FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  autre

  Appartenance territoriale des villes en 1914

 

Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : rslc55 et 38 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Appartenance territoriale des villes en 1914

n°122767
nicolas57
Posté le 04-08-2017 à 20:26:11  profilanswer
 

Bonjour,
 
Connaitriez-vous un site qui précise l'appartenance territoriale d'une ville en 1914.
Je m'explique (n'étant pas certain d'être très clair). Aujourd'hui la ville de Metz est française, mais en 1914 elle est allemande.
 
J'avais trouvé un site mais impossible de le retrouver. Mes recherches concernent les villes du front est.
Merci.
 
Nicolas

n°122769
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 04-08-2017 à 22:42:36  profilanswer
 

.
   Bonsoir,
 
 
  Sur le tracé de cette frontière, V. ce sujet spécifique —> http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t15057


Message édité par Rutilius le 04-08-2017 à 22:44:32

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°122771
yvo35
Posté le 04-08-2017 à 23:20:05  profilanswer
 

Bonsoir,
 
De ce que j'ai compris du message de Nicolas c'est que, s'il a cité Metz en exemple, sa question concerne le front est (Pologne, Russie, etc.)


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°122772
garance.
Posté le 05-08-2017 à 09:23:40  profilanswer
 

bonjour
émouvante cette carte Taride
St Privat en Allemagne...
cdt Garance

 

EDIT : je ne connais pas le nom du Michelin allemand avant 14 mais la lecture de leurs cartes doit être intéressante aussi !

Message cité 1 fois
Message édité par garance. le 05-08-2017 à 09:27:17

---------------
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."
n°122773
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 05-08-2017 à 10:59:58  profilanswer
 

garance. a écrit :

EDIT : je ne connais pas le nom du Michelin allemand avant 14 mais la lecture de leurs cartes doit être intéressante aussi !


Bonjour,
  Pour le coté Est de chez nous, la série des cartes Michelin d'avant-guerre, dite " France en 47 feuilles", permet de se rendre compte de la frontière ( cartes #7, 12, 17,21)
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/M477.jpg
(et comparer ensuite avec la version en 48 feuilles (#...48 !) sortie en 1923.
  Pour les frontières si changeantes de la Pologne (et partant de l'Allemagne et) de la Russie, des Pays Baltes,  on peut piocher ici  http://english.mapywig.org/news.php .  
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 05-08-2017 à 11:01:40

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°122774
michelstl
Posté le 05-08-2017 à 13:07:06  profilanswer
 

Bonjour

 

Si l’Est en France… ou plutôt Nord-Est... en voyant de plus vieilles cartes... comme celle-ci:

 

Nouvelle carte de l'Alsace-Lorraine et du territoire de la Sarre (avec fort agrandissement possible)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] raine.zoom

 

Salutations
Michel

 


Message édité par michelstl le 05-08-2017 à 13:08:14

---------------
Le 95e R.I. :  http://www.michelsl.com/95e_RI/Bou [...] 14-18.html
n°122775
pierreth1
Posté le 05-08-2017 à 19:01:23  profilanswer
 

Bonjour,
 
Concernant l'est de la France tout ce qui est actuellement en Moselle, dans le Bas Rhin et le Haut Rhin est à l'époque en Allemagne,  
concernat la Belgique les cantons d'Eupen, Malmédy, Saint Vith sont allemands depuis le congrés  de Vienne
dans le canton d’Eupen (partie nord, dans la communauté germanophone) : commune de La Calamine (auparavant Kelmis, Neu-Moresnet et Hergenrath), la seule limitrophe de la province du Limbourg aux Pays-Bas et la plus proche d’Aix-la-Chapelle en Allemagne ;
commune de Lontzen (auparavant Lontzen, Herbesthal, Astenet et Walhorn) ;
commune de Raeren (auparavant Raeren, Eynatten et Hauset) ;
commune d’Eupen (auparavant Eupen et Kettenis), avec facilités linguistiques pour les francophones de sa partie sud ;
 
