FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire

  Compagnies de mitrailleuses

 

Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : gege491, 2 utilisateurs anonymes et 32 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Compagnies de mitrailleuses

n°51699
jef52
Posté le 10-05-2008 à 12:43:02  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
Après des années de recherches sur le 232e RI, je viens de découvrir par l'adresse d'un courrier qui lui était adressé, que mon AGO appartenait à une compagnie de mitrailleuses de ce régiment. N'ayant jamais étudié le sujet, quelques infos sur ces compagnies m'interesseraient (armement, organisation...). Je suis de plus très intrigué par le libellé de cette adresse, (4eme CMB, compagnie de mitrailleuses de brigade?).Cela veut il dire qu il etait affecté à la brigade et détaché au 232? Si l'un d'entre vous avait une explication ca m arrangerait beaucoup !!! :jap:  :jap:  
Amicalement,
Jef


---------------
"Désormais je sais enfin que tous ces morts, ces Français et ces Allemands, étaient des frères, que je suis leur frère" Ernst Toller
Le blog du 232e RI http://232emeri.canalblog.com/
n°51706
baude1967
109 RI
Posté le 10-05-2008 à 18:35:00  profilanswer
 

bonjour
dans le jmo du 109 il est note une compagnie de mitrailleuse au niveau de la brigade qui servait en renfort pour les 2 regiments de la brigade cette compagnie est devenue par la suite la 3eme compagnie du 109 RI
voici une photo des mitrailleuses du 109 en 1909http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/2229/mm.jpg
cela donne une idee du materiel quelques annes avant la guerre
cordialement
pascal

n°51707
baude1967
109 RI
Posté le 10-05-2008 à 18:35:53  profilanswer
 

rebonjour
petite erreur elle est devenue la 3eme compagnie de mitrailleuses du 109
cordialement
pascal

n°51852
jef52
Posté le 13-05-2008 à 18:24:27  profilanswer
 

Bonjour Pascal,
Merci de ta réponse et de la foto qui l'accompagne.Sais tu si elle a été prise à Chaumont?
Amicalement,
Jef


---------------
"Désormais je sais enfin que tous ces morts, ces Français et ces Allemands, étaient des frères, que je suis leur frère" Ernst Toller
Le blog du 232e RI http://232emeri.canalblog.com/
n°51859
baude1967
109 RI
Posté le 13-05-2008 à 22:03:14  profilanswer
 

bonjour jef
oui elle a ete prise au quartier damremont
cordialement
pascal

n°51862
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 13-05-2008 à 22:25:09  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Voici un petit récapitulatif, en sachant qu'il y aura des modifications durant la guerre :
 
Les mitrailleuses sont affectées soit à l'Infanterie, soit à la Cavalerie. Elles sont groupées par section de 2 pièces ; une section par bataillon dans l'infanterie (3 sections par régiment actif, 2 sections par régiment de réserve, 1 section par bataillon de chasseur). Dans la cavalerie, une section est affectée à chaque brigade.  
 
Jusqu'en 1915, la section est l'unité de manoeuvre de base pour les unités de mitrailleuses. Chaque bataillon possède alors sa section de 2 pièces. Dans l'infanterie, on compte donc 6 mitrailleuses par régiment d'active à la mobilisation (à titre de comparaison, un régiment allemand comprend 1 compagnie de mitrailleuses à 3 sections de 2 pièces, soit également 6 mitrailleuses par régiment).  
 
Jusqu'en 1916, les régiments d'infanterie de réserve sont à 2 bataillons. Puis progressivement, ils grossissent à 3 bataillons pour s'aligner sur les régiments d'active. Parallèlement, les bataillons perdent leur quatrième compagnie qui forme un dépôt divisionnaire assurant l'instruction des renforts, et se voit remplacé par une compagnie de mitrailleuses à 4 sections de 2 pièces, soit 8 mitrailleuses.  
 
 Dans l'action, les sections se retrouvent souvent abandonnées à elles-mêmes et leur puissance de feu est perdue dans l'ensemble. Une division d'infanterie, en août 1914, peut aligner au maximum 24 (ou 28) mitrailleuses.  
 
Chaque pièce est servie par un caporal chef de pièce, un tireur, un chargeur et un aide-chargeur. La section est en principe sous le commandement d'un lieutenant, souvent remplacé par un sous-officier chef de section (sergent). On trouve également 4 pourvoyeurs, un armurier et un télémétreur.  
 
En 1915, le 22 mars, on tente de regrouper les sections en compagnies qui passent alors à 8 pièces (soit 4 sections par régiment). Une compagnie de mitrailleuse est également crée au niveau de la brigade. Cette constitution de Compagnies de mitrailleuses (CM) ne se fera que progressivement, la production de la mitrailleuse 1907T étant particulièrement longue.  
 
A partir de 1916,  les sections sont regroupées dans une compagnie de mitrailleuses (chaque bataillon perd sa quatrième compagnie qui se voit remplacée par une compagnie de mitrailleuse). La compagnie de mitrailleuses (à 4 sections) forme alors un tout dont la puissance intervient en masse dans le combat, en liaison étroite avec le commandement. Les compagnies de mitrailleuses sont affectées aux bataillons où elles remplacent une compagnie d'infanterie. On compte alors 3 compagnies de mitrailleuses par régiment, soit 24 mitrailleuses par régiment. Au 1er bataillon, la compagnie porte le n°1 : CM1, au 2iem bataillon le n°2 : CM2 et au 3iem, CM3.  
 
En 1917, les compagnies de mitrailleuses passent à 12 pièces (soit 36 mitrailleuses par régiment). Elles prennent en compte, en plus, un canon de 37 mm et un mortier de 81 mm.  
 
A la fin de la Guerre, une Division d'Infanterie compte donc 108 mitrailleuses, contre 24 ou 28 en 1914.  
 
Je ne saurais trop vous conseiller ce site très bien fait dont est issu ce texte:
http://pageperso.aol.fr/mitraille1 [...] ection.htm
 
Amicalement
Florian


Message édité par TURPINITE le 13-05-2008 à 22:28:02

---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°51878
jef52
Posté le 14-05-2008 à 15:06:01  profilanswer
 

Bonjour à tous,
merci pour vos reponses et le lien tres precieux de Florian.
Amicalement,
Jef


---------------
"Désormais je sais enfin que tous ces morts, ces Français et ces Allemands, étaient des frères, que je suis leur frère" Ernst Toller
Le blog du 232e RI http://232emeri.canalblog.com/
n°51886
beb
Posté le 14-05-2008 à 19:45:28  profilanswer
 

Bonjour à tous
 
Merci pour ces précieux renseignements car mon GO était Sergent dans une compagnie de mitrailleuse au 159 RI et  a été blessé à SOUCHEZ en sept 1915.
Dans le JMO j'ai pu revivre ces derniers jours avant son déces à l hopital d'Abbeville le 02/10/1915 .

n°52499
baude1967
109 RI
Posté le 03-06-2008 à 18:28:07  profilanswer
 

bonjour
je viens d acquerir cette carte photo du 109 RIhttp://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/2229/mitrailleuses.jpg
cordialement
pascal


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire

  Compagnies de mitrailleuses