Il y a 47 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  32  33  34  35  36  37  38
Auteur Sujet :

Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

n°115532
rugby-pion​eers
Posté le 04-01-2016 à 13:39:36  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonjour à tous et meilleurs voeux !
 
Rare et intéressante cette belle photo de groupe de la "commission", si décriée à Bordeaux, Toulouse, Bayonne ou Perpignan... et même au Stade Français qui y trouvait parfois l'influence du Racing trop importante quand il s'agissait de traiter sur le tapis vert des litiges parisiens...
 
De fait, la carrière sportive (cf NB1) et dirigeante de BERNSTEIN  et TURQUOIS m'avait échappée.  
 
Ainsi donc, Robert BERNSTEIN était avocat ou notaire. Pas étonnant de le retrouver alors à la baguette de la création de la FFR en 1920. Henri Garcia ("La Fabuleuse Histoire du Rugby" ) nous rappelle que le 9 octobre 1920, le président de l'USFSA Gaston VIDAL présente à l'Assemblée de l'USFSA le "Projet Bernstein" consistant en la création de fédérations indépendantes et la transformation de l'USFSA en Union des Fédérations Françaises de Sports Athlétiques. La FFR était créee le surlendemain en présence des mêmes pionniers (et d'une foultitude de grands rugbymen bien connus de nos services: Eluère, Forgues, Gondouin, Benac...) ; la première présidence étant confiée au vétérinaire Auvergnato-Toulousain (pardonnez le néologisme...) Octave LERY (cf NB2).
Source : https://books.google.fr/books?id=oc [...] sa&f=false
 
Et M.TURQUOIS alors ?
 
@+
 
 
 
 
 
NB 1 : j'ai une série de bonnes photos du match Racing (avec BERNSTEIN) v London Irish de 1899 ici https://www.flickr.com/search/?user [...] view_all=1  
http://images.mesdiscussions.net/p [...] cf1899.jpg  
En passant, les Irlandais de Londres étaient emmenés par Louis MAGEE, le plus renommé de tous les internationaux Irlandais du XIXeme  
http://images.mesdiscussions.net/p [...] /magee.jpg  
 
 
NB 2 : je rends crédit à notre ami Francis / Encyclo de m'avoir appris lors d'un dîner amical le destin parallèle des lycéens Clermontois Octave LERY et F-X DUTOUR, tous deux à la naissance du rugby auvergnat au sein de la première association sportive "Les Iris" du lycée Blaise Pascal de Clermont au tournant du siècle, puis étudiants vétérinaires à Toulouse où ils portèrent les couleurs du Veto-Sports puis du Stade Toulousain. Occasion rêvée de présenter cette photo de 1901 où figurent les deux adolescents (source: "Histoire du Ballon Ovale" Jean Barbat, 1955), cette photo du Veto Sports (avec Maysso et quelques autres...)  et les finalistes malheureux de 1909 où nos deux vétérinaires posent côte à côte - en compagnie de plusieurs hommes déjà évoqués dans nos discussions (tour de passe-passe pour recentrer cette intervention !!)
 
"Les Iris" 1901
http://images.mesdiscussions.net/p [...] is1901.jpg  
grand format: https://c2.staticflickr.com/6/5336/ [...] 2409_h.jpg
 
Veto-Sports 1907
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ts1907.jpg  
 
Stade Toulousain 1909
http://images.mesdiscussions.net/p [...] se1909.jpg


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°115542
zelaian
... sur le plateau
Posté le 04-01-2016 à 18:18:45  profilanswer
 

Bonsoir Frédéric, Michel,
Bonsoir à tous,
 

rugby-pioneers a écrit :

Ainsi donc, Robert BERNSTEIN était avocat ou notaire ...
 
... Et M.TURQUOIS alors ?


BERNSTEIN était avocat à la Cour d'Appel de Paris :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rt%22.zoom
 
Elève en 1893 à Condorcet (où il a peut-être fait ses premières passes), il se distinguait en version, latine et grecque :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rt%22.zoom
 
Sur TURQUOIS, pas grand chose ...
Rien dans Match ni LVGA. Dans l'Aéro, une seule mention d'un joueur du Cercle Amical, sélectionné dans une équipe de Paris de 2e série pour un match en lever de rideau du Paris-Côte Basque que j'évoquais un peu plus haut (et sur lequel je dois revenir) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] quois.zoom
 
Peut-être un autre indice, en lien avec Gaston VIDAL, évoqué par Frédéric.
Un C.TURQUOIS, ingénieur des Arts et Manufactures (Centrale), est proposé pour intégrer un comité d'étude sur les méthodes d'éducation physique :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] is%22.zoom
 
Diplômé en 1912, après 3 ans d'études (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] quois.zoom), il serait donc élève à la date de la photo publiée par l' Excelsior. C'est plus que douteux et il s'agit sûrement d'un homonyme, peut-être un parent ?
 
Qu'il soit ou non notre homme, le TURQUOIS Centralien a été mobilisé dans l'artillerie, avant d'être affecté à la Manufacture d'armes de Saint-Etienne :
http://gallica.bnf.fr/services/eng [...] .ascending
 
à bientôt

Message cité 1 fois
Message édité par zelaian le 04-01-2016 à 18:41:39

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°115543
rugby-pion​eers
Posté le 04-01-2016 à 18:46:08  profilanswer
 

zelaian a écrit :


Sur TURQUOIS, pas grand chose ...
Rien dans Match ni LVGA. Dans l'Aéro, une seule mention d'un joueur du Cercle Amical


 
Au rebond et avant de m'en retourner chez moi, Francis vient juste de me préciser par mail que le dossier "Turquois" est bien mince - je me permets de recopier son message -  

Citation :


Peu de choses sur ce membre de la commission rugby de l’USFSA. Je pense que c’est le même qui était membre de la commission des finances de la FFR naissante en 1921, mais que ce n’est pas le joueur du C. A. Paris, qui était encore en activité en 1912/13, avec, notons le, un certain Sailliot, futur international de guerre.


 
Et sur Bernstein:

Citation :


Quand à Robert Bernstein, il était encore au comité directeur de la FFR en 1934, en tant que président de la commission d’amateurisme et de discipline


 
commentaire personnel : voilà une commission bien occupée - et pas forcément en bien... - en cette période de radiations à outrance et de création du rugby à 13!!
 
Au final, supposition personnelle quand à la "Commission Centrale" d'avant-guerre : à MUHR et RUTHERFORD les affaires sportives, à BERNSTEIN le juridique, à TURQUOIS les finances... et à BRENNUS tout ça à la fois!
 
à+


Message édité par rugby-pioneers le 04-01-2016 à 18:48:42

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°115669
zelaian
... sur le plateau
Posté le 12-01-2016 à 19:22:54  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
La Commission Centrale était déjà fort occupée en cette fin de 1913, marquée par l'incident des licences refusées aux Britanniques ROE, POTTER, HAYWARD, ...
Et les dimanches n'étaient pas de tout repos pour ses membres. Qu'on en juge, par exemple le 7 décembre à Pau :
 
Audition des joueurs incriminés le matin :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/reunionCCPau.png
 
Match de sélection Probables - Sud l'après-midi à la Croix-du-Prince ...
 
... sans oublier le traditionnel banquet :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/banquet.png
(source : http://anciensdelasection.jimdo.co [...] 1900-1914/)
 
Voir également l'Aéro : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .item.zoom
 
Mais la CC restera inflexible, et le Gallois de l'Aviron, pas plus que l'Anglais du Stado, ne pourra participer au Championnat de France ...
Saluons tout de même la sage décision de M.CHANTILLON, sans laquelle je ne serais certainement pas ici à échanger sur ce sujet.
 
Sans cela, en effet, les joueurs de l'Aviron n'auraient pas participé au Probables - Possibles du 21 décembre suivant, POEYDEBASQUE n'aurait jamais été international et je n'aurais pas connu son histoire, et je ne me serais pas intéressé aux rugbymen tués à la guerre ...
 
Avis aux amateurs (disponibles et pas trop éloignés du confluent Nive-Adour) :
au sujet de l'affaire des licences, je signale la prochaine conférence de Jean-Claude LARRONDE au Musée Basque de Bayonne :
http://www.musee-basque.com/fr/age [...] 02&an=2016
 
à bientôt
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°115738
lazz
Posté le 17-01-2016 à 14:35:01  profilanswer
 

zelaian a écrit :

Bonsoir Florent,
Bonsoir à tous,
 
Merci pour cette liste, qui nous donne une opportunité pour de nouvelles recherches.
Elle aurait aussi pu nous en éviter certaines concernant notre ami LAFFITTE ...
 
La mort de Paul WEILL est signalée par Sporting, relayé ici par Rugby :
 
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57484724/f2.item.r=weil.zoom[/url]
 
Tombé au premier jour de l'offensive Nivelle de 1917, il a été honoré l'an dernier au Monument des Basques avec le "XV du Chemin des Dames", où figuraient également BRISE et FELLONNEAU.
 


 
 
J'ai fait quelques recherches sur Pierre, Henri FELLONNEAU au SCUF. En effet, avant de jouer durant le conflit au Racing CF il porta les couleurs noir&blanche du club de Brennus. J'ai sa première trace lors de la saison 1910-11, et la dernière lors de la saison 1912-13. Il a fait quelques nombreuses apparitions en Equipe 1 mais ça n'était pas un des cadres. En effet, il ne fait pas parti des effectifs des finales 1911 et 1913
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10538/fellonneau2.jpg
 
Concernant Paul WEILL, il fait parti du "XV du chemin des Dames" mais c'est surtout au sein de la section Athlétisme du SCUF qu'il s'est illustré. En effet, il est champion du club du 100m en 1913, et participera ainsi à la finale du championnat de France du 100m en 1914. En rugby, il n'a jamais joué en Equipe 1, et devait évolué avec les équipes 5, 6 ou 7. Oui, il y avait 7 équipes Seniors en 1913 au SCUF ! Je dis ça car il ne figure pas dans les effectifs des équipes 3 et 4 qui ont été champion de Paris en 1911 et Finaliste du Championnat de France, ni dans les équipes 2 et 3 qui ont été champion de Paris en 1913 et Finaliste du Championnat de France. Je n'ai pas trouvé de photo de lui.  
Engagé au 46ème Régiment d'Infanterie au grade d'Aspirant, il tombe le premier jour de "l'offensive de Nivelle" le 16 avril 1917 au Bois des Buttes, près de Pontavert.  
 
Concernant JB BRISE, je pense qu'il est suffisamment connu pour que je ne m'étende pas.

n°115778
encyclo
Posté le 19-01-2016 à 14:16:57  profilanswer
 

Concernant Fellonneau, j'ignorai qu'il avait joué au SCUF. Dans mes archives, il ne figurait dans aucune composition d'équipe de ce club. Par contre, il apparait au RCF dès novembre 1912, face à l'Aviron Bayonnais, puis en janvier, face au SCUF, justement. Cette même saison 1912/13, il fut sélectionné de Paris face à Londres.
 
Bonne année à tous.
Francis
 

lazz a écrit :


 
 
J'ai fait quelques recherches sur Pierre, Henri FELLONNEAU au SCUF. En effet, avant de jouer durant le conflit au Racing CF il porta les couleurs noir&blanche du club de Brennus. J'ai sa première trace lors de la saison 1910-11, et la dernière lors de la saison 1912-13. Il a fait quelques nombreuses apparitions en Equipe 1 mais ça n'était pas un des cadres. En effet, il ne fait pas parti des effectifs des finales 1911 et 1913
http://images.mesdiscussions.net/p [...] nneau2.jpg
 
Concernant Paul WEILL, il fait parti du "XV du chemin des Dames" mais c'est surtout au sein de la section Athlétisme du SCUF qu'il s'est illustré. En effet, il est champion du club du 100m en 1913, et participera ainsi à la finale du championnat de France du 100m en 1914. En rugby, il n'a jamais joué en Equipe 1, et devait évolué avec les équipes 5, 6 ou 7. Oui, il y avait 7 équipes Seniors en 1913 au SCUF ! Je dis ça car il ne figure pas dans les effectifs des équipes 3 et 4 qui ont été champion de Paris en 1911 et Finaliste du Championnat de France, ni dans les équipes 2 et 3 qui ont été champion de Paris en 1913 et Finaliste du Championnat de France. Je n'ai pas trouvé de photo de lui.  
Engagé au 46ème Régiment d'Infanterie au grade d'Aspirant, il tombe le premier jour de "l'offensive de Nivelle" le 16 avril 1917 au Bois des Buttes, près de Pontavert.  
 
Concernant JB BRISE, je pense qu'il est suffisamment connu pour que je ne m'étende pas.


n°115813
lazz
Posté le 20-01-2016 à 15:02:04  profilanswer
 

Etonnant ce que tu dis, car on reconnaît bien FELLONNEAU sur cette photo (trouvée sur Gallica) du SCUF qui est datée du 12-1-1913  :ouch:  
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69229390
 
Le deuxième en haut à gauche à côté de Brisé
 
 

encyclo a écrit :

Concernant Fellonneau, j'ignorai qu'il avait joué au SCUF. Dans mes archives, il ne figurait dans aucune composition d'équipe de ce club. Par contre, il apparait au RCF dès novembre 1912, face à l'Aviron Bayonnais, puis en janvier, face au SCUF, justement. Cette même saison 1912/13, il fut sélectionné de Paris face à Londres.
 
Bonne année à tous.
Francis
 

Message cité 1 fois
Message édité par lazz le 20-01-2016 à 15:07:14
n°115830
encyclo
Posté le 21-01-2016 à 18:03:43  profilanswer
 


Je ne suis pas assez physionomiste pour dire si le 2è joueur en haut à gauche est le même que celui figurant sur la photo de ton précédent message. Par contre la presse de l'époque (la Dépêche de Toulouse, le Matin, le Temps, etc.) pour le donner dans les compositions d'équipe du RCF pour la saison 1912/13. Elles le donnent aussi, d'ailleurs dans quelques compositions du SCUF en 1910/11, mais pas pour les phases finales.
Qu'en penses-tu?
Francis
 
 

lazz a écrit :

Etonnant ce que tu dis, car on reconnaît bien FELLONNEAU sur cette photo (trouvée sur Gallica) du SCUF qui est datée du 12-1-1913  :ouch:  
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69229390
 
Le deuxième en haut à gauche à côté de Brisé
 
 


n°115842
zelaian
... sur le plateau
Posté le 22-01-2016 à 13:54:05  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
La photo a été prise à l'occasion d'un match contre le Stade Toulousain.
L'Intransigeant du lendemain donne la composition des équipes, et FELLONNEAU ne figure pas dans celle du SCUF :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .item.zoom
 
Mais le journaliste a pu faire une erreur, comme pour la présence de MOUNIQ dans les rangs stadistes alors que la veille il rencontrait les Sud'Af à Bordeaux avec l'équipe de France.
vérification faite, il n'est bien évidemment pas sur la photo :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .r=12-1-13
 
Le 20 octobre 1912, l'ancien Libournais passé par le SCUF figure bien dans l'équipe du RCF contre ses ex coéquipiers :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] nneau.zoom
 
à bientôt

Message cité 1 fois
Message édité par zelaian le 22-01-2016 à 13:54:34

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°115894
rugby-pion​eers
Posté le 25-01-2016 à 11:55:07  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Bricoles de collectionneur... voici la médaille de vainqueur de la Coupe Nationale 1915, remportée à Paris par l'ASPTT.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/coupenationale1.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/coupenationale2.jpg
 
L'immense savoir de Francis/Encyclo pour nous rappeler le contexte :  
 

Citation :

la coupe Nationale était la compétition organisée par les comités, à la demande de l’USFSA et du ministère de l’Instruction Publique, dès l’automne 1914. Elle opposait soit les scolaires, dans la coupe nationale scolaire, soit les clubs « civils » dans ce qui deviendra ultérieurement la coupe de l’Espérance. D’autre part, à Paris, les clubs éliminés de la coupe nationale en 1914/15, se virent offrir une autre compétition appelée coupe de l’espérance. Il était donc normal que le même jour, se disputent ces deux compétitions. En 1914/15, à Paris, la coupe nationale « civile » a été remportée par l’ASPTT, la scolaire par le Lycée Condorcet et la coupe de l’espérance par le PUC.


 
@+


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°115912
lazz
Posté le 25-01-2016 à 22:04:30  profilanswer
 

zelaian a écrit :

Bonjour à tous,
 
La photo a été prise à l'occasion d'un match contre le Stade Toulousain.
L'Intransigeant du lendemain donne la composition des équipes, et FELLONNEAU ne figure pas dans celle du SCUF :
 
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k786592d/f4.item.zoom[/url]
 


 
 
Celui que j'avais identifié comme FELLONNEAU est en fait PIGNON

n°115918
berry
Posté le 27-01-2016 à 08:48:48  profilanswer
 

Bonjour à tous,
C'est vraiment étonnant le succès du Rugby sur ce Forum 14-18 !
1290 articles,  251714 fois lus ! c'est même stupéfiant, car enfin le rugby, la Grande Guerre, le lien n'est pas évident. J'ai été sur des forum de rugby, on n'y parle pas de la Grande Guerre.  Cordialement.

Message cité 2 fois
Message édité par berry le 27-01-2016 à 18:26:18

---------------
berry
n°115927
zelaian
... sur le plateau
Posté le 27-01-2016 à 12:23:05  profilanswer
 

Bonjour Berry,
Bonjour à tous,
 

berry a écrit :

 le rugby, la Grande Guerre, le lien n'est pas évident.

Effectivement, il n'est pas évident à priori.  
Mais d'une certaine manière, il était déjà présent dans la devise de l'USFSA, visible ci-dessus sur la médaille proposée par Frédéric :
 
LUDUS PRO PATRIA : Le jeu pour la Patrie
 
Le Bouclier de Brennus, sur lequel elle est gravée, est sans doute le seul trophée sportif remis à un champion de France qui la porte encore aujourd'hui.
 
Georges ROZET, chantre des bienfaits du sport en général, et en particulier pour la préparation du soldat, la reprend ici comme titre de son article consacré aux sports pendant la guerre :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 0patria%22
 
qu'il conclut ainsi :
 

Citation :

La guerre a fait ce que nos sollicitations du temps de paix n'avaient pu obtenir


 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°115932
MOITZ
Posté le 27-01-2016 à 22:58:07  profilanswer
 

Si le bouclier et la médaille portent la même devise, c'est peut être simplement parce qu'ils ont la même origine: les ateliers de ce bon Charles Brennus.


---------------
Michel
n°115949
encyclo
Posté le 29-01-2016 à 14:34:26  profilanswer
 

Il y a presque six ans déjà, quand de manière concomitante et non concertées sont nés ce forum et mon idée d'écrire un ouvrage sur le sujet, rien ne permettait d'espérer un tel engouement. Si j'ai eu l'idée du livre, c'est parce que les historiens du rugby ne s'y étaient guère intéressés. Georges Pastre, dans son "Histoire générale du rugby" écrivait en 1969, : "La France se bat. Elle n'a que faire de ce rugby qui n'est qu'un jeu". Dans "La fabuleuse histoire du rugby" d'Henri Garcia, sur près de 1 000 pages, seules deux étaient consacrées à cette époque. Elle fut pourtant riche en évènements que page après page, vous pouvez découvrir dans ce forum. Le hommes, comme les rencontres y ont toutes leurs places, et, quelle émotion lorsqu'un lointain descendant d'un rugbyman de l'époque se manifeste pour nous apporter un éclairage nouveau sur son ancêtre, tout en découvrant, à son tour, l'aspect sportif de sa vie. Quant aux forums sur le rugby, il faut dire, en tous cas pour ceux que je connais, qu'ils font très peu de place à l'histoire de ce sport, alors...au rugby pendant la guerre. Contrairement aux rugbys britanniques et du Commonwealth, le rugby français a peu de mémoire. Tant mieux si ce forum la réveille quelque peu.
Bon week-end, peut-être au stade ou devant l'écran, à regarder les charges de chars et les duels d'artillerie, qui ne laissent que peu de place à l'infanterie, pourtant la reine des batailles. Aux dernières nouvelles, Patrick Wolf, vice-président démissionnaire de la LNR s'en émouvrait. Sera-t-il suivi? C'est tout ce que l'on peut souhaiter.
Francis
 
 
 
 

berry a écrit :

Bonjour à tous,
C'est vraiment étonnant le succès du Rugby sur ce Forum 14-18 !
1290 articles,  251714 fois lus ! c'est même stupéfiant, car enfin le rugby, la Grande Guerre, le lien n'est pas évident. J'ai été sur des forum de rugby, on n'y parle pas de la Grande Guerre.  Cordialement.


n°115950
rugby-pion​eers
Posté le 29-01-2016 à 17:07:32  profilanswer
 

Bonjour
 
Et tout en faisant miens les commentaires de Denis, Michel et Francis, j'ajouterai que le fait de jouer avec un ballon ovale entraîne souvent des rebonds imprévisibles, menant nos histoires - petites ou grandes - et anecdotes dans des directions souvent variées et parfois inattendues !  
 


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°115951
rugby-pion​eers
Posté le 29-01-2016 à 17:30:39  profilanswer
 

Bonjour
 
J'ai dans mon tiroir quelques photos du premier match officiel des Eagles américains, joué à Berkeley (Californie) le 17 novembre 1912 contre l'Australie.  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/usaaus1912.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/usavaus1912noblegard.jpg
Stats: http://www.espn.co.uk/rugby/match? [...] ague=17089
 
Plusieurs de ces jeunes internationaux serviront en France 5 ans plus tard. Deux d'entre eux y trouveront la mort au combat : Franck "Deke" GARD et Ralph NOBLE  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/gard.jpg
 
Franck GARD (rapidement évoqué ici http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 53#t105853 ) était le brillant capitaine de l'équipe de rugby de Stanford et des USA. Devenu Lieutenant au 362eme Régiment d'Infanterie, il tombera devant Gesnes le 27 septembre 1918. Il est inhumé au cimetière américain de Meuse-Argonne à Romagne.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/raplhnoble1917.jpg
 
Ralph NOBLE, lui aussi passé Lieutenant, servait au 342eme Régiment d'Infanterie et était détaché comme observateur auprès de l'aviation française - je vais aller demander plus de détails sur le forum "aviation" - Il a été abattu en vol le 10 mai 1918 sans que les circonstances exactes de sa mort soient connues (décès dans un hopital allemand ?). Il est inhumé au cimetière américain de Bony dans la Somme.
 
NOBLE reçut la croix de guerre avec palmes. En attendant que je retrouve la citation originale, voici sa traduction :  

Citation :

Officer remarkable for his skill, initiative and devotion in the performance of his duties, humbly demonstrating the superb qualities of his race. He performed his duties as an observer in an admirable manner manifesting at all times an ardent desire to use his military training and qualities as a marksman. Was killed in action May 10th, 1918, in the lines of the enemy after a desperate battle in which he was outnumbered.


 
Mes remerciements à Patrick Casey pour ses remarquables bios illustrées que je vous recommande si un peu d'anglais ne vous effraie pas !
Bio Gard: http://therugbyhistorysociety.co.uk/gard.html
Bio Noble: http://www.therugbyhistorysociety.co.uk/noble.html
 
Edit 1er fev Parenthèse historique souvent méconnue : Dans ces années d'avant guerre, le rugby atteint en Californie une popularité qu'il ne retrouvât jamais ensuite, même aujourd'hui. Depuis les années 1880 la jeunesse universitaire américaine pratiquait son propre code de football qui, dans sa forme primitive, permettait des phases de jeu très violentes. En 1905, on comptait 19 joueurs tués sur les terrains et le Président Theodore Roosevelt menaça d'interdire la pratique du football. S'ouvrirt alors une période de transition qui vit les règles évoluer  (introduction de la passe en avant, suppression des "mélées ouvertes" - scrimmage -, renforcement des protections individuelles...) vers le football US que nous connaissons maintenant. Dans ce contexte, les grandes universités Californiennes abandonnèrent temporairement l'ancien code US pour se consacrer au rugby. Point d'orgue de la saison: le "Big Game" entre Standford et UCLA... 50,000 personnes au stade avec fanfare et tifo à l'américaine, et des tonnes d'articles dans la presse (ex: coupures de presse du San Francisco Chronicle novembre 1912). De cette dynamique sortit une méconnue...) tournée universitaire en Nouvelle Zélande dès 1910, puis la création de l'équipe nationale US qui reçut les Australiens en 1912 et les All Blacks en 1913. Malheureusement, cette dernière tournée - catastrophique au plan sportif pour les américains face à la crème du rugby mondial (3 pts marqués contre 457 pts encaissés en 12 matchs...) - marqua le début de la désaffection du public pour le rugby... le "Big Game" revint au code US en 1915, et s'il restait encore assez d'erre pour envoyer des équipes de rugby aux Jeux Interalliés de 1919, puis aux JO de 1920 et 1924, le rugby américain entrait dans un long sommeil... NB par association d'idées : finale du Super Bowl dimanche prochain!
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/SFchroniclenov1912.jpg


Message édité par rugby-pioneers le 01-02-2016 à 12:03:33

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°115987
rugby-pion​eers
Posté le 01-02-2016 à 13:55:15  profilanswer
 

Ralph NOBLE : la suite...
 
Le fantastique site d'Albin Denis sur les escadrilles française m'a permis de retrouver rapidement la trace de notre rugbyman comme observateur au sein de l'escadrille BR111 http://albindenis.free.fr/Site_esc [...] lle111.htm basée à Villeneuve-les-Vertus en Champagne depuis fin 1917. L'escadrille porte l'insigne du cygne et vole sur Breguet 14B2
 
J'emprunte, avec mes remerciements, deux photos à M.Denis. La première montre un des ces Breguet 14B2, la seconde - d'origine allemande - montre les débris de l'appareil 1408 de l'adjudant Emile DOUX (pilote) et du Ltn Ralph NOBLE (observateur), abattus par le Ltn Paul Wenzel du Jasta 6 dans les environs de Rosières (Somme), le 10 mai 1918
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/breguet14b2.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/breguetBR111noble.jpg
 
Si la date du crash est connue avec certitude, la date du décès de Ralph NOBLE dans une ambulance allemande ne l'est pas.
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 03-02-2016 à 17:43:12

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116035
encyclo
Posté le 03-02-2016 à 17:22:59  profilanswer
 

Un doute sur sa participation ou non à la rencontre entre la France et la Nouvelle-Zélande à l'issue du tournoi impérial le 19 avril 1919 à Twickenham, me permet d'évoquer Pierre Paul Galiay. Après peut-être des débuts au Stade Français, ce joueur né à Tarbes le 21 janvier 1889 a fait toute sa carrière dans les clubs de la capitale bigourdane, au Stadoceste, tant qu'il a existé, et, au CO tarbais puis au Stade Tarbais pendant la guerre. On le revit peut-être un peu sous les couleurs du Stade Français en 1919 à l'occasion d'une affectation parisienne.
Avant la guerre, il avait été finaliste malheureux du championnat de France en 1914. Après, il fut le capitaine du stadoceste, champion en 1920.
Employé des postes et télégraphe, il fut après son service militaire au 12è Ri de Tarbes, affecté spécial jusqu'en janvier 1915, où il rejoignit le front, successivement à la télégraphie militaire de la 18è région militaire puis en Orient d'où il fut rapatrié pour paludisme. Réaffecté au Groupe d'Armées du Nord puis au 34è RI, il opta pour l'aviation et fut breveté pilote avec le grade d'adjudant en août 1918. Il fut démobilisé un an plus tard. S'il ne participa pas forcément à la rencontre de Twickenham malgré sa présence sur la photo, il joua toutefois en troisième ligne, quatre rencontres internationales de guerre, face à la Nouvelle-Zélande, deux fois en 1919 puis aux jeux interalliés. Enfin, il remporta en 1919 avec le Stade tarbais la coupe de l'Espérance.

n°116037
encyclo
Posté le 03-02-2016 à 17:28:25  profilanswer
 

encyclo a écrit :

Un doute sur sa participation ou non à la rencontre entre la France et la Nouvelle-Zélande à l'issue du tournoi impérial le 19 avril 1919 à Twickenham, me permet d'évoquer Pierre Paul Galiay. Après peut-être des débuts au Stade Français, ce joueur né à Tarbes le 21 janvier 1889 a fait toute sa carrière dans les clubs de la capitale bigourdane, au Stadoceste, tant qu'il a existé, et, au CO tarbais puis au Stade Tarbais pendant la guerre. On le revit peut-être un peu sous les couleurs du Stade Français en 1919 à l'occasion d'une affectation parisienne.
Avant la guerre, il avait été finaliste malheureux du championnat de France en 1914. Après, il fut le capitaine du stadoceste, champion en 1920.
Employé des postes et télégraphe, il fut après son service militaire au 12è Ri de Tarbes, affecté spécial jusqu'en janvier 1915, où il rejoignit le front, successivement à la télégraphie militaire de la 18è région militaire puis en Orient d'où il fut rapatrié pour paludisme. Réaffecté au Groupe d'Armées du Nord puis au 34è RI, il opta pour l'aviation et fut breveté pilote avec le grade d'adjudant en août 1918. Il fut démobilisé un an plus tard. S'il ne participa pas forcément à la rencontre de Twickenham malgré sa présence sur la photo, il joua toutefois en troisième ligne, quatre rencontres internationales de guerre, face à la Nouvelle-Zélande, deux fois en 1919 puis aux jeux interalliés. Enfin, il remporta en 1919 avec le Stade tarbais la coupe de l'Espérance.


 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8964/FvsNZ1.jpg
 
La seule source fournissant la composition de cette équipe est donnée par Henri Garcia dans la fabuleuse histoire du rugby. Strohl y figure, mais pas Galiay. Or sur la photo, Strohl est absent, tandis que Galiay est le 2è français debout en partant de la gauche.
 
Bonne soirée.
Francis

n°116052
encyclo
Posté le 04-02-2016 à 11:29:00  profilanswer
 

Stephan @gosto a écrit :

Bonjour Frédéric,  
 
Puisqu'il est question de rugby et que vous semblez bien connaître la chose, peut-être saurez-vous me renseigner...  
 
Voilà, voilà... je recherche un truc introuvable... une photo ou une illustration de la coupe qui fut remise à l'équipe de Nouvelle-Zélande à la suite du match qu'elle remporta (40 à 0, tout de même !!) sur l'équipe de France le 8 avril 1917 - match disputé du côté du bois de Vincennes. Il s'agirait d'un "lanceur de grenades", sculpté par un combattant du 74e R.I.
 
Si ça vous dit quelque chose...  
 
Merci et bonne journée.
 
Stéphan


 
Cinq ans et demi plus tard la coupe de la Somme a été retrouvée!!!! Selon Stephen Berg qui publie l'information sur "Rugby remembered", elle est au Musée National de l'Armée à Waiouru en Nouvelle-Zélande. Il en joint une photo.
Ce forum est vraiment plein de surprise!
Amitiés
Francis
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8964/CoupedelaSomme61.jpg

n°116053
rugby-pion​eers
Posté le 04-02-2016 à 11:41:22  profilanswer
 

encyclo a écrit :


 
Cinq ans et demi plus tard la coupe de la Somme a été retrouvée!!!! Selon Stephen Berg qui publie l'information sur "Rugby remembered", elle est au Musée National de l'Armée à Waiouru en Nouvelle-Zélande. Il en joint une photo.
Ce forum est vraiment plein de surprise!
Amitiés
Francis
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] omme61.jpg


 
P....n !!! la magie d'internet et cette capacité à rassembler des personnes autour d’intérêts communs... aussi pointus fussent-ils... ça me donne une des ces patates !!
 
Bref, si vous fréquentez Facebook et qu'un peu d'anglais ne vous rebute pas, vous trouverez quelques fondus de tous pays dans ce groupe (créé par l'historien néo-zélandais Ron Palenski) https://www.facebook.com/groups/463019807239344/ (c'est un groupe privé... dont les portes sont grandes ouvertes !)
 
@+
 


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116054
terrasson
Vai i mesme pas paur
Posté le 04-02-2016 à 11:50:12  profilanswer
 

encyclo a écrit :


 
Cinq ans et demi plus tard la coupe de la Somme a été retrouvée!!!! Selon Stephen Berg qui publie l'information sur "Rugby remembered", elle est au Musée National de l'Armée à Waiouru en Nouvelle-Zélande. Il en joint une photo.
Ce forum est vraiment plein de surprise!
Amitiés
Francis
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] omme61.jpg


 
Adiu lo forum
Bonjour Francis
là je dit chapeau bas pour cette photo :jap:  :jap
Merci a vous pour ces infos que vous apportez
quand on a pratiqué le rugby et que pour un peu l histoire de ce sport vienne chatouiller l extrémité des crampons
cela fait chaud au coeur.Merci donc pour ces pages d histoire
adischats :hello:  
bien cordialement
cristian terrasson


---------------
soldat forcat a pas jamai portat plan lo sac.Es pas l'ome que gana  es lo temps
n°116056
Yv'
Posté le 04-02-2016 à 12:22:03  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Un grand bravo pour cette découverte ! J'avais modestement tenté de trouver une trace de cet objet à l'époque. Content de le découvrir aujourd'hui.
Reste plus qu'à aller en Nouvelle-Zélande pour prendre d'autres photos du trophée.  :)  
 
Cordialement,
Yves

n°116057
rugby-pion​eers
Posté le 04-02-2016 à 13:00:43  profilanswer
 

encyclo a écrit :


 
Cinq ans et demi plus tard la coupe de la Somme a été retrouvée!!!! Selon Stephen Berg qui publie l'information sur "Rugby remembered", elle est au Musée National de l'Armée à Waiouru en Nouvelle-Zélande. Il en joint une photo.
Ce forum est vraiment plein de surprise!
Amitiés
Francis
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] omme61.jpg


 
 
à une question - ô combien intéressante ! -  posée au Musée de l'Armée sur la provenance du Trophée, le Musée répond qu'il s'agit d'un don récent d'une famille qui veut garder le secret... Dois-je comprendre qu'un officiel ou un joueur NZ a ramené discrètement le trophée au pays après la guerre, et qu'il resté depuis 100 ans bien au chaud dans une collection privée... ?
 
PS: Stephen Berg, cité par Francis dans notre groupe de discussion Facebook, est le conservateur du Musée Neo Zélandais du Rugby à Palmerston North http://rugbymuseum.co.nz/

Message cité 1 fois
Message édité par rugby-pioneers le 04-02-2016 à 13:27:47

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116058
Stephan @g​osto
Posté le 04-02-2016 à 13:25:14  profilanswer
 

Je suis scié !
Même si je gardais toujours l'espoir que cette sculpture ne pouvait pas avoir fini dans une poubelle, je ne croyais pas vraiment la voir ainsi resurgir. Et il est rassurant de la savoir plutôt bien à l'abri.
 
Il aura fallu cinq années depuis que je lançais cette bouteille à la mer, sur le forum, le 11 octobre 2010.
Le 4 août 2013, je trouvais incidemment une photo du trophée dans l'album d'un officier de la 5e D.I. mis en ligne par les Archives du Cantal.
Et aujourd'hui, le scoop absolu... et la boucle est bouclée.
 
Un grand merci à tous ceux qui ont farfouillé tous azimuts.
 
Dorénavant, le plus simple reste à faire : organiser un tournoi, remettre le trophée en jeu afin que l'équipe française récupère le trophée !  :D  
 
Bien cordialement,
Stéphan


---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°116061
rugby-pion​eers
Posté le 04-02-2016 à 14:34:19  profilanswer
 

Stephan @gosto a écrit :


Dorénavant, le plus simple reste à faire : organiser un tournoi, remettre le trophée en jeu afin que l'équipe française récupère le trophée !  :D  


 
 
Stephan, la revanche a eu lieu en septembre dernier (commission du centenaire, etc...) au stade Jean Bouin... pour un score à peu près équivalent à celui de 1917 en faveur des militaires NZ !
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t114415
 
Affiche Française:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/somme.jpg
Affiche NZ:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/somme2015.jpg
 
A tout dire, la sélection militaire Française était une belle sélection d'hommes du Pacifique, mais de niveau inférieur à l'Equipe de France militaire. Cette dernière a réussi l'exploit (c'en est toujours un!) de battre (24-19) ces mêmes néo-zélandais un mois plus tard aux derniers championnat du monde militaire en Angleterre en marge de la Coupe du Monde! L'honneur est sauf !
https://www.ffr.fr/FFR/Organisation [...] -les-Bleus


Message édité par rugby-pioneers le 04-02-2016 à 14:50:19

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116069
rugby-pion​eers
Posté le 04-02-2016 à 22:54:31  profilanswer
 

rugby-pioneers a écrit :


Dois-je comprendre qu'un officiel ou un joueur NZ a ramené discrètement le trophée au pays après la guerre, et qu'il resté depuis 100 ans bien au chaud dans une collection privée... ?


 
Tous renseignements pris, le Trophée de la Coupe de la Somme vient de passer 100 ans sur la cheminée de la demeure familiale du commandant en chef de la New Zealand Division, Sir Andrew ("Guy" ) Russell.
 
Sa longue bio wikipedia https://en.wikipedia.org/wiki/Andrew_Hamilton_Russell n'indique pourtant pas qu'il fut amateur de rugby, ni de sculpture française...
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 04-02-2016 à 22:54:59

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116082
zelaian
... sur le plateau
Posté le 06-02-2016 à 09:07:17  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Formidable !
Merci et bravo à Francis pour la trouvaille, à Frédéric pour l'explication, sans oublier Stephan pour nous avoir mis sur la voie.
Un grand merci également aux héritiers du général Russell. Il n'y a pas que sur le terrain que les NZ nous donnent la leçon.
(je n'ose imaginer le contenu des bennes lors du déménagement de la FFR ...)
 
En ce jour de début de Tournoi, espérons que la patate de Frédéric soit contagieuse, tout au moins jusque vers Saint-Denis !
 
Le général Russell était bien présent au match :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] ssell.zoom
 
La délégation NZ était toutefois conduite par le colonel Plugge, coordinateur des sports de la Division :
 
https://en.wikipedia.org/wiki/Arthur_Plugge
 
Voir Le Journal du lendemain : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] ssell.zoom
 
Le voici à l'occasion du deuxième match, le 17 février 1918 (happy birthday, Mr Plugge !):
http://www.parisenimages.fr/fr/gal [...] vrier-1918
 
Et pour être complet, c'est le capitaine Dancey qui, en uniforme, menait le Haka (cf la photo colorisée de Dieguito).
 
à bientôt


Message édité par zelaian le 06-02-2016 à 09:43:29

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°116086
rugby-pion​eers
Posté le 06-02-2016 à 14:48:59  profilanswer
 

Merci Denis, le dossier est bien complet à présent !
 
Un dernier élément, j'ai reçu cette nuit de Nouvelle Zélande la photo de cette plaque qui accompagnait le trophée, elle aussi conservée par la famille Russell.
J'avais médit en prêtant au grand chef d'avoir conservé le trophée un peu abusivement, sans imaginer qu'il lui avait "officiellement" offert par l'équipe.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/unnamed2.jpg
 
Allez ! échauffement pour tout le monde... match dans 45 minutes !!


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116129
zelaian
... sur le plateau
Posté le 09-02-2016 à 18:27:19  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Changement de sujet :
l'Aviron accueillait dimanche l'US Dax à Jean Dauger, ce qui n'était pas arrivé depuis plusieurs années.
 
Ce "derby de l'Adour", qui rappelle les grandes heures d'Intervilles (http://www.ina.fr/video/CPF86644008), remonte pour ce qui concerne le championnat de Côte Basque à la saison 1912-1913, au cours de laquelle il s'était joué le 9 février à Hardoy :
https://www.flickr.com/photos/rugby_pioneers/7535758936
 
La saison précédente, l'US Dax évoluait en effet en 2e série, dont elle avait remporté le titre. Plusieurs de ses joueurs, dont le capitaine GUICHEMERRE, avaient tout de même été sélectionnés dans l'équipe du Comité, pour le match contre Paris évoqué plus haut :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 12-11.zoom
 
Je n'ai pas réussi à déterminer la composition avec certitude, la plus fiable me parait être celle donnée par Gaston Bénac, sauf que BEAULIEU est bien présent contrairement à ce qui est annoncé :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .item.zoom
Dans son commentaire du lendemain, il ne redonne pas la compo mais précise que l'équipe comprenait des remplaçants de la dernière heure.
 
Le doute subsiste donc, mais il semble que 3 autres Dacquois (à identifier sur la photo) étaient présents : BIRABEN, JECOU et FARGUES.
C'est ce dernier que je vais plus précisément évoquer ici. Futur international, de guerre tout d'abord puis en 1923 pour son unique sélection, il se prénommait Hector.
Mais selon Bodis et Lafond, son prénom à l'état civil était plutôt Georges, né à Dax le 14 mai 1892.
Au passage, j'ai retrouvé l'ancienne base de données de la FFR, avec les bonnes dates de naissance de nos internationaux :
http://ffr-php4.as2.io/index.php/f [...] s_18920514
 
Or le Georges en question est MPF avec le 34e RI le 29 août 1914 à Ribemont, lors de la bataille de Guise :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] m_rotate=F
 
Il y a manifestement une confusion, et nous ne sommes pas plus avancés, une recherche dans les registres matricules des AD40 n'ayant pas donné de résultats probants.
 
Toute info complémentaire sera la bienvenue.
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°116130
encyclo
Posté le 09-02-2016 à 20:02:53  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Hector Fargues est né le 9 juillet 1894 à Dax. Il est décédé en cette même ville le 18 novembre 1962. Dans mon ouvrage, seule la date de naissance, empruntée à Lafond et Bodis était fausse, tout le reste étant confirmé, notamment par Gérard Laborde dans son magnifique ouvrage "les coqs landais". La FFR ayant initialement reproduit le livre de Lafond et Bodis, donnait donc la fausse date.
 
Francis
 
 

zelaian a écrit :

Bonsoir à tous,
 
Changement de sujet :
l'Aviron accueillait dimanche l'US Dax à Jean Dauger, ce qui n'était pas arrivé depuis plusieurs années.
 
Ce "derby de l'Adour", qui rappelle les grandes heures d'Intervilles (http://www.ina.fr/video/CPF86644008), remonte pour ce qui concerne le championnat de Côte Basque à la saison 1912-1913, au cours de laquelle il s'était joué le 9 février à Hardoy :
https://www.flickr.com/photos/rugby_pioneers/7535758936
 
La saison précédente, l'US Dax évoluait en effet en 2e série, dont elle avait remporté le titre. Plusieurs de ses joueurs, dont le capitaine GUICHEMERRE, avaient tout de même été sélectionnés dans l'équipe du Comité, pour le match contre Paris évoqué plus haut :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b531126050/f1.item.r=rugby%203-12-11.zoom[/url]
 
Je n'ai pas réussi à déterminer la composition avec certitude, la plus fiable me parait être celle donnée par Gaston Bénac, sauf que BEAULIEU est bien présent contrairement à ce qui est annoncé :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61445631/f1.item.zoom[/url]
Dans son commentaire du lendemain, il ne redonne pas la compo mais précise que l'équipe comprenait des remplaçants de la dernière heure.
 
Le doute subsiste donc, mais il semble que 3 autres Dacquois (à identifier sur la photo) étaient présents : BIRABEN, JECOU et FARGUES.
C'est ce dernier que je vais plus précisément évoquer ici. Futur international, de guerre tout d'abord puis en 1923 pour son unique sélection, il se prénommait Hector.
Mais selon Bodis et Lafond, son prénom à l'état civil était plutôt Georges, né à Dax le 14 mai 1892.
Au passage, j'ai retrouvé l'ancienne base de données de la FFR, avec les bonnes dates de naissance de nos internationaux :
http://ffr-php4.as2.io/index.php/f [...] s_18920514
 
Or le Georges en question est MPF avec le 34e RI le 29 août 1914 à Ribemont, lors de la bataille de Guise :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] m_rotate=F
 
Il y a manifestement une confusion, et nous ne sommes pas plus avancés, une recherche dans les registres matricules des AD40 n'ayant pas donné de résultats probants.
 
Toute info complémentaire sera la bienvenue.
 
à bientôt


n°116131
zelaian
... sur le plateau
Posté le 09-02-2016 à 21:50:44  profilanswer
 

encyclo a écrit :

Bonsoir,
 
Hector Fargues est né le 9 juillet 1894 à Dax. Il est décédé en cette même ville le 18 novembre 1962. Dans mon ouvrage, seule la date de naissance, empruntée à Lafond et Bodis était fausse, tout le reste étant confirmé, notamment par Gérard Laborde dans son magnifique ouvrage "les coqs landais". La FFR ayant initialement reproduit le livre de Lafond et Bodis, donnait donc la fausse date.
 
Francis

Merci Francis,
 
avec cette information, j'ai trouvé sans difficulté sa fiche matricule.
Et là, surprise : Hector était le jeune frère de Georges !
 
Il se pourrait que l'aîné ait également joué à l'USD, ce qui expliquerait l'erreur de Bodis et Lafond.
Hector avait moins de 17 ans 1/2 à la date du match, ce qui parait bien jeune pour faire partie de l'équipe de Côte Basque.
Ceci dit, Beaulieu n'avait que 3 mois de plus ...
 
Pour en savoir davantage, il faudrait trouver la liste des MPF de l'US Dax.
L'appel est lancé !
 
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°116133
encyclo
Posté le 09-02-2016 à 23:22:25  profilanswer
 

Selon Laborde, Paul Hector Fargues n'a débuté en première de l'US Dax qu'au cours de la saison 1913/14. Il n'aurait donc pas pu être sélectionné de Côte Basque en 1911/12. S'agissait-il de son frère ou d'un homonyme?
 
 

zelaian a écrit :

Merci Francis,
 
avec cette information, j'ai trouvé sans difficulté sa fiche matricule.
Et là, surprise : Hector était le jeune frère de Georges !
 
Il se pourrait que l'aîné ait également joué à l'USD, ce qui expliquerait l'erreur de Bodis et Lafond.
Hector avait moins de 17 ans 1/2 à la date du match, ce qui parait bien jeune pour faire partie de l'équipe de Côte Basque.
Ceci dit, Beaulieu n'avait que 3 mois de plus ...
 
Pour en savoir davantage, il faudrait trouver la liste des MPF de l'US Dax.
L'appel est lancé !
 
 


n°116142
stbslam
Posté le 10-02-2016 à 18:08:06  profilanswer
 

rugby-pioneers a écrit :

Good afternoon everyone (je suis à l'heure anglaise... un peu impatient...)
 
Je signale en passant que France24 a publié un joli petit article pour rappeler que la première coupe du monde de rugby était peut être la King's Cup jouée entre alliés au printemps 1919...
 
http://www.france24.com/fr/2015091 [...] le-zelande
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] 75026b.jpg
 
On en reparlera... et avant 2019...
 
@+


 
Merci pour votre mention de mon article, c'est très sympa!


---------------
Stéphanie
n°116143
rugby-pion​eers
Posté le 10-02-2016 à 18:21:20  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Désolé de partir à nouveau sur un autre sujet, mais je découvre un document qui me pose bien des questions.
 
Un camarade de recherches (australien...) s'intéressant à la bio d'Allan MUHR a retrouvé le document soumis aux autorités américaines pour le renouvellement de son passeport américain en 1922.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/muhrdocusa.jpg
 
On y apprend des détails sur sa jeunesse: il s'installe en France en 1893, à l'age de 11 ans. Il y étudie et voyage en Europe jusqu'en 1897 (NB: son père est un riche joaillier de Philadelphie). Il repart deux ans aux USA, puis revient en 1900 "pour se consacrer au sport" (dixit son fomulaire!).
 
Il indique par ailleurs (autre doc) avoir effectué au moins 15 voyages entre la France et les USA entre 1900 et 1922... et avoir épousé Madeleine BRAET (citoyenne Belge)
 
De façon bien plus surprenante, il détaille ses années de guerre en indiquant avoir passé 6 mois dans l'armée Anglaise, puis 3 ans dans l'armée Française (??) et enfin 18 mois sous l'uniforme américain que nous apercevons souvent sur les photos de match ces années là.
 
En supposant que MUHR ait été démobilisé fin juillet 1919 après les jeux interalliés, son décompte suppose qu'il aurait été dans l'armée française en 1915-16-17 ??
 
Comment fait-on pour en savoir plus ?
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/muhrdocusadeces.jpg
 
Sinon, je joins également un document des services consulaires américains au sujet de son décès au camp de concentration nazi de Neuengamme.  
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 10-02-2016 à 18:22:16

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116147
zelaian
... sur le plateau
Posté le 10-02-2016 à 23:42:27  profilanswer
 

Bonsoir Frédéric,
bonsoir à tous,
 
Rapide recherche sur Gallica où j'ai trouvé ceci :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] hr%22.zoom
 
En juillet 1915, il était donc attaché à l'Ambulance Américaine comme automobiliste, mais sans doute pour le compte de l'armée Française.
 
L'article de la semaine précédente ayant suscité la réaction du "Sioux" :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] acing.zoom
 
Précédemment, en novembre 1914, Sporting le signale en bonne santé en Angleterre :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] =muhr.zoom
 
également cette citation, à l'ordre de la 8e Division d'infanterie (de l'armée Française donc), de la section sanitaire automobile n° 14 (américaine quant à elle) qu'il commandait à l'automne 1917 avec un lieutenant français (j'espère que vous suivez) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] hr%22.zoom
la même ici : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] hr%22.zoom
 
A lire aussi : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] %20muhr%22
 
Vous connaissez sans doute la belle série "Champions de France" diffusée sur France 3, qui lui consacre un épisode :
http://www.seriechampionsdefrance. [...] muhr/c1gme
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°116151
encyclo
Posté le 11-02-2016 à 10:57:14  profilanswer
 

Je pense que tous ces éléments, dont la contradiction n'est qu'apparente nous conforte dans ce que nous savions déjà, à savoir qu'Allan Muhr, citoyen américain n'a pas combattu avec quelque troupe que ce soit mais avec la Croix-Rouge Américaine s'est mis à la disposition des troupes combattantes pour apporter secours à leurs blessés, anglais, puis français et enfin américains. Notons qu'il avait déjà 42 ans au début de la guerre.
A son sujet, il serait indirectement responsable de la présence du crocodile sur les pulls Lacoste, en ayant offert au tennisman fondateur de la marque une valise en crocodile qui lui valut son surnom, et, ainsi de suite....
 
Francis
 
 

zelaian a écrit :

Bonsoir Frédéric,
bonsoir à tous,
 
Rapide recherche sur Gallica où j'ai trouvé ceci :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65231808/f12.item.r=%22allan%20muhr%22.zoom[/url]
 
En juillet 1915, il était donc attaché à l'Ambulance Américaine comme automobiliste, mais sans doute pour le compte de l'armée Française.
 
L'article de la semaine précédente ayant suscité la réaction du "Sioux" :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6523179m/f10.item.r=racing.zoom[/url]
 
Précédemment, en novembre 1914, Sporting le signale en bonne santé en Angleterre :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6557618q/f15.item.r=muhr.zoom[/url]
 
également cette citation, à l'ordre de la 8e Division d'infanterie (de l'armée Française donc), de la section sanitaire automobile n° 14 (américaine quant à elle) qu'il commandait à l'automne 1917 avec un lieutenant français (j'espère que vous suivez) :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64790019/f16.item.r=%22allan%20h%20muhr%22.zoom[/url]
la même ici : [url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64948650/f9.item.r=%22allan%20h%20muhr%22.zoom[/url]
 
A lire aussi : [url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k112728v/f61.image.r=%22allan%20h%20muhr%22[/url]
 
Vous connaissez sans doute la belle série "Champions de France" diffusée sur France 3, qui lui consacre un épisode :
http://www.seriechampionsdefrance. [...] muhr/c1gme
 
à bientôt


n°116154
rugby-pion​eers
Posté le 11-02-2016 à 18:21:55  profilanswer
 

encyclo a écrit :

Je pense que tous ces éléments, dont la contradiction n'est qu'apparente nous conforte dans ce que nous savions déjà, à savoir qu'Allan Muhr, citoyen américain n'a pas combattu avec quelque troupe que ce soit mais avec la Croix-Rouge Américaine s'est mis à la disposition des troupes combattantes pour apporter secours à leurs blessés, anglais, puis français et enfin américains. Notons qu'il avait déjà 42 ans au début de la guerre.


 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/muhr1919.jpg
 
OK, quelques recherches sur le net et j’y vois plus clair !
 
Dès le début du conflit, les Américains de Paris se mobilisent à leur façon et créent l’American Ambulance, hôpital qui s’installe à Neuilly sur Seine dans les locaux de l’actuel lycée Pasteur qui était en voie d’achèvement (et dont une équipe se retrouvera en janvier 1916 à Colombes dans un match de charité pour envoyer des ballons au front... mais là, l'anticipe!!)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ambulance1916.jpg
 
Très vite, l’American Ambulance acquiert une flotte de Ford T qu’ils adaptent pour le transport des blessés.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/fordTAFS.png
 
Jusqu’au début de l’année 1915, l’American Ambulance se met au service des anglais et des belges pour rapatrier les blessés vers l’arrière, mais ne travaille pas dans la zone des armées (interdite aux étrangers)
 
Après une période de tests concluant, l’American Ambulance signe une convention avec les services automobiles de l’Armée Française (Cne Aimé DOUMENC) et passe le 15 avril 1915 sous commandement français. Le service prend le nom de “American Ambulance Field Service”. Chaque section (j’en compte une trentaine) est dirigé par un américain ayant rang d’officier et un officier français
 
Le 19 septembre 1917, l’American Ambulance Field Service passe sous commandement américain.
 
Notre ami MUHR dirigeait la 14eme section (devenu 632eme dans l’organisation américaine…). Il y restera jusqu’en novembre 1917 – l’appel du rugby et du sport est pressant !!?? - et sera cité à l’ordre de la 8eme division avec le Lt BAUDOUY pour sa conduite à l’automne 1917. NB: le job n'est pas sans danger, l'AFS perdra de nombreux hommes sur tous les fronts...
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/muhrcitation.png
 
Je ne sais pas à quelles sont ensuite les affectations de MUHR, sport à l’arrière, je présume… !
 
Après guerre, l’American Ambulance Field Service devient American Field Services (AFS), organisation caritative qui perdure toujours aujourd’hui sous ce nom. https://en.wikipedia.org/wiki/AFS_I [...] l_Programs
 
L’AFS reformera des services d’ambulances en France lors de la deuxième guerre mondiale ; on y retrouvera MUHR en septembre 1940 cité à l'ordre de l'armée.  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/MUHRJournalofficieldu31janvier1942sectionsanitaireautodevolontairesamericains.jpg
Le sujet vidéo évoque une déportation en mai 1944. Avons-nous confirmation de cette date ? Connait on les circonstances de cette déportation ?
 
Ma source principale est la transcription en ligne d’un riche et documenté "History of the American Field Service in France » paru en 1920 sous la plume d’anciens de l’AFS   http://net.lib.byu.edu/estu/wwi/me [...] STC.htm#TC
 
@+
 
PS: Francis, il me semble que MUHR né en 1882 n'avait que 32 ans au début de la guerre ;)
 
edit 18/2 il y a une fiche au nom de MUHR dans les archives de l'AFS http://www.the-afs-archive.org/ind [...] Itemid=230
on y lit qu'il a rejoint l'AFS en janvier 1915 (en Angleterre avant ?), pour une durée de 33 mois, donc sept/octobre 1918. On y lit aussi qu'il y tint les fonctions de "Section Commander" - ça, on savait... - mais aussi de "Controller" - ce qui me laisse imaginer un poste sédentaire à Paris fin 1917/1918 compatible avec les retour aux affaires sportives... j'y lit enfin qu'il tint un "subsequent service: Capt. U.S.A.A.S" = son statut de volontaire civil évolua ensuite (après sept/octobre 18?) en en statut d'officier (capitaine) au sein des services médicaux de l'armée US (USAAS = United States Army Ambulance Service https://en.wikipedia.org/wiki/Unite [...] ce_Service )


Message édité par rugby-pioneers le 18-02-2016 à 18:20:05

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116162
encyclo
Posté le 12-02-2016 à 13:59:37  profilanswer
 

PS: Francis, il me semble que MUHR né en 1882 n'avait que 32 ans au début de la guerre ;)  
Effectivement. Une erreur de calcul s'était glissée dans mon propos.
Bon week-end. Au SDF?
 
Francis

n°116164
rugby-pion​eers
Posté le 12-02-2016 à 14:14:03  profilanswer
 

encyclo a écrit :

PS: Francis, il me semble que MUHR né en 1882 n'avait que 32 ans au début de la guerre ;)  
Effectivement. Une erreur de calcul s'était glissée dans mon propos.
Bon week-end. Au SDF?
 
Francis


 
Moi non, bien au chaud... mais Denis en revanche s'apprête à braver la météo et les irlandais !
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/cornflower.png
 
Incidemment, j'imagine que nos joueurs porteront un bleuet sur la manche comme la semaine dernière. J'expliquais cette semaine à un ami anglais ce qu'était le bleuet et l'association Bleuet de France... en retour j'ai appris que le bleuet s'appelait la-bas "cornflower"... fleur de maïs... amuserie linguistique...


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
 Page :   1  2  3  4  5  ..  32  33  34  35  36  37  38

Aller à :
Ajouter une réponse