dans le canton de Malmedy (partie centrale, dans la communauté francophone), avec facilités linguistiques pour les germanophones originaire de sa partie nord) : commune de Malmedy (auparavant Malmédy, Bellevaux-Ligneuville et Bévercé) ;
commune de Waimes ou Weismes (auparavant Weismes, Faymonville-Aussenborn et Robertville) ;
 
dans le canton de Saint-Vith (partie sud, dans la communauté germanophone) : commune de Butgenbach ou Bütgenbach (auparavant Bütgenbach et Elsenborn) ;
commune de Bullange ou Büllingen (auparavant Büllingen, Manderfeld et Rocherath) ;
commune d’Amblève ou Amel (auparavant Amel, Heppenbach et Meyerode) ;
commune de Saint-Vith ou Sankt Vith (auparavant Sankt Vith, Crombach, Lommersweiler, Schönberg et Recht) ;
commune de Burg-Reuland (auparavant Reuland et Thommen), la seule limitrophe du Grand Duché du Luxembourg
 
pour le danemark, les districts suivant étaient allemands en 1918:
district de (Hadersleben) Haderslev Ville de (Hadersleben) Haderslev  
District de (Apenrade) Aabenraa  Ville de (Apenrade) Aabenraa  
District de (Sonderburg) Sønderborg   Ville de (Sonderbur)g Sønderborg, Ville de (Augustenburg) Augustenborg    
District de (Tondern) Tønder Ville de (Tondern) Tønder, Ville de (Hoye)r Højer,  Ville de (Lügumkloster) Løgumkloster  
 
A cela s'ajoutent à l'est les districts de Memel (lituanie) de Dantzig (ville libre ) de Posen de Bromberg, de Graudenz, Thorn
en Silesie les villes de: Kattowitz, Königshütte, Tarnowitz et Lublinitz deviennet polonaises
 
et le district de Hultschin à la tchéchoslovaquie
 
cordialement
Pierre
 
 
 
 

n°122784
nicolas57
Posté le 07-08-2017 à 07:24:16  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci pour vos informations.
 
Effectivement, comme le fait fort justement remarquer Yvo35, je me suis mal exprimé (c'était clair dans mon esprit, mais pas à l'écrit). En effet, j'ai pris Metz en exemple à titre d'illustration, mais je pensais non pas à l'Est de la France mais aux villes de l'Est de l'Europe. Notamment les villes situées aujourd'hui en Pologne, Lettonie, ... Comme savoir dans quel pays elles étaient situées à l'époque?
 
Nicolas

n°122785
martinev
Posté le 07-08-2017 à 11:07:02  profilanswer
 

bonjour, la guerre à l'Est est moins connue en France, j'ai donc regardé rapidement des sites allemands :
le front à l'Est de 1914 à 1918 (cliquer sur les onglets de date pour voir l'évolution du front) : http://www.spiegel.de/politik/deut [...] 40133.html
Mais ceci peut vous donner une idée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Front [...] _mondiale)
Il serait peut-être plus simple de faire une recherche sur telle ou telle ville (Riga était russe, mais les Allemands l'ont prise en 17 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Riga#Histoire)
Vous pouvez aussi voir le parcours de D. Richert, Alsacien des armées allemandes et qui fut, d'abord, sur le front de l'Est : http://www.1418-survivre.net/le-pa [...] e-richert/
MAIS je suppose que ce qui vous intéresse, ce sont les frontières en 1914 - sans tenir compte de l'évolution du front ... une recherche internet 'carte Europe 1914' vous en donnera beaucoup ...
A mon tour, une question : que recherchez-vous exactement ? une idée générale ou des localités particulières ?
cordialement, martine

n°122786
pierreth1
Posté le 07-08-2017 à 11:31:06  profilanswer
 

Bonjour,
On peut se référer au traite de Versailles:
 
Concernant la Tchéchoslovaquie:
 
Article 83.
L'Allemagne renonce en faveur de l'État tchéco-slovaque à tous ses droits et titres sur la partie du territoire silésien ainsi défini :  
Partant d'un point situé à environ 2 kilomètres au sud-est de Katscher, sur la limité entre les cercles (Kreise) de Leobschütz et de Ratibor : la limite entre les deux cercles ;  
 
Puis, l'ancienne limite entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie jusqu'à un point situé sur l'0der immédiatement au sud de la voie ferrée Ratibor-0derberg ;  
 
De là, vers le nord-ouest et jusqu'à un point situé à environ 2 kilomètres au sud-est de Katscher : une ligne à  déterminer sur le terrain passant à l'ouest de Kranowitz.  
 
Une commission composée de sept membres dont cinq seront nommés par les principales puissances alliées et associées, un par la Pologne et un par l'État tchéco-slovaque, sera constituée quinze jours après la mise en vigueur du présent traité, pour fixer sur place la ligne frontière entre la Pologne et l'État tchéco-slovaque.  
 
Les décisions de cette commission seront prises à la majorité des voix et seront obligatoires pour les parties intéressées.  
 
L'Allemagne déclare dès à présent renoncer, en faveur de l'État tchéco-slovaque à tous ses droits et titres sur la partie du cercle (Kreise) de Leobschütz comprise dans les limites ci-après, au cas où, à la suite de la fixation de la frontière entre l'Allemagne et la Pologne, ladite partie dudit cercle se trouverait isolée de l'Allemagne :  
 
Partant de l'extrémité sud-est du saillant de l'ancienne frontière autrichienne située à 5 kilomètres environ à l'ouest de Leobschütz, vers le sud et jusqu'au point de rencontre avec la limite entre les cercles (Kreise) de Leobschütz et de Ratibor : l'ancienne frontière entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie ;  
 
Puis, vers le Nord, la limite administrative entre les cercles  (Kreise) de Leobschütz et de Ratibor jusqu'à un point situé à environ 2 kilomètres au Sud-Est de Katscher ;  
 
De là, vers le nord-ouest et jusqu'au point de départ de cette définition :  
une ligne à déterminer sur le terrain passant à l'Est de Katscher.  
 
Concernant la Pologne:
 
Article 87.
L'Allemagne reconnaît, comme l'ont déjà fait les puissances alliées et associées, la complète indépendance de la Pologne et renonce, en faveur de la Pologne, à tous droits et titres sur les territoires limités par la mer Baltique, la frontière orientale d'Allemagne déterminée comme il est dit à l'article 27 de la partie II (Frontières d'Allemagne) du présent traité, jusqu'à un point situé à 2 kilomètres environ à l'est de Lorzendorf, puis une ligne allant rejoindre l'angle aigu que la limite nord de la Haute Silésie forme à environ 3 kilomètres nord-ouest de Simmenau, puis la limite de la Haute Silésie jusqu'à sa rencontre avec l'ancienne frontière entre l'Allemagne et la Russie, puis cette frontière jusqu'au point où elle traverse le cours du Niemen, ensuite la frontière nord de la Prusse orientale, telle qu'elle est déterminée à l'article 28 de la partie II précitée.  
Toutefois, les stipulations du présent article ne s'appliquent pas aux territoires de la Prusse orientale et de la ville libre de Dantzig, tels qu'ils sont délimités audit article 28 de la partie II (Frontières d'Allemagne) et à l'article 100 de la section XI (Dantzig) de la présente partie.  
 
Les frontières de la Pologne qui ne sont pas spécifiées par le présent traité seront ultérieurement fixées par les principales puissances alliées et associées.  
 
Une commission composée de sept membres, dont cinq seront nommés par les principales puissances alliées et associées, un par l'Allemagne et un par la Pologne, sera constituée quinze jours après la mise en vigueur du présent traité, pour fixer sur place la ligne frontière entre la Pologne et l'Allemagne.  
 
Les décisions de cette commission seront prises à la majorité des voix et seront obligatoires pour les parties intéressées.  
 
Article 88.
Dans la partie de la Haute Silésie comprise dans les limites ci-dessous décrites, les habitants seront appelés à  désigner par voie de suffrage s'ils désirent être rattachés à l'Allemagne ou à la Pologne :  
Partant de la pointe nord du saillant de l'ancienne province de Silésie autrichienne, située à environ 8 kilomètres à l'est de Neustadt, l'ancienne frontière entre l'Allemagne et l'Autriche, jusqu'à sa rencontre avec la limite entre les cercles (Kreise) de Leobschütz et de Ratibor ;  
 
De là, vers le nord et jusqu'à un point situé à 2 kilomètres environ au sud-est de Katscher : la limite entre les cercles (Kreise) de Leobschütz et de Ratibor ;  
 
De la, vers le sud-est et jusqu'à un point situé sur le cours de l'Oder immédiatement au sud de la voie ferrée Ratibor-Oderberg : une ligne à déterminer sur le terrain passant au sud de Kranowitz ;  
 
De là, l'ancienne frontière entre l'Allemagne et l'Autriche, puis l'ancienne frontière entre l'Allemagne et la Russie jusqu'à son point de rencontre avec la limite administrative entre la Posnanie et la Haute Silésie ;  
 
De là, cette limite administrative jusqu'à sa rencontre avec la limite entre la Haute et la Moyenne Silésie ;  
 
De là, vers l'ouest et jusqu'au point où la limite administrative tourne à angle aigu vers le sud-est, à environ 3 kilomètres nord-ouest de Simmenau : la limite entre la Haute et la Moyenne Silésie ;  
 
De là, vers l'ouest et jusqu'à un point à déterminer, situé à environ 2 kilomètres à l'est de Lorzendorf : une ligne à déterminer sur le terrain passant au nord de Klein Hennersdorf ;  
 
De là, vers le sud et jusqu'au point où la limite entre la Haute  et la Moyenne Silésie coupe la route de Stadtel-Karlsruhe : une ligne à déterminer sur le terrain passant à l'ouest des localités de Hennersdorf, Polkowitz, Noldau, Steinersdorf et Dammer, et à l'est des localités de Strelitz, Nassadel, et Eckersdorf, Schwitz et Stadtel ;  
 
De là, la limite entre la Haute et la Moyenne Silésie jusqu'à sa rencontre avec la limite orientale du cercle (Kreis) de Falkenberg ;  
 
De là, la limite orientale du cercle (Kreis) de Falkenberg jusqu'à un point du saillant situé à environ 3 kilomètres à l'est de Puschne ;  
 
De là, et jusqu'à la pointe nord du saillant de l'ancienne province de Silésie autrichienne, située à environ 8 kilomètres à l'est de Neustadt : une ligne à déterminer sur le terrain passant à l'est de Zülz.  
 
 
L'Allemagne déclare dès à présent renoncer en faveur de la Pologne à tous droits et titres sur la partie de la Haute Silésie située au-delà de la ligne frontière fixée, en conséquence du plébiscite, par les principales puissances alliées et associées.  
 
Concernant les districts de Kattowitz, Königshütte, Tarnowitz et Lublinitz en haute Silésie, ils deviennet polonais suite au plébiscite de 1921 (20 mars) plebiscite qui donne la majorite à l'Allemagne, les votes favorables à l’Allemagne sont majoritaires partout, sauf dans la région des mines du Sud. à noter que près d’un tiers des votants polonais, soit environ 200 000, ont voté pour l’Allemagne, sans y avoir été contraints par la force!  
 
En ce qui concerne la Lettonie, la Lituanie et l'Estonie elles deviennent indépendantes chacune gardant ses frontières de l'époque Russe, le territoire de Memel qui est allemand se voit séparé de l'Allemagne et est censé devenir un territoire administré par la SDN et appelé à devenir "indépendant, ce territoire et occupé par la France qui laisse faire la Lituanie qui y envoie des milices et ensuite son armée régulière, notre faible force ne peut pas s'y opposer et Le 8 mai 1924, une convention signée entre la Conférence des Ambassadeurs et la Lituanie confirme l'annexion du territoire par cette dernière, mais sous la forme d'une région autonome, ce territoire sera récupéré en 1939 par l'Allemagne nazie  
le traite de Riga de 11 aout 1920 (http://mjp.univ-perp.fr/traites/1920riga.htm ) fixe la frontiere entre l'union sovietique et la lettonie  
le traite de Tartu du 2 février 1920 delimite la frontière entre l'Estonie et l'URSS  (http://mjp.univ-perp.fr/traites/1920tartu.htm )
le traite de Moscou du 12 juillet 1920 delimite la frontiere entre la lituanie et l'URSS ( http://mjp.univ-perp.fr/traites/1920moscou.htm )
le traite de Dorpat 14 octobre 1920 fixe la frontiere entre la Finlande et l'URSS ( http://mjp.univ-perp.fr/traites/1920dorpat.htm )
 
Apres la guerre polono-lituanienne, une partie du territoire passe sous contrôle polonais dont Vilnius (qui a l'époque est peuple à 30% de polonais et 30% de bielorusses. La pologne annexant illegalement une région dénommée République de Lituanie centrale; (Vidurio Lietuvos Respublika)  
Concernant la frontière entre la Pologne et l'URSS il faut se référer au traite de Riga ( http://mjp.univ-perp.fr/traites/1921riga.htm ) du 18 mars 1921
 
Après il faut se munir d'atlas de l'époque  
 
bien entendu la deuxième guerre mondiale a vu un mouvement territorial d ela Pologne vers l'ouest ainsi que de l'URSS donc ces frontières  ne sont valables que dans l'entre deux guerre
 
Cordialement
 
Pierre
 
 

n°122787
nicolas57
Posté le 07-08-2017 à 14:12:57  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
@Martinev : Je recherche des localités particulières. Il s'agit du lieu où sont tombés des soldats allemands. Ce sont souvent des petites villes. Je trouve facilement des pages sur Internet (Wikipedia, Michelin, sites des villes concernées, ...) pour indiquer leur appartenance actuelle, mais pas en 1914.
Je dois avoir en tout une cinquantaine de villes à chercher.
 
Nicolas

Message cité 2 fois
Message édité par nicolas57 le 07-08-2017 à 14:14:27
n°122788
martinev
Posté le 07-08-2017 à 14:30:18  profilanswer
 

pierreth1 a écrit :

Bonjour,
On peut se référer au traite de Versailles:
(...)  


 
Pierre, Nicolas cherche AVANT 1914
cordialement, martine

n°122789
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 07-08-2017 à 14:36:10  profilanswer
 

nicolas57 a écrit :

Je dois avoir en tout une cinquantaine de villes à chercher.
Nicolas


Bonjour,  
     Donnez un ou deux noms de villes ( pas tout !!) Si vous avez la chance de les trouver sous ce nom, et de les localiser, il faut se reporter aux cartes anciennes de l’Europe centrale. J'ai souvent le cas  et - parfois sous un autre nom - de les retrouver ici :  http://english.mapywig.org/news.php . C'est parfois un jeu de piste surtout Pologne et pays Baltes. :pt1cable:  
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°122790
martinev
Posté le 07-08-2017 à 14:49:49  profilanswer
 

nicolas57 a écrit :

Bonjour à tous,
 
@Martinev : Je recherche des localités particulières. Il s'agit du lieu où sont tombés des soldats allemands. Ce sont souvent des petites villes. Je trouve facilement des pages sur Internet (Wikipedia, Michelin, sites des villes concernées, ...) pour indiquer leur appartenance actuelle, mais pas en 1914.
Je dois avoir en tout une cinquantaine de villes à chercher.
Nicolas


 
rebonjour, en effet, ce n'est pas simple ! Avez-vous essayé pour la recherche internet :  le nom de la commune ET 1914 ? Et dans les bibliothèques (Metz par exemple), y a-t-il un fonds allemand (de la période 1871-1918) avec des encyclopédies ou des cartes ? Je pense en particulier à 'Meyers grosses Konversationslexikon' qui est une encyclopédie.  
Ou bien, tout simplement une édition du Grand Larousse d'avant 1914
Je réfléchis encore ... donnez-moi 1 ou 2 exemples, je chercherai de mon côté
cordialement, martine

n°122791
nicolas57
Posté le 07-08-2017 à 14:58:03  profilanswer
 

@Martine et Alain,
 
Merci pour vos infos. Je vais tester le site (@Alain) et tenter les encyclopédies notamment celle que vous citer (@Martine).
 
Voici deux exemples de villes :
- Cetula (auj. Pologne)
- Turosl (auj. Pologne)
 
Nicolas

n°122792
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 07-08-2017 à 15:40:17  profilanswer
 

Bonjour,
    Pauvre Pologne, partagée en 1914 entre Allemagne, Russie et Autriche .... Cetula est entre Lublin et Preszmyl , d'après cette carte en Russie d'alors ( maintenant bien près de l'Ukraine.) Elle n'apparait pas sur cette carte, d'où l'utilité des cartes plus détaillées du site précédemment cité, pour la redécouvrir -sous un nom russifié, puis germanisé-  dans cette partie de "Russie occupée" disaient les Allemands.  
Cordialement
Alain
PS : sur cette carte allemande de 1915 on retrouve Cetula sous son nom, au nord est de Iaroslaw, en westlichen Russlands.
par curiosité, votre soldat est-il enterré là-bas ??


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 07-08-2017 à 15:45:11

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°122793
nicolas57
Posté le 07-08-2017 à 16:18:02  profilanswer
 

@Alain,
 
La seule info dont je dispose c'est qu'il est mort des suites d'une blessure à la tête à Cetula le 27 mai 1915. Mais je ne l'ai pas trouvé sur le site du VDK, donc pas d'info sur son lieu de sépulture.

n°122794
michelstl
Posté le 07-08-2017 à 16:34:45  profilanswer
 

Bonjour
Ou rechercher via un cimetière de guerre / Cmentarz wojenny
 
Cetula  ici... sait-on jamais...
http://www.rowery.olsztyn.pl/wiki/ [...] kie/cetula
Salutations
Michel


---------------
Le 95e R.I. :  http://www.michelsl.com/95e_RI/Bou [...] 14-18.html
n°122795
martinev
Posté le 07-08-2017 à 16:43:04  profilanswer
 

à propos de Turosl (le nom ne semble pas avoir changé) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Turo%C5%9Bl_(gmina) avec les coordonnées précises.
Je suppose que vous partez des actes de décès ; avez-vous aussi le régiment de chaque soldat ? (Avez-vous besoin de cette information ?)
site du VdK : bcp d'infos manquent sur le front de l'Est

Message cité 1 fois
Message édité par martinev le 07-08-2017 à 16:45:19
n°122796
nicolas57
Posté le 07-08-2017 à 16:54:47  profilanswer
 

Effectivement, je me fie aux actes de décès. Je possède effectivement le régiment de chaque soldat.
Je consulte effectivement le VDK pour les lieux d'inhumation. J'y ai quelques infos mais, faute d'avoir accès à d'autres archives, je fais avec.

n°122797
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 07-08-2017 à 17:40:37  profilanswer
 

martinev a écrit :

à propos de Turosl (le nom ne semble pas avoir changé)


Bonjour,
   Turośl : juste à l'ouest de Kolno, donc Russie ; sous  la frontière avec la Prusse Orientale
Carte peu précise, mais qui donne une idée :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/slide17.jpgsource  atlas-historique.net ( je ne sais pas si le site existe toujours)
et ici pour plus de précisions.
Cordialement
Alain
Edité : La partie du cimetière de la première guerre semble tomber en ruines :" Cmentarz z okresu I wojny światowej w Kruszy - Cmentarz wojenny upamiętnia wydarzenia związane z I wojna światową. Powstał w latach 1914 / 1915". Il reste une stèle


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 07-08-2017 à 17:56:26

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°122798
pierreth1
Posté le 07-08-2017 à 21:15:56  profilanswer
 

martinev a écrit :


 
Pierre, Nicolas cherche AVANT 1914
cordialement, martine


 
Bonjour,  
 
Bien sur mais avec ces documents cites et une carte de l'epoque on retrouve facilement la situation de la ville avant 1918/1920 donc la situation en 1914,
d'autre part on peut se servir de wikipedia (tout n'est pas à rejeter) et chercher dans :
 
