31 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

PERUSSEAU Julien

n°21139
tattu
Posté le 03-03-2015 à 23:50:33  profilanswer
 

bonsoir
 
Je fais un peu le forcing car étant en vacances j'en profite pour avancer un maximum....
J'aimerais savoir où je pourrais trouvé sa fiche matricule vu que son bureau de recrutement est Oran !!
merci de cotre aide
cdlt olivier
 
PERUSSEAU Julien
 
Né le 19/10/1895 à Alger, décédé le …../....
Fils de François et Catherine ROMAIN.
 
Recrutement Oran n°  ..  , classe 1915.  
 
Parcours :
Appelé le 20/12/1914 au 3ème zouave, 3ème tirailleur algérien, 1er tirailleur algérien.
Passé à l'aviation le 17/01/1918 en qualité d'élève pilote, pilote le 14/05/1918 division Nieuport Spad, Dijon, Miramas, Pau, Cazaux, Pau (27/07/1918), CIACB le 08/08/1918, Spa 38, affecté Spa 92 le 18/04/1919.
 
Aspirant le 15/041915.
Adjudant.
 
Croix de guerre.
 
1 citation à l'ordre du régiment le 28/10/1916 ?
 
 
 
Sources : Mémoiresdeshommes.

n°21150
JPL 85_08
Posté le 05-03-2015 à 14:40:36  profilanswer
 


Bonjour,
 
La fiche matricule est aux archives d'outre-mer à Aix en Provence. Il y a 3 vues accesssibles par le lien ci-après:
 
http://anom.archivesnationales.cul [...] ger-Alger-
 
Cordialement,
 
Jean-Pierre

n°21151
extraterre​stre
Posté le 05-03-2015 à 15:11:43  profilanswer
 

bonjour
 
attention le site des ANOM ne fonctionne pas avec Internet Explorer, utilisez Google+ ou Firefox ...
 
cordialement


---------------
Jacqueline L.
n°21158
JPL 85_08
Posté le 06-03-2015 à 18:27:05  profilanswer
 

Bonjour,
 
Bien vu extraterrestre, j'avais oublié de le préciser.
 
Petit complément à verser au dossier: le Lieutenant Julien PERUSSEAU a été promu Chevalier de la Légion d'Honneur par décret au JORF du 14 août 1931 - page 8978:
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14628/JORFCHLHPERUSSEAUJulien14aout1931page89781.jpg
 
Cordialement
 
Jean-Pierre

n°24730
Julie13
Posté le 05-10-2017 à 19:00:15  profilanswer
 

tattu a écrit :

bonsoir
 
Je fais un peu le forcing car étant en vacances j'en profite pour avancer un maximum....
J'aimerais savoir où je pourrais trouvé sa fiche matricule vu que son bureau de recrutement est Oran !!
merci de cotre aide
cdlt olivier
 
PERUSSEAU Julien
 
Né le 19/10/1895 à Alger, décédé le …../....
Fils de François et Catherine ROMAIN.
 
Recrutement Oran n°  ..  , classe 1915.  
 
Parcours :
Appelé le 20/12/1914 au 3ème zouave, 3ème tirailleur algérien, 1er tirailleur algérien.
Passé à l'aviation le 17/01/1918 en qualité d'élève pilote, pilote le 14/05/1918 division Nieuport Spad, Dijon, Miramas, Pau, Cazaux, Pau (27/07/1918), CIACB le 08/08/1918, Spa 38, affecté Spa 92 le 18/04/1919.
 
Aspirant le 15/041915.
Adjudant.
 
Croix de guerre.
 
1 citation à l'ordre du régiment le 28/10/1916 ?
 
 
 
Sources : Mémoiresdeshommes.


n°24731
Lucien Mor​areau
Posté le 05-10-2017 à 20:52:04  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Voici quelques bricoles additionnelles :
PERUSSEAU Julien, né le 19/10/1895 à MUSTAPHA, Algérie, Pas de mention de décès (Mustapha était à l'époque une commune distincte d'Alger, avec son propre état-civil)
Asp du 1er Tirailleurs algériens, breveté n° 13289 le 12/05/1918 à Istres, ACF n° 13023 le 11/11/1918, DGC : Lt
 
J'ajoute que nous avons aussi :
PÉRUSSEAU Georges né le ? à ?
Sgt du 16è détachement, breveté n° 31727  le 04/08/1945 par C.F.P.N. Amérique, n° US 976
 
Certainement de la même famille, peut-être même le fils
 
Pour en terminer et ne jamais faire comme tout le monde, je ne peux pas accéder aux documents numérisés sur le site de l'ANOM, ni avec Firefox ni avec Chrome, alors que ça marche parfaitement avec Internet Explorer...
 
Bonne soirée

n°24733
fredo64
Posté le 05-10-2017 à 21:05:18  profilanswer
 

bonsoir M. Morareau.
 
rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul. la configuration de l'interface de lecture est définie sous cette forme depuis l'origine.
 
cdlt,
Fred


---------------
"Si Dieu voulait interdire de boire, aurait-il fait vin si bon?" (Richelieu).
n°24735
Lassaque
Posté le 06-10-2017 à 09:19:50  profilanswer
 

Bonjour,
Sans doute savez-vous déjà que Julien Pérusseau a été élève des Arts et métiers à Aix en Provence en 1913-14 et qu'après-guerre il a été ingénieur des travaux publics à Oran puis à Lamoricière et enfin à Tlemcen. Il volait au centre d'entraînement des pilotes mobilisables à Oran en 1931-32 (il était alors lieutenant de réserve) puis a été très actif au centre d'aviation populaire de Tlemcen en 1939. Il était pilote de tourisme après la deuxième guerre et il était en retraite à Mostaganem avant l'évacuation de l'Algérie.
Bien à vous
J. Lassaque

n°24742
Lucien Mor​areau
Posté le 06-10-2017 à 19:50:58  profilanswer
 

Tlemcen, Lamoricière, Mostaganem, etc... une autre époque, une autre vie, une autre planète...
 
Mais ça ne me dit pas où et quand est né Georges... Où était julien en 1922/23 ? Par ailleurs, son acte de naissance ne mentionné que son mariage à Oran mais pas de décès...  
 
Bonne soirée,
 
LM

n°24747
tattu
Posté le 06-10-2017 à 20:55:27  profilanswer
 

Bonsoir
voici ce que j'ai sur PERUSSEAU Julien  
 
Né le 19/10/1895 à Alger, décédé le …../....
Fils de François et Catherine ROMAIN.
 
Recrutement Oran n° 2836 , classe 1915.  
 
Parcours :
 
Incorporé à compter du 18/12/1914 arrivé au corps du 3ème zouave, comme zouave de 2eme classe le 20/12/1914.
Passé au 3eme régiment de tirailleurs le 23/12/1914.
Nommé aspirant le 15/4/1915.
Passé au 6eme régiment de tirailleur le 25/4/1915
Passé au 1er régiment de tirailleur le 15/5/915.
Passé à l'aviation le 17/01/1918 en qualité d'élève pilote, pilote le 14/05/1918 division Nieuport Spad, breveté n°13289 le 12/5/1918, breveté ACF n°13023 le 11/11/1918.
 Dijon, Miramas, Pau, Cazaux, Pau (27/07/1918), CIACB le 08/08/1918, Spa 38, affecté Spa 92 le 18/04/1919.
Envoyé en congé illimité par le 3eme groupe d'aviation le 24/8/1919. Se retire à Oran , rue d'Azoff , certificat de bonne conduite accordé.
 
A accompli plusieurs périodes d’entraînement de 15 jours entre le 1/12/1924 et le 23/12/1933.
Nommé sous lieutenant dans le cadre des officiers de l'aéronautique le 7/1/1925, affecté au 2eme groupe d'aviation d'Afrique . Radié du personnel navigant de l'aéronautique pour inaptitude physique le 10/1/1927.
Promu lieutenant le 16/12/1928.
Réintégré dans le personnel navigant de l'aéronautique le 16/5/1929.
Passé à la base aérienne de La Sénia le 12/2/1937.
Rappelé à l'activité le 29/9/1938 , renvoyé dans ses foyers le 1/10/1938, affecté au Bataillon de l'air n°202 .
Démobilisé le 23/7/1940 à La Sénia par le bataillon de l'air n° 202. Se retire à Faubourg Bertrand Flemcen Oran.
Suite à la limite d'age est versé dans le cadre sédentaire du corps des officiers de réserve de l'air le 31/12/1941.
Rappelé sous les drapeaux par décision de l'air en Algérie , affecté à la station météo du Kej ??  
Classé affecté spécial (tableau II) au titre des Ponts et Chaussées 2eme circonscription comme ingénieur TPE du 1/7 au 31/12/1944 par décision du préfet d'Oran , renouvelé 2 fois jusqu'au 31/12/1945.
 
Aspirant le 15/041915.
Adjudant.
 
Croix de guerre.
Médaille commémorative de la grande guerre
Médaille de la victoire
Chevalier de la légion d'honneur 14/8/1931
« Lieutenant du centre de mobilisation d'aviation d’Afrique n°2, 15 ans de service ,5 campagnes,. A été blessé et cité . A accompli 5 périodes d’entraînements aérien volontaire »
 
1 citation à l'ordre du régiment le 28/10/1916  
 
Blessé grièvement à la tête de sa section qu'il entraînait à l'attaque d'un centre de résistance ennemi .
Blessé par éclats d'obus le 12/9/1916 à Bouchavesnes...... ??? et plaies à la tête par balles et éclats d'obus.
 
 
Sources : Mémoiresdeshommes archives départementales (anom), forum 14-18

n°24752
Lassaque
Posté le 08-10-2017 à 09:58:46  profilanswer
 

Bonjour,
On déborde un peu (!) de 1914-18 mais, puisque vous vous interrogez : la station météorologique du Kef (Le Kef est en Tunisie) a été installée en décembre 1942, par le personnel "Air" de la station du terrain de Tunis-El Aouina, replié d'abord à Tebessa après l'invasion allemande de la Tunisie (novembre). Elle a subsisté jusqu'à la libération de Tunis (mai 1943), après quoi les stations météo de Tunisie ont réintégré leurs implantations précédentes.
Bien à vous
J. Lassaque


Message édité par Lassaque le 08-10-2017 à 09:59:47
n°24754
tattu
Posté le 08-10-2017 à 11:17:17  profilanswer
 

bonjour
merci. Je suis allé voir du côté de la base Léonore pour sa légion d'honneur, mais je n'ai pas trouvé son nom.
cdlt Olivier


Aller à :
Ajouter une réponse