FORUM pages 14-18
  Pages vécues : récits & témoignages
  Combattants

  Edition de la correspondance de guerre de Léon Plantié (1914-1917)

 

Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : David1980, 1 utilisateur anonyme et 38 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Edition de la correspondance de guerre de Léon Plantié (1914-1917)

n°4727
cecileplan
Posté le 30-10-2014 à 17:54:00  profilanswer
 

Qu'une jeune fille de mon âge porte de l'intérêt pour la première guerre mondiale peut sembler étonnant. Je fais partie d'une génération pour laquelle 1914 semble presqu'aussi lointaine que les campagnes napoléoniennes. Je dirais même, comme une provocation mais aussi en tant que témoin d'une réalité, que la plupart des jeunes de 20 ans n'entretient aucune proximité affective avec cet événement.
Il y a encore quelques mois, je considérais la première guerre mondiale comme un événement durant lequel des hommes d'un autre siècle appartenant à un passé révolu s'étaient battus pour quelque chose que je ne comprenais pas.
Puis, il y a eu cette découverte.
Durant un atelier de création, je me suis souvenue d'un moment singulier de mon enfance.  Ma grand-mère me lisait des lettres et je l'écoutais; indécise mais conquise. Il est drôle de penser que ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard que je me remémorai ces lettres.
Il s'agissait de la correspondance complète que mon aïeul avait adressée à mon arrière-grand-mère alors qu'il était au front entre 1914 et 1917. Cette masse, à cet instant si mystérieuse, il me vint l'idée de l'explorer, de la décrypter et de l'exploiter. En effet, de cette correspondance abondante et singulière, naquit chez moi une émotion intense.
Petit à petit, ces lettres devinrent les miennes, j'y rencontrai mon arrière-grand-père, Léon, sa femme Madeleine, leur fils Etienne. Je me suis plongée dans le millier de lettres constitué par leur correspondance quotidienne et je me suis sentie face à la béance dans laquelle avait vécu toute une génération.
 
Depuis cette rencontre avec mes aïeux, je mène différents projets dont le plus ambitieux et celui qui est au fondement des autres est la transcription mot à mot de la correspondance évoquée. Pour m'épauler dans ce projet assez titanesque (1500 lettres environ) j'ai lancé une collecte participative via le site kisskissbankbank qui serait susceptible d'intéresser certains d'entre vous passionés par la Grande Guerre.
 
Voici le chemin pour découvrir ce projet: http://www.kisskissbankbank.com/ed [...] -1914-1917
n'hésitez pas à me contacter car j'ai autant besoin de conseils que d'aides.

n°4728
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 31-10-2014 à 06:50:30  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Je ne comprends pas le montant demandé...
Je suis l'auteur de 7 livres dont un sur le thème de l'étude du courrier des poilus "mémoire de papier", et je n'ai pas eu besoin de cette somme...
Si besoin je connais un imprimeur aux prix très intéressants, car je suis en auto-édition...
A votre disposition même si je n'aime pas ce concept...
CDL
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°4729
Achache
Cimetière militaire de V D
Posté le 31-10-2014 à 07:42:59  profilanswer
 

Bonjour,
 
Eh oui, Jean Claude  :hello:  
mais le projet présenté ici n'est pas qu'une modeste édition; il a l'ambition de presser le citron jusqu'à la dernière goutte, et en y employant les grands moyens...
 
Bien à vous,
 [:achache:1]


---------------
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?/Un funèbre charnier, hanté par des fantômes./Tes doux sylvains ont fui, cédant la place aux hommes
Qui sèment autour d'eux la douleur et l'effroi. M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915
n°4730
Le bourbon​nais
Posté le 31-10-2014 à 08:25:05  profilanswer
 

Bonjour,
La problématique évoquée constitue un point très important et très difficile à résoudre actuellement (restrictions budgétaires des collectivités locales et autres, mais aussi inertie parfois de ces structures) pour toutes créations/publications.
Apporter des pistes comme le site mentionné par Cécileplan me semble très utile pour ce blog. Si d'autres personnes ont des idées cela serait enrichissant et favoriserait d'autres réalisations qui risquent de rester dans l'ombre (bien évidemment en tenant compte de la valeur du contenu et de sa pertinence). Merci d'indiquer vos idées.

n°4735
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 01-11-2014 à 07:05:01  profilanswer
 

Bonjour,  
 
"mais le projet présenté ici n'est pas qu'une modeste édition"...
 
Lorsque je lis cela, je comprends mieux:  
 
"je mène différents projets dont le plus ambitieux et celui qui est au fondement des autres est la transcription mot à mot de la correspondance évoquée"...
 
Si je comprends bien le montant proposé de ce recopiage va servir à la frappe de ce courrier... Achache vous avez raison ... à l'occasion du centenaire on presse le citron !!!!
Cordialement..
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°4736
air339
Posté le 03-11-2014 à 13:05:50  profilanswer
 

Bonjour,
 
Le site Kisskissnbankbank est un site sérieux, permettant le soutien de projets non pas à fonds perdus, mais contre engagement : si le montant de collecte n'est pas atteint, les contributeurs sont remboursés, si le montant est atteint, chacun reçoit une contre-partie.
J'ai personnellement participé à l'édition du CD d'un jeune groupe, dont j'ai reçu mon exemplaire dédicacé la semaine dernière...
 
Le projet de Cécile semble être double : partager le corpus de lettres, l'utiliser comme support pour des actions transgénérationnelles.
 
Une transcription à 30 € de l'heure est tout à fait raisonnable, le montant total de 3000 € est dans les tarifs du marché. L'édition d'un livre sera je pense un autre budget, je connais aussi un éditeur qui commercialise des livres format poche ( et de qualité !) pour moins d'un euro pièce...
 
