FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: aviation 

  Une evacuation sanitaire par la voie des airs au Maroc (1919)

 

Il y a 87 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Une evacuation sanitaire par la voie des airs au Maroc (1919)

n°6062
laurent pr​ovost
Posté le 03-04-2009 à 20:05:25  profilanswer
 

Bonjour, plutôt Bonsoir :jap:  
juste un lien vers le sujet posté dans le forum santé
Bonne lecture :)


---------------
HistoriX, le site  --  Les Poilus de L'AME
Pannes au fil des ans
n°6087
XSL
Posté le 05-04-2009 à 08:41:48  profilanswer
 

Bonjour,
J'ajoute un lien vers
http://www.bassindarcachon.com/his [...] spx?id=131  
indiqué dans le sujet n° 756 du forum Service de Santé.
Bonne journée.
Xavier

n°6088
XSL
Posté le 05-04-2009 à 08:50:54  profilanswer
 

Bon, le lien ne passe pas. Je ne suis pas doué en informatik' !!!
Alors, je re-essaie :
http://www.bassindarcachon.com/his [...] spx?id=131
Xavier

n°6089
6311
Posté le 05-04-2009 à 14:42:51  profilanswer
 

Bonjour Laurent et XSL,
Pour tous ce qui monuments aéronautiques vous pouvez chercher aussi sur ce site: http://aerosteles.hydroretro.net/r [...] ue&lang=fr

n°6090
6311
Posté le 05-04-2009 à 16:39:27  profilanswer
 

Quelques précisions après avoir lu le document grâce un article de Pierre Strubi dans la revue le Trait d'Union:
- l'officier général en question était le général POEYMIRAU,
- l'avion sanitaire spécial de Chastaing n'était pas un "AER" mais un AR exactement Dorand AR .Il y en eu 6 d'aménagés en transport sanitaire dont 4 affectés au Maroc, mais ils furent peu utilisés.
Le gros du boulot fut effectué par des Bréguet XIVT bis S et des Hanriot XIVS.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3365/ap05^0000.jpg
 
Cordialement J-P

n°6091
6311
Posté le 05-04-2009 à 16:41:05  profilanswer
 

Erratum: il ne s'agit pas Pierre mais Jacques Strubi.

n°6102
CTP
Posté le 06-04-2009 à 12:29:18  profilanswer
 

Bonjour
 
Quelques infos sur la naissance de l'aviation sanitaire ci-dessous
 
Aviation sanitaire
 
Bien cordialement
Claude


---------------
Claude Thollon-Pommerol
  http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager.
n°6116
laurent pr​ovost
Posté le 07-04-2009 à 00:45:08  profilanswer
 

Bonsoir, et merci à tous pour ces tranches de vie aéro sanitaire, comme quoi, les hélico des samu, ont bien des antécédents. :)


---------------
HistoriX, le site  --  Les Poilus de L'AME
Pannes au fil des ans
n°6119
dtb
Posté le 07-04-2009 à 11:03:56  profilanswer
 

Salut à tous,  
 
La première évacuation sanitaire de l'histoire de l'aviation, du moins celle que je connaisse, a eu lieu le 18 novembre 1915 quand le capitaine Paulhan, de l'escadrille MF 99 S, rallie Prizrend (Kossovo) à Valona (Vlorë, Albanie) à bord d'un Maurice Farman XI, emmenant le Lt Štefánik gravement malade.
 
Vous en avez le récit de Robert Vaucher ici :
 
http://www.greatwardifferent.com/G [...] bie_01.htm
 
A l'estime dans la brume, à travers les montagnes albanaises sur un appareil à bout de souffle à peine capable de dépasser 1200 m. Si ça, c'est pas les ailes du courage...
 
DTB

n°6859
alain13
Posté le 21-08-2009 à 22:09:54  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Une vue de l'avion-ambulance Dorand AR...
 
http://img188.imageshack.us/img188/8589/dorandar.jpg
 
Cordialement,
Alain

n°7305
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 09-10-2009 à 14:57:05  profilanswer
 

dtb a écrit :

Salut à tous,  
 
La première évacuation sanitaire de l'histoire de l'aviation, du moins celle que je connaisse, a eu lieu le 18 novembre 1915 quand le capitaine Paulhan, de l'escadrille MF 99 S, rallie Prizrend (Kossovo) à Valona (Vlorë, Albanie) à bord d'un Maurice Farman XI, emmenant le Lt Štefánik gravement malade.
 
Vous en avez le récit de Robert Vaucher ici :
 
http://www.greatwardifferent.com/G [...] bie_01.htm
 
A l'estime dans la brume, à travers les montagnes albanaises sur un appareil à bout de souffle à peine capable de dépasser 1200 m. Si ça, c'est pas les ailes du courage...
 
DTB


 
 :hello: Bonjour à tous.
 
Un lien sur le parcours du Lieutenant Pilote Štefánik dans la revue historique des armées : http://rha.revues.org/index6790.html
 
Cordialement.
Bobrah.

n°12297
Rutilius
Posté le 25-09-2011 à 23:39:48  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
   Sur la naissance de l'aviation sanitaire.
 
   Le Temps Le Petit Temps, n° 3.072, Mardi 29 janvier 1918, p. 2.
 
 
                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Aviation%20sanitaire%20-%201..jpg
                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Aviation%20sanitaire%20-%202..jpg
                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Aviation%20sanitaire%20-%203..jpg
                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Aviation%20sanitaire%20-%204..jpg
                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Aviation%20sanitaire%20-%205..jpg
   ________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°14278
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 13-05-2012 à 17:00:17  profilanswer
 

Bonjour,
Au 26ème salon des Arts plastiques de La Rochelle, intitulé cette année "Hommage au Massif Central, ses Artistes, ses Grands Hommes", je suis tombé sur une rétrospective de la vie du Docteur Eugène Chassaing (1876-1968), pionnier visionnaire de l’aviation sanitaire. Voici ce que j’ai pu glaner :  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/DrChassaing005.jpg
A l’entrée en guerre de la France, le docteur Chassaing est réformé pour insuffisance cardiaque, mais animé par un fort sentiment patriotique il demande à repasser devant un conseil de réforme à Paris. Reconnu apte, il est affecté aux trains sanitaires comme médecin aide-major de 2ème classe le 19 août 1914. Il participe à ce titre à plusieurs évacuations de blessés dans le nord, le nord-est de la France et en Belgique, jusqu’en mai 1916. Constatant la relative lenteur des évacuations qui ralentissent le traitement des blessés et réduisent leurs chances de survie, il adresse plusieurs propositions d’amélioration au service de santé de l’armée : aménagements mieux adaptés des trains sanitaires, système de brancard extensible à toile mobile. Promu médecin aide-major de 1ère classe, il est affecté entre le 15 mai 1916 et juillet 1918 à l’ambulance auto chirurgicale n°21, spécialement destinée au traitement des grands blessés sur les champs de bataille du nord de la France. Toujours attentif aux problèmes de rapatriement sanitaires, il signale à sa hiérarchie des cas d’asphyxie mortelle survenus dans les autos sanitaires à cause des gaz de moteur. Pendant cette période, il accomplit également une mission dans les 3ème et 4ème armées italiennes, afin d’y étudier leur service de santé. Confronté directement aux insuffisances du rapatriement sanitaire et passionné d’aéronautique, le médecin Chassaing profite de ses relations ministérielles pour déposer, le 23 février 1917, une question officielle concernant la constitution de sections d’avions sanitaires. Convaincu du bien fondé de son projet et pour éviter tout atermoiement, il n’hésite pas à s’adresser à l’opinion et suscite, pour ce faire, un article, "Le traitement des blessés et l’avion sanitaire", publié dans Le petit parisien du 14 mars 1917. Malgré quelques oppositions, il obtient l’autorisation de transformer un avion de guerre déclassé en prototype d’avion de rapatriement. Les aménagements sont réalisés par le capitaine Dalsace aux ateliers de réparation de l’aéronautique installés à saint-Cyr et dirigés par le lieutenant-colonel Dorand, d’où le nom quelquefois donné à l’avion modifié : le Dorand-Dalsace. Les travaux consistent principalement à enlever tout ce qui est inutile dans l’appareil, afin de dégager un espace suffisant à l’intérieur du fuselage pour installer deux brancards superposés. Le premier essai du prototype a lieu à Villacoublay le 22septembre 1917 : Chassaing prend à cette occasion la place du blessé sur le brancard supérieur. Cet essai est vite complété par d’autres à proximité du front, notamment au Moulin de Laffaux, dans l’Aisne. Les résultats sont probants, mais la hiérarchie militaire tergiverse. Finalement, le docteur Chassaing obtient l’aménagement de six avions du même type, mais la guerre se termine sans que ces appareils soient mis en service. Quoiqu’il en soit, l’aviation sanitaire est née et elle est promise au plus bel avenir. En effet, dès novembre 1918, le général Lyautey, Résident général au Maroc, saisit l’intérêt d’un tel service aérien. Eugène Chassaing met au point un projet d’évacuation sanitaire dès 1919, puis quatre des six avions qu’il avait fait aménager en France sont livrés au 37ème régiment d’aviation du Maroc. L’aviation sanitaire sera largement utilisée par la suite lors de la guerre du Rif en 1925-1926.  
 
Une toile de Daniel Delacuvellerie : "Hommage au docteur Chassaing- Illustration sur l’Auvergne".  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/DrChassaing001.jpg
 
Détail du tableau.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/DrChassaing002.jpg
 
Maquettes réalisées par Jean-Paul Chassaing, le fils d'Eugène Chassaing.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/DrChassaing003.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/DrChassaing004.jpg
Cdlt
BB


Message édité par bruno17 le 13-05-2012 à 17:03:05

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007), "Étienne et les sirènes" (2009), (La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours", sortie janvier 2015 (Éditions du Croît-Vif) - Disque "Survivants" avec le groupe Facteur Cheval

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: aviation 

  Une evacuation sanitaire par la voie des airs au Maroc (1919)