FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Grades Abreviations

 

30 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Grades Abreviations

n°5030
chatrou51
Posté le 22-05-2007 à 16:50:39  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
L'un d'entres vous sait-il si les grades militaires ont une abréviation officielle ?
 
Comme par Gal pour général, ou Col pour colonel ....
 
Peut-être que cette question a déjà été posée ?
 
Merci bcp
 
Philippe

n°5034
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 22-05-2007 à 19:15:21  profilanswer
 

bonjour Philippe, bonjour à tous
voici les abréviations officielles le 23 mai 2007
Sdt : soldat
1cl : soldat de 1ère classe
cpl : caporal
bri : brigadier
cch : caporal chef
bch : brigadier chef
sgt : sergent
mdl : maréchal des logis
sch : sergent chef
??? : maréchal des logis chef
adj : adjudant
ach ou adc : adjudant chef
maj : major
slt : sous-lieutenant
ltn : lieutenant
cne : capitaine
cba ou ces : commandant (chef de bataillon ou d'escadron)
lcl : lieutenant colonel
col : colonel
gal : général
amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°5039
terrasson
Vai i mesme pas paur
Posté le 22-05-2007 à 21:11:58  profilanswer
 

martinez renaud a écrit :

bonjour Philippe, bonjour à tous
voici les abréviations officielles le 23 mai 2007
Sdt : soldat
1cl : soldat de 1ère classe
cpl : caporal
bri : brigadier
cch : caporal chef
bch : brigadier chef
sgt : sergent
mdl : maréchal des logis
sch : sergent chef
??? : maréchal des logis chef
adj : adjudant
ach ou adc : adjudant chef
maj : major
slt : sous-lieutenant
ltn : lieutenant
cne : capitaine
cba ou ces : commandant (chef de bataillon ou d'escadron)
lcl : lieutenant colonel
col : colonel
gal : général
amicalement
Renaud


bonsoir RENAUD bonsoir à tous appellation des grades  marechal des logis chef= mch  
cordialement christian terrasson

n°5041
chatrou51
Posté le 22-05-2007 à 23:00:52  profilanswer
 

Merci bcp messieurs,
 
Je vais mettre à jour mon fichier.
 
Bonne nuit ;)
 
Philippe

n°5049
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 23-05-2007 à 14:28:22  profilanswer
 

Bonjour,
Ce sont les abréviations à ce jour.
En 14-18, ce n'est pas tout à fait cela.
Si l'on utilise déjà beaucoup les abréviations, elles ne sont pas courantes pour les grades au début. Dans un JMO sur lequel je travaille, les abréviations apparaissent surtout à partir de 1918.
Par exemple, caporal on a plutôt "capl" et "Adjt" pour adjudant, "Cdt" pour commandant.
Mais en fait les abréviations sont très peu employées.
On trouve le plus souvent S/Lieutenant
Gal (avec le "al" en exposant) pour général
Sergt pour sergent
Sergt-fourrier avec le "t" en exposant
Capl-fourr pour caporal-fourrier
Médecin Aide Majr avec le "r" en exposant
Capl avec le "l" en exposant pour caporal
Lieutt avec le dernier "t" en exposant pour lieutenant
Sol. pour soldat (avec un point) ou Soldt avec le "t" en exposant.
Il ne devait pas y avoir de règle établie pour les grades, c'est selon la place dont dispose le sergent-major dans la colonne "grade" pour la constitution des listes de pertes.
En général dans les attributions de décorations, promotions, mutations, nomination, citations, le grade est écrit intégralement.
Cordialement
JCP

n°5050
Stephan @g​osto
Posté le 23-05-2007 à 14:42:25  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je suis d'accord, Jean-Claude. Je ne sais pas s'il existait une telle nomenclature, mais quand bien même, elle n'était pas respectée à la lettre ! On trouve un peu de tout suivant la nature des documents et de l'espace disponible !
 
Ne pas oublier les aspirants : Asp.
 
Amicalement,
 
Stéphan


---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°5052
Jean RIOTT​E
Posté le 23-05-2007 à 15:22:55  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Effectivement, aujourd'hui tout est codifié... les abréviations des grades, ce que nous devons ou ne devons pas manger... bref, tout !
Je ne crois pas pas du tout à la codification des abréviations des grades à l'époque qui nous intéresse. N'oublions pas que le titre, le grade, la fonction, les distinctions et décorations... étaient des éléments très importants pour se positionner dans une société (civile et militaire) particulièrement hiérarchisée, d'où ces interminables "Monsieur le colonel, commandant...etc...etc... Abréviations pour les petits grades: oui, mais pour les autres...
Cordialement.
Jean RIOTTE.

n°5055
tinou 501
Posté le 23-05-2007 à 17:22:01  profilanswer
 

Bonjour à tous
 
Une de mes bibles (préférée) est le carnet de l'encadrement des chars du groupement Bossut. Il s'agit d'un carnet taché des son sang et manuscrit de sa main , qui donne pour chaque char de chaque groupe les nom et grades des chefs et sous-chefs de char.
Ce document n'était pas un document officiel et il utilisait les abréviations qu'il avait l'habitude . Les voici:
Cne (ne en exposant) pour capitaine
Lt (t en exposant) pour lieutenant
S.Lt (t en exposant) pour sous-lieutenant
Asp.  pour aspirant
Adj. pour adjudant
Ml. pour maréchal des logis
Ml chef pour maréchal des logis chef
Bier (ier en exposant )pour brigadier
 
Ce n'est qu'une interprétation personnelle, mais elle doit corresponde à l'usage
 
Bonne soirée à tous
Louis


---------------
Tinou 501
n°5056
lix
Posté le 23-05-2007 à 17:58:09  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
 
Une question à propos d'abréviation également....
Croyez-vous que quand un soldat parle de "notre colon"....il parle du colonel ?
 
Cordialement,  
Alix


---------------
"La nature en paix a repris ses droits et cicatrise ses plaies...mais reste le souvenir"
n°5061
Stephan @g​osto
Posté le 23-05-2007 à 19:40:36  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Oui.
 
Amicalement,
 
Stéphan


---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°5065
lix
Posté le 23-05-2007 à 19:58:18  profilanswer
 

Clair, net et précis....
 
Merci ^^
Alix


---------------
"La nature en paix a repris ses droits et cicatrise ses plaies...mais reste le souvenir"
n°5077
croc-5962
Fils d'un Poilu du 220° R.I.
Posté le 23-05-2007 à 22:48:51  profilanswer
 

Bonsoir à tous
 
hdr ou HDR: homme du rang, pour désigner les sans grades*, les soldats de 2° classe
 
hdr1 ou HDR1: homme du rang, pour désigner les soldats de 1° classe
 
croc  
*j'en suis un... :ange:

Message cité 1 fois
Message édité par croc-5962 le 24-05-2007 à 06:43:00
n°5127
chatrou51
Posté le 25-05-2007 à 13:34:49  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Merci bcp pour toutes ces réponses, j'avais aussi des éléments proches de ceux évoqués par Jean-Claude.
 
Et effectivement, les abréviations de l'époque sont celles que je souhaitais.
 
Encore merci.
Phil

n°5132
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 25-05-2007 à 21:51:08  profilanswer
 

Bonjour,  
Allez, j'y vais je vous offre un sujet concernant les sobriquets :
 
Il ne devait pas y avoir beaucoup de différences entre les usages de la grande guerre et ce que j’ai connu 50 ans après.
Toutefois il serait bon de travailler le sujet.
Le soldat a toujours aimé les raccourcis.
Général : L’Etoilé, le Poireau ou simplement le Gégène.
Le Colonel : le Vieux, le Pacha ou le Colon.
Le Lieutenant-colonel : le Lieut-colon.
Le Commandant : le commanche.
Le Capitaine : le Capiston (vieilli), le Pitou, le Pitaine.
Le Lieutenant : le Lieute.
Le Sous Lieutenant : le Sous Bitte
L’Aspirant : l’Aspi.
L’adjudant chef : le juteux-chef
L’adjudant : l’adjupette ou le juteux.
Le sergent chef : le serpatte chef
Le sergent : le serpatte
Le caporal chef : le cabot-chef
Caporal-clairon : le cabot clairon
Le caporal : le cabot
Le soldat de 1ère classe : le premier jus
Le soldat de 2e classe : le 2e jus (pire, 2e c..) ou même le 2e latte
 
Chez les boutons blancs je connais le tringlot, le cavalo, le bricard, le bricard chef, le margis, margis chef… Etc. Mais si j’ai fréquenté, je n’en étais pas.
A chacun selon son époque et son corps avec ses traditions.
 
Cordialement,
JCP.

Message cité 1 fois
Message édité par Jean-Claude Poncet le 25-05-2007 à 22:11:46
n°5134
Stephan @g​osto
Posté le 25-05-2007 à 23:21:53  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Merci pour cette liste Jean-Claude.
 
Dans le même registre, j'ai remarqué qu'au sein d'une unité, les liens (bons au mauvais) de proximité étaient très forts entre les hommes et leurs chefs et, qu'au-delà de ces termes, des sobriquets bien plus personnalisés prenaient parfois le pas sur le jargon de la caserne.
 
Au 74e (toujours lui !!), le chef de corps, le lieutenant-colonel Brenot, c'était "P'tit Bonhomme" ; le chef de la C.H.R., c'était "Bésicles", un des commandants du 2e bataillon fut "Le Consul", alors qu'un autre, commandant le I/74, fut "Cacahuète", etc...  ;)  
 
Amicalement,
 
Stéphan


---------------
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Le "Canard du Boyau - Nouvelle série" est dans les kiosques !
n°5139
terrasson
Vai i mesme pas paur
Posté le 26-05-2007 à 10:49:22  profilanswer
 

Jean-Claude Poncet a écrit :

Bonjour,  
Allez, j'y vais je vous offre un sujet concernant les sobriquets :
 
Il ne devait pas y avoir beaucoup de différences entre les usages de la grande guerre et ce que j’ai connu 50 ans après.
Toutefois il serait bon de travailler le sujet.
Le soldat a toujours aimé les raccourcis.
Général : L’Etoilé, le Poireau ou simplement le Gégène.
Le Colonel : le Vieux, le Pacha ou le Colon.
Le Lieutenant-colonel : le Lieut-colon.
Le Commandant : le commanche.
Le Capitaine : le Capiston (vieilli), le Pitou, le Pitaine.
Le Lieutenant : le Lieute.
Le Sous Lieutenant : le Sous Bitte
L’Aspirant : l’Aspi.
L’adjudant chef : le juteux-chef
L’adjudant : l’adjupette ou le juteux.
Le sergent chef : le serpatte chef
Le sergent : le serpatte
Le caporal chef : le cabot-chef
Caporal-clairon : le cabot clairon
Le caporal : le cabot
Le soldat de 1ère classe : le premier jus
Le soldat de 2e classe : le 2e jus (pire, 2e c..) ou même le 2e latte
 
Chez les boutons blancs je connais le tringlot, le cavalo, le bricard, le bricard chef, le margis, margis chef… Etc. Mais si j’ai fréquenté, je n’en étais pas.
A chacun selon son époque et son corps avec ses traditions.
 
Cordialement,
JCP.


 bonjour Jean Claude
si je puis me permettre..
de nos jours dans nos unites ces "sobriquets" familliers_favorables ou défavorables_ marquent l attachement entre nous la tradition a perdurée.Malgre tout les liens existent surtout dans l effort et le stress.cependant il y a eu de l évolution.Le colonel= le patron le colon ou un surnom propre au régiment...TOUTATIS  par exemple( surnom propre au régiment) le lieutenant colonel si il s agit du commandant en second= le c2 quant au chef ops si il est lieut.colonel.. il sera appelé par un nom plus famillier le commandant d unite (capitaine) sera appelé le pit pittaine ou un surnom plus famillier  l adjoint= l oa  
l adjudant de compagnie L ADU adjudant chef juteux chef l adjudant juteux le sergent chef  chef le sergent serrepatte...... bon  tous ont des noms parfois affectueux....
cette tradition qui nous vient des anciens n est pas prete de disparaitre
cordialement  
christian terrasson


Message édité par terrasson le 26-05-2007 à 10:52:20
n°5140
terrasson
Vai i mesme pas paur
Posté le 26-05-2007 à 10:58:12  profilanswer
 

bonjour à tous
 encore concernant les sobriquets et cette fois concernant quelques specialistes et ce d apres ce que me disait mon grand pére
les fourriers les gardes mittes....les cuistots les affameurs le toubib le crabe l aide major le coupe chi.... il doit bien encore en avoir...
de nos jours il y en a plein mais la n est pas le sujet
cordialement
christian terrasson

n°5151
rohmer
Posté le 26-05-2007 à 17:38:10  profilanswer
 


 
Bonjour à Tous,
 
Comme vous êtes dans les sigles et abréviations, nous avons découvert des lieutenants T T R et T A
 
Pouvez vous nous aider quant à la compréhension de ces lettres   :??:  
 
Merci d'avance
 
Bien cordialement
 
Evelyne et Marc

n°5153
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 26-05-2007 à 18:18:19  profilanswer
 

Bonjour,
TA, inscrit au tableau d'avancement.
TTR : Titre temporaire, réserve.
Cordiales salutations
Jean-Claude

n°5156
rohmer
Posté le 26-05-2007 à 18:48:21  profilanswer
 

Bonsoir Jean claude et MERCI
 
Bonne soirée.
Amicalement.
Evelyne et Marc.

n°5158
croc-5962
Fils d'un Poilu du 220° R.I.
Posté le 26-05-2007 à 19:18:35  profilanswer
 

Salut
 
...je croyais que TA était le diminutif de TAbouret :pt1cable:  :pt1cable:  :pt1cable:  
 
pppffff... 'suis déja dehors    :D  :D  :D  

n°5349
belge
Pugna Nobilis Princeps
Posté le 06-06-2007 à 13:46:00  profilanswer
 

Bonjour à tous,
N'oublions pas, non plus, les sobriquets des communications radios...
Cordialement


---------------
Clansman
n°67976
fredo64
Posté le 23-11-2015 à 16:41:33  profilanswer
 

croc-5962 a écrit :

Bonsoir à tous
 
hdr ou HDR: homme du rang, pour désigner les sans grades*, les soldats de 2° classe
 
hdr1 ou HDR1: homme du rang, pour désigner les soldats de 1° classe
 
croc  
*j'en suis un... :ange:


 
 
bonjour à tous.
 
attention! il faut bien distinguer le grade, du statut et de la fonction, car dans l'armée, ce sont trois notions tout à fait différentes.
 
concernant le grade:
à niveau hiérarchique équivalent, et suivant l'arme servie, un "trouffion" peut-être soldat (Infanterie), cavalier (Cavalerie), sapeur (Génie), artilleur (Artillerie) ou aviateur (Air). de la même façon, Caporal et Sergent servent une arme "terrestre" (Infanterie) alors que Brigadier et Maréchal des Logis servent une arme "montée" (Cavalerie, Artillerie, Train des équipages).
par ailleurs, 1re Cl. et Maréchal ne sont pas des grades, mais des distinctions.
 
concernant le statut:
actuellement, l'effectif est discriminé en quatre statuts différents, Hommes du rang / Sous-officiers / Majors / Officiers, dont deux comptent des sous-catégories:
- hommes du rang: 1re et 2e Cl., caporal et caporal-chef,
- sous-officiers subalternes: sergent et sergent-chef,
- sous-officiers supérieurs: adjudant et adjudant-chef,
- majors,
- officiers subalternes (d'aspirant à capitaine),
- officiers supérieurs (de commandant à colonel),
- officiers généraux (généraux de brigade, de division, de corps d'armée et d'armée).
 
toujours dans les statuts:
le personnel TA sert "au titre de l'Active"; le personnel TR, "au titre de la Réserve". dans l'Active, on est soit engagé volontaire (EV), soit appelé au titre de la conscription (le fameux Service national actif), soit mobilisé (en situation de guerre). dans la Réserve, on est volontaire ou appelé, pour accomplir des périodes d'instruction, ou mobilisé (idem à l'Active).
dans la Réserve, le gradé peut être TD (nommés à titre définitif) ou TT (nommés à titre temporaire). chose bizarre, dans son évolution hiérarchique, un Ltt TT peut-être "promu" S/Ltt TD. et pour les officiers généraux, c'est plus complexe car il y est question de cadres qui correspondent à des échelons.
enfin, un personnel, y compris un civil, peut être distingué d'un grade à titre honoraire (il existe par exemple des caporaux honoraires dans la Légion, nommés à ce grade en reconnaissance de leur action pendant les conflits d'Indo ou d'AFN; Mme Geneviève de Galard en fait partie).
donc, pour revenir à l'exemple donné plus haut, le Ltt TTR est un lieutenant de réserve nommé à titre temporaire (pour mérite, raison de service, ancienneté dans le grade, par réorganisation, etc.). il me semble que cela devrait s'écrire Ltt TT (R).  
 
concernant la fonction:
celle-ci prime toujours sur le grade. ainsi, un sergent "chef de bord" ou "chef de cabine" devra veiller à imposer les consignes de sécurité établies à bord à un Général qui viendrait à les enfreindre. et, le cas échéant, ce dernier ne pourra pas tenir rigueur à son subalterne de l'avoir houspillé si besoin, puisque le règlement donnera raison au Sgt en question.
on retrouve là les fonctions de commandant de bord, de chef d'attelage, de chef de batterie, etc. qui ne dépendent pas du grade, mais du degré de qualification de l'intéressé.
nota: à ne pas confondre avec la spécialité! ainsi, un pilote n'est pas forcément chef de bord.
 
 
enfin, pour compliquer encore un peu plus les choses, on créera à des époques différentes:
- les grades/fonctions de caporal et de sergent fourriers, et de sergent-major;
- une fonction de major, généralement attribuée à un capitaine, voire un commandant;
- un grade/statut de major.
il aura aussi, avec la création de l'Armée de l'air et la volonté de se démarquer des habitudes "terrestres", quelques nouvelles bizarreries. ainsi, le Caporal de l'air est noté Cal, alors que son homologue terrestre est noté Cap.
sans compter les subtilités dues à l'époque ou aux habitudes d'écriture mises en place dans certains corps et qui ne correspondaient pas toujours à la règle; ni les erreurs involontaires de transcription.
 
 
pas simple ... comme souvent dans l'armée.
 
cdlt,
Fred


Message édité par fredo64 le 23-11-2015 à 19:12:05

---------------
"Si Dieu voulait interdire de boire, aurait-il fait vin si bon?" (Richelieu).

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Grades Abreviations