Forum Pages d’Histoire: marine : NIALA Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : antoine4213000000 et 41 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

8 mars 1916 - Combat.

n°9842
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 26-10-2010 à 23:42:44  profilanswer
 

Bonsoir,
Le journal "Sur le vif" du 10 juin 1916, parle d'un combat d'un avion en mission photographique le 8 mars 1916 du pilote Sergent Maurice C. et du soldat BEAUVAIS.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5726/TextCOLLET-BEAUVAIS5.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5726/TextCOLLET-BEAUVAIS6.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5726/TextCOLLET-BEAUVAIS7.jpg
 
J'ai regardé sur M.D.H. avec les éléments que donne l'article et j'ai trouvé le Sergent Maurice COLLET venu de convalescence le 1er août 1916.
J'ai regardé sur le J.M.O. 1 A 311 si je trouvais une trace de ce combat, et j'ai trouvé ce qui y ressemble, mais les noms sont totalement différents (Sergent PROST Pierre et Lieutenant RATEL Maurice de l'Escadrille M.F. 70). Un autre combat ou le même :??:  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5726/JMO1A311.jpg
 
J'ai regardé le journal de compta. du 1er trimestre 1916 de l'Escadrille M.F. 70, il ne parle pas de blessures (il me semble).
Pensez-vous que c'est bien le Sergent Maurice COLLET qui parle de ce combat dans le journal "Sur le vif" et que la date du 8 mars 1916 est bonne ?
Merci.
Cordialement.

Message cité 1 fois
Message édité par Bobrah le 27-10-2010 à 00:49:56
n°9843
amboise37
Posté le 27-10-2010 à 01:27:30  profilanswer
 

Bonsoir,
c'est bien Maurice Collet. Il a été blessé le 8 mars 1916 et le soldat Pierre Beauvais avec qui il était, a été tué. Ils étaient de l'escadrille MF 35.
Voici la fiche de Pierre Beauvais :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] C=45638671
 
Maurice Collet, après sa sortie de l'hôpital, a été rayé du personnel navigant pour raisons de santé.
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] =234367284
 
amicalement
Didier


---------------
www.aeroplanedetouraine.fr
 
n°9845
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 27-10-2010 à 12:38:05  profilanswer
 

amboise37 a écrit :

Bonsoir,
c'est bien Maurice Collet. Il a été blessé le 8 mars 1916 et le soldat Pierre Beauvais avec qui il était, a été tué. Ils étaient de l'escadrille MF 35.
Voici la fiche de Pierre Beauvais :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] C=45638671
 
Maurice Collet, après sa sortie de l'hôpital, a été rayé du personnel navigant pour raisons de santé.
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] =234367284
 
amicalement
Didier


Bonjour Didier,
Merci pour votre réponse et ces précisions.
Ca colle bien donc pas d'erreur pour la date.
Amicalement.


Message édité par Bobrah le 27-10-2010 à 13:07:46
n°9848
Cuchlainn
Posté le 28-10-2010 à 20:16:47  profilanswer
 

Bonsoir,
 
N'étant pas spécialiste, puis-je demander s'il m'est permis de penser que le récit en rajoute un peu - ou a été enjolivé avant publication - parce que l'avion qui tient encore en l'air en dépit de cent balles reçues... et l'essence qui daigne ne pas s'enflammer...
 
Je suis plus surpris de voir encore dans un article de 1916 le vocable "aéro" - quand a-t-il été complètement supplanté par "avion" ? - ainsi que l'abus de langage "taube" pour désigner un quelconque avion allemand... même question ?
 
Cdlt
Cyrille


---------------
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)
n°9850
bruno10
Posté le 28-10-2010 à 21:08:19  profilanswer
 

Bonsoir
 
Les Farman étaient des avions solides!!.
Preuve en est le MF11  de l'escadrille MF 8 exposé aux invalides dans l'état ou il est revenu ,avec 400 impacts de balles et éclats d'obus!
cf ici sur le site d'Albin
http://albindenis.free.fr/Site_esc [...] lle008.htm
 
Bruno
 

n°9855
Cuchlainn
Posté le 29-10-2010 à 13:58:43  profilanswer
 

Bonjour,
Et pour l'autre question (les mots) ?
Avez-vous des infos sur l'usage persistant de "taube" et "aéro" ?
 
