FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  Prisonniers

  camps allemagne

 

1 utilisateur anonyme et 41 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

camps allemagne

n°50951
adele
Posté le 11-04-2008 à 09:02:16  profilanswer
 

bonjour à tous  
mon GP ayant été prisonnier en allemagne dans différents camps, je recherche des infos sur ceux de Cassel et d'Ohrdruf.
Merci pour vos réponses et bonne journée
adèle :hello:

Message cité 1 fois
Message édité par Charraud Jerome le 24-09-2017 à 20:06:47
n°50953
antoinedev​erdun
22 MAI 1916
Posté le 11-04-2008 à 09:52:41  profilanswer
 

Bonjour Adèle,
 
avant de lancer toute recherche: était-il prisonnier durant la 1ère Guerre mondiale ou la deuxième? Quel était son nom, régiment ?
 
cordialement, Antoine.


---------------
Dulce et decorum est pro patria mori...
n°50955
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 11-04-2008 à 10:18:43  profilanswer
 

Bonjour Adèle,
 
Comme promis sur votre boite perso. dites moi et je vous aide.
Cordialement. J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°50956
adele
Posté le 11-04-2008 à 11:50:54  profilanswer
 

antoinedeverdun a écrit :

Bonjour Adèle,
 
avant de lancer toute recherche: était-il prisonnier durant la 1ère Guerre mondiale ou la deuxième? Quel était son nom, régiment ?
 
cordialement, Antoine.


 
Bonjour Antoine et merci d'essayer de répondre à mes interrogations.
Mon GP Emile FERON né 07/01/1889 (originaire de la Manche) 3è corps d'armée et 5è RI . A combattu à Charleroi où il fut blessé et fait prisonnier. Dirigé sur "l'hôpital" de Darmstadt et ensuite sur Ohrdruf (1915/1916) et enfin sur Cassel (1917)
de retour en France en janvier 1919.
bonne journée
Adèle :hello:

n°50959
antoinedev​erdun
22 MAI 1916
Posté le 11-04-2008 à 12:35:31  profilanswer
 

Bonjour,
 
j'ai trouvé quelques petites choses sur le site: prisonniers-de-guerre-1914-1918.chez-alice.fr/
 
Ohrdruf (ou Ohdruf) :Camp principal de prisonnier situé en Saxe-Gotha, au Sud de la ville de Gotha. Il y parait un bulletin paroissial, rédigé par des prêtres français (dates comprises 25.07.1915). -consulter la note, camp de Friedberg- (région du XIe Corps d'Armée).  
 
Cassel (Kassel)  : Camp principal de prisonniers, situé dans la région de Hesse-Nassau, plein Sud par rapport à la ville de Hanovre, sur la Weser ou la Fulda, duquel dépend celui de Göttingen, ainsi que 2.500 détachements de travail. Il peut détenir environ 19.000 prisonniers, ceux-ci y subissent, en 1915 deux épidémies de typhus exanthématique, particulièrement meurtrières (dirigé par le Major SEEBOM ?)(région du XIe Corps d'Armée ou Xème, ou les deux ?). Ce camp a reçu la visite des délégués Espagnols le 26 Aout 1916, à cette date, il y a 2.342 prisonniers dont 1.138 français, une autre visite début Mars 1917 (5, 6 et 9 ?), à cette date, il y a 20.427 prisonniers militaires et civils, dont 9.153 militaires français détenus à l'intérieur du camp, et 18.200 prisonniers répartis dans des détachements de travail (dont l'un d'entre eux serait nommé Niederzwehren ?).  
 
cordialement, Antoine


---------------
Dulce et decorum est pro patria mori...
n°50962
adele
Posté le 11-04-2008 à 13:25:29  profilanswer
 

antoinedeverdun a écrit :

Bonjour,
 
j'ai trouvé quelques petites choses sur le site: prisonniers-de-guerre-1914-1918.chez-alice.fr/
 
Ohrdruf (ou Ohdruf) :Camp principal de prisonnier situé en Saxe-Gotha, au Sud de la ville de Gotha. Il y parait un bulletin paroissial, rédigé par des prêtres français (dates comprises 25.07.1915). -consulter la note, camp de Friedberg- (région du XIe Corps d'Armée).  
 
Cassel (Kassel)  : Camp principal de prisonniers, situé dans la région de Hesse-Nassau, plein Sud par rapport à la ville de Hanovre, sur la Weser ou la Fulda, duquel dépend celui de Göttingen, ainsi que 2.500 détachements de travail. Il peut détenir environ 19.000 prisonniers, ceux-ci y subissent, en 1915 deux épidémies de typhus exanthématique, particulièrement meurtrières (dirigé par le Major SEEBOM ?)(région du XIe Corps d'Armée ou Xème, ou les deux ?). Ce camp a reçu la visite des délégués Espagnols le 26 Aout 1916, à cette date, il y a 2.342 prisonniers dont 1.138 français, une autre visite début Mars 1917 (5, 6 et 9 ?), à cette date, il y a 20.427 prisonniers militaires et civils, dont 9.153 militaires français détenus à l'intérieur du camp, et 18.200 prisonniers répartis dans des détachements de travail (dont l'un d'entre eux serait nommé Niederzwehren ?).  
 
cordialement, Antoine


 
Antoine,
merci de ces premiers renseignements. Je note qu'il y a eu des visites dans le camp de Cassel. La Croix Rouge faisait-elle aussi des visites dans les camps comme pendant la 2è guerre mondiale et donnant lieu à des compte-rendus ?
cordialement  
adèle

n°50963
antoinedev​erdun
22 MAI 1916
Posté le 11-04-2008 à 13:36:30  profilanswer
 

Sans vouloir dire de bétises, il me semble que les lettres de prisonniers de guerre étaient transmises par la Croix Rouge.


---------------
Dulce et decorum est pro patria mori...
n°51035
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 14-04-2008 à 12:41:54  profilanswer
 

Bonjour Adèle,  
 
Je vais vous répondre sur ce sujet. Au passage le site cité mérite un grand remaniement...
En ce qui concerne les visites des neutres  (et non pas de la Croix Rouge). Elles  s'effectuaient mais dans les camps désignés par les allemands !!!! et surtout pas dans les mouroirs des camps de représailles et dans ceux de Russie, de France occupée... Aucun membres n'est venu visiter le camp de Milejgany, et celui de Sedan dit "le Bagne de Sedan"...
Je vais vous donner tout renseignements sur ces sujets... J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°51038
lavande
Posté le 14-04-2008 à 16:09:46  profilanswer
 

Adéle, bonjour,  
 Si je me réfère à la correspondance de mon Pére, prisonnier, des le 22aout 1914, au 20 décembre 1918, je vais essayé de vous donner quelques détails, sur sa vie au camp  d'Ohrdruf. Premiere lettre reçue par mes grands parents, fin octobre1914, carte tres succinte, de troislignes où mon pére semble déja à Ohrdruf. Il demande un billet de 20francs ,pour tres certainement pouvoir acheter de la nourriture. Il commencera à recevoir des colis, le 28 novembre, il réclame des vétements chauds, gants passe montagne chaussettes etc etc. Premieres photos du camp, de la barraque où, il "vit", chalits sur plusieurs étages, linge accroché qui séche , un homme qui fait office de barbier, mais une grande lassitude dans les yeux de ces Hommes , une autre represente un combat de boxe. Mon pére était instituteur public, et au cours de sa captivité, le directeur de son école lui envoie des livres , il existe dans le camp une bibliotheque, "tous les jeudis baraqueM62 audition musicale, par les principaux solistes de l'orchestre du camp"( journal du camp d'Ohrdruf). Il "s'adapte, mais pas pour tres longtemps, le dimanche 13 juin 1915, plus de 3000prisonniers d'Ohrdruf partent pour des camps de represailles il est envoyé en camp de represailles à Alhen , plus de courrier reçu par mes grands parents. Il en reviendra, puis apres la fermeture du camp d'Ohrdruf, il retournera à Cassel, mais les conditions de vie étaient si mauvaises, et la menace de camp de représaille, il ira dans une ferme, travailler la terre. De ces séjours "buccoliques il gardera à jamais l'amitié, d'un breton et d'un niçois à jamais et d'un "ptit gars du nord. Je crois que ce qui avait marqué le plus mon Pere, c'etait la faim, la promiscuité, la discipline,et le temps si long pendant 4ans quand on a 26ans, et le sort des prisonniers russes. Il me racontait, qu'au cours d'un envoi de pain, le pain était moisi, et ils avaient eu l'ordre de le jeter dans les latrines du camp, la nuit venue , les prisonniers russes étaient allés récupérer ce pain, et l'avaient mangé, et toutes les injustices. Il fut libéré un 20 decembre 1918, il etait au camp de Cassel, l'officier allemand dressait la liste des départs pour la liberté, le train arrivait à méme dans le camp.
 Si vous avez l'opportunité de lire:- dans les camps de représailles de Jean Jules Dufour, vous découvrirez entre autre la vie à Ohrdruf, chapitre2.
  Les soldats oubliés d'Odon Abbal. je ne sais pas envoyer des copies de pages !!
 Si je trouve d'autres élément je vous les ferai parvenir par ce forum.  lavande


---------------
nos jours ne sont beaux que par leur lendemain
n°51043
adele
Posté le 14-04-2008 à 20:20:00  profilanswer
 

bonsoir lavande, et grand merci pour ce témoignage. Je n'ai pas beaucoup d'anecdotes ou plutôt elles sont imprécises. J'ai entendu dire par ma gran-mère qu'un jour, par représailles, il fut envoyé travailler dans les marais pendant 3 mois (ces représailles étaient en rapport avec de mauvais traitements subis par les allemands chez les français);à quelle période ? dans quel camp était-il ? Beaucoup de flou... Un jour qu'il avait cassé un de ses sabots de bois, il fut puni car ses gardes s'étaient imaginé que cet acte était volontaire : il fut attaché à un poteau où les moustiques venaient le piquer...
D'abord affecté au courrier il fut envoyé dans une ferme...  
Malheureusement je ne sais pas à quelle période précise se passaient ces évènements..
Bonne soirée  
Adèle

n°51044
adele
Posté le 14-04-2008 à 20:22:11  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour Adèle,  
 
Je vais vous répondre sur ce sujet. Au passage le site cité mérite un grand remaniement...
En ce qui concerne les visites des neutres  (et non pas de la Croix Rouge). Elles  s'effectuaient mais dans les camps désignés par les allemands !!!! et surtout pas dans les mouroirs des camps de représailles et dans ceux de Russie, de France occupée... Aucun membres n'est venu visiter le camp de Milejgany, et celui de Sedan dit "le Bagne de Sedan"...
Je vais vous donner tout renseignements sur ces sujets... J.Claude


 
 merci Jean Claude pour ces précisions; J'attends vos renseignements bien volontiers
Bnne soirée
Adèle

n°51059
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 15-04-2008 à 13:08:41  profilanswer
 

Bonjour Adèle,  
 
Voilà les précisions attendues:
 
Camp de Cassel.  
Outre les PG (français, russes, anglais, belges, serbes), il y avait des civils. En fait ce camp était composé de plusieurs mini-camps: Bürgerschule, Niederzwehren, Philosophienweg.  
Cette géole comportait deux pénitenciers situés à Fulda et Cassel-Wehlheiden.
2 500 kommandos étaient rattachés à Cassel, 276 fermes, 148 fabriques et 14 mines (charbon, manganèse, argile, sels de potasse).
Les différents responsables de ce camp furent: le général Dömming, l'amiral Berham, le major Seebow, et le colonel Lenz.
Enfin ce camp fut baptisé le "camp de la mort" car il y eut 2 épidémies de typhus terribles.
Sur ce camp je possède des cartes postales et photos...
 
Camp d' Ohrdruf.
 
Prisonniers identiques à celui de Cassel. De nombreux civils notamment des belges et de jeunes garçons de 8 à 12 ans.Le camp était divisé en deux, le camp A et l' Ubungplatz. Outre ce qu'a écrit Lavande il existait 2 journaux: "le journal du camp et le journal paroissien". De nombreux kommandos étaient rattachés et notamment des chantiers dans les marais.
Ce camp fut évacué en 1917 vers celui de Langensalza.
Je possède de très nombreux documents sur ce camp, et notamment des photos dites de propagande démontrant que les prisonniers n'étaient pas si mal que la presse française le disait....
Voila ce que je peux vous en dire et je tiens des documents à votre disposiition.
Enfin sachez que j'ai écrit un livre sur la vie dans les camps de 14-18: Les barbelés des bannis.
A votre disposition. J.Claude.


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°51072
adele
Posté le 15-04-2008 à 18:50:44  profilanswer
 

bonsoir jean-claude et merci pour toutes ces infos ; je vois que vous êtes très documenté. Pour ma part je ne possède qu'une photo d'Ohrdruf et aucune de Cassel. Pouvez-vous m'en dire plus sur votre livre ? Merci et bonne soirée
Adèle

n°51076
Daneck
Posté le 15-04-2008 à 19:43:55  profilanswer
 

adele a écrit :

bonsoir jean-claude et merci pour toutes ces infos ; je vois que vous êtes très documenté. Pour ma part je ne possède qu'une photo d'Ohrdruf et aucune de Cassel. Pouvez-vous m'en dire plus sur votre livre ? Merci et bonne soirée
Adèle


 
http://www.editionstiresias.com/pa [...] .php?cat=4
 
Bonsoir, je me permets de poster le catalogue de l'éditeur Tiresias, chez qui Jean Claude Auriol a publié 3 ouvrages, dont "les barbelés des bannis" qui traite du sujet qui nous intéresse ici. D'ailleurs, je suis en train de le lire en ce moment. Quand je l'aurai fini, j'en dirai un peu plus sur mes bonnes impressions.
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/
n°51082
adele
Posté le 15-04-2008 à 23:57:53  profilanswer
 

merci Daneck pour le lien vers les éditions et bonne soirée
adèle

n°51247
Cuchlainn
Posté le 22-04-2008 à 12:25:25  profilanswer
 

Bonjour,
 
Mon arrière-grand-père, porté disparu à Fleury-devant-Douaumont le 23 juin 1916, a été fait prisonnier et a passé le reste du conflit à Cassel (rapatrié en janvier 1919).
Stcypre, parmi les documents dont vous disposez, avez-vous des listes qui permettraient de savoir à quelle subdivision, quel travail il a pu être affecté ?
 
D'avance tous mes remerciements !
Je me mets par ailleurs en chasse de votre livre.
 
Cordialement
Cyrille


---------------
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)
n°51248
jean-claud​e bataille
Posté le 22-04-2008 à 13:16:56  profilanswer
 

Bonjour
Vous avez egalement des photos de ces camps sur le site du chtimiste
nouvellement "bienvenue chez le chtimiste!!!"
cordment             jean claude


---------------
l'artillerie française,je la hais!(Guillaume II)
n°56403
jean miche​l B
Posté le 28-10-2008 à 07:59:25  profilanswer
 

Bonjour à tous
auriez vous des renseignements sur un camp de prisonnier pour officiers appelé "Merningen"
cordialement


---------------
jmb
n°56417
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 28-10-2008 à 14:19:41  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
 
Mes sources ne possédent pas ce camp... Par contre j'aurais un camp d'officiers dénommé Meiningen... Mais c'est tout ce que je possède, comme souvent concernant les camps d'officiers !!
Cordialement.
JClaude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°56431
jean miche​l B
Posté le 28-10-2008 à 21:24:53  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour à tous,  
 
Mes sources ne possédent pas ce camp... Par contre j'aurais un camp d'officiers dénommé Meiningen... Mais c'est tout ce que je possède, comme souvent concernant les camps d'officiers !!
Cordialement.
JClaude


Bonsoir c'est peut être cela, car c'était inscrit sur le dos d'une photo que la famille d'un MPF, (inscrit sur notre monument aux morts), m'a envoyé en scan. Ils ont peut être mal interprété l'écriture!
avez vous des renseignements sur ce camp?
encore merci
cordialement
JMB


---------------
jmb
n°56448
saco02
Posté le 29-10-2008 à 17:57:40  profilanswer
 

Bonjour à tous
je recherche des renseignements sur le camps de darmstadt, j'ai pu voir qu"il s'agissait d"'un camps pour russe et français, je recherche un francais qui sera décédé là bas, son nom est turbin édouard mat 22889
merci des réponses

n°56621
joelle
Posté le 03-11-2008 à 14:53:23  profilanswer
 

Bonjour,  
Moi aussi je cherche des renseignements sur le camp de prisonniers frs de Darmstadt, où étaient prisonniers deux soldats du PDC les Tétart , Charles et ??l'un y est DCD; l'autre?
merci de vos renseignements; joelle


---------------
joelle
n°56625
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 03-11-2008 à 15:25:51  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
 
Concernant le camp de Darmstadt, voici quelques éléments:
Un des 3 Camps d'attache des Kommando de prisonniers détachés dans les zones occupées.
Il contenait des prisonniers français, anglais, italiens et américains.
Mais aussi des civils (hommes, femmes, enfants majoritairement de l'Est de la France, dont de nombreux gosses minés par la Phtisie).
A ce camp étaient rattachés les Lazarett de Griesheim et de Saalbau.
Le principal Kommando de travail (très dur) fut celui de Bensheim.
Le Kommandant du camp fut le général-major Hans Kasack.
Je dois avoir quelques cartes photo, du courrier émanant de ce camp.
Les livres traitant (en partie) de ce camp sont (d'après mes fichiers):
E. MOUSSAT:  Sous le ciel d'Allemagne, et L'âme des camps de prisonniers. (1921 et 23)
M. WULLENS: Pages de mon carnet (1939)  
 
A votre disposition.
J Claude.
 
PS: dans mon premier livre (les barbelés des bannis) je décris la vie et le système concentrationnaire dans les camps d'Allemagne..


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°58061
papillon02​1
Posté le 28-11-2008 à 20:39:55  profilanswer
 

papillon 021
 
mon grand père du 155 ri fut fait prisonnier au bois des fosses près de beaumont en verdunois et fut dirigé vers limburg  
avez vous des infos ou des conseils à me donner pour que je retrouve sa rrace il fut libéré en décembre 1918
 
franci papiillon 021


---------------
papillon02
n°58088
joelle
Posté le 29-11-2008 à 16:01:08  profilanswer
 

Un trés grand merci de ces renseignements; joelle


---------------
joelle
n°58177
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 01-12-2008 à 12:58:48  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Concernant le camp de Limburg, voilà:
- camp qui a renfermé des prisonniers français, belges, russes, anglais, italiens.
- Un des camps d'attache des PG en zones occupées.
- Nombreux civils déportés.
- Ce fut un des camps de représailles d'ailleurs baptisé "camp de la mort".
- ce camp fut évacué en 1917 vers Giessen et Darmstadt.
Un des Kommandant de ce camp fut le général-major Hans Von Nessler...
Je dois avoir du courrier et des cartes photo de ce camp.
A votre disposition.
J.C Auriol (auteur entre autre du livre consacré à la vie dans les camps "les barbelés des bannis" ).


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°75832
e-Storial
Posté le 10-03-2010 à 23:29:00  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour à tous,  
 
Concernant le camp de Darmstadt, voici quelques éléments:
Un des 3 Camps d'attache des Kommando de prisonniers détachés dans les zones occupées.
Il contenait des prisonniers français, anglais, italiens et américains.
Mais aussi des civils (hommes, femmes, enfants majoritairement de l'Est de la France, dont de nombreux gosses minés par la Phtisie).
A ce camp étaient rattachés les Lazarett de Griesheim et de Saalbau.
Le principal Kommando de travail (très dur) fut celui de Bensheim.
Le Kommandant du camp fut le général-major Hans Kasack.
Je dois avoir quelques cartes photo, du courrier émanant de ce camp.
Les livres traitant (en partie) de ce camp sont (d'après mes fichiers):
E. MOUSSAT:  Sous le ciel d'Allemagne, et L'âme des camps de prisonniers. (1921 et 23)
M. WULLENS: Pages de mon carnet (1939)  
 
A votre disposition.
J Claude.
 
PS: dans mon premier livre (les barbelés des bannis) je décris la vie et le système concentrationnaire dans les camps d'Allemagne..


 
Bonsoir J Claude…
Je viens seulement de trouver ce post  qui m'aurait convenu, alors que j'ai formulé ma demande à:
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 8682_1.htm
A la vue de ce vous écrivez, je pense peut-être obtenir de votre part réponse à mes interrogations. Alors si jamais… par avance, extrêmement reconnaissant
Cordialement
JF Genet


---------------
«La loi n'y entend rien, c'est affaire de coeur». André Bellard, initiateur en 1921 de l'association dites des "Malgré-nous" et destinée aux soldats lorrains.
http://e-storialdelorraine.com
n°75888
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 12-03-2010 à 09:39:52  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Effectivement j'ai répondu sur l'autre sujet.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°82150
jydijon
Posté le 12-11-2010 à 13:02:30  profilanswer
 

bONJOUR?
 
jE VIENS De m'inscrire sur ce site. Mon arrière grand-père a été prisonnier au camp de Niederzwehren en 1915 où il est décédé en avril 1915.
Je recherche des renseignements voir des documents, photos sur ce camp  
Avez vous quelques renseignementss ?
 
merci par avance de votre aide
 
JY NICOLAS
 
 
 

stcypre a écrit :

Bonjour Adèle,  
 
Voilà les précisions attendues:
 
Camp de Cassel.  
Outre les PG (français, russes, anglais, belges, serbes), il y avait des civils. En fait ce camp était composé de plusieurs mini-camps: Bürgerschule, Niederzwehren, Philosophienweg.  
Cette géole comportait deux pénitenciers situés à Fulda et Cassel-Wehlheiden.
2 500 kommandos étaient rattachés à Cassel, 276 fermes, 148 fabriques et 14 mines (charbon, manganèse, argile, sels de potasse).
Les différents responsables de ce camp furent: le général Dömming, l'amiral Berham, le major Seebow, et le colonel Lenz.
Enfin ce camp fut baptisé le "camp de la mort" car il y eut 2 épidémies de typhus terribles.
Sur ce camp je possède des cartes postales et photos...
 
Camp d' Ohrdruf.
 
Prisonniers identiques à celui de Cassel. De nombreux civils notamment des belges et de jeunes garçons de 8 à 12 ans.Le camp était divisé en deux, le camp A et l' Ubungplatz. Outre ce qu'a écrit Lavande il existait 2 journaux: "le journal du camp et le journal paroissien". De nombreux kommandos étaient rattachés et notamment des chantiers dans les marais.
Ce camp fut évacué en 1917 vers celui de Langensalza.
Je possède de très nombreux documents sur ce camp, et notamment des photos dites de propagande démontrant que les prisonniers n'étaient pas si mal que la presse française le disait....
Voila ce que je peux vous en dire et je tiens des documents à votre disposiition.
Enfin sachez que j'ai écrit un livre sur la vie dans les camps de 14-18: Les barbelés des bannis.
A votre disposition. J.Claude.


n°82220
Johnny
Posté le 13-11-2010 à 22:10:05  profilanswer
 

Bonjour,
J'ai trouvé des notices d'un prisonnier civil Français de 1916 a 1917 .. Son nom Hurstemans Albert. Il etait a Sennelager en Allemange.
Est ce que il y a quelq'un des membres qui peut me fournier des info sur ce personne.
Les textes sont très interessant (pour la part que j'ai déja vu en photo)et il y a plusieurs de noms dans les textes.
http://img121.imageshack.us/img121/8302/page1cx.jpg
 
Je l'ai trouvé sur l'internet et il n'est pas encore arrivé chez moi, donc pour plus d'info ....... quelques moments de patience.
Merci d'avance
Johnny    (Flandres Belgique.)


Message édité par Johnny le 14-11-2010 à 09:05:21
n°83638
FSA7904
Posté le 27-12-2010 à 22:02:17  profilanswer
 

Bjr à tous,
Mon grand-père était au 45RI et fut blessé à Namur (Belgique) le 23 aout 1914. Il fut interné à Cassel puis Erfurt. Celui-ci ayant ramené des documents photographiques, je recherche ce type de documents perso sur ces 2 camps (Cassel 1914/1915 puis Erfurt 1915/1918).
Merci d'avance
Lionel

n°84642
colinette
Posté le 27-01-2011 à 00:47:21  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour,  
 
Effectivement j'ai répondu sur l'autre sujet.
J.Claude


 

e-Storial a écrit :


 
Bonsoir J Claude…
Je viens seulement de trouver ce post  qui m'aurait convenu, alors que j'ai formulé ma demande à:
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 8682_1.htm
A la vue de ce vous écrivez, je pense peut-être obtenir de votre part réponse à mes interrogations. Alors si jamais… par avance, extrêmement reconnaissant
Cordialement
JF Genet


Je recherche moi aussi les traces, ma grand mère qui a été prisonniere civile, je ne sais pas dans quel camp et je crois que peut etre ce forum me convient, j'ai moi aussi posé la question sur un autre forum, il s'agit de Colin Jeanne Antoinette née a Blamont le 19 mai 1891, elle a été libérée vers Evian les Bains avant le 3 octobre 1918, ou j'ai un acte d'etat civil portant la mention rapatriée, peut etre pourras t'on m'aider
Cordialement
Colinette

n°84644
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 27-01-2011 à 08:14:08  profilanswer
 

bonjour Colinette,
 
Effectivement votre recherche est ardue...  
Tout d'abord où résidait-elle ? car peut être à partir de la ville on peut retrouver dans des livres la trace.
La difficulté est de ne pas connaitre le camp de déportation ? est ce en Allemagne ou bien dans une autre zone occupée, ou en Belgique occupée ?
S'agissant d'une femme je serais enclain à penser au camp d'Holzminden qui a abrité de très nombreuses femmes (et enfants) et qui était un camp spécifique de déportés civils... mais d'autres camps (Bayreuth, Cassel, etc) ont connu des femmes et enfants...
Voila ce que je peux vous dire et je reste à votre disposition.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°84666
colinette
Posté le 28-01-2011 à 01:32:32  profilanswer
 

stcypre a écrit :

bonjour Colinette,
 
Effectivement votre recherche est ardue...  
Tout d'abord où résidait-elle ? car peut être à partir de la ville on peut retrouver dans des livres la trace.
La difficulté est de ne pas connaitre le camp de déportation ? est ce en Allemagne ou bien dans une autre zone occupée, ou en Belgique occupée ?
S'agissant d'une femme je serais enclain à penser au camp d'Holzminden qui a abrité de très nombreuses femmes (et enfants) et qui était un camp spécifique de déportés civils... mais d'autres camps (Bayreuth, Cassel, etc) ont connu des femmes et enfants...
Voila ce que je peux vous dire et je reste à votre disposition.
J.Claude


Bonjour,
Merci de votre interet , Jeanne Colin habitait ou Blamont (ses parents habitaient Blamont 54), ou Nancy chez sa
 soeur, de toute facon en Meurte et Moselle, pourriez vous me dire dans quel livres je peux me documenter, la mairie de Blamont ne posséde rien, les anciens combattants non plus, merci de votre aide
Coline

n°92995
jean yves
Posté le 19-03-2012 à 18:36:36  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour Adèle,  
 
Bonjour,
 
Je viens de lire votre message ... Mon arrière grand père Jean Nicolas fut fait prisonnier en janvier 1915 et interné au camp de Niederzwehren où il meurt en avril 1915.
Niederzwehren et Cassel, sont-ils un seul et unique camp ou deux camps différents .....
Avez vous des renseignements sur ce camp?
 
