FORUM pages 14-18
  Forum Pages du bibliophile

  14-18, les fusillés - Frédéric Mathieu

 

Il y a 67 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

14-18, les fusillés - Frédéric Mathieu

n°10087
gil alcaix
Posté le 01-09-2013 à 09:42:13  profilanswer
 

Bonjour
J'ai commencé la lecture de l'ouvrage découvert par hasard (merci Facebook !) de Frédéric Mathieu, 14-18, les fusillés (éditions Sébirot, juillet 2013).
Livre vraiment très intéressant en plus d'être utile: il est centré sur la biographie de tous (?) les fusillés de la guerre, toutes raisons confondues. J'avoue que c'est assez fascinant de découvrir les histoires individuelles et les motifs divers et variés des condamnations ou exécutions sommaires.
Il y a en plus un côté "Les fusillés pour les Nuls" (j'espère que l'auteur ne m'en voudra pas pour cette comparaison), puisqu'il fait le point sur les aspects juridiques mais aussi sur les méthodes de recherche pour essayer d'être complet.
Ajoutons à cela des statistiques, plusieurs index très bienvenus (sans parler des documents reproduits): en bref, 900 pages !
 
J'avoue mon admiration ...
Cordialement
Gil


---------------
"Tant est fort l'instinct de conservation, qui terrasse en un clin d’œil le meilleur esprit de résignation"
 
n°10090
RADET Fred​eric
Ouvrage de la Falouse 1906-08
Posté le 01-09-2013 à 12:33:46  profilanswer
 

Bonjour Gil
 
et merci pour l'info.
Lors de votre lecture si vous trouvez des infos sur deux soldats du 44e RIT (Verdun)
fusillés en septembre 1914 je serai très intéressé.
Voir cette discussion de 2006 sur le sujet:
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4661_1.htm
 
Bien cordialement,
Frédéric


---------------
S'ensevelir sous les ruines plutôt que de se rendre.
n°10103
ladamenble​u
Abel Marchand (1896-1917)
Posté le 04-09-2013 à 08:50:44  profilanswer
 

Bonjour à tous...Effectivement, l'article du journal ci contre parle d'un travail de bénédictin...
http://www.liberation.fr/societe/2 [...] nom_929031
 
Bien à vous, Maryline


---------------
" Si nous pouvions lire l’histoire secrète de nos ennemis, nous trouverions dans la vie de chaque homme un chagrin et une souffrance suffisants pour désarmer toute hostilité. "Henry Wadsworth Longfellow
n°10133
michev
tout pour la mémoire
Posté le 14-09-2013 à 16:03:09  profilanswer
 

Bonjour à tous
j'ai acquis récemment cet ouvrage et je suis confondu d'admiration sur le travail biographique de l'auteur.
 
merçi à l'auteur et je recommande la lecture de cet ouvrage en complément des travaux déja publiés d'André Bach et Denis Rolland
cordialement
michev

n°10141
laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 16-09-2013 à 10:10:13  profilanswer
 

RADET Frederic a écrit :

Bonjour Gil
 
et merci pour l'info.
Lors de votre lecture si vous trouvez des infos sur deux soldats du 44e RIT (Verdun)
fusillés en septembre 1914 je serai très intéressé.
Voir cette discussion de 2006 sur le sujet:
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4661_1.htm
 
Bien cordialement,
Frédéric


 
Bonjour Frédéric, si je me fie au sommaire classé par régiment, le 44e RIT n'y figure pas...
 
Laurent  :hello:


---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°10142
laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 16-09-2013 à 12:47:58  profilanswer
 

En lisant la biographie du soldat Joseph Rio du 72e RI (fusillé le 19 mars 1915) je m'aperçois que l'auteur cite un témoignage publié sur mon site sans citer la source !!!  :heink:  
 
Laurent  :hello:


---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°10145
RADET Fred​eric
Ouvrage de la Falouse 1906-08
Posté le 16-09-2013 à 21:07:27  profilanswer
 

laurent59 a écrit :


 
Bonjour Frédéric, si je me fie au sommaire classé par régiment, le 44e RIT n'y figure pas...
 
Laurent  :hello:


Bonsoir Laurent,
 
merci beaucoup d'avoir répondu à ma question !
Sympa, comme d'habitude !  :jap:  
 
Amicalement,
 
FRED


---------------
S'ensevelir sous les ruines plutôt que de se rendre.
n°10156
rslc55
Posté le 20-09-2013 à 02:12:28  profilanswer
 

Bonjour
 
Quelqu'un aurait-il les coordonnées de l'auteur afin de rentrer en contact avec lui ?
 
Merci
 
Pierre

n°10157
ACHACHE
Cimetière militaire de V D
Posté le 20-09-2013 à 07:29:40  profilanswer
 

Bonjour,
 
Vous avez un "contact" sur son site :
 
http://dersdesders.free.fr/historique.html
 
ou :
éditions Sébirot, 4 rue d’Australie, 91300 Massy
 
Bien à vous,
 
 [:achache:1]


Message édité par ACHACHE le 20-09-2013 à 07:33:31

---------------
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?/Un funèbre charnier, hanté par des fantômes./Tes doux sylvains ont fui, cédant la place aux hommes
Qui sèment autour d'eux la douleur et l'effroi. M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915
n°10161
rslc55
Posté le 20-09-2013 à 13:56:43  profilanswer
 

Bonjour
 
Merci. J'avais déjà envoyé un mail à son éditeur mais pas de réponse !
Cordialement
Pierre

n°10164
christophe​ lagrange
Posté le 20-09-2013 à 20:20:59  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Un autre formulaire de contact figure sur un des autres sites internet de l'auteur :
http://centenaire-14-18.fr/index.html
 
A noter qu'une des pages montrent l'intégralité de la liste des noms, certes en flouté, mais...
 
Je l'ai contacté par ce biais pour une coïncidence curieuse entre la page 303 et un message publié sur le blog du 147è en 2010
http://147ri.canalblog.com/archive [...] 63381.html
 
La même citation du livre de Paul Ricadat avec exactement les mêmes coupes...
Une différence tout de même la citation in extenso du nom.
 
Une page sur réseau social également
https://www.facebook.com/fusilles1418
 
Amicalement,
Christophe


---------------
Les Blogs :
http://147ri.canalblog.com/ http://347ri.canalblog.com/ http://409ri.canalblog.com/
n°10205
dan621
Posté le 04-10-2013 à 21:28:38  profilanswer
 

Bonsoir et merci pour cette info.
Cordialement
Dany


---------------
N' oublions pas ces courageux soldats !!!
n°10533
RADET Fred​eric
Ouvrage de la Falouse 1906-08
Posté le 07-01-2014 à 21:11:03  profilanswer
 

Bonsoir,
 
M’intéressant a plus d’une cinquantaine de soldats fusillés de mon secteur j’aimerai savoir si ce livre vaut  
« vraiment le coup » ?
Plus haut dans ce sujet, Laurent m’indique que deux soldats du 44e RIT n’y figurent pas, cela m’a considérablement refroidi… d’où beaucoup d’hésitations.
 
Bien cordialement,
 
Frédéric  


---------------
S'ensevelir sous les ruines plutôt que de se rendre.
n°10535
jean luc P​amart
Posté le 08-01-2014 à 18:29:48  profilanswer
 

Bonsoir,
tant pis je me lance...
 
Message modéré par l'administrateur du forum
 
C'est donc une liste alphabétique bien faite et très pratique de chaque fusillé avec une notice pompée sur d'autres ouvrages sans aucune référence ce qui est un peu limite.
Voilà mon point de vue sans polémique.
Cordialement
Jean Luc


Message édité par - Joel Huret - le 22-01-2014 à 18:06:45
n°10536
Stephan @g​osto
Posté le 08-01-2014 à 18:51:55  profilanswer
 

Bonsoir Jean-Luc,
 
C'est ton point de vue... et je le partage !  ;)  
Et surtout, je te présente tous mes vœux pour cette nouvelle année.
Amicalement,
Stéphan


---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°10538
jean luc P​amart
Posté le 08-01-2014 à 22:55:48  profilanswer
 

Merci Jérôme et peut être à la semaine prochaine
Jean luc

n°10539
RADET Fred​eric
Ouvrage de la Falouse 1906-08
Posté le 09-01-2014 à 18:40:50  profilanswer
 

Bonsoir,
 
merci pour vos réponses.
 
Cordialement,
 
Frédéric


---------------
S'ensevelir sous les ruines plutôt que de se rendre.
n°10556
jpdlz
Posté le 16-01-2014 à 17:23:27  profilanswer
 

charraud jerome a écrit :


... au vu des données en rapport à la maigreur des sources bibliographiques et internet, sur un si vaste sujet.  


 
Bonjour,  
 
Je ne comprends pas très bien ce membre de phrase. Chaque fiche de soldat présente dans l'ouvrage (l'auteur dit et répète qu'il n'est pas exhaustif) est suivie par au minimum deux lignes de références. Je donne deux exemples pour ceux qui n'auraient pas ouvert le livre et pour leur en donner une idée : " Faucher (Jean), sources Arch. Nat., 324MI8, fiches des NMPF. - SHD Vincennes, 11J991, 11J999, JM 24e DI. " et " Flourac (Louis), sources Arch. Nat., 324MI8, fiches des NMPF. - SHD Vincennes, 26N832/9, JMO 60e BCP. - SHD Vincennes, 16N1418, contrôle postal 77e DI. - SHD Vincennes, 11J2168, JM 77e DI. "
 
Je vous serais reconnaissant de m'expliquer ce reproche, parce que là je suis coi.
 
Ah, aussi, je rebondis sur l'intervention de Christophe Lagrange, où il cite le livre de Paul Ricadat avec les termes "curieuse coïncidence". Mais effectivement, il y a une différence, et de taille, entre le blog et le livre de Frédéric Mathieu : le nom de la victime (Michel Delattre) est cité en entier, ainsi que celui de ses parents, sa profession, le motif de la condamnation (non précisé par le blog). Si l'extrait du livre de P. Ricadat et identique, tout le reste provient manifestement des recherches personnelles de l'auteur. Qui a peut-être lu le livre de Paul Ricadat, aux éditions La Bruyère.
 
J'ai acheté récemment ce livre, et compte tenu de la masse énorme de papier compulsé qu'en implique la rédaction, je suis absolument sidéré et admiratif. C'est pourquoi je serais désireux de comprendre pourquoi il semble susciter une certaine acrimonie. N'ayez pas peur de mettre les points sur les i. Si j'ai le temps, j'essaierai de vérifier si les notices rédigées par Frédéric Mathieu sont des repompages de notices antérieures sur ce forum ou un autre, ou sur des ouvrages pré-existants. Quel gros boulot de vérifier ça ! A  moins que l'un ou l'autre parmi vous en ait des preuves flagrantes, bien sûr, cela faciliterait le travail.    
 
Portez-vous bien,
 
JPD
 
 
 

n°10557
charraud j​erome
Posté le 16-01-2014 à 19:19:04  profilanswer
 

Bonsoir

jpdlz a écrit :


Bonjour,  
Je ne comprends pas très bien ce membre de phrase. Chaque fiche de soldat présente dans l'ouvrage (l'auteur dit et répète qu'il n'est pas exhaustif) est suivie par au minimum deux lignes de références. Je donne deux exemples pour ceux qui n'auraient pas ouvert le livre et pour leur en donner une idée : " Faucher (Jean), sources Arch. Nat., 324MI8, fiches des NMPF. - SHD Vincennes, 11J991, 11J999, JM 24e DI. " et " Flourac (Louis), sources Arch. Nat., 324MI8, fiches des NMPF. - SHD Vincennes, 26N832/9, JMO 60e BCP. - SHD Vincennes, 16N1418, contrôle postal 77e DI. - SHD Vincennes, 11J2168, JM 77e DI. "
Je vous serais reconnaissant de m'expliquer ce reproche, parce que là je suis coi.


 
Je pense tout d'abord que vous voulez parler de ce "genre" de phrase. Sans doute l'émotion.
 
Limiter une notice bibliographique sur le sujet à une liste de 31 ouvrages est un peu juste, alors que les historiens en règle générale en citent un nombre autrement plus grand: 20 pages pour le Fusillés de la Grande Guerre de Nicolas Offenstadt, 7 pages pour le Fusillés pour l'exemple du Général Bach, 16 pages pour le Justice Militaire du même général, je pourrais aussi regarder dans le André Loez (Vous m'excuserez, j'espère, de ne pas avoir compter le nombre exacts de références, uniquement les pages)
Le livre est présenté comme un ouvrage d'histoire, alors que pour moi, il ne s'agit là que d'un livre de recensement des fusillés. Il ne s'agit donc que d'un outil pour la compréhension de l'Histoire. Cet outil n'a d'ailleurs que pour principal intérêt que d'être le premier a diffuser publiquement une liste (imparfaite), et qui perdra d'ailleurs tout son intérêt avec la mise en ligne des dossiers de Justice Militaire en fin 2014 (Annoncé à la conférence du 16 janvier 2014 à Paris).
Concernant les notices individuelles, il aurait peut-être été utile de préciser que certaines (beaucoup?) font références à des minutiers de JM et non à des dossiers de Justice Militaire. Cela a son importance et nulle mention de ce fait est reporté.
Je persiste à penser que le livre est sorti dans la précipitation afin d'être publié avant l'annonce présidentielle (d'ailleurs prévisible) ou du moins de coïncider, et qu'une relecture supplémentaire aurait été nécessaire.
Un exemple d'erreurs parmi d'autres. Si vous vous intéressez par exemple au cas du soldat Camille Chemin, attention, la cote SHD est 24N3079 et non 26N3079. Il n'y a certes qu'un petit chiffre en erreur, mais lorsque vous connaissez la difficulté pour parfois obtenir un carton au SHD, ce 26 peut vous coûter un voyage supplémentaire.
 
Concernant l'ouvrage, je vous rassure, je l'ai acquis et il m'a permis de consolider mes données, mais aussi d'en découvrir les imperfections.
Pas de soucis, je vous rassure concernant votre dernière phrase, je me porte bien, merci de vous préoccuper de ma santé.
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par charraud jerome le 16-01-2014 à 19:23:45

---------------
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la Grande Guerre le blog
n°10558
troyon
Posté le 17-01-2014 à 12:52:08  profilanswer
 

Bonjour
 
Les fusillés:un sujet qui fait vendre,parions que d'autres vont encore s'y essayer dans les années à venir
 
D'ailleurs nos politiciens qui ne connaissent pas grand chose du conflit l'ont compris et soutenus par quelques pseudo- historiens spécialistes vont réussir à émouvoir les electeurs en abusant de ce sujet pendant ce centenaire
 
Espérons que ce sujet ne vienne pas reduire la diversité des echanges qui font la richesse de ce forum
 
Bien cordialement

n°10559
charraud j​erome
Posté le 17-01-2014 à 13:21:42  profilanswer
 

Bonjour

troyon a écrit :

Bonjour
Les fusillés:un sujet qui fait vendre,parions que d'autres vont encore s'y essayer dans les années à venir
D'ailleurs nos politiciens qui ne connaissent pas grand chose du conflit l'ont compris et soutenus par quelques pseudo- historiens spécialistes vont réussir à émouvoir les electeurs en abusant de ce sujet pendant ce centenaire
Espérons que ce sujet ne vienne pas reduire la diversité des echanges qui font la richesse de ce forum
Bien cordialement


 
Réflexion très intéressante, car je la trouve pertinente.
Les interventions des Historiens ont permis de faire un état de la connaissance historique. Le Général Bach a parlé du passage de la période Historique à celle de la Mémoire.
La matinée a été "historique", alors que le débat était "mémoriel". Il est d'ailleurs intéressant (révélateur ?) d'observer que les locuteurs de l'après-midi n'étaient pas présent le matin (Du moins, je ne les ai pas vu) hormis Denis Rolland et un responsable de la Libre Pensée (Je ne connais pas son nom). Le général Bach a refusé de se prononcer sur le nombre exact des fusillés, il a déclaré qu'il continuait à en découvrir.
Pour les historiens, la question du nombre est accessoire, voire dépassée. Seule compte la compréhension du phénomène. Ils avaient d'ailleurs refuser de se prononcer lors de la commission Prost, laissant la "patate chaude" aux politiques, se limitant à proposer plusieurs solutions possibles.
Sur un tel sujet, je m'attendais à une couverture médiatique plus importante. Au final, hormis un reportage de France3 Corse, rien. Le sujet n'est pas aussi porteur que l'on voudrait nous le faire croire.
Nuls soucis pour le forum, si vous regardez les audiences des messages fusillés, c'est à l'image de la couverture médiatique citée ci-dessus. La terre et le forum continuent de tourner  :lol:  
 
Cordialement
Jérôme Charraud  


---------------
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la Grande Guerre le blog
n°10560
jpdlz
Posté le 17-01-2014 à 13:43:31  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Oui, je vois...
 
Portez-vous bien,
 
JPD
 
 
PS : Non, je n'ai pas voulu écrire "ce genre de phrase". J'ai voulu écrire "ce membre de phrase". C'est une expression qui n'est pas rare.

n°10563
Eric Mansu​y
Posté le 17-01-2014 à 19:44:49  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Si je puis me permettre, pour embrayer sur la remarque, « Les fusillés : un sujet qui fait vendre, parions que d'autres vont encore s'y essayer dans les années à venir », je crains que ce soit surtout la Première Guerre mondiale dans son ensemble qui phagocyte le contenu des étalages de libraires depuis déjà quelques mois. Car hormis un livre à la rentrée (celui de F. Mathieu) et un autre durant l’automne (Les Fusillés innocents durant la Grande Guerre), je ne crois qu’il y ait pléthore sur ce thème.
 
« D'ailleurs nos politiciens qui ne connaissent pas grand chose du conflit […] » : comme de très nombreux « Français lambda », hélas. Mais tant qu’ils ne s’emparent pas du sujet…
 
« soutenus par quelques pseudo-historiens spécialistes vont réussir à émouvoir les electeurs en abusant de ce sujet pendant ce centenaire » : les électeurs, ou les lecteurs ?  
Dans tous les cas, je suis souvent surpris des procès faits aux historiens. Je précise ma pensée. Si je me réfère tout simplement au contenu d’un Petit Robert, l’historien est « auteur d’ouvrages d’histoire, de travaux historiques ; étudiant(e) en histoire dans certaines grandes écoles (Normale supérieure, etc.), dans les facultés. »
 
En conclusion, l’on pourrait donc être confronté, d’une part, au véritable historien, qui a étudié l’histoire, dont les connaissances ont été validées par des examens et / ou concours, qui dit, écrit, explique, voire enseigne l’histoire, et d’autre part, l’historien autoproclamé, qui n’a pas fait d’études d’histoire, et ne l’enseigne pas. Autrement dit, en bon français dans le texte, un usurpateur.    
 
Aussi n’ai-je pas saisi le sens de l’expression « pseudo-historiens spécialistes », qui me semble relever de l’oxymore type. Les véritables historiens – pour l’ensemble desquels je n’ai pas que de l’affection – ne manquent pas, qui ont consacré des travaux sérieux aux fusillés. Ensuite, que l’on adhère à leurs thèses ou non tient, heureusement, à la liberté de conscience de chacun. En revanche, si tout le monde se met à écrire à tort et à travers sur ce même thème, d’une manière autrement moins sérieuse, c’est autre chose.
 
Juste une remarque pour finir : je suis également souvent surpris de voir combien de passionnés d’histoire tiennent à ce point à être qualifiés d’historiens (mais à l’époque du « raccourci » qui est la nôtre, celui qui chante sous la douche est chanteur, celui qui prêche qu’après la pluie vient le beau temps, est philosophe) ; en revanche, je n’ai jamais croisé de pilote de ligne autoproclamé, ou de boucher-charcutier autoproclamé, etc., la liste serait longue.  
 
J’ai moi aussi acquis, lu, annoté le livre de Mathieu, et me suis fait mon idée sur son contenu. Je suis donc ce « fil » avec intérêt.
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy (pas historien)


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°10564
charraud j​erome
Posté le 17-01-2014 à 20:33:14  profilanswer
 

Bonsoir

jpdlz a écrit :

Bonjour,  
Oui, je vois...
Portez-vous bien,
JPD
PS : Non, je n'ai pas voulu écrire "ce genre de phrase". J'ai voulu écrire "ce membre de phrase". C'est une expression qui n'est pas rare.


Mes excuses pour cette mention qui n'avait pas lieu d'être. Je cours relire mes cours de linguistique.
 
Cordialement
Jérôme Charraud (Histo-rien)


---------------
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la Grande Guerre le blog
n°10566
troyon
Posté le 18-01-2014 à 10:51:41  profilanswer
 

Bonjour Eric Mansuy
 
Il faut bien lire electeurs car c'est ainsi que nos politiciens nous perçoivent et cherchent à nous émouvoir en ramenant réguliérement dans l'actualité des sujets comme les fusillés qui,il faut bien le dire"font pleurer dans les chaumiéres"
 
Ils sont aidés pour cela par des pseudo-historiens spécialistes,par là j'entends certains eminents historiens reconnus qui recherchent plus de notoriété que le partage de la vérité historique
 
Pour  ce qui est du nombre de publications sur les fusillés nous ne sommes qu'au début des 4 années qui vont consacrer ce centenaire et qui vont certainement voir d'autres sujets annexes comme les mutineries fleurir nos librairies
 
J'espère avoir répondu à vos interrogations
 
Bien cordialement

n°10567
- Joel Hur​et -
Administrateur
Posté le 18-01-2014 à 11:23:30  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Pour votre information, j’ai été interpellé par l’auteur du livre qui fait l’objet du présent fil de discussions.  
Un extrait de la longue lettre qu’il m’a envoyée :  

Citation :


…… Certains de vos membres commenceraient en effet à affirmer avoir écrit cet ouvrage, je cite : « Ce livre a été écrit par notre forum, sans doute le premier ouvrage,… ». Ces allégations sont fausses et mensongères car, à l’exception des témoignages établis il y a un siècle, l’ensemble des lignes écrites dans cet ouvrage l’ont été par moi seul (première partie, biographies, troisième partie graphiques y compris). Cet ouvrage a d’ailleurs été suffisamment original pour servir de référence à la dernière commission ministérielle d’Antoine Prost sur les fusillés pour l’exemple.)…..


   
Merci de ne pas continuer à alimenter la polémique soulevée par cette affirmation et de respecter l'auteur. (message modifié le 22 janvier 2014)
 
Bien cordialement,
Joël H.


Message édité par - Joel Huret - le 22-01-2014 à 18:18:35

---------------
Histoire d'une collection : musée du costume militaire
n°10568
- Joel Hur​et -
Administrateur
Posté le 18-01-2014 à 11:23:43  profilanswer
 

Ce sujet a été fermé par - Joel H. -


Message édité par - Joel Huret - le 22-01-2014 à 18:25:23

---------------
Histoire d'une collection : musée du costume militaire
n°10590
- Joel Hur​et -
Administrateur
Posté le 22-01-2014 à 18:22:44  profilanswer
 


Bonjour,
 
Etant donné que l’auteur du post qui est contesté n’a pas souhaité répondre au message que je lui ai adressé, je prends la décision de modérer ses propos et de rouvrir le sujet.  Derrière chaque ouvrage, il y a un auteur et derrière chaque auteur il y a du travail, alors respectons l’auteur et ne jugeons que le résultat…
 
Merci,
Joël H.
administrateur


Message édité par - Joel Huret - le 22-01-2014 à 18:25:09

---------------
Histoire d'une collection : musée du costume militaire
n°10591
olivier ga​get
Posté le 22-01-2014 à 19:06:26  profilanswer
 

Bonjour Joël,
 
bonne initiative :)
 
amicalement,
Olivier

n°10592
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 22-01-2014 à 20:11:05  profilanswer
 

Bonsoir,
Applaudis des deux mais car il ne faut pas se laisser intimider.
C'est très bien Joël de ne pas vous laisser intimider. Je pense que l'on peut communiquer une analyse d'un bouquin sans pour cela être censuré.
Salutations cordiales.
Jean-Claude Poncet

n°10605
GIRODACLE
Posté le 24-01-2014 à 16:59:01  profilanswer
 

Bonsoir, j'arrive par hasard sur ce fil, avec du retard, ce qui m'a épargné de participer au débat, moi, petit chercheur passionné par des moments de la Grande Histoire. Je chante, en amateur, je cuisine, en professionnel et je cherche. Je ne serais jamais un historien, ni de la Grande Guerre, ni de la Gastronomie, ni de la chanson. Et pourtant je fais partie de cette race de passionnés que certains, qui se disent historiens,  refusent d'écouter, et surtout de se pencher sur leurs découvertes. Châlonnais comme lui, j'ai acheté le livre de Frédéric Mathieu. Je me suis surtout intéressé aux fusillés de mon secteur et je n'ai pas cherché à trouver à tout prix les failles qui peuvent exister. J'ai lu Paul Ricadat, il y a plus de trente ans et nous nous rencontrions régulièrement à Châlons où il faisait escale entre le Cher et la Meuse ; il m'avait fait l'amitié de me remettre les textes qui ont, plus tard,  composé son livre. Je me sers d'une parcelle de son témoignage dans une conférence que je donne. J'espère que cette partie n'est pas sous "la loupe" d'observateurs accomplis. Faut-il que notre passion nous amène un jour à un débat comme celui-là ? Cordialement
Alain


---------------
Alain
n°10606
RADET Fred​eric
Ouvrage de la Falouse 1906-08
Posté le 24-01-2014 à 21:10:43  profilanswer
 

Bonsoir,

Citation :

Bonsoir, j'arrive par hasard sur ce fil, avec du retard, ce qui m'a épargné de participer au débat, moi, petit chercheur passionné par des moments de la Grande Histoire.

 
J’avoue ne pas comprendre ! Si ce débat vous dérange tant que cela pourquoi au final y participer ?

Citation :

Faut-il que notre passion nous amène un jour à un débat comme celui-là ?


J’ose espérer que l’on va continuer à débattre sur notre passion n’est ce pas l’essence même d’un forum de discutions ?  
 
Cordialement,
 
Frédéric


---------------
S'ensevelir sous les ruines plutôt que de se rendre.
n°10608
GIRODACLE
Posté le 24-01-2014 à 22:53:41  profilanswer
 

Bonsoir Frédéric, j'ai dû mal m'exprimer, le débat sur les Fusillés ne me dérange pas, ne m'aurait pas dérangé, mais je pense que moi aussi j'aurais donné un point de vue qui aurait fait monter la pa(re)ssion un peu plus. Dommage que cela tourné un peu à une petite "bagarre", au point de modérer un forumeur. Bien sûr que le débat est intéressant et le but de ce forum... mais le sujet est délicat comme le disent Eric et Jérôme qui s'intéressent de près au sujet. Autre sujet que celui des historiens et des chercheurs amateurs, passionnés chacun dans leur genre. Là aussi il y a matière à débat. Bon week end. Cordialement.
Alain


---------------
Alain
n°10661
rslc55
Posté le 13-02-2014 à 09:20:22  profilanswer
 

Bonjour
 
Dans son livre Frédéric Mathieu écrit page 596, que la mention "Mort pour la France" a de nouveau été inscrite en marge des actes de décès des sous-lieutenants Herduin et Millant. Ceci était inexacte à la date de parution du livre puisque cette mention en ce qui concerne Millant Pierre n'a été apposée en marge de son acte de décès que le 30 décembre 2013.
 
Cordialement.
 
Pierre


Message édité par rslc55 le 13-02-2014 à 09:21:48
n°10664
garigliano​1
Posté le 13-02-2014 à 21:09:07  profilanswer
 


Bonjour
 
S'il n'y avait que cela.  
 
Pour ceux qui connaissent bien le sujet des fusillés, la première partie de ce bouquin, par exemple, est d'une indigence..... et comporte des manques importants. On est très..... très loin des livres d'André Bach.
 
 
 
Cordialement
 
yves


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages du bibliophile

  14-18, les fusillés - Frédéric Mathieu