FAB1 « QUI EST QUI ? » : gutenberg94 Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : ached40, 3 utilisateurs anonymes et 35 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  33  34  35  36  37  38
Auteur Sujet :

Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

n°86550
zelaian
... sur le plateau
Posté le 13-04-2011 à 23:32:49  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bonsoir à tous,
 
merci également à encyclo pour ces précisions concernant Albert EUTROPE.
 
Sur la photo de l'équipe bordelaise de Frédéric figure un Dr FOURCADE, international.
D'après Bodis et Lafond (qui on vient de le voir peuvent aussi se tromper), Geo FOURCADE, futur médecin, a effectivement joué au BEC, auquel il appartenait en 1909 année de ses 2 sélections, et également au SBUC. L'hypothèse BEC pour la photo semble donc la plus vraisemblable, les maillots du SBUC étant habituellement plus clairs.
 
Je confirme, pour les avoir rencontrés du côté de "Suzon", que les étudiants en médecine bordelais ont toujours eu de belles équipes (Geneste, ...).
 
Frédéric, il n'y a certes pas que des piliers basques, mais je constate en analysant les départements d'origine de tous les joueurs MPF évoqués ici que les Basses Pyrénées (aujourd'hui Atlantiques) ont payé un très lourd tribut : de quoi constituer une sélection qui aurait eu fière allure.
Je me propose de vous en présenter la composition prochainement.
 
à+


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°86590
zelaian
... sur le plateau
Posté le 16-04-2011 à 08:34:28  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Dans la continuité du message précédent, voici une "sélection de Côte Basque" composée de joueurs MPF nés dans le 64 (entre parenthèses la commune de naissance)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/monumentdesBasquesBenoitVERNER.jpg
 
FORTIS (Hasparren)
IGUINIZ (Bayonne)
BEAULIEU (Bayonne)
LASTEGARAY (Viodos-Abense de bas)
FORGUES Jules et Charles (Pau)
ANDURAN (Bayonne)
LAFFITTE (Osserain)
 
HEDEMBAIGT (Anglet)
LARRIBAU (Anglet)
POURTEAU (Espelette)
DUFAU (Biarritz)
IHINGOUE (Ilharre)
BRISE (Saint Just Ibarre)
POEYDEBASQUE (Bayonne)
 
à ces 15 joueurs s'ajoute CHATEAU (Urrugne) décédé en 1924 des suites de ses blessures de guerre.
 
En ce 16 avril, une pensée particulière pour Daniel Ihingoué, MPF il y a 94 ans, au 1er jour de l'offensive Nivelle, commémorée aujourd'hui à Craonne.
 
Comme lui, Iguiniz, Fortis, Poeydebasque (ces 3 lors des 2 seules journées des 20 et 21 septembre 1914), Brisé, Laffitte et Lastégaray sont également tombés au Chemin des Dames.
 
Se souvenir, encore et toujours.
 
Cordialement.  
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87008
zelaian
... sur le plateau
Posté le 03-05-2011 à 21:07:54  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Je poursuis mes recherches, toujours dans le 64 mais à présent du côté de la Section Paloise.
Plusieurs de ses joueurs sont sélectionnés en décembre 1913 pour le match Probables-Possibles, dont le 3e ligne BERNICHA, désigné comme capitaine des Possibles :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5713174j/f4
 
J'ai trouvé un Bernicha (le seul) sur MDH :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/bernicha.jpg
 
Celui-ci était né en 1887, et employé à la mairie de Pau (voir :http://www.memorial-genweb.org/~me [...] table=bp07), ce qui semble correspondre avec les infos figurant dans la présentation du match sur l'Aéro du 21/12/13.
 
Quelqu'un (il y a sûrement des Béarnais ici) aurait-il des infos sur ce joueur, en particulier son prénom, afin de s'assurer que c'est bien lui qui est MPF ?
En vous remerciant.
(Je laisse le soin à Frédéric de trouver une photo pour illustrer ce message)
 
Cordialement.
 
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87023
rugby-pion​eers
Posté le 04-05-2011 à 20:43:14  profilanswer
 

zelaian a écrit :


Bonsoir à tous,
 
Je poursuis mes recherches, toujours dans le 64 mais à présent du côté de la Section Paloise.
Plusieurs de ses joueurs sont sélectionnés en décembre 1913 pour le match Probables-Possibles, dont le 3e ligne BERNICHA, désigné comme capitaine des Possibles :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5713174j/f4
 
J'ai trouvé un Bernicha (le seul) sur MDH :
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] rnicha.jpg
 
Celui-ci était né en 1887, et employé à la mairie de Pau (voir :http://www.memorial-genweb.org/~me [...] table=bp07), ce qui semble correspondre avec les infos figurant dans la présentation du match sur l'Aéro du 21/12/13.
 
Quelqu'un (il y a sûrement des Béarnais ici) aurait-il des infos sur ce joueur, en particulier son prénom, afin de s'assurer que c'est bien lui qui est MPF ?
En vous remerciant.
(Je laisse le soin à Frédéric de trouver une photo pour illustrer ce message)
 
Cordialement.
 
 


 
Bonjour à tous,
 
J'ai farfouillé le ouèbe (tiens, une jolie page "non officielle" sur l'histoire de la Section Paloise http://tital.chez.com/section/histoire.html), Geneanet et Gallica sans trouver le prénom de Monsieur Bernicha... reste à éplucher mon stock de "Plein Air" un moment où j'aurais le temps ;-)  Reste, sans certitude évidemment, que la fiche MPF relevée par Denis correspond bien tant par l'âge (donné dans l'article) que par le lieu (Pau). Donc, en attendant un démenti, je propose de prénommer notre rugbyman "Victor"...
 
Pour ce qui est des portraits, Gallica s’occupe de tout avec son remarquable fonds ROL de photos d'avant-guerre http://gallica.bnf.fr/Search?Arian [...] ombes+1913. Merci à la BNF pour ces photos. Merci surtout d'avoir permis le partage et l'utilisation non commerciale de ce patrimoine ; toutes les bibliothèques et les fonds d'images ne l'entendent pas ainsi...
 
Voici les photos du match "Possibles" contre "Probables" du 21 décembre 1913 que présente Gaston Bénac dans l'article mis en lien par Denis. Ce match s'inscrit dans une série de matchs de sélection ("Nord" contre "Sud", "Possibles" contre "Probables" ) joués en Province et à Paris dans le but de choisir l'Equipe de France pour le tournoi 1914.
 
Les "Possibles" jouent en noir et "Victor" Bernicha porte le numéro 7. Les "Probables" sont en blanc.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/possiblesdec1913.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/probablesdec13.jpg
 
La compo des équipes nous indique qu'il y a du beau monde sur la pelouse (boueuse et glacée... brr... la photo du Stade n'est pas très engageante...) de Colombes et nombreux (malheureusement....) sont ceux qui ont déjà été cités dans cette discussion...
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/compo%20dec1913.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/colombespossiblesprobables1913.jpg
 
Pour l'annecdote : ces matchs de sélections sont les premiers à utiliser des numéros pour identifier les joueurs... histoire de simplifier de boulot des sélectionneurs qui pour la plupart sont parisiens et ne connaissent guère ces joueurs de province...
 
Toujours chez Gallica, j'ai aperçu d'autres photos de "Victor" Bernicha, ici en numéro 8 capitaine de l'équipe du Sud réunie quelques semaines plus tôt à Pau posant aux côtés de l'aviateur Bordelais Maurice Boyau.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/sudvnord7dec1913.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/bernicha%20boyau.jpg
 
Une dernière... : l'équipe de la Section Paloise posant devant les "superbes" vestiaires du Parc des Princes cette même année 1913... Bernicha est au centre, un peu en retrait derrière le grand rouquin aux oreilles décollées aka Tom Potter, bon joueur anglais passé par de nombreux clubs Français avant de poser ses valises à Pau...  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/sectionpaloise1913.jpg
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 05-05-2011 à 09:17:38

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87058
zelaian
... sur le plateau
Posté le 06-05-2011 à 22:47:45  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Le lien mentionné par Frédéric (merci une nouvelle fois pour ces belles photos) me permet de rebondir favorablement au sujet d'un joueur déjà évoqué (message du 2/03) : le Bayonnais SCHANG.
au cours de la saison 12-13, il jouait donc à la Section Paloise, très certainement durant son service militaire au 18e RI, au poste de 2e ligne.
figure-t-il sur la photo prise au Parc des Princes ? difficile à dire.
en début de saison suivante, on le retrouve, toujours en 2e ligne, dans certaines compositions de l'Aviron (source l'Aéro), mais je n'ai pas réussi à l'identifier sur les photos disponibles.
Encore un joueur de l'Aviron tombé au Chemin des Dames.
Suivant l'exemple de Frédéric (Radet), je vais pouvoir, à l'occasion, déposer un ballon au pied du Monument des Basques.
 
A bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87155
rugby-pion​eers
Posté le 10-05-2011 à 15:35:52  profilanswer
 

Bonjour,
 
D'une lecture à l'autre, je viens de trouver un autre "pionnier" du rugby tombé au champ d'honneur. Et pour une fois, il ne s'agit pas d'un joueur... mais de Fernand BIDAULT, journaliste et principale "plume" rugby de "La Vie Au Grand Air", le grand hebdomadaire sportif de ce début de siècle.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/fernandbidaultmpf.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/anthologieecrivains1.jpg
 
Sa carrière littéraire m'est inconnue (rien sur Gallica, ni Abebooks...), mais devait être suffisamment appréciée pour que l'homme bénéficiât d'une notice biographique dans l'imposante "Anthologie des Ecrivains Morts à la Guerre" dont on parle ici sur le forum http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 7399_1.htm. On y apprend (source : ce site http://andrebourgeois.fr/ecrivains [...] guerre.htm ) que Fernand BIDAULT naquit à Orléans le 28/2/1879 où il fit ses études (second au concours général de philosophie en 1898), avant de prolonger sa scolarité au Lycée Michelet puis à la Sorbonne. Il publia divers essais dont plusieurs consacrés au sport. Incorporé au 331eme R.I., il fut blessé à Vauquois (Meuse) le 29 octobre 1914. Il fut ensuite transféré à l'hôpital de Neufchâteau puis à Mâcon où une erreur de soins causa sa mort.
 
nota : les lieu de son décès relaté dans "l'Anthologie..." n'est pas celui de sa fiche MPF... espérons qu'il n'y a pas de confusion...
 
re-nota : je viens de lire et d’apprendre ce que furent les combats à Vauquois… brr…
 
Dans "La Vie Au Grand Air", la signature de Fernand BIDAULT accompagne presque tous les comptes-rendus du championnat de Paris, des grands matchs du Championnat de France ou des premières rencontres internationales. Il écrit aussi des articles plus « vulgarisateurs » ou « pédagogiques » dans la presse généraliste pour faire connaître son sport favori. Je vous recommande la lecture de cet article  de 9 pages copieusement illustrées dans la revue « Je Sais Tout » de février 1908 que j’ai mis en ligne ici: http://www.scribd.com/doc/33424904 [...] 08-9-Pages
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lvga1904.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/bidaultjesaistout.jpg
 
Dans un registre plus « pointu »,  Fernand BIDAULT est peut être l’inventeur des « stats » dont les reportages télé nous inondent… pour preuve, ce traitement jusqu’alors inédit de la finale du Championnat 1907 opposant le Stade Bordelais UC au Stade Français (14-3 pour les Acquitains http://www.finalesrugby.com/match.asp?idMatch=16 ) :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/bidaultstats1907.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/bidaulttoitdustade1907.jpg
 
Pour réaliser ce document, Fernand BIDAULT et son compère Marcel MARTIN, journaliste Bordelais, étaient monté sur le toit du Stade du Bouscat (près de Bordeaux) ! Cette silhouette est la seule photo que je possède de lui (normal, les journalistes sont du mauvais côté de l’appareil…). Si quelqu’un pouvait nous trouver son portrait ?
 
Au plan technique, vous noterez (agrandissement ici : http://farm1.static.flickr.com/96/ [...] 4ef3_o.jpg ) que ce match a compté 80 mêlées (pas de rucks à l’époque : tout placage sans transmission de balle s’enchaine par une mêlée…) et autant  (89…) de touches (on pouvait alors taper directement en touche depuis n’importe où du terrain… ). A se demander combien de temps de jeu effectif comptait une partie de nos anciens…
 
Pas moins de 19 internationaux (présents ou à venir) sur la pelouse pour rappeler la domination de ces deux « Stades » sur cette décennie ovale… dont deux Morts pour la France : les Bordelais Marc GIACCARDY et LACASSAGNE.
 
En écrivant ces lignes, je réalise que ma liste d’internationaux MPF (http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t84471 ) est incomplète… il manque (au moins…) LACASSAGNE…  En croisant les sources, je m’aperçois que le cas de LACASSAGNE est un poil compliqué ... sa fiche FFR, elle même tirée de « l’Encyclopédie » de Bodis et Laffont, indique : « Des sources le donnent tombé à l'ennemi  pendant la 1ère Guerre Mondiale. Mais les  certitudes manquent. S'agit-il d'Henri Lacassagne ? Trouva-t-il la mort dans un accident d'avion à la fin du conflit?  Ou mourut-il bien après, à Créteil en 1966 ».  
 
Toutefois, les explications proposées par Wikipedia (ébauche http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Lacassagne) semblent documentées et convaincantes, et sont corroborées par cet article du Miroir des Sports du 11 novembre 1925 http://www.finalesrugby.com/affich [...] ument=1374. Wikipedia nous indique :
 

Citation :

En réalité, Henri LACASSAGNE (Pierre Jean Henri pour l'état civil) est né le 27/12/1883 à Viella (Gers), a fait ses études secondaires au lycée Montaigne de Bordeaux où il a passé son baccalauréat en 1901 et découvert le rugby, un sport qu'il affectionnait particulièrement et dans lequel il excellait. Pendant les vacances scolaires il revenait dans son village et entraînait l'équipe de rugby qu'il y avait organisée. Après avoir fait son service militaire au 344ème à Bordeaux, poursuivi des études de commerce, et tenté une expérience sans lendemain en Amérique du Sud, il s'est établi à Nantes où il prit une participation dans une maison d'articles de sport (la maison Coutes et compagnie) et où il résida jusqu'en 1914.
 
Pendant la guerre de 1914-1918, après une première blessure et une longue convalescence, il a été affecté en 1917 à l'école de tir aérien de Cazaux, puis à la 46ème escadrille du 2ème groupe d'aviation en tant que mitrailleur et s'y est couvert de gloire. En effet, une première citation à l'ordre de l'Armée dit de lui "Excellent mitrailleur, d'un courage et d'un sang-froid au dessus de tout éloge, grièvement blessé au cours d'un combat contre 15 avions ennemis, a bravement surmonté sa douleur et, par la précision de son tir, permis aux appareils qu'il protégeait de continuer sa mission."(Ordre général n° 9000 du 12 août 1918). Hélas, le 14 septembre 1918 à 9 heures un quart (d'après la lettre écrite à sa veuve par son lieutenant), dans le ciel de Saint-Benoît (Haute-Marne), a lieu un combat aérien au cours duquel il reçoit une première balle dans la poitrine. Cette première blessure n'est pas mortelle puisqu'il continue à mitrailler l'avion ennemi qui va s'enflammer et s'écraser au sol, mais une seconde rafale tirée d'un autre avion allemand l'atteint cette fois-ci à la tête, et lorsque le pilote, indemne, réussit à poser son appareil à Saint-Mihiel (Meuse), son coéquipier avait cessé de vivre. Deux mois après cette mort glorieuse, le Général PÉTAIN décernait une seconde citation à l'ordre de l'Armée au sergent-major LACASSAGNE Pierre Henri, du 59ème régiment d'infanterie, mitrailleur en avion C.46 : "Excellent mitrailleur, d'un courage et d'une adresse remarquables. Le 14 septembre 1918, au cours d'une mission de protection de bombardement particulièrement difficile, a engagé vaillamment la lutte contre 7 monoplaces ennemis et a abattu l'un de ses adversaires. A été peu après atteint très gravement. Une blessure antérieure. Une citation." (Ordre général n° 10812 du 23 octobre 1918).
 
Après la guerre, le village de Viella honorait la mémoire de son héros en donnant son nom au premier terrain de sport de la commune


 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lacassagnempf.jpg
 
Au plan sportif, Henri LACASSAGNE montre un superbe palmarès : champion avec Bordeaux en 1904, 1905, 1906 et 1907, finaliste en 1908 – contre le SF… - . Il compte au nombre des premiers internationaux (carte d’international n°9…  sur laquelle il se prénomme  « André »… d’où les confusions… ) retenus pour le France – Nouvelle Zélande inaugural du 1er janvier 1906.
 
Après ses années SBUC, LACASSAGNE s’installe professionnellement à Nantes où il jouera (avec ses anciens coéquipiers Laporte, Thil, Hourdebaight) sous les couleurs (rouge, vert, blanc…) du Stade Nantais. Il pose ici (médiocre photo du journal "Plein Air"...) en 1911 aux côtés de son capitaine Percy Bush, « superstar » Galloise  du début du siècle, et unique international Britannique à avoir rejoint notre championnat avant l’ère moderne ! La photo de droite (carte postale) est meilleure mais, à votre avis, où est Lacassagne ? 2eme debout à gauche ? (photo haute déf : http://www.flickr.com/photos/rugby [...] otostream/ )
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/snuc1911.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/snuchires.jpg
 
@+
 
 
Post-scriptum : ce billet est déjà bien long... mais il faut que je rajoute ces quelques lignes de Fernand BIDAULT. De fait, j'ai appris sa disparition durant le conflit au détour d'un livre récent (« Rugby en toutes lettres », Atlantica). BIDAULT y évoque, en 1912, ces jeunes femmes amatrices de rugby... et des joueurs... Les anciens joueurs qui passent par ici pourront s'y reconnaître !
 

Citation :

« Elle est exaltée, frénétique, partiale jusqu’à l’extravagance. Elle ne rate pas une partie. Elle a adopté le club de son ou de ses amis ; juchée sur une chaise, elle répand en conseils héroïques : « Rentre-z’y dans le chou ! Te laisse pas faire, Marcel !… Crève-le, c’t’asticot-là, mon Jules !… ». Selon la couleur chère à son cœur, elle acclamera Guillemin le Massacreur, orgueil des bleu-ciel-et-blanc (Racing Club de France), ou le massif Redelsperger, le poids lourd des bleus-et-rouge (Stade Français) ; ou encore le colossal Cadenat, Tartarin des noir-et-blanc (SCUF)… Au coup de sifflet final, elle se précipitera pour embrasser son Jules ou son Marcel sur la ligne de touche. Le baiser sur la touche est le meilleur, au dire des poètes. »


 
 
edit 10/5 des détails supplémentaires sur la bio de Henri Lacassagne ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Discu [...] Lacassagne dans "l'arrière boutique" de Wikipedia, où le contributeur indique ses sources, qui paraissent fiables, entre Gers et Meuse. Merci à lui ! J'ai profité de ce passage chez Wikipedia pour y ajouter sa photo avec l'Equipe de France lors de ce fameux France-All Blacks de 1906 (zoom de http://www.flickr.com/photos/rugby [...] otostream/ )
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lacassagne%201906.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par rugby-pioneers le 10-05-2011 à 17:56:06

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87156
peyo
Posté le 10-05-2011 à 15:48:37  profilanswer
 

Bonjour Fréderic
Un grand merci pour toutes ces informations et ces anectodes
Bonne journée depuis la Côte Basque où le BO s'est mis au vert pour son match de barrage
Amicalement
Peyo
 [:peyo]

n°87180
zelaian
... sur le plateau
Posté le 10-05-2011 à 22:43:39  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Merci Frédéric.
Sur la liste des internationaux MPF, il convient d'ajouter aussi Albert EUTROPE, mentionné plus haut.
 
l'article du Miroir des Sports du 11 novembre 1925 mentionne le ministre Camille CHAUTEMPS.
un CHAUTEMPS, du RCF, a été sélectionné en 1905 pour le match (non officiel) contre BECTIVE RANGERS.
Plutôt que Camille, BODIS et LAFOND pensent qu'il s'agit de son frère Maurice.
Celui-ci est MPF le 22 août 1914 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/chautemps.jpg
 
Une avenue de Montargis porte son nom (à moins qu'il ne s'agisse d'un homonyme)
 
à+


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87182
rugby-pion​eers
Posté le 10-05-2011 à 23:40:22  profilanswer
 

zelaian a écrit :


Sur la liste des internationaux MPF, il convient d'ajouter aussi Albert EUTROPE, mentionné plus haut.


 
Corrigé, merci !
 
Pour l'anecdote, le match de mars 1905 opposant une bonne sélection Française (9 internationaux à venir dans la compo) aux Bective Rangers de Dublin marque la toute première apparition du Coq dans notre symbolique sportive...  
 
On avait bien creusé la question avec mon camarade Benoît qui ré-édite des jolis maillots anciens (pub!! c'est ici http://www.sports-depoque.com/rugb [...] r_coq.html)... le plus difficile était de déterminer la couleur du volatile : heureusement, quelques lignes de Georges Pastre dans "Les Capes du Matin" nous confirmèrent que le coq était était rouge...
 
J'ai dans mes cartons le reportage paru dans "La Vie Au Grand Air" et cette photo un peu passée de Christian VAREILLES, l'aillier du Stade Français... à comparer avec le maillot moderne !
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/france1905.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/vareilles2.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/coq1905c.jpg
 
PS : l'équipe Française  
arrière H.Marescal (SF)
3/4 G.Lane, Martinet, Chautemps (RCF) et Ch.Vareilles (SF)
demis Ch.Gondoin (RCF) G.de Talancé (SF)
avants P.C.Chapuis (RCF - cap) A.H.Muhr (RCF) G.Jerome, S.A.Verges, P.Gaudermen, E.Hadley (SF), Cessieux (FCLyon), H.Neyreneuf (SCUF)


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87183
Jean RIOTT​E
Posté le 11-05-2011 à 00:24:33  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
En poursuivant mes recherches sur le 49ème RI de BAYONNE, j'ai trouvé la citation à l'ordre du 18ème Corps d'Armée qui valut à Emmanuel IGUINIZ
la Croix de Guerre 14-18:
" Le 20 septembre 1914 a vigoureusement entraîné à l'assaut d'une tranchée sa section privée de son chef et dont il avait pris le commandement. A occupé cette tranchée et s'y est maintenu sous un feu violent d'artillerie. A été mortellement frappé au cours de l'action".
Cordialement.
Jean RIOTTE

n°87596
zelaian
... sur le plateau
Posté le 29-05-2011 à 18:18:59  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Frédéric a publié sur son espace flickr cette photo de l'équipe de rugby de l'Ecole des Arts et Métiers de Chalons sur Marne :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/chalons%2011-5.jpg
(http://www.flickr.com/photos/rugby [...] hotostream)
 
2 joueurs de cette équipe sont MPF.
 
Henri BANDERIER, de la Promo 1909 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/banderier.jpg
 
et Marcel TOULOUZE, de la Promo 1910 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/toulouze.jpg
 
Ce dernier à Craonnelle, comme un peu plus d'un an auparavant son aîné de l'école d'Angers POEYDEBASQUE (Promo 1908), l'international de l'Aviron Bayonnais.
 
A travers eux, une pensée pour tous les Gadz'Arts MPF.
 
cordialement.


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87657
zelaian
... sur le plateau
Posté le 31-05-2011 à 23:08:21  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
En poursuivant mes recherches du côté de Mont de Marsan, j'ai trouvé cette brochure, très intéressante, sur le Lycée Victor Duruy dans la grande guerre :
 
http://lyceeduruy.fr/wp-content/up [...] ochure.pdf
 
On y retrouve, parmi les anciens du lycée MPF, plusieurs joueurs de l'équipe des "Boutons d'Or", championne de France interscolaire 1913, dont Jean LOUSTAU également capitaine du Stade Montois :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/loustau.jpg
 
Un stade de sa ville porte son nom.
 
Autre ancien des Boutons d'Or, puis du SBUC, Henri TACHOIRES, déjà évoqué plus haut dans ce fil :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/tachoires.jpg
 
La confusion de Bodis et Lafond s'explique : il avait un frère prénommé Jean ( voir l'historique du Stade Montois :http://www.stade-montois.org/index [...] historique) lequel est sans doute le demi de mêlée champion de France 1909.
 
Par contre, c'est certainement Henri qui figure à l'arrière dans la composition du SBUC demi finaliste 1912 contre le Racing.
Il est par la suite sélectionné dans les Possibles pour le match joué à Hardoy (voir également plus haut)
Dans l'Aéro, il est appelé "Tachoires jeune" (ce qui était habituel pour distinguer 2 frères)
 
Les grandes équipes ne meurent jamais : le vieux Stade Bordelais, aujourd'hui associé à Bègles, rejoint l'an prochain l'élite du rugby français.
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87659
rugby-pion​eers
Posté le 31-05-2011 à 23:46:32  profilanswer
 

Bonjour Denis, Bonjour à tous,
 
Intéressante brochure... j'aurais bien aimé en lire une semblable sur les aînés de mon lycée (Lycée Hoche à Versailles... si jamais un jour pareille brochure paraissait et que les moteurs de recherche fassent lire ces lignes à leurs auteurs...).  
 
Ce Lycée Victor Duruy était apparemment une belle pépinière à rugbymen !
 
J'avais repéré quelques photos (non datées) sur Delcampe il y a peu que je reproduis ici...  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/montdemarsan.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/boutonsdor.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/boutonsdorback.jpg
 
Sincèrement


Message édité par rugby-pioneers le 31-05-2011 à 23:48:51

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87703
zelaian
... sur le plateau
Posté le 03-06-2011 à 15:17:17  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Après un détour par les Landes, retour vers la Capitale du Rugby.
Le Stade Toulousain se prépare pour sa 25e finale, dont 17 gagnées.
La première fut perdue contre le SBUC en 1909.
 
De l'équipe finaliste, outre Moulines déjà cité, un autre joueur est MPF, Gaston Serisé :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/serise.jpg
 
Le capitaine Fabregat, ainsi que Pujol, avaient déjà disputé la finale 1903, perdue contre le Stade Français sous les couleurs du SOET qui préfigurait le Stade, créé en 1907 par fusion avec le Véto Sports auquel appartenait Serisé.
 
Sur la liste des stadistes MPF donnée plus haut par Frédéric, on trouve un BONGRAS (sans prénom), sans doute le même que le 3/4 centre du SOET de 1903.
Déception : pas de Bongras sur MDH, mais il en existe un, prénommé Albert, qui figure sur le MAM du Stade de Sapiac (voir plus haut également).
Il y a des chances qu'il s'agisse du même.
 
Je continue les recherches sur les Stadistes MPF.
 
à bientôt.


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87717
zelaian
... sur le plateau
Posté le 04-06-2011 à 13:42:38  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Au Stade, il n'y a pas que l'équipe I.
Les équipes II et III ont également conquis le titre de champion de France.
Voici un joueur de l'équipe II MPF, originaire du Tarn et Garonne, Emile Boué :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/boue.jpg
 
Il avait joué auparavant à l'US Montauban (il figure sur le MAM de Sapiac) :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/sapiac003.jpg
 
Voir cet article :
 
http://chamois.canalblog.com/archi [...] 92972.html
 
(Larrazet est un petit village à quelques kilomètres de Beaumont de Lomagne, d'où est originaire Max Barrau, international des annéres 70)
 
à bientôt
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87722
zelaian
... sur le plateau
Posté le 04-06-2011 à 16:06:15  profilanswer
 


Egalement sur le blog du "Chamois", cet article sur une autre Stadiste, Pierre Maltête :
 
http://chamois.canalblog.com/archi [...] 57938.html
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/maltete.jpg
 
Athlète complet, il est plusieurs fois cité par Voivenel dans "Avec la 67e DR", publié dans la revue l'Archer (http://gallica.bnf.fr/searchInPeri [...] te&lang=FR)
 
Voir également l'hebdomadaire Rugby : http://gallica.bnf.fr/searchInPeri [...] te&lang=FR
 
Instituteur, il figure sur la plaque commémorative de l'Ecole Normale de Toulouse : http://www.memorial-genweb.org/~me [...] =&debut=50, ainsi que son coéquipier BARRAU (déjà évoqué)
 
à bientôt
 
 
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87761
zelaian
... sur le plateau
Posté le 06-06-2011 à 23:03:51  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Au nombre des Stadistes tombés au champ d'honneur, Voivenel mentionne (p113 de Mon Beau Rugby) l'ouvreur anglais MINAHAM.
Celui-ci figure dans l'équipe finaliste du championnat des Pyrénées 1911, perdue contre le Stadoceste Tarbais à Sapiac, et aurait durant son passage contribué à l'évolution du jeu d'attaque des Toulousains.
En décembre 1912, il revient à Toulouse pour un match amical à la tête des Middlands Wanderers (source l'Aéro).
 
Je n'ai trouvé aucune autre information concernant ce joueur.
Existe-t-il un équivalent britannique à Mémoire des Hommes pour rechercher un soldat tué durant la guerre ?
 
En vous remerciant de votre aide sur ce sujet.
 
Cordialement.


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87762
valier
Posté le 06-06-2011 à 23:13:49  profilanswer
 

Bonsoir,
Ca existe : http://www.cwgc.org/debt_of_honour.asp?menuid=14. mais je n'y trouve aucun Minaham.  :(  
 
Jacques


---------------
Un Homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom.
n°87763
rugby-pion​eers
Posté le 07-06-2011 à 02:35:12  profilanswer
 

zelaian a écrit :


Au nombre des Stadistes tombés au champ d'honneur, Voivenel mentionne (p113 de Mon Beau Rugby) l'ouvreur anglais MINAHAM.


 
Bonjour,  
 
J'avais également repéré ce nom dans cet exemplaire de "Rugby" du 7 octobre 1916 (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5748360k/f3), où l'on évoque la disparition du Lt Reginald MINNAHAM le 25 juillet 1916. L'article mentionne aussi son oncle J-B MINNAHAM "très estimé manager des diverses teams anglais".
 
J'avais demandé des précisions à mon "honorable correspondant" au Musée du Rugby de Twickenham (NB: la personne qui a partagé ce beau document avec nous http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t82701 ) : le nom exact est MINAHAN.
 
Je ne sais pas grand chose (i.e.: rien...) sur Reginald MINAHAN, si ce n'est que sa fiche à la Commonwealth War Graves Commission est ici : http://www.cwgc.org/search/SearchR [...] &send.y=10
 
Au détour d'un dossier, on pouvait lire que son oncle J-B MINAHAN était un "officiel" des East Midlands (Northampton)
 

Citation :

His name was actually James Bernard Minahan and he was known as Jimmy.  He served as Secretary of the East Midlands rugby side from 1903 to 1934 and he served on the Rugby Football Union Committee as the East Midlands representative from 1920-21 until his death in November 1941.  His death was recorded in the Minutes of the Annual General Meeting of the RFU Committee on 22 June 1945.  He was born in Ireland and lived in Gloucestershire for some years, being present at the first match played by Gloucester at Kingsholm in 1891, before shifting his job in the postal service (and his involvement in rugby) to Northampton where the East Midlands rugby side was based.  He wrote a long article just before he retired as Secretary for the programme of the 1934 County Championship final between East Midlands and Gloucestershire which I will send to you.  East Midlands won the match and the author of the history of 125 years of Northampton Rugby published in 2005 wrote:
 
“The Championship success was the crowning glory for Minahan, who seems to have been years ahead of his time as an administrator.  Always resplendent in bowler hat and spats, Minahan was a genial, lovable Irishman, who had a passion for rugby.”


 
Je ne connais pas toute l'histoire des relations entre le Stade Toulousain et les MINAHAN, mais je pense que l'affaire commence le 19 avril 1908 quand le nouvellement créé "Stade Toulousain" joue l'un de ses premiers matches internationaux (le premier ??) contre les East Midlands dans le non moins nouveau Stade des Ponts Jumeaux (inauguré en novembre 1907). En plus les anglais ont l'amabilité de perdre 23 à 12 (7 essais pour le Stade!). Je suis même prêt à prendre le pari que Reginald MINAHAN était du voyage... (bref, une visite aux archives du ST s'impose !!)
 
J'aime beaucoup ces clichés pris pendant le match... de l'ambiance, de l'action, du jeu... et surtout deux grands joueurs mort pour leur pays : Alfred Mayssonnié (déjà évoqué dans nos lignes) et (le futur Lt Colonel) Edgar Mobbs, tombé près de Ypres en 1917, célèbre pour avoir créé et commandé le "Mobbs Own" bataillon composé exclusivement de "sportsmen"... (lisez ces pages qui lui consacrées http://www.roll-of-honour.com/Nort [...] Mobbs.html et http://en.wikipedia.org/wiki/Edgar_Mobbs )
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ST1.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ST2.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/ST3.jpg
 
Mobbs (photo : permission du site "roll of honour" http://www.roll-of-honour.com/) et "Meysso"
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/Mobbs.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/meysso.jpg
 
Teasing à propos des rugbymen britanniques morts au combat... il faudra que je vous présente ce livre de 500 pages au titre explicite...
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/yorkshire.jpg
 
Bonne nuit !


Message édité par rugby-pioneers le 18-10-2011 à 22:51:39

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87764
rugby-pion​eers
Posté le 07-06-2011 à 03:16:30  profilanswer
 

zelaian a écrit :


En décembre 1912, il revient à Toulouse pour un match amical à la tête des Middlands Wanderers.


 
Post-Scriptum : les équipes anglaises prennent parfois le nom de "Wanderers", les "Vagabonds", quand elles partent en tournée "non officielle", ou bien si leur effectif est un peu hétéroclite (comprendre : peu de joueurs de l'équipe première !)


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87792
encyclo
Posté le 09-06-2011 à 18:14:05  profilanswer
 

La photo de Lacassagne qui illustre votre message et l'article de Wikipedia me parait être en fait celle de son coéquipier bordelais Jacques Dufourcq. Cette impression est corroborée par les autres photos de Lacassagne présentes sur votre site www.pioneer.com. Par ailleurs grâce au travail de Jean Nizard rapporté par Yves Talfer, il semble que l'on puisse mettre un terme aux conjectures biographiques du demi de mêlée de lapremière équipe de France. Ainsi après celle d'Albert Eutrope, ce serait la seconde biographie réalisée grâce à ces pages! Merci à elles et à leur promotteur.
 

rugby-pioneers a écrit :

Bonjour,
 
D'une lecture à l'autre, je viens de trouver un autre "pionnier" du rugby tombé au champ d'honneur. Et pour une fois, il ne s'agit pas d'un joueur... mais de Fernand BIDAULT, journaliste et principale "plume" rugby de "La Vie Au Grand Air", le grand hebdomadaire sportif de ce début de siècle.
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ultmpf.jpg http://images.mesdiscussions.net/p [...] vains1.jpg
 
Sa carrière littéraire m'est inconnue (rien sur Gallica, ni Abebooks...), mais devait être suffisamment appréciée pour que l'homme bénéficiât d'une notice biographique dans l'imposante "Anthologie des Ecrivains Morts à la Guerre" dont on parle ici sur le forum http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 7399_1.htm. On y apprend (source : ce site http://andrebourgeois.fr/ecrivains [...] guerre.htm ) que Fernand BIDAULT naquit à Orléans le 28/2/1879 où il fit ses études (second au concours général de philosophie en 1898), avant de prolonger sa scolarité au Lycée Michelet puis à la Sorbonne. Il publia divers essais dont plusieurs consacrés au sport. Incorporé au 331eme R.I., il fut blessé à Vauquois (Meuse) le 29 octobre 1914. Il fut ensuite transféré à l'hôpital de Neufchâteau puis à Mâcon où une erreur de soins causa sa mort.
 
nota : les lieu de son décès relaté dans "l'Anthologie..." n'est pas celui de sa fiche MPF... espérons qu'il n'y a pas de confusion...
 
re-nota : je viens de lire et d’apprendre ce que furent les combats à Vauquois… brr…
 
Dans "La Vie Au Grand Air", la signature de Fernand BIDAULT accompagne presque tous les comptes-rendus du championnat de Paris, des grands matchs du Championnat de France ou des premières rencontres internationales. Il écrit aussi des articles plus « vulgarisateurs » ou « pédagogiques » dans la presse généraliste pour faire connaître son sport favori. Je vous recommande la lecture de cet article  de 9 pages copieusement illustrées dans la revue « Je Sais Tout » de février 1908 que j’ai mis en ligne ici: http://www.scribd.com/doc/33424904 [...] 08-9-Pages
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ga1904.jpg http://images.mesdiscussions.net/p [...] istout.jpg
 
Dans un registre plus « pointu »,  Fernand BIDAULT est peut être l’inventeur des « stats » dont les reportages télé nous inondent… pour preuve, ce traitement jusqu’alors inédit de la finale du Championnat 1907 opposant le Stade Bordelais UC au Stade Français (14-3 pour les Acquitains http://www.finalesrugby.com/match.asp?idMatch=16 ) :
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ts1907.jpg http://images.mesdiscussions.net/p [...] de1907.jpg
 
Pour réaliser ce document, Fernand BIDAULT et son compère Marcel MARTIN, journaliste Bordelais, étaient monté sur le toit du Stade du Bouscat (près de Bordeaux) ! Cette silhouette est la seule photo que je possède de lui (normal, les journalistes sont du mauvais côté de l’appareil…). Si quelqu’un pouvait nous trouver son portrait ?
 
Au plan technique, vous noterez (agrandissement ici : http://farm1.static.flickr.com/96/ [...] 4ef3_o.jpg ) que ce match a compté 80 mêlées (pas de rucks à l’époque : tout placage sans transmission de balle s’enchaine par une mêlée…) et autant  (89…) de touches (on pouvait alors taper directement en touche depuis n’importe où du terrain… ). A se demander combien de temps de jeu effectif comptait une partie de nos anciens…
 
Pas moins de 19 internationaux (présents ou à venir) sur la pelouse pour rappeler la domination de ces deux « Stades » sur cette décennie ovale… dont deux Morts pour la France : les Bordelais Marc GIACCARDY et LACASSAGNE.
 
En écrivant ces lignes, je réalise que ma liste d’internationaux MPF (http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t84471 ) est incomplète… il manque (au moins…) LACASSAGNE…  En croisant les sources, je m’aperçois que le cas de LACASSAGNE est un poil compliqué ... sa fiche FFR, elle même tirée de « l’Encyclopédie » de Bodis et Laffont, indique : « Des sources le donnent tombé à l'ennemi  pendant la 1ère Guerre Mondiale. Mais les  certitudes manquent. S'agit-il d'Henri Lacassagne ? Trouva-t-il la mort dans un accident d'avion à la fin du conflit?  Ou mourut-il bien après, à Créteil en 1966 ».  
 
Toutefois, les explications proposées par Wikipedia (ébauche http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Lacassagne) semblent documentées et convaincantes, et sont corroborées par cet article du Miroir des Sports du 11 novembre 1925 http://www.finalesrugby.com/affich [...] ument=1374. Wikipedia nous indique :
 

Citation :

En réalité, Henri LACASSAGNE (Pierre Jean Henri pour l'état civil) est né le 27/12/1883 à Viella (Gers), a fait ses études secondaires au lycée Montaigne de Bordeaux où il a passé son baccalauréat en 1901 et découvert le rugby, un sport qu'il affectionnait particulièrement et dans lequel il excellait. Pendant les vacances scolaires il revenait dans son village et entraînait l'équipe de rugby qu'il y avait organisée. Après avoir fait son service militaire au 344ème à Bordeaux, poursuivi des études de commerce, et tenté une expérience sans lendemain en Amérique du Sud, il s'est établi à Nantes où il prit une participation dans une maison d'articles de sport (la maison Coutes et compagnie) et où il résida jusqu'en 1914.
 
Pendant la guerre de 1914-1918, après une première blessure et une longue convalescence, il a été affecté en 1917 à l'école de tir aérien de Cazaux, puis à la 46ème escadrille du 2ème groupe d'aviation en tant que mitrailleur et s'y est couvert de gloire. En effet, une première citation à l'ordre de l'Armée dit de lui "Excellent mitrailleur, d'un courage et d'un sang-froid au dessus de tout éloge, grièvement blessé au cours d'un combat contre 15 avions ennemis, a bravement surmonté sa douleur et, par la précision de son tir, permis aux appareils qu'il protégeait de continuer sa mission."(Ordre général n° 9000 du 12 août 1918). Hélas, le 14 septembre 1918 à 9 heures un quart (d'après la lettre écrite à sa veuve par son lieutenant), dans le ciel de Saint-Benoît (Haute-Marne), a lieu un combat aérien au cours duquel il reçoit une première balle dans la poitrine. Cette première blessure n'est pas mortelle puisqu'il continue à mitrailler l'avion ennemi qui va s'enflammer et s'écraser au sol, mais une seconde rafale tirée d'un autre avion allemand l'atteint cette fois-ci à la tête, et lorsque le pilote, indemne, réussit à poser son appareil à Saint-Mihiel (Meuse), son coéquipier avait cessé de vivre. Deux mois après cette mort glorieuse, le Général PÉTAIN décernait une seconde citation à l'ordre de l'Armée au sergent-major LACASSAGNE Pierre Henri, du 59ème régiment d'infanterie, mitrailleur en avion C.46 : "Excellent mitrailleur, d'un courage et d'une adresse remarquables. Le 14 septembre 1918, au cours d'une mission de protection de bombardement particulièrement difficile, a engagé vaillamment la lutte contre 7 monoplaces ennemis et a abattu l'un de ses adversaires. A été peu après atteint très gravement. Une blessure antérieure. Une citation." (Ordre général n° 10812 du 23 octobre 1918).
 
Après la guerre, le village de Viella honorait la mémoire de son héros en donnant son nom au premier terrain de sport de la commune


 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] gnempf.jpg
 
Au plan sportif, Henri LACASSAGNE montre un superbe palmarès : champion avec Bordeaux en 1904, 1905, 1906 et 1907, finaliste en 1908 – contre le SF… - . Il compte au nombre des premiers internationaux (carte d’international n°9…  sur laquelle il se prénomme  « André »… d’où les confusions… ) retenus pour le France – Nouvelle Zélande inaugural du 1er janvier 1906.
 
Après ses années SBUC, LACASSAGNE s’installe professionnellement à Nantes où il jouera (avec ses anciens coéquipiers Laporte, Thil, Hourdebaight) sous les couleurs (rouge, vert, blanc…) du Stade Nantais. Il pose ici (médiocre photo du journal "Plein Air"...) en 1911 aux côtés de son capitaine Percy Bush, « superstar » Galloise  du début du siècle, et unique international Britannique à avoir rejoint notre championnat avant l’ère moderne ! La photo de droite (carte postale) est meilleure mais, à votre avis, où est Lacassagne ? 2eme debout à gauche ? (photo haute déf : http://www.flickr.com/photos/rugby [...] otostream/ )
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] uc1911.jpg http://images.mesdiscussions.net/p [...] chires.jpg
 
@+
 
 
Post-scriptum : ce billet est déjà bien long... mais il faut que je rajoute ces quelques lignes de Fernand BIDAULT. De fait, j'ai appris sa disparition durant le conflit au détour d'un livre récent (« Rugby en toutes lettres », Atlantica). BIDAULT y évoque, en 1912, ces jeunes femmes amatrices de rugby... et des joueurs... Les anciens joueurs qui passent par ici pourront s'y reconnaître !
 

Citation :

« Elle est exaltée, frénétique, partiale jusqu’à l’extravagance. Elle ne rate pas une partie. Elle a adopté le club de son ou de ses amis ; juchée sur une chaise, elle répand en conseils héroïques : « Rentre-z’y dans le chou ! Te laisse pas faire, Marcel !… Crève-le, c’t’asticot-là, mon Jules !… ». Selon la couleur chère à son cœur, elle acclamera Guillemin le Massacreur, orgueil des bleu-ciel-et-blanc (Racing Club de France), ou le massif Redelsperger, le poids lourd des bleus-et-rouge (Stade Français) ; ou encore le colossal Cadenat, Tartarin des noir-et-blanc (SCUF)… Au coup de sifflet final, elle se précipitera pour embrasser son Jules ou son Marcel sur la ligne de touche. Le baiser sur la touche est le meilleur, au dire des poètes. »


 
 
edit 10/5 des détails supplémentaires sur la bio de Henri Lacassagne ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Discu [...] Lacassagne dans "l'arrière boutique" de Wikipedia, où le contributeur indique ses sources, qui paraissent fiables, entre Gers et Meuse. Merci à lui ! J'ai profité de ce passage chez Wikipedia pour y ajouter sa photo avec l'Equipe de France lors de ce fameux France-All Blacks de 1906 (zoom de http://www.flickr.com/photos/rugby [...] otostream/ )
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] e 1906.jpg


n°87793
rugby-pion​eers
Posté le 09-06-2011 à 18:34:25  profilanswer
 

encyclo a écrit :

La photo de Lacassagne qui illustre votre message et l'article de Wikipedia me parait être en fait celle de son coéquipier bordelais Jacques Dufourcq.


 
Bonjour encyclo, bonjour à tous,
 
La photo de Lacassagne que j'ai mis sur Wikipedia et ce forum me parait fiable : je l'ai tiré de ce cliché où tous les joueurs de 1906 sont identifiés, y compris aussi Dufourq.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/france1906.jpg
(photo: http://www.flickr.com/photos/rugby [...] otostream/ )
 
Sinon, j'en ai une autre, joueur à Nantes, 1911...
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lacassagne.jpg
 
Sincèrement
 


---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87797
zelaian
... sur le plateau
Posté le 09-06-2011 à 22:13:05  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Merci (en particulier à Frédéric) pour les réponses à ma question concernant MINAHAN (et non M donc).
Je m'aperçois que dans l'article de l'Aéro annonçant le match ST/Middlands W, c'est sans doute l'oncle dirigeant qui est cité.
 
Un Henri LACCASSAGNE (avec 2 C) figure sur la liste des Stadistes MPF.
Je pense qu'il doit s'agir du même. En effet, pas de Laccassagne sur MDH, donc certainement erreur d'orthographe.
Rien d'étonnant à ce qu'un Gersois ait joué au Stade Toulousain, ou peut-être un de ses clubs "ancêtres" avant 1907.
 
à vérifier.
 
cordialement.


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87812
encyclo
Posté le 10-06-2011 à 14:49:01  profilanswer
 

Lacassagne ou Dufourcq? J'avoue que la question se pose. En faveur de Lacassagne, il n'y a que la légende de la photo qui figure sur le site www.rugby-pioneers.com sous le titre "France New Zealand 1906".
En faveur de Dufourcq, les références sont nombreuses, à savoir, la légende d'une photo du XV de France opposée à la Nouvelle-Zélande le 1er janvier 1906, que je possède mais que je n'ai pas été capable d'insérer dans cette réponse, parue dans "la fabuleuse histoire du XV de France" de Jacques Carducci, Editions ODIL, 1979, ainsi que l'absence de ressemblance avec la photo légendée Lacassagne SNUC. Plusieurs autres photos de Lacassagne (France - Angleterre 1907, site de la FFR) ne ressemblent en rien au Lacassagne de la première photo, alors que celle du dernier à gauche est celle qui identifie Dufourcq, sur le site de la FFR.
En ce qui me concerne, je crois qu'il y a eu une inversion entre Lacassagne et Dufourcq sur le premier cliché, mais je peux avoir tort.
 
 
 
[img]

rugby-pioneers a écrit :


 
Bonjour encyclo, bonjour à tous,
 
La photo de Lacassagne que j'ai mis sur Wikipedia et ce forum me parait fiable : je l'ai tiré de ce cliché où tous les joueurs de 1906 sont identifiés, y compris aussi Dufourq.
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ce1906.jpg
(photo: http://www.flickr.com/photos/rugby [...] otostream/ )
 
Sinon, j'en ai une autre, joueur à Nantes, 1911...
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] ssagne.jpg
 
Sincèrement
 


n°87819
zelaian
... sur le plateau
Posté le 10-06-2011 à 21:20:12  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Une photo tirée de "La Fabuleuse Histoire du Rugby" (Henri Garcia, Ed° ODIL) sans doute la même que celle mentionnée par encyclo :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/FranceNZ1906.jpg
 
Duffourcq et Lacassagne sont effectivement inversés par rapport à la photo de Frédéric (même disposition mais sous un autre angle)
La moustache en moins, Lacassagne est ici plus ressemblant avec le médaillon du SNUC.
 
L'hypothèse émise par encyclo parait donc être la bonne.
 
cordialement


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87832
rugby-pion​eers
Posté le 11-06-2011 à 23:40:27  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Denis, encyclo : un point pour vous... Bien vu !
 
Ah ! on n'est pas aidé par ces rédacteurs qui écorchent l'orthographe des noms et se trompent en rédigeant les légendes...
 
Je viens de farfouiller mes photos (un jour je prendrai une année sabbatique pour tout bien scanner et tout bien indexer...) pour trouver deux bonnes photos du SBUC avec nos deux protagonistes... et d'autres têtes connues dans ce fil.
 
En haut, équipe vers 1907. Photo haute def : http://farm1.static.flickr.com/173 [...] c097_o.jpg
En bas, équipe vers 1908. Photo haute def : http://farm6.static.flickr.com/508 [...] bdeb_o.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/SBUC1906small.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/SBUC19071908small.jpg
 
De cette dernière photo, voici les portraits de Duffourcq (que j'ai vu aussi écrit "Dufourcq" et "Duffourc" ) et Lacassagne (aux côtés de Marc Giaccardy)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/duffourc.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lacassagne1.jpg
 
Bon, faudra aussi que j'aille changer le cliché sur Wikipedia... et rédiger quelques mots sur Gaston Lane : le dernier international à qui nous n'ayons pas rendu hommage.
 
Sincèrement


Message édité par rugby-pioneers le 11-06-2011 à 23:48:29

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87833
J.Dauge
Posté le 12-06-2011 à 09:36:17  profilanswer
 

Bonjour
 
L’hommage de Didier Blanc à son Grand-oncle décédé durant le conflit.
 Une famille intimement liée au Rugby et à sa ville Montauban.
 
Henri Blanc un Sapiacain dans l’enfer des tranchées.
 
Le lien : http://memoire82.fr/archives/480

n°87839
zelaian
... sur le plateau
Posté le 12-06-2011 à 16:42:57  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Merci pour ce bel hommage.
J'en profite pour y associer 3 de ses coéquipiers, Champions de France de 2e série en 1909 avec lui :
Camille ARQUIE, Raymond DUMONS et Paul PANDELE.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/arquie.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/dumons.jpg
 
Il y a 2 Paul Pandelé sur MDH, tous 2 originaires du Gers.
Je pense que le joueur de l'USM est celui-ci :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/pandelePF.jpg
 
En effet, un Paul Pandelé figure sur le MAM de St Antonin Noble Val (82), avec le grade d'adjudant.
Or, il était comme Henri Blanc instituteur, sans doute dans ce village, ce qui expliquerait sa présence sur le MAM.
 
Si quelqu'un  a des infos permettant de le confirmer, je suis preneur
 
cordialement
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87858
zelaian
... sur le plateau
Posté le 13-06-2011 à 11:25:11  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Si c'est bien celui-ci, Pandelé a peut-être participé au fameux match 288e-283e RI, le 2 avril 1916 à Sarcy, arbitré par Voivenel (voir plus haut).
Difficile à dire, ce dernier ne citant comme joueurs que Lahitte du Stade Bordelais, Vincent et Sans du FVC Auch, ainsi que l'arbitre de touche Lerou du SA Bordelais (le futur président de la commission de sélection ?)
 
SANS, "le meilleur joueur du Gers", sera tué quelques mois plus tard à Verdun où "un obus lui fracassera la tête".
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/sans.jpg
 
à bientôt


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87862
zelaian
... sur le plateau
Posté le 13-06-2011 à 14:56:37  profilanswer
 


Restons dans le Gers avec le premier international originaire de ce département, dont nous connaissons à présent le visage :
LACASSAGNE a effectivement joué au Stade Toulousain, pendant la guerre :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 6/f1.image
 
A noter la présence dans cette équipe, parmi de nombreux juniors, du futur international CHILO.
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87920
encyclo
Posté le 16-06-2011 à 16:55:03  profilanswer
 

1. Le cas Lacassagne est maintenant réglé.
2. L'orthographe exacte du nom du troisième ligne bordelais est DUFOURCQ, comme en témoigne son acte de naissance, Marie, Auguste, Jacques de ses prénoms, le troisième étant l'usuel.
3. Gaston Lane, dont la photo jointe est tirée du Miroir des Sports, N° 287, 11/11/1925, Pages 356, 57, "Ce que sont devenus les anciens champions", est né le 23 janvier 1883, Paris 2ème. Selon Lafond et Bodis, il aurait joué à l'AS Bois-Colombes, le Cosmopolitan Club, mais c'est surtout au R. C. France qu'il fit carrière aussi bien comme demi d'ouverture, centre et ailier, ceci depuis 1902, au moins, jusqu'en 1914. Au niveau international, il comptait 16 sélections entre 1906 et 1913. Il fut quatre fois capitaine et a marqué un essai face à l'Irlande en 1909. Il fut de la première victoire tricolore, face à l'Ecosse, le 2 janvier 1911, permettant par son interception le troisième essai par Peyroutou. Après des études secondaires au lycée Lakanal et son service militaire effectué au 103ème RI, il fut employé de commerce. Pendant le première guerre mondiale, il fut affecté à la défense de Toul avec le 346ème Régiment d’Infanterie, initialement régiment de réserve. Ce régiment fut essentiellement engagé dans les premiers jours de la guerre pour couper la route aux allemands entre Metz et Nancy, au nord de Toul. Les premiers vrais combats ont eu lieu dans le secteur de Lironville, occupé par les allemands, les 22 et 23 septembre. Au cours de ces 48 heures, 250 hommes furent tués. Lane en faisait partie.
4. A l'occasion, on pourrait aussi évoquer la mémoire d'Henri Isaac, qui s'il n'est pas mort pour la France, serait décédé en service au cours d'un vol d'entraînement à l'Ecole d'Aviation de Châteauroux, le 20 juin 1917. En 1907, ses qualités physiques, lui permirent de sauver la famille du Préfet des Pyrénées-Orientales en l'évacuant par les toits de la préfecture, incendiée lors de la révolte des vignerons. Il était alors secrétaire général de cette préfecture et jouait au RC France. Il fut deux fois international en 1907 et 1908, à l'arrière.
 
Outre Lafond et Bodis et le Miroir des Sports cité plus haut, mes sources sont la Dépêche de Toulouse, les Archives de Paris, "Le rugby français de Gilles Gauthey et Edouard Seidler, à compte d'auteur, 1961 et le site Internet www.memoiredeshommes.sga.gouv.defense.frhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8964/Lane.jpg

n°87921
rugby-pion​eers
Posté le 16-06-2011 à 19:10:48  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Merci enclyclo pour ces lignes.
 
Comme souvent pour ces hommes, sauf à avoir accès aux souvenirs de leurs familles, on ne sait d'eux que ce qui transparaît des commentaires des journaux et parfois des archives de leur club.
 
Peut être un jour m'attacherai-je à creuser la personnalité de ce Gaston Lane pour qui j'ai, si on peut dire ainsi, une certaine "affection"...
 
Dans le milieu très bourgeois du rugby Parisien des années 1900, Lane détonne un peu par une situation professionnelle modeste qui contraste avec son palmarès (quasi inamovible en Equipe de France et au capitanat du Racing CF jusqu'à ses 30 ans)... ce qui en dit long sur ses qualités sportives et humaines !
 
Au départ de son parcours se trouve le Lycée Lakanal à Sceaux, un des plus anciens creusets du rugby Parisien, formateur quelques années auparavant de Frantz Reichel, lui aussi grand capitaine du RCF. J'aurais bien aimé savoir quelles étaient les relations entre les deux hommes... :??:  
 
En images, la cour du Lycée Lakanal avec ses piquets de rugby... et les images de la superbe fresque qui orne le hall... Reichel en pointe (merci à l' "Amicale des Anciens Eleves du Lycée Lakanal" qui m'a envoyé les clichés)
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lakanalrecre.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lakanal1.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/lakanal2reichel.jpg
 
 
Post Scriptum : quelqu'un aurait-il des infos sur l"A.S.Bois-Colombes" ? j'y habite... mais ce club a disparu sans laisser de traces depuis fort longtemps...
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 17-06-2011 à 18:56:19

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°87977
zelaian
... sur le plateau
Posté le 21-06-2011 à 00:09:56  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Le CA Périgueux a gagné ce dimanche son billet pour la Pro D2.
L'occasion d'honorer la mémoire d'un de ses meilleurs joueurs d'avant guerre, coéquipier de LARRIBAU et MPF comme lui : Roger BECHADE, tombé à la ferme de La Royère lors de la 2e offensive Nivelle au Chemin des Dames, le 5 mai 1917.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7998/bechade.jpg
 
Voir la revue Rugby du 19 mai : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5748461b.image
 
Il avait été sélectionné, quelques semaines plus tôt, pour rencontrer l'Armée NéoZélandaise : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] f/f2.image
 
à son sujet, je recherche des informations et illustrations concernant l'équipe du 50e RI, champion de France militaire (en 1912 je crois)
 
merci et à bientôt
 


---------------
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)
n°87984
Bersyl
Posté le 21-06-2011 à 11:04:18  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Il y a un Monument aux Morts à Agen (Lot et Garonne), il se trouve sur la Place de la Préfecture (en face la Préfecture). Il y a également au Stade Alfred Armandie, une plaque sur laquelle est inscrit tous les noms des sportifs membres des différants clubs sportifs Agenais, morts pour la France pendant la Guerre de 1914-1918.  
Avec mes amitiés
Bersyl

n°88383
Yv'
Posté le 13-07-2011 à 15:27:39  profilanswer
 

Bonjour,
 
Un nouveau document sur Gallica :
 
Match de rugby entre les équipes militaires française et néo-zélandaise (Agence Rol - 1917)
 
 
Yves

n°88386
Stephan @g​osto
Posté le 13-07-2011 à 16:11:30  profilanswer
 

Bonjour Yv, et merci pour cette photo.
 
En patientant un peu, peut-être qu'une photo du trophée qui fut remis à la fin de ce match et que j'évoquais ici sera mise un jour en ligne !  ;)  
 
Bonne journée.
 
Stéphan


Message édité par Stephan @gosto le 13-07-2011 à 16:11:47

---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°88479
Yv'
Posté le 20-07-2011 à 22:31:18  profilanswer
 

Bonsoir,
 
L'équipe des All Blacks en 1917 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530007483
 
Et au même endroit, soldats français en tenue de rugby :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53000697b
 
Yves


Message édité par Yv' le 20-07-2011 à 22:33:43
n°88540
rugby-pion​eers
Posté le 29-07-2011 à 17:53:22  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Merci Yv (et Gallica aussi un peu...), ces photos sont superbes !
 
La BNF a encore un gros paquet de bonnes photos à nous livrer... je crois aussi que ce match a été filmé (ECPAD si vouliez bien répondre à mon message...)... Stephan finira par avoir "son" trophée !
 
Je re-publie ici les images de Gallica repérées par Yv ("enregitrer sous" désactivé ?? nécessité de faire des copies d'écran...)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/france%20nz%201917%20b.png
 
NB : le petit homme au chapon melon à gauche est Charles Brennus...
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/france%20nz%201917%20c.png
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/france%20nz%201917%20a.png
 
On dirait Maurice Boyau, balle en main, non ?
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 29-07-2011 à 17:56:35

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°88541
rugby-pion​eers
Posté le 29-07-2011 à 19:30:36  profilanswer
 

Re-Bonjour
 
Un petit passage par ici après avoir parcouru les nouvelles images de rugby du fonds ROL chez Gallica... beaucoup de portraits, bien meilleurs que dans les journaux (celui ci m'a fait sauter de joie... mais c'est limite "private joke".. http://www.flickr.com/photos/rugby [...] hotostream ) ... quelques belles rencontres internationales... Pershing aux Jeux Interalliés de 1919... La période couverte s'étendant désormais jusqu'aux années 30, on s'éloigne du fil de ce sujet... sauf à trouver par exemple les images de l'inauguration du monument aux rugbymen morts pour la Patrie au Stade de Colombes en mars 1921, au jour de France - Angleterre (2eme édition du Tournoi après guerre).
 
l'inauguration de ce monument a donné lieu à une cérémonie présidée par le Maréchal Foch.  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/foch.jpg
 
à gauche Charles Brennus (qui tient son chapeau), au centre le capitaine anglais W.J.A.Davies, de la Royal Navy, qui présente ses équipiers (hors champ) au Maréchal Foch.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/momnument.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/monumentdavies.jpg
 
W.J.A.Davies et un coéquipier déposent une gerbe.
 
Davies, officier de carrière dans la Marine, est une des figures du rugby anglais avant et après guerre : 22 sélections au poste d'ouvreur (un record à ce poste jusqu'à Rob Andrews...) pour seulement une défaite (son premier match en 1913). Il est en bonne place que le "Wall of Fame" du Musée du Rugby à Twickenham... (je lui avais consacré un petit portrait l'an passé http://rugby-pioneers.blogs.com/ru [...] -fame.html)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/davies.jpg
 
Note de service : est-ce que le monument est toujours à sa place à Colombes ? j'ai un gros doute...
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/cpamomunent.jpg
 
@+


Message édité par rugby-pioneers le 29-07-2011 à 19:31:54

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°88647
rugby-pion​eers
Posté le 05-08-2011 à 12:18:17  profilanswer
 

Bonjour,
 
Note de service sur les réseaux sociaux et Gallica... et digression sur le Maréchal Foch...
 
Je me doute que tous les membres de ce forum ne sont pas présents sur Twitter ou Facebook. Je voulais néanmoins signaler que BNF/Gallica y fait un remarquable travail d'animation pour présenter les richesses "numériques" de la BNF et mettre en avant les travaux des "Gallicanautes" . A ce titre, ce forum et ce fil "rugby" étaient mis en avant au début de la semaine. Merci à eux !
 
Gallica sur Twitter @GallicaBnF https://twitter.com/#!/GallicaBnF
Gallica sur Facebook http://www.facebook.com/GallicaBnF
 
A ce propos, en échangeant avec les gens de Gallica, je me rends compte qu'une partie de leurs ressources est publiée... mais pas indéxée. En clair, le moteur de recherche ne sait pas ce qu'il y a dans la page, donc vous ne risquez pas de la trouver sauf à savoir exactement ce que vous cherchez...
 
Ainsi, j'ai été content qu'ils m'indiquent comment trouver ces 18 années de publication du Petit Journal Illustré (ici : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/c [...] ate.langFR ). On y trouve plusieurs images de rugby, évidemment sans rapport avec la Grande Guerre... sauf une http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] age.langFR !
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/Foch%20nov21%20Gallica.jpg
 
On sait le Maréchal Foch, Bigourdan, amateur de rugby. On le voit ici aux USA, aux côtés du Président Wilson, donner le coup d'envoi d'un match en novembre 1921 (quelques mois après les images de Colombes ci dessus). Je crois toutefois que l'artiste (l'illustrateur André Galland http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Galland ) a imaginé un stade et des joueurs qui nous sont familiers alors qu'il s'agissait sans doute d'un match de football US... la pratique du rugby ayant complètement disparu de la côte Est des USA durant les années 20... peu importe !
 
Je vous livre aussi quelques témoignages photo/vidéo du voyage américain du Maréchal Foch dont le point d'orgue était l'inauguration du "Liberty Memorial" de Kansas City en présence de tous les chefs de guerre alliés et d'une foule considérable de vétérans.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/fochbeatty.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/kansas.jpg
 
Jacques (Belgique), Diaz (Italie) Foch, Pershing (USA), Beatty (Grande Bretagne)  
 
Le discours du Marechal Foch à Kansas City : http://nobee.jefferson.lib.la.us/V [...] 1_0019.pdf
 
ressources vidéo:
 
Foch aux USA et au Canada (Youtube : http://youtu.be/iOWxDz37BlI )
 
Leaders Alliés à Kansas City (British Pathé : http://www.britishpathe.com/record.php?id=78442)
 
ressources photo sur le "Liberty Memorial" de Kansas City anciennes (Kansas City Public Library sur Flickr : http://www.flickr.com/photos/kclib [...] 57737736/) et récentes (http://www.vlib.us/wwi/resources/a [...] 1/key.html )
 
(je ne suis pas arrivé à insérer une video lisible depuis le forum... ça a pourtant l'air possible, non ?)
 
Sincèrement


Message édité par rugby-pioneers le 05-08-2011 à 12:21:34

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°88741
Yv'
Posté le 15-08-2011 à 15:55:41  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je suis tombé là-dessus totalement par hasard :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4284/Fournier1914.jpg
(L'Ouest-Eclair (Rennes) du 21 oct. 1914, sur Gallica).
 
Cordialement,
Yves

 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  33  34  35  36  37  38

Aller à :
Ajouter une réponse