FORUM pages 14-18
  Sites et vestiges de la Grande Guerre

  De Salm (67) à Moussey (88) par la Haute-loge

 

33 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

De Salm (67) à Moussey (88) par la Haute-loge

n°13216
e-Storial
Posté le 26-07-2010 à 14:45:09  profilanswer
 

De Salm (67)  à Moussey (88) par la Haute-Loge. Aujourd'hui cet itinéraire porte le nom de sentier des passeurs (ref 39/45) mais sur ce chemin, subsistent encore des vestiges de 14/18.  A 2km du départ du chemin on trouve la stèle consacrée aux passeurs de la dernière guerre mais y figure un rappel concernant les prisonnières polonaises et russes condamnées à construire cette route en 14/18.  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10552.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10583.jpg
 
A la frontière de 1871, nous apercevons la borne frontière 2189
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10554.jpg
 
Puis vers la Haute loge, à côté de deux tranchées, des pierres gravées par des soldats français quelque peu philosophes.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10569.jpg
 
Les lettres ont simplement été repassées au charbon de bois et non à la peinture
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10572.jpg
 
A l'arrivée à Moussey, visitez l'église de ce petit village de moins mille habitants et regardez de ce qu'il a subit au cours des deux conflits, militaires et civils confondus.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10587.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3694/SDC10588.jpg
 
Une évocation artistique se déroule tous les ans sur ce chemin mais je passerai prochainement les photos dans le post "transmettre autrement"
 
Cordialement
JF Genet


---------------
«La loi n'y entend rien, c'est affaire de coeur». André Bellard, initiateur en 1921 de l'association dites des "Malgré-nous" et destinée aux soldats lorrains.
http://e-storialdelorraine.com
n°13253
yann proui​llet
Posté le 28-07-2010 à 18:58:59  profilanswer
 

Bonsoir Jean-François
Toute petite correction concernant les épigraphies romantiques que vous avez rencontrées sur ce secteur. Elles ne sont pas dues aux poilus et n'ont pas de lien avec les épaulements d'artillerie antiaérienne et autres défenses accessoires allemands situés sur cette partie frontalière du massif, restée en zone allemande du 24 août 1914 au 17 novembre 1918 et donc assez loin du front à cet endroit. Ce sont des inscriptions produites lors d'une période néo-romantique de la fin du 18ème et du début du 19ème siècles, qui a vu nombre de roches, jusqu'à des parois rocheuses complètes (secteur de Le Saulcy, Vosges) mais également à la Roche Mère Henry (secteur de Senones, Vosges), couvertes de ces axiomes, parfois très longs.
En tous cas de belles photos et une publicité étonnante pour ces vieux rêveurs anonymes oubliés.
Bien à vous
Yann Prouillet

n°13258
e-Storial
Posté le 29-07-2010 à 14:21:57  profilanswer
 

Bonjour Yann
 
On m'aurait menti ? (comme dit un de nos célèbre cycliste)
C'est pourtant ce que m'a déclaré un guide du Souvenir français… mais comme le souvenir est éternel…
Merci de ces précisions.
 
Cordialement  
JF Genet
 
 


---------------
«La loi n'y entend rien, c'est affaire de coeur». André Bellard, initiateur en 1921 de l'association dites des "Malgré-nous" et destinée aux soldats lorrains.
http://e-storialdelorraine.com

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Sites et vestiges de la Grande Guerre

  De Salm (67) à Moussey (88) par la Haute-loge