FORUM pages 14-18
  Forum Pages du Collectionneur
  Armement & Munitions

  Emploi des fusils modèle1878 Kropatschek, 1884 et 1885

 

1 utilisateur anonyme et 37 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Emploi des fusils modèle1878 Kropatschek, 1884 et 1885

n°30790
ALVF
Posté le 19-07-2017 à 19:01:04  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Parmi l'armement réglementaire français, l'emploi des fusils modèle 1878 Kropatschek de la Marine et des modèles 1884 et 1885, dits souvent "Kropatschek français", au calibre de 11 mm demeure des plus mal connu.
En effet, si on connaît tout de ces armes mythiques par de nombreux articles et photographies des très rares exemplaires parvenus jusqu'à nous, les auteurs ne s'accordent même pas sur les chiffres de production et encore moins sur leur emploi pendant la Grande Guerre.
A la lecture de divers livres anciens et surtout à l'étude des archives du SHD de Vincennes et du CAA de Châtellerault, j'ai accumulé un certain nombre de données dont je vous propose la petite synthèse suivante:
 
La production:
 
Les chiffres sont souvent parcellaires en ce qui concerne les chiffres de production. En effet, on connaît bien la commande de la Marine française du fusil modèle 1878 aux usines autrichiennes de Steyr qui s'élève à 25.000 exemplaires livrés en trois années seulement.
La production de la MAS concernant le modèle 1884, très inspiré du modèle 1878 de la Marine est supérieure à 51.000 exemplaires, celle de Tulle n'est pas connue avec certitude mais est de plusieurs milliers.
Enfin, le modèle 1885 qui préfigure le fusil "Lebel" a été construit neuf à 6.500 exemplaires tandis que les transformations de fusils modèle 1874 au modèle 1874-1885 s'établissent à 10.600 exemplaires environ à la MAS.
Les chiffres donnés par le capitaine Dubessy dans son livre sur la MAS sont certains mais la production de Tulle n'est pas connue.
Par contre, il existe un chiffre précis de l'ensemble des "fusils à répétition de 11 mm" existant en 1914, il s'établit à 122.000 exemplaires. Chiffre confirmé dans plusieurs rapports de Commissions parlementaires et aussi dans le livre du général Baquet, éphémère Directeur de l'Artillerie qui évoque "120.000 exemplaires" en chiffres arrondis.
 
L'emploi:
 
Je ne peux détailler en quelques lignes, l'emploi de ces premiers fusils à répétition réglementaires avant 1914.
Toutefois, outre l'emploi bien connu par l'Infanterie de Marine du fusil modèle 1878 pendant la guerre contre la Chine et dans d'autres campagnes coloniales, il est moins connu que certaines troupes métropolitaines et d'Afrique envoyées en Indochine lors de la guerre contre la Chine ont aussi employées ce fusil de Marine modèle 1878. Ainsi, le 1er Zouaves embarqué en Algérie avec ses fusils Gras, perçoit des Kropatschek de Marine à son arrivée en Indochine début 1885 et fait campagne avec cet armement.
 
Plus intéressant est le destin de ces fusils en 1914-1918:
-initialement, il n'est pas prévu d'armer nos soldats avec ces fusils modèle 1878, 1884 et 1885. Toutefois, le manque d'armes d'infanterie qui devient inquiétant du printemps 1915 à début 1916 va voir un emploi curieux de ces fusils à répétition de 11 mm.
-tout d'abord, le gouvernement veut venir en aide à nos alliés Russes dépourvus de fusils et qui subit en 1914 et surtout en 1915 des pertes très importantes.
-à partir du printemps 1915, pas moins de 80.000 fusils modèles 1878, 1884 et 1885 sont cédés à la Russie.
-à une date non retrouvée exactement mais probablement au printemps de 1915, 12.000 de ces fusils sont envoyés à Madagascar où ils remplacent au sein des troupes locales, nombre pour nombre, 12.000 fusils modèle 1886 "Lebel" qui sont renvoyés en métropole.
-25.000 fusils environ sont employés aux Armées dans des troupes que je n'ai pu exactement identifier.
A l'été 1915, il reste en fait encore 3.500 fusils modèle 1878 dans les Parcs d'Artillerie et leur destination est bien connue.
En effet:
-la DM n° 86313 du 4 juillet 1915 prescrit que:
"Les fusils modèle 1886 M 93 équipant la Garde Républicaine et les Sapeurs-Pompiers de Paris sont remplacés par des fusils modèle 1878 (fusils 11 mm à répétition). 3500 fusils modèle 1878 avec épées-baïonnettes et 350.000 cartouches modèle 1879 seront délivrés par la MAS au Parc d'Artillerie de Vincennes et les cartouches par le Parc de Clermont-Ferrand. Les fusils non délivrés seront gardés par le Parc de Vincennes".
-le 14 juillet 1915, les mouvements ont été effectués et concernent 3.426 fusils modèle 1878.
 
Au début de 1916, les besoins de la Russie demeurent élevés, 22.000 fusils à répétition en service sur le front sont ramenés en arrière et expédiés en Russie.
 
-la DM du 18 mai 1916 prescrit le remplacement des fusils à répétition de 11 mm de la Garde Républicaine et des Sapeurs-Pompiers par des fusils modèle 1907-15.
 
Une statistique nous apprend la situation des "fusils à répétition de 11 mm" à quelques dates:
 
-1er mai 1916: 84 au front et 7075 à l'arrière.
-1er mars 1917: 305 au front et 389 à l'arrière.
-1er janvier 1918: 15 au front et 777 à l'arrière.
 
On comprend à la lecture de ces chiffres qu'au moins 102.000 fusils à répétition de 11 mm ont été envoyés en Russie et qu'il en reste moins de 1.000 en France en 1918.
Il est probable que le nombre envoyé en Russie est plus près de de 110.000 car j'ai trouvé des quantités diverses envoyées encore en Russie en juin 1916 par l'intermédiaire du port de Brest qui a centralisé tous les envois d'armes en Russie.
Je n'ai par contre rien trouvé sur le sort ultérieur des 12.000 fusils de ce type envoyés à Madagascar.
En tout cas, on comprend mieux l'extrême rareté de ces armes dans le milieu des collectionneurs.
Pour les "généralistes", je joins le schéma des trois modèles de ces rares fusils à répétition de 11 mm, schémas tirés de l'Instruction sur les "Armes portatives et mitrailleuses en service" du 10 décembre 1915.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/84.jpg
 
Cordialement,
Guy François.

n°30791
dtr
Posté le 19-07-2017 à 20:49:29  profilanswer
 

Bonsoir Guy François,
Merci pour le partage de ces éléments.
Cordialement.
Didier

n°30793
p Lamy
çà marmitte par ici !
Posté le 20-07-2017 à 13:10:54  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Merci Guy de cette intervention, ces différents modèles sont assez méconnus.
 
A remarquer l'aspect de la baïonnette 1878 Kropatschek qui est rectiligne sur son dos, et non avec un décrochement comme les systèmes "Gras". Cette baïonnette est marquée Steyr en cursive sur le dos de la lame, dans le même genre que le marquage des système Gras.
A surveiller dans les brocantes et autres,  pour ceux que cela intéresse, car bien souvent ces baïonnettes sont négociées au prix  du système Gras...
 
Bien cordialement.
P. Lamy


---------------
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP
n°30838
ALVF
Posté le 24-07-2017 à 08:46:12  profilanswer
 

Bonjour,
 
Quelques exemples d'envoi à Brest de fusils à répétition de 11 mm pour embarquement vers la Russie, ici, semble-t-il, parmi les derniers envois:
 
-DM du 28 février 1916: envoi de 10.394 fusils modèle 1884 en provenance des Armées (avec cartouches modèle 1879-83).
 
-DM du 24 juin 1916: envoi de 7.385 fusils à répétition de 11 mm avec 1.523.184 cartouches modèle 1879-83 SF.
 
Cordialement,
Guy François.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages du Collectionneur
  Armement & Munitions

  Emploi des fusils modèle1878 Kropatschek, 1884 et 1885