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_German_exonyms
 
il s'agit de la liste des exonymes pour les anciennes cités allemandes et pour les cités n'appartenant pas à la sphère germanique,  
 
je m'en suis servi pour le parcours de mon grand pere sur le front de l'est entre 1915 et 1917 j'avais ses courriers et ses carnets avec systématiquement la date et le lieu en allemand, c'est fastidieux mais avec de la chance on y arrive et je me sers de son atlas  edition 1910 du Andrees Handatlas qu'il utilisait à la kaiser Wilhelm Universität de Strasbourg on n'y retrouve pas tous le svillages mais les frontières sont nettes
 
Cordialement
 
Pierre
 

n°122802
ALVF
Posté le 08-08-2017 à 15:24:03  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Voici une carte montrant les frontières orientales de l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie avec la Russie en août 1914 tirée de l'histoire officielle allemande "Reichsarchiv-Der Weltkrieg 1914 bis 1918"-Band 2-Karte1-Mittler & Sohn-Berlin 1925. Cette carte décrit la concentration des Armées allemandes, autrichiennes et russes en août 1914.
Les principales villes y figurent et les combats des années 1914 à 1917 se déroulent dans cette zone (hors front roumain). Il existe dans ces ouvrages du Reichsarchiv des cartes beaucoup plus détaillées des théâtres d'opérations et de batailles, bien utiles surtout lorsque les villes ont changé de noms et de pays (Prusse Orientale, Pologne, etc...) après guerre:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/1Y.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/1Z.jpg
 
Cordialement,
Guy François.

n°122804
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 08-08-2017 à 16:42:35  profilanswer
 

Bonjour,
  C'est vrai  ! Pour qui cherche des soldats, il y a surement de bonnes infos dans cette collection, maintenant numérisée ( Deutsche Qualität, avec les cartes) ici : http://digi.landesbibliothek.at/vi [...] /LOG_0000/  
 l'autre grande édition est signalée dans ce sujet : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] .htm#t4335  et en-dessous.
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°122805
ALVF
Posté le 08-08-2017 à 17:26:24  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Oui, "Deutsch Qualität" pour la lecture mais beaucoup moins bien pour la copie ou pour l'impression!
Cordialement,
Guy François.

n°122806
martinev
Posté le 08-08-2017 à 18:14:14  profilanswer
 

Nicolas57, je te souhaite bon courage pour tes recherches, j'espère que tu arriveras à identifier tous les lieux. Que feras-tu du résultat ? Un site ? Un blog ? Une publication ?
amitiés de la Somme, martine

n°122808
nicolas57
Posté le 08-08-2017 à 20:53:33  profilanswer
 

@Martine Je suis en train de travailler sur une petite étude sur les Morts pour la Patrie de Mondelange et de Richemont en Moselle (je préside le Souvenir Français de ces deux communes)
Mais, si il est "relativement" simple de retracer un parcours d'un homme durant la 2ème GM, c'est beaucoup plus complexe pour la 1ère GM, notamment à cause de la disparition de nombreuses archives.

n°122810
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 08-08-2017 à 22:26:46  profilanswer
 

ALVF a écrit :

"Deutsch Qualität" pour la lecture mais beaucoup moins bien pour la copie ou pour l'impression!


Bonsoir,
  Si c'est pour l'avoir en main, rien ne vaut l'original, certes ! Parole de papivore.
Pour l'impression (ce n'est pas le but) il suffit du bon matos (ça revient aussi cher voire plus pour le tout que pour la collection originale complète  ;) )
Pour la copie même pas besoin de passer au scanner :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/karte1.jpg (clic! pour un pdf de la carte)

Reste le "petit" plus : la possibilité de chercher plein-texte y compris dans les cartes, puisqu'on trouve Kolno sur la carte n°12.  
Sans même savoir lire en fraktur, Kolno est cité page 276 qui est reprise en écriture latine.
Je maintiens mon avis pour la qualité de la numérisation,  "ils" n'auront à recommencer dans qques années où l'on risquera fort de se moquer de certaines des nôtres .....
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 08-08-2017 à 22:27:46

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  autre

  Appartenance territoriale des villes en 1914