FORUM pages 14-18
  Forum Pages du Collectionneur
  Armement & Munitions

  artisanat de tranchée obus de 75

 

1 utilisateur anonyme et 22 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

artisanat de tranchée obus de 75

n°29878
bernard55
porté disparu a lachalade
Posté le 03-02-2017 à 18:48:59  profilanswer
 

Bonjour,
 
un obus de 75 pas banal transformé par l'artisanat de tranchée
 
Cordialement : Bernardhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14820/DSC8820.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14820/DSC8821.jpg


Message édité par bernard55 le 03-02-2017 à 18:50:43
n°29879
gerard28
Posté le 03-02-2017 à 20:26:25  profilanswer
 

bonsoir
 
   très belle pièce que voila   j'aime beaucoup qui serais pas mal
chez moi
  gégé


---------------
cherche toutes coiffures de l'empire Allemand
     chopes  de réserviste
n°29903
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 06-02-2017 à 08:02:13  profilanswer
 

Bonjour,  
Compte tenu du travail, ne parlons pas d'artisanat de tranchée mais de poilus.
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°29904
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 06-02-2017 à 12:11:54  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pas vraiment collectionneur, même pas du tout collectionneur, je ne dispose que de quelques objets ramenés par mon grand-père ou l'un de mes grands oncles : 2 chandeliers que voici en photo.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4294/IMGP2565.jpg


---------------
- "Honte à la gloire militaire, honte aux armées, honte au métier de soldat, qui change les hommes tour à tour en stupides victimes et en ignobles bourreaux."  (Henri Barbusse)
n°29905
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 06-02-2017 à 12:40:11  profilanswer
 

Bonjour,
 
Nous ne sommes plus dans de l'artisanat de tranchée, mais de la création pur et simple de "souvenirs de guerre".
La question que l'on doit de poser ici, a t-il été fait par un ancien combattant ou par un "fabricant" d'artisanat de tranchée comme il en existe encore beaucoup de nos jours.
 
On peut également se poser la question sur les chandeliers de notre ami, il faudrait prendre le diamètre de l'obus, mais j'y vois bien un 80 mm.
 
De toute façon, il ne s'agit pas d'artisanat de tranchée, en temps de guerre, même sur les arrières, réussir à ramener un obus de 80, trois fusées percutantes système Budin, 1 fusée à double effet, cela relève du miracle sans parler de monter l'ensemble.
 
Cordialement
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°29924
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 08-02-2017 à 16:20:19  profilanswer
 

TURPINITE a écrit :

Bonjour,
 
Nous ne sommes plus dans de l'artisanat de tranchée, mais de la création pur et simple de "souvenirs de guerre".
La question que l'on doit de poser ici, a t-il été fait par un ancien combattant ou par un "fabricant" d'artisanat de tranchée comme il en existe encore beaucoup de nos jours.
 
On peut également se poser la question sur les chandeliers de notre ami, il faudrait prendre le diamètre de l'obus, mais j'y vois bien un 80 mm.
 
De toute façon, il ne s'agit pas d'artisanat de tranchée, en temps de guerre, même sur les arrières, réussir à ramener un obus de 80, trois fusées percutantes système Budin, 1 fusée à double effet, cela relève du miracle sans parler de monter l'ensemble.
 
Cordialement
Florian


 
Bonjour,
 
En effet, il ne s'agit pas d'artisanat de tranchées, c-à-d des travaux faits par les soldats pour passer le temps (ou pour vendre), tels que bague, briquets, réalisés à partir de douilles, etc...  
 
L'obus-chandelier est un 75.
 
Le Grand-Père (ou un G-O) a quand même réussi à rapporter un obus percutant de 37 mm, qui sert de presse-papiers. Et dont voici une photo un peu floue (j'ai perdu mon APN sur le front !) :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4294/obusrupture37.png
 
La Grand-Mère, née en 1900 à Mailly-le-Camp et y demeurant a reçu, de la part du PG Emil Traub, qui s'y trouvait prisonnier, un beau porte-parapluie : Que voiçi :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4294/IMGP2369.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4294/IMGP2566.jpg


---------------
- "Honte à la gloire militaire, honte aux armées, honte au métier de soldat, qui change les hommes tour à tour en stupides victimes et en ignobles bourreaux."  (Henri Barbusse)
n°29936
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 09-02-2017 à 06:22:19  profilanswer
 

Bonjour,  
Artisanat de tranchées, oui mais beaucoup de ces "tels que bague, briquets, réalisés à partir de douilles", ont été faits par des soldats invalides, malades, handicapés, pendant et après la guerre... Sans oublier, pour les bagues, les bijouteries, comme celle de  Sims et Mayer qui avait des magasins à Paris et Berlin... suivant une publicité parue dans l'Illustration...
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°29938
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 09-02-2017 à 11:43:06  profilanswer
 

Bonjour,  
 
L'obus n'est pas un 75 ou alors de mortier.
 
Y a t-il des tenons à la base ou une trace de ceux-ci ?
 
Cdlt
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°29940
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 09-02-2017 à 13:07:20  profilanswer
 

Bonjour Régis,  
 
c'est un obus à balles à charge arrière.
 
a+
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°29943
air339
Posté le 09-02-2017 à 20:49:27  profilanswer
 

Bonjour Florian,  
 
 
Je me suis mal exprimé : je parlais de la petit baïonnette surmontant un support encadré de deux 7,92 mauser. Comme si elle était destiné à supporter quelque chose : collier, chapelet, que sais-je !
 
Pour les 75 à balles, je crois que je sais les reconnaitre... ;)  
 
Bien cordialement,  
 
 
Régis


Message édité par air339 le 09-02-2017 à 20:49:53
n°29951
bernard55
porté disparu a lachalade
Posté le 10-02-2017 à 15:45:30  profilanswer
 

Bonjour,
 
photos des marquages du 75
 
Cordialement : Bernardhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14820/DSC8824.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14820/DSC8826.jpg


Message édité par bernard55 le 10-02-2017 à 15:47:05
n°29964
air339
Posté le 12-02-2017 à 09:50:25  profilanswer
 

Bonjour Bernard,
 
 
 
En attendant confirmation par Florian :
 
Sur l'ogive : lot numéro 12 (LN 12). 09 est le n° de l'ogive dans le lot.
 
Sur le culot figurent les poinçons de contrôle ; il devrait y avoir à 2 cm au-dessus de la ceinture d'autres caractères indiquant l'établissement usineur et la date.
 
 
Monte-au-Créneau, point de marquages sur le culot ?
le projectile de 37 mm est un boulet, en acier plein.  
 
 
Cordialement,
 
 
Régis


Message édité par air339 le 12-02-2017 à 09:53:54
n°29978
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 14-02-2017 à 16:58:37  profilanswer
 

Bonjour,
 
LN = forges de Lignon, Boën-sur-Lignon (Loire).
 
Ce n'est pas un 75 pour moi.
 
Je penche toujours pour un 80, 90, il faudrait prendre le diamètre au pîed à coulisse juste en dessous de l'ogive et pas au culot.
 
Ce qui me gêne ici, c'est que cette objet est dépourvu de ceinture de forcement, et quand bien même qu'elles aient été retirées, on aurait leur emplacement, là rien.
 
De plus les fusées présentes n'étaient pas utilisées avec les obus de 75.
 
Il faudrait mesurer la hauteur également.
 
Cordialement
Florian


Message édité par TURPINITE le 14-02-2017 à 16:59:31

---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°29983
air339
Posté le 15-02-2017 à 09:30:16  profilanswer
 

Bonjour Florian,
 
 
Il y a je crois confusion entre le 75 de Bernard et le 80/90 de MonteauCréneau.  
Le marquage d'ogive est bien celui du 75, pour lequel j'avais pensé dans un premier temps : Lyon (LN) décembre (12) 1909 (09), mais en me référant à la littérature, dont la tienne, l'ogive ne serait marquée que du n° de lot ???
 
Bien cordialement,
 
Régis

n°29985
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 15-02-2017 à 12:05:38  profilanswer
 

Bonjour Régis,  
 
regarde la photo, avant LN, il y a un point, ce qui signifie que l'on a autre chose.
 
On devrait trouver :
 
1 - Marque du fondeur.
2 - Numéro du lot et millésime.
3 - Nature du métal.
4 - Poinçon de contrôle.
5 - Marque de l'usineur.
 
Là, on a pas la même disposition.
 
Ce marquage devrait se trouver au-dessus de la ceinture.
On devrait avoir le numéro du corps identique à celui de l'ogive, le numéro de lot, l'atelier usineur et le millésime de fabrication.
 
Cordialement
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°29986
air339
Posté le 15-02-2017 à 19:23:09  profilanswer
 

Bonsoir Florian,
 
 
 
Je trouve une note du 12 juin 1912 qui décrit ce marquage, pour les obus à grande capacité (ou allongés) de tous calibre et obus à balles de 57 mm et de 120 mm à charge arrière : " à 3 mm au-dessus du plan également distant du méplat et de la base de l'ogive", provenance de l'acier, établissement usineur, lot (mois & année).
 
Le 75 à balles porte à 5 mm sous le méplat le n° de lot suivi du n° d'ogive, comme tu l'indiques dans tes publications. Y aurait-il eu d'autres dispositions en 1909 ??
 
 
 
Bien cordialement,
 
Régis


Message édité par air339 le 15-02-2017 à 19:32:48
n°29988
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 16-02-2017 à 09:37:42  profilanswer
 

Bonjour Régis,  
 
Oui c'est cela, le marquage présent sur notre 75 correspond à celui reporter avant le 10 août 1915 sur les obus de 75.
Sur 1 seule ligne, au milieu de l'ogive :
Provenance de l'acier - atelier usineur - numéro de lot - année de fabrication - lettre "N" (cette dernière n'est apposée que pour les obus explosif Mle 1900 N.
 
Bien à toi
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°29989
air339
Posté le 16-02-2017 à 14:22:07  profilanswer
 

Bonjour Florian,
 
 
Merci pour ce complément d'info : ce SAV des cahiers d'Albi est vraiment top ! ;)  
 
 
Bien cordialement,
 
Régis


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages du Collectionneur
  Armement & Munitions

  artisanat de tranchée obus de 75