FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  R.I.

  Le 234e RI le 1er août 1918 (Tardenois, Aisne)

 

Yv' La Grande Guerre en photos : Uschen, 1 utilisateur anonyme et 54 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Le 234e RI le 1er août 1918 (Tardenois, Aisne)

n°81617
gil alcaix
Posté le 28-10-2010 à 07:33:31  profilanswer
 

Bonjour
J'ai pu voir à la nécropole de Loupeigne (02) un très grand nombre de tombes de soldats du 234e RI morts le 1er août 1918; le nombre et la proportion de tombes de ce régiment sont vraiment impressionnants.
Quelqu'un sait-il ce qu'il s'est passé ce jour-là, du côté de Cramaille, et a-t-il des références à me fournir ? Ou peut-être est-ce juste un bilan "normal" pour une attaque menée essentiellement par ce régiment.
Dans le JMO (lecture rapide, je l'avoue), on voit que ça a été difficile, mais rien de particulier n'a été signalé (comme souvent, il édulcore sans doute la réalité).
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] iewer.html
 
Merci d'avance
Gil


---------------
"Tant est fort l'instinct de conservation, qui terrasse en un clin d’œil le meilleur esprit de résignation"
 
n°81629
pouldhu
Posté le 28-10-2010 à 20:18:33  profilanswer
 

Bonjour Gil, je n'ai plus ma doc sur cet ordinateur mais je peux te dire que l'axe de notre avancée est en gros :
 Neuilly Saint Front, Rocourt Saint Martin/Coincy, Bruyère et Cramaille/Fère en tardenois, les combats ont été très violents vers Bruyère sur fère (voir jmo  8RI et sa DI et les voisines. Les allemands se sont accrochés dans le coin pour sauver le sud de la poche et la gare de Fère.
Donc c'est sans doute lors de ces combats très meurtriers que les hommes du 234 sont tombés.
A+
Gilles.

n°81694
gil alcaix
Posté le 30-10-2010 à 06:40:31  profilanswer
 

Merci Gilles.
En effet, après consultation plus attentive du JMO, grosse résistance allemande sur les hauteurs (bois d'Arcy) jusqu'au 2 août avant repli sur la Vesle.
 
Sur 24h ou très légèrement plus (du 1er août 4h45 au 2 au petit matin), le 234e RI a 709 pertes: 192 tués, 457 blessés, 60 disparus.
2 bataillons sur 4 sont supprimés à cause de leurs pertes.
C'est presque "normal" pour un régiment au cours d'une opération difficile, du moins d'après les chiffres que j'ai en possession pour les journées du 16 avril 1917 ou du 27 mai 1918 par exemple (même s'il est difficile de comparer ces combats, tous différents).
 
Je ne sais pas s'il existe un sujet sur le forum là-dessus: les pertes journalières "moyenne" d'un régiment lors des grandes batailles (je n'arrive pas à trouver par le moteur de recherche)
 
Gil


---------------
"Tant est fort l'instinct de conservation, qui terrasse en un clin d’œil le meilleur esprit de résignation"
 
n°87115
maryse
Posté le 08-05-2011 à 20:14:36  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Il existait à Cramaille des cimetières provisoires suite au décès des soldats morts pour la France le 1er août 1918. Un grand nombre repose dans la nécropole de Loupeigne, un tout petit nombre est à Neuilly saint Front. J'avais fait le relevé en détail des noms d'après des archives concervés à la mairie de Cramaille :
 
cimetière "au dessus du Pays" : décédé le 1 août 1918
26 soldats reposaient dans ce cimetière provisoire. Ils ont été identifiés et inhumés par le service médical du 1er bataillon du 128° régiment d’infanterie.
Le relevé a été fait par le caporal brancardier G. GODFROY
 
cimetière militaire des tilleuls : décédés le 1 août 1918
Il y avait 20 tombes de soldats français, tous du 234° R.I.
 
cimetière de Cramoiselle :
106 soldats reposaient dans ce cimetière
Ils ont été tués le 1er août 1918 entre Beugneux et Servenay
Beugneux et Cramoiselle hameau de Cramaille
Devant Cramaille et la râperie  
la plupart sont du 234° et du 206° (26)
 
bonne soirée
 
Maryse
 


---------------
maryse
n°97157
terbrand
Posté le 20-12-2012 à 10:46:41  profilanswer
 

Bonjour,
 
Près de Cramoiselle, il y a "un monument" commémorant le 1er août 1918. A l'abandon, qui se détériore au grès du temps. Pour m'y rendre de temps en temps, il me semble qu'un tombeau "aux soldats inconnus" s'ajoute au pied de l'édifice. Sur une plaque de pierre, j'ai pu y lire ceci:  
"ICI, LE 1-AOUT 1918, NOS INTREPIDES SOLDATS 206?, 234?, 344, 128, 172 RI, LES TROUPES ECOSSAISES ONT INFLIGE AUX ALLEMANDS, UNE ECLATANTE & DECISIVE DEFAITE.
A NOS GLORIEUX LIBERATEURS. GLOIRE RECONNAISSANTE ".  
Qu'est-il possible de faire pour le restaurer ?
 
Pas très loin de cet endroit se trouve " Les Fantômes " de Landowski.
 
Bertrand
 
 
 
 

n°97158
Achache
Cimetière militaire de V D
Posté le 20-12-2012 à 12:03:05  profilanswer
 

Bonjour,
et bienvenue, Bertrand, sur ce Forum.
 
Ce monument a été évoqué ici :
 
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _884_1.htm
 
apparemment, rien ne s'est arrangé depuis 4 ans... !
 
Bien à vous,
 
 [:achache:1]  


---------------
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?/Un funèbre charnier, hanté par des fantômes./Tes doux sylvains ont fui, cédant la place aux hommes
Qui sèment autour d'eux la douleur et l'effroi. M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915
n°98234
maryse
Posté le 24-02-2013 à 18:12:47  profilanswer
 

Bonjour,
 
Nous avons essayé de faire restaurer ce monument, mais il est sur un terrain privé (propriétaire SIFRACO à Montgru St Hilaire) au début il était sur un terrain privé donné par un cultivateur, puis ce dernier décède jeune et le terrain et la croix revient à l'un des fils qui vend ce terrain à Sifraco. Il y a eu des rencontres et puis rien de rien.  
 
Maryse


---------------
maryse
n°98244
jean luc P​amart
Posté le 25-02-2013 à 20:33:49  profilanswer
 

Bonsoir,
Nous l'avons proposé dans le programme départemental de restauration de monuments pour le centenaire. Ce serait plutôt en 2017 ou 2018. Espèrons que  les réunions portent leur fruit et qu'un minimum de 10 monuments importants soient restaurés dans le département.
Salutations
Jean Luc

n°120083
Daneck
Posté le 20-11-2016 à 22:20:39  profilanswer
 

https://c6.staticflickr.com/6/5650/31023874341_e5e3e184f8_k.jpgNécropole Nationale de Loupeigne by Dan Eck, sur Flickr
 
Bonsoir à vous tous,  
 
je me suis rendu hier à Loupeigne, tout à fait par hasard, n'ayant pas grand chose à y faire, si ce n'est rendre visite et rendre hommage à ces morts, ce qui en soit, est déjà quelque chose d'important.  
 
J'ai constaté avec déception qu'il devait y avoir un petit vitrail dans la chapelle située au-dessus de l'ossuaire et qu'il n'y est plus. Pour quelles raisons ? Depuis quand ? Mais j'ai surtout constaté que pour se rendre dans cette nécropole, il n'y a rien de prévu pour stationner un véhicule, si ce n'est un bas-côté devant un hangar agricole, remblayé avec des cailloux. Et encore, on ne peut y stationner qu'un seul véhicule. Donc, à moins qu'il n'y ait un stationnement plus loin et que je ne l'ai pas trouvé, c'est dommage de ne pas voir plus d'aménagements.  
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/
n°120097
jean luc P​amart
Posté le 21-11-2016 à 20:45:45  profilanswer
 

Bonsoir,
Vous avez raison, c'est un vrai problème même si pour la nécropole de Loupeigne la circulation n'est pas trop importante.
Par ex, pour Ambleny qui se situe contre la RN31, il existe un parking en face de l'entrée. Avec un car de scolaires, c'est presque une folie de traverser la nationale. J'ai essayé en vain d'avoir un parking côté nécropole, mais trop onéreux.  
Pour Cramoiselle, suite à la question de Maryse, je bute sur un problème de propriété. J'ai rdv avec le président de la communauté des communes d'Oulchy pour trouver une solution.
Cordialement
Jean Luc

n°121012
maryse
Posté le 27-01-2017 à 11:07:00  profilanswer
 

Bonjour, en ce qui concerne la Nécropole de Loupeigne, elle vient d'être entièrement rénovée pour une commémoration qui aura lieu en 1918. Je possède une photo de ce vitrail, il avait été cassé et surement déposé en lieu sur avant les travaux.
Maryse


---------------
maryse
n°121013
maryse
Posté le 27-01-2017 à 11:08:17  profilanswer
 

Nécropole de Loupeigne, je pense qu'il faudrait s'arranger avec le propriétaire du hangar et terrain qui se trouve en face de la Nécropole, mais ça c'est une autre histoire !


---------------
maryse
n°121014
maryse
Posté le 27-01-2017 à 11:10:13  profilanswer
 

Pour ce qui est de la Croix de Cramoiselle, elle appartient bien à SIFRACO, mon mari qui était l'ancien maire de Cramaille avait eu plusieurs rendez vous avec le directeur de cette époque et avec M. Musart Hervé.
je précise, le terrain appartient à SIFRACO et la croix devrait revenir à la commune car se sont les habitants qui ont payés celle ci avec d'autres généreux donataires


Message édité par maryse le 27-01-2017 à 11:12:28

---------------
maryse
n°122781
daivier
Posté le 06-08-2017 à 14:37:20  profilanswer
 

Bonjour à Tous,
 
 
Je cherche des informations sur le Soldat Dalix jean du 234ème  Régiment d’Infanterie.
 
Matricule 2091  Bordeaux 1910  ( Né le 27 Novembre 1890 au Bouscat en Gironde )
 
Sa fiche  MDH indique ( Tué à l’ennemi le 1er Août 1918 près de Cramaille )
 
Sa fiche de recrutement indique qu’il est du 34ème  Régiment d’infanterie ( probablement une erreur )
 
L’historique du 234ème  Régiment d’infanterie indique mort le 1 Octobre 1918 à Cramaille.
 
Signaler mort à Thuin sur une liste de la croix-rouge ( ci-jointe ) en Août 1914.
 
Son nom est inscrit sur la croix de la tombe N° 174 au cimetière d’Heuleu ( Lobbes )  
 
Je cherche l’endroit ou il fut réellement inhumé.
 
Merci d’avance
 
Cordialement
 
Franz Daivier
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/13952/Dalixjean234RI.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/13952/Dalixjean234RI1.jpg


---------------
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  R.I.

  Le 234e RI le 1er août 1918 (Tardenois, Aisne)