ALVF Soldats de la Grande Guerre : gaspard QUESTIONS & SUGGESTIONS RELATIVES AU FORUM : henri-p Forum Pages d’Histoire: marine : Rutilius, 2 utilisateurs anonymes et 32 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Suivante
Auteur Sujet :

Prisonniers de guerre et camps de prisonniers en France

n°99566
Jean RIOTT​E
Posté le 23-05-2013 à 14:37:29  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonjour,
Je ne possède pas LA réponse, mais seulement des suppositions, des hypothèses!
Le Camp de Coëtquidan pourrait être un camp pour sous-officiers et soldats, tandis que Coëtquidan pourrait avoir été un lieu d'internement pour officiers ou un lieu de soins (infirmerie-hôpital?).
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°99570
hortensia
Posté le 23-05-2013 à 15:02:29  profilanswer
 


Bonjour a tous, je vous envoi le lien du site de l'ile longue à brest ancien camps de prisonnier du finistère si le lien ne marche pas,  le site
 
 figure sur la page d'accueil des AD 29
 
 
 
A bientôt    hortensia
 
 
 
http://www.ilelongue14-18.eu
 
 

n°99572
Jean RIOTT​E
Posté le 23-05-2013 à 15:24:08  profilanswer
 

Bonjour hortensia,
... et bienvenue sur notre Forum.
Un grand merci pour cette adresse qui nous conduit vers un site des plus intéressants, très bien conçu et très bien réalisé.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°99578
yvo35
Posté le 23-05-2013 à 16:57:49  profilanswer
 

Bonjour Jean,
 

Jean RIOTTE a écrit :

Bonjour,
Je ne possède pas LA réponse, mais seulement des suppositions, des hypothèses!
Le Camp de Coëtquidan pourrait être un camp pour sous-officiers et soldats, tandis que Coëtquidan pourrait avoir été un lieu d'internement pour officiers ou un lieu de soins (infirmerie-hôpital?).
Cordialement,
Jean RIOTTE

Oui, mais où ce "lieu d'internement pour officiers ou lieu de soins" aurait-il pu être situé, ailleurs que dans le camp?  


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°99582
Perplexe29
Posté le 23-05-2013 à 18:30:14  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et tous,
Comme qui dirait, dans la liste que vous évoquez, il n'y a pas de différence entre Coëtquidan et le camp de Coëtquidan. Peut-être que l'auteur a voulu séparer l'école de Saint-Cyr Coêtquidan et le Camp de prisonniers. A mon avis, il n'a pas dû faire le rapprochement entre les deux termes du moins dans le document. Je crois que la question ne se pose pas dans la mesure où pendant la guerre de 14-18, les Américains s'y installent du 15 août 1917 au 30 juin 1919, alors que les prisonniers allemands occupent une partie de l'emprise de l'école de 1914 à 1917.
Cordialement
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°99587
yvo35
Posté le 23-05-2013 à 20:19:12  profilanswer
 

Bonsoir,

Perplexe29 a écrit :

Peut-être que l'auteur a voulu séparer l'école de Saint-Cyr Coêtquidan et le Camp de prisonniers.

Saint-Cyr n'étant à Coëtquidan que depuis 1945, cela ne peut être une explication.
 

Perplexe29 a écrit :

alors que les prisonniers allemands occupent une partie de l'emprise de l'école de 1914 à 1917.

De quelle école parlez-vous?
Si c'est Saint-Cyr, à l'époque cela ne peut être que Saint-Cyr-l'Ecole en région parisienne. Donc rien à voir avec Coëtquidan.
 


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°99589
Gillesr
Posté le 23-05-2013 à 21:05:51  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et tous,
Pour ce qui est du nom 'Coëtquidan'
A l'origine, c'est un grand terrain de manoeuvre datant du début des années 1870 sis sur la commune de Guer.
Ce n'est qu'en 1945 et sur une extrême insistance du Mal de LATTRE que l'école de formation des officiers (alors située à Cherchell en Algérie) est transposée à Guer, car l'école originale,sise à St-Cyr-l'Ecole (78) avait été bombardée l'année précédente.
L'école prend le nom d'Ecole Spéciale Militaire Interarmes, puis se divise en 2 écoles distinctes :
l'Ecole Spéciale Militaire qui englobe les officiers qui y accèdent directement (ESM) (fournit les futurs chefs de corps généraux)
l'Ecole Militaire Interarmes (EMIA), dont j'ai usé les bancs il y a quelques années et qui recrute les officiers sous contrat et les sous-officiers lauréat du concours d'entrée à la dite école.
En 1977, une nouvelle école s'intègre dans le camp de Coëtquidan :
l'Ecole Militaire du Corps Technique et Administratif (EMCTA).
 
Pour ce qui est des camps de concentration, 3 camps, voire un 4ème (je suis en pleine recherche car j'écris un livre sur les soldats d'Yssingeaux MPLF) existent en 14-18 sur le département de la Haute-Loire:
Aurec
Brives-Charensac
et La Roche-Arnaud (au Puy)
Je possède des cartes postales des 3 camps et les AD 43 possèdent un dossier sur ce sujet.
Le 4ème camp se trouve peut-être à Brioude, mais sans aucune certitude.
Si des forumeurs sont intéressés, j'envoie sur le site des CPA.
Cordialement à tous.
Gilles


---------------
GillesR
n°99595
yvo35
Posté le 23-05-2013 à 21:55:59  profilanswer
 

Re,

Gillesr a écrit :

Ce n'est qu'en 1945 et sur une extrême insistance du Mal de LATTRE

Juste une petite précision: en 1945 De Lattre est général, pas maréchal.


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°99612
Perplexe29
Posté le 24-05-2013 à 15:04:25  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
 

Citation :

Perplexe29 a écrit :
Peut-être que l'auteur a voulu séparer l'école de Saint-Cyr Coêtquidan et le Camp de prisonniers.  
 
Yvo 35 a écrit
Saint-Cyr n'étant à Coëtquidan que depuis 1945, cela ne peut être une explication.


En ce qui concerne Coëtquidan, deux appellations sont couramment employées: Camp de Coëtquidan et St-Cyr Coëtquidan sans distinction (pour les Bretons). Il faut quand même rappelés que la liste décrite plus haut concernant les camps de prisonniers et que j'avais transmis il y a quelques années est issue d'un livre écrit en 1968 donc peut-être une coquille malheureuse entre les deux termes usités
 
Toutefois, il est à remarquer que le "camp" de Coëtquidan existe depuis 1843 et en 1878 devient permanent pour devenir un champ de tir d'artillerie. En 1912, ce "camp" devient un camp national d'instruction pour l'artillerie.  
Comme rien n'est figé à "Coëtquidan" , je ne rappellerai pas l'historique.  
Pour terminer, un petit peu d'éthymologie: Coëtquidan (Coët, bois et idan, au dessous)
 
 (Source: Patrimoine des Communes de France)
Camp de Coëtquidan, Guer
 Thématique : Patrimoine militaire  
 
Camp de Coëtquidan
Adresse : Guer, France
Datation : XIXe siècle - XXe siècle  
 
Le camp de Coëtiquidan, situé sur la commune de Guer, est le premier camp de manœuvres créé en 1843. Il se situe dans la lande de Coëtquidan, d'où son nom.  
 
Après les expropriations de 1908, sa surface passe de 500 à 8 000 hectares et s'étend sur plusieurs communes. Le camp bâti de Coëtquidan prend l'aspect d'une ville de 10 000 habitants dès 1927.  
 
Il compte alors 545 bâtiments : bureaux, logements, cantines, cuisines hôpital, bibliothèque. À cette époque et jusqu'en 1932, une architecture plus recherchée fait son apparition et rompt avec la tradition architecturale bretonne traditionnelle. La tuile remplace l'ardoise, et les murs sont faits de pierres schisteuses du pays de Concoret, les frontons ou les fenêtres sont souvent ornés de motifs de pierres vernissées de différentes couleurs.  
 
En 1945, sur les instances du général de Lattre de Tassigny, décision confirmée en Conseil des ministres en 1959, les écoles militaires installées à Saint-Cyr-l'École, près de Versailles, sont transférées sur le camp de Coëtquidan.  
 
Si les constructions nouvelles de l'école militaire datent des années 1960, la plupart des autres bâtiments sont antérieurs à la Seconde Guerre mondiale et sont de style, d'âge et d'usage variés.
 
Cordialement
Robert
 


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°99615
Jean RIOTT​E
Posté le 24-05-2013 à 17:21:28  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Merci Robert pour ces explications. Je retrouve dans les approximations de cette liste des camps de prisonniers allemands en France, les mêmes incertitudes que lorsque je me suis lancé (avec bien d'autres participant-e-s du Forum) à l'établissement de la liste la plus exhaustive possible des Hôpitaux Temporaires militaires de la Grande Guerre. Petit à petit, avec le concours des uns et des autres nous y sommes (à peu près) parvenus.
Je pense qu'il en sera de même pour les camps.
Pour en revenir à Coët. je pense qu'aux AD il doit y avoir du grain à moudre.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°99617
Perplexe29
Posté le 24-05-2013 à 17:59:43  profilanswer
 

RE-bonjour à tous,
Bonjour Jean
 
Il n'est pas toujours facile de décrypter les listes émisent bien souvent après les conflits. Par exemple, j'ai demandé à plusieurs reprises à des adhérents en philatélie de me situer le camp de "La Roche-Maurice". Dans le Finistère, tout le monde connaît cette localité mais pas de camp à l'horizon. Il est vrai que ce camp a bien existé à "La Roche-Maurice", mais dans la banlieue aujourd'hui de Nantes. Même des Nantais ne savaient pas situé ce lieu.
Une seule raison pour découvrir le passé même récent: cherchez et toujours approfondir.
S'agissant de "Coët", les CPA sur le conflit de 14-18 situent les prisonniers aux rubriques définies plus haut mais également à Guer, localité de "Coët". Effectivement aux AD il y a du grain à moudre, d'une part avec 14-18 (PGA, Américains ...), mais aussi avec celle de 39-45 (Allemands d'occupation, Américains, Polonais ...) sans oublier les internés civils pendant la Guerre d'Espagne.
A bientôt
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°99680
Perplexe29
Posté le 24-05-2013 à 18:18:43  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
 
Pour information, l'image d'un cachet de franchise postale émis "du camp de concentration des Otages - Kerbénéat" dans le Finistère. Cette abbaye, située à Plounéventer est réputée être également comme camp d'internés civils.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/Otage%20Kerbeneat.jpg
 
le 28-05-2013, ce sujet a été déplacé par le modérateur du sujet: "prisonniers de guerre et camps de prisonniers en Allemagne" à celui-ci.
Dans le sujet précédent, cette image fut présentée pour illustrer le fait qu'il a existé en France des camps de concentration comme en Allemagne.
Cette intervention n'a aucune raison de rester sur ce sujet  
 
Cordialement
Robert


Message édité par Perplexe29 le 28-05-2013 à 07:28:55

---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°99720
charraud j​erome
Posté le 29-05-2013 à 15:02:56  profilanswer
 

Bonjour
 
Pour ceux qui s'intéresse à Belle Ile en Mer: "Aus ernsten Tagen, 1915"
http://digital.staatsbibliothek-be [...] =PHYS_0001
 
Cordialement
Jérôme Charraud


---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°99721
Jean RIOTT​E
Posté le 29-05-2013 à 15:32:01  profilanswer
 

Gute mittag Jérôme,
Ach! Gross dommage ! Ich sprechen nicht Deutsch !
Danke quand même!
Bien cordialement,
Jean RIOTTE

n°99722
charraud j​erome
Posté le 29-05-2013 à 15:47:17  profilanswer
 

Bonjour
 
Jean, effectivement Gross Dommage!!!
Plus généralement, il y a 3419 livres sur 14/18 et de sacrés pépites. Je vais, de ce pas, faire un petit ajout dans le fil sur les "camps sur le territoire allemand"
 
Amicalement
Jérôme


Message édité par charraud jerome le 29-05-2013 à 16:04:38

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°100676
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 26-07-2013 à 11:55:56  profilanswer
 

Bonjour,
Une photo trouvée à la brocante, montrant ce qui semble être un groupe de prisonniers Allemands.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/Prisonniersallemands.jpg
cldt
BB


---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif) - "La vie sexuelle des alligators" (2017 Amazon Kindle Publishing)
n°105642
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 17-04-2014 à 19:32:09  profilanswer
 

Bonsoir
Karte der französischen Gefangenenlager und hauptsächslichsten Hospitäler (Lazarette) (deutsche-digitale-bibliothek.de)
 
Karte der wichtigsten französischen Gefangenenlager, Arbeitskommandos u. Lazarette (idem)
 
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 17-04-2014 à 19:36:50

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°107228
dinanpb
Posté le 29-06-2014 à 09:49:45  profilanswer
 

A titre d'exemple  dans "Ouest Eclair" daté du  27/08/1914, le journaliste indique "1200 prisonniers allemands" sont détenus à Dinan (22)..et il en arrivera bcp d'autres..
Cordialement.
Philippe


---------------
Philippe BACQUER
n°107232
Perplexe29
Posté le 29-06-2014 à 12:20:21  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
Bonjour Philippe,
Pour illustrer le camp de Dinan (Côtes du Nord)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/PGA-Dinan-recto2.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/PGA-Dinan-verso2.jpg
 
On remarquera que le prisonnier a remplacé l'adresse de l'envoi "Dinan" par "Roz-Landrieux". En effet, des soldats allemands étaient réquisitionnés pour aménager les marais du bord de mer en pâturage.
Cordialement
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°107824
heraultais​ 14-18
Posté le 01-08-2014 à 15:41:59  profilanswer
 

dans la liste des camps de prisonniers en France le camp d'Agde est mentionné, mais je ne trouve aucune information sur ce lieu de détention, quelqu'un a-t-il des infos?
MERCI

n°109444
evemag
Posté le 09-11-2014 à 18:17:15  profilanswer
 

Bonjour,
je suis à la recherche de camps de prisonniers allemands dans le Lot-et-Garonne; j'ai vu Agen et Villeneuve sur Lot. Les AD47 n'ont rien sur le sujet. Mais un propriétaire de ma commune demande au conseil municipal en 1916 l'autorisation d'utiliser 10 prisonniers allemands et leurs gardes pour faire le travail agricole. Il est attesté aussi que l'usine métallurgique de Fumel les utilisait pour extraire le minerai de fer.  
Alors où chercher?

n°109459
Perplexe29
Posté le 10-11-2014 à 09:36:16  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
Bonjour Evemag,
La demande de prisonniers a dû être effectuée auprès des camps de prisonniers principaux. Comme en Allemagne, il y avait des localités qui utilisaient des prisonniers pour les chantiers locaux (réfection des routes, carrières ...). Issues d'un document des archives allemandes vous trouverez les pages qui concerne le Lot-et-Garonne.  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/Page30.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/Page31.jpg
 
Cordialement
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°109462
peyo
Posté le 10-11-2014 à 11:34:15  profilanswer
 

Bonjour Robert
Merci pour le partage de ce document concernant les camps de prisonniers allemands, avez vous par hasard la page des Pyrénées Atlantiques?
Merci par avance
Bien cordialement
Peyo
 [:peyo]


---------------
http://407ricomtois.canalblog.com
http://mambiarritz.canalblog.com
n°109464
Perplexe29
Posté le 10-11-2014 à 12:00:01  profilanswer
 

RE à toutes et tous
Bonjour Peyo
Voici la page demandée
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/BassesPyrenees.jpg
 
Cependant vous trouverez le lien qui vous permettra de consulter l'ensemble des départements où sont enregistrés les camps principaux ainsi que les lieux d'activités ou les hôpitaux qui soignent les PGA.
 
http://digital.staatsbibliothek-be [...] 01&USE=800
Cordialement
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°109466
peyo
Posté le 10-11-2014 à 14:44:24  profilanswer
 

Bonjour Robert
Merci pour cette réponse rapide
Bien cordialement
Peyo
 [:peyo]


---------------
http://407ricomtois.canalblog.com
http://mambiarritz.canalblog.com
n°109468
evemag
Posté le 10-11-2014 à 16:06:05  profilanswer
 

Perplexe29 a écrit :

Bonjour à toutes et tous,
Bonjour Evemag,
La demande de prisonniers a dû être effectuée auprès des camps de prisonniers principaux. Comme en Allemagne, il y avait des localités qui utilisaient des prisonniers pour les chantiers locaux (réfection des routes, carrières ...). Issues d'un document des archives allemandes vous trouverez les pages qui concerne le Lot-et-Garonne.  
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] Page30.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] Page31.jpg
 
Cordialement
Robert


 
 
Merci beaucoup pour votre aide qui m'est précieuse. Françoise

n°109502
fredhall
Posté le 12-11-2014 à 13:43:05  profilanswer
 

Bonjour,
Sujet très intéressant. Auriez vous la page concernant l'Eure et Loir?
Merci d'avance
Cordialement
Avt


---------------
La "grande histoire" n'est faite que de petites histoires.
n°109503
Perplexe29
Posté le 12-11-2014 à 14:03:16  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
Bonjour Avt
 
Les pages concernant l'Eure-et-Loir
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/PGAEureetLoirp19.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3422/PGAEureetLoirp20.jpg
 
Bonne réception
Cordialement
Robert


---------------
1914-1918 autrement
http://pagesperso-orange.fr/histop [...] par4p1.htm
n°114938
mpierronne
Posté le 07-11-2015 à 20:00:16  profilanswer
 

bonsoir a tous
je voulais savoir ou etaient internes le prisonniers Francais civiles en France
merci beaucoup
Martine

n°114960
CD9362
Posté le 09-11-2015 à 08:42:53  profilanswer
 

mpierronne a écrit :

bonsoir a tous
je voulais savoir ou etaient internes le prisonniers Francais civiles en France
merci beaucoup
Martine


Bonjour Martine
Vous voulez dire des civils français détenus en France, pour des délits de droits communs ( vols ...) ?
Ou bien des civils français emprisonnés par les autorités françaises pour un motif lié à la guerre ( exemple  accusés espionnage ..) ?  
Ou autre hypothèse des civils français emprisonnés par les allemands sur une partie occupée du territoire français ?
Pour la  3 ème hypothèse voir autre discussion ( malheureusement certains des liens sont rompus)
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4071_1.htm
et

http://prisonniers-de-guerre-1914- [...] nvahis.htm
http://prisonniers-de-guerre-1914-1918.chez-alice.fr/
 
dans gallica
 
    La Recherche des disparus : organe de l'Association française pour la recherche des disparus
http://gallica.bnf.fr/services/eng [...] 6w_date%22
 
ADline


Message édité par CD9362 le 09-11-2015 à 12:17:42

---------------
http://1914-joseph-duchene.eklablog.com/
n°114962
charraud j​erome
Posté le 09-11-2015 à 12:01:16  profilanswer
 

Bonjour
Si vous parlez des prisonniers français en France, il y a aussi les "ateliers spéciaux", mais là ce sont des repris de justice militaires.
Un exemple dans le Cantal: http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t95793
 
Cordialement
Jérôme Charraud
 
 


---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°119568
sijam65
CHRISTOPHE
Posté le 24-10-2016 à 15:17:21  profilanswer
 

Bonjour, je recherche une information concernant les camps de prisonniers de soldats français en 1914 / 1918 sur Marseille et Toulon, qualifiés de déserteurs, jugés ou non.
 
Merci par avance.
 
Christophe


---------------
Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.
C’est la vie qu’il y a eu dans les années.
 Page :   1  2
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse