Il y a 33 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Auteur Sujet :

Prisonniers de guerre et camps de prisonniers en Allemagne

n°99744
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 30-05-2013 à 11:06:33  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonjour,
         Une table des camps (cités) dans " Rapports et procès-verbaux d'enquête de la commission instituée en vue de la commission instituée en vue de constater les actes commis par l'ennemi en violation du droit des gens"  (8 Mars 1915) sur Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] /f77.image
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 30-05-2013 à 11:06:43

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°99747
Jean RIOTT​E
Posté le 30-05-2013 à 13:02:09  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Bonjour Alain,
Merci pour ce lien. Je viens de parcourir très rapidement le document qui me semble très intéressant.
Outre une liste de camps, il donne des détails sur les conditions d'hébergement.
A revoir de plus près pour en tirer la "substantifique moëlle."
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°99755
11Gen
Posté le 30-05-2013 à 14:32:27  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Bonjour Alain, merci pour ce lien. A noter la table alphabétique des communes, aussi les informations sur les témoins : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] /f75.texte
 
Un lien pour les camps de prisonniers en Westphalie (traduction google : Kriegsgefangenenlager in Westfalen)  : http://www.lwl.org/westfaelische-g [...] egmente#23

Citation :

   
CAMP                        PRISONNIERS 
Dülmen                           9.973 
Friedrichsfeld (Wesel)     79.161 
Holthausen (Kreis Büren)  2.893 
Minden                          25.240 
Münster I                     20.947 
Münster II                       47.911 
Münster III                     21.086 
Senne                            75.814 
Gütersloh (camp officier)   1.398
Werl (camp officier)               73
 
Fin de la guerre, les camps de Westphalie total 284.000 prisonniers de guerre ont été attribués selon les autorités militaires allemandes. Westphalie était donc l'une des principales zones de collecte pour les prisonniers de guerre étrangers en Allemagne.  
Après la fin des hostilités le camp de Munster, Frederick Champ (Wesel), le Senna Dülmen et a servi comme un retour aux sources pour l'ancien prisonnier allemand du camp de la guerre.
 
Seule une partie des prisonniers - 20-25% - vivent dans les camps, la plupart du reste a été détaché pour travailler affectations. En Münster et d'autres régions rurales, les prisonniers ont été envoyés principalement à l'agriculture. Une utilisation importante dans les opérations de guerre interdit par l'article 6 du Règlement de La Haye. Cette interdiction a été ignorée plus souvent avec l'augmentation de la durée de la guerre, ainsi que des exemples de Westphalie spectacle.  
Depuis 1916 mettre une grande demande pour un prisonnier de guerre par les plantes de défense.  
En Décembre 1916  56.000 prisonniers de guerre dans le secteur minier de la Ruhr et 30.000 ont été employés dans l'agriculture.

Cordialement
Geneviève

n°104165
martine A
Posté le 29-01-2014 à 16:18:48  profilanswer
 

Bonjour,  
Nouvelle sur cette partie du forum, je voudrais savoir si quelqu'un a des infos sur le camp de Schneidemühl, et particulièrement sur le camp de Brükenkrug où les prisonniers étaient envoyés en commando de bûcherons. Mon GP, Eugène Jolais (116ème RI, 8ème Cie), blessé le 22/08/1914 à la bataille de Maissin en Belgique, a été prisonnier durant la guerre, d'abord à Zossen puis à Schneidemühl. De là, il a été envoyé en commando de bûcherons à Brükenkrug, puis retour à Schneidemühl.
Cordialement.
Martine

n°104177
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 30-01-2014 à 06:43:02  profilanswer
 

Bonjour Martine,  
 
Nous avons peu de renseignements sur ce camp.
 
Il abritait des PG français, russes, anglais et italiens, mais aussi des civils déportés.
Le camp est connu pour avoir été baptisé, " le camp des puces ou de la faim". Un journal avait été créé dans ce camp baptisé le "tas de blagues". Les Kommando rattachés furent ceux de Brükenkrug, Koschowo, Powidz, etc.
Enfin le responsable fut l'Oberstleutnant Von Kunath.
Je vais rechercher si je possède des vues de ce camp et les livres qui en parlent.
Le parcours de votre GP confirme ce que je dis depuis bien longtemps, c'est à dire que les prisonniers ont connu de 2 à 5 camps.
A votre disposition.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°104273
Fred 35e R​I
Posté le 03-02-2014 à 13:30:46  profilanswer
 

Bonjour,
 
Mon GP y etait aussi (Maurice Baumann du 35e RI). Il a suivi le meme parcourt que Eugene Jolais.
On les retrouve ensemble sur plusieurs photos.
 
Voici une vue du camp. Je n'ai pas trouve de plan.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14468/P01981_008%20Austarlien%20schneidemuhl.jpg
 
J'en ai d'autres que je posterais.
Fred
 

n°104278
Fred 35e R​I
Posté le 03-02-2014 à 19:05:15  profilanswer
 

[quotemsg=104273,85,14468]Bonjour,
 
Mon GP y etait aussi (Maurice Baumann du 35e RI). Il a suivi le meme parcourt que Eugene Jolais.
On les retrouve ensemble sur plusieurs photos.
 
Voici une vue du camp. Je n'ai pas trouve de plan.
http://images.mesdiscussions.net/p [...] demuhl.jpg
 
J'en ai d'autres que je posterais.
Fred
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14468/Paul%20Saintesprit%20prisonier%20a%20Schneidemuhl%20Mai%201915%20a%20Mai%201918r.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14468/Paul%20Saintesprit%20prisonier%20a%20Schneidemuhl%20Mai%201915%20a%20Mai%201918t.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14468/Paul%20Saintesprit%20prisonier%20a%20Schneidemuhl%20Mai%201915%20a%20Mai%201918p.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14468/Paul%20Saintesprit%20prisonier%20a%20Schneidemuhl%20Mai%201915%20a%20Mai%201918n.jpg

n°104289
martine A
Posté le 04-02-2014 à 12:58:48  profilanswer
 

Bonjour,
Merci J.Claude pour ces renseignements. Merci Fred pour les photos.  
Sur le commando de bûcherons de Brükenkrug il a l'air assez dur de trouver quelque chose.
Cordialement.
Martine.  

n°104293
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 04-02-2014 à 17:18:12  profilanswer
 

Bonjour Martine,  
 
Oh ! oui. Déjà pour trouver des documents sur les camps c'est ardu alors un Kommando... Pourtant je cherche et travaille le sujet depuis plus de 40 années. Je possède beaucoup de docs sur les camps (environ un millier de cartes photo, de cartes postale et autres courriers) ainsi que des journaux et autres objets.
Mais bon sait-on jamais.
La Gazette des Ardennes par exemple ne donne aucun renseignement sur les Kommando, les camps sévères (sic) ou les camps de représailles et bien sûr encore moins des camps de déportations comme Holzminden, Milejgany et autre camp d'extermination comme le "bagne de Sedan"... Je parle bien entendu des camps de 14-18 !!!
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°104311
Fred 35e R​I
Posté le 04-02-2014 à 22:18:04  profilanswer
 

Bonjour stcypre,
 
Je vais avoir les mêmes questions que Matine. Nos grands parents respectifs ont été blessés au jambes, soignés ensemble à Zossen, prisonniers en même temps à Schneidemühl, envoyés ensemble au komando de bucherons à Brükenkrug. Ils sont passés par Mnischek mais on ne sais pas ce que c'est ni où c'est.
 
Peut on faire un point rapide sur le parcourt d'un prisonnier de sa capture jusqu'à sa libération ?
 
Il semble qu'il y ai des camp de tri (avec hôpitaux pour les blessés?), puis des camps de passage, des camps de représailles et enfin de camps de détention ?
 
C'est de ces camps qu'ils partaient en kommando ? Que l'été ? Pour plusieurs années ?
 
Y a t il eu des tentatives d'embrigadement des Alsaciens ?
 
Merci d'avance,
Fred.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/14468/distribution%20colis%20Schnei.jpg
(distribution des colis à Schneidemuhl)


Message édité par Fred 35e RI le 04-02-2014 à 22:24:09
n°104312
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 05-02-2014 à 06:28:24  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Le parcours d'un PG est difficile à reconstituer...
Ce que l'on sait c'est que souvent avant de partir vers l'Allemagne ou en pays occupé, ils étaient employés à des travaux(ex: mon GP prisonnier au fort de Vaux fut employé à rentrer les foins). Puis il regagnaient un camp de triage ou de passage, et rejoignaient le camp soi disant définitif. Mais il faut savoir que les PG ont connu de 2 à 5 camps différents.  
L'envoi en Kommando était général, les allemands ne supportant pas le chômage, le mot est employé dans les textes: travail dans les fermes (le top) dans les mines, l'industrie, assèchement des marais, extraction de la tourbe, réalisation de voies ferrées, etc. Certains Kommando étaient des mouroirs...
Enfin il y avait des camps de représailles, très durs, des camps de déportés civils, des forteresses et prisons, et deux véritables camps d'extermination: celui de Sedan (baptisé par les quelques survivants le Bagne (environ 5 000 entrants, 4200 morts soit 80%), et le terrible camp de Milejgany en Lituanie. Il est à noter que dans ce deux derniers camps furent détenus des otages CIVILS !!!
Je reste à votre disposition, sachant que je ne peux décrire le système concentrationnaire allemand de 14-18, ce serait trop long (un livre publié sur ce sujet).
J.Claude.


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°104313
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 05-02-2014 à 07:46:17  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Deux cartes photo de ce camp.
J.Claudehttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/782/IMG.jpg15..jpg


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°104409
IM Louis J​ean
Posté le 08-02-2014 à 06:45:36  profilanswer
 

bonjour à toutes et à tous,
 
Une autre liste de camps d'internement qui, je crois, n'a pas été citée encore :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6347552n/f1.highres
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6347552n/f2.highres
source La Recherche des disparus : organe de l'Association française pour la recherche des disparus
 
Cordialement
IM Louis Jean
Étienne


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°104410
Achache
Cimetière militaire de V D
Posté le 08-02-2014 à 07:05:02  profilanswer
 

Bonjour,
 

Citation :

Une autre liste de camps d'internement qui, je crois, n'a pas été citée encore


 
J'avais ouvert un sujet sur cette très intéressante publication, mais dans une autre rubrique, et voilà près d'un an, déjà !  -  ici :
 
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t47035
 
Merci, Etienne  :hello: , de la rappeler.
 
Bien à vous,
 
 [:achache:1]


Message édité par Achache le 08-02-2014 à 07:06:51

---------------
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?/Un funèbre charnier, hanté par des fantômes./Tes doux sylvains ont fui, cédant la place aux hommes
Qui sèment autour d'eux la douleur et l'effroi. M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915
n°104642
estranger
Posté le 19-02-2014 à 14:28:12  profilanswer
 

Bonjour,
je ne suis pas encore à l'aise pour écrire dans ce forum.
j'ai trouvé une carte, complète semble-t-il, dans "le Miroir" du 16/12/1917, des camps en Allemagne, avec les principales règles concernant la correspondance, les colis...
je vais essayer de vous joindre cela, si je trouve la procédure.
bien à vous

n°104652
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 19-02-2014 à 18:26:02  profilanswer
 

Bonjour,  
 
carte très connue qui est fort incomplète mais bon elle peut servir de base... pour entamer des recherches... J'avais 15 ans lorsque j'ai commencé à étudier le problème des camps en Allemagne... J'en ai 67 !!!!
et mon premier document fut celui ci...
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°105219
jcouvelard
Posté le 27-03-2014 à 12:03:20  profilanswer
 

Bonjour à tous,
je suis à la recherche de renseignements sur le camp de prisonniers de Munster. Le frère de mon arrière grand père y était entre 1914 et 1917...Il s'est évadé et se nommait Eugène Jules François LEPOITTEVIN né à Valognes (50).  Existe t'il des registres ou des listes de prisonniers ou d'évadés ? Merci d'avance pour l'aide que vous m'apporterez....Cordialement.Joelle

n°105365
martine A
Posté le 03-04-2014 à 12:08:38  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Je viens de regarder la série télévisée "Apocalypse" sur la 1ère guerre mondiale. Dans la discussion qui a suivi le dernier épisode mardi dernier (1/4) je n'ai entendu aucune évocation des prisonniers français en Allemagne, ni des camps de prisonniers en Allemagne. C'est surprenant et curieux d'occulter cela! Dans les épisodes de la série (je n'ai encore pu tout visionner) il ne me semble pas non plus avoir entendu quelque chose sur les camps de prisonniers ou les prisonniers. N' y-a-t il aucun document filmé?
Si quelqu'un a des informations là-dessus...merci d'avance.
Martine

n°105367
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 03-04-2014 à 13:05:04  profilanswer
 

Bonjour Martine,  
 
Vous prêchez à un convaincu...
Depuis plus de 40 ans de recherches sur les camps de PG 14-18, je n'ai pu trouver aucun document filmé .. Il est vrai que les allemands ne tenaient pas à voir les camps sous leur aspect véritable.
Seules des cartes photo existent avec bien entendu un aspect de propagande sous-jacent...
Pour ma part je peux vous renseigner sur les camps...
J'ai écrit et publié un livre sur ce thème qui a remporté un beau succès (réédité plusieurs fois) et je suis un des rares auteurs à travailler ce sujet.
Mon prochain livre le 8ème va traiter des camps sous une autre forme en donnant pour les plus courants des infos précises: nombre de détenus, nom du Kommandant, différents Kommando, anecdotes, etc...
J'ai toujours en mémoire la plainte de mon GP prisonnier au fort de Vaux et se plaignant de la non reconnaissance de l'Etat pour les PG...
A vous lire et bien cordialement.
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°105369
Johannsen
Posté le 03-04-2014 à 18:36:25  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
oui, c'est vrai. Tout récemment, j'ai reçu un appel téléphonique d'un compatriote. Il a dit:  
"Rappelez-vous que les Français devrait rien apprendre sur les conditions réelles dans les camps de la Première Guerre mondiale."  
J'aimerais vous dire tout à ce sujet. Mais je ne peux pas faire parce que je suis une partie de cette grande conspiration allemand.


Message édité par Johannsen le 04-04-2014 à 18:45:21
n°110333
IM Louis J​ean
Posté le 12-12-2014 à 13:36:11  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 

stcypre a écrit :

Depuis plus de 40 ans de recherches sur les camps de PG 14-18, je n'ai pu trouver aucun document filmé .. Il est vrai que les allemands ne tenaient pas à voir les camps sous leur aspect véritable.
Seules des cartes photo existent avec bien entendu un aspect de propagande sous-jacent...


 
Dans le reportage sur la première mosquée construite en Allemagne (si reverso ne trahit pas!) vous trouverez quelques secondes de film datant de la Première Guerre montrant, dans un but de propagande bien sûr, des prisonniers musulmans : https://moscheestrasse.wordpress.com/tag/1916/
 
Cordialement
Étienne
 
 
 
 


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°110335
Charraud J​erome
Posté le 12-12-2014 à 14:16:38  profilanswer
 

Bonjour

stcypre a écrit :


Depuis plus de 40 ans de recherches sur les camps de PG 14-18, je n'ai pu trouver aucun document filmé ..


 
Il en existe quand même.
Cette rareté du film d'internement 14-18 n'a rien d'exceptionnel. La caméra étant un outil "rare" à l'époque et le thème étant peu traité, les films existants sont nécessairement des films officiels donc des films de propagande.
Même cas pour les films du front. Si on les considère, très peu sont liés à une initiative individuelle.
 
Voici donc mon cadeau de Noel pour Jean Claude. Quelques extraits d'une même source:
http://footage.framepool.com/fr/sh [...] upe-sortir
http://footage.framepool.com/fr/sh [...] iches-heer
http://footage.framepool.com/fr/sh [...] -detention
http://footage.framepool.com/fr/sh [...] -detention
http://footage.framepool.com/fr/sh [...] -de-guerre
http://footage.framepool.com/fr/sh [...] de-chapeau
 
Je ne parlerai pas des prix pratiqués.
http://footage.framepool.com/fr/bi [...] 14+-+1918/
 
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par Charraud Jerome le 12-12-2014 à 14:29:00

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°110337
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 12-12-2014 à 14:35:29  profilanswer
 

Bonjour
  Beaucoup de Russes il me semble dans les liens de Jérôme. Et pour répondre à l'humour de Johannsen,  qu'est-ce qu'on a comme séquences sur les PG Allemands en France ??? Non ce n'est pas un quizz.
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°110338
Charraud J​erome
Posté le 12-12-2014 à 14:46:45  profilanswer
 

Bonjour

Alain Dubois-Choulik a écrit :

Bonjour
  Beaucoup de Russes il me semble dans les liens de Jérôme. Et pour répondre à l'humour de Johannsen,  qu'est-ce qu'on a comme séquences sur les PG Allemands en France ??? Non ce n'est pas un quizz.
Cordialement
Alain


 
Alain, effectivement, mais je vois quand même quelques français dans la baraque et il me semble que cela doit dépendre du camp filmé. A-t-on des proportions de nationalités des prisonniers en Allemagne. Je pense que les Russes doivent être majoritaires.
Beaucoup plus honteux, je ne trouve rien sur les internements civils.
Je me posais aussi la question concernant les camps français et franchement, je n'arrive pas à en trouver. Je retourne fouiner :-)
Cordialement
Jérôme


Message édité par Charraud Jerome le 12-12-2014 à 14:47:32

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°110339
calcul2
Posté le 12-12-2014 à 15:01:07  profilanswer
 

Pour infos sur les prisonniers: http://grandeguerre.icrc.org/fr

n°110342
chanteloub​e
Posté le 12-12-2014 à 15:14:47  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je n'apprendrai rien à personne en disant que La France et l'Allemagne disposaient de deux armées, celle des combattants et celle des prisonniers détenus en nombre considérable. De sorte que cette seconde armée constituait un réservoir important de main d'œuvre que l'on utilisait, certes, mais qu'il fallait bien nourrir si l'on voulait que sa force de travail fût maintenue.  
Est-ce que l’un d’entre vous a une idée assez précise des chiffres de prisonniers détenus par chacun des belligérants, de l’effort alimentaire que cela représentait et des travaux auxquels ils étaient astreints?  
Cordialement  
CC

Message cité 1 fois
Message édité par chanteloube le 12-12-2014 à 15:15:32
n°110345
Charraud J​erome
Posté le 12-12-2014 à 16:22:26  profilanswer
 

chanteloube a écrit :

Bonjour,
 
Je n'apprendrai rien à personne en disant que La France et l'Allemagne disposaient de deux armées, celle des combattants et celle des prisonniers détenus en nombre considérable. De sorte que cette seconde armée constituait un réservoir important de main d'œuvre que l'on utilisait, certes, mais qu'il fallait bien nourrir si l'on voulait que sa force de travail fût maintenue.  
Est-ce que l’un d’entre vous a une idée assez précise des chiffres de prisonniers détenus par chacun des belligérants, de l’effort alimentaire que cela représentait et des travaux auxquels ils étaient astreints?  
Cordialement  
CC


 
Bonjour
Des bribes d'informations ici: http://clio-cr.clionautes.org/les- [...] IsHEWdoA00
 
Il y aussi dans la Revue Historique des Armées: http://rha.revues.org/7372 Je lis: Par ailleurs, F. Médard s’attache à mettre en évidence la contribution des prisonniers allemands à l’économie de guerre française (il n’oublie pas pour autant le cas des prisonniers français en Allemagne). Vu la pénurie de main-d’œuvre, ils sont fort utiles dans les fermes et les usines. Encore faut-il réglementer strictement leurs conditions d’utilisation.  
 
Mais comme je n'ai pas les ouvrages en question, je ne pourrais en dire plus.  
 
Cordialement
Jérôme


Message édité par Charraud Jerome le 12-12-2014 à 16:23:02

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°110350
LABARBE Be​rnard
Posté le 12-12-2014 à 19:26:55  profilanswer
 

Bonjour,
 
Concernant les prisonniers allemands en France, je n'ai pas étudié la question mais un extrait du blog 57ème R.I.
 
Septembre 1914. A Mont-de-Marsan, le lycée Victor Duruy est devenu hôpital et abrite depuis 8 jours 800 blessés allemands. 45 meurent dans les 15 jours. Ils sont ensevelis à l’hippodrome dans un enclos réservé. Le journal Le Républicain Landais critique des jeunes femmes "qui s'empressent" pour venir soigner ces blessés. Alors nous préférons penser que ces malheureux ont été en de bonnes mains et ne sont pas morts de maltraitance ou d'abandon, mais bien de leurs graves blessures et des conditions de transport lamentables des blessés en 14, qu'ils soient français ou allemands. La presse est bien entendu l'unique source d'information et elle ne fait pas dans la dentelle... Morceau choisi dans le journal du 5 août:
"La Patrie est en danger, menacée par cette race allemande à peine décrassée de la barbarie, la dernière de l'Europe à être venue à la lumière de la civilisation, race épaisse et sanguinaire".  
La préfecture des Landes a vu arriver aussi des prisonniers valides. Ils sont enfermés aux arènes de Plumaçon, les taureaux sont de repos… Le 9 octobre, ils seront 170 à partir pour Bordeaux où ils prendront le bateau à destination de Casablanca, ils seront employés à défricher des terres et à construire des routes.  
 
Cordialement,
Bernard


---------------
Le blog  et   Le site Mémoire du 57
n°110351
IM Louis J​ean
Posté le 12-12-2014 à 19:59:22  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 

LABARBE Bernard a écrit :

Concernant les prisonniers allemands en France,


 
Il y a de nombreux sujets déjà ouverts sur ce forum
 
Cordialement
Etienne


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°110367
chanteloub​e
Posté le 13-12-2014 à 14:27:41  profilanswer
 

Bonjour Jérôme
 
merci .
je vais essayer de trouver l'ouvrage..
 
J'ai repris les chiffres d'Etienne.
 
Voici les chiffres, publiés en Allemagne selon l'article, des prisonniers de guerre par nation, ainsi que le pourcentage de morts en captivité :  
 
<< On vient de publier en Allemagne la statistique des prisonniers de guerre faits par les armées allemandes sur les divers fronts. Il y eut 2.520.983 prisonniers qui  
se répartissaient comme suit :  
1.434.529 Russes.  
535.411 Français.  
185.329 Anglais.  
147.986 Roumains.  
133.287 Italiens.  
40.019 Belges.  
28.746 Serbes.  
7.107 Portugais.  
2.457 Américains.  
107 Japonais.  
5 Monténégrins.  
 
Le nombre des prisonniers de guerre morts pendant leur captivité en Allemagne s'éleva à 135.365 :  
Russes 5,39 %;  
Français 3,23 %;  
Anglais 2,99 %;  
Roumains 17,3 %;  
Italiens 5,81 %;  
Belges 2,18 %;  
Serbes 6,52 %;  
Portugais 3,31 %,  
Américains 2,40 %;  
Japonais et Monténégrins, néant. >>  
 
A-t-on les mêmes données pour la France?
 
Cordialement  
CC
 

Message cité 1 fois
Message édité par chanteloube le 13-12-2014 à 14:30:19
n°110368
POUDRIERE
Posté le 13-12-2014 à 15:44:45  profilanswer
 

Bonsoir à tous.
 
Un petit détour pour partager la joie des prisonniers-civils allemands qui rentraient chez eux suite à un accord d'échange. La joie ? Pas vraiment !..
 
Extrait d'une lettre du colonel de Lisle à sa femme en date du 24-06-16 :
 
Je ne maugrée pas contre mon sort cependant, en considérant celui de tant d'autres, comme les malheureux qui sont prisonniers. Leur misère matérielle ne doit pas être comparable à leur misère morale, au milieu des Boches sans noblesse de caractère.
   Les prisonniers boches-civils, qui étaient échangés dernièrement en Suisse contre des prisonniers civils français, pleuraient de rentrer en Allemagne, non de joie mais de regret, m'a raconté un vieux maire qui faisait partie de ce convoi.
   Il narrait avec exaspération les mauvais traitements, les avanies, la mauvaise nourriture qu'ils ont eus. Entre autres, parfois on leur donnait des tripes d'animaux qui sentaient si mauvais que l'estomac ne pouvait les conserver et les rendait. On leur donnait aussi un horrible boudin fait avec le sang des animaux abattus ; c'était immangeable.

