FORUM pages 14-18
  La Grande Guerre en photos

  De sacrés pépères

 

Il y a 52 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

De sacrés pépères

n°511
charraud j​erome
Posté le 22-02-2010 à 20:22:49  profilanswer
 

Bonsoir
J'ai trouvé ceci sur le net:
http://www.histoire-genealogie.com [...] rticle1752
 
http://www.histoire-genealogie.com/IMG/jpg/Renault.jpg
 
La photo représente sans aucun doute des réservistes de la territoriale, qui plus est Gardes Communications.
Cependant, j'ai un doute sur l'unité.
Dans le sujet en question, certains abordent le 66e RI de Tours, d'autres le 66e RIT du Blanc (80 km de différence et même région militaire).
J'aimerais qu'il s'agisse du 66e RIT, mais je ne trouve pas les numéros de képi "très blanc". J'ai comme un doute.
Ne pourrait il pas s'agir de territoriaux du 66e RI (68e RIT) mais à qui on aurait donné des effets de l'active, dans la précipitation de la mobilisation (Je connais le cas au sein du 90e RI de Châteauroux).
 
Si vous voyez un indice qui permettrait de trancher, je suis preneur.
 
Merci d'avance
Cordialement
Jérôme Charraud


Message édité par charraud jerome le 22-02-2010 à 20:23:11

---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°2758
Yannickckc​k
Posté le 13-11-2011 à 23:22:25  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Les numéros des képis ne sont effectivement pas blancs, ils proviennent donc du 66e RI, plus précisément de la collection d'instruction de cette unité, des petites pastilles claires désignant cette collection sont visibles à côté du numéro (surtout sur les portraits agrandis sur la page d'où provient cette image), cette collection d'effets n'était normalement pas celle emportée au combat par le régiment d'active, toutefois il semble que ces képis ont tout de même parfois coiffé des réservistes ou territoriaux pendant la guerre, et ils sont effectivement très souvent portés par les groupes de GVC (gardes des voies de communications) dont c'est parfois le seul effet d'uniforme,  comme c'est le cas pour plus de la moitié des hommes de ce cliché.
Ces hommes ne sont toutefois pas membres du 66e RI, ce sont des membres de la réserve territoriale normalement parmi les classes les plus âgées mobilisables, et affectés dès avant la mobilisation au service des GVC pour la plupart ayant participé à des périodes d'exercices réservées aux GVC dès avant guerre, selon les textes (loi 2/07/1890, décret 5/07/1890 et instruction 12/07/1890) ils percevaient les brassards des mairies des communes dans lesquelles étaient établis les postes de garde, et les armes et éventuellement effets d'uniformes des dépôts des régiments d'infanterie de leur subdivision territoriale, dans les faits ils recevaient les derniers des effets sur ce qui pouvait rester dans les dépôts des régiments de leur subdivision (d'actives ou territoriaux), sauf dans les zones proches du front où ils étaient censés percevoir des uniformes complets.  
 
Cordialement,


---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°7576
Ferns
Où vas-tu Paul ? Vers L'Aisne
Posté le 26-12-2012 à 14:58:18  profilanswer
 

Bonjour Jérôme,

 

Superbe photo de groupe. Y en a qui valent le détour rien que par ce qu'ils portent sur la tête, képis à rallonge, casquette et sorte de plat retourné je ne sais pas trop ce que c'est mais ce n'est pas la première fois que je vois ça ( deuxième homme en partant de la gauche au deuxième rang).
Sinon d'un point de vue pratique, administratif et militaire,  je ne vois pas trop comment un régiment d'active stationné dans l'Est de la France, le 66ème RI, donnerait des képis à des gars d'une unité se trouvant à l'opposé du territoire ( 66ème RIT à Le Blanc ).
En revanche, il est de coutume d'endosser des uniformes de l'unité dont on constitue la réserve, alors pourquoi pas des réservistes du 66 RIT d'après les informations données par Yannick ...
Affectueuse pensée pour ces Vendéens et Charentais de la 85ème DIT  venus dans notre secteur autour de Soissons dans la première moitié de l'année 1915.

 

Cordialement,

 

 


Message édité par Ferns le 26-12-2012 à 15:02:56

---------------
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)
n°7577
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 26-12-2012 à 15:20:40  profilanswer
 

Bonjour Jé,
Bonjour à tous,
 
Le 66e RI n'est pas de l'Est, il est de Tours. Les numéros de certains képis ont été blanchis à la craie (pratique très courante à l'époque pour les faire ressortir), ce qui crée une confusion entre 66e RI et 66e RIT. Il ne s'agit ici que d'hommes de la réserve de l'armée territoriale ayant reçu un uniforme provenant des réserves du dépôt du 66e RI. Il faut donc oublier le 66e RIT pour cette image.
Il s'agit de RAT qui dépendent du dépôt de Tours, équipés avec des équipements dépareillés du dépôt pour garder les voies de chemin de fer.
 
Bien cordialement,
Arnaud


---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°7586
Ferns
Où vas-tu Paul ? Vers L'Aisne
Posté le 26-12-2012 à 23:48:55  profilanswer
 

Bonsoir Arnaud,
 
Râââ; eum' suis emmêlé les crayons ... merci d'avoir rectifié.  
On oublie nos chers Vendéens alors.  
 
 
Bien cordialement,
 


---------------
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)
n°7590
Daneck
Posté le 27-12-2012 à 09:55:36  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
 
j'aime beaucoup cette photo de réservistes. On voit vraiment de quelle manière étaient "attifés" les territoriaux, de bric et de broc. Certains d'entre eux n'ont que le képi qui ressemble à un quelconque uniforme militaire.  
C'est vraiment un document intéressant.  
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  La Grande Guerre en photos

  De sacrés pépères