FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Mes grands-pères ces héros

 

Il y a 53 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Mes grands-pères ces héros

n°77882
rouzet
dans nos mémoires
Posté le 09-05-2017 à 20:04:22  profilanswer
 

Bonjour
Je souhaiterais avoir des infos sur les régiments suivants engagés dans la guerre 14-18
47ème RI - 48ème RI - 136ème RI
Cordialement

n°77885
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 09-05-2017 à 21:39:31  profilanswer
 

Bonsoir Rouzet,
 
Voir en haut à droite, petite loupe taper votre recherche.
Et encore mieux, J.M.O - journal de marche et d'opération, site www.mémoire des hommes.
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°77887
Yv'
Posté le 09-05-2017 à 22:09:14  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Voici les historiques (qui commencent à être difficiles à retrouver en ligne).
 
47e RI : http://argonnaute.u-paris10.fr/ark [...] 7960fCMwHL
48e RI : http://argonnaute.u-paris10.fr/ark [...] 7960Z0ic0u
136e RI : http://argonnaute.u-paris10.fr/ark [...] 7960MAD0YT
 
Cordialement,
Yves

n°77908
rouzet
dans nos mémoires
Posté le 10-05-2017 à 20:02:37  profilanswer
 

Bonsoir Yv' et Piou-Piou
Je tiens à vous remercier pour votre réactivité.
Je vais consulter vos infos.
Merci
Cordialement
Daniel

n°77931
rouzet
dans nos mémoires
Posté le 12-05-2017 à 10:54:30  profilanswer
 

A mon arrière grand-mère
 
    Août 1914.
    Jeanne-Marie était mariée avec Yves-Marie LE BIZEC cultivateur de son métier, ils habitaient Kerborgne petit hameau de la commune de Saint-Houarneau en BOURBRIAC. De leur union Huit enfants étaient nés, dont quatre valeureux garçons que la France appela pour la défendre contre l’envahisseur allemand.
    Les premiers à partir à la guerre furent Alexandre et Pierre, deux jumeaux nés en novembre 1893, ils allaient sur leurs 21 ans, les moissons commençaient à peine et la ferme eu bien besoin  de leur aide, mais les choses en étant autrement ils s’en allèrent rejoindre leur régiment à Saint-Malo.  
    Alexandre fit quatre années, soit 1400 jours de guerre sur le front.
    Trois blessures vinrent le meurtrir mais ce sous-officier (d’une bravoure légendaire et admirable) par son courage, multiplia les actes héroïques qui lui valurent un grand nombre de citations et décorations (Croix de guerre, deux étoiles de bronze, une étoile de vermeil).
    Son frère Pierre fut blessé en octobre 1914 à Arras et  fait prisonnier au bois de la caillette à Verdun en avril 1916, il fut détenu dans un camp de prisonniers à Gustrow en Allemagne jusqu’à la fin de la guerre.
    Les deux autres jumeaux, Antoine et Théophile furent appelés aussi pour défendre la Patrie en 1916, ce qui portait ainsi au nombre de quatre  leurs enfants dans l’enfer de cette terrible guerre.
    Il est difficile d’imaginer ce qu’une mère eut à supporter lors de la séparation de quatre de ses enfants, elle connaissait leur existence quotidienne, leurs souffrances, mais surtout elle craignait pour leur vie et puis cette angoisse quotidienne que l’on ressent à la venue possible du messager porteur de funeste nouvelle… pauvres mères !
 
   Alexandre était mon grand-père.
 
Daniel


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Soldats de la Grande Guerre

  Mes grands-pères ces héros