Forum Pages d'Histoire : denismaurice, 2 utilisateurs anonymes et 18 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

photo à dater

n°27362
tofcognac
Posté le 09-06-2017 à 14:55:18  profilanswer
 

Bonjour,
 
Une photo d'un membre de la famille je suppose.
Pouvez vous m'aider svp à dater la période à laquelle cette photo à été prise. Merci
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/22008/6e2.jpg

n°27365
CD9362
Posté le 09-06-2017 à 15:59:48  profilanswer
 

Bonjour
Je dirais avant première guerre mondiale à cause des "fanfreluches" sur les épaulettes.?


---------------
http://1914-joseph-duchene.eklablog.com/
n°27368
marcus
Posté le 09-06-2017 à 16:55:05  profilanswer
 

Bonjour,
 
6e régiment du Génie (Angers), entre 1894 (date de création de l'unité) et 1914.
 
J'ai l'impression que la photo n'a pas été prise lors du service militaire, mais plutôt en souvenir d'une période de réserve: L'homme n'a plus 20 ans et la tunique 1872 semble beaucoup trop large au col => accessoire du photographe, tout comme le ceinturon à boucle à ardillons? Quant au pantalon, il ressort très (trop) clair.
 
Cordialement,
Marc

n°27369
taconet
Posté le 09-06-2017 à 17:14:11  profilanswer
 

Bonjour
 
La terminologie épaulettes à franges fait moins " moulin rouge"...
 
la baïonnette système Berthier 1892 donc sans doute tardivement présente  chez un photographe.
 
pour la tunique elle est portée tardivement malgré une tunique pour les cadres à une rangée de bouton en 1895
 
l'absence de ceinturon à plaque du génie me pose problème sur une tunique de ce modèle
 
tout cela sent le montage photographe avec prêt de tenue  
 
Cordialement

n°27495
tofcognac
Posté le 28-06-2017 à 19:07:27  profilanswer
 

Est-il possible que cette photo soit prise en 1896 et que la personne ait 31 ans ?
Non impossible, au dos de la photo il y a une publicité sur un grand prix de photographie Thillier à Angers en 1906.
 
Donc si je résume vous m'avez parlé d'une photo de l'avant guerre donc elle daterait entre 1906 et 1914.
Ce soldat serait un réserviste donc il aurait dans les 30 ans, c'est ça ?

Message cité 1 fois
Message édité par tofcognac le 28-06-2017 à 19:12:52
n°27496
marcus
Posté le 28-06-2017 à 19:13:14  profilanswer
 

Re,

tofcognac a écrit :

Est-il possible que cette photo soit prise en 1896 et que la personne ait 31 ans ?


L'âge et la date proposés sont cohérents.
Sur quels données vous appuyez-vous?
 
Cordialement,
Marc

n°27505
tofcognac
Posté le 29-06-2017 à 11:33:25  profilanswer
 

Je fais de la généalogie, je suppose que la personne est de ma famille. J'ai recherché sur les fiches militaires ceux qui étaient du 6è génie, et j'ai le choix entre 4 personnes.
Mais peut-on être certain qu'il fait partie du 6è ?

n°27507
pierreth1
Posté le 29-06-2017 à 16:51:50  profilanswer
 

Bonjour,
 
On peut affirmer avec certitude que ce soldat porte une tunique de sapeur du 6eme regiment du génie.
Affirmer qu'il fait partie du 6? la probabilité est forte, mais le photographe est d'Angers donc il a des uniforme des unites stationnées à Angers si c'est une tenue de prêt. maintenant je ne vois pas très bien un soldat qui appartiendrait à une autre unité se faire photographier dans une tenue qui ne soit pas celle de son régiment. De nos jours ou l'usurpation d'uniforme ne pose plus aucun problème oui, mais à l'époque cela me semble assez improbable on se fait photographier dans sa ville de garnison. Je vois toutes les photos de famills et d'amis de la famille que je posséde qu'il s'agisse de soldat français ou d'alsaciens en Allemagne entre 1870 et 1930 ont systématiquement été prise dans la ville de garnison et dans la tenue correspondant à l'unité dans laquelle ils servent.
 
Cordialement
 
Pierre  

n°27511
b sonneck
Posté le 29-06-2017 à 20:38:40  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je confirme ce que dit Pierre. Il n'est pas imaginable qu'un soldat, de quelque époque que ce soit, accepte de se faire immortaliser avec les attributs d'un autre régiment que le sien. Et ce, à toutes les époques. A qui montrer ce portrait, sinon, sans risquer de se faire traiter d'usurpateur  ?
 
Cordialement
Bernard

n°27514
chevalier
Posté le 29-06-2017 à 23:42:10  profilanswer
 

Bonjour,
 
et pourtant cela a existé puisque mon AGP a fait ses classes de novembre 1889 à juin 1890 au 82ème RI puis est affecté, le 21 juin 1890, au 22ème COA (Riz pain sel) à Paris, où il a fini sergent en mai 1892. Il était épicier dans le civil.
 
Pour les COA lire http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t31841
 
Il s'est fait tirer le portrait en uniforme du 2ème Cuirassiers de Paris, et toute la famille était persuadée qu'il était cavalier.  
Sans doute à l'intendance de ce régiment !
 
Cordialement.
 
Serge.
édité pour préciser sa profession

Message cité 1 fois
Message édité par chevalier le 29-06-2017 à 23:45:52

---------------
" Celui qui ne connaît pas son histoire est condamné à la revivre." Karl Marx
n°27515
b sonneck
Posté le 30-06-2017 à 09:08:57  profilanswer
 

Bonjour,
 
C'est une autre constante : de tout temps, il y a eu des individus peu regardants sur les moyens de se faire mousser. L'usurpation de titres, honorifiques ou non, ne date pas d'hier !
 
Cordialement
Bernard

n°27518
pierreth1
Posté le 30-06-2017 à 12:15:04  profilanswer
 

chevalier a écrit :

Bonjour,
 
et pourtant cela a existé puisque mon AGP a fait ses classes de novembre 1889 à juin 1890 au 82ème RI puis est affecté, le 21 juin 1890, au 22ème COA (Riz pain sel) à Paris, où il a fini sergent en mai 1892. Il était épicier dans le civil.
 
Pour les COA lire http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t31841
 
Il s'est fait tirer le portrait en uniforme du 2ème Cuirassiers de Paris, et toute la famille était persuadée qu'il était cavalier.  
Sans doute à l'intendance de ce régiment !
 
Cordialement.
 
Serge.
édité pour préciser sa profession


 
Bonjour,
 
A la limite on peut le concevoir pour un affabulateur voulant se faire passer pour un cuirassier arme de prestige avec sa cuirasse,éventuellement comme zouave ou chasseur, on choisit des uniformes ayant de l'allure, on voit aussi de nos jours des affabulateurs s'inventer un passe de parachutiste ou de légionnaire (généralement d'ailleurs du regiment parachutiste de la legion), on voit aussi des politiques s'inventer des parcours scolaires, mais il ne s'agit dans ce cas jamais de l'ecole communale de "trifoullis les oie"s ou d'un diplome universitaire lambda, ils ont dans ce cas des DEA des diplomes d'HEC ils s'inventent des theses etc. et les quelques affabulateurs que j'ai pu rencontrer dans des réunions d'anciens dans les éà dernières années n'ont jamais fait état d'une carriere au Xème  "àlongue capote" ou au Xème d'intendance, à la limite ils faisaient référence à un régiment "disciplinaire" ou "semi disciplinaire" , c'est humain....  
 
mais se faire passer pour un soldat d'un regiment classique? quel interêt? d'autant plus que sauf erreur à cette époque est en garnison à Angers le 25eme Dragon dont l'uniforme a nettement plus d'allure avec le casque, la tunique et le sabre, que celui de sapeur tant qu'à affabuler autant bien le faire...
 
Malgré tout ces usurpations ne sont  pas fréquentes, ce qui fait qu'il est fortement probable que cette photo soit en correlation avec la personne photographiée
 
Cordialement
 
Pierre

n°27519
Olivier75
Posté le 01-07-2017 à 18:56:16  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Il faudrait voir sur l'original de la photo au niveau du col, mais j'ai l'impression que la tête n'appartient pas au corps et qu'il s'agit d'une sorte de montage.
 
Bonne soirée
 
Olivier

n°27520
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 01-07-2017 à 20:56:35  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous
Olivier 75, c'est idem pour moi (maintenant que vous avez attiré mon attention).  
Cordialement
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°27521
b sonneck
Posté le 01-07-2017 à 21:22:24  profilanswer
 

Bonjour,
 
Que la tête de l'intéressé ait été posée sur la photo d'un autre quidam revêtu d'une tunique du 6e génie, ou qu'il ait été lui-même photographié avec, sur les épaules, une tunique du 6e génie, cela ne change finalement rien quant au fond de la question que se pose l'ami "tofcognac" (qui, au passage, pourrait signer d'un prénom...).
 
Cordialement
Bernard

n°27523
tofcognac
Posté le 02-07-2017 à 11:57:10  profilanswer
 

bonjour,
 
finalement j'ai encore plus de doutes qu'avant. Merci pour toutes ces interrogations.
 
Christophe


Aller à :
Ajouter une réponse