FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire

  Au détour d'un JMO (2) : Origine des soldats du 205e RI

 

peyo Forum Pages d’Histoire: marine : biliki Pages 14-18 : Les arts et la guerre : Inouk44, 3 utilisateurs anonymes et 28 utilisateurs inconnus
 

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Au détour d'un JMO (2) : Origine des soldats du 205e RI

n°67115
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 30-07-2009 à 16:03:31  profilanswer
 

Bonjour à tous,

 

Extrait du JMO du 205e RI, pages 15 à 18.
http://img67.imageshack.us/img67/7710/205eriprsentation.jpg

 


Lorsque j'ai vu ce document, j'ai tout de suite pensé à la carte interactive des MPF du 57e RI de Bernard en me disant : « Ah ! Si tous les rédacteurs de JMO avaient réalisé des listes comme elle-ci ! »D'un autre côté, à quoi passerions-nous tant d'heures si nous avions tout cela !?  :lol:  Avoir ce type de données pour les soldats vivants est exceptionnel ; on peut encore rêver de trouver des documents similaires dans les annexes, alors rêvons.  :whistle:
Avoir les statistiques, c'est bien.Visiblement, il y avait un officier qui aimait compter méticuleusement. Je ne vais pas faire de travail de vérification,n'ayant pas les sources nécessaires. Il n'y aura pas non plus de comparaisons puisque cette série est unique, même à l'intérieur du JMO du 205e RI.Par contre, on peut essayer de faire parler ces statistiques et de les rendre plus lisibles. Répartition départementale et par région militaire... ça pourrait donner de chouettes cartes !

 
  • Répartition départementale :


http://img24.imageshack.us/img24/7277/205erirpartitiondpartem.gif

 
  • Répartition par région militaire


http://img118.imageshack.us/img118/8633/205erirpartitionrgionsm.gif

 
  • Conclusions :


La carte permet de faire apparaître rapidement quelques conclusions.Le 5e RI était de recrutement en partie à Falaise et en partie à Paris. Il est donc logique de retrouver les plus forts effectifs parmi les habitants du Calvados et de la Seine dans son régiment de réserve. Cependant, si l'on additionne les deux et si on regarde la carte, ils sont loin de représenter la majorité des recrues. Les pertes ont simplement été compensées par l'apport de recrues d'autres départements par l'intermédiaire d'autres régions militaires. Les régiments ne sont plus vraiment régionaux, comme d'autres exemples l'ont déjà illustrés sur le forum. Et pour confirmer mes dires, le  JMO du 205e RI donne la provenance des renforts !

 

Répartition des renforts par département et par région militaire

 

[b]Extrait du JMO du 205e RI, page 55.
http://img158.imageshack.us/img158/3956/205erirenforts.jpg

 

Il n'a pas été possible de réaliser une carte qui pourtant aurait été bien utile pour comprendre la provenance des troupes. Elle est possible pour 1914 : la quasi totalité des renforts viennent de Falaise. Mais à partir de 1915,les choses se compliquent. Il aurait été possible de cartographier ces renforts s'ils étaient tous venus directement des casernes des régiments. Mais rapidement, ce n'est plus le cas : les 9e bataillons prennent le relais (ils sont chargés de l'instruction des renforts dans la zone des Armée avant envoi vers une unité au front). Le problème est que l'on ne sait pas quel dépôt a envoyé des renforts à ces 9e bataillon, en particuliers à celui du 28e RI qui fournit le plus de troupes au 205e RI en 1915. Le 28e RI est un régiment de la 3e région militaire, comme le 205e. Mais la règle n'était pas qu'une caserne envoie vers un 9e bataillon spécifique systématiquement. De plus, le retour des éclopés ne se faisait pas obligatoirement dans la caserne la plus proche du domicile.

 

Tout est donc plus compliqué car les troupes sont brassées dans les casernes, dans les 9e bataillons puis vers les régiments. Finalement, c'est ce qui explique le mieux la provenance si diverse des soldats visible sur les cartes.Sur les 5138 soldats et sous-officiers envoyés en renfort au 205e entre septembre 1914 et février 1916,2837 viennent du dépôt de Falaise, soit 55%. Mais si on regarde par année, en 1914, on est à 97% contre 32% en 1915.

 

Si vous avez des données qui permettraient une comparaison ou une illustration supplémentaire de ce phénomène, n'hésitez pas.

 
  • Bonus :


Les fonds de carte vectorisées sont libres de droit (faites maison) et disponibles au téléchargement ici dans un fichier zippé au format odg (dessin OpenOffice) pour qui veut les retravailler, au format gif pour être utilisés dans un logiciel de dessin (type Paintbrush) et au format pdf pour une impression de qualité et simplifiée.

 


Allez Yann (notre passionné du 205e RI) courage ! Les fonds de cartes nécessaires à la réalisation de cartes de la répartitions de l'origine des MPF du 205e RI sont disponibles !!!  ;)

 

A la semaine prochaine,
Amicalement,
Arnaud


Message édité par Arnaud Carobbi le 04-08-2009 à 10:58:18

---------------
Dernière mise à jour du Parcours du combattant 14-18 : 17/09/17 - Henri Pannard, transcription de sa biographie
n°67117
Stephan @g​osto
Posté le 30-07-2009 à 16:47:59  profilanswer
 

Bonjour,  
 

Citation :

Si vous avez des données qui permettraient une comparaison ou une illustration supplémentaire de ce phénomène, n'hésitez pas.


 
Arnaud, effectivement, de tels documents existent dans les annexes.
 
J'en ai croisé un par hasard concernant le 74e, datant de mars 1917 :
 
Origine des contingents du 74e R.I. :
 
- Seine-Inférieure : 1098 hommes ;
- Calvados : 205 hommes ;
- Eure : 213 hommes ;
- Seine : 340 hommes ;
- Seine-et-Oise : 137 hommes ;
- Autres départements : 1011 hommes.
 
Total : 3004 hommes

 
Il apparaît, concernant ce régiment en tous cas, que le 74e R.I., après plus de trois ans de guerre, a pu conserver en grande partie sa physionomie originelle : en 1917, les deux tiers du régiment étaient encore et toujours issus du bassin de recrutement traditionnel du 7-4. Pour le reste, il s'agit bien sûr majoritairement de "pièces rapportées" par les brassages des Centres d'Instruction de la Zone des Armées, et - particularité pour le 74e - d'un très fort contingent d'engagés volontaires alsaciens-lorrains.
 
Parallèlement, en étudiant cette répartition géographique concernant les MPF du régiment, on arrive à un taux à peu près équivalent mais légèrement supérieur, puisqu'il atteint près de 70 % de soldats MPF issus du bassin de recrutement traditionnel du 74e R.I.
 
Bonne fin de journée.
 
Stéphan


Message édité par Stephan @gosto le 30-07-2009 à 16:48:50

---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Les trois pipes du 74e !
n°67118
thomas1
Posté le 30-07-2009 à 20:45:07  profilanswer
 

Bonjour Arnaud,
 
Pour les MPLF, il y a des choses étranges Par exemple autant de MPLF du 205 RI pour les PO (66) que pour l'Orne (61) étrange non!!!, Cela sexplique une peu les renforts des PO se sont retrouvés en septembre-octobre 15 dans l'affaire de Tahure.
 
Merci pour vos données  
CHAMPION
 
Yann


---------------
THOMAS

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire

  Au détour d'un JMO (2) : Origine des soldats du 205e RI