FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  Prisonniers

  Camps de prisonniers Allemands en France

 

Yv', ALVF Sites et vestiges de la Grande Guerre : louisaude Forum Pages d’Histoire: marine : NIALA Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : girodacle, 1 utilisateur anonyme et 49 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Camps de prisonniers Allemands en France

n°61929
lorrain54
Posté le 16-02-2009 à 14:36:59  profilanswer
 

Bonjour a tous,
Nous connaissons les camps de prisonniers en Allemagne, nous pouvons les situer, connaitre un peu leurs histoires et anecdotes ,ramenés  par les poilus et autres détenus qui en sont revenus ainsi que notre besoin de savoir, mais les camps de prisonniers Allemands en France devaient être aussi nombreux, leurs détenus et leurs histoires devaient se rapprocher de celles de nos poilus,pourtant pas grand choses ici et ailleurs pour en parler ! je pense que les Allemands et les forumeurs outre Rhin doivent avoir les même sentiments que nous, les Allemands devaient s'évader de nos camps comme les nôtres des leurs,normal notre coté Français nous impose a ne regarder que d'un seul coté, je souhaiterais votre avis et si nos amis Allemands peuvent réagir cela m'intéresse,  
Merci a tous,  Jean-Louis.


---------------
Dites le a tous, " Il ne fait pas bon mourir".
n°61931
yamadori
Elsasse-Breizh
Posté le 16-02-2009 à 15:44:59  profilanswer
 

bonjour,
 
Ca m'interesse aussi! Mais je ne suis pas sûr qu'il y aura beaucoup d'intervenants. Pourquoi? Parceque j'ai déjà posé la question.
Par contre, dans "ultime sentinelle", receuille de témoignages d'alsaciens-lorrains, un soldat raconte sa capture par les anglais.  
J'ai trouvé ça aussi, concernant les soldats allemands travaillant dans les fermes françaises.
http://indre1418.canalblog.com/arc [...] 43853.html


---------------
Toi qui est de Dijon, si tu reviens de la guerre, dis à ma femme de quelle façon je suis mort.
n°61932
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 16-02-2009 à 15:45:43  profilanswer
 

Bonjour
Pour la liste, il en avait été question ICI
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°61933
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 16-02-2009 à 15:49:47  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Ce que l'on peut dire c'est qu'en général les prisonniers allemands en France furent beaucoup moins malheureux que les notres en Allemagne. En France pas de camps de représailles, pas de prisons royales, pas de camps spéciaux (type Bagne de Sedan, camp de Flabas (Meuse) ou camp de Milejgany en Lituanie où les PG et otages mouraient par centaines), etc. Sans parler du camp de Holzminden qui abrita des otages (femmes et enfants).  
Le réglement français en vigueur autorisait même le mariage d'un prisonnier allemand avec une femme française... En Allemagne le fait, pour un prisonnier de "regarder avec insitance une frau", pouvait l'envoyer dans un camp de représailles...  
Bien sûr la captivité n'est pas agréable pour tout soldat mais je pense que les PG allemands n'ont pas eu de terribles conditions de vie, même si quelques uns avaient été envoyés en Afrique (PG vite rapatriés pour éviter des représailles envers nos proprs PG)...
Cordialement.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°61939
rslc55
Posté le 16-02-2009 à 17:52:09  profilanswer
 

Bonjour
 
"Ce que l'on peut dire c'est qu'en général les prisonniers allemands en France furent beaucoup moins malheureux que les notres en Allemagne."
 
Ceci n'est pas tout à fait exact. Les témoignages des prisonniers dans le camp de Souilly près de Verdun le démontrent hélas.
D'autre part les livres
- Die Totenkammer von Toulon (La chambre de la mort de Toulon) de Sekele Otto
- Kriegsgefangen de Reese Hermann
 
Ne laissent pas paraître que les conditions d'internement étaient moins dures en France comparées à celles de certains prisonniers français en Allemagne.
 
On retrouve d'ailleurs souvent des similitudes avec les vexations, privations subies par ces prisonniers etc.....
 
A cela il faut ajouter que l'Allemagne à cause du blocus avait d'énormes problèmes alimentaires y compris pour sa population. Cela s'est bien sûr  
répercuté sur les prisonniers.
 
Alors je me garderai bien de faire une comparaison entre les conditions
des prisonniers de part et d'autre du Rhin.
 
Salutations
 
Pierre
 

n°61942
yamadori
Elsasse-Breizh
Posté le 16-02-2009 à 18:23:13  profilanswer
 

bonjour,
 
N'y a t-il un livre traitant des prisonniers allemands dans les fermes françaises?  
 
 :hello:


---------------
Toi qui est de Dijon, si tu reviens de la guerre, dis à ma femme de quelle façon je suis mort.
n°61953
lorrain54
Posté le 17-02-2009 à 00:15:23  profilanswer
 

Bonsoir a tous,
 Merci Alain pour le fil que je n'avais pas trouvé et qui donne la liste des camps, comme vous David je pense que les livres sur les prisonniers Allemands doivent être nombreux ,mais en Allemagne, il me semble logique qu'ils racontent eu aussi leurs détentions ! évasions et conditions, ainsi que les bons tours joués aux Français .
Comme minuit est passé ! je vous souhaite le bonjour,  Jean-Louis.


---------------
Dites le a tous, " Il ne fait pas bon mourir".
n°61956
XSL
Posté le 17-02-2009 à 04:25:50  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je pense qu'il devait y avoir pas mal de disparité dans la "gestion" des camps. Quand on voit cette photo
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1317/Prisonniers-allemands_Blaye%20-%203.jpg
 
on peut penser que les prisonniers de la citadelle de Blaye (33) se sentaient mieux là que dans une tranchée ... Mais peut-être est-ce une photo de propagande. Comment faire entière confiance dans un témoignage ou une photo ?!
 
Bonne journée.
 
Xavier

n°61957
Titeuil
Ni schtroumf, ni épouvantail
Posté le 17-02-2009 à 08:27:13  profilanswer
 

Bonjour,
 
Voici ce que je possède à propos de prisonniers allemands, concernant le témoignage d'un auxiliaire basé à Roanne, qui écrit à sa femme. Ce qui me surprend, c'est la rapidité avec laquelle les prisonniers sont "dispatchés" si loin du front, et dans des endroits aussi peu stratégique et important que Roanne.  
 
Roanne, le 12 septembre 1914
 
Chère Marie,
 
(…) Je suis toujours à Roanne et j’y resterai probablement jusqu’à la fin de la guerre. (…) Les prisonniers allemands travaillent dans la caserne où je suis tous les jours. Ce sont de bons travailleurs.  
 
Roanne, le 18 septembre 14
 
Chère Marie,  
 
(…) Je suis toujours à Roanne mais nous avons quitté la caserne, qui a été transformée en hôpital pour mettre les blessés. Nous couchons les uns dans les écoles, mais je suis dans usine. Nous sommes 5 à 600 hommes dans cette usine et un peu dans terre, c’est humide on aperçoit des lézards qui courent contre les murs. Les cabinets la cuisine et la chambre à coucher c’est tout dans le même appartement et il n’y a pas d’air ça sent mauvais. C’est une ancienne usine, les prisonniers allemands sont logés avec nous dans l’usine mais nous sommes mieux que ceux qui sont sur la frontière. Nous ne pouvons pas être bien logés, il y en a de plus en plus dans les casernes et nous sommes encore autour de 3000 à Roanne (…)
 
Je dispose également d'une photo de prisonniers allemands, qui travaillent visiblement dans une petite gravière le long de la loire, toujours sur Roanne. Il s'agit d'une carte postale. Datée de janvier 1915, il semble que la photo date plutôt de l'automne 14, à voir les tenues des hommes. Je vais tenter de la scanner et de la joindre, ce qui n'est franchement pas gagné compte tenu de mes compétences en informatique.
 
Bien à vous tous,
 
Christophe
 
 

n°61958
Titeuil
Ni schtroumf, ni épouvantail
Posté le 17-02-2009 à 08:45:12  profilanswer
 

Re-  
 
Je crois avoir compris grâce à mon ami Sylvain ! Merci Sylvain ! Fin du chantage pour vous tous, et une révolution pour moi !! Voici donc la photo des prisonniers allemands.
Cette photo, comme je vous le précisais, date sans doute de l'automne 14 (comprise en tout cas de manière absolument sûre entre août 14 et janvier 15).
 
Bien à vous tous,
 
Christophe
 
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4474/img002.jpg


Message édité par Titeuil le 17-02-2009 à 11:45:24
n°61998
RIO Jean-Y​ves
Posté le 17-02-2009 à 19:53:39  profilanswer
 

Bonsoir à tous.
 
Pour le Camp de VANNES (cf la liste sur l'autre fil), les prisonniers Allemands étaient en fait internés au camp de MEUCON, une petite commune située à quelques kilomètres au nord, où, avant guerre, avaient lieu des manœuvres . J'ai retrouvé dans la presse mention de groupes de prisonniers employés à faire des travaux dans la ville. La presse Morbihannaise signalera aussi de temps à autre des évasions (Belle-Ile, Coetquidan) avec les noms et signalements des individus.
 
Pour l'anecdote, le Camp de MEUCON abrita aussi des travailleurs chinois - dont un certain nombre se fit remarquer et passa en jugement au Tribunal  de VANNES pour des vols chez les commerçants des communes voisines ou autres méfaits - et fut de même le lieu de "campement" des Américains entre 1917 et 1919.
 
Cordialement
Jean-Yves


---------------
Recherches sur les 116e, 294e & 354e RI + 316e RI et 28e & 35e RAC
http://vannes1418.canalblog.com/
n°62019
Perplexe29
Posté le 18-02-2009 à 11:27:27  profilanswer
 

Bonjour,
Un petit complément à la liste que j'avais diffusée en son temps sur forum "'HISTOFORUM" et citée plus haut. Elle provient du document "Histoire postale et militaire de la Guerre de 1914-1918 du Lt-Colonel C.Deloste". A cette liste, il y aurait lieu d'ajouter les parties manquantes concernant l'Algérie, La Tunisie et tout le Maroc. Par ailleurs, dans ce document, figure également les camps "d'Internés Civils" en France.
Il faut que je me penche sur le comment "intégrer une image" pour quelques enveloppes ou documents concernant les "'Internés Civils"
Cordialement
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°62057
patrick me​stdag
Posté le 18-02-2009 à 23:43:18  profilanswer
 

Bonsoir ,  
 
Ah un grand merci Robert de  nous mentionner  la source de la liste
diffusee dans l'ancienne tranchee , cela la donne le cachet necessaire  
et encore merci de nous rappeler qu'elle provenait de vous , car cela s'etait perdu  
mais vous voyez que les documents importants on les gardes bien .  
Et qu'ils sont fortement apprécie.
 
@+
Patrick


---------------
Verdun ….papperlapapp!  Louis Fernand Celine
Ein Schlachten war’s, nicht eine Schlacht zu nennen“ Ernst Junger.
n°62058
ddumont
Posté le 19-02-2009 à 00:17:47  profilanswer
 

bonjour
Juste pour apporter ma petite pierre à l'édifice,j'ai lu le témoignage d'un juge militaire Allemand,lors de la seconde guerre parlant avec un prévenu,ancien poilu,de la bonne tenue,de la gentillesse meme de ses geoliers lors de la première guerre.

n°62151
patrick me​stdag
Posté le 21-02-2009 à 01:25:54  profilanswer
 

Bonjour ,  
 
qq images  de pg a lille  
 
http://bp2.blogger.com/_AiqYKbuLeAQ/RzSiCqvmY4I/AAAAAAAAJJ4/n8K7qWMHGw0/s400/Lille+-+porte+de+Canteleu+-+boches+au+travail.jpg
Scène ordinaire de la vie quotidienne des prisonniers allemands après le retour de Lille à la France.
 
 
http://bp3.blogger.com/_AiqYKbuLeAQ/RzPvsKvmY0I/AAAAAAAAJJM/KM1emFi20Jc/s400/Lille+-+porte+Dunkerque+-+pg+et+inscriptions+allemandes+1918.jpg
 
La Porte de Dunkerque, aujourd'hui dans l'enceinte du port fluvial,  
est encore décorée des panneaux allemands tandis que les prisonniers germains sont à la corvée.
 
Du Blog
http://histoiresdunord.blogspot.co [...] chive.html
 
@+
Patrick  
 


---------------
Verdun ….papperlapapp!  Louis Fernand Celine
Ein Schlachten war’s, nicht eine Schlacht zu nennen“ Ernst Junger.
n°62599
fhiernaux
Posté le 06-03-2009 à 20:38:03  profilanswer
 

Pour répondre à la question initiale, à savoir les camps de prisonniers allemands en France, une conférence de Jean Claude FARCY s'est déroulée à Paris le 22 janvier dernier.
 
Vous trouverez la transcription de cette conférence sur le site de l'ACAT Paris V :
http://acatparis5.free.fr/html/mod [...] toryid=165
 
Veuillez noter également le livre du même Jean Claude FARCY : "Les camps de concentration français de la première guerre mondiale 1914-1920", éditeur Anthropos.
 
Cordialement.
Fred Hiernaux

n°62619
lorrain54
Posté le 07-03-2009 à 09:45:22  profilanswer
 

Bonjour a tous,
Merci beaucoup Fred,   Jean-Louis.


---------------
Dites le a tous, " Il ne fait pas bon mourir".
n°65117
MuseeVoieS​acree
Posté le 17-05-2009 à 18:06:19  profilanswer
 

voici une photo du camp de prisonnier de Souilly, juste derrière Verdun :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4061/126STEF.jpg

n°70015
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 09-11-2009 à 22:34:09  profilanswer
 

Bonjour,
Trouvé cette photo de prisonniers allemands dans la citadelle du Château-d'Oléron:  
http://images3.hiboox.com/images/4609/a8cdfd9d13dc9b846f1f12c797f1c7ba.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par bruno17 le 10-11-2009 à 16:46:49

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
n°70016
chanteloub​e
Posté le 09-11-2009 à 23:09:42  profilanswer
 

Bonsoir,
Sauf erreur de ma part des prisonniers Allemands ont été employés au creusement du tunnel du Rove à Marseille. J'ai souvent entendu dire par un ancien soldat français du 40 ème RI que les conditions de travail des Allemands y avaient été épouvantables (eau parfois jusqu'aux genoux quand les pompes étaient en panne) et que certains y avaient perdu la vie.... ce que je n'ai pas vérifié. Par ailleurs les trés vieux Marseillais ont le souvenir que les prisonniers avaient été, au début de la guerre, installés sur des bâteaux au mouillage alors que les nombreux Alsaciens "otages déportés" étaient "logés" au Château d'If et au Frioul.
Tout ceci est à revérifier....mais bon.....il y a de bonnes chances que ce soit vrai.
Cordialement
CC

n°70030
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 10-11-2009 à 16:46:00  profilanswer
 

bruno17 a écrit :

Bonjour,
Trouvé cette photo de prisonniers allemands dans la citadelle du Château-d'Oléron:  
http://images3.hiboox.com/images/4 [...] f1c7ba.jpg


Au début de la Première Guerre mondiale, la citadelle du Château-d’Oléron sert de camp de détention pour les prisonniers de guerre allemands. Les premiers arrivent dès le mois d’octobre 1914. Leur nombre croît très rapidement, ce qui crée des problèmes de surpopulation  si bien qu’ils sont ensuite envoyés au Maroc. Les tentatives d’évasion sont très nombreuses et les autorités militaires les occupent tant bien que mal à des travaux agricoles ou à des corvées, comme ici la pluche des pommes de terre.
(Extrait de « Se souvenir de la Charente-Maritime. Claude Aubineau & Jean-Louis Mahé. Geste éditions)


Message édité par bruno17 le 10-11-2009 à 16:47:07

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
n°70032
rslc55
Posté le 10-11-2009 à 18:40:05  profilanswer
 

Bonjour
 
Je viens de lire le livre de Hellmuth Korth paru en 1920 intitulé "Wir weissen Slaven" (Nous esclaves blancs). Le titre parle de lui même.
Il y raconte sa captivité en France du 15 Décembre 1916 jusqu'à son évasion en février 1919.
Les conditions d'internement notamment à Souilly y sont effroyables (je comprends mieux pourquoi les Allemands ont en représailles installés des camps comme Flabas ou Azannes).
 
Sont aussi évoqués des exécutions sommaires de prisonniers et autres brutalités et vexations  par des gendarmes gardiens de camps.
 
Ce soldat est passé par plusieurs camps et ce qu'il écrit n'est pas très glorieux pour la France.
 
Je crois que les prisonniers allemands n'étaient pas mieux lotis que les prisonniers français et tout aussi malheureux.
 
Un livre que je recommande à ceux qui lisent l'allemand.
 
Salutations
 
Pierre


Message édité par rslc55 le 24-07-2015 à 09:57:09
n°70049
chanteloub​e
Posté le 10-11-2009 à 22:34:50  profilanswer
 

Bonsoir,
Ce dont on peut être presque certain, c'est que rien ne peut égaler ce que les Autorités militaires allemandes ont fait subir aux prisonniers russes.
Voir sur ce sujet les mémoires du Cardinal Congar.
Cordialement CC

n°70061
rslc55
Posté le 11-11-2009 à 07:53:47  profilanswer
 

Bonjour
 
 
Une autre chose dont on parle moins. Les prisonniers italiens complètement délaissés par leur pays qui n'envoyait pas de nourritures car les prisonniers étaient très mal vus par leurs dirigeants. Plus de 150 000 seraient morts en captivité.
Pour les russes c'est un peu identique. Mais il faut aussi savoir qu'à cause du blocus, la population allemande souffrait aussi de la faim. On parle de 750 000 morts à cause de la malnutrition dont beaucoup d'enfants.  Des pans de l'histoire à explorer par les historiens et chercheurs.
 
Salutations  
 
Pierre.


Message édité par rslc55 le 24-07-2015 à 09:58:10
n°70068
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 11-11-2009 à 10:07:05  profilanswer
 

Bonjour,
Je crois qu’on pourrait surenchérir dans l’horreur des conditions de vie faites aux prisonniers de tous bords ; nous avons tous lu quelque part les exactions commises par les soldats russes sur des soldats allemands qui eux-mêmes leur rendaient la monnaie ainsi qu’aux français qui à leur tour leur en faisaient baver des ronds de chapeaux ; bref, cela a été de tout temps et de toutes nations, la guerre entraînant des réactions de folie collective, des comportements odieux et inexcusables de revanche, de vengeance et de haine de tous bords.  
Dire que tous ces types là, en temps de paix, auraient été ravis de se retrouver pour faire visiter leur pays ou leur petit coin de terre, prendre l’apéro autour d’une jolie guinguette du bord de Marne, s’envoyer un bock à la fête de la bière de Munich ou trinquer à la Vodka sur la place Rouge ! Vive la Paix!
Cordialement
Bruno


---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif)
n°70071
chanteloub​e
Posté le 11-11-2009 à 10:45:54  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Ce qui m'intrigue un peu c'est qu'il ne semble pas que lors de leur capture les prisonniers aient été l'objet de "violences"...et qu'une fois mis en camp leur sort se soit aggravé.
Cordialement

n°70090
rslc55
Posté le 11-11-2009 à 15:50:34  profilanswer
 

Bonjour
 
"Ce qui m'intrigue un peu c'est qu'il ne semble pas que lors de leur capture les prisonniers aient été l'objet de "violences"...et qu'une fois mis en camp leur sort se soit aggravé. "
 
Dans son livre Hellmuth Korth dit que les gardiens étaient souvent des "anti-Boches" et que d'autre part à la fin de la guerre, les gardiens  étaient parfois des anciens prisonniers qui se vengeaient de ce que eux avaient souffert dans les camps en Allemagne.
 
Salutations
 
Pierre
 
 

n°70185
fhiernaux
Posté le 12-11-2009 à 21:48:11  profilanswer
 

Pour Roanne, j'ai aussi quelques cartes postales de cette période avec les allemands au travail, 3 sont écrites :
http://lh6.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgFdCr1VKI/AAAAAAAAFAE/xKRFwFmjTrc/s640/image0.jpg
http://lh3.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgFgMHW4oI/AAAAAAAAFAI/tb0VUv0oVns/s640/image0-1.jpg
http://lh6.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgFiv57DGI/AAAAAAAAFAQ/ws4MPu2ZXII/s640/image0-2.jpg
http://lh4.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgFlcwSTQI/AAAAAAAAFAU/CyM40KIReRo/s640/image0-3.jpg
http://lh4.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgFn68IgLI/AAAAAAAAFAY/In_jZXDq0kU/s640/image0-4.jpg
http://lh3.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgJ-eW5_oI/AAAAAAAAFA0/lWDFhJfq5ss/s640/image0-5.jpg
http://lh5.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgKAaE3dHI/AAAAAAAAFA4/zwepgm8eV4M/s512/image0-6.jpg
http://lh3.ggpht.com/_7Ek6YeofRws/SjgKCLeSIRI/AAAAAAAAFA8/7-xj4DETkmI/s640/image0-7.jpg

n°70190
fhiernaux
Posté le 12-11-2009 à 22:34:37  profilanswer
 

J'ai travaillé un peu sur les camps de prisonniers sur le département de Saône-et-Loire, où l'on trouve 2 camps, que l'on nomme plutôt dépôts :
- Cuisery : on y faisait venir des prisonniers allemands et austro-hongrois des autres dépôts en vue de leur rapatriement en Allemagne par la Suisse, ou leur internement en Suisse. Au début, ça ressemblait à des mesures d'expulsion du territoire français (troubles de l'ordre public, espionnage supposé, sentiments anti-français). En 1918, c'était souvent à la demande des prisonniers, on pratiquait l'échange de prisonniers avec les français détenus en Allemagne. Ils restaient au minimum un mois au camp, le temps d'étudier leur dossier. Bien entendu, on se gardait bien d'expulser les hommes jeunes susceptibles de servir l'armée allemande. J'ai vu de nombreux cas de femmes nées en France, de parents également nés en France, n'ayant jamais quitté la France, et qui pourtant ont été rapatriées en Allemagne par la Suisse, n'y ayant pourtant jamais mis les pieds, sous prétexte qu'elles avaient épousé un allemand, elles étaient considérées comme étant de nationalité allemande. Les enfants des couples suivaient bien évidemment leurs parents, y compris dans les camps. Les personnes rapatriées en Allemagne par la Suisse étaient interdites de territoire français jusqu'à la fin des hostilités. La Suisse ayant fermé sa frontière au début de 1918 pendant plusieurs mois, les réclamations des prisonniers du camp de Cuisery étaient nombreuses.
- Blanzy : quelques alsaciens-lorrains sont passés par ce camp, notamment lorsqu'ils avaient obtenu la carte tricolore et par la même la résidence libre. On y trouve aussi beaucoup de prisonniers plutôt francophiles, venus pour travailler, notamment à la construction du sanatorium de la Guiche et qui rentraient au camp pour la nuit. Il semble que peu de problèmes sont apparus dans ce dépôt.
 
Globalement, je n'ai pas lu de choses trop horribles pour ces 2 camps, en comparaison à mes lectures concernant les camps de prisonniers en Allemagne. En tout cas, jamais de réclamations concernant l'alimentation, contrairement aux camps en Allemagne où cet argument est sans cesse évoqué. Bien entendu, il y avait sans doute d'autres camps plus rigoureux et répressifs en France. D'autre part, la plupart des prisonniers ayant fréquenté ces 2 dépôts étaient déjà en France au moment de la déclaration de la guerre, ce sont des civils essentiellement, que l'on avait souhaité éloigner le plus possible des zones de combats, il y aurait donc lieu de comparer plutôt avec un camp de prisonniers civils, comme le camp d'Holzminden en Allemagne :
http://holzminden.free.fr
 
A+
Fred HIERNAUX

n°70191
jcp66
Posté le 12-11-2009 à 22:38:44  profilanswer
 

Bonsoir
Pourriez vous nous dire svp où vous avez trouvé ces infos sur ces camps. J'aimerais faire ce genre de recherches sur d'autres camps.
Merci
jclaude

n°70194
fhiernaux
Posté le 12-11-2009 à 23:17:52  profilanswer
 

L'essentiel des informations se trouvent dans les séries M ou R aux archives départementales, mais il faut souvent fouiller dans des séries en cours de classement.
 
Un ouvrage intéressant et en ligne peut également être utile : Le Guide des archives judiciaires et pénitentiaires de Jean Claude Farcy :
http://www.criminocorpus.cnrs.fr/article53.html
 
Ne pas oublier aussi la transcription de sa conférence donnée à Paris en début d'année :
http://acatparis5.free.fr/html/mod [...] toryid=165
 
A +
Fred HIERNAUX

n°70823
Titeuil
Ni schtroumf, ni épouvantail
Posté le 26-11-2009 à 12:52:33  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Fred,
 
Merci pour ces cartes concernant Roanne. Nous en avons une en commun (la dernière que vous avez édité). Si vous voulez des infos sur les prisonniers détenus à Roanne, voir le livre de Jean-Paul Nomade "Roanne et son lycée pendant la guerre" aux éditions Thoba's (2008).
 
En tout cas un grand merci,
 
Bien à vous tous,  
Christophe

n°86649
Mary Thies
Posté le 18-04-2011 à 02:50:27  profilanswer
 

Can someone help me to find the camp where a young German soldiers was held?  He was a POW in the Battle of Somme, aprehended between Allaines and Clery on 12 September 1916? Any information would be greatly appreciated.
Merci
Mary

n°87732
ker02riant​ec
Posté le 05-06-2011 à 11:36:49  profilanswer
 

Bonjour à tous, je possède une photo prise pendant la distribution du courrier destiné aux prisonniers allemands, à Le Palais (Belle-Ile), sur les quais.  
Mon Grand-père y était chef de gare maritime et apparaît sur cette photo.
les prisonniers visibles ne me semblent pas malheureux, c'est le moins qu'on puisse dire. la photo date de 1918/19, je crois.
si ça intéresse quelqu'un, je la publie volontiers.


---------------
Pierre Lécuyer
n°87733
ker02riant​ec
Posté le 05-06-2011 à 11:49:58  profilanswer
 

finalement j'ai décidé de la publier sans attendre.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9199/distributionducourrieraLePalais1919.jpg


---------------
Pierre Lécuyer
n°107194
Eric15
Posté le 27-06-2014 à 17:54:19  profilanswer
 

Bonjour
 
je remonte ce message d'il y a 5 ans....
j'aimerais savoir si il existe une carte des camps ou lieux de détentions des prisonniers allemands en France.
 
Cordialement.
 
Eric


---------------
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch
n°107195
chatrou51
Posté le 27-06-2014 à 18:13:25  profilanswer
 

Bonsoir Pierre,
 
Merci bcp :)
Superbe photo !
 
Cdt
Phil

n°108031
pepitosout​h
Posté le 14-08-2014 à 11:35:15  profilanswer
 

Bonjour
Pour ma part, je cherche des infos sur les camps et dépôts de prisonniers dans le département de l’Hérault : Cette (Sète), ND de Mougères à Caux et Graissessac.  
Cordialement

n°108032
extraterre​stre
Posté le 14-08-2014 à 11:59:22  profilanswer
 

bonjour à tous
 
voyez donc ici, il y a des données sur les camps de prisonniers en France
 
http://grandeguerre.icrc.org/fr
 
cordialement


---------------
Jacqueline L.
n°110503
pepitosout​h
Posté le 19-12-2014 à 19:16:20  profilanswer
 

extraterrestre a écrit :

bonjour à tous
 
voyez donc ici, il y a des données sur les camps de prisonniers en France
 
http://grandeguerre.icrc.org/fr
 
cordialement


 
Merci beaucoup !

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  Prisonniers

  Camps de prisonniers Allemands en France