FORUM pages 14-18
  La Grande Guerre en photos
  Divers

  Des GVC, oui, mais ...

 

Il y a 50 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Des GVC, oui, mais ...

n°23495
charraud j​erome
Posté le 21-05-2016 à 10:46:32  profilanswer
 

Bonjour
Voici une photo qui m'intrigue, non pour la thématique mais par le détail d'un des uniformes. Je précise que le cliché n'est pas daté, ni localisé.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/RIT066GVCGroupe13.jpg
Nous avons là un groupe de GVC issu du 66e RIT. Au moins 4 brassards typiques des GVC sont visibles.
Sans rentrer dans le détail des uniformes, mais pour illustrer la diversité des équipements:
On notera la présence de palmes académiques (et d'une autre médaille) sur le plastron du gradé de gauche (voir photo 2).
Deux gradés du devant possèdent des uniformes avec n°3 au collet et l'un d'eux porte des boutons "artillerie".
4 des GCV 66e RIT portent des képis dont le numéro est 9 (comme le numéro des unités de la 9e Région dont est issu le 66e)
 
L'uniforme qui m'intrigue concerne le soldat de droite de ce groupe. Ne parlons pas de ce que je peine à qualifier d'uniforme tant pour la veste que pour le pantalon. Il porte une casquette "marine" et un brassard peu habituel avec une ancre.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/RIT066GVCGroupe11.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/RIT066GVCGroupe12.jpg
 
Avez-vous déjà vu ce type de brassard? (Effet de circonstance?)
 
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par charraud jerome le 21-05-2016 à 10:49:20

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°23528
Yannickckc​k
Posté le 22-05-2016 à 23:58:30  profilanswer
 

Bonjour Jérôme,
 
Cet homme n'est pas un soldat, il s'agit d'un personnel civil des Ponts et Chaussées travaillant sur les canaux et réquisitionné à la surveillance des voies navigables intérieures à la mobilisation.
 
Ce brassard comporte les lettres " P C " pour Ponts et Chaussées avec une ancre dessinée entre les deux (ici le C n'est pas visible sur cette photo), l'ancre symbolise sans doute l'aspect "navigation" de cette mission, de même que l'ancre sur le bandeau de la casquette plate de l'homme qui est un effet professionnel.
 
Il subsiste de ces brassards des exemplaires à fond bleu ou à fond rouge, avec les inscriptions au pochoir en blanc, possible que d'autres modèles existent ; les exemplaires subsistants comportent aussi un tampon militaire (de l'autorité militaire qui les a délivrés à ces gardes sans doute).
voir ici des photographies modernes en couleurs d'exemplaires authentiques :
http://lagrandeguerre.cultureforum [...] -chaussees
 
Les personnels des ponts et chaussées réquisitionnés pour la garde des voies navigables étaient également dotés par l'armée de mousquetons d'artillerie modèle 1874, voir sur le lien suivant une photographie d'un groupe d'hommes avec ces mêmes brassards dont l'un est armé de ce mousqueton :
http://lagrandeguerre.cultureforum [...] des-gardes
 
L'instruction générale de 1910 sur la garde des voies de communication consacre son chapitre II du TITRE II III (articles 29 à 32), ainsi que son annexe 3, à la garde des voies navigables :
extraits de l'article 29 :
"Art. 29.
En principe, les voies navigables dont l'emploi est prévu pour les besoins militaires sont gardés par le personnel du service de la navigation employé sur ces voies ou sur d'autres à proximité non utilisées.

[...] En cas d'insuffisance, des hommes de complément appartenant au service spécial de garde des voies de communication peuvent être adjoint isolément au personnel des ponts et chaussées. [...]"
 
La transcription complète de cette instruction est disponible sur le site d'Arnaud Carobbi "Parcours du combattant 14 18" : http://combattant.14-18.pagesperso [...] C1910.html
 
Cette précision peut expliquer la présence de GVC aux côtés de cet homme des ponts et chaussées, toutefois vu le nombre de GVC sur cette vue qui semblent constituer un ensemble homogène avec leurs propres brassards et leurs sous-officiers (les deux hommes en bleu horizon assis au premier rang) il semble s'agir plutôt d'hommes d'un poste de GVC complet auprès duquel a posé un seul homme des Ponts et Chaussées :

  • poste de GVC surveillant une voie ferrée à proximité d'une voie navigable ? par exemple un pont de chemin de fer traversant une voie navigable ?
  • ou poste de GVC affecté intégralement à la surveillance d'une voie navigable avec l'appui d'un personnel des ponts et chaussée ?

la question reste ouverte...
 
Cordialement,
Yannick LG


Message édité par Yannickckck le 23-05-2016 à 11:11:14

---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°23531
charraud j​erome
Posté le 23-05-2016 à 10:26:18  profilanswer
 

Bonjour
Merci Yannick pour cet élément que je ne connaissais pas.
Je voyais bien un civil à uniforme de fonction, mais je n'aurais pas pensé aux Ponts et Chaussées.
Je n'en sais pour l'instant pas plus sur ce cliché. Ce soir, je vais essayer de reconstituer le brassard à partir des 4 exemples visibles sur le cliché, cela donnera peut-être une indication de lieu.
 
Cordialement
Jérôme


Message édité par charraud jerome le 23-05-2016 à 10:26:41

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°23547
marcus
Posté le 23-05-2016 à 18:39:37  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Merci Yannick pour cette intervention instructive.  :jap:  
 
Si on s'en tient aux uniformes, le cliché date de la mi-1915 au plus tôt (1 des sergents intégralement en drap bleu clair, molletières comprises). Comme souvent chez les GVC, on retrouve beaucoup d'effets de circonstance, ici notamment des vareuses en velours sombre (bleu foncé?).
 
A noter que l'homme à côté du personnel des Ponts et Chaussées est caporal.  
 
L'homme derrière lui est muni d'un sifflet Baduel, probablement à des fins de de régulation de la circulation.
 
Enfin, la seconde médaille du sergent décoré pourrait (sous réserve) être celle de la Société des Secours Mutuels du Ministère du Travail et de la Prévoyance Sociale.
 
Cordialement,
Marc

n°23559
charraud j​erome
Posté le 23-05-2016 à 21:53:48  profilanswer
 

Bonsoir

marcus a écrit :


L'homme derrière lui est muni d'un sifflet Baduel, probablement à des fins de de régulation de la circulation.
Enfin, la seconde médaille du sergent décoré pourrait (sous réserve) être celle de la Société des Secours Mutuels du Ministère du Travail et de la Prévoyance Sociale.


 
Merci pour les compléments d'infos.
A défaut de pouvoir identifier le brassard, voici notre sergent décoré entouré des 2 (artilleurs) du 3e
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/CaptureJC48.jpg
 
Le gros plan sur la médaille et sur la coupe peu académique du devant de la tunique. On dirait une variante de la tunique officier modèle 1913 (Bouton caché sous le revers)
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/CaptureJC115.jpg
 
Cordialement
Jérôme


Message édité par charraud jerome le 23-05-2016 à 21:57:49

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°23560
marcus
Posté le 23-05-2016 à 22:09:52  profilanswer
 

Bonsoir Jérôme,
 
Merci pour le gros plan qui permet de confirmer l'identification des décorations. Effectivement, la coupe de la vareuse est assez étrange, mais qu'est-ce qui n'est pas étrange dans les tenues de l'année 15?
 
Le gros plan permet également d'identifier un autre caporal au premier plan (les 2 caporaux encadrant les sergents). Lui a ses galons fixés sur la poitrine, comme s'il portait un bourgeron.
 
Cordialement,
Marc

n°23561
charraud j​erome
Posté le 23-05-2016 à 22:30:40  profilanswer
 

marcus a écrit :

Bonsoir Jérôme,
 
Merci pour le gros plan qui permet de confirmer l'identification des décorations. Effectivement, la coupe de la vareuse est assez étrange, mais qu'est-ce qui n'est pas étrange dans les tenues de l'année 15?
 
Le gros plan permet également d'identifier un autre caporal au premier plan (les 2 caporaux encadrant les sergents). Lui a ses galons fixés sur la poitrine, comme s'il portait un bourgeron.
 
Cordialement,
Marc


 
Un petit détail sur ce 2ème caporal qui serait plutôt un brigadier. Les boutons ressemblent grandement à des boutons artilleurs (canons croisés), les artilleurs comme les cavaliers n'ont pas de caporaux, mais des brigadiers ;-)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12/CaptureJC121.jpg
 
Cordialement
Jérôme (ex brigadier-chef)


---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°23565
marcus
Posté le 24-05-2016 à 09:47:44  profilanswer
 

Bonjour,

Citation :

ce 2ème caporal qui serait plutôt un brigadier


Bien vu Jérôme. La veste est d'ailleurs du modèle des troupes montées (présence d'épaulettes). Et si ce GVC appartient à l'artillerie, il est alors probable que le gradé avec un 3 au képi lui aussi, soit plutôt un maréchal-des-logis qu'un sergent.  
 
Cordialement,
Marc


Message édité par marcus le 24-05-2016 à 09:48:15

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  La Grande Guerre en photos
  Divers

  Des GVC, oui, mais ...