Il y a 43 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Page Suivante
Auteur Sujet :

Revues, magazines, périodiques....

n°10473
yanissea
Posté le 03-12-2013 à 22:00:29  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
 
Geohistoire n° 12 de décembre 2013-janvier 2014 propose "La marche vers l'apocalypse" (1870-1914), première partie d'une étude qui en comptera 2.
 
Bonsoir,
Comme Jean , j'hésite à acheter ce numéro, même si l'après 1870 est fondamental pour mieux comprendre la guerre de 14.
 
Par contre je n'ai pas hésité à acheter le livre de JP Guéno: "les poilus", lettres et témoignages, pour 3 euros.
et on y apprend, mais sans doute vous le saviez déjà, que l'ordre de mobilisation d'aout 1914 a été imprimé en 1904...!
J'ai bien aimé le récit p45 de Gabriel Chevallier: "l'homme du créneau est pris entre deux forces. En face l'armée ennemie. Derriere lui le barrage des gendarmes, l'enchainement des hierarchies et des ambitions, soutenus par la pensée morale du pays, qui vit sur une conception de la guerre vieille d'un siècle, et crie "jusqu'au bout!". De l'autre coté l'arrière répond: "nach Paris!" entre ces deux forces, le soldat, qu'il soit français ou allemand, ne peut ni avancer ni reculer.(...) Fritz est plus près du poilu que de son feld-marechal. Et le poilu est plus près de Fritz, en raison de la commune misère, que des gens de Compiègne".
Cordialement
Yanissea  
 

n°10523
Jean RIOTT​E
Posté le 01-01-2014 à 17:12:25  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Le trimestriel TRANCHEES n° 16 (Janvier-février-Mars 2014) vient d'être mis en vente.
Au sommaire:
 - Strasbourg à l'épreuve de la 1ère guerre mondiale;
 - La prise du bois des Buttes par le 31ème RI en avril 1917;
 - Des trains sanitaires aux HOE;
 - La bataille du Matz, combats de Courcelles-Méry;
 - Un faux Paris pour tromper l'ennemi;
 - Avril 1917: un mois sanglant pour l'aviation alliée;
 - Observateur d'artillerie au Fort de Douaumont.
... et les rubriques habituelles (à noter 3 pages de notes bibliographiques par Marc Verly: histoire générale, militaire, sociale, culturelle, récits personnels, témoignages, études locales, biographiques).
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°10524
Jean RIOTT​E
Posté le 03-01-2014 à 18:13:20  profilanswer
 

Re-,
La Revue trimestrielle n° 493 (Janvier-Février-Mars 2014) du Souvenir Français vient de paraître. Comme toujours quelques articles ou rubriques intéressent notre période de prédilection:
 - les aumôniers militaires de 1914 à nos jours  
 - courte bio. du père Louis d'Eymar de Jabrun (142 et 111ème RI - 507ème RAS)
 - courte bio. du Cne André Ambroise (73ème RI)
 - Georges Regnard, aérostier.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°10600
Yannickckc​k
Posté le 23-01-2014 à 22:52:20  profilanswer
 

Bonsoir,
 
VU ce midi le tome 2 disponible chez mon marchand de journaux.
 

yanissea a écrit :


Geohistoire n° 12 de décembre 2013-janvier 2014 propose "La marche vers l'apocalypse" (1870-1914), première partie d'une étude qui en comptera 2.
 
Bonsoir,
Comme Jean , j'hésite à acheter ce numéro, même si l'après 1870 est fondamental pour mieux comprendre la guerre de 14.
 
