FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  autre

  La Grande Guerre est une fille de l'Aisne

 

Il y a 65 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

La Grande Guerre est une fille de l'Aisne

n°121866
pouldhu
Posté le 17-04-2017 à 19:24:20  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Si la guerre est née en Belgique, c'est dans l'Aisne qu'elle a fait sa vie.
Premier rot à Guise le 29 aout 1914, le Général de Lanrezac sans le savoir fait échec au plan allemand schlieffen qui prévoyait de prendre Paris en passant en gros par le couloir de Senlis. Cela donne la première bataille de le Marne et ensuite la course à la mer.
Rien avant l'adolescence en 1917. la guerre se mutine mais avant elle a fait un tout petit geste de gloire qui va changer sa vie et faire que si ailleurs il y a eu de grandes batailles, c'est ici que tout va se jouer. Une seule division a atteint ses premiers objectifs le 17 avril, la 127ème DI. elle avait pour mission avec la 2ème DIC de faire tomber la poche de Vailly, les coloniaux se cassent les dents sur un gros os, la ligne Hinbenbourg et ne passent pas. les unités de la 127ème arrivent à reprendre les Grignons et le Mont Sapin au dessus de Chavonnes, pivotent plein ouest et il y a risque pour les allemands d'encercler la poche, ils se retirent derrière une bretelle de la ligne Hindenbourg.
Ensuite nous les grignotons jusqu'au bords du Chemin des Dames face à un saillant nord qui si nous arrivons à le prendre, nous permettra de voir le Chemin en enfilade sur son arrière allemand et ainsi les gêner fortement. C'est l'attaque victorieuse du 23 octobre 1917, peut-être, sans doute, la plus grande réussite du grand QG stratégiquement et tactiquement. C'est après Douaumont, la naissance d'une division de choc, la 38 DI et de ses régiments de troupes d'assaut des plus décorés de notre Armée et pas des franchouards : le 8èem Régiment de Tirailleurs Algériens, le 4ème Régiment Mixe de Zouaves et Tirailleurs et le régiment le plus décoré le RICM, ainsi qu'en son seing le premier Bataillon Somalie.
Le 5 novembre 1917 les allemands quittent le Chemin des Dames (une attaque de masse le 16 avril 17 sur un objectif large n'a rien donnée, une attaque restreinte le 23 octobre a réussie avec un nombre de morts bien bien moindre)  
La révolution russe donne une chance à l'Allemagne de nous vaincre à l'ouest par transfert des troupes du front est. Elle frappe en premier en mars 18 entre Calais et Tergnier (encore dans l'Aisne), elle décide ensuite de faire diversion sur le Chemin des Dames en mai 18 pour reprendre ensuite l'offensive au point de jonction entre l'Armée Française et la Britannique, succès pour eu, Le GQG allemand  modifie son plan ... et signe sa mort.
Une nouvelle poche est crée, la même que celle d'avant la première bataille de la Marne, elle sera à l'origine de l'offensive finale du 18 juillet 1918 débutée dans l'Aisne en forêt de Retz.
enfin si la guerre est morte dans l'Oise, les pourparlers ont eu dans L'Aisne et c'est de l'Aisne que les plénipotentiaires allemands sont partis.
Cordialement,
Gilles.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire
  autre

  La Grande Guerre est une fille de l'Aisne