Il y a 51 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

BASUYAUX Paul Antoine

n°20198
tattu
Posté le 25-10-2014 à 23:10:35  profilanswer
 

bonsoir
 
voici ce que j'ai trouvé sur le bonhomme......si vous pouvez complèter...merci
cdlt olivier
 
BASUYAUX Paul Antoine
 
Né le 24/01/1891 à Aniches (Nord) décédé le  …./.../...
Fils de Domitien et Pulchérie PAGNIER, célibataire , étudiant en pharmacie ??.cheveux châtains, yeux bleus foncés, taille:1m76
A été pharmacien le 24/7/1932 au 2 avenue J.Jaurès à Colombes
Son père devait être pharmacien infirmier territorial à l’hôpital temporaire n°38 de Boulogne sur mer (pas de calais).
 
Classe 1911, recrutement Avesnes n°1487
Appelé le 12/8/1914 au 145eme infanterie , passe à l'aviation le 1/12/1916 en qualité d'élève pilote, pilote le 28/2/1917.
 
Parcours :  
 
Ajourné à un an en 1912. Passé dans le service armé en 1913. A obtenu un sursis d'incorporation d'un an pour études. Renouvelé en 1914. Incorporé au 145 ème régiment d'infanterie à compter du 12/8/1914 en tant que soldat 2eme classe. Prisonnier à la reddition de Maubeuge le 7/9/1914 alors qu'il était simple soldat . Interné à Parchim. Rapatrié comme infirmier le 19/7/1915. Arrivé au Dépôt le 4/8/1915. Promu pharmacien aide major de 2eme classe à titre temporaire au cadre auxiliaire du service de santé de la 18eme région par décision du 3/10/1915. Affecté à l’hôpital complémentaire de Lourdes le 28/10/1915. Affecté au formation sanitaire de Salie de Béarn le 22/8/1916.  
Mis à la disposition de l'aéronautique et envoyé à l’École d' Étampes comme élève pilote le 1/12/1916. A l’École d' Avord le 13/3/1917. A l’École de Pau du 20/4/1917 au 12/5/1917 . Au GDE le 30/4/1917. A l'escadrille n°94 le 24/5/1917. A l'escadrille n°92 et SPA 92 le 7/6/1917. Promu aide major 1ere classe à titre temporaire le 1/12/1917. Démissionnaire de son grade 1ere classe à titre temporaire d'aide major, démission acceptée par DM au 10/7/1918. Nommé sous lieutenant de réserve infanterie à titre temporaire le 10/7/1918. Promu lieutenant à titre temporaire le 12/9/1918. Mis à la disposition du secrétariat de l'aéronautique pour le service de l'aviation en Sibérie ( commandant voisin – mission du général Janin lettre du GQG du 29/9/1918. Inscrit au dépôt du 3eme groupe d'aviation le 8/10/1918. Hospitalisé à Paris le 17/10/1918. Affecté à l'aviation postale comme chef de ligne Marseille -Nice le 3/12/1918.
 Mis en congé illimité par le dépôt démobilisateur de l’École d'Istres le 23/8/1919. Affecté dans la réserve au 2eme régiment d'aviation de chasse par DM du 30/11/1920. Nommé sous lieutenant de réserve à titre définitif par DM du 4/9/1921 JO du 9/9/1921 rang du 17/2/1920 et a accompli une période d’entraînement volontaire de 15 jours au 2eme régiment d'aviation du 1 au 15/7/1922. A été promu au grade de sous lieutenant de réserve rang du 26/5/1919 JO du 6/4/1923 (rectification) Promu lieutenant rang au 1/3/1923. A accompli une période volontaire d’entraînement de 15 jours au 2eme régiment d'aviation du 17/9 au 26/10/1923 . A effectué une période volontaire de 15 jours du 5 au 23/5/1924 à Strasbourg. A effectué une période volontaire du 22/9 au 15/10/1927 affecté au CMA n°2 à compter du 1/12/1928. Affecté au CMA n°52 le 1/8/1929. Maintenu dans le personnel navigant jusqu'à l'age de 45 ans. Affecté au CMA n°3 à compter du 1/4/1933. Passé le 1/12/1936 à la base aérienne de Châteauroux n°69 au 21/12/1936. Classé dans le cadre navigant au 2/2/1937. Affecté au bataillon de l'air n° 117 du 6/4/1938 au 1/5/1938.  
 
 
 
pharmacien aide major 2eme classe
aide major 1ere classe
sous lieutenant le 3/10/1917
lieutenant
1 victoire avec  le sous lieutenant AUSTIN Louis le 24/7/1918.
 
chevalier de la légion d'honneur 3/1/1925
 
citation au corps d'armée du 12/10/1917 : «  Pilote brave et énergique . Prisonnier au début de la guerre , s'est évadé après une tentative infructueuse . A repris du service dans l'aviation où il a fait preuve de mordant . A attaqué le 20/8/1917 un biplace ennemi et l'a poursuivi loin dans les lignes constatant une chute en vrille qu'il n'a pu observer jusqu'au sol par suite d'une attaque de plusieurs monoplans ennemis. A effectué de nombreuses protections immédiates d'avions d'infanterie durant ces attaques et a mitraillé fréquemment les tranchées à très basse altitude. »
 
 citation à l'ordre de l'aéronautique de la 2eme armée le 2/5/1918 : «  Pilote de chasse très mordant . Allant et audacieux . A soutenu de durs combats , notamment le 12/4/1918 où il a poursuivi à faible altitude un biplace ennemi loin dans ses lignes qu'il a contraint à prendre la fuite. A eu son pare-brise atteint par une balle au cours de ce dernier combat. »
 
citation à l'ordre de la 4eme armée le 2/9/1918. « excellent pilote de chasse adroit et très brave.Le 6/6/1918 au cours d'un combat à la suite du quel son adversaire est tombé désemparé, a du lui même atterrir près de nos lignes, son avion criblé de balles. Le 24/7/1918 a abattu un biplace ennemi dans nos lignes. »  
 
 
sources : memoiredeshommes
               war chronology
               forum 14-18
               archives du CICR, archives départementales du nord (vol3 pages 801/802/803)

n°20199
bruno10
Posté le 26-10-2014 à 09:36:16  profilanswer
 

Bonjourà tous  
Bravo Tattu!!
Quelques compléments
Son extrait de naissance indique qu'il est décédé le 25 Février 1974 à Paris 19ème
Aniche  s'écrit sans S (je suis chti :) )
Il semble qu'il ait eu une carriére dans l'aviation civile aprés guerre
http://www.lavoixdunord.fr/Locales [...] a-la.shtml
 
Cordialement
Bruno


Message édité par bruno10 le 26-10-2014 à 09:36:43
n°20204
tattu
Posté le 26-10-2014 à 15:26:55  profilanswer
 

bonjour
merci pour ces infos et j'ai rectifié Aniche sans s.....
amicalement Olivier

n°20236
Lucien Mor​areau
Posté le 29-10-2014 à 07:30:05  profilanswer
 

Breveté militaire n° 5501 le 28/02/1917
Breveté ACF n° 5647 le 31/03/1917 sur Farman

n°24012
diverchy
Posté le 08-03-2017 à 07:53:39  profilanswer
 

Bonjour
Aniche s'écrivait bien avec un S à cette époque
bonne journée


---------------
René DIVERCHY
n°24021
bruno10
Posté le 09-03-2017 à 09:37:14  profilanswer
 

diverchy a écrit :

Bonjour
Aniche s'écrivait bien avec un S à cette époque
bonne journée


 
 
AH bon ? quelle est votre source ??
En tous cas sur sa fiche de registre matricule  
il est bien noté Aniche  sans s  
http://www.archivesdepartementales [...] &img_num=1
(page 802/820)


Aller à :
Ajouter une réponse