FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  Prisonniers

  Camp de Prisonniers

 

Il y a 51 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Camp de Prisonniers

n°119263
Johannsen
Posté le 03-10-2016 à 11:29:54  profilanswer
 

Bonjour à tous.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Lagerklein.jpg
Cdlt.

n°119270
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 03-10-2016 à 16:43:22  profilanswer
 

Bonjour,
   Camp de prisonniers de ... ???
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119271
michelstl
Posté le 03-10-2016 à 17:56:48  profilanswer
 

Bonjour
Plan, schéma, «exemple» (Biespiel) / liste de sorties d'urgence  (alarm ausstellung)
Mais de quel lieu en effet.
Salutations
Michel


---------------
Le 95e R.I. :  http://www.michelsl.com/95e_RI/Bou [...] 14-18.html
n°119275
Johannsen
Posté le 03-10-2016 à 21:08:00  profilanswer
 

"Beispiel einer Alarm-Aufstellung"
Un exemple de la façon dont les gardes sont positionnés en cas d'urgence ou d'une révolte dans le camp.
Quel camp, devrait être un "défi sportif" pour les amis français.
En tout cas, je vais vous révéler le nom de le camp plus tard. C'est pas un secret.  
Cdlt.

n°119276
Johannsen
Posté le 03-10-2016 à 21:13:26  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/LagerS2.jpg

n°119278
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 03-10-2016 à 22:28:09  profilanswer
 

Bonsoir
  Il faut dire aussi que le klein plan est difficile à lire, je distingue bien quelques Wache  (et je ris pas) comme partout ; je préfèrerais une grosse image
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119279
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 04-10-2016 à 07:05:52  profilanswer
 

Bonjour,  
Oui comme le dit Alain, un plan plus gros et entier serait préférable...
Merci par avance.
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°119283
lavande
Posté le 04-10-2016 à 10:41:49  profilanswer
 

Bonjour,
 Merci de nous faire partager ce document! Si ce plan représente le plan du camp d'Ohrdruf, celà serait une grande avancée pour mes recherches!
 Bonne journée et encore un grand merci.
 Lavande.


---------------
nos jours ne sont beaux que par leur lendemain
n°119288
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 04-10-2016 à 15:04:26  profilanswer
 

Bonjour,
   J'aimerais bien Holzminden, pour certifier l'emplacement, qui (d'après moi) commence à être récupéré. Un indice bitte !
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119291
Johannsen
Posté le 04-10-2016 à 16:42:56  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/LagerRi.jpg
Feldweg nach Ritze

n°119292
Johannsen
Posté le 04-10-2016 à 16:47:53  profilanswer
 

Bonjour Lavande,
malheureusement, il est pas Ohrdruf.
Cdlt.

Message cité 1 fois
Message édité par Johannsen le 04-10-2016 à 17:06:26
n°119293
Johannsen
Posté le 04-10-2016 à 17:02:23  profilanswer
 

Une note plus pour la note. Ritze est un endroit très petit. Pour une recherche avec Google Earth la mention supplémentaire de l'État serait utile. Allemagne se compose de 16 Etats fédéraux. Bonne chance!

n°119294
lavande
Posté le 04-10-2016 à 17:54:38  profilanswer
 

Johannsen a écrit :

Bonjour Lavande,
malheureusement, il est pas Ohrdruf.
Cdlt.


 
  Quel dommage, je continuerai de chercher sur le camp d'Ohrdruf!
 


---------------
nos jours ne sont beaux que par leur lendemain
n°119296
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 04-10-2016 à 20:28:47  profilanswer
 

Bonjour
   Salzwedel ?
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119297
Johannsen
Posté le 04-10-2016 à 20:44:37  profilanswer
 

Bingo! Félicitations Alain. Matin je vais montrer l'image totale et quelques détails.
Cordialement.


