Rutilius La Grande Guerre en photos : breton 44 et 24 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Uniforme

n°27158
amzer
Posté le 16-05-2017 à 15:39:16  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Ce serait pour identifié l'uniforme du marié et de l'homme derrière la mariée.
Je ne sais malheureusement rien de cette photo, juste une dame âgée qui avait cette photo chez elle. Peut-être de la famille, mais rien de sur, et elle habite en Ille et Vilaine.
 
[img]https://img4.hostingpics.net/pics/811287photomystereMCbazillervialone2b.jpg[/img]

n°27159
marcus
Posté le 16-05-2017 à 16:42:09  profilanswer
 

Bonjour,
 
Soldat de 2e classe d'un régiment d'infanterie (numéro de régiment illisible au col).  
 
Décoré de la croix de guerre avec étoile de vermeil ou d'argent. La position décentrée de cette dernière indique logiquement la présence d'au moins une autre étoile ou palme, non discernable sur la photo. Le ruban à côté de la croix de guerre est celui de l'insigne spécial des blessés militaires.
 
5 chevrons sur la manche droite, pour autant de blessures.
4 (?) chevrons de présence au front sur le bras gauche. Le 1er chevron est attribué pour 12 mois de front, les suivants pour 6 mois. Donc 4 chevrons = 30 mois.
 
Cliché pris entre 1917 et 1919.
 
Cordialement,
Marc


Message édité par marcus le 16-05-2017 à 16:42:40
n°27160
amzer
Posté le 16-05-2017 à 16:57:24  profilanswer
 

Bonjour,  
merci pour cette réponse aussi rapide.
Sur le col, si on agrandi la photo, on voit bien "175". Il faut cliquer sur la photo, et après recliquer dessus pour voir en très grand.
Merci pour la précision de la date, ça va certainement nous aider pour savoir qui se trouve sur cette photo.

n°27161
tofcognac
Posté le 16-05-2017 à 19:05:55  profilanswer
 

Marcus voulait sûrement parler du marié
Pour le second, sur le col, je lis aussi 175è

n°27162
marcus
Posté le 16-05-2017 à 19:28:46  profilanswer
 

Re,
 
Je me suis tellement focalisé sur le marié que j'en ai oublié le second soldat...
 
Lui appartient au 175e régiment d'artillerie de tranchée. Il porte la fourragère aux couleurs de la croix de guerre. Cette unité est dissoute en août 1919.  
 
Cordialement,
Marc

n°27163
yvo35
Posté le 16-05-2017 à 20:36:58  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Il y a un troisième soldat sur cette photo: l'homme devant la fenêtre au dernier rang.
Il porte un vêtement de coupe militaire, ouvert pour montrer sa magnifique cravate, avec un n° à un seul chiffre au col.
Il a également le ruban de la médaille des blessés.
J'ai l'impression qu'il porte également des chevrons de présence au front.


Message édité par yvo35 le 16-05-2017 à 20:37:36

---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27164
marcus
Posté le 16-05-2017 à 21:05:48  profilanswer
 

Re,

Citation :

Il y a un troisième soldat sur cette photo: l'homme devant la fenêtre au dernier rang.
Il porte un vêtement de coupe militaire, ouvert pour montrer sa magnifique cravate, avec un n° à un seul chiffre au col.
Il a également le ruban de la médaille des blessés.
J'ai l'impression qu'il porte également des chevrons de présence au front.


Tout à fait Yvo :jap:  
Vareuse fantaisie, de teinte sombre (kaki-moutarde?). N°8 au col. => 8e Zouaves?
Je compte au moins 3 chevrons de présence au front là aussi.
 
Cordialement,
Marc

n°27166
ALVF
Posté le 16-05-2017 à 21:52:22  profilanswer
 

Bonsoir,
 
La présence d'un artilleur du 175e Régiment d'Artillerie de Tranchée date obligatoirement cette photographie après le 1er avril 1918. En effet, ce régiment a été créé à cette date par réunion de groupes et batteries de tranchée appartenant à divers régiments d'artillerie.
Cordialement,
Guy François.

n°27168
amzer
Posté le 16-05-2017 à 23:12:41  profilanswer
 

Merci beaucoup pour tout ses renseignements. Je vais peut-être finir par trouver qui sont ses personnes.
Super pour le troisième homme.
Cordialement.
Bonne soirée.

n°27169
amzer
Posté le 16-05-2017 à 23:19:16  profilanswer
 

Juste une petite question, s'il faisait parti du 8e Zouaves, ça veut dire qu'il venait d'un pays d'Afrique?

n°27170
marcus
Posté le 17-05-2017 à 08:02:37  profilanswer
 

Bonjour,
 
Les régiments de Zouaves sont rattachés à l'armée d'Afrique mais leur recrutement est exclusivement européen (métropole et Afrique du Nord).
 
Cordialement,
Marc

n°27172
air339
Posté le 17-05-2017 à 11:37:01  profilanswer
 

Bonjour,
 
 
Pas beaucoup de sourires pour ce mariage de printemps 1919 : peut-être faut-il en chercher la raison dans la toilette de deuil de la femme assise à droite du marié - soeur ou belle-soeur. Quelques oeillets aux boutonnières rappellent les serments de fidélité dans l'amour...
 
Cordialement,  
 
 
Régis

n°27177
yvo35
Posté le 17-05-2017 à 14:52:18  profilanswer
 

Bonjour Régis,
 
La femme assise à la droite du marié est, en principe, sa mère.
En imaginant que le marié était orphelin de mère ça peut être sa marraine, ou sa belle-mère si son père s'est remarié.
Pour la toilette de deuil, je ne serais pas catégorique. Mes grand-mères  et leurs soeurs ont toujours été vêtues de noir, quelques soient les circonstances.
Ce qui n'empêche que, vu l'époque, un certain nombre des personnes des cette photo ont eu des proches tués pendant le conflit.
Qu'est-ce qui vous fait dater le mariage du printemps 1919?
Pourquoi pas 1918? Et pourquoi pas l'été?  


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27181
air339
Posté le 17-05-2017 à 20:35:20  profilanswer
 

Bonjour Yvonnick,
 
 
 
Oui, les parents du marié sont d'habitude à sa droite, mais ici juste le père, probablement veuf. Sa fille peut avoir été invitée à s'assoir à la place de la mère, mais elle devrait être à côté de son époux si j'en crois les bagues qu'elle semble porter  à chaque annulaire (mais la photo n'est pas assez nette).
Des jeunes femmes habillées en noire, selon les régions, c'est bien sûr courant.
 
Les oeillets et les roses sont de la belle saison, du printemps à l'été, mais le port d'une petite cape de fourrure pour les deux femmes en haut à gauche ne doit pas être confortable pour l'été, plutôt avril - mai ?
 
Peut-être 1918, mais la fourragère pour cet artilleur du 175e RAT est curieuse : il doit s'agir de la fourragère de son RAC d'origine, dont les distributions se font avec largesse après l'Armistice. Plutôt après l'Armistice aussi ces chevrons sur socle cousus sur les deux manches. Fin de guerre aussi ces bandes molletières cintrées, bien que fréquemment aussi d'achat civil. D'ailleurs, les brodequins sont civils : achat ou prêt pour la circonstance.  
Et puis 3 soldats (dont un paraît démobilisé) en permission pour un mariage, ce serait un coup de chance !
 
Sans indication manuscrite sur le document, on ne peut que faire des suppositions et pour ma part, jamais je n'affirme et ne fais que suggérer une hypothèse, en restant ouvert à toute critique constructive : je ne demande qu'à apprendre (c'était mon idée en poussant la porte de ce Forum).  
 
Ici, un faisceau d'éléments m'oriente vers le printemps 1919 (90%), mais pourquoi pas l'été 1918 (10%).
 
 
Cordialement,
 
 
Régis
 

n°27182
yvo35
Posté le 17-05-2017 à 20:54:31  profilanswer
 

Je suis d'accord Régis, les indices plaident pour l'année 1919. C'est juste que le mode affirmatif m'avait fait penser qu'un détail permettait de dater la photo de façon sure de cette année-là.


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27183
air339
Posté le 17-05-2017 à 20:59:06  profilanswer
 

Bonsoir Yvonnick,
 
 
Point d'affirmation de ma part, j'insiste sur ce point, seulement des hypothèses de travail qui ne demandent qu'à être réfutées. On parle d'intelligence collective, une démarche qui demande du temps et qui semble parfois dépasser le cadre de ce forum.
 
Cordialement,
 
 
Régis


Message édité par air339 le 17-05-2017 à 20:59:33
n°27184
ALVF
Posté le 17-05-2017 à 21:31:56  profilanswer
 

Bonsoir,
 
L'argument sur la datation du fait du port de la Fourragère n'est pas probant car presque toutes les batteries du 175e R.A.T arborant la Fourragère l'ont en fait obtenue en 1917 alors que ces batteries appartenaient alors à des R.A.C.
Cordialement,
Guy François.

n°27186
amzer
Posté le 17-05-2017 à 22:48:18  profilanswer
 

Bonjour,  
Merci beaucoup pour vos réponses. Et justement je trouve très intéressant que chacun y apporte ses suggestions. Chaque élément que vous avez apporter est pour moi très important.

n°27187
amzer
Posté le 17-05-2017 à 22:51:58  profilanswer
 

Je vous apporte une autre photo, retrouver chez la même personne, et a mon avis on retrouve sur cette photo le couple a droite du marié. Et j'ai l'impression de reconnaître les deux filles de la photo de mariage.
 
[img]https://img15.hostingpics.net/pics/134556photomystereMCbazillervialone3b.jpg[/img]

n°27188
Scolari
Posté le 17-05-2017 à 23:08:21  profilanswer
 

Bonjour,
merci pour le partage des photos.
pour ma part, pour avancer dans le débat, la dame âgée qui possède les photos doit sans doute connaître l'identité d'une des personnes, ou du moins, le patronyme du coté du marié car effectivement on retrouve le père sur cette photo.
après avec un patronyme, un régiment, une région, une estimation de l'âge du marié, le formidable potentiel de ce forum, dans la multitude et diversité de ses compétences fera son œuvre.
cordialement,
Frédéric


---------------
Le soldat et la mort dans la Grande Guerre
n°27189
yvo35
Posté le 17-05-2017 à 23:21:08  profilanswer
 

Bonsoir,
 
J'ai l'impression également que les deux jeunes femmes sont celles au milieu des deuxième et troisième rangs.
Cela semble également confirmer que la femme à la droite du marié est l'épouse de son père (mère ou pas?). Cela en supposant, bien sûr, que le marié n'est pas orphelin de père et de mère.
 
Y-a-t'il les noms des photographes au dos des clichés?  
 


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27190
amzer
Posté le 17-05-2017 à 23:22:40  profilanswer
 

Malheureusement cette personne n'est âgée que de 84 ans, elle est donc née en 1933, bien après ses photos, qui doit daté de 1918/1920. Elle reconnaît personne sur ses photos. Elle nous a dit des noms pour les deux filles, mais les deux filles dont elle parle sont nées en 1921 et 1923. Donc impossible qu'elle soit si grande sur ses deux photos. Et personne d'autre ne reconnaît les deux filles en question. Soit elle se trompe, soit elle mélange tout. Et je pense qu'elle fait un raccourci, car elle avait des cousines ( deux filles qui avait peu de différence d'âge). On a montré ses photos a différentes personnes de la famille et personne ne reconnaît ses personnes. On connaît surtout la famille de son mari. Et de son côté, j'ai trouver un mariage en septembre 1919, mais la fiche militaire du marié ne correspond en rien a celui sur la photo, et nous avons des photos de ce couple, et ils n'ont pas du tout ses têtes là. Mais je désespère pas de trouver. Même s'il faut que je fasse toute la généalogie du côté de cette dame, je finirais bien par trouver un mariage dans ses dates là, c'est pour ça que tout les éléments que vous m'apporter ont une immense importance.

n°27191
amzer
Posté le 17-05-2017 à 23:32:10  profilanswer
 

Bonsoir Yvonnick,  
Pour la photo de mariage, aucun nom de photographe. Par contre pour la photo du couple avec les deux filles, c'est écrit "Ranchon, 39 bd de la liberté à Rennes". Autre élément, il y a de forte chance que ce mariage a eu lieu autour de Rennes, les familles étaient de Liffré et Thorigné-Fouillard.


Message édité par amzer le 17-05-2017 à 23:32:32
n°27192
Scolari
Posté le 17-05-2017 à 23:46:12  profilanswer
 


re-bonjour

amzer a écrit :

. Elle nous a dit des noms pour les deux filles, mais les deux filles dont elle parle sont nées en 1921 et 1923.


si vous le voulez bien, j'aimerais repartir de la, vous connaissez le patronyme de leur père? et le lieu de naissance de ses 2 filles. on va tirer et remonter la pelote, on verra bien ou cela nous mène.
Cordialement
Frédéric


---------------
Le soldat et la mort dans la Grande Guerre
n°27193
amzer
Posté le 17-05-2017 à 23:55:04  profilanswer
 

Pas de problème Frédéric, surtout que j'ai bien connu les deux soeurs, l'une est encore vivante en maison de retraite (94 ans) mais n'a plus toute sa tête.  
Leur père: BLANCHAIS Pierre Marie né  le 14 décembre 1887 - Liffré, il épouse le 27 septembre 1919 à Liffré, LOINSARD Eugénie (6 octobre 1896 - Liffré). Leurs première fille Léa Blanchais est née le 3 janvier 1921 - Liffré. (Décédée en 2012 à Liffré) et la deuxième fille Germaine Blanchais est née le 11 avril 1923 - Liffré. (Germaine est blonde, elle as toujours été très blonde).

n°27198
Pierre S
Posté le 18-05-2017 à 12:26:19  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je ne sais pas si la question des fiches matricules a été abordée (lecture en diagonale) mais celle de BLANCHAIS Pierre Marie est en ligne (classe 1907 page 519 et 520) et pourrait correspondre au marié. Ce qui me gène c'est le post de Marcus qui identifie un soldat de 2e classe alors que Pierre Marie est adjudant.
 
Croix de guerre avec 1 étoile de bronze, 2 étoiles d'argent et palme- Médaille militaire JO du 30 mars 1933- Chevalier de la Légion d'Honneur (JO des 1-2/06/1964).
 
Le lien vers le registre matricule- chercher le mat 2285 page 519 et 520: http://archives-en-ligne.ille-et-v [...] 080&init=1

Message cité 1 fois
Message édité par Pierre S le 18-05-2017 à 12:30:28
n°27199
Scolari
Posté le 18-05-2017 à 13:24:12  profilanswer
 

Bonjour,
j'ai regardé l'arbre généalogique de Pierre Marie BLANCHAIS.
il est possible que l'on ne soit PAS sur la bonne branche familiale.
il manquerait 2 à 3 sœurs concernant Pierre Marie.
- c'est mon hypothèse de travail par rapport à la deuxième photo : d'après mon analyse, il s'agit de 3 sœurs, dont 1 sœur ainée, veuve de guerre, dont la mère du marié et donc des sœurs est décédée avant le mariage du fils cadet.
dans la préséance familiale, en tant qu'ainée et sa situation personnelle, elle prend place de la mère.  
 
- il peut s'agir aussi, d'une cousine veuve de guerre et orpheline de père et mère, que la famille du marié accueille dans la maison familiale, du temps où 3 générations et les personnes isolées pouvaient vivre sous le même toit.
 
- il peut d'agir comme les autres intervenants l'ont déjà précisé, un remariage du père.
 
@Régis,  
je pense que tu es sur la bonne piste depuis le début, enfin du moins, celle qui le convient le mieux, même si, je le concède, cela n'a aucune importance car l'important et le + dur  sera de confirmer votre hypothèse.
 
@Amzer
1. je n'ai pas saisi, quel est le lien généalogique entre votre source : la dame de 84 ans et la famille BLANCHAIS, les 2 sœurs que cette dame a identifié?
2. Par quelle circonstance, les 2 photos, voir d'autres photos, je présuppose, cette dame est la dépositaire de ses documents?
 
Cordialement,
Frédéric


Message édité par Scolari le 18-05-2017 à 17:48:52

---------------
Le soldat et la mort dans la Grande Guerre
n°27203
tofcognac
Posté le 18-05-2017 à 14:54:27  profilanswer
 

Je veux bien donner un coup de main

n°27204
tofcognac
Posté le 18-05-2017 à 15:12:47  profilanswer
 

Les 2 filles dont vous parlez de 21 et de 23 ne peuvent être présentes sur une photo de mariage de 1919. Ce sont des soeurs du marié par exemple que l'on doit chercher. Mais je n'ai trouvé que 3 frères au marié !!!


Message édité par tofcognac le 18-05-2017 à 15:21:43
n°27205
Pierre S
Posté le 18-05-2017 à 15:21:15  profilanswer
 

Pour en revenir aux archives militaires, la "Dame âgée" a un nom et une ascendance. Il faut partir de l'hypothèse que, si cette personne a gardé ces photos, c'est qu'elles la touche de près...A défaut de solutionner l'énigme des pistes de recherche pourront être fermées
 
Fermer une piste de recherche parce qu'un arbre généalogique dont on ignore la précision ne donne pas un nombre de soeurs correspondant à une hypothèse n'est peut-être pas une bonne idée.
 
Pierre Marie BLANCHAIS est chevalier de la Légion d'honneur et il y donc un dossier qu'il faut réclamer à la Chancellerie (pas sur la base Leonore): ce dossier peut contenir des informations intéressantes.
 
Hyacinthe Pierre et Constant Jean Marie BLANCHAIS, ses frères, ont également participé à la Grande Guerre et je n'ai pas exploré le passé militaire de tous les cousins.


Message édité par Pierre S le 18-05-2017 à 17:17:50
n°27206
yvo35
Posté le 18-05-2017 à 15:36:17  profilanswer
 

Bonjour Pierre,

Pierre S a écrit :

Je ne sais pas si la question des fiches matricules a été abordée (lecture en diagonale) mais celle de BLANCHAIS Pierre Marie est en ligne (classe 1907 page 519 et 520) et pourrait correspondre au marié. Ce qui me gène c'est le post de Marcus qui identifie un soldat de 2e classe alors que Pierre Marie est adjudant.


Il n'y avait pas eu de recherche de FM car le nom n'a été révélé que dans le message précédant immédiatement le tien.
Pour moi, il est invraisemblable qu'un militaire gradé ne porte pas les insignes de son grade le jour de son mariage en uniforme.
Conclusion: le marié n'est pas le BLANCHAIS Pierre Marie de la fiche matricule.  


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27207
tofcognac
Posté le 18-05-2017 à 15:46:25  profilanswer
 

Je partage l'avis de Yvo35. Et il n'a pas de soeur.

n°27208
tofcognac
Posté le 18-05-2017 à 15:47:09  profilanswer
 

Il faut revenir à la source. Qui est cette femme à qui appartenait les photos ? Ou plutôt qui sont ses parents ?


Message édité par tofcognac le 18-05-2017 à 15:50:44
n°27209
Pierre S
Posté le 18-05-2017 à 17:21:34  profilanswer
 

yvo35 a écrit :

Bonjour Pierre,


 

yvo35 a écrit :


Il n'y avait pas eu de recherche de FM car le nom n'a été révélé que dans le message précédant immédiatement le tien.
Pour moi, il est invraisemblable qu'un militaire gradé ne porte pas les insignes de son grade le jour de son mariage en uniforme.
Conclusion: le marié n'est pas le BLANCHAIS Pierre Marie de la fiche matricule.  


 
Salut Yvonnick,
 
C'est juste, cela fait 3 pistes en moins, les frères sont aussi sous-officiers.
 
Reste à savoir qui est cette "Dame âgée"?
 
 

n°27210
Pierre S
Posté le 18-05-2017 à 17:24:10  profilanswer
 

tofcognac a écrit :

Je partage l'avis de Yvo35. Et il n'a pas de soeur.


 
Bonjour,
 
Rien n'indique que les 2 photos soient liées et que le marié ait des soeurs.
 
Comme indiqué dans un message précédent, un arbre généalogique n'est fiable que si on a la certitude qu'il est complet.


Message édité par Pierre S le 18-05-2017 à 17:30:43
n°27212
Scolari
Posté le 18-05-2017 à 17:47:17  profilanswer
 

Bonjour,
 
Heureusement que j'ai indiqué très précisément que ce sont MES hypothèses de travail.
une hypothèse n'est pas la vérité.
énoncez vos hypothèses  et avancez dans vos recherches et nous échangerons cordialement sur nos résultats ou impasses suivant les pistes suivies.
nota : à partir du moment ou il a été énoncé que Pierre Marie Blanchais était adjudant, cela clôturait cette piste d'où ma recherche vers d'éventuelle sœurs.
comme déjà indiqué, il est grandement possible qu'on ne soit PAS sur la bonne branche familiale, ni même sur le bon patronyme.
bien à vous,
Frédéric


Message édité par Scolari le 18-05-2017 à 17:56:50

---------------
Le soldat et la mort dans la Grande Guerre
n°27213
yvo35
Posté le 18-05-2017 à 17:50:37  profilanswer
 

Si Pierre, les deux photos sont liées par le fait que les quatre personnes de la photo de studio sont sur la photo de mariage. Le couple est les parents du marié (avec un doute sur le fait que la femme soit sa vraie mère, à cause de son âge apparent). Les deux jeunes filles seraient ses soeurs. L'une d'elles étant fille d'honneur avec l'autre militaire. La position des garçon et fille d'honneur juste derrière les mariés sur la photo est traditionnelle.    


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27214
tofcognac
Posté le 18-05-2017 à 18:12:30  profilanswer
 

Pour moi les deux photos n'ont pas été prises la même année

n°27215
yvo35
Posté le 18-05-2017 à 18:27:27  profilanswer
 

C'est possible, la photo en studio semble plus ancienne. Principalement en raison des toilettes des jeunes filles. Pour le reste, il faut être prudent dans la comparaison d'une photo en studio avec éclairage "correct" et une photo en plein air.


---------------
Cordialement
Yvonnick
n°27216
amzer
Posté le 18-05-2017 à 19:10:58  profilanswer
 

Bonjour,  
merci beaucoup pour vos messages, la famille Blanchais est ma famille directe, je descends de Constant Blanchais, je connais très bien tout les Blanchais, d'ailleurs l'arbre en ligne est le mien. Et je précise qu'il est quasiment impossible que ce soit Pierre Blanchais avec Eugénie Loinsard sur cette photo de mariage. A part la date de leurs mariage, leurs visages ne correspond pas. Et Pierre Blanchais n'avait pas de soeur, ils étaient 4 garçons qui ont fait tout les 4 la grande guerre et sont tous revenu vivant. La dame (Marie-Claire Baziller) qui nous a donné ses photos est de famille avec les Loinsard sont mari était le cousin d'Eugénie Loinsard. Je pense qu'il s'agit plutôt d'un mariage du côté des Loinsard ou même de son côté a elle. Donc la mission va pas être simple. Je suis entrain de chercher du côté des Loinsard si je peux trouver un mariage dans ses dates là.

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse