FORUM pages 14-18
  Pages vécues : récits & témoignages
  Combattants

  43e regiment d'artillerie coloniale

 

4 utilisateurs anonymes et 57 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

43e regiment d'artillerie coloniale

n°5478
philippe f​rondorient
Posté le 26-08-2017 à 15:25:27  profilanswer
 

Bonjour et merci de m'avoir accepté dans ce forum.
En faisant du tri récemment dans des papiers de famille, suite au décès d'un membre de ma famille, j'ai découvert des documents concernant mon grand-père paternel, Henri Auvrignon, né en 1896 et décédé en 1969, alors que j'avais 9 ans.
Je n'ai pas beaucoup connu ce grand-père assez secret. J'ai retrouvé notamment son livret militaire et quelques carnets de route de 1914 et 1918, dans un ton sobre mais relatant quelques évènements et quelques dates. J'ai aussi, par son numéro de matricule, pu retrouver le registre de matricule sur les Archives Départementales.
 
Il a été incorporé en avril 1915, est passé au 66ème régiment d'infanterie puis au 136ème régiment d'infanterie. Blessé à Chaulnes en novembre 1916 par éclat d'obus. J'ai son billet d'hôpital, son enveloppe de blessé, un compte-rendu de radiographie, des certificats de visite, tout cela permettant de suivre cette période autour de sa blessure.
Il est ensuite parti pour l'armée d'Orient en mars 1918.
Il a embarqué Tarente le 28 mars sur l'Odessa, navire dont j'ai retrouvé trace sur internet et sur le forum (ainsi qu'une photo dudit bateau). Il a rallié le 3ème groupe du 43e régiment d'artillerie coloniale. Grace au forum, j'ai pu apprendre qu'il existait des JMO et j'ai retrouvé celui du groupe auquel il était affecté et j'ai pu corréler les lieux qu'il mentionnait sur ses carnets avec ceux mentionnés sur le JMO et aussi avec les informations contenues dans l'historique du 43e RA Coloniale.
Je suis en train de repérer, grâce à Google map tous les lieux par lesquels il est passé. Un peu long mais passionnant. Il a quitté ce front en mai 1919 avec une partie de l'AD 17 dont j'ai aussi consulté le JMO.
 
Voilà. je suis au début de découvertes passionnantes grace à ces petits éléments de famille conservés pieusement mais aussi grace aux informations précieuses que j'ai pu glaner dans ce forum. Merci, merci.
Je n’étais pas spontanément très attiré par cette période difficile de notre histoire mais je crois que j'ai attrapé un virus. Je vais aussi creuser maintenant sa période 1915-1916 et tenter de retrouver les JMO.
 
Je n'ai pas de question pour l'instant juste envie de partager avec vous.
Cordialement
Philippe
 
NB je suis prêt a partager les éléments en ma possession si cela a du sens


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages vécues : récits & témoignages
  Combattants

  43e regiment d'artillerie coloniale