FORUM pages 14-18
  Forum Pages du bibliophile

  Livre "Fusillés non réhabilités"

 

Il y a 46 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Livre "Fusillés non réhabilités"

n°12392
rico4
Posté le 04-03-2017 à 08:46:31  profilanswer
 

Bonjour,
 
Après 8 années de recherches sur ces fusillés de la première guerre et d’actions en faveur de leur réhabilitation collective, après avoir été entendu dans le cadre de la commission d’enquête mise en place par le gouvernement, un livre « Fusillés non réhabilités ».
« Dans un premier temps une étude qui permet de mieux connaître ces hommes et de mieux comprendre pourquoi ils ont été passés par les armes. Plus de 700 soldats français exécutés par l'armée française recensés, des dossiers de justice explorés, des ouvrages parcourus, certains parus au lendemain du conflit, permettent de se rendre compte que ces hommes n'étaient pas que des tueurs ou des violeurs comme certains ont pu le dire, bien souvent pour justifier leur hostilité à la réhabilitation.  
 
Non, ces hommes ont été avant tout des victimes de ce terrible conflit que fût cette guerre de 14.  
 
La plupart n'ont fait que d'essayer de se soustraire, bien souvent après de durs combats, à ce quotidien fait de violence et d'horreur.  
La seconde partie de ce livre est consacrée à mon combat pour la réhabilitation collective de ces fusillés. Combat que je considère juste car il est évident qu'après tout ce travail de recherche j'en suis encore davantage convaincu.  
Exécutions pour l'exemple, parodies de procès, rapidité effroyable des procédures, absence d'instruction, absence de défense, peines différentes pour une même faute, incompétence et incurie de l'état-major, jugements entachés d'irrégularités … »
 
 
Pour plus d’informations je vous invite à visiter mon Blog "Les blessures de l'âme" en tapant l’adresse : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/ ou en tapant directement LE BLOG D’ERIC VIOT.
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] erture.jpg


---------------
Eric Viot
n°12420
rico4
Posté le 15-03-2017 à 18:56:58  profilanswer
 

"Message publié avec l'autorisation de l'administrateur du forum"


---------------
Eric Viot
n°12433
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 24-03-2017 à 19:55:43  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
   Qu'on se le dise une fois pour toutes ! Juridiquement, une « réhabilitation » — terme manifestement impropre, le juge se bornant de « décharger la mémoire » du fusillé de la  condamnation prononcée à son encontre — est nécessairement une mesure de caractère individuel, faisant suite, soit à une « demande de réformation de jugement » (cf. art. 20 de la loi d’amnistie du 29 avril 1921), soit à un « recours en révision », dès lors que de telles requêtes ont été favorablement accueillies par un juge.
 
   Parler de « réhabilitation collective » — donc sans réexamen préalable de chaque dossier individuel, en ayant soin de distinguer scrupuleusement les incriminations fondées sur des dispositions du Code de justice militaire et celles de droit commun relevant du Code pénal alors en vigueur — revient ni plus ni moins à envisager une « amnistie générale », peu conforme à l'esprit de notre droit.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°12461
garigliano​1
Posté le 10-04-2017 à 12:03:51  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Daniel
 
C’est une excellente et nécessaire mise au point qu’il sera utile de faire régulièrement pour la faire disparaitre définitivement.
 
Lors du colloque sur les fusillés à l’hôtel de ville de Paris en janvier 2014 (pour ceux qui ont assisté à cette journée), je rappelle que la petite fille de Lucien Bersot (porté à l’écran dans le film « le pantalon rouge ») avait clairement déclaré devant toute l’assistance silencieuse (dont marc Blondel représentant la « libre pensée »et gilles Manceron de la LDH) qu’elle était contre cette idée de «  réhabilitation collective » mais favorable à la démarche individuelle d’une famille.  
 
Même si cette dame n’a pas utilisé le terme correct (on lui pardonnera aisément), c’est surtout le message qu’elle a fait passer qu’il faut retenir et s’interroger (sans dogmatisme) sur ses paroles.
 
Cordialement
 
yves
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages du bibliophile

  Livre "Fusillés non réhabilités"