4 utilisateurs anonymes et 31 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

amifontaine

n°11030
laurent197​0
Posté le 26-10-2009 à 21:02:53  profilanswer
 

bonjour
vraiment super forum avec des vrais de vrais passionner
j'ai parcouru de long en large le forum a la recherche d'un plan (avec les tranchées si possible)
des bois au nord d'amifontaine ( bois des happarts, bois de l'écu )
l'ideal serait une carte representant les bois du triangle  amifontaine - saint-erme - la malmaison
j'habite a la ferme de fleuricourt le long du camp de sissonne
et en me promenant dans les bois devant chez moi on peut voir facilement des restes de tranchées
je sais que les bois étaient occupés par les allemends et chassés de là le 16,17 avril 1917 (offensif de nivelle )
je vous remercie d'avance si vous pouvez m'aider
et encore vrement super forum
 
 
 

n°11035
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 27-10-2009 à 09:07:12  profilanswer
 

laurent1970 a écrit :

bonjour
vraiment super forum avec des vrais de vrais passionner
j'ai parcouru de long en large le forum a la recherche d'un plan (avec les tranchées si possible)
des bois au nord d'amifontaine ( bois des happarts, bois de l'écu )
l'ideal serait une carte representant les bois du triangle  amifontaine - saint-erme - la malmaison
j'habite a la ferme de fleuricourt le long du camp de sissonne
et en me promenant dans les bois devant chez moi on peut voir facilement des restes de tranchées
je sais que les bois étaient occupés par les allemends et chassés de là le 16,17 avril 1917 (offensif de nivelle )
je vous remercie d'avance si vous pouvez m'aider
et encore vrement super forum
 
 
 


Bonjour,
 
Bien content de constater que des personnes "sur place", comme vous Laurent1970, de la ferme de Fleuricourt, savent apprécier et respecter ces lieux !
 
Pour Sissonne, il me semble (de mémoire) que ce lieu n'a été libéré que vers la fin de 1918. Il doit en être de même pour les villages proches de SAINT-ERME, PROUVAIS, AMIFONTAINE, LA MALMAISON... Les tranchées qui sillonnent ces lieux étaient donc allemandes et assez loin de l'offensive NIVELLE. Mais cela est à vérifier...
 
De fait, les cartes (canevas de tir) au 1/ 20 000 (1 centimètres = 200 mètres) du secteur d'attaque de l'offensive NIVELLE s'arrêtent au nord aux villages de BERRIEUX, AIZELLES, AMIFONTAINE... D'où la difficulté de trouver des cartes encore plus au nord (St-Ermé, La Malmaison...).  
 
Mais les ressources des foromeurs sont fortes : Attendons donc.
 
Au revoir.
   Sylvain
 
P.S post date : Le village de La Malmaison n'a rien à voir avec le fort de La Malmaison situé sur le Chemin des Dames

Message cité 2 fois
Message édité par monte-au-creneau le 29-10-2009 à 09:56:14

---------------
Les paysages ne sont que des squelettes, sur quoi s'accroche la chair vivante des souvenirs (Louis Guiral)
n°11058
laurent197​0
Posté le 28-10-2009 à 22:15:37  profilanswer
 

monte-au-creneau a écrit :


Bonjour,
 
Bien content de constater que des personnes "sur place", comme vous Laurent1970, de la ferme de Fleuricourt, savent apprécier et respecter ces lieux !
 
Pour Sissonne, il me semble (de mémoire) que ce lieu n'a été libéré que vers la fin de 1918. Il doit en être de même pour les villages proches de SAINT-ERME, PROUVAIS, AMIFONTAINE, LA MALMAISON... Les tranchées qui sillonnent ces lieux étaient donc allemandes et assez loin de l'offensive NIVELLE. Mais cela est à vérifier...
 
De fait, les cartes (canevas de tir) au 1/ 20 000 (1 centimètres = 200 mètres) du secteur d'attaque de l'offensive NIVELLE s'arrêtent au nord aux villages de BERRIEUX, AIZELLES, AMIFONTAINE... D'où la difficulté de trouver des cartes encore plus au nord (St-Ermé, La Malmaison...).  
 