Pour ma part je serais très heureux de voir ce projet aboutir et d'avoir accès à l'intégralité de ces archives !
 
Bien cordialement,
 
Régis

n°4737
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 04-11-2014 à 15:43:53  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Je suis d'accord avec vous si ce courrier apporte quelque chose de nouveau dans la pluralité des correspondances de cette guerre... aussi je pense que la demoiselle devrait nous faire part des thèmes développés dans ces lettres... sinon nous aurons droit aux répétitifs "j'ai bien reçu le colis... envoyez moi un colis, etc, etc.
J'attends pour voir...
Moi je saisie les pages de mes livres, pourtant à 68 ans l'informatique a pour moi des secrets qui quelquefois m'irritent... mais j'économise 30 € de l'heure... surtout que je le saisie au format du livre définitif...
CDL.
J.Claude.


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°4738
air339
Posté le 05-11-2014 à 09:21:50  profilanswer
 

Bonjour Jean-Claude,
 
Oui, tout à fait d'accord pour lire un corpus de lettre intégral et s'il va au-delà des considérations météorologiques !  
 
Je connais la qualité de votre travail, ici il s'agit visiblement d'une autre approche.  
 
Pour ma part j'avais commencé à tapoter sur mon clavier les lettres d'un aïeul, respectant l'orthographe, la ponctuation : je vois la difficulté et le temps considérable nécessaire !  
 
Affaire à suivre !
 
Bien cordialement,
 
Régis


Message édité par air339 le 05-11-2014 à 09:22:17
n°5265
cecileplan
Posté le 13-05-2016 à 00:30:38  profilanswer
 

Je viens de découvrir les réponses à ce vieux post. Je croyais n'avoir pas même été lue et ne connaissais aucune réponse à ce dernier.  
 
Depuis lors, le projet a bien avancé. Le financement m'a permis de rémunérer l'historienne qui a travaillé plus de 200 h à ce projet et qui m'a accordée un tarif tout à fait raisonnable. Il ne s'agit pas pour moi de "presser le citron" mais bien d'essayer de faire les choses correctement. Sachant que j'ai dépensé des sommes importantes moi-même pour financer ce projet, que j'ai mené divers projets aux archives départementales et dans des collèges afin de payer ce travail et l'impression, que j'ai consacré un mémoire d'étude universitaire à ce dernier, vos commentaires ne me semblent pas être très justes. Toutefois, il est vrai que, dans une volonté d'être succincte, je n'avais pas évoqué ces points-là.  
 
Si certains sont capables de dactylographier eux-mêmes ce type de document, ce n'est pas mon cas. J'ai eu une peine terrible à lire des documents manuscrits car je n'y ai été que très rarement confrontée, mes capacités d'attention et de concentration ne sont clairement pas à la hauteur. De plus, ce thème de la Première Guerre n'est pas une de mes spécialités, j'ai trouvé un corpus face auquel j'ai voulu me confronter, sans prétention et dans la limite de mes compétences -bien limitées.
 
Depuis, mon mémoire a été validé avec succès, les lettres ont toutes été dactylographiées, mais j'ai momentanément interrompu ce travail. Sous peu, le livre paraîtra, sous un petit tirage. Je crois que sa spécificité, même si ce n'est pas exceptionnel, c'est la présence d'une voix féminine suivie. Cette correspondance double permet de rendre compte tant du front, dans un point de vue souvent narratif ou descriptif d'un territorial qui a le temps de poser un regard un peu plus "analytique", que du point de vue de l'arrière. La quotidienneté de l'échange permet aussi une exhaustivité rare. Enfin, par sa position, Léon Plantié a souvent été en charge du courrier. Ainsi, il a pu échapper à la censure et décrire avec précision ses opinions politiques, les moments de fraternisation, l'état du moral de ses compagnons. Bref, cela me semble mériter, même modestement, le regard d'une poignée de personnes.  
 
Cordialement,  
 
Cécile Plantié
 

n°5267
Shark26048​6
Posté le 16-05-2016 à 18:21:15  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
De quel régiment est'il question ici? C'est un soldat du 5e RI venu du 130e RIT.   Oui en voyant sur un autre site qu'il était MPLF, j'ai cherché moi même.
 
 
Bonne chance pour votre projet.
 
Cordialement,
Shark


Message édité par Shark260486 le 16-05-2016 à 18:30:47
n°5270
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 26-05-2016 à 09:35:05  profilanswer
 

cecileplan a écrit :

Je crois que sa spécificité, même si ce n'est pas exceptionnel, c'est la présence d'une voix féminine suivie.


bonjour Cécile
merci d'avoir pris le temps de communiquer au sujet de votre travail.  
Si la présence d'une voix féminine n'est pas exceptionnelle ce n'est pas monnaie courante non plus.
 
 :love: si je puis me permettre une petite requête, (j'ose à peine demander car la somme d'heures de travail que vous accumulez est déjà importante):  pourriez -vous faire une petite présentation dans la rubrique "Histoire" de ce forum, sujet "les femmes et la guerre 14 18.
En attendant ( et ...espérant  ;) ) je suis ravie que vous ayez repris le cours de cette discussion.  
Certes l'effet "centenaire" provoque des dérives indésirables... vous n'en n'êtes pas responsable, il me semble évident que vous avez des objectifs bien plus nobles. Il ne faut pas non plus tomber dans une méfiance généralisée.
Bien à vous et encore merci
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages vécues : récits & témoignages
  Combattants

  Edition de la correspondance de guerre de Léon Plantié (1914-1917)