Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : bernard berthion, 3 utilisateurs anonymes et 50 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

tampon contre les gaz

n°29227
noel bardo​t
Posté le 03-10-2016 à 21:32:06  profilanswer
 

bonsoir à tous ,
qui pourrait m'en dire plus sur ce tampon contre les gaz
cet objet miraculeusement est arrivée jusqu'à nous à l'état d'absolument neuf ,rangé dans une armoire  
.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915001.jpg
tel que sortie de l'armoire.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915013.jpg
on ouvre la pochette de toile.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915002.jpg
voici l'objet bien rangé depuis un siècle.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915003.jpg
l'origine de la fabrication , ne fait pas de doute,
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915004.jpg
et le petit mode d'emploi bien conservé dans le tube de la bobine .
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915005.jpg
le mode d'emploi , bien présent ,
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915006.jpg
le masque déployé," neuf "
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915007.jpg
l'autre cotè,
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3453/masquegaz1915008.jpg
voici ce que cela donne sur une tête , ( je ne suis pas sur de l'avoir bien mis du ton coté)
cordialement à tous ,
noel


Message édité par noel bardot le 03-10-2016 à 22:10:35

---------------
Et moi,survivant,je crois etre inspiré par leur volonté en luttant sans treve ni merci jusqu à mon dernier souffle pour l 'idée de paix et de fraternité humaine (caporal.Barthas) novembre 1919
n°29233
juliendu44
Posté le 04-10-2016 à 06:26:46  profilanswer
 

Bonjour,
 
Magnifique :love: touver un objet pareil se n'est pas courant bravo !!!
 
Julien ;)  

n°29236
air339
Posté le 04-10-2016 à 07:42:37  profilanswer
 

Bonjour,
 
 
 
Etonnant modèle, et d'un état exceptionnel, que je vous suggère de présenter à Arnaud Lejaille, http://www.guerredesgaz.fr/index.htm.
 
Il est effectivement à l'envers sur la présentation, le viseur doit s'appliquer sur le visage, la croix de laine rouge servant à centrer rapidement sur la bouche.
 
 
Bien cordialement,
 
Régis

n°29237
l'amiral
Posté le 04-10-2016 à 11:40:58  profilanswer
 

Bonjour,
Un peu hors sujet, mais transmis à toutes fins utiles :
 
Les gaz utilisé à partir de 1915 par les Allemands (p.m. les Alliés les emploieront aussi !) furent le résultat de recherches du chimiste allemand Fritz HABER (1868-1934), qui obtint le Prix Nobel de chimie en 1918, pour ses travaux sur la synthèse de l'ammoniac, importante pour la fabrication d'engrais et d'explosifs.  
Il est en outre considéré comme le « père de l'arme chimique » pour ses travaux sur le di-chlore et d'autres gaz toxiques largement utilisés pendant la Première Guerre mondiale. D'origine juive, il fut contraint à l'exil en 1933 et mourut à Bâle en 1934.
 
A défaut de masque à gaz, les soldats avaient recours à une pochette en tissus (fournie par l’Armée) qu’ils devaient se mettre sur le nez ; celle-ci étant imbibée de thiosulfate de Sodium  - Na² S²O², elle permettait de « désagréger » les éléments nocifs du gaz.
Pour la petite histoire, uriner sur un mouchoir et le placer devant le nez/bouche procurait également dit-on, une solution temporaire.
Cordialement,
L'amiral

n°29700
laiponge
Posté le 30-12-2016 à 11:10:25  profilanswer
 

Bonjour,
 
C'est une belle trouvaille en effet!
 
Les premiers tampons étaient une réponse simple contre les premiers gaz utilisés tel que le chlore (le dichlore pour les puristes/chimistes), phosgène, etc.
 
Comme l'amiral, j'ai déjà vu le principe de l'urine comme "remède" au chlore. L'urine contient de l'ammoniac (NH4+) qui réagit avec le chlore pour former de l'acide chlorhydrique.
 
Cordialement,
 
Laiponge


Message édité par laiponge le 30-12-2016 à 11:11:01

Aller à :
Ajouter une réponse