Par contre je n'ai pas hésité à acheter le livre de JP Guéno: "les poilus", lettres et témoignages, pour 3 euros.
et on y apprend, mais sans doute vous le saviez déjà, que l'ordre de mobilisation d'aout 1914 a été imprimé en 1904...!
J'ai bien aimé le récit p45 de Gabriel Chevallier: "l'homme du créneau est pris entre deux forces. En face l'armée ennemie. Derriere lui le barrage des gendarmes, l'enchainement des hierarchies et des ambitions, soutenus par la pensée morale du pays, qui vit sur une conception de la guerre vieille d'un siècle, et crie "jusqu'au bout!". De l'autre coté l'arrière répond: "nach Paris!" entre ces deux forces, le soldat, qu'il soit français ou allemand, ne peut ni avancer ni reculer.(...) Fritz est plus près du poilu que de son feld-marechal. Et le poilu est plus près de Fritz, en raison de la commune misère, que des gens de Compiègne".
Cordialement
Yanissea  
 


 
Cordialement,
 
Yannick LE GRATIET


---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°10618
bonzillou
Posté le 30-01-2014 à 14:25:46  profilanswer
 

Bonjour
 
le numéro 3 du magazine Champs de Bataille (paru il y a belle lurette) fait sa une sur la "1ere Guerre Mondiale" avec en couverture un tank Mark IV anglais sur un décor nord africain...!?
 
J'ai fait des recherches sur le net mas n'ai malheureusement pas trouvé le sommaire de ce magazine.
 
Si une bonne âme pouvait le communiquer ici, cela m'intéresserait fortement.
 
Cordialement
 
Pascal

n°10619
Yv'
Posté le 30-01-2014 à 15:14:51  profilanswer
 

bonzillou a écrit :


le numéro 3 du magazine Champs de Bataille (paru il y a belle lurette)


C'est sûr, il est paru en août 2004.  :)  
 
Dossier spécial :
La Première Guerre mondiale au Moyen-Orient
- L'Odyssée du Goeben
- 1917, les trois batailles de Gaza : la rupture du front tuc en Palestine
- L'armée ottomane durant la Grande Guerre
- La campagne de Mésopotamie
- L'Asia Korps : Première expérience allemande dans le désert
- Lawrence en guerre
- Les "Lawrence du Kaiser : une poignée d'hommes pour destabiliser l'empire britannique
 
- en encart détachable : carte stratégique du dossier, poster de Rava sur la bataille de Narva

 
Source : https://.....................message modéré par l'administrateur
Cordialement
Yves


Message édité par - Joel Huret - le 01-02-2014 à 08:16:17
n°10620
bonzillou
Posté le 30-01-2014 à 15:19:34  profilanswer
 

bonjour Yves  
 
et merci pour avoir "déterré" ce sommaire!
 
Bonne journée
 
Pascal

n°10625
gerard83
Posté le 02-02-2014 à 18:45:52  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Je rentre d'Alsace et je n'ai pas pu m'empêcher de glaner dans une grande surface quelques livres sur l'Alsace et la guerre 14-18
Je les ai simplement survolés.
Bis zum ende - jusqu'au bout de Kévin Goeuriot et Nicoals Czuback
Mon journal Guerre de 14-18 sur le front d'Alsace de Marie Claire Menges
La grande guerre en Alsace - 14/18 Numéro spécial Dernières Nouvelle d'Alsace
Les rayons débordent....
Bien cordialement
Gérard


---------------
Gérard GEHIN
n°10630
la roulant​e
Vive Valeque
Posté le 06-02-2014 à 15:17:47  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je viens de "survoler " un magazine, connu depuis longtemps pour nous faire découvrir de belles contrées, qui maintenant nous fait découvrir l'histoire. Dans son numéro de mars il traite de la période 1914-1918 ( je n'ai pas eu l'occasion de lire le numéro précédent traitant de 1870 à 1914 . Sans avoir approfondi ma lecture je suis déjà étonné par :
 
- la carte montrant l'invasion d'août oublie d'indiquer que Namur était aussi une position fortifiée ( la PFN ) avec ses neuf forts, alors que la carte indique Dinant ( où la citadelle n'a pas joué de rôle militaire important en 1914 ),
 
- au hasard des lignes, je découvre que " la grosse Bertha " a tiré sur Paris ....    :sarcastic: ( ils auraient pu se souvenir qu'elle avait tiré sur Namur ( mais voir le point ci-dessus ... ),
 
- une liste reprend les grands chefs militaires, je comprends qu'une liste ne puisse être exhaustive, mais de là à carrément passer sous silence Albert Ier le roi des Belges, qui, me semble t'il, a quand même eu quelque influence lors du conflit ...
 