Message édité par Johannsen le 04-10-2016 à 20:44:55
n°119299
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 05-10-2016 à 04:53:15  profilanswer
 

Bonjour Lavande,
Que cherchez vous sur ce camp ?
Des CP, des photos, des infos ?
Ci-dessous vous trouverez ce que j'ai publié dans mon dernier livre.
A votre disposition.
J. Claude
 
OHRDRUF
 
Deux annexes, Lager A et Lager B, réservé aux sous-officiers. L’annexe B abritait également les civils, dont de nombreux vieillards, des enfants de 8 à 12 ans, des prêtres et des pasteurs.
Il s’agissait d’un camp de discipline.
12 000 prisonniers et 300 civils.
Kommandant : inconnu.
Lazarett : épidémie de bronchites, pneumonies, et tuberculose. Dans un coin de l’enceinte de fil de fer une petite baraque regroupait les pulmonaires et une autre les fous. A l’intérieur de cette dernière c’était des luttes, des cris effrayants ou des rires ridicules.  
Journal : Le Journal du Camp, Le Journal Paroissial (pour les prêtres). Les autorités allemandes avaient fait paraître un journal intitulé, Les Nouvelles Hebdomadaires.  
Anecdotes : de nombreux prisonniers civils provenaient du camp d’Holzminden. Ohrdruf sera évacué en fin 1917 vers Langensalza.
Hebdomadairement il y avait un appel des poux : les détenus infestés étaient alors badigeonnés de liquide soufré, puis entièrement rasés. « Vous avez des poux, tous les français ont des poux » disaient avec un air de mépris les officiers allemands.
Les gardes pratiquaient des raffinements de cruauté : ils arrosaient le plancher d’une baraque en plein hiver, et les prisonniers devaient se coucher sur des planches couvertes de glace .  « Deux fois par semaine les civils allemands des villes voisines sont admis à visiter le camp après avoir versé 20 Pfennigs par personne » a témoigné le docteur C…
 
Ohrdruf était également connu sous le nom du camp « des mains blanches », car il y avait de nombreux prisonniers homosexuels. Un ancien prisonnier précisait : « Dans ce camp il y avait un « bal des intimes » dans une baraque où le soir l’on dansait ente hommes. Des prisonniers se livraient à la prostitution et les officiers allemands avaient des mignons »…
Dans ce camp se trouvait Gabriel Lebrun, frère du député Albert Lebrun, et futur Président de la République. Monument aux morts.
En 1940 dans ce camp sera détruit le wagon 2419D, c'est-à-dire le wagon dit « de l’Armistice ».
 
Livres :  
Arvengas G : Entre les fils de fer, 1918.
Daniel-Wiesser F : Otages de la grande guerre, 2005.
 


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°119301
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 05-10-2016 à 08:43:35  profilanswer
 

stcypre a écrit :

En 1940 dans ce camp sera détruit le wagon 2419D, c'est-à-dire le wagon dit « de l’Armistice ».


Bonjour,
   On en a déjà parlé ( et il y a peu), ce n'est pas en 1940, mais bien à la fin de la guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t118342
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119307
lavande
Posté le 05-10-2016 à 11:46:51  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour Lavande,
Que cherchez vous sur ce camp ?
Des CP, des photos, des infos ?
Ci-dessous vous trouverez ce que j'ai publié dans mon dernier livre.
A votre disposition.
J. Claude
 
OHRDRUF
 
Deux annexes, Lager A et Lager B, réservé aux sous-officiers. L’annexe B abritait également les civils, dont de nombreux vieillards, des enfants de 8 à 12 ans, des prêtres et des pasteurs.
Il s’agissait d’un camp de discipline.
12 000 prisonniers et 300 civils.
Kommandant : inconnu.
Lazarett : épidémie de bronchites, pneumonies, et tuberculose. Dans un coin de l’enceinte de fil de fer une petite baraque regroupait les pulmonaires et une autre les fous. A l’intérieur de cette dernière c’était des luttes, des cris effrayants ou des rires ridicules.  
Journal : Le Journal du Camp, Le Journal Paroissial (pour les prêtres). Les autorités allemandes avaient fait paraître un journal intitulé, Les Nouvelles Hebdomadaires.  
Anecdotes : de nombreux prisonniers civils provenaient du camp d’Holzminden. Ohrdruf sera évacué en fin 1917 vers Langensalza.
Hebdomadairement il y avait un appel des poux : les détenus infestés étaient alors badigeonnés de liquide soufré, puis entièrement rasés. « Vous avez des poux, tous les français ont des poux » disaient avec un air de mépris les officiers allemands.
Les gardes pratiquaient des raffinements de cruauté : ils arrosaient le plancher d’une baraque en plein hiver, et les prisonniers devaient se coucher sur des planches couvertes de glace .  « Deux fois par semaine les civils allemands des villes voisines sont admis à visiter le camp après avoir versé 20 Pfennigs par personne » a témoigné le docteur C…
 
Ohrdruf était également connu sous le nom du camp « des mains blanches », car il y avait de nombreux prisonniers homosexuels. Un ancien prisonnier précisait : « Dans ce camp il y avait un « bal des intimes » dans une baraque où le soir l’on dansait ente hommes. Des prisonniers se livraient à la prostitution et les officiers allemands avaient des mignons »…
Dans ce camp se trouvait Gabriel Lebrun, frère du député Albert Lebrun, et futur Président de la République. Monument aux morts.
En 1940 dans ce camp sera détruit le wagon 2419D, c'est-à-dire le wagon dit « de l’Armistice ».
 
Livres :  
Arvengas G : Entre les fils de fer, 1918.
Daniel-Wiesser F : Otages de la grande guerre, 2005.
 


 
Bonjour Jean-Claude, et vous tous.
 Je vais essayé d'être bréve , pour répondre à vos questions.
  Que cherchez-vous sur le camp d'Ordruf?
 Le parcours de mon Pére prisonnier blessé, parti de Lunéville ,le 3 septembre 1914, pour l' Allemagne.
 Tres certainement , un premier camp, le camp de Cassel, puis le camp d'Ohrdruf.
 De par sa blessure a t'il été au Lazareth d'Ohrdruf? existe t'il un registre pour les entrants dans ce lazareth?
 Par contre je sais qu'il est au Bloc 5 baraque M 25 en date du 1er octobre. Quel lager? Lager A ou Lager B?
 Bien sur un plan du camp d'Ohrdruf.
  Voilà pour le moment, où en est ma recherche.
 Toute piste de recherche sera la bienvenue.
 Merci et tres bonne journée à vous tous.
     Lavande.
 
 


---------------
nos jours ne sont beaux que par leur lendemain
n°119310
Johannsen
Posté le 05-10-2016 à 17:33:06  profilanswer
 

Bonjour.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Lagerges.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Lagerd1.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Lagerd2.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Lagerd3.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Lagerd4.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Artill.jpg
 
Cordialement.

n°119318
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 05-10-2016 à 19:42:47  profilanswer
 

Bonsoir
    Connait-on sa localisation exacte ?
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119320
Johannsen
Posté le 05-10-2016 à 20:31:29  profilanswer
 

Bonsoir Alain,
environ ici.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Pos.jpg
 
Cdlt.

n°119331
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 06-10-2016 à 12:03:34  profilanswer
 

Bonjour
   Merci Johannsen. Vous connaissez le coin ?  Une ancienne voie ferrée qui tourne, au nord de la localisation ?? Pas beaucoup de streetview  par là ! (Et pas de vues aériennes en remontant les années ? Google earth ne remonte qu'en 2000)
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119349
Johannsen
Posté le 07-10-2016 à 20:48:15  profilanswer
 

Bonsoir Alain,
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10072/Pos1.jpg
 
Cette ligne de chemin de fer est actif aussi aujourdhui.
Je conduisais la route à quelques reprises sans savoir, ici était là il y a 100 ans un camp de prisonniers.
Street View en allemagne il y a seulement pour plus grandes villes.
Les gens étaient très bien contre. Ici beaucoup de gens sont en face les entreprises américaines ..... suspecte.  
Lois sur la confidentialité, non?
 
Cdlt.


Message édité par Johannsen le 07-10-2016 à 20:54:32
n°119350
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 07-10-2016 à 22:25:32  profilanswer
 

Bonsoir
  Johannsen  : je parlais de la voie ferrée  - en bleu-  qui décrit une boucle vers ... les champs et qui dans le temps devait bien arriver quelque part.
Pour Street View ça n'engage que moi, mais ça rend trop de services pour s'en passer ! Même si maintenant les panneaux indicateurs - d'autoroute - sont floutés ( on se demande pourquoi). Ceci dit on ne nous a pas demandé notre  avis  ... heureusement ?  Ça m'a permis de voir de près des endroits où je n'irai jamais et qui m’intéressent.
Cordialement
Alain
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/salzwedel.jpg


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°119362
Johannsen
Posté le 08-10-2016 à 14:05:34  profilanswer
 

Bonjour Alain,
vous avez raison en fait. Je ne sais pas, mais il est une ancienne voie ferrée. Cette ligne existait de 1891 à 1945.
Histoire du chemin de fer, je ne sais rien. Bien vu, Alain!
https://de.wikipedia.org/wiki/Bahns [...] Dannenberg
Cdlt. et bon weekend.

n°120241
lavande
Posté le 30-11-2016 à 14:43:52  profilanswer
 

lavande a écrit :


 
Bonjour Jean-Claude, et vous tous.
 Je vais essayé d'être bréve , pour répondre à vos questions.
  Que cherchez-vous sur le camp d'Ordruf?
 Le parcours de mon Pére prisonnier blessé, parti de Lunéville ,le 3 septembre 1914, pour l' Allemagne.
 Tres certainement , un premier camp, le camp de Cassel, puis le camp d'Ohrdruf.
 De par sa blessure a t'il été au Lazareth d'Ohrdruf? existe t'il un registre pour les entrants dans ce lazareth?
 Par contre je sais qu'il est au Bloc 5 baraque M 25 en date du 1er octobre. Quel lager? Lager A ou Lager B?
 Bien sur un plan du camp d'Ohrdruf.
  Voilà pour le moment, où en est ma recherche.
 Toute piste de recherche sera la bienvenue.
 Merci et tres bonne journée à vous tous.
     Lavande.
 Bonjour Jean-Claude,
 Je ne sais pas si à ce jour vous avez pu prendre connaissance de mon message. Merci et tres cordialement. Lavande
 
 



---------------
nos jours ne sont beaux que par leur lendemain
n°120247
fritzz
Posté le 30-11-2016 à 16:27:17  profilanswer
 

Salzwedel. Une confirmation supplémentaire. Le chemin de terre à Ritze, un village près de Salzwedel.

n°120871
vcartron
Posté le 17-01-2017 à 22:00:02  profilanswer
 

Bonjour, je fais des recherches sur l'arrière grand père de mon Mari. Charles Lemesre né le 17 juillet 1878. Registre matricule du recrutement 5714 classe mobilisation 1898  n° 201 de tirage dans le canton de LILLE SUD. J'ai trouvé son registre matricule sur les AD du Nord. Il est indiqué qu'il a été prisonnier à MAUBEUGE le 8 septembre 1914 interné à MUNSTER et rapatrié le 23 décembre 1918. je viens d'écrire aux archives de la Défense pour avoir son dossier. Nous avons deux documents  ressemblant à une enveloppe faisant état  du matricule 1783, d'un kommando 49, camp de Sennelages Wesfalen blok 2. Quelqu'un aurait-il des informations à ce sujet ? merci d'avance cordialement Véronique,
 


---------------
Véronique
n°120874
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 18-01-2017 à 06:43:52  profilanswer
 

Bonjour,  
Je vais vous donner ce que j'ai écrit sur ce camp de Münster (ne pas oublier le ¨ car sinon c'est Munster en France).
IL faut savoir que les PG ont connu de 2 à 5 camps sans compter les différents Kommando.
Si vous avez la possibilité de m'envoyer un scan de ces 2 documents?
Le camp est connu pour être un lieu où les allemands ont créé de nombreuses cartes photo, dans le but de propagande.
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°120875
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 18-01-2017 à 06:48:46  profilanswer
 


Bonjour,  
Voici ce que j'ai publié dans mon livre: les oubliés de la mémoire.
 
MÜNSTER
 
Un des plus grands camps. Il était composé de trois  annexes : camp I,  Haus Spital, camp II ou Rennbahn, le plus vaste avec plus de 10 000 prisonniers, et camp III , réservé en majorité aux civils dont de nombreux étudiants et séminaristes. Ces déportés   arrivaient au camp toujours la nuit. Les soldats prisonniers étaient des territoriaux, des noirs et des maghrébins. Dans ce camp existait un établissement pénitentiaire ou Strafanstalt.
Au total 40 000 prisonniers et plusieurs milliers de civils.
Kommandant[b][/b]: camp I, Oberst Nütten, camp II, Oberst von Frentz, camp III, Oberst Geise.
Lazarett : dénommé Berg Kaserne, il comprenait une salle de fous atteints par la folie de persécution. Cette folie se manifestait par un refus de s’alimenter, des propos incohérents, des gestes absurdes, des suicides. Il y eut une épidémie de dysenterie, surtout chez les civils. Dans la ville de Münster il y avait le Lazarett Saint Benoît de Recke. Le cimetière se trouvait à environ 8 kilomètres du camp.
Journal : Le Soutien. Un des rares camps où le journal était édité secrètement. Dans l’annexe de Rennbahn on trouvait Le Journal, puis les Echos du Camp.
 
Anecdotes : les lieux de représailles étaient situés à Mitau ou Blizna. Les prisonniers envoyés là-bas, seront sélectionnés parmi les « élites » ! Le camp n° 1 fut en grande partie détruit par un incendie en 1915 à la suite, semble-t-il d’un problème de chauffage, mal maitrisé par les détenus.
La punition du poteau était courante. Il est fait mention d’un poteau sur lequel un panneau indiquait : « Cet homme est puni parce qu’il est fui » (sic). Le travail s’effectuait dans des mines de la région, et selon les témoins les « Stiger », porions civils, étaient brutaux.
Au camp de Rennbahn avait eu lieu une exposition d’objets fabriqués par les prisonniers : sculptures sur bois, bagues en aluminium, objets en os, dessins et peintures, travaux de couture et de broderie. Le dessinateur de la revue l’Illustration, M. Morelle, le peintre Auguste Potage, séjournèrent dans ce lieu. Le camp possédait son propre bureau de poste. Monument aux morts, inauguré le 1er août 1915.
Livres :
Desflandres J : Rennbahn en 2 volumes, 1920.
Ginisty Pierre : Les belles évasions, 1919.
Limagne A : Un séminaire français en Belgique, 1918.
Van Cauteren H : La guerre et la captivité, 1919.


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°120876
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 18-01-2017 à 07:31:05  profilanswer
 

Re-bonjour,
 
Il semble que votre soldat soit passé par le camp de Friedrichsfeld et celui de Senne... puis à Münster I...
A votre disposition.
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°120877
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 18-01-2017 à 08:05:15  profilanswer
 

Re bonjour,
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/782/Munster.jpg
Voici une des nombreuses cartes du camp. Arrivée des colis au camp, mais il s'agit du camp III.


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°120878
Alain 57
Posté le 18-01-2017 à 08:25:30  profilanswer
 
n°120884
vcartron
Posté le 18-01-2017 à 12:18:47  profilanswer
 

Bonjour, merci pour votre aide. Je vais regarder tout cela de plus près ce soir, et vous adresse les documents en ma possession par scan.  
Pour répondre à Allain57, je suis allée sur grandeguerre.icrc.org P 50342. et P40396. Cordialement Véronique


---------------
Véronique
n°120894
vcartron
Posté le 18-01-2017 à 19:29:20  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour,  
Je vais vous donner ce que j'ai écrit sur ce camp de Münster (ne pas oublier le ¨ car sinon c'est Munster en France).
IL faut savoir que les PG ont connu de 2 à 5 camps sans compter les différents Kommando.
Si vous avez la possibilité de m'envoyer un scan de ces 2 documents?
Le camp est connu pour être un lieu où les allemands ont créé de nombreuses cartes photo, dans le but de propagande.
J. Claude


 
 
Bonsoir, je vous joins les 2 documents ainsi que son registre matricule (dans un autre mail).
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/15976/f07.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/15976/c12.jpg
 
Merci pour votre aide,
Cordialement Véronique


---------------
Véronique
n°120895
vcartron
Posté le 18-01-2017 à 19:31:40  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour,  
Je vais vous donner ce que j'ai écrit sur ce camp de Münster (ne pas oublier le ¨ car sinon c'est Munster en France).
IL faut savoir que les PG ont connu de 2 à 5 camps sans compter les différents Kommando.
Si vous avez la possibilité de m'envoyer un scan de ces 2 documents?
Le camp est connu pour être un lieu où les allemands ont créé de nombreuses cartes photo, dans le but de propagande.
J. Claude


 
 
 
Re,
Ci-joint le registre matricule en trois images.


---------------
Véronique
n°120907
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 19-01-2017 à 06:40:00  profilanswer
 

Bonjour Véronique,  
La 2ème carte confirme bien que votre PG a effectué un séjour dans le  camp de Senne (Sennelager).
J’ai également des infos sur ce camp, si cela vous intéresse ?
J. Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°120922
vcartron
Posté le 19-01-2017 à 14:36:30  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour Véronique,  
La 2ème carte confirme bien que votre PG a effectué un séjour dans le  camp de Senne (Sennelager).
J’ai également des infos sur ce camp, si cela vous intéresse ?
J. Claude


 
 
Bonjour, Oui cela m'intéresse. Merci d'avance,
Cordialement Véronique


---------------
Véronique
n°120935
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 20-01-2017 à 06:44:35  profilanswer
 

Bonjour Véronique,  
Voici ce que je possède sur ce camp:
 
SENNE
 
Camp de triage, situé près d’un champ de manœuvre allemand,  cité sous le nom de Heilandsfriede (triage 13), il était  composé de 3 annexes. L’annexe III ou Waldlager (camp du bois), était destinée aux civils, environ 2 000, dont 800 déportés du Nord. Parmi les civils il y avait de nombreux malades mentaux. Il est quelquefois signalé l’annexe Staumülhe pour les civils russes.
20 000 prisonniers militaires.
Kommandant : major von Rodewald, Oberst von Stuckrad.
Lazarett : situé à Lippenspringe, un grand stand de tir transformé en Lazarett.
Journal : Le Z Illustré, puis le Z (bimensuel).
Anecdotes : Il existait une section de rapatriement (Heimkehrlager). Les punis étaient exposés au soleil, pieds nus, debout sur les toits goudronnés des baraques. Après plusieurs heures les hommes présentaient des brûlures, qui par manque de soins s’envenimaient.  
Compte rendu d’une visite d’un neutre le 23 septembre 1916 : « Nos rapports avec tous les camps de Senne ont été très difficiles et tout à fait irréguliers, par suite de la prohibition arbitraire édictée par l’autorité allemande, de correspondre avec nous…  » !
Le camp possédait son propre bureau de poste. Monument aux morts.
Le nom de Senne est issu de l’ancien allemand, Sinédi qui signifie sable.
 
Livres :
Bardou P : Eugène Jacquet et ses amis, 1919.
Dumontel A : Lettres de l’arrière, 2005.
Rogerie M : Pérégrination d’un soldat, 1999.


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°120944
vcartron
Posté le 20-01-2017 à 19:23:17  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour Véronique,  
Voici ce que je possède sur ce camp:
 
SENNE
 
Camp de triage, situé près d’un champ de manœuvre allemand,  cité sous le nom de Heilandsfriede (triage 13), il était  composé de 3 annexes. L’annexe III ou Waldlager (camp du bois), était destinée aux civils, environ 2 000, dont 800 déportés du Nord. Parmi les civils il y avait de nombreux malades mentaux. Il est quelquefois signalé l’annexe Staumülhe pour les civils russes.
20 000 prisonniers militaires.
Kommandant : major von Rodewald, Oberst von Stuckrad.
Lazarett : situé à Lippenspringe, un grand stand de tir transformé en Lazarett.
Journal : Le Z Illustré, puis le Z (bimensuel).
Anecdotes : Il existait une section de rapatriement (Heimkehrlager). Les punis étaient exposés au soleil, pieds nus, debout sur les toits goudronnés des baraques. Après plusieurs heures les hommes présentaient des brûlures, qui par manque de soins s’envenimaient.  
Compte rendu d’une visite d’un neutre le 23 septembre 1916 : « Nos rapports avec tous les camps de Senne ont été très difficiles et tout à fait irréguliers, par suite de la prohibition arbitraire édictée par l’autorité allemande, de correspondre avec nous…  » !
Le camp possédait son propre bureau de poste. Monument aux morts.
Le nom de Senne est issu de l’ancien allemand, Sinédi qui signifie sable.
 
Livres :
Bardou P : Eugène Jacquet et ses amis, 1919.
Dumontel A : Lettres de l’arrière, 2005.
Rogerie M : Pérégrination d’un soldat, 1999.


 
 
Bonsoir, Merci beaucoup, je vais lire tout cela et essayer de trouver d'autres informations. Merci. Cordialement Véronique  


---------------
Véronique
 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  Prisonniers

  Camp de Prisonniers