FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire

  Origine nom Mort-Homme

 

Forum Pages d’Histoire: aviation : bruno10 et 29 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Origine nom Mort-Homme

n°78705
jcp66
Posté le 19-06-2010 à 00:37:45  profilanswer
 

Bonjour
Est-ce que le massif au dessus de Esnes en Argonne s'appellait déjà Mort Homme avant 1914, ou ce nom est il lié à la guerre ?
Sur la carte de Cssini je ne vois pas mention de ce nom.
Merci de votre aide.
cordialement
jclaude

n°78706
acesar55
ils ne passeront pas
Posté le 19-06-2010 à 07:12:48  profilanswer
 

Citation :


Est-ce que le massif au dessus de Esnes en Argonne s'appellait déjà Mort Homme avant 1914, ou ce nom est il lié à la guerre ?
Sur la carte de Cassini je ne vois pas mention de ce nom.


 
Bonjour,
 J'ai lu quelque part mais je ne sais plus où, que ce lieu fut appelé ainsi après qu'un homme  ait été trouvé
gisant à cet endroit. Celà s'est passé bien avant la WW1. Cet homme est probablement mort entre la période d'élaboration de la carte de Cassini et la WW1.
 
Il était commun à l'époque de nommer un endroit en utilisant un fait ou une caractéristique propre à cet endroit.
Ainsi le bois des Caures ( noisetiers en patois) devait  être peuplé de noisetiers, le bois en éponge ressemblait à une éponge, le bois en H avait la forme d'un H, le bois peigne avait la forme d'un peigne etc...
 
Voila, je pense que d'autres forumeurs pourront apporter d'avantage de précisions.
 
Cordialement
 
Alain


Message édité par acesar55 le 19-06-2010 à 10:18:36

---------------
%%% A.cesar55 %%%
Mille fois recrucifiés au calvaire de Verdun
n°78709
Stephan @g​osto
Posté le 19-06-2010 à 09:51:34  profilanswer
 

Bonjour,
 
Concernant les toponymes du champ de bataille de Verdun, on peut se reporter à l'étude du recteur Jean Babin, "Toponymie du champ de bataille", publiée dans les "Actes du colloque international sur la bataille de Verdun", en 1976.
 
Pour le "Mort-Homme", qui était effectivement en vigueur bien avant la guerre, il évoque cette histoire d'homme mort, mais également une possible altération de "mort orme", trouvant sa source dans un arbre de cette essence touché par la foudre...
 
Bon, je n'y connais rien et ne fait que rapporter ! Nos meusiens en savent sans doute plus !  ;)  
 
Bonne journée.
 
Stéphan


---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°78711
jcp66
Posté le 19-06-2010 à 10:30:14  profilanswer
 

Merci Alain et Stéphane.  
Ce qui est sur c'est que ce nom n'a rien à voir avec la guerre. Je me posais la question suite après avoir vu la carte de Cassini. C'est clair maintenant.
Merci
jclaude

n°78725
Cuchlainn
Posté le 19-06-2010 à 23:43:11  profilanswer
 

Citation :

Ainsi le bois des Caures ( noisetiers en patois) devait  être peuplé de noisetiers, le bois en éponge ressemblait à une éponge, le bois en H avait la forme d'un H, le bois peigne avait la forme d'un peigne etc...

 
 
Bonsoir,
Il me semble que dans cette phrase se mêlent des toponymes préexistants et les toponymes créés par la guerre, notamment tous les "Bois en..."
Les nécessités du moment imposaient déjà de repérer et donc de nommer des points qui n'avaient pas forcément de noms sur les cartes existantes - par exemple les petits bosquets - et/ou de donner des noms faciles à retenir, d'où ces nombreux noms relatifs à la forme du bois sur la carte d'état-major... et donc obligatoirement donnés par ceux qui regardaient ces cartes et non ceux qui vivaient là !...
Des "bois carrés", "bois en H" ou au contraire "en hache" (ayant vaguement la forme d'un fer de hache, comme celui de Souchez, Bois Soil sur les cartes modernes...) on en trouve tout le long du front, sans parler des "bois des Boches"...
 
Cdlt
Cyrille


---------------
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)
n°78728
acesar55
ils ne passeront pas
Posté le 20-06-2010 à 08:01:28  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci Cyrille pour ces précisions.
 
Cdlt
 
Alain


---------------
%%% A.cesar55 %%%
Mille fois recrucifiés au calvaire de Verdun
n°78754
Yv'
Posté le 21-06-2010 à 10:47:10  profilanswer
 

Bonjour,
 
Autre confirmation de l'origine du nom antérieure à 1914, dans le Dictionnaire topographique du département de la Meuse qui date de 1872 :
 
<< Mort-Homme : Contrée, commune de Cumières >>
 
(Voir la page 160 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] pagination)
 
Cordialement.

n°78801
jeremie
Posté le 24-06-2010 à 11:06:37  profilanswer
 

bonjour, à Cumières (avant la guerre) un corps a été trouvé lors de fouilles archéologiques, je pense que c'est de là que vient le nom "Mort-Homme"
a+

n°78807
Frederic R​ADET
Ouvrage de La Falouse 1906-08
Posté le 24-06-2010 à 22:01:13  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Certains Anciens de mon village (Chattancourt) m'avaient effectivement parlé de la découverte d'un corps (dans l'temps, comme ils disaient) sur les hauteurs du village. Je ne me rappelle plus des circonstances exactes, seulement que les évoquations étaient divergentes, on m'avait notamment parlé d'un pendu prés de "Moriau" (pentes du Mort-Homme)...difficile d'avoir un avis précis faute d'infos vraiment solides...!
 
Cordialement,
Frédéric


---------------
On ne passe pas !
n°78839
jrenard
Posté le 27-06-2010 à 16:44:35  profilanswer
 

Bonjour,
C’est un qualificatif assez fréquent dans la toponymie qui désigne en général un ancien lieu de sépulture. Les archéologues utilisent beaucoup ce genre de toponymes pour identifier les cimetières de la basse antiquité/haut moyen-âge
Bien cordialement
 
Jacques


---------------
Jacques Renard. Außer Gefecht: Kriegstagebuch August Scharr-Deutsch Kriegsgefangene im Krankenhaus Issoudun (Hors de combat: Carnet de route d’August Scharr-Les prisonniers Allemands à l’hôpital d’Issoudun 1914-1918) à paraître en 2014, éditions SPM.
n°79175
dbu55
Posté le 13-07-2010 à 20:33:12  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Le nom vient sans doute de l'Orme, qui en ancien français se disait Olme (venant du latin Ulmus - que l'on retrouve aussi dans l'italien et l'espagnol olmo). Le mort-Olme est devenu au fil du temps (et au fil de la désuétude du mot Olme) le mort-homme.
 
Cordialement
Dominique
 


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°79176
thierry767
Posté le 13-07-2010 à 21:29:17  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Les buveurs de Chablis qui tiennent - à juste titre - le premier cru l'Homme mort en estime vont conforter l'étymologie proposée par Dominique avec son orme mort, si j'en crois l'explication qui suit [les amateurs pourront aborder le grave problème des origines des noms de crus bourguignons en lisant l'intégralité du sujet sur http://www.lepoint.fr/archives/article.php/11628] :
 
Non loin de Chablis s'étend, en direction du nord, une vaste parcelle appelée l'Homme mort sur le cadastre. Ce nom suscite de multiples explications, dont l'une est [...] « Il se trouve qu'à proximité il y avait une ferme gallo-romaine et un petit cimetière, dans lequel on aurait découvert des sarcophages au début du siècle » [...] mais de sarcophage, point de trace. Deuxième explication [...] : non loin du climat en question se situait un lieu-dit appelé la Compans , qui se traduit phonétiquement par « là qu'on pend », eu égard aux gibets dressés autrefois à cet endroit. [...] [T]roisième piste : l'Homme mort serait un orme mort, car un arbre mort se remarque de loin et reste longtemps dans le paysage. La paresse de prononciation aurait fait le reste[...].
 
Tout cela relève bien sûr d"un bon marketing, entre cimetière romain, gibet, et orme P.I. (point initial) dans le paysage, pour rendre vendeur un nom de cru qui ne l'est pas du tout ... Des ormes, il y en a en Argonne ?
 
En espérant qu'il fera chaud sur Paris, demain après le défilé, pour avoir du plaisir à étancher notre soif avec ce nectar,
 
Thierry


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire

  Origine nom Mort-Homme