Mais les ressources des foromeurs sont fortes : Attendons donc.
 
Au revoir.
   Sylvain


 
 
 
Bonjour à tous et merci à monte-au-creneau pour la réponse
 
pour ce qui est de respecter les lieux je les respectes, je me promène juste sur les lieux et je m'imagine ses pauvres hommes  
essayer de survirve dans ce caho  
étant sur place comme dit mont-au-creneau, je me suis rendu plusieurs fois aux vieux craonne= plateau de la californie,le chemin des rondes/  aux bois des boche et  le bois des buttes = la ville aux bois les pontavert/                                                le bois claque dants=juvincourt/   ferme du cholera= berry-aux-bac
 
mais en ce qui concerne ses pauvres bois ( en face de cher moi ) avec leurs cicatrices de 14/18
j aimerais bien connaitre leurs histoire pour pouvoir entretenir  leurs memoires
je sais qu'ils étais occupés par les allemands mais sa ne change rien sa reste l'histoire de ses bois    
merci d'avance pour vos réponses

n°11061
IM Louis J​ean
Posté le 29-10-2009 à 06:03:36  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Laurent79,
Bonjour Sylvain,
 

monte-au-creneau a écrit :

Pour Sissonne, il me semble (de mémoire) que ce lieu n'a été libéré que vers la fin de 1918.


Bonne mémoire!
 
Extrait du JMO du 119e RI :
 
<<12 octobre 1918
Dès le petit jour le Bataillon Servent reprend sa progression déborde Pontavert dépasse La Ville aux Bois et atteint Damary sans rencontrer de résistance. En fin de journée notre première ligne se trouve à hauteur d'Amyfontaine.
Pertes néant
    13 octobre 1918
Reprise de la marche en avant dès la pointe du jour. Nous dépassons Amyfontaine et sommes arrêtés devant la ferme de Fleuricourt par des feux de mitrailleuse. Il faut manoeuvrer. La ferme est enlevée à 14h15 et nous poussons activement. Le 2° objectif (Solféricourt puits) est atteint à 15h20 mais nous sommes arrêtés par barrage, mitraille et coups de fusils à la tombée de la nuit.
Pertes 1 homme tué 7 blessés.>>
 
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] iewer.html pages 21 et 22
 
Cordialement
sesouvenir

n°11066
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 29-10-2009 à 09:33:10  profilanswer
 

[/quotemsg]
 

IM Louis Jean a écrit :


 
 
Extrait du JMO du 119e RI :  
"Dès le petit jour le Bataillon reprend sa progression, déborde Pontavert, dépasse La Ville aux Bois et atteint Damary sans rencontrer de résistance. En fin de journée notre première ligne se trouve à hauteur d'Amyfontaine. Pertes néant.
Reprise de la marche en avant dès la pointe du jour. Nous dépassons Amyfontaine et sommes arrêtés devant la ferme de Fleuricourt par des feux de mitrailleuse. Il faut manoeuvrer. La ferme est enlevée à 14h15 et nous poussons activement. Le 2° objectif (Solféricourt puits) est atteint à 15h20 mais nous sommes arrêtés par barrage, mitraille et coups de fusils à la tombée de la nuit.
Pertes 1 homme tué 7 blessés.>>


Bonjour,
 
Ce JMO caractérise bien ce que fut, à mon sens, cette "poursuite de l'ennemi en déroute", commençée vers septembre 1918 et achevée le 11 novembre :
Des marches où l'on ne rencontre personne, puis, soudain, une embuscade : des mitailleuses cachées dans une ferme ou dans des bosquets : les hommes tombent, fauchés... La marche reprend, puis nouvelle embuscade...
 
Quant à ces bois, ce n'est pas un scoop, ni un secret, de dire que beaucoup constituent aujourd'hui des "réserves" à "patrimoine" : car ils sont, pour beaucoup, restés intacts depuis 1918 ! Et les troupes, bien cachées, y stationnaient, à l'abri des regards, tel le Bois de Beau-Marais, par exemple : Les vestiges y sont donc nombreux ! Les poëles à frire aussi, malheureusement !
 
Belle efficacité de Sesouvenir qui a réussi à trouver mention de cette ferme de FLEURICOURT dans un JMO !
 
Le Bois Claque-Dents constitue un des mes regrets : J'ai du renoncer à l'approcher, faute de temps et de chemin carrossable (en voiture...)
 
Merci à Vous.
 
Au revoir.
   Sylvain


Message édité par monte-au-creneau le 29-10-2009 à 09:34:39

---------------
Les paysages ne sont que des squelettes, sur quoi s'accroche la chair vivante des souvenirs (Louis Guiral)
n°11096
IM Louis J​ean
Posté le 31-10-2009 à 10:21:07  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
La ferme de Fleuricourt avait déjà vu passer la cavalerie et son soutien d'infanterie en 1914 pendant la poursuite de septembre. Extrait du livre du général Chambe (je pense : http://20072008.free.fr/site2004/chambsis.htm).
14 septembre 1914
<<On continue face au nord.
Nous trottons en plein vide. Le soleil commence à baisser. Allure : deux kilomètres de trot, pour un de pas, comme aux manœuvres. Aucune alerte. C'est le désert. Pas un être vivant. Nous passons près d'une grosse ferme (La ferme de Fleuricourt.). Elle est tout de même habitée. Deux femmes nous regardent passer. Interrogées, elles confirment qu'à leur connaissance il n'y a dans les environs aucun élément de troupes allemandes. Depuis l'autre semaine, elles n'ont vu personne.
- Et à Sissonne ?
- Ça, on ne sait pas. C'est loin, Sissonne. - Combien de kilomètres ?
- Sissonne-Village, sept kilomètres. Le camp, c'est plus près. Ça commence juste là derrière.
On continue.>>
 
Pendant le repli :
<<Bientôt nous arrivons à la ferme de Fleuricourt sans avoir rencontré personne. En fait, il n'y a là que des fantassins français (une section) avec qui le capitaine de Langlois aussitôt engage la conversation.
Le chef de section est tout surpris d'apprendre que nous nous retirons. L'ordre de retraite ne lui ayant pas été transmis, il est resté avec ses hommes près de la ferme, détaché depuis le matin en petit poste. Il a bien vu passer la division, mais, fidèle à la consigne, il a attendu que son bataillon le rappelle à La Maison-Bleue. Or, on ne l'a pas rappelé.>> Il s'agit du 45e RI qui accompagnait la DC en autobus.
 
Pour en revenir à la question initiale de Laurent19170 sur les bois situés au nord d'Amifontaine : une référence trouvée dans l'Historique du 7e Cuir :
<<Le lendemain, à l'aube, le Groupement se porte au bivouac dans les bois au Nord d'Amifontaine (anciens emplacements d'Artillerie lourde allemande).>>  
et une dans son JMO <<L'avant-garde bivouaque dans les bois 2 km nord d'Amifontaine.>>
 
J'édite pour ajouter que Fleuricourt figure sur la carte de Cassini visible sur Géoportail)
 
Cordialement
sesouvenir


Message édité par IM Louis Jean le 31-10-2009 à 10:23:44
n°17942
muller106
Posté le 31-01-2012 à 17:59:11  profilanswer
 

laurent1970 a écrit :

bonjour
vraiment super forum avec des vrais de vrais passionner
j'ai parcouru de long en large le forum a la recherche d'un plan (avec les tranchées si possible)
des bois au nord d'amifontaine ( bois des happarts, bois de l'écu )
l'ideal serait une carte representant les bois du triangle  amifontaine - saint-erme - la malmaison
j'habite a la ferme de fleuricourt le long du camp de sissonne
et en me promenant dans les bois devant chez moi on peut voir facilement des restes de tranchées
je sais que les bois étaient occupés par les allemends et chassés de là le 16,17 avril 1917 (offensif de nivelle )
je vous remercie d'avance si vous pouvez m'aider
et encore vrement super forum
 
 
 


Bonjour  
je possède une carte du secteur avec tous les camps et les puits,les voies ferrées etc... exemple de camps aux alentours de Fleuricourt:Friedrichshafen,Bitterfeld,Gôrlitz,Beuthen,Gleiwitz,Windmuhlenlager LA MALAMAISON,ETC...
Je collectionne les cartes de La Malmaison,et j'ai une très belle photo aerienne  de village avec la gare de Magnivillers prise par l'aviation française.
Cordialement.

n°17945
laurent197​0
Posté le 31-01-2012 à 20:45:39  profilanswer
 

muller106 a écrit :


Bonjour  
je possède une carte du secteur avec tous les camps et les puits,les voies ferrées etc... exemple de camps aux alentours de Fleuricourt:Friedrichshafen,Bitterfeld,Gôrlitz,Beuthen,Gleiwitz,Windmuhlenlager LA MALAMAISON,ETC...
Je collectionne les cartes de La Malmaison,et j'ai une très belle photo aerienne  de village avec la gare de Magnivillers prise par l'aviation française.
Cordialement.


 
Bonjour,  
si il n'est pas trop tard une bonne année à tous le monde!
 
Enfin un miracle, merci  muller 106
je suis vraiment interessé par votre carte ainsi que la photo
si vous pouvez me les envoyer en MP.
Depuis le temps que je cherche une telle carte
je vais pouvoir mieux comprendre l'arrière du front coté allemand (1917)
ainsi que les combats en octobre 1918  ( 28 ri / 119 ri )
en esperant pouvoir vous rencontrez.
Je possède de nombreux plans de l'aisne qui pourait peut-être vous interesser.
je vous remercie d'avance, car pour moi ca serais vraiment super d'avoir une telle carte du secteur.
 Longue vie au forum!
 
Cordialement Laurent.

n°17956
muller106
Posté le 01-02-2012 à 09:51:34  profilanswer
 

Bonjour,les miracles arrivent,il suffit d'y croire ! je vous envoie un scann le carte mais en partie car elle couvre un grand périmètre autour de Sissonne et ses environs,il faudrait se rencontrer pour que vous puissiez la photographier.Je suis marnais mais ma famille est originaire de La Malmaison et de Guignicourt,je connais très bien le secteur,je cultive des terres à La Malmaison.A bientôt.JEAN pAUL

n°17957
CTP
Posté le 01-02-2012 à 10:30:28  profilanswer
 

Bonjour
 
Ci-joint une carte des bombardements effectués par mon grand-père Chapolard, escadrille VB 110 puis VB 133 sur cette région lors de la reconquête.
Carte des bombardements
je serai très intéressé à connaître la photo de Muller106.
 
 
Bien cordialement
Claude


---------------
Claude Thollon-Pommerol
  http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager.
n°17962
muller106
Posté le 01-02-2012 à 18:47:28  profilanswer
 

CTP a écrit :

Bonjour
 
Ci-joint une carte des bombardements effectués par mon grand-père Chapolard, escadrille VB 110 puis VB 133 sur cette région lors de la reconquête.
Carte des bombardements
je serai très intéressé à connaître la photo de Muller106.
 
 
Bien cordialement
Claude


http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10474/IMGJP0002.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10474/IMGJP0003.jpg
Bonjour
voici la photo aéerienne du secteur de La Malmaison-Magnivillers,il y a le calque avec les aménagements allemands figurant sur la photo,et la photo .
Cordialement
Jean Paul

n°17966
laurent197​0
Posté le 01-02-2012 à 21:48:13  profilanswer
 

muller106 a écrit :

Bonjour,les miracles arrivent,il suffit d'y croire ! je vous envoie un scann le carte mais en partie car elle couvre un grand périmètre autour de Sissonne et ses environs,il faudrait se rencontrer pour que vous puissiez la photographier.Je suis marnais mais ma famille est originaire de La Malmaison et de Guignicourt,je connais très bien le secteur,je cultive des terres à La Malmaison.A bientôt.JEAN pAUL


 
bonjour  
un grand,trés grand merci à vous muller 106
je serais ravis de vous rencontrez, je descends quasiment tous les samedis sur Reims  
(moi je suis de la ferme de fleuricourt) je vous donne mon telephone en MP si vous voulez me contacter pour un rdv, je me déplacerais volontier.
Pour vous remercier j'ai une ou deux choses à vous donnez si elle vous interesse.
 
Merci et à bientôt.

n°17967
CTP
Posté le 01-02-2012 à 22:50:51  profilanswer
 

Merci Jean-Paul


---------------
Claude Thollon-Pommerol
  http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager.
n°18006
rosalie
Posté le 04-02-2012 à 17:29:52  profilanswer
 

Bonjour à tous
Interessant sujet comme toujours sur ce forum.
 
Faisant moi-même des recherches sur les positions d'artillerie de Brerrieux,je peine à trouver des documents.
 
Comment  trouver les canevas de tir dont parlait "Monte-Au-Créneau sur ce sujet?
"De fait, les cartes (canevas de tir) au 1/ 20 000 (1 centimètres = 200 mètres) du secteur d'attaque de l'offensive NIVELLE s'arrêtent au nord aux villages de BERRIEUX, AIZELLES, AMIFONTAINE... D'où la difficulté de trouver des cartes encore plus au nord (St-Ermé, La Malmaison...).  "
Amicalement

n°18030
laurent197​0
Posté le 05-02-2012 à 17:21:39  profilanswer
 

rosalie a écrit :

Bonjour à tous
Interessant sujet comme toujours sur ce forum.
 
Faisant moi-même des recherches sur les positions d'artillerie de Brerrieux,je peine à trouver des documents.
 
Comment  trouver les canevas de tir dont parlait "Monte-Au-Créneau sur ce sujet?
"De fait, les cartes (canevas de tir) au 1/ 20 000 (1 centimètres = 200 mètres) du secteur d'attaque de l'offensive NIVELLE s'arrêtent au nord aux villages de BERRIEUX, AIZELLES, AMIFONTAINE... D'où la difficulté de trouver des cartes encore plus au nord (St-Ermé, La Malmaison...).  "
Amicalement


 
Bonsoir a vous  
Bonsoir a vous rosalie  
une tres, tres belle carte du secteur de berrieux
se trouve sur le site de michelstl
 
http://web.me.com/michel.stl/memor [...] 6-010.html
 
a bientot

n°18031
rosalie
Posté le 05-02-2012 à 17:35:29  profilanswer
 

Bonsoir
Merci ENORMEMENT!
Celà correspond exactement à mes recherches.
Ce forum est un trésor
Cordialement

n°28064
L'Huillier
Posté le 12-09-2016 à 11:32:55  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Je travaille sur le canon de marine 164,7 La Pérouse :
Ce canon a tiré sur la Ferme de Fleuricourt le 13 mai 1917 (7 coups)
Connaissez-vous l'endroit d'où il pouvait tirer.
Il s'agit de la batterie de marine mobile N° 863 de l'ALGP. Attention pas ALVF.
 
Merci de me trouver quelque chose
Jean-Claude

n°28066
bill02
que de souffrance
Posté le 12-09-2016 à 13:02:10  profilanswer
 

bonjour  
un lien d' une carte groupe sissonne  
cordialement  
fred
http://cuni.georeferencer.com/map/ [...] /visualize


---------------
fred
n°28067
Yv'
Posté le 12-09-2016 à 14:40:33  profilanswer
 

Bonjour Jean-Claude,
 
Si j'en crois les archives que j'ai pu consulter il y a quelques années au SHD, la pièce n° 863 était affectée à la 6e batterie mobile (du moins quand elle a éclaté, le 23 février 1918).
Il s'agissait du canon de 16 modèle 1893 R. 1896 n° 3, que l'on retrouve sur la page suivante de l'Historique des batteries de canonniers marins :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] f118.image
 
Malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus sur sa position en mai 1917. (Si Guy François n'intervient pas dans cette discussion, tentez de le contacter par MP)
 
Cordialement,
Yves

n°28071
L'Huillier
Posté le 12-09-2016 à 16:15:55  profilanswer
 

bill02 a écrit :

bonjour  
un lien d' une carte groupe sissonne  
cordialement  
fred
http://cuni.georeferencer.com/map/ [...] /visualize


Merci à toi,
Je vais faire les recoupements avec les distances je je possède par rapport aux objectifs.
Je te tiens au courant si c'est sur le canevas.
Bonne journée
Jean-Claude

n°28072
L'Huillier
Posté le 12-09-2016 à 16:18:29  profilanswer
 

Yv' a écrit :

Bonjour Jean-Claude,
 
Si j'en crois les archives que j'ai pu consulter il y a quelques années au SHD, la pièce n° 863 était affectée à la 6e batterie mobile (du moins quand elle a éclaté, le 23 février 1918).
Il s'agissait du canon de 16 modèle 1893 R. 1896 n° 3, que l'on retrouve sur la page suivante de l'Historique des batteries de canonniers marins :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62331921/f118.image
 
Malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus sur sa position en mai 1917. (Si Guy François n'intervient pas dans cette discussion, tentez de le contacter par MP)
 
Cordialement,
Yves


 Bonjour Yves,
Je vois que tu connais bien mon La Pérouse qui était installé à quelques kilomètres de chez moi, je fais les recoupements et je glisserai un message à tous.
Bonne journée
Jean-Claude

n°28076
L'Huillier
Posté le 12-09-2016 à 17:26:45  profilanswer
 

L'Huillier a écrit :


 Bonjour Yves,
Je vois que tu connais bien mon La Pérouse qui était installé à quelques kilomètres de chez moi, je fais les recoupements et je glisserai un message à tous.
Bonne journée
Jean-Claude


 
 
Bonjour à tous,
 La position de ce canon était non loin de Celles sur Aisne si le canonnier a noté les bonnes distances. Dommage que géoportail ne donne pas la possibilité de faire des cercles pour recouper à partir des objectifs
 
Bonn journée
Jean-Claude

n°28079
ALVF
Posté le 12-09-2016 à 18:50:52  profilanswer
 

Bonsoir,
 
En mai 1917, les positions des deux pièces de 16 cm de la 6e batterie mobile des canonniers-marins, commandée par le lieutenant de vaisseau Cholet, sont à Pontavert et au Blanc Sablon (près de Craonnelle). Je ne saurai dire sur lequel de ces deux emplacements était la pièce de 16 cm modèle 1893 R 1896 n° 3.
A noter que le Groupe des pièces de marine des Ve et Xe Armées est à cette époque commandé par le lieutenant de vaisseau Darlan (futur Amiral de la Flotte...).
Cordialement,
Guy François.

n°28083
L'Huillier
Posté le 13-09-2016 à 11:41:34  profilanswer
 

ALVF a écrit :

Bonsoir,
 
En mai 1917, les positions des deux pièces de 16 cm de la 6e batterie mobile des canonniers-marins, commandée par le lieutenant de vaisseau Cholet, sont à Pontavert et au Blanc Sablon (près de Craonnelle). Je ne saurai dire sur lequel de ces deux emplacements était la pièce de 16 cm modèle 1893 R 1896 n° 3.
A noter que le Groupe des pièces de marine des Ve et Xe Armées est à cette époque commandé par le lieutenant de vaisseau Darlan (futur Amiral de la Flotte...).
Cordialement,
Guy François.


 
Bonjour Guy,
Merci pour cette réponse.
Voilà ce que j'ai pour mai 1917
13 mai 1917 tirs sur troupes sur route Est de la Ferme de Fleuricourt  (Proximité village d’Amifontaine 02) (16 040 m) 7 coups
 
De Pontavert à Ferme de Fleuricourt : 11 578 m (erreur de 4 462 m)
De Blanc Sablon à Ferme de Fleuricourt : 12 397 m (erreur de 3 643m)
 
Les deux positions semblent ne pas correspondre.
 
Un peu plus tard le 17 août 1917 la batterie a une nouvelle position :
17 août tirs sur station de Châtel-Chehéry (08) 25 coups
18 août extrémité Est de la gare de Cierges (12 800 m) Drachen 1 coup
19 août Exermont (08250) il y a un viaduc. (14 650 m)  22 coups
20 août Gare de Châtel (14 650 m) 70 coups
21 août Gare de Châtel (14 650 m) 40 coups  
25 août Gare de Châtel (14 650 m) 15 coups  
26 août Gare de Châtel (14 650 m) 27 coups  
 
Elle a encore une nouvelle affectation :
17 octobre Poste optique de Lizy (sur Ourcq) (12 200 m) 2 coups
18 octobre Ferme la Montagne (14 570 m)   8 coups
Idem Village d’Etouvelles (sud de Loan 02) (14 500 m)    70 coups
20 octobre Chiry les Etouvelles (15 260 m)   70 coups
21 octobre Chiry les Etouvelles (15 260 m)   70 coups
22 octobre Etouvelles (14 500 m)    136 coups
23 octobre Pièce longue de la Ferme Morteau (15 470  m) 88 coups
24 octobre Route d’Etouvelles à Urcel (13 320 m)  103 coups + 88
 Au Nord du Canal de l’Oise à l’Aisne au niveau de la RN2
27 octobre Vaucelles et Beffecourt (14 600 m) (Ouest Etouvelles) 30 coups
1er novembre Etouvelles (14 500 m)     106 coups
2 novembre Route de Laval (en Laonnais) à Thierny (15 203 m) Sud-est d’Ecouvelles
         90 coups
2 novembre 1917 Route de Presles et Thierny (15 240 m)    90 coups
 
Avez-vous des informations sur ces positions ?
C'était mieux quand elle était à Champenoux, au moins elle ne bougeait pas.
 
Bonne journée
Jean-Claude

n°28086
ALVF
Posté le 13-09-2016 à 17:47:12  profilanswer
 

Bonjour,
 
Il serait souhaitable de connaître votre source d'information.
En effet, pour l'offensive de Verdun d'août 1917,  les chiffres de coups tirés par la 6e batterie mobile de 16 cm relevés par le commandement de l'ALGP sont beaucoup plus considérables à part quelques jours où ils coïncident presque parfaitement avec les vôtres.
Vos sources concernent-elles les chiffres relevés par un observateur, un servant, un chef de pièce ou un commandant de batterie? Il ne peut y avoir de variations aussi considérables sauf à distinguer les coups "observés" des coups "tirés" éventuellement sans observation.
La 6e batterie mobile de 16 cm occupe alors les positions ALGP numérotées 911 et 912 situées près de la Ferme Bertramé.
Ainsi, je note que, le 19 août 1917, le 16 cm de la position 912 tire bien 22 coups sur Exermont mais, le 14 août 1917, le même 16 cm a tiré 80 coups sur une batterie allemande à l'Est de Montfaucon, le 18 août 1917, 7 coups sur la gare de Cierges, etc...
Cordialement,
Guy François.

n°28088
L'Huillier
Posté le 13-09-2016 à 19:11:59  profilanswer
 

ALVF a écrit :

Bonsoir,
 
En mai 1917, les positions des deux pièces de 16 cm de la 6e batterie mobile des canonniers-marins, commandée par le lieutenant de vaisseau Cholet, sont à Pontavert et au Blanc Sablon (près de Craonnelle). Je ne saurai dire sur lequel de ces deux emplacements était la pièce de 16 cm modèle 1893 R 1896 n° 3.
A noter que le Groupe des pièces de marine des Ve et Xe Armées est à cette époque commandé par le lieutenant de vaisseau Darlan (futur Amiral de la Flotte...).
Cordialement,
Guy François.


 
 
Bonjour,
Mes sources viennent du SHD MV SSF d32
Vous devez avoir d'autres sources car je n'ai pas trouvé les coordonnées des batteries au SHD
Il y a un registre qui recense les positions, mais là, je n'ai pas la clé. Si je pouvais avoir, s'il vous plait, au moins la photo des coordonnées de Champenoux.
J'ai les coordonnées mais pas la preuve.
Vous pouvez aussi me l'envoyer en perso.
 
Cordialement
Jean-Claude

n°28090
ALVF
Posté le 13-09-2016 à 22:29:05  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Il faut chercher dans les cartons d'archives des Groupes d'Armées et des Armées les dossiers de l'A.L.G.P qui contiennent (parfois) les descriptions et les coordonnées des positions des pièces d'A.L.G.P.
Les classements des cartons étant assez souvent des plus sommaires, c'est un peu "aller à la pêche" au hasard (qui fait parfois bien les choses).
Voici la confirmation des coordonnées exactes de la pièce "La Pérouse" tirant sur Hampont, figurant sur un état du Groupe d'Armées de l'Est:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/G.A.Ea.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/G.A.Eb.jpg
 
A remarquer aussi que les numéros à 3 chiffres employés à partir de décembre 1916 correspondent aux positions d'emplacement des pièces A.L.G.P et non pas aux pièces précises les occupant. Ainsi, la position 863 correspond bien à l'emplacement fixe de la pièce "La Pérouse". Au début de 1917, les pièces de la batterie mobile n° 6 conservent un temps les numéros des pièces ayant occupé les emplacements fixes mais ensuite les pièces occupent des emplacements numérotés, par exemple la pièce "La Pérouse" occupe la position 912 en août 1917 qui correspond à l'emplacement de la Ferme Bertramé.
Il a existé un répertoire général de toutes les positions reconnues pour les pièces d'A.L.G.P et d'A.L.V.F. Je ne l'ai jamais trouvé, s'il existe encore! Je n'en ai jamais vu que des extraits par territoire d'Armée.
Cordialement,
Guy François.


Message édité par ALVF le 13-09-2016 à 22:31:39
n°28867
Werder
Posté le 14-03-2017 à 13:24:10  profilanswer
 

laurent1970 a écrit :


 
Bonsoir a vous  
Bonsoir a vous rosalie  
une tres, tres belle carte du secteur de berrieux
se trouve sur le site de michelstl
 
http://web.me.com/michel.stl/memor [...] 6-010.html
 
a bientot


 
Bonjour,
 
je suis également à la recherche d'informations sur ce secteur. Le lien que vous donnez ne mène plus nulle part, auriez vous cette carte sur un autre support ?
 
Bien cordialement,
 
Werder

n°28868
Yv'
Posté le 14-03-2017 à 15:06:07  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Ce n'est peut-être pas ce que vous cherchez, voici tout de même une carte au 20 000e :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4284/Berrieux1917.jpg
(Source : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] D_AFGG_ead)
 
Cordialement,
Yves

n°28869
Werder
Posté le 14-03-2017 à 18:50:48  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci pour votre réponse ! Je cherche un carte sur les positions d'artillerie et l'organisation du secteur. La carte vantée par Laurent1970 avait l'air prometteuse !
 
En tout cas je ne connaissais pas non plus celle-ci, je la cherche avec le lien que vous avez précisez mais je peine à remettre la main dessus ?
 
Bonne soirée,
 
Werder

n°28870
Yv'
Posté le 14-03-2017 à 18:59:26  profilanswer
 

Bonsoir Werner,
 
Il faut suivre le chemin suivant : Tome V -->  Premier volume -->  Cartes
Ensuite, cherchez les cartes au 20 000e, je crois qu'il y en a 3 pour ce secteur.
 
Cordialement,
Yves

n°28871
Werder
Posté le 14-03-2017 à 19:04:19  profilanswer
 

Je vous remercie beaucoup pour ces précisions !


Aller à :
Ajouter une réponse