Bref, je crois que je continuerai plutôt a me limiter à leur édition nous faisant rêver avec de beaux pays.
 
Cordiales salutations depuis le confluent de la Meuse et de la Sambre.
 
Jean-Philippe
 
 
 


---------------
"  Sans une bonne intendance le meilleur général ne peut rien. Une mauvaise organisation du service des subsistances à causé plus de désastres que l’impéritie des généraux; elle a rendu impuissantes les armées les mieux commandées  "  
LtGén Baron CHAZAL
n°10635
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 07-02-2014 à 07:09:53  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Gé.... et on peut lire que le bombardement de Verdun était entendu à Paris !!!!  
 
"On entendit gronder cet infernal "feu roulant jusqu'à Paris"  
J.claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°10637
delmi83
Posté le 07-02-2014 à 14:08:38  profilanswer
 

...Oh ! Effectivement, quelques "approximations"...  
 
Pour ma part, je retiendrais l'interview de l'historien allemand Gerd Krumeich qui permet de voir quelle image ont les Allemands aujourd'hui de ce terrible conflit.
 
Michel


---------------
http://www.guerre14longuet.canalblog.com
n°10638
ALVF
Posté le 07-02-2014 à 15:45:03  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je ne sais pas qui a écrit "le bombardement de Verdun était entendu à Paris" mais il faut examiner ce genre d'affirmations avec quelques arguments.
 
Le professeur Esclangon, Directeur de l'observatoire de Strasbourg et professeur à la faculté des sciences, a rédigé en 1925 une très grosse étude relative à l'acoustique des canons et des projectiles dans laquelle je ne relèverai que trois exemples caractéristiques:
-les réfractions et réflexions atmosphériques des ondes sonores, variables avec le temps, la température, les conditions climatiques, etc..., expliquent que ces ondes ont la possibilité de franchir des dizaines voire des centaines de kilomètres".
-lors des expériences de La Courtine en 1924 (explosion de plusieurs dizaines de tonnes d'explosif), la perception a été nette à Paris le 15 mai 1924 à 350 km de distance.
-pour une simple expérience d'un tir unique de canon de 340 mm effectué à 31.000 mètres de distance, alors qu'un poste d'observation situé à 29.000 m de distance n'entend pas la détonation de bouche, la détonation balistique parvient 75 secondes après le départ du coup et fait vibrer les vitres des maisons et est encore perceptible à 50 km.
On ne peut mettre en doute les observations du professeur Esclangon qui a effectué des centaines d'expériences à la Commission de Gâvres pour mettre au point la théorie du repérage par le son.L'étude du professeur décrit d'ailleurs comment se manifestent à l'oreille humaine ces ébranlements très lointains.
De même, l'Ingénieur principal des poudres Burlot a étudié les effets de toute nature des effets des fortes explosions lors des expériences de La Courtine de 1924.Il appert qu'à grande distance, on peut localiser des zones d'audition et de silence successives avec solution de continuité et ce sur des distances de plusieurs centaines de kilomètres.
Références:
-E.Esclangon "L'acoustique des canons et des projectiles"-Mémorial de l'Artillerie française-Tome IV-1925-3e fascicule-pages 639 à 1026.
-E.Burlot "Compte-rendu sommaire des expériences de La Courtine et des essais qui les ont précédées"-Mémorial de l'Artillerie fançaise-2e fascicule-pages 479 à 526.
Pour une fois, donc, il faut nuancer certaines "âneries".Pour ma part, j'ai renoncé à collationner les "morceaux de bravoure" des articles de la Grande Presse pour me consacrer à ceux des Historiens et des historiens puisqu'il faut distinguer les deux espèces, l'une fréquentant des sites où on compte les lecteurs sur les doigts de la main et les autres qui confrontent leurs points de vue librement, sans s'étriper, notamment sur notre Forum sans avoir besoin de recourir à des intermédiaires puisque les Historiens dérogeraient en s'abaissant jusqu'à confronter leur point de vue avec les "vulgaires" historiens amateurs!
Cordialement,
Guy François.

Message cité 1 fois
Message édité par ALVF le 07-02-2014 à 16:37:07
n°10639
charraud j​erome
Posté le 07-02-2014 à 17:50:44  profilanswer
 

Bonsoir

ALVF a écrit :


Pour une fois, donc, il faut nuancer certaines "âneries".Pour ma part, j'ai renoncé à collationner les "morceaux de bravoure" des articles de la Grande Presse pour me consacrer à ceux des Historiens et des historiens puisqu'il faut distinguer les deux espèces, l'une fréquentant des sites où on compte les lecteurs sur les doigts de la main et les autres qui confrontent leurs points de vue librement, sans s'étriper, notamment sur notre Forum sans avoir besoin de recourir à des intermédiaires puisque les Historiens dérogeraient en s'abaissant jusqu'à confronter leur point de vue avec les "vulgaires" historiens amateurs!
Cordialement,
Guy François.


 
Y aurait il rancœur suite à mes propos? "Vulgaires histoiriens" ne veut pas dire "Vulgum pecus"  :lol:  
 
 
Plus sérieusement, la Courtine - Paris, je rajouterai bien une cinquantaine de kilomètres, cela fait peu et beaucoup à la fois. Intéressant fait que cette explosion de 1924, d'autant qu'il semblerait qu'elle ait été difficilement audible à 85 kilomètres:
 
Le Figaro 17 mai 1924 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] aro.langFR
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/CaptureFigaro_19240517.jpg
 
Je me doute que notre scientifique n'utilise pas que ses simples oreilles, depuis Paris.
 
 
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par charraud jerome le 07-02-2014 à 17:58:05

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°10642
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 08-02-2014 à 06:30:02  profilanswer
 

Bonjour,  
Pour avoir une idée...
J'ai perçu les effets de l'explosion d'AZF à Toulouse, alors que je me trouvais à 48 kilomètres du lieu (carreaux des fenêtres ont vibré).
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°10643
ALVF
Posté le 08-02-2014 à 09:12:07  profilanswer
 

Bonjour,
 
Le problème de l'acoustique des canons est que parfois, dans certaines conditions, on ne perçoit pas à l'oreille des tirs effectués à 10 km alors que ceux-ci sont perçus distinctement à l'oreille à des distances beaucoup plus grandes avec des zones de silence entre les distances extrêmes.
Il est aussi intéressant de noter les perceptions sonores, le professeur Esclangon a parfaitement décrit et enregistré la perception de 1, de 2 et même 3 détonations d'intensités différentes pour un seul coup de canon avec un obus tiré à haute vitesse initiale (onde de bouche, onde balistique, etc...) en fonction de la position des observateurs.
Cordialement,
Guy François.

Message cité 1 fois
Message édité par ALVF le 08-02-2014 à 09:24:05
n°10645
charraud j​erome
Posté le 08-02-2014 à 09:41:22  profilanswer
 

ALVF a écrit :

Bonjour,
 
Le problème de l'acoustique des canons est que parfois, dans certaines conditions, on ne perçoit pas à l'oreille des tirs effectués à 10 km alors que ceux-ci sont perçus distinctement à l'oreille à des distances beaucoup plus grandes avec des zones de silence entre les distances extrêmes.
Il est aussi intéressant de noter les perceptions sonores, le professeur Esclangon a parfaitement décrit et enregistré la perception de 1, de 2 et même 3 détonations d'intensités différentes pour un seul coup de canon avec un obus tiré à haute vitesse initiale (onde de bouche, onde balistique, etc...) en fonction de la position des observateurs.
Cordialement,
Guy François.


 
Bonjour
Intéressant fait. Le professeur Esclangon utilisait-il des appareils de mesure acoustique? De quels types étaient ils?
 
A priori, on pouvait déjà utiliser des appareils de sismographie de type Mintrop.
Le fait de la multiplication des bruits entendus a effectivement été perçue par certains brivistes.
 
Comme nous sommes sur le sujet, une autre expérience en 1925:
http://edmondrothe.free.fr/article [...] =fr&pg=160
 
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par charraud jerome le 08-02-2014 à 09:41:50

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°10681
Yannickckc​k
Posté le 20-02-2014 à 23:45:25  profilanswer
 

Bonsoir,
 
A noter le N° 461 de février 2014 du magazine la "Gazette des armes" consacre un dossier de 24 pages aux armes françaises de la Grande Guerre, sont passés en revue dans un ensemble très illustré de photos couleurs d'armes de collection et de photos N&B d'époque les :
- fusils (Gras, Remington, Kropatschek, Lebel, Berthier)
- Chauchat, FSA 17
- Carabines et mousquetons
- Armes de poing
- quelques photos d'accessoires et variantes pour les fusils (baïonnettes, munitions...)
 
Amicalement,
Yannick LE GRATIET


---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°10682
ALVF
Posté le 21-02-2014 à 08:33:54  profilanswer
 

Bonjour,
 
Oui, cet article est bien illustré mais il contient quelques inexactitudes concernant les chiffres et l'affectation des armes étrangères en service.
Quelques exemples:  
-les carabines Winchester 94 (appelées "mousqueton Winchester" dans l'Armée française): l'article indique une fourniture de "2.400" exemplaires, c'est une erreur puisque Winchester a livré 15.100 armes de ce type sur commande française.
-les carabines "automatiques" Winchester de l'aviation (modèle 1907 en 351 SL et modèle 1910 en 401 SL) sont indiquées comme fournies à "tout au plus 800 exemplaires".Les marchés français sont bien plus considérables: plus de 3.000 pour la seule carabine en 351 SL, etc...
-le Colt 45 a non seulement été délivré aux équipages de chars mais aussi à l'aviation, il manque les commandes de Colt "New Service", etc...
Ces chiffres erronés "courent" depuis 40 ans dans les revues et plus récemment sur les sites divers car les auteurs se recopient à l'infini.Plutôt que recopier, il vaut mieux chercher en archives mais, évidemment, cela prend du temps!
Sous ces réserves, l'article livre une bonne synthèse mais ignore superbement les recherches en ce domaine, pourtant publiées aux USA ou en France (dans la Revue "GBM" par exemple).
Cordialement,
Guy François.

n°10683
Jean RIOTT​E
Posté le 21-02-2014 à 12:10:40  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Merci, Guy, de cet avis autorisé qui me pousse à acheter le numéro de cette revue contenant ce dossier.
Bien cordialement,
Jean RIOTTE

n°10684
Yannickckc​k
Posté le 21-02-2014 à 19:46:05  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Merci Monsieur François pour les très intéressantes précisions sur les chiffres, et je suis d'accord avec vous pour l'appréciation des articles de GBM et j'en profite ici pour féliciter leurs auteurs ;o)
 
J'ai un gros doute également pour les chiffres avancés pour les fusils Gras, l'article annonce au 20 décembre 1914 un chiffre très précis de 98.929 modèles 1874 à l'arrière et également dans la zone des armées, or ce modèle équipe plus de 200.000 Gardes des Voies de Communications (GVC) dans tout le pays à la mobilisation en août 1914...
 
Amicalement,
Yannick LE GRATIET


---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°10685
ALVF
Posté le 22-02-2014 à 17:15:07  profilanswer
 

Bonjour,
 
Vous avez raison d'avoir un gros doute sur le nombre des fusils modèle 1874 Gras existant encore dans l'Armée!
Il y en a en stock plus de 1.200.000, plus de 260.000 sont en service dans la Zone des Armées et encore bien d'autres dans les corps et services de l'intérieur et aussi outre-mer.
Plusieurs centaines de milliers de fusils 1874 seront d'ailleurs livrés en 1915 à la Russie, la Serbie, la Belgique, etc...L'artillerie à pied est encore souvent armée du fusil 1874 de même que l'A.L.G.P.En 1918, quand on modernisera enfin l'armement de l'A.L.G.P, les personnels toucheront directement des mousquetons 1892 M 16 (à 5 coups), ce qui a longtemps été nié par des "spécialistes".
On pourrait aussi faire des objections sur les fusils 1874 modifiés en fusil à un coup en 8mm Lebel qui proviennent de deux sources distinctes.
Tout ceci sera étudié en détail avec des chiffres précis et irréfutables dans "GBM", ce qui n'empêchera pas les spécialistes auto-proclamés de continuer à nous servir des chiffres recopiés sur des revues datant de plus de 40 ans, tant il est difficile de faire comprendre que les véritables chiffres existent et qu'il suffit de les chercher!
Cordialement,
Guy François.

n°10686
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 23-02-2014 à 00:06:08  profilanswer
 

Bonsoir,  
 
pour ma part, hbitant Remiremont, à 200 kms de Verdun par route, donc un peur moins à vol d'oiseau, il y eu des témoignages en 1916 concernant la bataille de Verdun qui se faisait entendre.
Naturellement, ce n'était que les témoignages d'habitants ayant connus cette période.
Cordialement
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°10787
Xavier54
Posté le 30-03-2014 à 11:38:52  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Je viens de recevoir le dernier numéro de Tranchées (n° 17, avril-mai-juin 2014) dont voici le sommaire :
 
- La deuxième bataille de la Marne.
- La dernière charge de cavalerie en Champagne.
- Nomeny : la première bataille au sud de Metz.
- Pfetterhouse sous les balles des automitrailleuses.
- Exposition "Que reste-t-il de la Grande Guerre".
- A la découverte des tranchées de Verdun.
- Guerre dans les colonies : la prise de Cocobeach.
- Peter Pan est mort en Italie.
- Les rapports de police sur les rapatriés.
 
Bonne lecture.
 
Sincères salutations "POILUS" Nancéennes,
Xavier.

n°10789
ninon37
de Belfort à Tours .....
Posté le 31-03-2014 à 15:33:14  profilanswer
 

Bonjour ,  
 
Toujours le magazine TRANCHEES mais le hors série n°7 jANVIER 2014  
 
Au sommaire L' assaut allemand à Verdun , février -avril 1916  
 
                   Les forces en présence  
 
                   Le plan allemand  
 
                   Le trommelfeuer
 
                   Le miracle de Verdun  
 
                   Pétain arrive sur place  
 
Bonne lecture ,  
 
Ninon  
 
                   
 


---------------
Ils sont tombés silencieux sous le choc , comme une muraille .( monument au Colonel Driant )
n°10794
Jean RIOTT​E
Posté le 01-04-2014 à 15:22:10  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Le dernier numéro (494) de la revue trimestrielle Le Souvenir Français vient de sortir.
Deux articles concernent notre période de prédilection:
 - La bataille de la "Fosse à l'eau" (Ardennes) d'août 1914 (photographie de la stèle commémorative);
 - Les Américains en Loir-et-Cher (1917-1919).
Une photographie de la plaque du souvenir à la gloire des soldats métropolitains et coloniaux morts à Saint-Raphaël (Var) des suites de leurs blessures au cours de la Grande Guerre, figure en page 3 de couverture.
En page 4, autre photo émouvante: La Monument aux Morts de l'Union Française édifiée par le sergent RODEL, du 3ème REI, à Dien Biên-Phu.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°10796
Jean RIOTT​E
Posté le 03-04-2014 à 14:41:14  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Un petit additif à mon message précédent.
Pour toutes celles et tous ceux qui ne connaissent pas le sergent Rolf RODEL et les "batailles" qu'il dut livrer, seul, pour la construction du MAM des combattants de Dien Biên Phu, taper tout simplement Rolf Rodel sur Google.
J'espère que mes amis de la modération ne m'en voudront pas d'être sorti des limites de notre période de prédilection. Merci.
Bien cordialement.
Jean RIOTTE

n°10804
Le Crabe-T​ambour
Posté le 04-04-2014 à 18:42:28  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
En cette année du centenaire de la Grande Guerre, je tenais à attirer votre attention sur ma modeste contribution à l'étude du conflit, sous la forme d'un hors-série de la revue "UNIFORMES", consacré aux décorations militaires de 1914-1918.
 
En 80 pages richement illustrées, cet opuscule traite des principales récompenses de la France et de ses alliés, en les situant au mieux dans le contexte historique de leur création. Cette approche concrète permet d'acquérir une bonne vue d'ensemble des événements, tout en leur conférant une dimension humaine... Ce qui ne le réserve donc pas à un cercle restreint de collectionneurs !
 
En voici d'ailleurs la couverture et le sommaire, afin de vous en faire une idée plus précise :
- Couverture ;  
- Sommaire.
 
Je reste bien sûr à votre disposition pour toute question.
 
Bien cordialement,
 
Laurent CHAUVET
 
 
PS : sa sortie est annoncée pour le 14 avril en kiosques, mais il est d'ores et déjà possible de le commander sur le site de la librairie Le Hussard. Je précise d'ailleurs au passage que je n'ai pas d'intérêts sur les ventes...


Message édité par Le Crabe-Tambour le 15-04-2014 à 17:59:16
n°10829
ALVF
Posté le 09-04-2014 à 22:25:27  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Le numéro 108 de la Revue "GBM" d'avril 2014 est disponible en maison de la presse.
Trois articles retiendront l'attention en ce qui concerne la Grande Guerre:
 
-Les Fourgons hippomobiles en service à des milliers d'exemplaires dans l'Armée française. Tous les modèles (1874, 1887, etc...), y compris les modèles "irréguliers", sont décrits en détail dans un article de 10 pages, illustré de 26 photographies et de deux profils.
 
-Le "Crapouillot", cet article de 6 pages, illustré de 18 photographies et plan, traite du mortier de tranchée de 15 cm modèle 1838 et de ses projectiles.
 
-L'emploi du char: cet article, illustré des très rares photographies des archives Fouché, traite d'aspects tout à fait méconnus et contient des précisions étonnantes sur la genèse des chars notamment celui de Saint-Chamond. Qui connaît le char prototype Fouché-Quelennec dont 2 photographies sont publiées? Un article de 12 pages, illustré de 24 photographies, à peu près toutes inédites!
 
D'autres articles étudient des matériels issus de l'expérience de la Grande Guerre, les canons de montagne Schneider de 75 M et 105 M, les "maxi-chars" des années 1920-1930, etc...
Feuilletez quelques pages illustrées de ces articles sur le site en ligne de l'éditeur "Histoire et Collection".
Cordialement,
Guy François.

n°10834
JeanMiche
Picarde maudissant la guerre.
Posté le 14-04-2014 à 09:35:03  profilanswer
 

Bonjour,
 
Et petit rappel, "La lettre du Chemin des Dames" N°31 vous est envoyée gracieusement en vous inscrivant à l'aide de ce formulaire :
 
http://www.memorial-chemindesdames [...] lettre.asp  
 
Bonne lecture


---------------
  Cordialement               Jean Michel
n°11166
Jean RIOTT​E
Posté le 02-10-2014 à 19:31:55  profilanswer
 

Bonsoir à tou(te)s,
La dernière livraison de la "Revue trimestrielle du Souvenir Français" (N° 496 - octobre 2014) consacre plusieurs articles à la Première Guerre mondiale:  
 - La dernière lettre écrite à ses jeunes élèves par l'adjudant Henri BOULLE, instituteur;
 - 1914: Guerre des peuples et Union Sacrée;
 - Le 22 novembre 1918: libération de Strasbourg - Récit du Général GOURAUD;
 - Le glorieux anonyme;
 - Jean de LATTRE de TASSIGNY (1912-1915), les prémices d'une belle carrière;
 - René DORME (1894-1917), Mort pour la France;
 - La fin tragique du cuirassé d'escadre IENA;
 - Lectoure honore les Tirailleurs Sénégalais et l'Armée d'Afrique.
... et les rubriques habituelles.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°11168
RADET Fred​eric
Verdun 1914-1918.
Posté le 03-10-2014 à 07:37:33  profilanswer
 

Bonjour

Citation :

... et les rubriques habituelles.


C'est là que l'on parle de la vie et des actions des différentes délégations.
La Meuse y brille toujours par son absence, et pourtant...
 
Cordialement,
 
Frédéric


---------------
Courage on les aura !
n°11169
Jean RIOTT​E
Posté le 03-10-2014 à 14:20:15  profilanswer
 

Salut Frédéric,
Comme je l'ai déjà dit à moult reprises ici et dans d'autres fils, les Comités locaux et les Délégations Générales (niveau département) du SF sont animés uniquement par des bénévoles. Denrée rare dans notre société de plus en plus égoïste. Aussi comme dans toute activité humaine on y trouve donc des personnes compétentes, d'autres fois des personnes qui n'ont que leur  bonne volonté, parfois même des "m'as-tu vu" se suffisant de paraître, voire qui pensent se servir de l'association pour des ambitions locales personnelles... j'arrête là mon énumération car je ne voudrais pas faire d'ombre aux dizaines de milliers d'adhérents sincères, dévoués, passionnés qui donnent de leur temps (et de leur argent très souvent) pour faire vivre et servir les nobles objectifs du Souvenir Français.
Si l'on veut faire avancer les choses, il faut s'engager.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°12107
Jean RIOTT​E
Posté le 10-08-2016 à 10:39:10  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Le n° 74 (août-septembre-octobre 2016) de la revue trimestrielle 14-18 Le magazine de la Grande Guerre vient de sortir.
Quelques sujets abordés sont susceptibles d'intéresser certain(e)s d'entre nous:
 - Les prisonniers de guerre allemands en France;
 - Les sapeurs du Génie dans la vaine tentative de reprise du fort de Douaumont (mai 1916);
 - Du rugby à la guerre, les frères Wallach;
 - Marthe RICHARD, celle qui s'est brûlée les ailes;
.... et les rubriques habituelles, entre autres: l'artisanat de tranchée (Croix de Guerre) et un focus sur la rénovation du Monument de la reconnaissance à la France à Belgrade (lancement d'une collecte de fonds par le Souvenir Français).
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°12108
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 10-08-2016 à 19:25:14  profilanswer
 

Jean RIOTTE a écrit :

Marthe RICHARD, celle qui s'est brûlée les ailes;


Bonjour à toutes et tous
Merci Jean
Ici (Annemasse, Hte Savoie) N°74 d'août,  introuvable (dans 5 points presse) = je l'ai commandé via internet. Merci pour l'info ;)  
bien à vous
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°12109
Stephan @g​osto
Posté le 10-08-2016 à 21:34:19  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Cela faisait un bail que je n'avais pas acheté cette revue. Là, forcément, avec un article sur la tentative de reprise du fort de Douaumont (à laquelle participa le 74e), j'ai replongé... forcement... Et franchement, j'aurais pas dû. Article... comment dire... un tantinet fluet, m'a-t-il semblé... Rédigé par un historien qui travaille au S.H.D... j'avoue que je reste perplexe... Je n'y suis allé que quelques fois, moi, au S.H.D - et justement à propos de cette attaque de mai 1916. Et sur le Génie, il me souvient y avoir vu défiler du biscuit, de quoi écrire quand même un peu plus serré sur le sujet...
 
Plus généralement sur la revue - c'est l'ancien D.A. qui cause - mise en page très approximative. Mais les goûts et les couleurs...  ;)  
 
Bonne soirée.
Stéphan


Message édité par Stephan @gosto le 10-08-2016 à 21:35:17

---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°12485
Jean RIOTT​E
Posté le 06-05-2017 à 23:39:58  profilanswer
 

Bonsoir à tou(te)s,
Dans le dernier n° de la revue 14-18 Le magazine de la Grande Guerre qui vient de sortir (n°77 - Mai-Juin-Juillet 2017) nous trouvons au sommaire:
 - Le Chemin des Dames, les responsabilités du pouvoir politique;
 - Le Service de santé aux armées françaises au Chemin des Dames;
 - La montée en puissance du Corps Expéditionnaire Canadien;
 - La bataille de Vimy;
 - Un retour difficile au Canada;
 - Je me souviens Vimy 100;
 - Centenaire de la bataille de Vimy;
 - L'artisanat de tranchée des Canadiens;
 .... et bien entendu toutes les rubriques habituelles (éphémérides, le Ravin du Génie, publications etc...)
Cordialement,
Jean RIOTTE

 Page :   1  2  3  4  5
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse