Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations : guit70 Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : docteurno, 4 utilisateurs anonymes et 49 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  32  33  34  35  36  37
Auteur Sujet :

Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

n°116710
tattu
Posté le 15-03-2016 à 09:10:48  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
bonjour
http://images.mesdiscussions.net/p [...] DRUGBY.jpg  
Que pouvez vous me dire sur cette photo ,nom de l'équipe , date éventuelle, noms des autres rugbymen .... je connais uniquement le nom du n°1 : Rimbaud Camille (infos sur lui disponible sur la rubrique "aviation" )
merci de votre aide
cdlt olivier

n°116716
encyclo
Posté le 15-03-2016 à 11:19:58  profilanswer
 

Bonjour Denis, bonjour à tous,
 
Le trois-quarts centre d'Anglet est très probablement Félix, alias René. Après des débuts au Stade bayonnais, il joua une saison à Anglet en 1911/12, avant de rejoindre l'Aviron. Il avait 16 ans et à l'époque, il n'était pas rare de trouver des garçons de cet age en équipes premières.
Bonne journée
 
Francis
 
 
 
 

zelaian a écrit :

Bonsoir à tous,
 
A trop s'intéresser au Biarritz Stade on en oublierait presque le Sporting Club.
Sur le MAM d'Aguilera figurent bien évidemment des sportifs de l'un et l'autre club, qui fusionnèrent en 1913 pour former le BO.
 
J'ai trouvé une seule compo du BSC, à l'occasion d'un match contre Anglet Sport de décembre 1911, comptant pour le championnat de Côte Basque de 2e série :
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ritzSC.png
 
On y retrouve LAMOURET (au talonnage !) qui rejoindra ensuite la Section Paloise, puis Grenoble après guerre après un passage au CGE.
 
4 noms figurent sur le MAM :
MOUSSOU, CRESPIN, TIBURCE et COMMARIEU
 
Je vais tâcher d'en savoir plus les concernant.
 
Côté Angloy, quelques noms connus également :
 
DEYRIS et BOURTAYRE (celui-ci MPF) rejoindront le BS (puis BO), PRIVAT (MPF également) et LABASTE l'Aviron.
Ce LASSERRE est-il Félix ? Bien jeune à cette date, mais peut-être.
Le nom d'ERRIçARRET nous est également connu, mais ce n'est sans doute pas le demi de mêlée évoqué plus haut, déjà au SAB à cette date. Peut-être un frère.
LUYER-TANET enfin, qui rejoindra également l'Aviron après semble-t-il un passage au BO (sa soeur était la fiancée de Maurice HEDEMBAIGT, Angloy lui aussi tout comme LARRIBAU)
 
Je vous ferai part prochainement des résultats de mes recherches complémentaires.
 
à bientôt


n°116717
encyclo
Posté le 15-03-2016 à 11:26:02  profilanswer
 

Bonjour,
 
Beau challenge que vous nous proposez là.
Je n'ai pas trouvé de fiche sur Rimbaud Camille parmi les personnels de l'aviation en 1914/18. Avez-vous eu accès à sa fiche matricule? Sinon, et à défaut pouvez-vous nous indiquer sa date et son lieu de naissance? On pourra peut-être ainsi retrouver le nom de l'unité.
Francis
 
 

tattu a écrit :

bonjour
http://images.mesdiscussions.net/p [...] DRUGBY.jpg
Que pouvez vous me dire sur cette photo ,nom de l'équipe , date éventuelle, noms des autres rugbymen .... je connais uniquement le nom du n°1 : Rimbaud Camille (infos sur lui disponible sur la rubrique "aviation" )
merci de votre aide
cdlt olivier


n°116718
encyclo
Posté le 15-03-2016 à 11:33:30  profilanswer
 

Je viens de le retrouver sous le nom de Rimbaud Jean-Camille.
Il a connu plusieurs unités dans l'aviation. On pourra peut-être trouver certains de ses coéquipiers poar recoupement. Pour le moment aucun visage ne m'est familier.
A suivre.
 
Francis
 
 

encyclo a écrit :

Bonjour,
 
Beau challenge que vous nous proposez là.
Je n'ai pas trouvé de fiche sur Rimbaud Camille parmi les personnels de l'aviation en 1914/18. Avez-vous eu accès à sa fiche matricule? Sinon, et à défaut pouvez-vous nous indiquer sa date et son lieu de naissance? On pourra peut-être ainsi retrouver le nom de l'unité.
Francis
 
 


n°116719
encyclo
Posté le 15-03-2016 à 11:45:14  profilanswer
 

Inutile de répondre à mes questions, j'ai trouvé tous les renseignements sur le forum.
 
 

encyclo a écrit :

Je viens de le retrouver sous le nom de Rimbaud Jean-Camille.
Il a connu plusieurs unités dans l'aviation. On pourra peut-être trouver certains de ses coéquipiers poar recoupement. Pour le moment aucun visage ne m'est familier.
A suivre.
 
Francis
 
 


n°116720
rugby-pion​eers
Posté le 15-03-2016 à 11:49:17  profilanswer
 

tattu a écrit :

bonjour
http://images.mesdiscussions.net/p [...] DRUGBY.jpg
Que pouvez vous me dire sur cette photo ,nom de l'équipe , date éventuelle, noms des autres rugbymen .... je connais uniquement le nom du n°1 : Rimbaud Camille (infos sur lui disponible sur la rubrique "aviation" )
merci de votre aide
cdlt olivier


 
 
Bonjour
 
Si je vous dit que vous avez là l'équipe de l'escadrille, vous allez me dire que j'enfonce des portes ouvertes !!
 
Demandez aux spécialistes de l'aviation d'identifier l'avion (j'y vois un SPAD, peut être XIII...) pour dater la photo et identifier l'escadrille, pour croiser avec les états de service de cet homme.
 
Vous pourriez également déchiffrer ou zoomer sur l'insigne de poitrine (des ailes déployées ?) sur le maillot en espérant que ce soit l'emblème de l'escadrille.
 
Votre message sur le forum aviation indique qu'il a passé l'essentiel de son temps de guerre à la N82 (après des passages rapides à la N95 et N92), mais je ne trouve aucune concordance dans la page de l'excellent site d'Albin Denis http://albindenis.free.fr/Site_esc [...] lle082.htm - qui, pour une fois, n'est pas riche en noms ni en photos ! -
 
Peut être faut il chercher après la guerre car, pour ma part, l'allure générale des personnes sur la photos me fait penser au début des années 20 (on s'improvise spécialiste en moustaches et coiffures dans nos recherches...)...
 
Comme demandait Francis, pourrez vous indiquer sa date et lieu de naissance, ainsi que ce que vous savez de ses années de jeunesse ? ce serait également intéressant d'essayer de trouver où il a appris et pratiqué le rugby avant d'être militaire. S'il était le capitaine de l'équipe, peut être jouait il à bon niveau ?
 
à+


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116721
moitz
Posté le 15-03-2016 à 15:33:32  profilanswer
 

Bonjour
Je vais vous aider c'est une équipe d'aviateurs.
L'avion est à priori un SPAD 13 reconnaissable aux ailettes de refroidissement sur le moteur.Hélas il a équipé des escadrilles françaises et américaines.
Cet avion étant l'un des plus produit pendant la guerre: courage.
L'armée de l'air n'existe pas pendant la première guerre. Les unités sont considérées comme des régiment d'infanterie.
Vers 1917 elles sont regroupées dans une division aérienne.
L'insigne des aviateur français est une étoile ailée cela ressemble à l'emblème du maillot.
Est ce l'équipe de cette division?
Avec le parcours militaire du jeune guerrier on devrait pouvoir savoir à quel moment il a croisé ce type d'avion et affiner les recherches.


Message édité par moitz le 15-03-2016 à 15:54:48

---------------
Michel
n°116730
tattu
Posté le 15-03-2016 à 22:02:54  profilanswer
 

bonsoir
 
Voici ce que j'ai , sa fiche matricule ne donne pas beaucoup d'infos car mal scanner (feuillet blanc rabattu dessus)  
 
RIMBAUD Jean Camille
 
Né le 28/5/1890 à Charlieu (Loire) décédé le 26/5/1976 à La Rochelle (17)
Fils d' Antoine et de Marie VERMOREL . Célibataire, ajusteur.Cheveux châtains, yeux marron clairs, 1m74.
 
Recrutement Lyon central n° 438 classe 1910.
 
parcours :
 Appelé le 10/10/1911 au 1er artillerie de montagne, 2eme artillerie de montagne, 37eme artillerie , 56eme artillerie, 62eme artillerie , passé à l'aviation le 15/11/1916, pilote le 23/2/1917.breveté n°5451 le 21/2/191, breveté ACF n° 5665 le 12/4/1917. arrive à la N95 le 26/5/1917, arrive à la N92 le 10/6/1917, parti pour le RGA le 7/10/1917, venu de la RRAé pour la N82 le 21/12/1917, passé DMAé le 21/3/1919.
 
Maréchal des Logis , pilote
adjudant le 7/2/1918 (N82)
adjudant chef le 20/8/1918
commandant
 
médaille militaire
croix de guerre 2 palmes , 1 étoile d'argent
médaille coloniale
médaille militaire italienne
croix de guerre italienne
croix de guerre belge
chevalier du ouissam alaouit (ordre marocain)
chevalier de la légion d'honneur le 28/12/1927
 
1 blessure le 29/12/1914
 
citation «  Pilote adroit et courageux. Au front depuis le début de la campagne n'a cessé de faire preuve des plus belles qualités militaires déjà proposé 2 fois pour une citation. Au cours des attaques d'Aout 1917 , a accompli de très nombreuses missions de protection immédiates d'avions de CA  mitraillant à très faible altitude les batteries et tranchées adverses. Au cours de ces missions a eu son avion très sérieusement atteint par l'artillerie. »
 
1 citation à l'ordre de l'armée du 28/3/1918 : «  Excellent pilote de chasse , plein d'entrain et de bravoure a abattu dans les lignes ennemies un avion protégé par 7 monoplaces. A attaqué à plusieurs reprises un drachen ennemi en le pourchassant jusqu'à une très faible altitude pendant qu'il était ramené au sol malgré un feu intense de mitrailleuses de terre. 198 heures de vol sur l'ennemi , déjà cité à l'ordre. »
 
1 citation à l'ordre de la 4eme armée le18/6/1918 : « Détaché au 13eme groupe de combat . Remarquable pilote de chasse. Infatigable et très brave , le 27/5/1918 avec un seul camarade de combat , a attaqué au milieu d'un groupe de 12 un avion ennemi et l'a abattu en flammes . Les 28-29-30 et 31 , volant à une très faible altitude a mitraillé sans relâche les groupements ennemis ( deuxième appareil abattu)
 
La médaille militaire a été conféré à l'adjudant chef de réserve RIMBAUD Jean Camille  
 «  Pilote de chasse d'une magnifique ardeur ne cessant de faire preuve des plus belles qualités de courage et d’entraîner ses camarades par son superbe exemple. A abattu le 1/10/1918 un avion ennemi et remporté sa 3eme victoire. »
 
certificat d'appartenance aux forces françaises de l'intérieures le 6/5/1949. (a servi sa formation jusqu'au 15/9/1943 , date à laquelle , l'organisation a été détruite par la gestapo suite à une trahison .)
 
 
   — Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 23 mai 1918, p. 4.510) :  
 
                                                                                           
                                                                                             (Ordre du 28 mars 1918)  
 
 
   — Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 24 juill. 1918, p. 6.380) :  
 
                                                                                           
   
                                                                                            (Ordre du 16 juin 1918)  
 
 
  — Par arrêté du 14 février 1919 (J.O. 16 févr. 1919, p. 1.768 et 1.774), inscrit au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants:  
 
                                                                                           
   
                                                                                           (Rang du 6 novembre 1918)  
 
 
   — 26 décembre 1927, nommé au grade de chevalier de la Légion d’honneur.  
 
   — En 1927, 1928 et 1929, adjudant-chef au 33e Régiment d’aviation.  
 
   — Étant inscrit au tableau d’avancement (1929) pour le grade de sous-lieutenant, par décision ministérielle du 10 janvier 1929 (J.O. 12 janv. 1929, p. 453), désigné pour accomplir le stage du brevet de navigation aérienne au 32e Régiment d’aviation, à Dijon, puis à l’École militaire et d’application de l’aéronautique, à Versailles.  
 
   — Par ..., promu au grade de sous-lieutenant.  
 
   — Par décret du 15 septembre 1931 (J.O. 23 sept. 1931, p. 10.306), promu au grade de lieutenant à compter du 25 septembre 1931. Alors affecté à l’État-major particulier, Entrepôt spécial d’aviation n° 1. Maintenu dans cette affectation.  
 
   — Par décret du 14 novembre 1936 (J.O. 19 nov. 1936, p. 12.012), promu au grade de capitaine à compter du 15 novembre 1936. Alors affecté à la Commission de réception des avions de série.  
   
   — Par décret du 16 juin 1938 (J.O. 30 juin 1938, p. 7.593 et 7.594), promu au grade d’officier de la Légion d’honneur dans les termes suivants :  
   
                                                                                           
 
 
Témoignage du Cdt C Pierre , mari de la cousine éloignée du commandant Rimbaud :
 
Jean Camille Rimbaud, que appelions Camille a été Orphelin de père et de mère à 9 ans à Charlieu. Il a quitté Charlieu, à 9 ans, SEUL, à pieds, pour Vichy.(environ 80 km) Il a trouvé du travail comme liftier, dans un hôtel, car il y avait une tenue qui "lui allait". Il s'est débrouillé seul. Il était passionné de rugby et de boxe.
Pendant la guerre 14/18, un jour il a assisté, avec ses copains dans une tranchée, à un combat aérien. Le pilote Français s'est défilé. Camille à dit : "LE LACHE". Cette remarque a été entendue par un capitaine qui lui a dit : "toi tu n'aurais pas abandonné le combat ?" "Certainement pas !" "Tu veux devenir pilote ?" La suite vous la connaissez mieux que nous. Il ne parlait jamais de ses exploits. 
Les seules choses qu'ils m'aient dites sont :
Pour être breveté, il fallait faire une démonstration de vrille. On n'apprenait pas la vrille en école, donc en vol.On nous expliquait au sol :" Manche au centre - pied en extérieur. Allez y !"
Le copain qui m'a précédé s'est écrasé devant nous. On m'a dit : "Rimbaud à vous !" J'y suis allé, avec une trouille pas possible. J'ai croisé les commandes, l'avion s'est mis en vrille. J'ai mis le manche au centre et le pied en extérieur.J'ai eu beaucoup de chance, j'en suis sorti.
Il m'a raconté la première fois qu'il a battu un ballon gonflé à l'hydrogène et l'avion a traversé la boule de feu. UNE TROUILLE !!!
Il m'a dit que contrairement à ce qui se racontait, les copains d'en face avaient des balles, des vraies.
Et..... c'est tout pour la guerre 14/18
Il m'a raconté comment il s'est échappé alors que les allemands sont venu les arrêter, lui et Jany.(son épouse) C’était au 30 rue Jourdan à la Rochelle. La ou il a fini sa vie.
Il m'a raconter les trahisons pendant la guerre 39/45. Il en voulait beaucoup aux "salopards" qui ont vendu ses copains.
Il m'a un peu parlé de ses copains de résistance des amis - DES VRAIS!
Il m'a raconté comment il s'est bagarré avec les résistants de "la dernière heure" qui voulaient lyncher les prisonniers allemands après la chute de la poche de la Rochelle.
Et puis c'est tout.
Camille était un ami. Un grand bonhomme d'une modestie extrême et d'une gentillesse sans pareil.
Après son décès  son épouse Jany est partie en maison de retraite. Ils n'avaient pas d'enfant. Après le décès de Camille, avant de partir en maison de retraite, elle a tout détruit ce qui pouvait être souvenir.
Il a réceptionné, à une époque, tous les avions acquis par l'armée. Nous avons (mon fils) ses carnets de vol.
Il a fait construire, à La Rochelle, l'école de pilotage Edouard Henriot qui est devenue l'école nationale des douanes, toujours en service à ce jour.
Pour espionner les allemands, il avait créer une section de modèle réduit "les petites ailes" afin d'avoir ses entrées sur l'aérodrome.
 
Sources : mémoiredeshommes., archives départementales du Rhône, forum 14-18.cdt Pierre
                dossier base Léonore non communicable.

n°116745
moitz
Posté le 16-03-2016 à 13:58:15  profilanswer
 

Bonjour
Les archives de Bordeaux sont à nouveau ouvertes.
Je suis allé ce matin chercher le C/R de Biarritz Surrey.
 
Vous vous souvenez que le supporter avait modifier la compo du Surrey.
http://images.mesdiscussions.net/p [...] z1913d.jpg
 
Voici peut être le pourquoi (Je dis bien peut être):
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8961/LDSO19130324BSSurrey.jpg
 
Nous avons la compo du Surrey sur le document précédent. L'équipe ayant joué la veille à Pau des joueurs ont été remplacés. De plus nous avons la confirmation de l'absence de Dufau et Ihingoué. Dufau n'a donc pas joué 2 matchs en 24 heures.
 
Voici le C/R du match de Pau avec la compo de l'équipe de la veille:
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8961/LDSO19130324PauSurrey.jpg
 
Peu de remplacements on trouve 9 joueurs anglais ayant doublé les matchs de Pau et de Biarritz.  
Mais ne boudons pas notre plaisir l'équipe de Biarritz, à peine renforcée, a largement dominé une équipe britannique en tournée.
A bientôt

Message cité 2 fois
Message édité par moitz le 16-03-2016 à 22:23:52

---------------
Michel
n°116761
moitz
Posté le 17-03-2016 à 18:19:05  profilanswer
 

Bonjour
 
Retour aux aviateurs. J'ai trouvé un site traitant d'une escadrille. La 8ème photo nous montre de superbes rugbymen entrainés par un Adj chef Rimbaud.
Est ce le bon ?
 
http://www.traditions-air.fr/unit/photo/div_03300a.htm
A bientôt.


---------------
Michel
n°116771
tattu
Posté le 18-03-2016 à 10:16:38  profilanswer
 

bonjour
Je pense que oui .
cdlt olivier

n°116774
zelaian
... sur le plateau
Posté le 18-03-2016 à 11:08:22  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 

moitz a écrit :

Je suis allé ce matin chercher le C/R de Biarritz Surrey.

Merci Michel pour cette enquête rondement menée.
Au sein de la ligne d'avants, qui marcha à la perfection d'après le journaliste, c'est CASAMAJOR qui complétait la 3e ligne aux côtés des deux internationaux venus renforcer l'équipe.
 
Cherchant des infos sur lui, j'en ai trouvé sur ... son homonyme du SBUC, finaliste malheureux en 1910 contre Lyon.
L'Aéro nous apprend qu'il quitte le club en 1911 pour intégrer Normale Sup, le prestigieuse école de la rue d'Ulm :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] major.zoom
 
Avec cette information, on trouve facilement sa fiche matricule :
https://consultarchives.le64.fr/reg [...] res/105436
(il était né le 18 mars, il y a 126 ans jour pour jour)
 
Il intègre en réalité l'ENS sur liste complémentaire (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] an%22.zoom), ce qui n'enlève rien à son mérite, d'autant qu'il avait également réussi le concours de Polytechnique !
Conformément aux dispositions s'appliquant aux élèves des grandes écoles, il contracte un engagement volontaire et effectue préalablement une année de service au 144e RI, où il rencontrera Maurice GENEVOIX, son futur camarade de promotion.
Voir ce fil : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t60775
 
Mobilisé avec le 76e RI, il est porté disparu le 24 août 1914 près de Longuyon (54), comme on peut le lire dans le Livre d'Or du Lycée de Bordeaux :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] an%22.zoom
Il figure également sur la plaque commémorative du Lycée de Pau, avec son frère Henri :
http://www.memorialgenweb.org/memo [...] 4&table=bp
 
Une photo du SBUC avant la finale 1910 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] -1910.zoom
 
Frédéric en aura peut-être une autre qui permettra de l'identifier.
 
à bientôt

Message cité 1 fois
Message édité par zelaian le 18-03-2016 à 11:19:24

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°116775
rugby-pion​eers
Posté le 18-03-2016 à 11:17:08  profilanswer
 

moitz a écrit :

Bonjour
Les archives de Bordeaux sont à nouveau ouvertes.
Je suis allé ce matin chercher le C/R de Biarritz Surrey.


 
Merci Michel d'avoir été enquêter... C'est vrai que ces équipes anglaises n'apparaissent pas toujours au mieux de leur forme entre équipiers premiers qui parfois restent à la maison, long voyage par terre et mer,  match quotidien ou presque, sans évidemment oublier les agapes d'après match... C'est agréable pour les équipes françaises de se "taper" une équipe d'outre manche mais je souviens du texte d'un dirigeant du Stade Français qui ralait contre ces "touristes" (ah! la vie parisienne...) amorphes sur le terrain et restait vigilant à ce que les matchs restent compétitifs, histoire de continuer à motiver les spectateurs de payer leur place au stade...
 
@+
 
 
PS: la série de photo  du 33ème Régiment d'Aviation à Mayence en 1928 est superbe. Personne ne doutera que les militaires sont meilleurs que les rugbymen pour conserver leur histoire...
 
edit PPS: je trouve dans mon tiroir plusieurs photos et documents montrant du rugby militaire à Mayence en 1928 ("Challenge de Rugby de l'Armée du Rhin" ). On commence à s'éloigner fort de notre sujet 14-18... sauf à noter que les matchs se jouent au "Stade Jean Bouin" de Mayence... dont je ne retrouve aucune trace...


Message édité par rugby-pioneers le 18-03-2016 à 11:25:24

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116778
rugby-pion​eers
Posté le 18-03-2016 à 11:40:18  profilanswer
 

zelaian a écrit :

c'est CASAMAJOR qui complétait la 3e ligne aux côtés des deux internationaux venus renforcer l'équipe.


 
ah Denis et moi écrivions en même temps deux billets qui se sont croisés !
 
voici une bonne photo de Jean CASAMAJOR, avec le SBUC saison 1909-1910 https://www.flickr.com/photos/rugby_pioneers/4682885647
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/46835175987d67257445o.jpg
 
@+


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116779
rugby-pion​eers
Posté le 18-03-2016 à 11:57:27  profilanswer
 

Re-bonjour,
 
Pendant qu'on affûte les crampons avant le match France-Angleterre de demain, les présidents des fédés Françaises et Anglaises étaient hier soir à l'Arc de Triomphe pour déposer une gerbe sur le tombeau du soldat inconnu, une étape dans le parcours Britannique de leurs célébrations de la bataille de la Somme en 2016.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ArcdeTriompheRFUMarch162016CamouBeaumont.jpg
 
A Pierre Camou le bleuet, à Bill Beaumont le poppy... et quand à moi qui "travaille" des deux côtés de la Manche, je porte les deux :)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ArcdeTriompheRFUMarch162016CamouBeaumont2.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ArcdeTriompheRFUMarch162016.jpg
 
PS : si vous n'êtes pas trop "rugby" et que le nom de Bill Beaumont ne vous dit rien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bill_Beaumont La fédé anglaise a la chance d'avoir à sa tête un homme qui fut un joueur exceptionnel dans les années 70, puis un grand dirigeant... et bientôt sans doute le successeur de Bernard Lapasset à l'IRB/World Rugby


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116782
zelaian
... sur le plateau
Posté le 18-03-2016 à 17:57:28  profilanswer
 

Re,
 
Merci Frédéric pour la photo du SBUC, prise le 3 avril au Bouscat à l'occasion de la demi-finale contre Tarbes :
http://images.midi.bibliotheque.to [...] _04_04.pdf
 

rugby-pioneers a écrit :

... Bill Beaumont ... qui fut un joueur exceptionnel dans les années 70 ...

Heureux temps que celui des seventies ...
Le grand Bill n'était pas encore international, mais un de mes plus anciens souvenirs devant le petit écran est celui de la mémorable raclée infligée à nos meilleurs ennemis en 1972, pour célébrer avec faste la clôture des matches internationaux à Colombes :
http://www.rugby-nomades.qc.ca/26- [...] -colombes/
 
Le stade, appelé à l'origine "du Matin" (du nom du quotidien, promoteur de sa construction) avait été inauguré quelque 65 ans plus tôt :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .item.zoom
voir ce site : http://vieux-colombes.bob-the-frog [...] matin.html
 
Mais saviez-vous qu'après-guerre le RCF avait donné à chacun des vestiaires le nom d'un de ses joueurs Morts pour la France ?
 
Maurice BOYAU et Marcel LEGRAIN :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rugby.zoom
 
Gaston LANE et Pierre GUILLEMIN :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rugby.zoom
 
Paul DECAMPS et Paul DUPRE :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rugby.zoom
 
ainsi que Fernand PERRENS :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rugby.zoom
 
et d'autres encore sans doute.
 
Que sont devenues ces plaques ? mystère.
Elles feraient j'en suis sûr la joie d'un collectionneur de mes amis ...
 
à bientôt, et allez France !


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°116811
rugby-pion​eers
Posté le 21-03-2016 à 11:09:25  profilanswer
 

Bonjour à tous
 
Cher Denis, tu m'apprends trois choses... d'une part l'existence de ces vestiaires nommés en souvenir des Racingmen MPF, et par suite l’existence de ces plaques dont il est à craindre qu'elles aient été emportées dans la rénovation du stade pour les JO de 1924... (je demanderai à Serge Laget, je ne vois personne d'autre pour nous tuyauter sur ce sujet...)
 
J'apprends aussi que le très Bordelais Fernand PERRENS a porté le maillot ciel et blanc ?? pendant les années de guerre comme BOYAU & co ?? je ne doute pas que Francis connaisse ces détails!
 
J'ai un bon paquet de photos du Stade du Matin (un hippodrome avant que de devenir un stade). Je digresse un moment du sujet pour présenter quelques vues du stade pendant la crue de 1910... c'est une discussion d'actualité récente !
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/matin1.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/matin3.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/matin4.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/matin2.jpg
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 21-03-2016 à 11:09:43

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°116854
moitz
Posté le 24-03-2016 à 11:41:50  profilanswer
 

Bonjour
 

Citation :

J'apprends aussi que le très Bordelais Fernand PERRENS a porté le maillot ciel et blanc ??


 
Voici un début de réponse.
 
Je reprend mes notes et je trouve un papotage sur Perrens.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8961/19130913SportsBurgunStrohlPerrrens.jpg
(Sports 13 septembre 1913)
 
Faillot, Burgun, Strohl, et Lane  étaient au Racing c'est sûr.
Maintenant les frères Perrens ont joué au SBUC mais disparus de l'équipe première vers 1912. Alors lequel était au Racing?
 
Et peut être une info sur Boyau qui jouait demi ou 3ème ligne.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8961/Sports19140801Guerre32.jpg
(Sports 1 août 1914)
 
Boyau partant vers le racing en1914?
Cela serait surprenant. Le garçon, sylviculteur, avait de la monnaie. Il jouait au tennis et allait souvent dans les Landes où il avait des pinèdes. C'était un véritable sportman doublé d'un gentleman farmer. (So British Is'nt it)
Je le vois mal aller à Paris pour un peu d'argent.
Par contre la guerre l'a surement conduit à la capitale et là il a certainement joué pour le Racing le plus huppé des club parisien de l'époque.
A bientôt.


Message édité par moitz le 24-03-2016 à 11:51:00

---------------
Michel
n°116885
moitz
Posté le 26-03-2016 à 13:51:26  profilanswer
 

Bonjour
En 1914 Boyau était effectivement du côté de Paris, enfin Versailles plus précisément.
Deux comptes-rendus sur l'équipe de Versailles. Le second cite même Forgues de l'Aviron Bayonnais.
"Sporting" novembre 1914.
 Cet hebdomadaire est une mine hélas 5 numéros seulement sur Gallica (potentiellement 200 publiés pendant la guerre.)
Je ne lâche pas le morceau.
A bientôt.
 
Michel


Message édité par moitz le 26-03-2016 à 14:50:27

---------------
Michel
n°116957
zelaian
... sur le plateau
Posté le 30-03-2016 à 09:56:48  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Quelques informations complémentaires concernant Fernand PERRENS.
Il était déjà au RCF au début de la saison 11-12, d'après cet article de l'Aéro :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rrens.zoom
Mais la recherche n'indique aucune composition d'équipe où il figurerait.
 
Sa fiche matricule nous apprend qu'il résidait effectivement à Paris en mars 1912, avant d'être nommé rédacteur à la Compagnie des Chemins de Fer de l'Etat en octobre de la même année.
Il collaborait également à Sporting, qui publie ici une de ses lettres au début de la guerre :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] rrens.zoom
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117004
zelaian
... sur le plateau
Posté le 02-04-2016 à 21:57:14  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
L'épisode a déjà été abordé (http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t84129) mais c'est aujourd'hui, 100 ans plus tard jour pour jour, l'occasion de rappeler ce match entre les 283e et 288e RI arbitré par Voivenel :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .item.zoom
 
Le terrain (supposé) où il s'est joué serait presque praticable pour commémorer l'évènement:
https://www.google.fr/maps/@49.2067 [...] 312!8i6656
 
L'Auscitain SANS tombera quelques mois plus tard au bois de Vaux Chapitre :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] =sans.zoom
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117032
rugby-pion​eers
Posté le 05-04-2016 à 14:05:29  profilanswer
 

zelaian a écrit :

L'Auscitain SANS tombera quelques mois plus tard au bois de Vaux Chapitre :
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57484331/f3.item.r=sans.zoom[/url]


 
Bonjour à tous
 
Nous avions déjà évoqué Jean Pierre Auguste SANS (je ne connais pas le prénom usuel) à propos de ce match en 2011 (Denis: http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 858#t87858 ) et quand "Frisco" était venu évoquer son grand-père Albert DAMBIES l'an passé http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 55#t111156
 
J'en profite donc pour glisser deux portraits de ce joueur, le premier au côté de A.DAMBIES (le grand à gauche) comme zoom de l'équipe 1912-13 du FC Auscitain, et le second zoom d'une belle équipe du 88eme R.I. de Auch en 1911
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/auchdambiessans.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/FullSizeRender1.jpg
 
Et sa fiche MPF:
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/sans.jpg
 
@+
 


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°117034
rugby-pion​eers
Posté le 05-04-2016 à 14:22:22  profilanswer
 

Re-
 
Est arrivée ce matin au courrier cette photo d'un équipe "anonyme" des artilleurs du 9eme R.A.C. en  1916, autre témoignage de la pratique ordinaire du rugby pendant le conflit.
 
Si le verso de la carte précise la date (30 avril 1916), ni la batterie ni le lieu ne sont indiqués... mission quasiment impossible pour la contextualiser (la gazette "Rugby" habituellement si précieuse n'est pas disponible sur Gallica pour le printemps 1916...)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/19160001.jpg
 
hi res: https://www.flickr.com/photos/rugby [...] 0/sizes/o/
hi res verso: https://c2.staticflickr.com/2/1681/ [...] 2e4a_k.jpg
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 05-04-2016 à 14:23:01

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°117047
zelaian
... sur le plateau
Posté le 06-04-2016 à 12:24:56  profilanswer
 

Bonjour Frédéric,
Bonjour à tous,
 
Le 9e RAC était basé à Castres avant guerre, et nous savons que Marcel BURGUN y avait effectué son année de service militaire en 1913-1914, évoluant au CO cette saison là.
L'extrait de "Sports" proposé plus haut par Michel suggère qu'il envisageait d'opter pour le Stade Toulousain en championnat, mais il y renonça finalement :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] urgun.zoom.
 
A la date de la photo, il était déjà passé à l'aviation.
Plusieurs autres joueurs du CO faisaient également partie du 9e RAC (par exemple Alphonse VAYSSETTES, Capitaine MPF en 1914) et figurent potentiellement sur la photo, à comparer avec celle du club proposée ici par Frédéric :
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t106304;
 
sur le site des AD 81, les fiches sont indexées ce qui facilite grandement la recherche (que je n'ai pas entamée pour l'instant).
avec un peu de chance ...
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117102
rugby-pion​eers
Posté le 11-04-2016 à 11:27:36  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Merci Denis pour l'info "castraise" : je n'ai identifié personne sur la photo... mais je manque cruellement de sources à comparer, outre la photo de 1912-13 que tu évoques !
 
Je reviens ce matin clore en partie un sujet qui me "tracasse" (n'abusons pas... ça ne nuit pas à mon sommeil, quand même...) depuis longtemps : le "cas" du tarbais Leslie W. HAYWARD
 
Pour rappeler très très rapidement le contexte, HAYWARD est le premier international anglais a avoir jamais joué en France (1 sélection en 1910 contre l'irlande, il était alors le capitaine de Cheltenham dans la banlieue de Gloucester). A l'instar de nombreux clubs s'attachant à l'époque les services de joueurs britanniques, l'omnipotent capitaine et président du Stadoceste Tarbais Jules SOULÉ l'a fait venir dans les Pyrénées en 1912 pour élever le niveau technique et tactique de l'équipe.
 
Voici une bonne photo des deux hommes en décembre 1913 à Colombes.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/stadohaywardsoulecolombes25dec1913.jpg
 
Mes interrogations, partagées dans notre forum il y a bien longtemps, portent sur le fait que le nom de notre homme est gravé en lettres d'or sur le MAM du Stade Maurice TRELUT à Tarbes, sans qu'on ait jamais trouvé d'infos sur la date ou les circonstances de son décès.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/mamtarbestrelut.jpg
 
HAYWARD était également donné pour mort dans ce numéro spécial du Miroir des Sports daté 11 novembre 1925 qui reprend le destin de tous les joueurs de premier plan d'avant guerre.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/MiroirdesSports11nov1925p2zoometrangers.jpg
 
 
Je m'en étais plusieurs fois ouvert auprès de "fellows" historiens britanniques. L'excellentissime archiviste John GRIFFITHS a pu récemment faire le job généalogique nécessaire pour nous informer que HAYWARD a fait, après guerre, profession de représentant dans l'industrie du caoutchouc, et qu'il est décédé le 5 juillet 1937 (52 ans) à Birmingham.
 
Nous restera à trouver dans la presse locale ou spécialisée ce qui a pu induire en erreur les dirigeants Tarbais et les journalistes parisiens...
 
Mes petites recherches avaient aussi mis à jour ce croustillant petit article paru en 1938 dans la presse australienne (!!) où un lecteur, semble t-il ancien coéquipier de HAYWARD, raconte de manière un peu fantasmée (il est question d'un très pittoresque marquis...), et certainement travestie par le temps et la faiblesse des souvenirs, l'arrivée de notre homme en France... Plus prosaïquement, HAYWARD est venu deux fois en tournée dans le sud-ouest avec l'équipe du comté de Gloucester avant 1910, et donc autant d'occasions de rencontrer SOULÉ ou d'autres dirigeants Tarbais.
 
Western Mail, Perth (Australie), 3 mars 1938
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/hayward03Mar1938RugbyinFrance.jpg
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 11-04-2016 à 11:31:24

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°117103
garance.
Posté le 11-04-2016 à 14:19:33  profilanswer
 

Bonjour aux spécialistes
voici un petit HS mais je ne puis vous laisser seuls pour cette passion du rugby :

 

je découvre le Tournoi avec la râclée infligée aux Anglais (37/12) en 1972 à Colombes et l'époque recèle des joueurs d'exception...

 

Maso (mon Idole) et Walter S, inoubliables joueurs (entres autres)

 

je vois en 74 ? le premier match de Bertranne (il y marque aussi son premier essai),

 

vibre à la vitesse de Gourdon (ah !!, l'essai contre Galles à l'Arm's Park sur passe de Romeu, mystifiant JPR W...)

 

le "géant" Estève (il faut cinq Irlandais pour l'arrêter" titrait l'Equipe !

 

les "coups de pied de mammouth" de Romeu,

 

Je découvre aussi à la télé "le match du siècle" Cardiff 73 All Blacks/Barbarians et l'inoubliable Grant Batty chez les Blacks (simulacre de Haka quand on revoit le match ) et Gareth Edwards statufié de boue après un essai incroyable, ayant tenu un quintal adverse au bout de son raffut !!

 

J'ai aussi la joie aussi de voir Rives et Maso jouer ensemble au rugby à 7 (challenge Guy Stener à Charléty)

 

et naturellement le Grand Chelem de 1977, "avec tout l'arsenal des combats douteux" comme disait une légende d'un bouquin de l'époque. Je pense voir là l'un des meilleurs XV de l'histoire du rugby Français !

 

Chez les autres, admiration en passant pour Dawes, Duckham, Dooley (plus tard)

 

Je me trouve veinard d'avoir vu tout çà, mais, à vrai dire, j'envie encore plus ceux qui ont connu les matchs "rugueux" des années 60 contre Springboks et All Blacks...

 

Voilà, fin du HS mais bravo pour vos contributions rugby de 14 18

 

Au fait, si vous avez des archives anciennes sur le CO, je suis preneur !!

 

bien cdt  Garance


Message édité par garance. le 11-04-2016 à 14:21:22
n°117104
rugby-pion​eers
Posté le 11-04-2016 à 15:08:43  profilanswer
 

Bonjour Garance,
 
Je crois que le rugby appelle nécessairement des Hors-Sujets, quelque soit la manière dont on aborde la question !!
 
Vous partagez avec notre ami Denis ce souvenir du France-Angleterre 1972 ; il l'évoquait dans ce forum il y a quelques jours... (cf plus haut)
 
Concernant Castres, je ne suis pas bien riche... vous trouverez sur mon hébergeur les photos des équipes 1912-13 et 1924, une caricature du capitaine de l'après-guerre Pierre Crémailh et deux vieux papiers...  
https://www.flickr.com/search/?user [...] view_all=1
 
Vous trouverez aussi cette photo du 9eme R.A.C. en 1916 (cf ce fil date 5 avril) dont certains membres pourraient appartenir au C.O. sans que nous sachions les reconnaître...
 
On pourrait ajouter la documentation relative au Racingman MPF Pierre BURGUN, Parisien et Centralien arrivé à Castres pour son service au 9eme R.A.C. et aussitôt engagé avec le C.O. pour la saison 1913-14. Passé ensuite à l'aviation, il trouvera la mort en vol en 1916.
son éloge dans "Héros du Sport - Héros de France"  
p1 https://www.flickr.com/photos/rugby [...] 250704018/
p2 et p3 https://www.flickr.com/photos/rugby [...] 250704888/
et son éloge dans La Vie Au Grand Air par Jacques Dedet
https://c1.staticflickr.com/1/213/4 [...] 5638_o.jpg
 
Je termine avec une photo du C.O. 1922 repérée sur le net... la moitié des gars est en uniforme, mais la résolution n'est pas assez bonne pour lire le régiment. http://memoiregraulhet.eklablog.co [...] t-a3817986
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 11-04-2016 à 15:10:15

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°117105
garance.
Posté le 11-04-2016 à 15:59:30  profilanswer
 

merci infiniment
vos documents sont aussi beaux que la fixation de JPR W par Romeu décalant Gourdon vers l'essai...
bien cdt  Garance


---------------
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."
n°117106
zelaian
... sur le plateau
Posté le 11-04-2016 à 19:26:08  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Merci Frédéric pour la conclusion de cette longue enquête concernant HAYWARD.
 

garance. a écrit :

...  la fixation de JPR W par Romeu décalant Gourdon vers l'essai...


 
J'y vais moi aussi de mon hors-sujet :
 
L'art du cadrage est intemporel (quoiqu'un peu délaissé de nos jours).
Pour preuve la belle attitude du 3/4 centre De MUIZON décalant son ailier sur la photo illustrant l'hommage à BURGUN dans LVGA.
question pour les experts es jeu déployé (on dit aujourd'hui large-large, curieuse expression) : LESIEUR va-t-il déborder FAILLIOT ?
 
Photo prise en 1912 à l'occasion du match Racing-Stade en championnat de Paris :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] angFR.zoom
 
Je me rappelle d'un stage où Pierre Berbizier, alors CTR, nous expliquait le concept (un peu savant) de "dissociation tête/tronc/jambes" qu'appliquait déjà De MUIZON comme M.Jourdain (son propre nom pour être complet) faisait de la prose.
Mes éducateurs disaient en termes plus imagés : "rentre et donne !"
 
C'était le bon temps où le ballon était encore en cuir, et où on ne vissait pas les passes à tort et à travers ...
 
Pour revenir au sujet, soulignons la belle conduite de notre joueur pendant la guerre, qui lui vaudra la Légion d'Honneur.
Le dossier en ligne : http://www.culture.gouv.fr/LH/LH15 [...] 614407.htm
 
à bientôt

Message cité 1 fois
Message édité par zelaian le 11-04-2016 à 19:27:18

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117108
rugby-pion​eers
Posté le 12-04-2016 à 10:15:44  profilanswer
 

zelaian a écrit :


L'art du cadrage est intemporel (quoiqu'un peu délaissé de nos jours).
Pour preuve la belle attitude du 3/4 centre De MUIZON décalant son ailier sur la photo illustrant l'hommage à BURGUN dans LVGA.
question pour les experts es jeu déployé (on dit aujourd'hui large-large, curieuse expression) : LESIEUR va-t-il déborder FAILLIOT ?
Photo prise en 1912 à l'occasion du match Racing-Stade en championnat de Paris :


 
Bonjour à tous
 
La photo de MUIZON est belle, surtout connaissant les temps de pose des appareils de l'époque, alors je vous la propose à nouveau !
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/export81.jpg
 

zelaian a écrit :


Pour revenir au sujet, soulignons la belle conduite de notre joueur pendant la guerre, qui lui vaudra la Légion d'Honneur.
Le dossier en ligne : http://www.culture.gouv.fr/LH/LH15 [...] 614407.htm


 
Et pour à mon tour m'éloigner du sujet, j'ai eu l'occasion de discuter cet hiver avec un "ancien" de la famille de MUIZON qui m'apprenait la belle carrière industrielle de Joseph J. de M. dans l'industrie du bois, entre la France et le Gabon. Si notre homme fut fait chevalier de la L.O. à titre militaire dès octobre 1914, c'est au titre du Ministère de la Production Industrielle (sic!) qu'il fut fait officier en janvier 1947. Son dossier Leonore en donne les détails.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/muizon1.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/muizon2.jpg
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 12-04-2016 à 10:16:43

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°117185
zelaian
... sur le plateau
Posté le 18-04-2016 à 12:36:58  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
De MUIZON faisait partie de ces joueurs qualifiés de "scientifiques" par les journalistes de l'époque.
rien de plus logique quand on connait son parcours de formation :
 
en 1909, il intègre l'Institut National Agronomique : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] on%22.zoom
il en sort ingénieur en 1912 (mieux classé qu'à l'entrée) : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] on%22.zoom
et dans la foulée, il est admis à l'Ecole Nationale des Eaux et Forêts : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] on%22.zoom
 
Devant préalablement effectuer une année de service militaire, il est affecté au 12e BCA : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] on%22.zoom et rejoint donc le FC Grenoble, mais sa saison est écourtée à cause d'une fracture du péroné :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] on%22.zoom
 
A la mobilisation, il est nommé sous-lieutenant et affecté au 79e RI de Nancy, où il est élève à l'ENEF.
C'est avec ce régiment qu'il est grièvement blessé en octobre dans la Somme, lors de la phase dite de la course à la mer.
 
Fin mars 1916, on découvre qu'il se marie, dans l'intimité, ... à St Sever (40) !
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] on%22.zoom
 
son épouse n'est autre que la fille d'un des médecins-chefs de l'hôpital auxiliaire où il est soigné :
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] t_43_1.htm
http://gw.geneanet.org/stephane7?l [...] &n=ressein
 
Peut-être y était-elle infirmière ?
L'histoire de notre joueur est digne d'un roman !
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117195
zelaian
... sur le plateau
Posté le 19-04-2016 à 12:33:55  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je reviens sur la photo du Racing-Stade 1912 pour m'intéresser au cas d'Emile LESIEUR.
Nous ne savons toujours pas s'il va échapper au plaquage de FAILLIOT (votre avis ?), mais ce que nous savons en revanche c'est qu'il a échappé aux Allemands, s'évadant en juillet 1917 de Mannheim en compagnie de Geo ANDRE.
 
Mais où, quand et dans quelles circonstances avait-il été fait prisonnier ?
Grâce à un fil voisin, je viens (seulement) de découvrir le site http://grandeguerre.icrc.org/fr et la mise en ligne des archives de la Croix Rouge.
 
avec un peu de patience, et après élimination des homonymes, j'ai trouvé 3 fiches à son nom et l'analyse des documents liés a permis de déterminer :
- qu'il était sergent au 289e RI
- qu'il a été fait prisonnier à Soissons le 12 janvier 1915, plus précisément lors de la bataille de Crouy
- qu'il est passé, avant Mannheim, par le camp de Langensalza
 
http://grandeguerre.icrc.org/fr/Fi [...] _0101.JPG/
 
Le site est une véritable mine, et nous allons pouvoir enrichir nos connaissances sur les joueurs prisonniers durant le conflit (LUBIN, CASSAYET, FRANQUENELLE, ...)
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117307
zelaian
... sur le plateau
Posté le 29-04-2016 à 18:15:47  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
La RFU a inauguré cet après-midi à Twickenham les "Rose & Poppy Gates",  
en hommage à ses joueurs qui "firent l'ultime sacrifice et donnèrent leurs vies pour leur pays".
Voir : http://www.englandrugby.com/news/r [...] wickenham/
 
Les coquelicots ont été fondus à partir de douilles d'obus allemands.
(les images de la vidéo m'ont rappelé ma jeunesse ...)
 
Nos amis Anglais restent nos maîtres en matière de devoir de mémoire ...
(mais qui sait, peut-être entrerons-nous un jour dans le futur grand stade par la porte du Coq et du Bleuet ?)
 
à bientôt
 
Edit : autre vidéo où l'on voit Jason LEONARD dévoiler la plaque :
http://forces.tv/10878501


Message édité par zelaian le 30-04-2016 à 14:25:46

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117324
zelaian
... sur le plateau
Posté le 01-05-2016 à 15:53:54  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Le 1er mai 1916 le 122e RI, le régiment de Rodez, est au Chemin des Dames, secteur dit calme comparativement à Verdun.
Calme tout relatif, car l'artillerie allemande n'a pas prévu de trêve en ce jour traditionnellement chômé.
 
La 7e Cie est en première ligne aux tranchées de Mont Sapin près de Soupir, et vers 15h un 150 défonce le PC, y met le feu et provoque la mort du Ss-Lt DE LUCY DE FOSSARIEU, d'un infirmier et de deux téléphonistes :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] m_zoom=129 (page 19)
 
Le jeune (22 ans) officier originaire de Martinique était avant guerre le brillant arrière du Sporting Club de Vaugirard.
Comme disaient les journalistes de l'époque, il "gardait les buts" des Diables Verts du Papa ALLEMANT, derrière la non moins brillante ligne de 3/4 qui avait la particularité d'être composée de 5 joueurs (BERGEYRE, BARBIER, DE BAROCHEZ, FRANQUENELLE, VIANEY), les avants jouant à 7.
Il avait débuté, comme beaucoup de ses coéquipiers, au Lycée Michelet de Vanves.
 
Je n'ai pas réussi à l'identifier formellement sur les photos disponibles sur Gallica, si vous avez un tuyau ...
J'ignore aussi la date de son affectation au 122e (sa fiche matricule est aux AD 75 qui ne sont pas en ligne)
sa fiche MPF : http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=35
Voir également cette citation :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] eu%22.zoom
(sur la même page, la citation du Palois ESPELETTE)
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117369
marpie
Posté le 06-05-2016 à 15:51:07  profilanswer
 

Bonjour à tous ,
 
A propos de Gaston LANE  :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] ms%22.zoom
Bien amicalement
Marpie


Message édité par marpie le 06-05-2016 à 15:51:24
n°117372
Dragon4
Posté le 06-05-2016 à 20:34:32  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Je viens de prendre ce matin en photo la plaque des Morts pour la France du Racing Club Chalonnais durant la Grande Guerre.
 
Cette plaque se trouve dans le stade Léo Lagrange à Chalon-sur-Saône.
 
Cordialement,
 
Nicolas
 
http://prem0.hiboox.com/images/1816/819efa1e68774ac9d565601aba36127e.jpg


---------------
                   
http://www.pourceuxde14-regimentschalonsursaone.fr/
n°117403
zelaian
... sur le plateau
Posté le 09-05-2016 à 18:33:19  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Merci Nicolas pour la photo de cette plaque, qui enrichit notre "collection", encore bien incomplète et qui comprend pour l'essentiel les relevés présents sur Mémorial Genweb.
Appel est lancé à tous les forumeurs : si vous vous rendez dans un stade et que vous y voyez ce type de plaque (ou monument), prenez-la (le) en photo et faites partager !
 
Paul MAISTRE et Marcel PERRON, sans doute 2 des joueurs les plus connus du RCC, figurent sur la liste du livre de 1947 que Frédéric nous proposait page 6 :
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t89608
 
on les identifie avec quasi certitude grâce à leurs fiches MPF et matricules (chercher via Grand Mémorial qui donne les liens directs)
 
Je vais chercher dans la presse sportive d'éventuelles compositions d'équipe où ils figureraient.
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117439
zelaian
... sur le plateau
Posté le 13-05-2016 à 19:51:26  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Sur les 4 Marcel PERRON MPF, un seul né à CHALON sur SAONE (sans doute le joueur du RCC) :
http://www.archives71.fr/arkothequ [...] em_zoom=37
 
Tué le 14 juin 1917 au Bois des Geais, commune de Gernicourt dans l'Aisne et non Cormicy dans la Marne :
http://vlecalvez.free.fr/Hommes28e [...] _Geais.jpg
(merci Vincent)
Le bois a disparu, mais le nom est resté pour désigner son ancien emplacement (voir Géoportail au 1/25000e)
 
Le JMO du 7e Groupe du 85e RAL (page 8) mentionne sa mort par éclat d'obus, avec 3 autres canonniers :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] m_zoom=118
Le groupe était passé le 6 juin à la Division Marocaine, après avoir été engagé dans l'offensive Nivelle avec la 42e DI.
 
Voir également cette citation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] el%22.zoom
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117440
Dragon4
Posté le 13-05-2016 à 20:07:32  profilanswer
 

Bonsoir Denis,
 
Merci beaucoup pour ces informations,
 
Cordialement,
 
Nicolas


---------------
                   
http://www.pourceuxde14-regimentschalonsursaone.fr/
n°117461
zelaian
... sur le plateau
Posté le 15-05-2016 à 11:26:01  profilanswer
 

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,
 
Trouvée sur Delcampe, cette photo du RCC, finaliste du championnat de France de 2e série en 1907 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/RCC1907.jpg
 
Chose intéressante, elle est signée BAVEREY, or c'est le nom de 2 MPF du RCC, Jean et Maurice.
 
Maurice est sans doute celui-ci :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=45
http://www.memorialgenweb.org/memo [...] uteur=1050
 
Par contre pas de Jean sur MDH ni MGW. En revanche, on trouve Henri François, qui était bien le frère de Maurice :
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] em_zoom=45
http://www.memorialgenweb.org/memo [...] uteur=1050
Peut-être avait-il pour prénom usuel Jean ? Nous avons déjà rencontré ce cas de figure
 
L'un des deux, sans doute le plus âgé, figure dans cette compo du RCC en 1911 contre DOLE (finaliste de 2e série contre l'ASP au printemps précédent) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] verey.zoom
 
D'après le verso de la carte, adressée à une cliente, je pense que le signataire doit être leur père (peut-être un dirigeant du club ?) :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/RCC1907verso.jpg
 
à bientôt


Message édité par zelaian le 15-05-2016 à 22:51:13

---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°117477
Dragon4
Posté le 16-05-2016 à 20:21:14  profilanswer
 

Bonsoir Denis,
 
Merci pour vos informations très détaillées. La carte photo jointe est superbe. Je ne distingue pas le n° sur le képi de l'officier, mais je pense qu'il doit être du 56ème RI.
 
Cordialement,
 
Nicolas


---------------
                   
http://www.pourceuxde14-regimentschalonsursaone.fr/
 Page :   1  2  3  4  5  ..  32  33  34  35  36  37

Aller à :
Ajouter une réponse