit ils étaient "canonnés" par l'ennemi, soit ils "canonnaient" l'ennemi soit "ils canonnaient" et "piquetonnaient"en ce jour de premier de l'an.
 
AD-Line


Message édité par CD9362 le 11-10-2017 à 10:34:18

---------------
http://1914-joseph-duchene.eklablog.com/
n°5511
Frederic S​.
Posté le 11-10-2017 à 10:20:05  profilanswer
 

Bonjour,
 
AD-Line, je crois que vous avez raison pour "Gniolle à Foison les lillas", cela semble coller. Merci pour votre aide.
 
Par ailleurs, je pense que le mot à la date du 17/04 est : "Nous allons ramasser une scelle (=selle) dans les champs bordant la route..."
 
Cordialement,
Frédéric S.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages vécues : récits & témoignages
  Combattants

  Aide à la lecture, 21e RAC