Merci par avance pour votre aide
 
Jean-yves.nicolas14@wanadoo.fr
 
 
 Voilà les précisions attendues:
 
Camp de Cassel.  
Outre les PG (français, russes, anglais, belges, serbes), il y avait des civils. En fait ce camp était composé de plusieurs mini-camps: Bürgerschule, Niederzwehren, Philosophienweg.  
Cette géole comportait deux pénitenciers situés à Fulda et Cassel-Wehlheiden.
2 500 kommandos étaient rattachés à Cassel, 276 fermes, 148 fabriques et 14 mines (charbon, manganèse, argile, sels de potasse).
Les différents responsables de ce camp furent: le général Dömming, l'amiral Berham, le major Seebow, et le colonel Lenz.
Enfin ce camp fut baptisé le "camp de la mort" car il y eut 2 épidémies de typhus terribles.
Sur ce camp je possède des cartes postales et photos...
 
Camp d' Ohrdruf.
 
Prisonniers identiques à celui de Cassel. De nombreux civils notamment des belges et de jeunes garçons de 8 à 12 ans.Le camp était divisé en deux, le camp A et l' Ubungplatz. Outre ce qu'a écrit Lavande il existait 2 journaux: "le journal du camp et le journal paroissien". De nombreux kommandos étaient rattachés et notamment des chantiers dans les marais.
Ce camp fut évacué en 1917 vers celui de Langensalza.
Je possède de très nombreux documents sur ce camp, et notamment des photos dites de propagande démontrant que les prisonniers n'étaient pas si mal que la presse française le disait....
Voila ce que je peux vous en dire et je tiens des documents à votre disposiition.
Enfin sachez que j'ai écrit un livre sur la vie dans les camps de 14-18: Les barbelés des bannis.
A votre disposition. J.Claude.


n°93027
gutenberg9​4
Posté le 21-03-2012 à 22:48:38  profilanswer
 

stcypre a écrit :

Bonjour Adèle,

  

Camp d' Ohrdruf.

 

De nombreux kommandos étaient rattachés et notamment des chantiers dans les marais.

 

A votre disposition. J.Claude.

 

Bonsoir,

 

Deux photos (en 1916) pour illustrer les propos de J.Claude issus d'un album constitué par un PG du camp d'Ohrdruf avec le commentaire: "Les marais qu'il faut drainer".

 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6458/N°47%20Les%20marais%20quil%20faut%20drainer.jpg

 

Cordialement,

 

Gutenberg94


Message édité par gutenberg94 le 21-03-2012 à 22:52:06
n°93028
gutenberg9​4
Posté le 21-03-2012 à 22:50:42  profilanswer
 

La deuxième photo
 
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6458/N°48%20Les%20marais%20quil%20faut%20drainer.jpg

n°101814
claudie28
Posté le 21-10-2013 à 11:40:01  profilanswer
 

Bonjour,  
je possède une photo de mon grand père,né en 1900, il doit être agé de 17 ou 18 ans sur la photo, il est en compagnie de 5 soldats portant pistolet et couteau à la ceinture et lui même il porte ces armes, il se trouve devant l'auberge du chêne (gasthaus zur eiche), restaurant qui était tenu par Gustav Weimen
les cinq soldats sont casqués et mon grand père ainsi qu'un autre jeune homme portent des bérets, quelqu'un peut t'il me  donner des enseignements sur cette période et éventuellement sur cet endroit ?
merci

n°101815
claudie28
Posté le 21-10-2013 à 11:58:26  profilanswer
 

j'ai oublié de spécifier que cette photo a été prise à Limburg A D Lahn

n°101828
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 22-10-2013 à 06:35:59  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Limburg , autre camp de prisonniers...dit de représailles.
A votre disposition.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  Prisonniers

  camps allemagne