22 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Suivante
Auteur Sujet :

3830 suicidés

n°116148
Elise49
Posté le 11-02-2016 à 07:18:59  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonjour à toutes et à tous
Merci Eric  d'avoir développé sur ce sujet avec vos connaissances.
Le terme de 'mort indigne' est une appréciation purement personnelle au regard de l'encart de journal , je me mets dans les conditions de lecture d'un individu lambda , civil , de l'ouest de la France qui a acheté le journal ce jour de novembre 1915 .
C'était d'ailleurs organisé et voulu ainsi  
www.cndp.fr/crdp.../La_Presse_pend [...] 4_1918.pdf
 
C'est d'ailleurs ce qui me fascine en parcourant la presse de cette époque  , et j'imagine le malheureux poilu rentrant chez lui , dans l'incapacité psychologique de raconter sa vraie vie...
D'ailleurs à ce sujet , ma mère m'a raconté qu'un grand oncle était redouté par sa famille quand il rentrait en permission car il était extrêmement agressif et disputait sa propre mère au sujet des repas (?) qui n'étaient jamais à sa convenance. Je précise qu'il s'agit d'un milieu rural et d' une ferme relativement prospère avant la guerre .Et pourtant dans les tranchées le 'rata' n' 'était pas top...mystère..
Ce grand oncle a survécu et n'a jamais eu la réputation d'être un personnage  sympathique. (+1960)
Mais j'ai réalisé que personne non plus n'avait pensé aux conséquences du conflit...En plus il devenait l'ainé de la famille et prenait la place, en quelque sorte, d'un frère plus âgé très estimé et mort au début du conflit .
Excusez moi d’être un peu 'iconoclaste' et de dériver du sujet initial : on parle de suicidés , d'internés , de ceux qui ont tenté d'oublier ,de ceux qui ont pu l'écrire ,mais peu de ceux qui sont revenu sans en dire un mot  ,avec  un caractère si marqué que leurs enfants en ont eux même subi des conséquences.
Bien cordialement.


Message édité par Elise49 le 11-02-2016 à 07:35:27

---------------
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs
n°116527
pouldhu
Posté le 02-03-2016 à 11:35:32  profilanswer
 

Bonjour à tous et à toutes,
Merci de vos interventions.
Stephan, je comprends ton point de vues mais les informations que chacun peut m'apporter me sont très utiles. Je ne suis pas le seul a avoir déroulé un fil qui donne des listes macabres, je penses aux sujets sur les fusillés. Maintenant on peut aussi me contacter en MP pour m'informer d'un cas de suicide.
Sur le fond, il faut des listes pour pouvoir tenter une approche du sujet et il faut obligatoirement passer par les statistiques. Le but est d'aborder le sujet de la manière la plus exhaustive possible mais aussi la plus clinique, la plus dépassionnée possible. Je ne cherche pas à tirer des conclusions par ce travail, mais à apporter un peu de lumière. Si je me suis intéressé aux suicidés c'est en premier lieu parce que les premiers cas que j'ai trouvé ne collaient pas avec les conclusions tirées par d'autres. J'ai donc voulu en savoir plus par moi même. Les premiers cas étaient des suicides au front, or il est dit que les suicides avaient lieu surtout à l'arrière voir en perm. Voila, c'est tout, je suis curieux.
Il y a des choses qui m'interpellent au regard des fiches, sans encore pouvoir faire des statistiques. beaucoup de suicidés dans les RIT, dans les COA (ce que je trouve vraiment très surprenant car les ouvriers d'administration étaient loin du front et là je pense qu'il y a à creuser car cela ne doit pas être du au hasard) beaucoup de suicidés suite à blessure, dans les services de santé ; peu de cas recensés dans les troupes "indigènes" voila quelque exemples mais on peut aussi aller beaucoup plus loin car les fiches peuvent permettre de connaitre chaque homme et de pousser des recherches généalogiques. Recherche qui pourront déboucher sur une approche sociale : Origine géographique, condition sociale, niveau d'étude, religion etc.
Je ne veux pas uniquement travailler sur une masse de données statistiques. Vous qui bossez sur un régiments, vous cherchez à connaitre les hommes de ces régiments, vous nous demandez à nous qui vivons sur le front, des photos de tombes, de lieux de décès, etc. Et bien moi, j'ai envie de connaitre le plus possible c'est personnes.  
Cordialement,
Gilles.

n°116532
pierreth1
Posté le 02-03-2016 à 13:37:09  profilanswer
 

Elise49 a écrit :


Bonjour à toutes et à tous
 
Tout à fait Brigitte , nous sommes là dans une 'propagande' pour être franche car je pense qu'un rapport de gendarmerie ne fait pas mention de tels détails.
 Quand on entend à la radio ou regarde à la TV les interviews de gendarmes  sur une affaire , c'est on ne peut plus concis , les faits rien que les faits .Cela a du toujours être ainsi..
 Je pense que les circonstances et  le détail macabre sont imaginés par le journaliste afin de respecter le contrôle d' état sur la presse de cette époque.
Paresseux et lâche..meurt comme un animal :(  
Cordialement


 
Bonjour,
Je serai nettement moins affirmatif sur les raisons de cette description, j'ai la collection des supplements illustres du petit parisien des années 1900 à 1905 (il appartenanient à mon arrière grand père alsacien qui les recevait directement de Paris) et les descriptions des faits divers (avec dessins) sont du même accabit et pourtant il n'y a pas intervention d el'etat dans un but de propagande.  Regardez la diffusion de simages du BATACLAN était ce utile pour l'information? un journaliste brode, comme me le disait un grand reporter que je "guidais en 1982 au Liban et à qui je reprochais un reportage "bidouillé" en Angola: je montre ce que le sgens veulent voir et pas ce que je vois! il en était déja de même à l'époque. plus près d enous comparez les ecrits journalistiques sur l'affaire dite du "petit grégory" avec les rapports de police te d egendarmerie vous verrez la différence. En outre à cette époque le suicide est bien plus présent que de nos jours que ce soit par noyade, pendaison ou armes à feu (tres frequentes à l'epoque) le vocabulaire est plus cru, à cette époque on n'aurait pas parlé "d'accident de personne" pour un suicide par train..  
Cordialement
Pierre


---------------
pierre
n°116543
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 02-03-2016 à 20:42:52  profilanswer
 

bonjour à toutes et tous
Merci Pierre et Eric d'éclairer ma lanterne... en effet: il faut étudier ces sujets en profondeur et dans le contexte.
Bien à vous
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°118675
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 27-08-2016 à 14:53:19  profilanswer
 

Bonjour
   En voici un GIRARD Joseph Eugène dont l'histoire est parue au "Matin" de Grenoble :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/GirardJ.jpg
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°118679
HarryJohan​n
Posté le 27-08-2016 à 15:57:12  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
J'ai trouvé une autre suicide. Carré Militaire à Corbigny (Nièvre)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19090/archivesL370570R.jpg
 
Pas de déclaration "Mort pour la France" sur son tombe.
 
Cordialement
Harry

n°118681
HarryJohan​n
Posté le 27-08-2016 à 17:55:41  profilanswer
 

Et encore une,
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19090/suicidesoldatMosley.jpg
 
cordialement,
Harry

n°118698
air339
Posté le 28-08-2016 à 15:45:59  profilanswer
 

Bonjour Harry,
 
 
Il s'agit certainement de cet homme :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/archivesI081078R.jpg
 
 
 
Bien cordialement
 
Régis
 
 
Ajout : Je note que Joseph Girard n'est pas reconnu mort pour la France. Une question de pension ?

Message cité 2 fois
Message édité par air339 le 28-08-2016 à 16:02:55
n°118699
Francine L​aude
Posté le 28-08-2016 à 16:29:14  profilanswer
 

Bonjour Régis  
 
ce serait bien d'indiquer la source de votre ajout [:francine laude:9]

air339 a écrit :

... Ajout : Je note que Joseph Girard n'est pas reconnu mort pour la France. ...


car sur la fiche SGA-MdH c'est l'inverse  [:francine laude:6]    
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2767/mplf.jpg
 
Amicalement
Francine

n°118705
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 28-08-2016 à 19:16:24  profilanswer
 

air339 a écrit :

Ajout : Je note que Joseph Girard n'est pas reconnu mort pour la France. Une question de pension ?


 Bonjour,
     Non en effet ce qui stricto sensu se comprend, encore que si on élargit l'expression à "Mort à cause de la guerre ...France .. etc." Mais on peut toujour arguer que ce serait quand même arrivé ...  Je serais curieux de savoir effectivement  la part qu'a prise cet notion de pen$ion dans les décisions .....
Francine, sa fiche est ici, sans équivoque .
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°118706
Francine L​aude
Posté le 28-08-2016 à 19:39:02  profilanswer
 

D"accord Alain !

 

comme une sotte, j'avais associé l'ajout à la fiche qui est dans la même réponse
sans réaliser une seconde que le nom était différent [:armand]
Merci  [:francine laude:9]

 

Amicalement
Francine


Message édité par Francine Laude le 28-08-2016 à 20:22:17
n°118713
air339
Posté le 29-08-2016 à 12:43:28  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
 
Francine, s'il y a sottise, je demande à être chef d'escadrille !
 
Je me fourvoie souvent dans ces fiches, et maintenant je fais plus attention aux informations portées dans le bloc à gauche :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/girardnmpf.jpg
 
 
Enfin pour vous disculper totalement (si besoin était), voici de quoi prêter à confusion avec un second Joseph Girard, né en 1879 comme Jean Moley  :  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/archivesN040770R.jpg
 
On remarque à gauche la proposition de mention (l'auteur ne se prononce pas sur la cause morale du décès), à droite, sous un très sec "non", le refus de la mention.
 
 
 
Bien cordialement,
 
 
Régis, qui va se relire parce qu'il commence à s'embrouiller aussi...

n°118727
montech
Posté le 29-08-2016 à 17:32:30  profilanswer
 

montech a écrit :


bonjour.je suis allé dans un cimetiere a aucamville tarn et garonne pour voir la tombe de ma famille.sur la tombe 2 dates de deces ?apres avoir demander a mon oncle pourqu elle raison 2 dates il  me repond t on cousin fut blesse a verdun  rapatrie a aucanville pour se soigner un matin il voie arriver les gendarmes pour lui dire que  c etait le moment de retourner au front il prefera se tirer un coup de fusil plutot que de revivre les horreurs de la guerre .sur le monument aux morts son nom est inscrit par contre je vous serez reconnaissant que doit je faire pour en savoir un peu plus merci


n°118789
rayssac
Posté le 03-09-2016 à 19:34:59  profilanswer
 

Bonsoir, je rencontre un problème avec un soldat de ma commune (Rayssac-81). Sur sa fiche matricule, il est bien indiqué "suicide", mais je ne retrouve pas sa fiche sur "mémoire des hommes". Ce soldat se nommait Bardou Louis Pierre, né à Rayssac(81)le 30-09-1877. Il était au 127RIT-5C°,et il est décédé à Fez le 08-03-1917. Merci et au plaisir de vous lire. Patrick Carayon

n°118790
garigliano​1
Posté le 03-09-2016 à 20:55:29  profilanswer
 

Bonjour Patrick
 
Ce soldat est un N MPLF , "blessé " par balle "lebel", que l'on peut à priori traduire par "suicide", à confirmer toutefois.  
 
Il faut trouver sa fiche de matricule ou chercher dans le dossier du livre d'or de sa commune de résidence aux AN  pour trouver la raison "officielle " de cette décision.
 
Cordialement
 
yves
 

n°118792
rayssac
Posté le 03-09-2016 à 21:32:15  profilanswer
 

Bonsoir Monsieur et merci pour votre réponse rapide. Je n'arrive pas à insérer la copie de sa fiche matricule(N°1474 au recrutement). La rumeur locale est mauvaise (sic)sur les raisons de ce décès .
Sur sa fiche matricule(AD11,1897,p682)il est indiqué:
Décédé à l'hôpital de Fez(Maroc). Suicide.Avis off,N°2035 Cm date du 15 mars 1917.
Ce qui est retranscrit sur l'état civil de la commune de Rayssac:
 Louis Pierre BARDOU,né le 30 septembre 1877 à Malrose,
Rayssac, Tarn, 2e classe, 5C°,du 127e RIT,est décédé le
 08 mars 1917 à 8h30 du matin, à FES, quartier Dar-Debibagn, Maroc .
Dressé le 09 mars 1917 sur déclaration du capitaine Bourges,50ans, compagnie hors rang et par le sergent major Edmond Goutières(même C°), signé chef de B° Théodore Marcel  Sotard chef des services municipaux de Fes.
En fait, il ne me manque que la fiche que je n'arrive pas à trouver sur le site de "Mémoire des Hommes", si elle existe.
Merci encore et bonne soirée.
Patrick Carayon

n°118797
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 03-09-2016 à 23:06:52  profilanswer
 

.
   Bonsoir,

rayssac a écrit :

En fait, il ne me manque que la fiche que je n'arrive pas à trouver sur le site de "Mémoire des Hommes", si elle existe.

