26 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

allumettes

n°28309
landais
Posté le 24-05-2016 à 13:20:16  profilanswer
 

Bonjour
on vient de me donner pour notre petit musée un paquet d'allumettes soi disant de la grande guerre, mais je n'ai trouvé nulle part une image ou information correspondante. Comme je ne sais pas comment insérer une image je vais essayer de donner une explication la plus réaliste possible.
Il s'agit d'une boîte en carton de 14 cm de longueur , 7 cm de largeur , 4 cm d'épaisseur couleur grise, le couvercle est solidaire du corps de la boîte et s'ouvre de l'avant vers l'arrière. Le tout est fermé par une bande de papier de 2.5 cm de large et de 28 cm de long dans le sens de la longueur de la boîte amis qui n'en fait pas le tour complet, de couleur jaune très pâle et dessus y est inscrit , à droite de la bande sur le couvercle 500 allumettes soufrées au milieu dans un cercle SEITA et à droite allumettes 87 G. Il n'y a pas de grattoir
Si quelqu'un peu m'indiquer de quand cela date.
Merci

n°28310
air339
Posté le 24-05-2016 à 15:40:02  profilanswer
 

Bonjour,
 
La SEITA étant créée après guerre (1935), le doute est vite levé. La grande taille de la boîte fait penser à des allumettes pour allumer le gaz.
 
Bien cordialement,
 
Régis

n°28311
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 24-05-2016 à 17:03:08  profilanswer
 

Bonjour,
   Pas de grattoir parce que les allumettes soufrées avaient besoin d'être allumées, par exemple avec une mèche de briquet amadou (et donc une pierre, ou un silex) pour produire une flamme
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°28332
l'amiral
Posté le 30-05-2016 à 10:50:28  profilanswer
 

Pas de grattoir : je penserais plutôt au fait que la constitution de ces allumettes était telle qu'il suffisait de les gratter sur n'importe quelle surface plus ou moins rugueuse pour qu'elles s'enflamment.
Ce qui au demeurant n'était pas sans danger; en cas de frottement "incontrôlé" elles s'enflammaient aussi. C'est la raison pour laquelle fut adopté plus tard un "grattoir" spécifique placé sur la boite, qui enflammait un autre type de mélange de souffre.
Cordialement,
l'amiral

n°28334
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 30-05-2016 à 14:46:26  profilanswer
 

l'amiral a écrit :

je penserais plutôt au fait que la constitution de ces allumettes était telle qu'il suffisait de les gratter sur n'importe quelle surface plus ou moins rugueuse pour qu'elles s'enflamment.


Bonjour,
      Genre cow-boy sur son talon de botte ? Mais alors elles ne sont pas dites "soufrées" et sont dangereuses d'ailleurs, d'où les allumettes de sureté, dites suédoises que nous connaissons. Les allumettes "chimiques" initialement au phosphore ne nécessitaient qu'un grattoir, "papier de verre" souvent sur le coté de la boite, parfois se gratter entre elles leur suffisaient.....
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/3.gif
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 30-05-2016 à 14:47:04

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°28335
l'amiral
Posté le 30-05-2016 à 16:41:05  profilanswer
 

Alain,
Tu as tout compris et exprimé correctement mon propos, en termes simples. Merci.
l'amiral.


Aller à :
Ajouter une réponse