FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Encore un accident de train...

 

Forum Pages d’Histoire: marine : biliki Pages 14-18 : Les arts et la guerre : Inouk44, 1 utilisateur anonyme et 35 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Encore un accident de train...

n°8140
Eric Mansu​y
Posté le 12-10-2007 à 14:06:21  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Oui, j'ai déjà abordé le sujet ou participé à un fil qui lui était consacré, et voilà qui pourrait tourner à la "monomanie"... mais je reviens en quête d'éléments concernant un accident de train (au passage, merci Mireille pour me l'avoir fait découvrir  :hello:  ). En effet, un courrier posté de Troyes le 11 août 1914 contient ces mots : "Ici deux trains se sont rencontrés, 20 artilleurs morts, 80 blessés. C'est affreux."
 
Toute information sur cet accident est donc susceptible de m'intéresser. Merci d'avance !
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°8144
KROLE
Posté le 12-10-2007 à 20:20:37  profilanswer
 

Bonsoir au forum,
 
Eric, toujours dans les histoires de train...  :pt1cable:  :pt1cable:  
 
Peut-être une piste pour vous, j'avais fait appel au CERCLE GÉNÉALOGIQUE DES CHEMINOTS,
pour de la généalogie, mais il semblerait qu'ils travaillent aussi sur les "accidents de trains"
http://genealogie.cheminots.free.fr/page0/page0.htm
 
A essayer si pas déjà tenté de votre côté !
 
Amicalement,
Carole

n°8152
philippe c​rozet
Posté le 12-10-2007 à 21:25:42  profilanswer
 

Bonsoir à tous
Bonsoir Eric
 
9 août 14 (deux jours avant la date de ton courrier )
 
Décès de René, André CARRE, brigadier  au 49e artillerie, 7e batterie, victime d’un accident de chemin de fer à STE  SAVINE (banlieue de Troyes). Son frère indique dans ses mémoires, «  il s’agissait d’un tamponnage par sabotage. Mon frère se trouvait sur le plateau chargé de canons, et c’est un brancard qui lui a défoncé le ventre. Il est mort en le transportant à l’hôpital de Troyes.
 
 
Amicalement :hello:  
 
Philippe


---------------
Amicalement
 
n°8154
ALVF
Posté le 12-10-2007 à 22:21:21  profilanswer
 

Bonsoir,       Une piste concernant un accident de train dans le livre de Paul TUFFRAU "Carnet d'un combattant" (246ème RI-55ème DR),il note, apparemment le 10 août 1914,car la chronologie n'est pas très précise,que son train ,en route pour Saint-Mihiel,est arrété à Vitry-le-Francois par un accident de train survenu de jour dont le bilan serait de 7 morts et 40 blessés dont le Général de Division. Cordialement.

n°8155
Eric Mansu​y
Posté le 13-10-2007 à 08:35:47  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Merci à vous pour m'avoir mis sur la voie !  :lol:  
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°8157
ALVF
Posté le 13-10-2007 à 08:45:35  profilanswer
 

Bonjour,        Dans les volumes d'histoire officielle des "Armées Françaises dans la Grande Guerre",je trouve: Tome1,1er volume:accidents lors des transports de concentration entre les 5 et 12 Août 1914:4 accidents,3 "dans la région de TROYES et 1 près d'EPINAL.                                          Dans le tome 11 des "A.F.G.G":accidents lors des transports de concentration:Tamponnement à BRIENNE et BRICON le 8 Août,déraillement à MAILLY le 9 Août,collision de SOMPUIS le 10 Août 1914(6 morts et 60 blessés). Cordialement.

n°8158
Eric Mansu​y
Posté le 13-10-2007 à 08:48:48  profilanswer
 

Rebonjour,
Excellent, merci ! C'est exactement ce que je cherchais !
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°47964
guironnet
Posté le 04-05-2013 à 10:57:58  profilanswer
 

Eric Mansuy a écrit :

Rebonjour,
Excellent, merci ! C'est exactement ce que je cherchais !
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


 
Bonjour Eric, bonjour à tous,
 
J'arrive un peu tard...Une correspondante m'a transmis le "journal" tenu par un Lieutenant du 78éme RI.Je vous livre cet extrait :
"La Chalade – dimanche 9 août
C’est dimanche aujourd’hui. Mais on va travailler. Je refais de l’Ecole de Section...Le soir, avec mon capitaine, nous allons dans la forêt...
Puis retour au logis. L’auto du corps d’Armée est devant l’église. Nous nous y portons. Nous sommes encore là pour 24 heures. Un train du 107 a déraillé à Brienne ; pas trop de mal, mais les voitures du train de combat sont en miettes. L’artillerie de corps est en retard"
 
Cordialement
Michel Guironnet
 
mes articles publiés sur Histoire-Généalogie.com
http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?auteur20

n°47974
Eric Mansu​y
Posté le 04-05-2013 à 17:19:29  profilanswer
 

Bonjour Michel,
 
Merci pour cet apport. A quelques semaines près, peut-être aurais-je pu intégrer ces lignes à mon article à paraître sous peu (après 6 ans d'attente...). Cela reste néanmoins intéressant, car il semble y avoir eu un grand nombre de catastrophes ferroviaires durant la guerre, bien peu médiatisées pour diverses raisons.
 
Bien sincèrement,
Eric


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°48089
guironnet
Posté le 09-05-2013 à 20:50:27  profilanswer
 

Eric Mansuy a écrit :

Bonjour Michel,
 
Merci pour cet apport. A quelques semaines près, peut-être aurais-je pu intégrer ces lignes à mon article à paraître sous peu (après 6 ans d'attente...). Cela reste néanmoins intéressant, car il semble y avoir eu un grand nombre de catastrophes ferroviaires durant la guerre, bien peu médiatisées pour diverses raisons.
 
Bien sincèrement,
Eric


 
Bonsoir Eric,
 
Un petit complément : "8 août (1914) le débarquement du régiment s'effectue le 8 août à la gare de Valmy pour les 1er et 2eme bataillons et à Ste Ménéhould pour le 3eme bataillon.
En cours de transport, le train du 3eme bataillon a été tamponné à la gare de Brienne à 21 h 45. Les voitures ont été endommagées et n'ont pas pu accompagner le bataillon" (extrait du JMO du 107eme régiment d'infanterie 26 N 677/12)
 
Cordialement.
Michel Guironnet

n°79443
guironnet
Posté le 10-09-2017 à 13:13:51  profilanswer
 

Eric Mansuy a écrit :

Bonjour Michel,
 
Merci pour cet apport. A quelques semaines près, peut-être aurais-je pu intégrer ces lignes à mon article à paraître sous peu (après 6 ans d'attente...). Cela reste néanmoins intéressant, car il semble y avoir eu un grand nombre de catastrophes ferroviaires durant la guerre, bien peu médiatisées pour diverses raisons.
 
Bien sincèrement,
Eric


 
Bonjour Eric,
 
Un accident de train le 27 juin 1916 relaté dans le JMO du 51ème B.C.A (26 N 829/1 vue 46/48)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/249/27juin1916accidentdetrain51emeBCA.jpg
 
Cordialement.
Michel Guironnet

n°79444
Eric Mansu​y
Posté le 10-09-2017 à 14:36:34  profilanswer
 

Bonjour Michel,
 
Merci pour cette information. Décidément... Le 51e B.C.A. est déjà passé sur les lieux d'un accident ferroviaire, peu après le 23 août 1914 : « A la sortie de la gare [d’Epinal] nous apercevons un wagon de 1re classe complètement informe. D’où venait il ? comment avait-il subit cette mutilation ? c’est ce que chacun se demandait. Mais à quelques kilomètres plus loin nous fûmes renseignés sur ce spectacle en apercevant les tombes à coté d’un cimetière couvertes de fleurs. C’était le tamponnement d’un train transportant des soldats du 159e d’infanterie qui venait de se battre comme des lions en Alsace et était dirigé sur Saint-Dié dont 84 y ont trouvé la mort et un grand nombre de blessés. Ce terrible accident avait coupé la voie pour un jour ou deux. » (Joseph Bochet)
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Encore un accident de train...