              V. ici —> http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=30


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°118799
rayssac
Posté le 04-09-2016 à 07:47:23  profilanswer
 

Bonjour et merci pour votre aide. Je tapais son nom et prénoms mais sa fiche n'arrivait pas. Bon dimanche.
Patrick Carayon

n°118910
pouldhu
Posté le 12-09-2016 à 17:24:23  profilanswer
 

Bonjour à tous et à toutes,
merci de faire vivre ce fil, vos interventions alimentent ma documentation un peu plus.
Cordialement,
Gilles.

n°118951
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 16-09-2016 à 17:11:20  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   Synthèse des pièces qui m'ont été transmises par rayssac et compléments biographiques :
 
 
                                                                                                                    Louis Pierre BARDOU  
 
 
                                                                                            http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/BARDOULouisPierrePortraitCapture.png
 
 
   Né le 30 septembre 1877 au lieu-dit « Malroze », commune de Rayssac (Tarn), décédé le 9 mars 1917 à l’hôpital de Fez (Maroc) par suite de suicide (« Blessure par balle Lebel »), Soldat de 2e classe, 127e Régiment d’infanterie territoriale, 5e Compagnie, Matricule n° 2.276 au corps, classe 1897, n° 1.474 au recrutement de Carcassonne. [Non déclaré « Mort pour la France »].
 
    Fils de Barthélémy BARDOU, né le 3 novembre 1853 à Malroze, cultivateur, et de Marie BRU, née le 6 mars 1859 au lieu-dit « La Bonnettié », commune de Rayssac (Tarn), « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Rayssac, le 27 octobre 1876 (Registre des actes de mariage de la commune de Rayssac, Année 1876, acte n° 8 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Rayssac, Année 1877, acte n° 24). Était cultivateur.
 
    Petit-fils de (Registre des actes de mariage de la commune de Rayssac, Année 1876, acte n° 8) :
 
   – Antoine BARDOU, décédé le 1er juin 1871 à Malroze, cultivateur, et de Marie CORBIÈRE, née vers 1829, cultivatrice, son épouse (Ibid.).
 
  Frère de :  
 
   – Firmin Louis BARDOU, né le 2 juillet 1889 au lieu-dit « Malroze », commune de Rayssac (Tarn) (Registre des actes de naissance de la commune de Rayssac, Année 1889, acte n° 15), mort le 25 octobre 1915 à Verginy (Marne), tué à l’ennemi, Sapeur de 2e classe, 1er Régiment du génie, Matricule n° 5.345 au corps, classe 1909, n° 1.473 au recrutement de Carcassonne (Acte transcrit à Rayssac, le 9 oct. 1917). [Déclaré « Mort pour la France »]
 
   Exerçait la profession de maçon.


Message édité par Rutilius le 16-09-2016 à 17:12:55

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°118954
papy92
Posté le 16-09-2016 à 21:48:19  profilanswer
 

Bonjour
Le soldat KARAMBE Samba du 70ème régiment de tirailleurs sénégalais s'est "suicidé par coup de feu" le 29 avril 1918.
Vu sa fiche sur "Mémoires des hommes"

n°121287
geryonesim​e
Amateur de généalogie
Posté le 19-02-2017 à 21:46:54  profilanswer
 

Bonjour,
 
Voici la liste des soldats non morts pour la France natifs du Cantal et morts par suicide (source : site Mémoire des hommes).
 
Jean Andraud : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c705d2504
Henri Bafoil : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c707cbbc0
Bertrand Berthieu : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c70bc2b5f
Jean Marie Boissonnade : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c7019ae65
Jean Baptiste Chanut : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c71650052
Clovis Chastel : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c71735839
Jean Michel Albert Culan : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c71deaccf
Jean Delbert : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c71fbe52a
Antoine Ernest Derame : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c7205f94a
Jean Marie Dousset : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c721e108a
Antoine Fau : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c7268398b
Jean Émile François : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c72920324
Ambroise Jouve : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c735c6655
Pierre Laporte : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c738cb851
Louis Antoine Layrac : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c73b31d1b
Antoine Loubeyre : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c73f99fea
Jean Albert Madelrieu : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c74043f74
Marie Édouard Antoine Mirande : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c745d7651
Jean Eugène Monier : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c7474397a
Henri Oudoul : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c74b6180c
Louis Peligry : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c74cdf9a0
Jean Baptiste Pentecoste : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c74d224bb
Isaac Refouvelet : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c7504943c
Pierre Léon Roquesalane : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c752492eb
Paul Louis Achille Salles : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c75349a45
Pierre Eugène Simon : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c7577ef80
 
À bientôt


---------------
Jean-Marc
n°121730
jpbte63
Posté le 01-04-2017 à 11:22:23  profilanswer
 

Bonjour,
Quelques suicides du 13°CA
13°ETEM : (3 suicidés)
DELAIRE Eugène pas de fiche sur Mémoire des Hommes, suicide par immersion sur RM N°115 Clermont-Ferrand Classe 1909.
BOYER Philippe sa fiche Mémoire des hommes, non spécifié sur fiche registre maticule
VENEM Gustave, Cyprien sa fiche Mémoire des hommes, non spécifié sur fiche registre maticule
 
3°RCC : (1 suicidé)
NOIR Claude Augustin sa fiche Mémoire des hommes, non spécifié sur fiche registre maticule
 
Cordialement
Jean-Pierre


Message édité par jpbte63 le 01-04-2017 à 11:23:34

---------------
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.  
Louis Hubert Lyautey
n°121776
Michel Be
Posté le 06-04-2017 à 17:43:52  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je termine la lecture de ce fil passionnant. Merci à Gilles de l' avoir initié, et aux autres membres de l'avoir fait grandir par leurs apports.
 
Michel


---------------
Souviens toi.
n°121789
pouldhu
Posté le 09-04-2017 à 09:27:39  profilanswer
 

Bonjour et merci à tous de faire vivre ce fil.
Je prends note de toute vos informations.
A+
Gilles.

n°121970
jpbte63
Posté le 28-04-2017 à 07:45:00  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Sur fiche Mémoire des Hommes, le soldat BAC Pierre (°24/09/1880) du 139°RI est mort pour la France le 20/07/1915 à Popincourt (80).
CCM (commission de contrôle médical ?) estime que la maladie cause du décès par suicide a pu être contracté en service commandé. Malheureusement pour le Cantal, les RM ne sont pas en ligne.La transcription du décès à Aurillac en date du 18/09/1915 nous apporte pas d'autre précision hors témoins et de son appartenance à la 12°Cie.
 
Avez vous déjà rencontré des cas identiques?
 
Cordialement
Jean-Pierre


---------------
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.  
Louis Hubert Lyautey
n°121971
LABARBE Be​rnard
Posté le 28-04-2017 à 08:02:22  profilanswer
 

Bonjour,
Jean-Pierre les RM sont en ligne mais rien de plus sur la fiche de Pierre BAC (Décédé le etc...)
Cordialement,
Bernard


---------------
Le blog  et   Le site Mémoire du 57
n°122024
geryonesim​e
Amateur de généalogie
Posté le 30-04-2017 à 22:51:36  profilanswer
 

Bonjour,
 
Oui, voici sa fiche : http://archives.cantal.fr/ark:/160 [...] M4UfP/1/94
 
À bientôt


---------------
Jean-Marc
n°122325
geryonesim​e
Amateur de généalogie
Posté le 01-06-2017 à 21:45:04  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Voici une autre fiche, Jean Michel Albert Culan : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2c0f4116e6
 
Il a deux fiches qu'il faudrait fusionner, une fiche « non mort pour la France » et une fiche « mort pour la France ».
Avec également un avis de la CCM.
Sa fiche matricule ne nous en apprend pas plus : http://archives.cantal.fr/ark:/160 [...] Bonm/1/246


Message édité par geryonesime le 03-06-2017 à 22:27:47

---------------
Jean-Marc
n°122438
Yv'
Posté le 26-06-2017 à 14:50:20  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Y a-t-il eu des simulacres de suicide pendant la guerre ? Ci-dessous un fait divers de juin 1914, pour sourire un peu :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4284/Fauxsuicide.jpg
(Le Pays, 24 juin 1914, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k46584541/f4.item )
 
Cordialement,
Yves

n°123491
geryonesim​e
Amateur de généalogie
Posté le 17-09-2017 à 13:21:11  profilanswer
 

Bonjour,
 
Une autre fiche : lieutenant Cyprien Labrouche
 
À bientôt


---------------
Jean-Marc
 Page :   1  2  3  4
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse