FORUM pages 14-18
  QUESTIONS & SUGGESTIONS RELATIVES AU FORUM

  tirages photos stéréoscopiques

 

49 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

tirages photos stéréoscopiques

n°596
pampagnin
Posté le 11-03-2007 à 17:10:51  profilanswer
 

Bonjour ,
 
 
Est-il possible de faire des tirages de qualité des plaques verres de photographies stéréoscopiques ?
 
J'ai provisoirement des photos stéréos de 14-18 dont certaines scènes me touchent et je voudrais en conserver
des images .  
 
A l'instant ou j'écris je n'ai pas encore d'idées de solutions : quelqu'un a-t-il une expérience ?
 
Cordialement
Etienne
 
 
 

n°597
vitrier78
Posté le 11-03-2007 à 18:21:59  profilanswer
 

pampagnin a écrit :

Bonjour ,
 
 
Est-il possible de faire des tirages de qualité des plaques verres de photographies stéréoscopiques ?
 
J'ai provisoirement des photos stéréos de 14-18 dont certaines scènes me touchent et je voudrais en conserver
des images .  
 
A l'instant ou j'écris je n'ai pas encore d'idées de solutions : quelqu'un a-t-il une expérience ?
 
Cordialement
Etienne


bonjour,
pour répondre à votre question,si vous n'avez que quelques tirages à faire le mieux est de trouver un labo photo qui possede une tireuse laser,cela donne de bon resultats et on peut faire des agrandissements le coût est d'environ 5 euros /piéce ,sinon par scanner perso et ensuite il faut retoucher à votre convenance..j'ai testé aussi avec un projecteur à diapositives sur écran toile sur lequel , vous retirez la photo apparue dans ce cas il faut un bon numérique à 4 millions de pixels ou +.pour cette derniére solution vous pouvez visionner vos plaques,mais pas pendant des heures car la gélatine sur le verre risque de s'abimer.
cordialement Bruno. :hello:


---------------
VITRIER78
n°598
pampagnin
Posté le 11-03-2007 à 18:34:01  profilanswer
 

Merci Bruno pour ces solutions .
Etienne

n°599
Bruno Tard​y
Posté le 12-03-2007 à 09:06:46  profilanswer
 

Bonjour,
Une plaque verre de photo, stéréoscopique ou non, n'est rien d'autre qu'un positif transparent comparable aux diapos. Il y a plusieurs procédés de reproduction.
- le labo photo comme le dit mon homonyme. La meilleure formule si vous n'avez que quelques plaques et qu'elles n'ont pas besoin de retouches.
- si vous vouliez absolument les conserver, vous pourriez demander, toujours à un labo, de vous tirer un négatif argentique que vous pouvez ensuite tirer indéfiniment
- le scanner à plat. C'est ce que j'utilise, mais il faut un dispositif permettant de scanner des films qui éclaire par le couvercle à travers la plaque verre. Le mien m'a couté moins de 200 euros, mais le couvercle éclairant presque autant. N'oubliez pas que les plaques photos avaient déja des grains assez fins,donc si vous voulez un bon résultat il faut scanner très fin, 1200 ppp ou plus, et enregistrer ensuite dans un format qui ne détruise pas l'image; le JPEG couramment utilisé compresse donc détruit. Ceal fait des fichiers lourds, mais c'est inévitable. Ensuite vous pouvez faire les retouches avec un logiciel genre Photoshop.
Il ne reste plus qu'à faire faire les tirages ( je vous déconseille de les faire vous-même si vous n'avez pas une imprimante de très bonne qualité)
Vous serez surpris du résultat, on arrive à d'excellentes photos avec des originaux fatigués, délavés ou rayés. J'ai vraiment redécouvert les miennes.
Si vous vous contentez d'un résultat correct sans plus, vous pouvez vous contenter de scanner à 400 ou 600 ppp et d'enregistrer en JPEG, mais vous n'aurez pas la finesse de détails qu'on découvre en agrandissant les photos.
- je vous déconseille de passer par un appareil numérique, leur résolution est loin d'approcher celle des films argentiques.
Bon travail, n'hésitez pas à me contacter si vous voulez des détails.
Cordialement,  
Bruno

n°600
pampagnin
Posté le 12-03-2007 à 17:26:20  profilanswer
 

Merci aussi Bruno, je me lance .
Etienne

n°601
Maxlie
LECLERC François - 90e RI
Posté le 14-03-2007 à 12:08:33  profilanswer
 

A moindre coût, comme ci-dessus.
 
Pour ma part, et pour un essai pour une personne qui possède quelques 9000 plaques en verres des années 30, j'ai simplement éclairés derrière la plaque, pris en photo avec un bon numérique et remis en négatif via photoshop (avec quelques retouches adéquates ensuite sur certaines photos).  
 
La mise en positif/négatif peut se faire avec des logiciels gratuits tels que photofiltre  :)

n°602
pampagnin
Posté le 15-03-2007 à 11:26:32  profilanswer
 

Bonjour Maxlie,
Bonjour Bruno,
 
Maxlie, merci pour cette nouvelle possibilité .
 
Bruno Tardy. pourriez vous me dire ce qu'est "Ceal" .
 
etienne

n°603
Daniel Rui​s
Voyage au bout de la vie
Posté le 15-03-2007 à 11:36:07  profilanswer
 

Bonjour ,
 
  En relisant la phrase, je pense plutôt à " Cela ", mais ... ?
 
Cordialement
Daniel


---------------
Mes recherches (clic)
n°604
pampagnin
Posté le 15-03-2007 à 14:48:11  profilanswer
 

Oui Daniel, vous avez raison ,  
je fais pourtant suffisamment d'inversions de ce type sur mon calvier!
Merci

n°609
Bruno Tard​y
Posté le 16-03-2007 à 11:27:36  profilanswer
 

Bonjour,
Effectivement, mes doigts ont accroché le clavier ! J'aurais du mieux relire, excusez moi.
Pour revenir sur les différentes possibilités, il est possible de bricoler un couvercle éclairant pour scanner à plat. Il faut que la lumière soit assez forte, comme celle de la lampe d'un scanner, et bien répartie sur toute la surface, pour éclairer les angles autant que le centre. Je n'ai pas essayé, mais ce doit être possible en mettant plusieurs petits tubes parallèles et en intercallant une ou deux plaques dépolies translucides pour répartir la lumière. Le résultat est peut être moins bon, mais c'est moins cher.
Au travail et bon courage  
Bruno

n°610
pampagnin
Posté le 17-03-2007 à 16:03:29  profilanswer
 

Bonjour Bruno,
Je viens dessayer avec un graphiste de la région qui d'habitude est bon dans des retouches de photos (voile blanc, presque effacements, manques..) mais nous sommes très loin de retrouver du "piqué" façon plaque.
J'ai bien envie d'essayer votre méthode avec scanner et boite d'éclairage mais je voudrais auparavent préciser un peu le matériel qui vous a donné satisfaction.
J'ignorais l'existence de "boîtes d'éclairage"  je n'en ai jamais vu sur Rouen ; quel est leur utilité habituelle et où peut on les trouver.
Sont elles "universelles" càd bonnes sur scanner HP, Epson...
Quelle est la définition ppi du scanner utilisé.
Le verre a une épaisseur; cela a-t-il une importance ? je suppose que la gélatine est mieux côté scanner.
Merci pour votre aide,  
etienne
 
Etienne
 
 
 
 
 

n°611
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 17-03-2007 à 20:04:49  profilanswer
 

Bonjour,
 Je m'immisce parce que j'ai été confronté au problème, tout simplement d'ailleurs pour reproduire d'anciens négatifs N&B (ou couleur) j'ai essayé le rétro-éclairage avec des résultats inégaux, surtout en augmentant les dpi. J'ai même eu les phénoménes de "franges" provoquées par le 50hz des tubes fluos utilisés, il eut fallu mettre la main sur de puissants tubes alimentés en continu, mais même une baladeuse à brancher sur l'allume-cigare "vibre" si c'est un tube néon . Une solution était évidemment d'augmenter la fréquence, mais le matériel revient cher pour ce qui reste un bricolage  ( je suis parti dans ce cas d'un négatoscope surmontant le scanner).
 
Le fait de disposer d'un scanner doté d'un couvercle éclairant (sur demande) assure un résultat sans interférences . Bien entendu la résolution du scanner lui-même est importante pour entrer dans les détails (au détriment en effet du "poids" de l'image) Ces bonnes vieilles plaques avaient finalement une sacrée définition !!
 
Evidemment le coût du matériel n'est pas négligeable, mais je suis très content de mon Epson perfection 3170 photo, doté de petits plus logiciels comme la reconnaissance de la position des diapos par exemple, il suffit de les glisser dans le cache vendu avec et de laisser faire, idem pour les négatif en cellulose que le cache maintient correctement.
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 17-03-2007 à 20:51:32

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°612
pampagnin
Posté le 17-03-2007 à 21:07:56  profilanswer
 

Bonjour Alain, pardonnez moi d'insister.
 je comprends qu'un scanner à couvercle éclairant est conçu pour une diapositive ou un film 35mm ; les dimensions des plaques 115mm x 45mm doivent poser un pb non ?  
Cordialement
etienne

n°613
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 17-03-2007 à 22:03:34  profilanswer
 

Bonsoir,
Pas de problème, je devais récupérer des négatifs anciens, j'ai donc cherché la plus grande dimension, sans tomber dans les dépenses somptuaires. La surface éclairante est de 270mmx75mm, ce qui me suffisait,sauf pour quelques plaques Guilleminot 13x18 (un poil moins en fait) que j'ai prévu de faire en 2 fois : la post-prod fait des merveilles .
 
Allez voir LA (je ne veux pas encombrer le forum avec l'image) Le cache 4 diapos est amovible, et on peut bénéficier de la totalité de la surface lumineuse et bien sur on peut débrancher le couvercle, et replacer le dos blanc habituel .  
J'ai assez cherché avant d'acheter "sur pièce", même le vendeur faisait son premier essai devant moi.
Il faut dire que j'avais connu les scanners pour transparent A4, ce qui réglait tout problème de taille, malheureusement avec une interface SCSI, il a été peu utilisé ...  
Bon j'arrête, on va dire que je fais de la pub. [:alain dubois:4]  
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°614
pampagnin
Posté le 17-03-2007 à 22:25:56  profilanswer
 

merci Alain

n°615
Bruno Tard​y
Posté le 18-03-2007 à 09:24:12  profilanswer
 

Bonjour
Pour ma part, j'ai un EPSON "Perfection 1650 photo", résolution maxi 1600x3200 dpi.
Au départ, le couvercle éclairant ne me permettait que 4 diapos alignées, comme celui d'Alain. J'ai donc racheté un second couvercle adaptable qui me permet de passer 10x13 cm, ce qui permet de passer le format de plaques 9x12 courant à l'époque. Malheureusement, ce couvercle, vendu comme accessoire, m'avait couté assez cher.
La résolution est largement suffisante, par contre je vous conseillerais de prendre un appareil qui passe au moins ce format, le fait de scanner en deux fois puis de recoller les morceaux devient vite fastidieux.
Mais bien sur tout est une question de budget !!!!!!!
Pour ne pas avoir d'image inversée, je suis obligé de mettre la gélatine sur le dessus, l'épaisseur du verre ne semble pas poser de problème, car on scanne rarement avec la définition maxi.
Cordialement
Bruno

n°619
Maxlie
LECLERC François - 90e RI
Posté le 22-03-2007 à 13:22:47  profilanswer
 

Voici ce que j'ai obtenu, sachant que ce n'était qu'un simple essai avec tout bonnement une source de lumière derrière la plaque (le lustre de la cuisine  :D ), donc avec un simple matériel adéquate (une plaque verre blanche par exemple, permettant une diffusion uniforme de la lumière), le résultat sera nettement plus probant.
 
La photo prise avec un numérique (on voit bien le rond de lumière) :
http://img158.imageshack.us/img158/2921/photo002pw2.th.jpg
 
Le résultat de photoshop (sans retouche) :
http://img407.imageshack.us/img407/5745/photo002tf1.th.jpg
 
 
Je pense donc qu'à moindre coût cela s'avère tout à fait possible.


---------------
"Vous verrez, celle-ci durera aussi longtemps que celle de 14" : mon arrière grand-père à sa femme et sa fille, au moment du départ de sa mobilisation en 1939, il avait 57 ans et avait déjà passé 31 ans dans l'armée !!
n°622
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 24-03-2007 à 18:19:42  profilanswer
 

Bonjour,
Le sujet portait à l'origine les plaques "stéréo" et il a dévié sur les négatifs photographiques en général.
Cela m'ennuie car je voulais vous faire part de suggestions sur les plaques stéréoscopiques.
Celles-ci, si vous le pouvez,doivent être conservées doubles, évidemment en original mais en copie scannées aussi. Si vous éliminez une des vues l'effet stéréo est perdu à jamais.
Même si vous ne savez pas traiter aujourd'hui, peut-être que quelqu'un saura le faire demain pour vous.
Actuellement certains savent le faire, mais ce n'est pas facile, moi, je n'y parviens pas.
Cordialement.
JCP.


Message édité par Jean-Claude Poncet le 24-03-2007 à 18:21:05
n°623
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 25-03-2007 à 10:15:55  profilanswer
 

Bonjour,
 Ce qui vaut pour une photo vaut pour 2, enfin dans mon cas sans problème. J'ai scanné des couples de photos stéréos, sises sur un carton qui ne voulait pas se redresser, et comme les seuls stéréoscopes que j'ai sont prévus pour des transparents, je les ai reproduites sur.... transparent. Un peu plus petites et en réglant l'écartement à celui de l'appareil, mais je récupère de ce fait un effet que je perdais du fait du carton gondolé.
Il y a pas mal de sites traitant du sujet, par ex, et notamment de construction artisanale de stéréoscope. Il n'y en a pas vraiment besoin d'ailleurs, les couples de photos de la page indiquée se prètent facilement à la vision stéréoscopique .
Bon dimanche
Alain
 


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°624
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 25-03-2007 à 23:01:58  profilanswer
 

Bonsoir,
J'ai un ami qui a fait des essais avec dux apapreils jetables qu'il fixe sur un rail horizontal, ensuite il fait les deux photos en même temps. Clic !
C'est empirique mais le résultat est saisissant, on a les personnages de permier plan bien en relief.
Ce que j'ignore c'est le rapport qu'il faut appliquer entre la distance moyenne des sujets (ou le premier plan si l'on veut le favoriser) et l'écartement entre les deux appareils sur le rail.
Bien cordialement,
JCP.

Message cité 1 fois
Message édité par Jean-Claude Poncet le 25-03-2007 à 23:03:43
n°625
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 26-03-2007 à 10:17:15  profilanswer
 

Jean-Claude Poncet a écrit :

[#5500aa]Ce que j'ignore c'est le rapport qu'il faut appliquer entre la distance moyenne des sujets (ou le premier plan si l'on veut le favoriser) et l'écartement entre les deux appareils sur le rail.


Bonjour,
Jetez un oeil à partir du milieu de la page. Je me souviens en avoir fait en argentique en prenant sans bouger, une vue avec l'oeil droit, une vue avec le gauche, pour des objets rapprochés, ça suffisait, puisque de toutes façon le cerveau est mis à contribution dans tous les cas.
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°626
J-L Jalabe​rt
Posté le 02-04-2007 à 21:49:19  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Collectionneur (entre autre) de vues et de visionneuses stéréo, je me suis amusé à la prise de vues en relief.
Pour cela, j'ai confectionné un rail coulissant sur lequel je fixe mon appareil.
Son amplitude de translation est de 65mms, ce qui correspond à l'écartement moyen entre les yeux. :whistle:  
Ce rail est monté sur un trépied.
La prise de vue se fait toujours dans le même ordre (pour le montage), la première vue appareil à gauche, la deuxième à droite.
J'ai utilisé une pellicule diapo kodakrome développée et livrée sans découpage ni montage sous cadre.
J'ai ensuite confectionné mes propres caches en carton d'une dimension de 45X105 qui est le format des plaques stéréo (il y a aussi des 6x13).
La partie la plus dure est le montage et le collage des paires de vues sur les cadres en carton, c'est une question de millimètre sinon cela fait mal aux yeux !. :pt1cable:  
Je visionne sur mes visionneuses anciennes, mais il est également possible d'acheter 2 petites visionneuses et de les juxtaposer en respectant le même écartement.
Le résultat est surprenant et le relief incroyable si le montage est parfait.
Pour la prise des vue, il faut jouer avec les perspectives et multiplier les plans.Evidemment le trépied ne doit pas bouger entre les deux prises de vues.Attention aussi aux passants, aux feuilles des arbres qui bougent et à l'eau des fontaines.
J'ai fait une quarantaine de vues de la sorte dans Montpellier, L'expérience est interessante, mais c'est un travail de fou !(surtout le montage des cadres !).Ce qui est amusant, c'est le regard intrigué des passants qui vous prennent pour un martien!  :ouch:  
 
Cordialement, :jap:  
J-Luc

n°8089
pepin3
Posté le 01-01-2017 à 14:34:59  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je remonte ce fil pour savoir si quelqu'un a des plaques de verre mais de photos aériennes?
 
Merci


Message édité par pepin3 le 01-01-2017 à 14:35:21

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  QUESTIONS & SUGGESTIONS RELATIVES AU FORUM

  tirages photos stéréoscopiques