Il y a 49 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

train et genie

n°115200
zabmarcus
Posté le 06-12-2015 à 11:57:56  profilanswer
 

bonjour a tous
j ai feuilleté les 5 pages du forum se rapportant au train, mais pas de réponses a mon interrogation.
donc je pose ma petite question
je compare le génie au travaux publique.conduite d engins construction cailloux etc....
                 le train au conducteur de camions pour tous ravitaillement matériaux ,carburant etc...
d ou mon interrogation,le train fait il partit du génie?
 merci
a bientôt


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115201
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 06-12-2015 à 12:25:48  profilanswer
 

bonjour à toutes et tous
Bonjour Marc
Je vais peut-être me faire taper sur la tête si j'ai faux... il me semble avoir lu quelque part sur le forum que "le train" fait partie de l'artillerie.  
Bien à vous
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°115208
zabmarcus
Posté le 06-12-2015 à 14:40:02  profilanswer
 

Artillerie??
Décidément, l organisation militaire est très complexe pour quelqu'un comme moi.
 
Merci Brigitte.  
A bientot


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115209
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 06-12-2015 à 14:44:45  profilanswer
 

Bonjour,
 
Il faudrait être plus précis en nous donnant le contexte du mot "train" que vous utilisez. Il y a des bataillons spécialisés dans le chemin de fer qui appartiennent au génie (5e régiment), mais aussi le train de combat qui dépend de l'unité (il y a un train de combat dans l'infanterie par exemple). On trouve aussi les ETEM (train des équipages militaires) qui recouvrent une autre réalité et une autre organisation indépendante de l'infanterie, l'artillerie ou le génie... Le mot train est donc polysémique dans l'armée et il convient d'être plus précis dans la demande.
 
Cordialement,
Arnaud


---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°115211
zabmarcus
Posté le 06-12-2015 à 16:22:52  profilanswer
 

Bonjour.
 :sweat: je ne suis pas ci savant.
si je comprends bien,vous voulez me dire qu en fonction de ce qui est transporté, cela change d affectation.
je ne parle pas de train dans le sens chemin de fer.mais train dans le sens camion.j ai du mal à M exprimer.
Le génie étant des constructeurs,bâtisseur. Le train (service par camion)sont les convoyeurs.
si vous pouviez M éclairer.  
Votre message M àportent des questions supplémentaires ouille ouille ouille.
afin que vous compreniez,c est rapport à un casque Adrian de ma collection,il y a écrit sur la coiffe en cuir à l'intérieur, caserne niel Toulouse. Cette caserne selon mes recherches qui est abandonnée désormais, habritait le train.hors mon casque est du génie.  
D' ou ma question,est ce cohérent et possible,une coque du génie avec une coiffe du train?
Il n empêche que vos suggestions M intéressent bien autant,afin de cerner mieux cette histoire d'affectation du train envers les différent régiments.  
Merci.
à bientot


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115212
ununtel501
Posté le 06-12-2015 à 17:55:10  profilanswer
 

Bonjour à tous et spécialement à Zabmarcus qui me semble être dans la peine.
Donc, pour l'aider à mieux comprendre, je lui demande de revenir à notre actualité militaire :
L'Armée française c'est : de Terre, Mer, Air (voire Gendarmerie qui sauf erreur est peut-être devenue une arme à part entière, l'Aviation en avait fait de même car en 14-18, elle dépendait de celle dite de Terre).
Néanmoins, il y a bien des avions (y compris des chasseurs) et des hélicoptères qui sont aux mains de pilotes de la Marine (notamment sur le porte-avion Charles de Gaulle). Il y a les hélicoptères qui sont surtout de Terre (des régiments entiers de l'ALAT) et bien sûr on en trouve en Marine et Air et Gendarmerie…pourtant… il y a bien une arme spécialisée en aviation, celle dite de l'Air.
Il en est ainsi pour toutes les spécialités. Des petites unités de sapeurs peuvent ne pas être du génie mais au sein d'un régiment d''infanterie, etc. ; il faut bien des mécaniciens partout, dans toutes les armes et régiments alors qu'il existe une arme spécialisée qui se nomme "Matériel" (les mécanos et autres spécialités d'armes diverses), il en est de même pour le "Génie" et le "Train"… il en est de même pour la santé, la logistique, etc.  
Et comme vous faites des parallèles avec le civil, il en est bien de même dans l'Industrie. Par exemple, une usine de production a bien quelques mécanos, et quelques chauffeurs, donc quelques camions et/ou automobiles voire des chariots élévateurs même si le gros de ses expéditions se fait grâce aux transporteurs civils (un service train quelque peu civil) ; elle peut avoir aussi quelques engins comme dans certains régiments de l'armée, c'est-à-dire un chargeur, une pelleteuse, mais lorsque les travaux deviennent important, elle prendra une entreprise spécialisée en génie... civil. Elle aura aussi une équipe de secours (des pompiers et au moins un infirmier et des sauveteurs-secouristes du travail) mais elle aura à appeler les spécialistes que sont les pompiers civils d'état (ou militaires de Paris et Marseille) et les médecins et infirmiers des hôpitaux et/ou cliniques en cas de gros problèmes…
C'est la raison pour laquelle, à juste titre, Arnaud vous invite à être plus précis en donnant le contexte dans lequel le mot "train" est employé.
J'espère avoir modestement contribué à la compréhension, je sais que les rouages de l'Armée ne sont pas aisés à comprendre pour un civil et cela même si comme moi, on s'y intéresse un peu et ceci même si j'ai effectué son service militaire (obligatoire à mon époque). Beaucoup, énormément de choses m'échappent de cette grande muette et pas seulement dans son fonctionnement, ses traditions…  
Bien cordialement
Adrien

n°115213
b sonneck
Posté le 06-12-2015 à 18:48:53  profilanswer
 

Bonjour,

zabmarcus a écrit :

bonjour a tous
j ai feuilleté les 5 pages du forum se rapportant au train, mais pas de réponses a mon interrogation.
donc je pose ma petite question
je compare le génie au travaux publique.conduite d engins construction cailloux etc....
                 le train au conducteur de camions pour tous ravitaillement matériaux ,carburant etc...
d ou mon interrogation,le train fait il partit du génie?
 merci
a bientôt


Pour répondre à la question "Le train fait-il partie du génie ?" : c'est non.
 
Dans le sens que vous semblez donner à ce terme, le train est une des armes de l'armée de terre, au même titre que l'infanterie, la cavalerie, l'artillerie et le génie (pour la période couvrant la Grande Guerre). Le nom complet était "Train des équipages militaires".  
 
La mission principale de cette arme était, toujours pendant la Grande Guerre, d'effectuer des transports divers et variés, personnel et matériels, au profit des autres armes et services, lorsque les moyens propres de ceux-ci ne suffisaient pas : des matériaux pour le génie, des vivres pour l'intendance, des blessés pour le service du santé, des troupes pour l'infanterie, des munitions pour l'artillerie, etc.
 
Si vous aimez faire des comparaisons avec le secteur civil actuel, le train remplissait les fonctions assurées de nos jours par les entreprises de cars et les flottes de poids lourds.
 
Cordialement  
Bernard

n°115214
zabmarcus
Posté le 06-12-2015 à 19:23:36  profilanswer
 

Bonjour adrien
merci d avoir "essayé "de me faire comprendre.
votre explication avec pour exemple les avions de porte avions piloté  par de marins aviateurs,ont bien imagé. Merci beaucoup [:durand alain:2]  
en quelque sorte,c est une mutation  
 
Bonjour Bernard.  
En quelque  sorte le train ne fais pas partie regimentairement  parlant au génie, mais il peu.....comme il peu pour l infanterie etc. ..?
C est un régiment "mutant" ou plutôt caméléon  il se mélange à l artillerie,l infanterie,génie. Etc. ..
ai je bien compris?
Si oui,pour en revenir à l objet de ma collection,c est donc possible et envisageable?  
Et pour continuer,les régiments ont un atribut, pourquoi donc pas le service du train?je ne vois pas pendant le conflit 14.18 un soldat du train,posséder toute une ribambelle de casques Adrian en fonction de son affectation ?  
Je M excuse,de poser des questions aussi biscornus, mais n ayant que peu de savoir là  dessus,je peu comprendre que cela puisse un peu saouler,d autant que je M exprimé peu être mal.
En tous cas mer i à vous deux.
arien, l image du marin aviateur à été bien vu,je comprends mieux.
Et Bernard de même .


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115215
b sonneck
Posté le 06-12-2015 à 21:33:23  profilanswer
 

re-bonjour Zabmarcus,
 
Non, le train n'est ni un caméléon ni un mutant. Il est un prestataire de services et effectue des transports au profit des autres, sans se confondre avec eux.  
Il peut toutefois arriver, toujours pendant la Grande Guerre, que des détachements du train soient intégrés dans des unités d'une autre arme ou d'un autre service, pour fournir de façon permanente des capacités de transport nécessaires au fonctionnement de l'unité. C'était, par exemple, le cas des groupes de brancardiers divisionnaires ou de corps d'armée, appartenant au service de santé, qui comprenaient un fort détachement de conducteurs du train en plus des brancardiers du service de santé.
 
Cela dit, pour votre casque Adrian du génie estampillé "caserne Niel Toulouse", êtes-vous absolument sûr que cette caserne a toujours abrité une unité du Train ? Savez-vous de quand date la mention ? Ces casques étaient encore en service au début de la seconde guerre mondiale...
 
Cordialement
Bernard

n°115216
ununtel501
Posté le 06-12-2015 à 21:38:13  profilanswer
 

Re bonjour Zabmarcus,
Non, rien de mutant, les sapeurs d'un régiment l'Infanterie sont bien des fantassins de l'Infanterie comme des mécanos d'un régiment Blindée-Cavalerie sont bien de ce régiment et non du Matériel. Les pilotes d'engins divers volants de la Marine sont bien des marins… aviateurs, ils ne font pas partie de l'armée de l'Air... chacun à sa place ! Il y a des unités spécialisées en Génie, Artillerie, Matériel, Infanterie, etc. Elles ont toutes énormément de leur spécialité et… un petit peu de celles des autres… obligatoirement. Ex : un fantassin conducteur de véhicule blindé de l'avant (un engin sur roues) de l'Infanterie est bien le même que le chasseur de cavalerie et/ou un cuirassier conducteur du même engin blindé de l'avant (sur roues). Sauf qu'il y aura beaucoup de fantassins portés dans bon nombre de véhicules blindés de l'avant transport de troupe dans un régiment d'Infanterie et inversement,  il y aura très peu de chasseurs de cavalerie et/ou cuirassier portés dans des véhicules blindés de l'avant mais beaucoup d'équipages de chars d'assaut (des chenillés). Chacun sa spécialité... en premier.
Très cordialement
Adrien

n°115217
charraud j​erome
Posté le 06-12-2015 à 22:01:56  profilanswer
 

Bonsoir
On va essayer de faire simple.
Le train des équipages est une composante de l'armée de terre et le Génie en est une autre.
La caserne Niel à Toulouse a bien abrité le 18e Escadron du Train des Equipages (ETE)
http://bastidebrazzablog.fr/niel/
 
Maintenant, qu'un intérieur de casque du train soit dans un casque du Génie, c'est relativement facile à faire. Je récupère un intérieur "Train" et le met dans un casque vide "Génie" et tout fonctionne. Rien ne prouve qu'il y a un lien d'origine entre le casque et l'intérieur, en général c'est ce que l'on appelle un bidouillage.
 
Cordialement
Jérôme Charraud


---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°115218
zabmarcus
Posté le 06-12-2015 à 22:14:30  profilanswer
 

b sonneck a écrit :

re-bonjour Zabmarcus,
 
Non, le train n'est ni un caméléon ni un mutant. Il est un prestataire de services et effectue des transports au profit des autres, sans se confondre avec eux.  
Il peut toutefois arriver, toujours pendant la Grande Guerre, que des détachements du train soient intégrés dans des unités d'une autre arme ou d'un autre service, pour fournir de façon permanente des capacités de transport nécessaires au fonctionnement de l'unité. C'était, par exemple, le cas des groupes de brancardiers divisionnaires ou de corps d'armée, appartenant au service de santé, qui comprenaient un fort détachement de conducteurs du train en plus des brancardiers du service de santé.
 
Cela dit, pour votre casque Adrian du génie estampillé "caserne Niel Toulouse", êtes-vous absolument sûr que cette caserne a toujours abrité une unité du Train ? Savez-vous de quand date la mention ? Ces casques étaient encore en service au début de la seconde guerre mondiale...
 
Cordialement
Bernard


re bonjour Bernard
caserne niel toulouse - Recherche Google
http://bastidebrazzablog.fr/niel/
voila les informations que j ai pu trouver.
de la fin guerre de 1871 a la 2° guerre mondiale ,elle a bien abrité une compagnie du train.
donc ,pour un Adrian modèle 15 en bleu horizon,donc non reconditionné donc non kaki,il n aurait normalement pas été utilisé lors du second conflit.
ce casque,a donc eue si on peu dire ,eu sa vie de 1915 création de l Adrian,a 1926 création du modèle 26
a cette période c était bien le train,a niel Toulouse.
toutefois ,il se peu que se soit une coiffe remontée dans la coque,ultérieurement de ces dates ,mais il y a assez de temps pour paraitre ancien aujourd’hui,hui.
c est compliqué.pour mes petites méninges.
donc le service du train est un service a part entière,qui en quelque sorte s affecte ou l  on a besoin de lui.aussi bien en artillerie ,que génie,qu infanterie.
mais alors pourquoi ,rapport a mon Adrian,ces régiment de service du train n ont pas leur attribut (écusson apposé a l avant des casques)pour leur casque? a moins que tout bêtement retiré des zones de combats ,ils n ont que des képis?
cela fait beaucoup d interrogations.
 
Adrien ,j avais bien compris que les pilotes d avion sur un porte avion faisaient partie de la marine.,je m exprime mal en fait.votre exemple est très bon.
je vous remercie tout 2 de vos interventions  
a bientôt


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115219
ununtel501
Posté le 06-12-2015 à 23:07:59  profilanswer
 

Chers amis,
Moi aussi, comme beaucoup d'entre-vous sans doute, je possède des casques Adrian, et vu les bidouillages comme le dit si bien Jérôme, je les prends tels qu'ils sont sans trop me poser de question et pourtant, comme celui de Zabmarcus, sans doute qu'ils en auraient à me raconter... alors j'espère et souhaite que ce géni-al casque ne train-e pas trop à vous faire découvrir son passé.
Très cordialement
Adrien

n°115221
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 07-12-2015 à 10:51:58  profilanswer
 

Bonjour !
Les réponses sont fonction de la période.
En effet, aujourd'hui, le TRAIN est une Arme (transport, ravitaillement, circulation...). Le GÉNIE a eu des compagnies de camions-bennes, de transport de ponts, de transport de chantier... Aujourd'hui, dans un régiment, les maintenanciers appartiennent à l'Arme du MATÉRIEL (ex Service de l'ARTILLERIE). Les chariots élévateurs (compagnies de manutention) ont appartenu, il y a un temps, au GÉNIE. L'épuration d'eau est passée du GÉNIE au COMMISSARIAT et à nouveau au GÉNIE (compagnies EAU-ÉNERGIE). Les unités de munitions sont passées, récemment, du MATÉRIEL à un Service des munitions.
En 1879, le T.E.M. relève de la 3e direction (artillerie -y compris service- et équipages militaires). Les escadrons du TRAIN sont placés sous l'autorité des généraux commandant l'Artillerie de corps d'armée. Le TRAIN des équipages, arme autonome, est dirigé par l'arme autonome de l'ARTILLERIE. Ce n'est qu'en 1918, que sera créée une sous-direction du service automobile et du Train des équipages.
Ce qui précède est un bref aperçu de la complexité et de la diversité de l'organisation militaire française (et la réorganisation n'est pas finie !).
Bien à vous.
 
P.S. : une version du casque ADRIAN a encore équipé les unités de D.O.T. (en particulier, les régiments subdivisionnaires) dans les années 1960.

Message cité 1 fois
Message édité par DOUDOU44 le 07-12-2015 à 14:06:40

---------------
DOUDOU44
n°115224
zabmarcus
Posté le 07-12-2015 à 17:36:34  profilanswer
 

charraud jerome a écrit :


 
Maintenant, qu'un intérieur de casque du train soit dans un casque du Génie, Rien ne prouve qu'il y a un lien d'origine entre le casque et l'intérieur,  
 


Bonjour ,merci de votre réponse, c est pour cela que je M interrogais, à savoir,ci cela peu être possible.
sans parler de bidouillage,
un intérieur de 26 dans un 15,remonte,facile à voir et à comprendre.
un casque 15 avec coiffe15,du génie, avec inscription du train,est donc possible cela aurait pu se produire du faite de la auto-affrètement du service train pour un régiment du génie.  
A bientot


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115225
zabmarcus
Posté le 07-12-2015 à 17:40:19  profilanswer
 

DOUDOU44 a écrit :

Bonjour !
Les réponses sont fonction de la période.
En effet, aujourd'hui, le TRAIN est une Arme (transport, ravitaillement, circulation...). Le GÉNIE a eu des compagnies de camions-bennes, de transport de ponts, de transport de chantier... Aujourd'hui, dans un régiment, les maintenanciers appartiennent à l'Arme du MATÉRIEL (ex Service de l'ARTILLERIE). Les chariots élévateurs (compagnies de manutention) ont appartenu, il y a un temps, au GÉNIE. L'épuration d'eau est passée du GÉNIE au COMMISSARIAT et à nouveau au GÉNIE (compagnies EAU-ÉNERGIE). Les unités de munitions sont passées, récemment, du MATÉRIEL à un Service des munitions.
En 1879, le T.E.M. relève de la 3e direction (artillerie -y compris service- et équipages militaires). Les escadrons du TRAIN sont placés sous l'autorité des généraux commandant l'Artillerie de corps d'armée. Le TRAIN des équipages, arme autonome, est dirigé par l'arme autonome de l'ARTILLERIE. Ce n'est qu'en 1918, que sera créée une sous-direction du service automobile et du Train des équipages.
Ce qui précède est un bref aperçu de la complexité et de la diversité de l'organisation militaire française (et la réorganisation n'est pas finie !).
Bien à vous.
 
P.S. : une version du casque ADRIAN a encore équipé les unités de D.O.T. (en particulier, les régiments subdivisionnaires) dans les années 1960.


Bonjour et merci  
c est bien cela,je parle bien de la période 1915 à 1926,création de l Adrian 26.
c est très compliqué  à comprendre,quand l on n est pas dans le domaine militaire.justement expliqué par vous même.   :sweat:  
à bientôt.


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115226
zabmarcus
Posté le 07-12-2015 à 17:54:58  profilanswer
 

ununtel501 a écrit :

Chers amis,
Moi aussi, comme beaucoup d'entre-vous sans doute, je possède des casques Adrian, et vu les bidouillages comme le dit si bien Jérôme, je les prends tels qu'ils sont sans trop me poser de question et pourtant, comme celui de Zabmarcus, sans doute qu'ils en auraient à me raconter... alors j'espère et souhaite que ce géni-al casque ne train-e pas trop à vous faire découvrir son passé.
Très cordialement
Adrien


Merci adrien,
vous avez raison,je me pose trop de questions,vis à vis mes casques,mais son histoire,M intéressé tout autant que l objet en lui même.
A priori,cela peu être possible ,pour un montage pareil, et cela se trouve,tout est d origine,juste le porteur du casque reaffecté dans le train au sortir de guerre,et inscription sur la coiffe venant de là. Le mistère  demeure.......
mais,je aurais appris que le train ,n est ni un "mutant" ni un " cameleon".et que des marins pilotent des avions.
tout n est donc que bénéfique.
Merci à tous. [:durand alain:2]  
A bientot


Message édité par zabmarcus le 07-12-2015 à 17:55:52

---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115227
Yannickckc​k
Posté le 07-12-2015 à 21:14:44  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Zabmarcus vos questions sont intéressantes, et de fait, une partie des hommes du train a bien du percevoir des casques Adrian pendant la guerre, mais effectivement ils portaient lesquels ? à ma connaissance il n'y a pas d'attribut spécifique au train sur les casques ? alors ils portaient quel modèle :
- des Adrian à la grenade d'infanterie ?
- aux canons croisés de l'artillerie ?
- à la cuirasse du génie ?
- un autre modèle ?
- un Adrian à l'insigne variable selon le service dont il convoyait les véhicules ?
selon la réponse à cette question nous pourrions savoir si votre casque à l'insigne du génie a pu ou non être attribué à un homme du train ?
 
Cordialement,
Yannick LG


---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°115228
charraud j​erome
Posté le 07-12-2015 à 21:25:01  profilanswer
 

Bonsoir
 
Le Train avait la grenade à 12 flammes:
"La grenade à 12 flammes est le plus répandu des attributs. Symbole ancien de l'Infanterie, il est reconduit en février 1915. Il est ensuite étendu aux cyclistes (17 juin 1915) à la cavalerie, sauf les spahis (28 juin 1915), à la Gendarmerie et au Train (mars 1916). Pour se distinguer, la prévôté le peint en blanc. Il est finalement destiné à tous les corps sans attribut spécifique (octobre 1916).
Il existe une grande variété de dessins différents de cet attribut, notamment au niveau des flammes."

 
Sources: http://www.world-war-helmets.com/f [...] ian-Mle-15
 
Cordialement
Jérôme Charraud


---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°115230
marcus
Posté le 07-12-2015 à 21:58:32  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Je confirme les propos de Jérôme. Les soldats du Train ont perçu des casques avec la grenade enflammée comme attribut.
Une réserve cependant, surtout vers 1916, il est fréquent de voir des soldats porter sur leurs casques des attributs différents de ceux qu'ils devraient posséder (le cas de fantassins avec des casques de l'artillerie est assez connu).
 
Cordialement,
Marc

n°115234
zabmarcus
Posté le 08-12-2015 à 18:07:59  profilanswer
 

Bonjour.
merci yannick,je pensais être le seul à avoir des questions pour le peu surprenantes,ouf vous me comprenez.
merci gerome,votre citation donne donc la réponse.pourtant je le lis beaucoup ce site (wwh) mais pas vu.
merci Marcus. De votre réponse, très intéressante à son tour,vu que vous parlez de poilus, portant un casque de un autre régiment, pouvez vous M en dire plus?
Et grâce à votre réponse, le doute subsiste pour mon Adrian du génie. Il peu être bon tout compte fait,son histoire,n à peu être pas été "cassée"
Comme dis Brigitte, je suis opiniâtre, mais cela a payé, j ai mes réponses.  [:durand alain:2] à tous
à bientot


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°115238
marcus
Posté le 09-12-2015 à 22:31:55  profilanswer
 

Bonsoir,

Citation :

merci Marcus. De votre réponse, très intéressante à son tour,vu que vous parlez de poilus, portant un casque de un autre régiment, pouvez vous M en dire plus?


 
Les premières distributions de casques se sont faites de façon rapide et un peu chaotique en août - septembre 1915. Certains soldats se sont donc retrouvés avec un casque dont le symbole ne correspondait pas à leur arme. Précisons cependant que le phénomène est marginal, et certainement limité dans le temps.
Une photo en disant plus qu'un long discours, voici un cliché de fantassins (les pattes de col l'attestent) dont certains (au dernier rang) ont touché des casques ornés du symbole de l'artillerie. Photo de la période fin 1915 - début 1916.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3384/casques.jpg
Source: Gazette des uniformes HS n°19, p.28.
 
Cordialement,
Marc


Message édité par marcus le 09-12-2015 à 22:34:03
n°115240
zabmarcus
Posté le 10-12-2015 à 06:49:04  profilanswer
 

Bonjour et merci Marcus.  
Vous en savez des choses.
à bientot


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°121660
Yv'
Posté le 24-03-2017 à 11:08:53  profilanswer
 

zabmarcus a écrit :

afin que vous compreniez,c est rapport à un casque Adrian de ma collection,il y a écrit sur la coiffe en cuir à l'intérieur, caserne niel Toulouse. Cette caserne selon mes recherches qui est abandonnée désormais, habritait le train.hors mon casque est du génie.  


Bonjour,
Je me permets de faire remonter cette discussion, car en cherchant des infos sur le 18e ETEM, j'ai vu que vous aviez cité le site suivant qui parle bien de la caserne Niel et du 18e escadron du train, mais à Bordeaux !
http://bastidebrazzablog.fr/niel/
 
Je ne sais pas s'il y a eu autre chose que des régiments d'infanterie à la caserne Niel de Toulouse...
https://images-01.delcampe-static.n [...] 23_001.jpg
 
Cordialement,
Yves


Aller à :
Ajouter une réponse