FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  8 ème Bataillon de Chasseurs à Pied 1915

 

Forum Pages d’Histoire: marine : NIALA Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : antoine4213000000 et 42 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

8 ème Bataillon de Chasseurs à Pied 1915

n°47793
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 23-04-2013 à 19:09:48  profilanswer
 

Bonjour à vous toutes et tous de ce forum,
 
Inscrit cet après-midi  :love:  
 
Mon épouse et moi, sommes dans les cartons de photographies anciennes, nous souhaitons pour nos
descendants identifier le maximum de photos anonymes de nos ascendants.
Tâche difficile aussi je fais appel aux bonnes âmes de ce forum.
 
Ci-dessous apparemment une photographie des anciens cuistots du 8 ème bataillon de Chasseurs à Pied
le grand'père maternel de mon épouse a incorporé ce bataillon le 1er octobre 1915 venant du 162 ème régiment
d' Infanterie (bataille de Rethel du 25 septembre 1915).
 
Auriez-vous la possibilité de me renseigner sur cette photographie.
 
Sur le panneau il est inscrit : " Honneur aux anciens cuistots de la 21, courage aux bleus de la 22, 30000 Gamelles "
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/CARTONJosephPatriceThomasCuistotsdu8emebataillondechasseursapiedGhezibde.jpg
 
A l'avance je vous en remercie,
 


---------------
Gabriel,
n°47794
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 23-04-2013 à 20:23:13  profilanswer
 

Bonjour Gabriel,
 
Pour y voir plus clair dans le "Qui est qui" sur les photographies, en particulier si vous avez des photographies de militaires, il va falloir passer par la case "Fiche matricule" des hommes vivant à cette époque. Cela vous permettra d'avoir quelques certitudes en faisant des recoupements.
Pour cette image, voilà comment j'interprète le texte :
"Honneurs aux anciens" : c'est le surnom donné aux soldats qui ne sont plus des bleus, en comparaison avec les bleus de la nouvelle classe qui arrive.
"Cuistots de la 21" : les cuistots de la classe 1921.
"Courage aux bleus de la 22" : la nouvelle classe qui arrive est la classe 1922 et c'est un clin d’œil de la part de ces "anciens".
"30000 Gamelles" : ?
 
Je pense donc qu'il s'agit bien de chasseurs mais alpins après la guerre. Si vous pouviez faire un zoom sur les deux hommes indiqués, cela aiderait peut-être à lire le numéro sur les cols et voir les fourragères.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/784/Zoom.jpg1..jpg
 
Bien cordialement,
Arnaud

Message cité 1 fois
Message édité par Arnaud Carobbi le 23-04-2013 à 20:23:31

---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°47795
HT62
Ché toudi l'même !
Posté le 23-04-2013 à 21:03:59  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Gabriel : je vous ai reconnu ! Soyez le bienvenu dans ce forum mais n'oubliez pas de vous présenter, bonne soirée, cordialement, Hervé.


---------------
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :  http://bethune73ri.canalblog.com/ ; http://saintomer8ri.canalblog.com/
Avec également les régiments de Dunkerque : 110e et 310e RI, 8e RIT et les 16e et 56e BCP.
n°47797
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 24-04-2013 à 10:48:22  profilanswer
 

Arnaud Carobbi a écrit :

Bonjour Gabriel,
 
Pour y voir plus clair dans le "Qui est qui" sur les photographies, en particulier si vous avez des photographies de militaires, il va falloir passer par la case "Fiche matricule" des hommes vivant à cette époque. Cela vous permettra d'avoir quelques certitudes en faisant des recoupements.
Pour cette image, voilà comment j'interprète le texte :
"Honneurs aux anciens" : c'est le surnom donné aux soldats qui ne sont plus des bleus, en comparaison avec les bleus de la nouvelle classe qui arrive.
"Cuistots de la 21" : les cuistots de la classe 1921.
"Courage aux bleus de la 22" : la nouvelle classe qui arrive est la classe 1922 et c'est un clin d’œil de la part de ces "anciens".
"30000 Gamelles" : ?
 
Je pense donc qu'il s'agit bien de chasseurs mais alpins après la guerre. Si vous pouviez faire un zoom sur les deux hommes indiqués, cela aiderait peut-être à lire le numéro sur les cols et voir les fourragères.
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] .jpg1..jpg
 
Bien cordialement,
Arnaud


 
Bonjour Arnaud et Hervé,
 
Effectivement sur le soldat de droite, il est inscrit comment bataillon le 14ème, et porte la fourragère notre grand'père était comme déjà dit dans le 8 ème BCP, apparemment ce serait la personne accroupie à droite soutenant le panneau de bienvenue avec un pot dans la droite et une écumoire dans la gauche. s'agirait-il de regroupement d'unités ?
 
Sur le personnage de gauche pas lisible.
 
Bonne journée à toutes et tous,
Gabriel,


---------------
Gabriel,
n°47798
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 24-04-2013 à 11:00:03  profilanswer
 

Bonjour Gabriel,
 
14e BCA, c'est plus cohérent avec les uniformes : c'est un bataillon de chasseurs alpins. Mélange d'unités ? non, probablement. Par contre, il peut s'agir d'un changement d'affectation de votre grand-père. En l'absence de documents personnels plus précis, seule la fiche matricule de cet homme pourrait vous le dire.
Pourriez-vous préciser son année de naissance ? Cela aiderait peut-être à y voir plus clair.
 
Cordialement,
Arnaud


---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°47799
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 24-04-2013 à 11:37:03  profilanswer
 

Arnaud Carobbi a écrit :

Bonjour Gabriel,
 
14e BCA, c'est plus cohérent avec les uniformes : c'est un bataillon de chasseurs alpins. Mélange d'unités ? non, probablement. Par contre, il peut s'agir d'un changement d'affectation de votre grand-père. En l'absence de documents personnels plus précis, seule la fiche matricule de cet homme pourrait vous le dire.
Pourriez-vous préciser son année de naissance ? Cela aiderait peut-être à y voir plus clair.
 
Cordialement,
Arnaud


 
Bonjour Arnaud,
 
Après avoir envoyé mon dernier message, j'ai eu un doute car notre grand' père est de la classe 1912, il était dans la 2ème Compagnie du 8ème BCP que ferait-il avec la classe 1921 comme cuistot ?
Sur sa fiche militaire Classe 1912 Dunkerque - Matricule n° 1271, aucune affectation au 14 ème BCA.
Bref pas très avancé?
 
J' ai également cette photographie datée du 1er juillet 1918, elle serait prise en convalescence après sa libération du camp de Köln-Wahn (RFA) 110 kms après Aachen (Aix-la-Chapelle).
 
Où est-il ? à Luçon (Vendée) ?  
 
Sur le panneau il est inscrit " Souvenir du Commando 2317, le 1er juillet 1918"
 
Cordialement,
Gabriel,
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/CARTON%20Joseph%20Patrice%20Thomas%20-%20Commando%202317%20-%201er%20juillet%201918%20Forum%2014-18.jpg


---------------
Gabriel,
n°47800
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 24-04-2013 à 11:50:23  profilanswer
 

Bonjour à nouveau Gabriel,
 
Ce ne sont, hélas, que des états de services reconstitués particulièrement vides. Les seuls informations sûres vont jusqu'en juillet 1916, à sa capture. Si rien ne dit qu'il a été au 14e BCP après guerre, c'est que les informations s'arrêtent en juillet 1916.
 
Pour la seconde photographie, elle est très très petite.  
"Souvenir du Commando 2317, le 1er juillet 1918" : c'est une inscription caractéristique d'une photographie prise pendant qu'il était prisonnier de guerre. De nombreux détails dans les tenues vont dans ce sens (coloris des vestes, brassards voire même peut-être étiquette sur la poitrine). Il faudrait simplement quelques gros plans pour le confirmer.
Pour sa libération : deux possibilités pour simplifier. Soit il était très invalide ou très malade et a pu être renvoyé par la France en passant par la Suisse. Soit il a été libéré après l'armistice.
 
Pour ce qui est de Luçon, ne faites-vous pas un amalgame avec le dépôt du 8e BCP qui y avait été déplacé depuis Amiens et qui a fait parvenir les informations permettant d'avoir quelques éléments dans ses états de service tenant lieu de fiche matricule ?
 
Cordialement,
Arnaud
 
Édition : un très bon exemple d'un uniforme de prisonnier.
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _1.htm#bas

Message cité 1 fois
Message édité par Arnaud Carobbi le 24-04-2013 à 11:58:05

---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°47811
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 25-04-2013 à 12:25:57  profilanswer
 

Arnaud Carobbi a écrit :

Bonjour à nouveau Gabriel,
 
Ce ne sont, hélas, que des états de services reconstitués particulièrement vides. Les seuls informations sûres vont jusqu'en juillet 1916, à sa capture. Si rien ne dit qu'il a été au 14e BCP après guerre, c'est que les informations s'arrêtent en juillet 1916.
 
Pour la seconde photographie, elle est très très petite.  
"Souvenir du Commando 2317, le 1er juillet 1918" : c'est une inscription caractéristique d'une photographie prise pendant qu'il était prisonnier de guerre. De nombreux détails dans les tenues vont dans ce sens (coloris des vestes, brassards voire même peut-être étiquette sur la poitrine). Il faudrait simplement quelques gros plans pour le confirmer.
Pour sa libération : deux possibilités pour simplifier. Soit il était très invalide ou très malade et a pu être renvoyé par la France en passant par la Suisse. Soit il a été libéré après l'armistice.
 
Pour ce qui est de Luçon, ne faites-vous pas un amalgame avec le dépôt du 8e BCP qui y avait été déplacé depuis Amiens et qui a fait parvenir les informations permettant d'avoir quelques éléments dans ses états de service tenant lieu de fiche matricule ?
 
Cordialement,
Arnaud
 
Édition : un très bon exemple d'un uniforme de prisonnier.
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _1.htm#bas


 
Bonjour Arnaud,
 
Vous avez raison je fais un amalgame avec le dépôt du 8ème BCP, mais c'est à cause d'une photo de son frère Marcel, classe 1910 qui écrit le 4 mars 1915, nommé Caporal le 12 mai 1915, à Joseph en convalescence à Luçon.
Malheureusement la FM de Marcel, n'est pas riche en informations, à part que sa première affectation est le 110 ème Régiment d'Infanterie de Dunkerque mais si en Mars 1915 il est à Luçon il ne doit plus être affecté au 110 ème mais être dans dans le 8ème BCP comme Joseph ?
 
Voire ci-dessous détails du Commando 2317
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/CARTON%20Joseph%20Patrice%20Thomas%20-%20Commando%20detail%201.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/CARTON%20Joseph%20Patrice%20Thomas%20-%20Commando%20detail%201.jpg


---------------
Gabriel,
n°47812
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 25-04-2013 à 12:27:59  profilanswer
 

Flandre a écrit :


 
Bonjour Arnaud,
 
Vous avez raison je fais un amalgame avec le dépôt du 8ème BCP, mais c'est à cause d'une photo de son frère Marcel, classe 1910 qui écrit le 4 mars 1915, nommé Caporal le 12 mai 1915, à Joseph en convalescence à Luçon.
Malheureusement la FM de Marcel, n'est pas riche en informations, à part que sa première affectation est le 110 ème Régiment d'Infanterie de Dunkerque mais si en Mars 1915 il est à Luçon il ne doit plus être affecté au 110 ème mais être dans dans le 8ème BCP comme Joseph ?
 
Voire ci-dessous détails du Commando 2317
http://images.mesdiscussions.net/p [...] tail 1.jpghttp://images.mesdiscussions.net/p [...] tail 1.jpg


http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/CARTON%20Joseph%20Patrice%20Thomas%20-%20Commando%202317%20-%20Detail%202.jpg


---------------
Gabriel,
n°47813
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 25-04-2013 à 12:35:59  profilanswer
 


http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/CARTON%20Joseph%20Patrice%20Thomas%20-%20Commando%202317%20-%20Detail%203.jpg
 
Il y a beaucoup d'unités différentes sur cette photographie, est-ce possible qu'elle ait été prise au camp de
Köln-Wahn ? J 'en doute à cause des bâtiments.
 
Cordialement,
 
Gabriel,


---------------
Gabriel,
n°47824
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 26-04-2013 à 08:41:46  profilanswer
 

Bonjour Gabriel,
 
La disparité des tenues et les différents détails (brassards, étiquette sur la poitrine) me font vraiment penser àd es prisonniers. Pour la localisation, il ne s'agit pas du camp mais la photographie a pu être prise dans le lieu où ce kommando travaillait. Sur ce sujet, je ne peux en dire plus, n'ayant pas de documentation.
 
Pour son frère s'il est en convalescence en 1915, rien ne dit qu'il a ensuite été affecté au 8e BCP. Être dans un dépôt à l'arrière ne veut pas dire que l'on est ensuite affecté à l'unité au font qui dépend de ce dépôt : les hommes étaient envoyés où il y a vait des besoins. Sans l'information dans la fiche matricule ou d'autres documents, impossible de le dire.
 
Bien cordialement,
Arnaud


---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°47838
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 27-04-2013 à 12:31:56  profilanswer
 

Arnaud Carobbi a écrit :

Bonjour Gabriel,
 
La disparité des tenues et les différents détails (brassards, étiquette sur la poitrine) me font vraiment penser àd es prisonniers. Pour la localisation, il ne s'agit pas du camp mais la photographie a pu être prise dans le lieu où ce kommando travaillait. Sur ce sujet, je ne peux en dire plus, n'ayant pas de documentation.
 
Pour son frère s'il est en convalescence en 1915, rien ne dit qu'il a ensuite été affecté au 8e BCP. Être dans un dépôt à l'arrière ne veut pas dire que l'on est ensuite affecté à l'unité au font qui dépend de ce dépôt : les hommes étaient envoyés où il y a vait des besoins. Sans l'information dans la fiche matricule ou d'autres documents, impossible de le dire.
 
Bien cordialement,
Arnaud


 
Bonjour Arnaud,
 
Merci pour ces renseignements cela me permet de me faire une idée un peu plus précise.
 
PS : je mets en ligne un nouveau détail de photographie, apparemment ce serait le parrain de Joseph Patrice Thomas CARTON, BAILLEUL Julien Amand Auguste natif de ZegersCappel (Nord) , domicilié le 5 septembre 1913 à Framerville entre Amiens et Péronne (Somme).
 
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/BAILLEUL%20Julien%20Amand%20Auguste%20-%20Sergent%20Major%20-%2026%20juillet%201915%20detail%20forum%202.jpg
 
Arnaud,  
 
pouvez-vous me dire qui est Sergent Major sur cette photographie, prise en juillet 1915 à Port Le Grand, arrondissement d' Abbeville (Somme).
 
Merci encore pour tout ces renseignements précieux pour notre famille pour qui j'essaie de reconstruire plus ou moins le puzzle.
 
Cordialement,
Gabriel,


---------------
Gabriel,
n°47839
Ph Crozet
Posté le 27-04-2013 à 14:58:33  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
En regardant la photo, celui de gauche. Il n'a  pas une tenue d'officier, les deux barrettes, me font penser aux  deux galons de sergent major.
 
Bonne journée à vous tous,
 
Philippe


---------------
Amicalement,
 
n°47840
Arnaud Car​obbi
Alc ixh xan
Posté le 27-04-2013 à 15:04:36  profilanswer
 

Bonjour Gabriel,
Bonjour Philippe,
 
Là, ça se corse : il me semble qu'il s'agit de GVC (le brassard de l'homme à gauche me paraît commencer par un G) et il faut dire que les uniformes étaient souvent fait avec ce qui était disponible. L'homme à gauche possède en effet deux galons qui font penser à ceux d'un sergent major, mais sur une veste civile. Mais le conditionnel reste de rigueur.
 
Quelle était sa classe ?
 
Bien cordialement,
Arnaud


---------------
Le parcours du combattant de 14-18 20/04/2017 : Louis Deligné, officier vendéen et catholique.
n°47841
Ph Crozet
Posté le 27-04-2013 à 15:40:50  profilanswer
 

Re,  
 
Je pense que les galons sont eux aussi sur un brassard.  A l'autre bras, juste au dessus du képi, on l'aperçoit, il épouse la moitié de la manche. Rajout bricolé sur une tenue civil, ou effet militaire ? ces deux brassards tiennent par des boutons. Tu as raison Arnaud, il faut être très prudent dans l'analyse de ce cliché...
 
Philippe
 


---------------
Amicalement,
 
n°47842
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 27-04-2013 à 16:05:40  profilanswer
 

Ph Crozet a écrit :

Re,  
 
Je pense que les galons sont eux aussi sur un brassard.  A l'autre bras, juste au dessus du képi, on l'aperçoit, il épouse la moitié de la manche. Rajout bricolé sur une tenue civil, ou effet militaire ? ces deux brassards tiennent par des boutons. Tu as raison Arnaud, il faut être très prudent dans l'analyse de ce cliché...
 
Philippe
 


 
Bonjour Philippe et Arnaud,
 
Tout d'abord merci pour votre aide, effectivement  mon épouse et moi-même sommes assez preneur pour le
personnage de gauche car :
 
Julien BAILLEUL rejoint le 19 mars 1915 le 16 ème Régiment Territorial d' Infanterie à Port le Grand (80-Abbevile)
                     il écrit à son neveu Joseph Patrice CARTON le 26 juillet 1915 au dos de la photo en question.
                     Il incorpore la Compagnie des Travailleurs Forestiers le 15 septembre 1915.
 
le 16 est sur la casquette de le personnage de gauche, il mesure 1 m 65.
 
Et en plus nous avons la photo de sa soeur Julia belle arrière grand'mère de mon épouse, son arrière grand'mère EUGENIE étant décédée à 33 ans, l'arrière grand'père de mon épouse maria sa belle soeur.
 
Beaucoup de ressemblance de visage !
 
Je joins un cliché rapproché.
 
Encore merci pour votre aide,
 
Cordialement,
 
Gabriel,http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/12932/BAILLEUL%20Julien%20Amand%20Auguste%20-%20Sergent%20Major%20-%20Portrait.jpg


---------------
Gabriel,
n°47845
Yannickckc​k
Posté le 28-04-2013 à 15:22:13  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Il s'agit bien de gardes voies avec le brassard bleu marqué en blanc  "GVC" visible aussi sur le sergent debout à droite. Au moment de cette photographie notre homme est GVC selon vos dates entre mars 1915 (rejoint le 16e RIT) et juillet 1915 date au texte au dos de la photo, avant son départ aux travailleurs forestiers en septembre 1915.
 
L'insigne au bas de manche droite de l'homme qui vous intéresse est bien un insigne de grade d'un modèle amovible avec deux boutonnières qui permettait de le fixer sur des boutons de la manche, les deux barrettes claires pourraient correspondre aux galons dorés des sergents major. D'autant qu'il semble porter aussi sur son képi une fausse jugulaire dorée (la bande claire juste entre le desus de la visière et le N°16).
 
Avec ce grade il pourrait être au moins chef de groupe, supervisant plusieurs postes de GVC (les chefs de poste étaient souvent des caporaux au mieux des sergents) il pourrait aussi être adjoint de chef de section, supervisant tous les groupes de la section, le chef de section étant plutôt au moins un sous lieutenant (peut être le grade de l'homme au centre de la photo dont je ne parviens pas à identifier le N° de képi ou col).
 
Il porte un képi du 16e territorial caserné en 1914 à Péronne ce qui serait proche de son domicile. Plusieurs autres hommes portent au col des N° du 14e territorial d'Abbeville : le sergent à droite et l'homme à la médaille. Le sergent à droite porte un autre N° sur son képi pas lisible en entier mais peut être 13e territorial de Compiègne, l'homme à la médaille semble porter un képi à N° sombre qui pourrait correspondre à un N° rouge de régiment d'active de la région, ces disparités de dotations et de vêtements sont assez typique des GVC et même des autres territoriaux.
 
Amicalement,
Yannick LE GRATIET

Message cité 1 fois
Message édité par Yannickckck le 28-04-2013 à 21:20:26

---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°47848
Yannickckc​k
Posté le 28-04-2013 à 21:34:57  profilanswer
 

Re,
 
Pour la photo "souvenir du Commando", je plaide aussi pour une photo des prisonniers prise en Allemagne car d'après le panneau ils sont tous du même Commando (équipe de travail constituée de prisonniers de guerre), pour une photo en France ça ferait quand même beaucoup de convalescents issus du même groupe au même endroit et qui plus est ont l'air tous beaucoup trop valide pour avoir bénéficié d'une libération de groupe avant l'armistice !! L'élément probant est surtout qu'ils portent encore leurs vêtements de prisonniers les étiquettes pour certains, les bandes de toile marron/beige cousues à la manche gauche pour beaucoup notamment sur des vestes noires fournies aux prisonniers par les Allemands, nul doute que tout cela n'aurait pas été porté en France et vite remplacé par des vêtements moins "marqués".
 
Par contre votre aïeul a très bien pu ramener cette photo en France et l'écrire et la poster après sa libération.
 
Amicalement,
Yannick LE GRATIET


Message édité par Yannickckck le 28-04-2013 à 21:37:51

---------------
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr
06/12/2016 dernière mise à jour du site.
n°47852
Flandre
Bataille de Cassel, 11.04.1677
Posté le 29-04-2013 à 10:43:26  profilanswer
 

Yannickckck a écrit :

Bonjour à tous,
 
Il s'agit bien de gardes voies avec le brassard bleu marqué en blanc  "GVC" visible aussi sur le sergent debout à droite. Au moment de cette photographie notre homme est GVC selon vos dates entre mars 1915 (rejoint le 16e RIT) et juillet 1915 date au texte au dos de la photo, avant son départ aux travailleurs forestiers en septembre 1915.
 
L'insigne au bas de manche droite de l'homme qui vous intéresse est bien un insigne de grade d'un modèle amovible avec deux boutonnières qui permettait de le fixer sur des boutons de la manche, les deux barrettes claires pourraient correspondre aux galons dorés des sergents major. D'autant qu'il semble porter aussi sur son képi une fausse jugulaire dorée (la bande claire juste entre le desus de la visière et le N°16).
 
Avec ce grade il pourrait être au moins chef de groupe, supervisant plusieurs postes de GVC (les chefs de poste étaient souvent des caporaux au mieux des sergents) il pourrait aussi être adjoint de chef de section, supervisant tous les groupes de la section, le chef de section étant plutôt au moins un sous lieutenant (peut être le grade de l'homme au centre de la photo dont je ne parviens pas à identifier le N° de képi ou col).
 
Il porte un képi du 16e territorial caserné en 1914 à Péronne ce qui serait proche de son domicile. Plusieurs autres hommes portent au col des N° du 14e territorial d'Abbeville : le sergent à droite et l'homme à la médaille. Le sergent à droite porte un autre N° sur son képi pas lisible en entier mais peut être 13e territorial de Compiègne, l'homme à la médaille semble porter un képi à N° sombre qui pourrait correspondre à un N° rouge de régiment d'active de la région, ces disparités de dotations et de vêtements sont assez typique des GVC et même des autres territoriaux.
 
Amicalement,
Yannick LE GRATIET


 
Bonjour Yannick et vous toutes et tous de ce forum,
 
Merci pour ces informations qui remettent dans son contexte cette photo.
Le Régiment de l' Officier au milieu est le 82 ème Régiment d' infanterie que Julien rejoint en 1916 sur la photo dans le 16ème et le Sergent à droite est dans le 12ème et le soldat avec un petit bouc au-dessus à droite du
Soldat médaillé est du 66 ème.
 
Encore merci pour votre aide, peut être que cette photographie intéressera d'autres descendants. Je l'espère.
 
Bonne journée,
Gabriel,


---------------
Gabriel,

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  8 ème Bataillon de Chasseurs à Pied 1915