La Grande Guerre en photos : POUDRIERE, 5 utilisateurs anonymes et 48 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Suivante
Auteur Sujet :

Livre d'or des évadés de guerre

n°105221
jcouvelard
Posté le 27-03-2014 à 12:32:09  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonjour à tous,
je suis à la recherche de renseignements concernant un prisonnier évadé qui était dans un camp appelé Munster. En furetant sur internet j'ai remarqué qu'il existait Munster I,II,III ect pas facile de trouver car je suis un peu novice dans ce genre de recherches....
Il se nommait LEPOITTEVIN Eugène Jules François né à Valognes (manche),il a été prisonnier entre 1914 et 1917 peut être même évadé en 1916,il était le frère de mon arrière grand père et je ne connais pas grand chose sur lui et pas possible d'avoir sa fiche militaire puisque les archives de Saint-Lô ont été détruites en 1944..J'espère que vous pourrez m'aider à en connaitre plus sur sa captivité....Cordialement à tous.Joelle

n°105223
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 27-03-2014 à 13:30:18  profilanswer
 

Bonjour Joëlle,  
 
Écrivez-moi sur jeanauriol@wanadoo.fr et je vous réponds sur Münster.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°105470
jcouvelard
Posté le 08-04-2014 à 16:08:14  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonjour à tous,  
je réitère ma demande mais avec des petits renseignements en plus.
Je suis donc à la recherche de renseignements concernant un prisonnier évadé qui était dans un camp appelé Munster.  
Il se nommait LEPOITTEVIN Eugène Jules François né à Valognes (manche),il a été prisonnier entre 1914 et 1917.  
Sa tombe possède,une petite plaque qui dit " Le regroupement des cheminots évadés de Guerre.Evadés du camp de Munster (westphalie) le 11.6.1917".
Un détail peut être important, il se serait évadé à la nage (commentaire de son fils mais 92 ans à ce jour) !!!!!! Y a pas la mer par la bas  :??:  
Il parait que les évadés étaient rares (merci au passage à J.Claude).
Il devait être très courageux et brave cet arrière grand père et pourtant il est décédé tragiquement en 1934 écrasé entre les barrières du passage à niveau de Ranchy.
Il n'est pas possible d'avoir sa fiche militaire puisque les archives de Saint-Lô (manche) ont été détruites en 1944.
Et à mon grand regret aucuns papiers n'a été gardé par la famille.
J'espère que vous pourrez m'aider à en connaitre un peu plus sur la captivité dans ce camp. Son nom peut il être inscrit sur des documents bien précis ?
Cordialement à tous. :hello:  
Joelle


Message édité par jcouvelard le 08-04-2014 à 16:16:00
n°105481
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 09-04-2014 à 05:48:05  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Concernant le camp de Münster je peux vous en dire pas mal y compris joindre quelques cartes photo...
Donnez moi votre émail car pour moi c'est plus facile...
Cordialement.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°105663
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 19-04-2014 à 19:57:29  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   ▪ Georges ROUBERTIE, 88e Régiment d’infanterie. Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 14 janv. 1917, p. 481) :
 
 
                                                                                                http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/ROUBERTIE%20Georges%20-%20Evade%20-%20Citation..jpg


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°105960
josephine
Posté le 01-05-2014 à 13:52:06  profilanswer
 

Bonjour
Pour information : Didier, qui alimente son site Chtimiste, vient de mettre en ligne le carnet de captivité de Louis LOGNON http://www.chtimiste.com/carnets/Lognon/Lognon.htm
Prisonnier à Münster Rennbahn et Senne
Louis est revenu avec son carnet, certains programmes du théâtre de Rennbahn, une broderie, sa photo. Il tenait à en parler avec ses amis prisonniers revenus de ce camp.
 
Hélas il est décédé 2 ou 3 ans à son retour, d'une maladie des poumons...
Merci à sa petite-fille, Joëlle, de m'avoir transmis ces documents 100 ans après. Ils sont désormais en ligne, à disposition des internautes, et sont transmis à la BDIC. Ils resteront ainsi dans l'histoire.
 
Merci à Didier pour la mise en ligne.
 
Bonne lecture à tous.
Cordialement


Message édité par josephine le 01-05-2014 à 13:59:23

---------------
Joséphine
---------
n°105961
Sumenois
Posté le 01-05-2014 à 14:26:44  profilanswer
 

Bonjour,
 
Auriez-vous sur votre registre un Louis DUMAS, du 75° RI, évadé fin juillet-début août 1915 ?
 
Merci pour la recherche.
 
Cordialement.
 
Sumenois

n°107832
Shark26048​6
Posté le 01-08-2014 à 17:16:00  profilanswer
 

Bonjour,
 
Auriez vous des informations sur Monsieur Planchand Jules Marius Emile du 143e Ri évadé d'Allemagne le 04/12/1916?  
Merci à vous pour le partage.
 
Bien cordialement,
Shark


Message édité par Shark260486 le 01-08-2014 à 17:16:37
n°108888
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 10-10-2014 à 23:38:20  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,  
 
 
    Ferdinand LEBEY, sergent.
 
                                                                                               Le Journal de Rouen, n° 188, Mardi 7 juillet  1917, p. 2.
 
 
   « DIEPPE. — Après trois vaines tentatives, un Dieppois réussit à s’évader. — Dans notre numéro du 27 mai, nous disions que M. Ferdinand Lebey, sergent, avait été fait prisonnier et interné au camp de Hamer-sur-Weser [lire : Hameln-sur-Weser] (Hanovre), le 15 octobre 1915. Le 6 mai dernier, ce brave sous-officier réussissait à s’évader, et le 13, faisait savoir à ses parents qu’il était arrivé en Hollande. Voici le récit de son évasion :
   Dans la nuit du 5 janvier dernier, le sergent Lebey parvenait à s’échapper. Les chiens policiers, lancés à sa poursuite, réussirent à le rattraper, à 14 kilomètres du camp, le même jour. Le 4 février, il s’évadait à nouveau. Après avoir parcouru 21 kilomètres, il fut surpris par une sentinelle au moment où il tentait d’escalader une palissade et dut faire demi-tour. Le 6 mars, nouvelle fuite, cette fois accompagné de deux camarades ; tous trois furent arrêtés dans un bois, par des bûcherons, après avoir parcouru quinze lieues environ, et ramenés à leur camp. Enfin, une quatrième tentative devait être couronnée de succès, grâce au sang-froid de l’intrépide Dieppois.
   Il télégraphia à son père de Rotterdam où il s’embarqua pour Boulogne-sur-Mer ; il arriva le 20 mai, heureux, comme bien l’on pense, de fouler à nouveau le sol de la patrie.
»


Message édité par Rutilius le 11-10-2014 à 09:42:22

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°108889
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 11-10-2014 à 06:09:24  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Attention il s'agit du camp : Hameln sur Weser  plus connu sous le nom de Hameln.
CDL
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°113196
glauc85
Posté le 09-06-2015 à 22:01:38  profilanswer
 

Bonsoir
je ne sais si ce fil est toujours d'actualité.
Mais si oui, avez-vous Huchet Jean Baptiste Honoré du 93ème RI, évadé durant l'été 1918?
 
De même, si vous avez d'autres gars du 93 ou du 293ème RI.
 
Merci d'avance.
Cordialement
 
François

n°113214
geojeff
Posté le 11-06-2015 à 11:05:18  profilanswer
 

glauc85 a écrit :

Bonsoir
je ne sais si ce fil est toujours d'actualité.


 
Bonjour,
 
Si c'est toujours possible, je me permets également de vous demander si vous avez des renseignements sur les deux poilus qui suivent :
 
MALLET Louis Emile Joseph, 6ème Régiment de chasseurs à cheval, classe 1914 (Pas de Calais, bureau de Béthune)
Matricule n°4471 au recrutement, matricule n°1927 au corps
Capturé le 12/09/1914 à Reims. Tentative d'évasion (médaille des évadés)
 
LANIESSE Gustave Edmond, 6ème Régiment de chasseurs à cheval ou 4ème Régiment de chasseurs d'Afrique, classe 1913 (Pas de Calais, bureau de Saint Omer)
Matricule au recrutement n°3314
Prisonnier, évadé
 
Vous remerciant par avance
 
Amicalement
Jean François

n°116327
francine
Posté le 23-02-2016 à 13:48:29  profilanswer
 

Stephan @gosto a écrit :

Bonjour Bruno,  
 
Un certain Gondelier Albert figurerait-il sur ce livre d'or ?
 
Et un autre, moins certain car deux tentatives d'évasion mais repris à chaque fois : Chouquet Alfred ?
 
Merci par avance et bonne fin de journée.
 
Stéphan


 
 
Bonjoue, Albert Gondelier était mon grand père (74 ri) qui a éta fait prisonnier au fort de douaumont à verdun en juillet 1916. avez vous des renseignements sur lui ?
merci beaucoup
Francine


---------------
francine
n°116487
francoisem​oyen
Posté le 28-02-2016 à 19:39:07  profilanswer
 

Bruno BARRIER a écrit :

Bonjour à tous,
 
Si vous êtes intéressé, j’ai en mains le livre d’or des évadés de guerre 1914-1918 1870-1871, imprimeries techniques, Paris 1937. Ce dernier recense officiellement les ayants droit à la médaille des évadés, instituée par la loi du 20 août 1926. Je ne l’ai pas numérisé. Les informations qu’il contient sont parfois très succinctes.
 
Exemple de ce que l’on y trouve :
DEMAILLY Gustave L J (Wambaix par Cambrai), Nord
Prisonnier le 15.07.1916 Péronne
Interné à Dulmen, Munster
Franchi la frontière hollandaise à Venlo le 15.10.1917
 
Cordialement,
 
Bruno


 
Bonjour,
 
Auriez-vous l’obligeance de me dire si vous trouvez François GAUMET dans les listes d'évadés ? Il a été capturé fin 1915 ou début 1914 à Boureuilles, emprisonné à Darmstadt et évadé deux fois au cours de l'année 1915. Que contient sa "fiche" ?
Merci beaucoup,
 
FM
 
 
 
 
 

n°120538
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 22-12-2016 à 20:15:41  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   Militaires auxquels fut attribuée la médaille dite « des évadés », instituée par la loi du 20 août 1926 instituant une médaille dite « Médaille des évadés », destinée à commémorer les actes ou les tentatives d’évasion accomplies par des prisonniers de guerre (J.O. 25 août 1926, p. 9.618).  
 
   Cf. —> http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t116357  
 
   • Décision du Ministre de la Guerre du 12 octobre 1927 (J.O. 19 oct. 1927, p. 10.782).
 
   —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .item.zoom  
 
  Au nombre des militaires ainsi distingués, notez un certain « M. de Gaulle (C.-A.-J.-M.), capitaine breveté d’infanterie, détaché à l’état-major du maréchal de France, vice-président du Conseil supérieur de la guerre », auquel fut attribuée cette décoration « avec citation à l’ordre de l’armée ».


Message édité par Rutilius le 22-12-2016 à 20:16:54

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°120547
151 RI
Posté le 23-12-2016 à 21:04:24  profilanswer
 

Bonjour
 
À priori rien trouvé sur Gallica. .....
Je cherche un sous lieutenant ou lieutenant DONSIMONI prisonnier en 14 évadé en 15
Appartient au 151e  
 
Par avance merci
Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d'année  
Gerard

n°120572
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 26-12-2016 à 17:54:03  profilanswer
 

.
   Bonsoir,
 
 
   Probablement cet officier sorti du rang, qui servait comme officier d’approvisionnement au 151e Régiment d’infanterie – mais qui, apparemment, n’a pas été fait prisonnier :
 
   — DONSIMONI Jacques Philippe, né le 9 février 1883 à Piedicroce (Corse – aujourd’hui Haute-Corse) et décédé le 30 octobre 1960 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
 
   Fils de Josué DONSIMONI, né vers 1854, cordonnier, et de Marie Thérèse CAMPANA, née vers 1856, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Piedicroce, Année 1883, f° 2, acte n° 2).
 
   Promu au grade de sous-lieutenant à titre définitif par un décret du 12 avril 1916 (J.O. 18 avr. 1916, p. 3.291).
 
   Promu au grade de lieutenant à titre définitif par un décret du 6 juillet 1917 (J.O. 8 juill. 1917, p. 5.241 et 5.244).
 
   Promu au grade de capitaine à titre définitif par un décret du 4 avril 1919 (J.O. 5 avr. 1919, p. 3.548 et 3.549).
 
   Par arrêté du Ministre de la Guerre en date du 30 décembre 1920 (J.O. 1er janv. 1921, p. 96 et 97) inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier. Alors capitaine au 141e Régiment d’infanterie.
 
 
  V. également Base Léonore : Dossier 19800035/430/57481 —> http://www.culture.gouv.fr/LH/LH19 [...] 854173.htm


Message édité par Rutilius le 26-12-2016 à 19:19:40

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°120575
151 RI
Posté le 26-12-2016 à 19:18:00  profilanswer
 

Bonsoir Daniel
 
Merci pour les informations .
 
comme suite à mon message précédent....je reprends et modifie:

 
Ceci dit il me semble que nous n'aurions pas la même personne au vu des prénoms, mais la même vu sa fonction d'officier d'approvisionnement.....alors??  
 
Voila la page qui concerne le début de la guerre et qui fait partie du récit des combats du 151ème RI pendant la Grande Guerre
j'ajoute la photo du journal l'Illustration.
 
Cet officier, dans le JMO du régiment, disparait en novembre 1914 pour réapparaitre tout au moins sur l'ordre de bataille du régiment en juillet 1915 comme officier d'approvisionnement, mais également dans le récit écrit d'André L'HUILLIER que nous détenons dans nos archives
 
On retrouve des infos sur le site de la Croix rouge (voir ma PJ)......j'ai cherché de la famille en Corse sans résultat
 
Ceci dit s'il y avait autre chose ........MERCI
 
Bonne fin d'année.....Bon réveillon
Cordialement
Gérard
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10560/DONSIMONIFrancoisLillustration1.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10560/Donsimonipagedu14111914.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10560/Donsimonipagedu22061915.jpg
 
je complète avec la page du J.M.O..26 N 697/7..page 27/57......alors aurait il eu un DOUSIMONI?
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10560/JMOdu11111914.jpg


Message édité par 151 RI le 29-12-2016 à 11:38:34
 Page :   1  2
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse