FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: aviation 

  Capitaine Galloy, aviation d'Orient

 

Forum Pages d'Histoire : artillerie : Yv' La Grande Guerre en photos : montech, 3 utilisateurs anonymes et 49 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Capitaine Galloy, aviation d'Orient

n°25139
Lassaque
Posté le 23-11-2017 à 16:44:48  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Le Cne. Tony Galloy est observateur d'artillerie à l'escadrille M.F. 88 S qui arrive à Salonique le 7 novembre 1915.
En mars 1916 (date estimée), il part comme élève-pilote à l'école de pilotage de Sédès où il obtient son brevet de pilote en avril (la date officielle du brevet n° 4644 est le 21 avril).
Puis pendant quatre mois, sa trace est perdue. Le Cne. Galloy ne figure pas sur les rôles des escadrilles d'Orient dont le CCC du 2ème trimestre 1916 a été conservé : V. 84, M.F. 85, M.F. 86, M.F. 88, C. 89, M.F. 99. Reste les escadrilles : V. 83, N. 87, V. 90 et N. 91 mais pas d'escadrille Farman parmi elles...  
Sur le site d'Albin, le Cne. Galloy est donné comme commandant de l'escadrille N. 87 à compter du 6 août. Commander une escadrille Nieuport paraît paradoxal pour un pilote MF mais pourquoi pas ? C'est surtout que  le 6 septembre 1916 (un mois seulement plus tard), il est nommé au commandement d'un détachement de l'escadrille M.F. 88 affecté à la 35è division italienne qui vient d'arriver en Macédoine sans aviation. Aurait-il assuré un bref intérim du cdt de la 87 à cette époque ?
87 ou pas, il est forcément passé par la 86 mais quand ? et pourquoi n'apparaît-il pas sur les CCC avant le 4ème trimestre 1916 ? En plus, il est indiqué que le Cne Galloy quitte l'escadrille le 3 novembre pour la M.F. 88. J'avance l'hypothèse qu'il faut lire 3 septembre car il est indiqué sur le CCC du 3ème trimestre 1916 de la 88 que le Cne Galloy est arrivé le 6 septembre, provenant de la 86 (et pas de la 87).
J'ai souvent vu des erreurs de mois car à l'époque, on employait encore l'abréviation "7bre" pour septembre etc, donc 3-9 a pu être lu comme "3 novembre".
Le détachement de l'armée italienne comptait trois Farman, donc trois pilotes et n'a été au complet que le 20 septembre (affectation du Lt. Ruby et du MdL chef  Lahaye, arrivés de France) et son parcours ensuite est obscur. On peut supposer qu'il a duré jusqu'à l'arrivée en Orient d'une première escadrille italienne, en février 1917. J'ai interrogé le professeur Fabio Cotifava , spécialiste de l'armée italienne d'Orient 1916-1919 mais pour l'instant, pas d'info de ce côté.
Néanmoins, le Cne. Galloy aurait quitté le détachement avant le 1er octobre 1916 puisqu'il figure comme commandant de l'escadrille 387 sur le CCC du 4ème trimestre (sans qu'un autre commandant ne figure avant lui). Comme, le 27 septembre, les trois pilotes initiaux du détachement Galloy cessent d'être subsistants à la 388, il est tentant de conclure qu'une relève a eu lieu au détachement à cette date  (Les trois pilotes suivant semblent avoir été le S/Lt. Gelbmann, l'Adj. Courtade et le MdL Escudié, tous de la 388)
Bref, la date de prise de commandement de la 387 par le Cne Galloy serait donc dans le créneau 28-30 septembre 1916. Il aurait conservé ce poste jusqu'en mars 1917 puisqu'à partir du 3 avril, il est au Plessis-Belleville (Remarquer que sur sa fiche de mutations du GDE, il est noté comme provenant de la 86 et non de la 87).
La matricule du Cne. Galloy (recrutement de Bourges, classe  1903, n° 899) n'apporte rien. Le texte de sa citation du 16 janvier 1917 à °/o de l'armée d'Orient non plus.
Son parcours après avril 1917 est connu mais ce n'est pas la question.
Si  quelqu'un a des infos contraires ou complémentaires, elles seront bienvenues.
Cordialement
J. Lassaque


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: aviation 

  Capitaine Galloy, aviation d'Orient