Cdlt
Cyrille


---------------
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)
n°9857
bruno10
Posté le 29-10-2010 à 15:01:22  profilanswer
 

Bonjour
 
Je crois que ces termes relevaient plus de l'argot qu 'autre chose
le terme Taube désignant un avion allemand -Il étéit difficile pour un non initié de determiner le type exact de l'avion-alors Taube(pigeon en allemand) c'était parfait pour désigner un avion boche
cf ici le dictionnaire du poilu
 
http://www.archive.org/stream/larg [...] 0/mode/2up
 
Pareil pour Aéro,diminutif de aeroplane-rapide a prononcer en cas d'attaque surprise
http://www.archive.org/stream/larg [...] 0/mode/2up
 
Cordialement
Bruno

n°9859
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 29-10-2010 à 15:45:39  profilanswer
 

Bonjour,
Bruno10 a raison, j'allais dire la même chose. Quand on lit un article, il faut se mettre aussi à l'époque, je pense.
Dans ce même journal, il y a un dessin d'avion Fokker E (je pense) avec plusieurs erreurs. Je le numériserai.
Dans la revues anglaise "Flight" aussi on retrouve "Taubes" en 1916.
Pendant la guerre, tous les avions ne tombaient pas ou étaient incendiés avec quelques balles et heureusement aussi. Pour l'avion de Maurice COLLET il faudrait pouvoir confirmer par les archives, mais pour moi le récit ne me choque pas plus que ça et semble bien correspondre avec un avion Farman.
Cordialement.
Bobrah.


Message édité par Bobrah le 29-10-2010 à 17:37:10
n°9860
Cuchlainn
Posté le 29-10-2010 à 16:07:13  profilanswer
 

Bonjour,
 
Concernant taube, je suis toujours un peu surpris de voir que ce nom d'avion rare et utilisé seulement au début de la guerre ait pu, lui, devenir le nom générique pour "avion allemand". De mémoire, la citation de Frantz et Quenault évoque "un Taube" aussi alors qu'il s'agit d'un biplan Aviatik. Donc l'usage n'était pas seulement argotique. Je connaissais bien cet usage mais je ne pensais pas qu'il avait persisté jusqu'en 1916, alors qu'il n'y a plus de véritable avion Taube dans le ciel depuis un bon moment.
Surtout que "Aviatik" figure également au dictionnaire de l'argot  ;)  
 
Sinon, "aéro" n'est pas plus facile à prononcer que "avion"...
 
Cdlt
Cyrille


---------------
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)
n°9874
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 30-10-2010 à 12:42:56  profilanswer
 

Cuchlainn a écrit :

Bonjour,
 
Concernant taube, je suis toujours un peu surpris de voir que ce nom d'avion rare et utilisé seulement au début de la guerre ait pu, lui, devenir le nom générique pour "avion allemand". De mémoire, la citation de Frantz et Quenault évoque "un Taube" aussi alors qu'il s'agit d'un biplan Aviatik. Donc l'usage n'était pas seulement argotique. Je connaissais bien cet usage mais je ne pensais pas qu'il avait persisté jusqu'en 1916, alors qu'il n'y a plus de véritable avion Taube dans le ciel depuis un bon moment.
Surtout que "Aviatik" figure également au dictionnaire de l'argot  ;)  
 
Sinon, "aéro" n'est pas plus facile à prononcer que "avion"...
 
Cdlt
Cyrille


Bonjour,
Ils en parlent ici aussi :
http://www.flightglobal.com/pdfarc [...] 01130.html
Cordialement.

n°13163
oscaretguy​1938
Stampe SV4
Posté le 10-01-2012 à 14:58:04  profilanswer
 

Dans les 3 journaux de marche de la V14,puis V101 le rédacteur n'utilise pratiquement jamais le mot "avion"mais utilise le mot ;appareil. §  SV 4

n°15741
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 24-12-2012 à 11:44:35  profilanswer
 

Bonjour,
 
Citation du photographe Pierre BEAUVAIS :
 
"Le 8 mars 1916, au cours d'une reconnaissance photographique, a tenu tête à 4 avions ennemis, manoeuvrant sa mitrailleuse avec le plus grand calme jusqu'au moment où une balle l'a blessé mortellement."
(Ordre du 24 mars 1916).

 
(Source : Revue "l'Aérophile" du 1er au 15 juin 1916 - Bibliothèque du S.H.D. Vincennes).
 
Edition pour ajout :
 
Citation du pilote Maurice COLLET :
 
"Le 8 mars 1916, engagé dans un combat avec quatre avions ennemis, a reçu deux blessures et a eu son observateur tué ; a réussi, néanmoins, grâce à son sang froid, à échapper à la poursuite des avions ennemis et à atterrir dans nos lignes avec un appareil intact."
 
(Source : Revue "l'Aérophile" du 1er au 15 juin 1916 - Bibliothèque du S.H.D. Vincennes).

Message cité 2 fois
Message édité par Bobrah le 24-12-2012 à 11:59:31
n°17999
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 02-12-2013 à 10:49:05  profilanswer
 

Bobrah a écrit :


Citation du pilote Maurice COLLET :
 
"Le 8 mars 1916, engagé dans un combat avec quatre avions ennemis, a reçu deux blessures et a eu son observateur tué ; a réussi, néanmoins, grâce à son sang froid, à échapper à la poursuite des avions ennemis et à atterrir dans nos lignes avec un appareil intact."
 
(Source : Revue "l'Aérophile" du 1er au 15 juin 1916 - Bibliothèque du S.H.D. Vincennes).


 
Bonjour,
Il y a une photographie de lui dans la revue "Le monde illustré" du 20 mai 1916 et que l'on peut trouver sur Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] /f13.image
et l'article parle aussi de ce combat.
Cordialement.


Message édité par Bobrah le 02-12-2013 à 10:51:25
n°18002
fredo64
Posté le 02-12-2013 à 11:05:45  profilanswer
 

Bobrah a écrit :

(Source : Revue "l'Aérophile" du 1er au 15 juin 1916 - Bibliothèque du S.H.D. Vincennes).


 
bonjour à tous,
 
juste pour info, ou petit rappel pour certains, L'Aérophile est dispo en ligne sur Gallica.
 
cdlt,
Fred

Message cité 1 fois
Message édité par fredo64 le 02-12-2013 à 11:06:42

---------------
"Si Dieu voulait interdire de boire, aurait-il fait vin si bon?" (Richelieu).
n°18020
Bobrah
Popote de l'aviation Salonique
Posté le 05-12-2013 à 10:34:47  profilanswer
 

fredo64 a écrit :


juste pour info, ou petit rappel pour certains, L'Aérophile est dispo en ligne sur Gallica.
 


 
Salut,
Oui c'est très bien et depuis octobre 2013  [:bobrah:9]. Vous avez raison de le signaler.
 
Ce n'était le cas en 2012 et lorsque je cherchais à photographier cette revue, d'où ma citation de source (Bibliothèque du S.H.D. Vincennes) où j'avais pu la consulter et prendre en photographie  [:bobrah:1].
A l'époque je n'avais pas eu le temps de photographier tous les numéros sur 1918, je n'ai plus à le faire maintenant et on peut faire une recherche par mot ou nom, ce qui n'est pas possible avec mes photos [:bobrah:5].
Cordialement.


Message édité par Bobrah le 05-12-2013 à 11:44:44
n°24116
oder144
Posté le 21-04-2017 à 10:27:22  profilanswer
 

Bonjour
Maurice Collet 1891-1976. Comme de nombreux jeunes gens a fait trois ans de service militaire puis a enchaîné sur 4 de guerre. Lorsqu'il a écrit cet article il avait 25 ans. Pour vous permettre de mieux le situer: Médaille Militaire, Croix de Guerre, Croix de Saint Georges, Croix de Guerre belge, Médaille de Verdun. 1932 Chevalier de la Légion d'Honneur, 1947 Officier de la Légion d'Honneur (réserve) résistant de la première heure Arrêté par la Gestapo, incarcéré à Fresnes relaxé mis en résidence surveillée subit avec stoïcisme les vexations de la police allemande et de la milice. Remis en liberté repend son activité clandestine, a rendu des services très appréciés à la résistance et à la libération du pays. Attribution de la Croix de Guerre avec Palmes. Il ne se faisait pas mousser, c'était simplement sa façon d'écrire. 60 ans après cette bataille il était encore très ému de ne pas avoir pu ramener le photographe vivant à bon port. Méditez. Bonne journée

Bobrah a écrit :

Bonsoir,
Le journal "Sur le vif" du 10 juin 1916, parle d'un combat d'un avion en mission photographique le 8 mars 1916 du pilote Sergent Maurice C. et du soldat BEAUVAIS.
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] UVAIS5.jpg
http://images.mesdiscussions.net/p [...] UVAIS6.jpg
http://images.mesdiscussions.net/p [...] UVAIS7.jpg
 
J'ai regardé sur M.D.H. avec les éléments que donne l'article et j'ai trouvé le Sergent Maurice COLLET venu de convalescence le 1er août 1916.
J'ai regardé sur le J.M.O. 1 A 311 si je trouvais une trace de ce combat, et j'ai trouvé ce qui y ressemble, mais les noms sont totalement différents (Sergent PROST Pierre et Lieutenant RATEL Maurice de l'Escadrille M.F. 70). Un autre combat ou le même :??:  
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] O1A311.jpg
 
J'ai regardé le journal de compta. du 1er trimestre 1916 de l'Escadrille M.F. 70, il ne parle pas de blessures (il me semble).
Pensez-vous que c'est bien le Sergent Maurice COLLET qui parle de ce combat dans le journal "Sur le vif" et que la date du 8 mars 1916 est bonne ?
Merci.
Cordialement.



---------------
Oder144

Aller à :
Ajouter une réponse