 
Espérant ne pas vous avoir coupé l'appétit pour votre repas de ce soir...
Bien amicalement.


Message édité par POUDRIERE le 13-12-2014 à 16:07:45

---------------
Patrick Fournié
n°110390
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 14-12-2014 à 06:34:35  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Horrible boudin ou Bluttwurst...
Effectivement en Allemagne la nourriture était bien souvent exécrable... on trouvait de tout dans les soupes... Soupes constituées d’arêtes ou de peaux de poissons, de tripes, de farines douteuses, et même de phoque...
Dans les camps de musulmans par exemple la soupe était constituée avec de la viande  qui en fait était des tétines de cochon...
CDL
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°110392
Charraud J​erome
Posté le 14-12-2014 à 10:06:58  profilanswer
 

Bonjour

chanteloube a écrit :


A-t-on les mêmes données pour la France?


 
Je ne connais pas de telles sources.
Histoire de mettre en relief les données indiquées plus haut:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/CaptureJCh12.jpg
 
Peut-on me confirmer que dans les chiffres cités ci-dessus, il s'agit bien des prisonniers militaires en Allemagne et que les civils ne sont pas inclus?
 
Cordialement
Jérôme Charraud

Message cité 1 fois
Message édité par Charraud Jerome le 14-12-2014 à 10:09:05

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°110400
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 14-12-2014 à 16:30:42  profilanswer
 

Charraud Jerome a écrit :

Peut-on me confirmer que dans les chiffres cités ci-dessus, il s'agit bien des prisonniers militaires en Allemagne et que les civils ne sont pas inclus?


Bonjour,
   J'en serais surpris (mais tout arrive) car cela sous-entendrait qu'on ait un décompte des civils ... (précis et pas "à la louche) ! Ça m’éviterait d'avoir à parcourir les registres de décès de la région (et parfois fort loin dans le temps pour les mises à jour) ainsi que ceux du CICR, comme ICI, 6 pages de "Beerdigt" à Grafenwöhr  :wahoo:  
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°122396
alain de s​aumur
Posté le 19-06-2017 à 22:32:29  profilanswer
 

broisseau a écrit :

Bonsoir,
 
Le camps de Altdamm est situé en Poméranie, à l'est de Stettin, de l'autre côté de l'Oder. Dans le carré F2 du plan ci-dessus, aujourd'hui en Pologne.
 
Amicalement,
Robert BROISSEAU.


Bonjour,
Je découvre ce forum à l'occasion de recherches sur le camp de prisonniers de guerre de Stettin ( Altdamm en allemand; Szczecin en polonais) où mon grand père, Charles LECOMTE, était prisonnier sans doute pendant toute la période de 1914 à 1918.  Stettin est maintenant en Pologne, et il semble que ce camp était dans le quartier est de la ville alors nommé "Dabie" en allemand. Ai-je bien compris ?  Dans ce post du 3 juin 2006, vous indiquez que ce camp est situé "dans le carré F2 du plan ci-dessus". J'ai tenté d'ouvrir  ce plan à partir du lien  donné dans un de vos messages précédents. Il ne s'ouvre pas. Pouvez me communiquer un lien qui soit actif ?
Un grand merci pour les indications que vous pourrez me donner pour situer plus précisément ce camp.
Cordialement
Alain THINON


---------------
Alain de SAUMUR
n°122492
gatmiak
Posté le 04-07-2017 à 18:43:28  profilanswer
 

Chers membres du forum,
 
J'ai lu avec attention les messages précédents et je ne pense donc pas faire de redite en vous demandant si vous pouvez m'aider à comprendre la signification d'abréviations inscrites sur le coupon réponse de La Croix Rouge concernant les disparus.
 
Il y a ainsi marqué dessus :
 
F H X 7 R.C puis à Darmstadt
 
Les lettres sont assez lisibles exceptées celle qui ressemble à un 7 (je ne vois que cette possibilité ou alors encore un F mais très raté!)
 
Je suppose qu'il s'agit de l'abréviation d'un ou plusieurs camps ?
 
Si quelqu'un est plus doué que moi en déchiffrage, votre aide est la bienvenue.
 
Par avance merci
 
 
 

n°122493
Alain 57
Posté le 04-07-2017 à 20:45:00  profilanswer
 

Bonsoir Alain,                                                                                                                                        
Bonsoir à toutes et à tous,
 
Camp de Stettin, voir ici :
 http://prisonniers-de-guerre-1914- [...] campss.htm
 
Szczuezyn (Stettin) : Camp de représailles en Lithuanie, pour officiers Français (37, internés du 16 Juin au 4 Octobre 1916 : dont, 1 colonel, 3 lieutenants-colonels, 3 chefs de bataillon, 8 capitaines et 22 lieutenants et sous-lieutenants) et Russes (une centaine). Ce camp ne comporte qu'une seule baraque de deux étages, et une cour d'environ 30 mètres carrés. Dans le voisinage immédiat de ce camp se trouve la villa d'une princesse Russe. Le logement des officiers français se trouve à l'étage, à l'intérieur, quelques tables et bancs fabriqués par les officiers, et, en guise de lit, quelques planches munies d'une paillasse et d'un traversin de copeaux de bois, et deux minces couvertures, la pièce est éclairée par des lanternes d'écurie, et la toiture, en mauvais état, laisse filtrer la pluie. La soupe est distribuée dans des seaux de toilette et servie dans des écuelles en fer.  
 
Cordialement
Alain

Message cité 2 fois
Message édité par Alain 57 le 05-07-2017 à 08:41:51
n°122494
Alain 57
Posté le 04-07-2017 à 20:47:09  profilanswer
 

Bonsoir Gatmiak                                                                                                                                        
Bonsoir à toutes et à tous,  
 
Afin de nous permettre de vous aider, il serait bon que vous nous mettiez le lien correspondant à cette fiche, ou tout au moins les nom et prénom du soldat.  
 
Cordialement
Alain


Message édité par Alain 57 le 04-07-2017 à 20:47:24
n°122495
gatmiak
Posté le 04-07-2017 à 20:57:18  profilanswer
 

Bonsoir Alain,
 
Effectivement, j'ai le fichier mais je savais comment l'insérer dans mon message. Le lien est une bonne alternative à laquelle je n'avais pas pensé !
Le voici :
https://grandeguerre.icrc.org/fr/Fi [...] 86906/6/2/
 
Merci !

n°122496
Alain 57
Posté le 04-07-2017 à 22:01:55  profilanswer
 

Bonsoir Gatmiak                                                                                                                                        
Bonsoir à toutes et à tous,  
 
J’avoue que je sèche….
Cependant, j’aurais tendance à dire qu’il s’agit de références  à divers courriers (malheureusement détruits pas le CICR)
Il me semble qu’il faut lire "pris" (prisonnier à Darmstadt) et non  "puis"  à Darmstadt
 
Cordialement
Alain


Message édité par Alain 57 le 07-07-2017 à 08:47:31
n°122498
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 04-07-2017 à 23:08:49  profilanswer
 

Alain 57 a écrit :


Camp de Stettin, voir ici :  prisonniers-de-guerre-1914-1918.chez-alice.fr/campss.htm Szczuezyn (Stettin) : Camp de représailles en Lituanie,

Bonsoir A tous  
   Halt !  Cтой!   Sustabdyti!  et autres .... Le net, c'est le net, voire ...............c'est pas net.  
Avant d'accorder votre confiance, regardez ICI !!! tout en bas ( mais le reste aussi si vous voulez)
De la difficulté .....  ou si vous préférez, "Comment peut-on être persan" ...  ou lituanien ??
Stettin  .... en Lituanie .... , Vivivivivivi . :non:  нет!
Cordialement
Alain.


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
 Page :   1  2  3  4

Aller à :
Ajouter une réponse